Onelittleangel.com
Les Classiques > La Liberté
Dialogue interreligieux : La Liberté
Onelittleangel > Les Classiques > La Liberté
35  citations  | Page 1 / 2
En savoir + : La Liberté : Définition et Iconographie
A- A A+



Si tu hésites entre deux choses, choisis la plus déplaisante à ton âme passionnelle, et suis-là ; en effet ne lui déplaît que ce qui est juste.




Citation n° 3115 : , mort en 1309, philosophe et mystique musulman, Islam, Soufisme
Source : al-Hikam (Paroles de Sagesse)  
Ajouté par Non identifié

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



L'homme dispersé songe, le matin, à ce qu'il va faire. L'homme intelligent se demande ce que Dieu va faire de lui.




Citation n° 3082 : , mort en 1309, philosophe et mystique musulman, Islam, Soufisme
Source : Ibn 'Atâ-Illâh d'Alexandrie - al-Hikam (Paroles de Sagesse)  
Ajouté par Non identifié

[↳ Email]   [↳ Carte postale]   [↳ Voir (2)] 



J'appelle libre, quant à moi, une chose qui est et agit par la seule nécessité de sa nature ; contrainte, celle qui est déterminée par une autre à exister et à agir d'une certaine façon déterminée. (…) Vous le voyez bien, je ne fais pas consister la liberté dans un libre décret mais dans une libre nécessité.
Pour rendre cela clair et intelligible, concevons une chose très simple: une pierre par exemple reçoit d'une cause extérieure qui la pousse, une certaine quantité de mouvement et, l'impulsion de la cause extérieure venant à cesser, elle continuera à se mouvoir nécessairement. Cette persistance de la pierre dans le mouvement est une contrainte, non parce qu'elle est nécessaire, mais parce qu'elle doit être définie par l'impulsion d'une cause extérieure. Et ce qui est vrai de la pierre il faut l'entendre de toute chose singulière, quelle que soit la complexité qu'il vous plaise de lui attribuer, si nombreuses que puissent être ses aptitudes, parce que toute chose singulière est nécessairement déterminée par une cause extérieure à exister et à agir d'une certaine manière déterminée.
Concevez maintenant, si vous voulez bien, que la pierre, tandis qu'elle continue de se mouvoir, pense et sache qu'elle fait effort, autant qu'elle peut, pour se mouvoir. Cette pierre assurément, puisqu'elle a conscience de son effort seulement et qu'elle n'est en aucune façon indifférente, croira qu'elle est très libre et qu'elle ne persévère dans son mouvement que parce qu'elle le veut.
Telle est cette liberté humaine que tous se vantent de posséder et qui consiste en cela seul que les hommes ont conscience de leurs appétits et ignorent les causes qui les déterminent. Un enfant croit librement appéter le lait, un jeune garçon irrité vouloir se venger et, s'il est poltron, vouloir fuir. Un ivrogne croit dire par un libre décret de son âme ce qu'ensuite, revenu à la sobriété, il aurait voulu taire. De même un délirant, un bavard, et bien d'autres de même farine, croient agir par un libre décret de l'âme e non se laisser contraindre.




Citation n° 2063 : , (Amsterdam, 1632 — La Haye, 1677)., Philosophe hollandais, Philosophie
Source : Lettre LVIII à Schuller  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Certes les choses se passeraient d'une façon bien plus heureuse, s'il était au pouvoir des hommes aussi bien de se taire que de parler. Mais, l'expérience l'enseigne assez, rien n'est moins au pouvoir de l'homme que sa parole, et il ne peut rien moins faire que diriger ses appétits ; de là provient la croyance que nous n'agissons avec liberté qu'à l'égard des choses que nous poursuivons sans ardeur, parce que l'appétit de ces choses pourrait être aisément contrarié par le souvenir de quelque autre objet fréquemment rappelé ; et, croit-on, cette liberté serait infime lorsque nous poursuivons les objets par un désir intense qui ne peut être apaisé par le souvenir d'autres objets. Si, cependant, ils n'avaient eux-mêmes expérimenté qu'on accomplit beaucoup de choses dont par la suite on se repent, et que, fort souvent, tourmentés par des affects contraires, nous voyons le meilleur et nous suivons le pire, rien n'empêcherait les hommes de croire que nous accomplissons librement toutes nos actions. C'est ainsi qu'un petit enfant croit librement désirer le lait, un adolescent irrité vouloir la vengeance, ou un pusillanime, la fuite. L'homme ivre croit également, par un libre décret de l'Esprit, dire des choses que, devenu lucide, il voudrait avoir tues; de même le délirant, la bavarde, l'enfant et un grand nombre d'individus de même sorte croient parler par un libre décret de l'Esprit alors qu'ils sont incapables de contenir l'impulsion de parler. Ainsi donc, l'expérience n'enseigne pas avec moins de clarté que la Raison, ce fait que les hommes se croient libres par cela seul qu'ils sont conscients des causes qui les déterminent.




Citation n° 2061 : , (Amsterdam, 1632 — La Haye, 1677)., Philosophe hollandais, Philosophie
Source : Ethique, III, Proposition 2, Scolie.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



L'homme est libre ; sans quoi conseils, exhortations, préceptes, interdictions, récompenses et châtiments seraient vains. Pour mettre en évidence cette liberté, il faut remarquer que certains êtres agissent sans jugement, comme par exemple, la pierre qui tombe ; il en est ainsi de tous les êtres privés du pouvoir de connaître. D'autres agissent d'après une appréciation mais qui n'est pas libre ; par exemple, les animaux ; en voyant le loup, la brebis saisit par un discernement naturel mais non libre, qu'il faut fuir ; en effet, ce discernement est l'expression d'un instinct naturel et non d'une opération synthétique. Il en est de même pour tout discernement chez les animaux. Mais l'homme agit par jugement, car c'est par le pouvoir de connaître qu'il estime devoir fuir ou poursuivre une chose. Et puisqu'un tel jugement n'est pas l'effet d'un instinct naturel, mais un acte de synthèse qui procède de la raison, l'homme agit par un jugement libre qui le rend capable de diversifier son action. En effet, à l'égard de ce qui est contingent, la raison peut faire des choix opposés.
Or, les actions particulières sont en un sens contingentes, aussi le jugement rationnel peut les apprécier diversement et n'est pas déterminé par un point de vue unique. Par conséquent, il est nécessaire que l'homme soit doué du libre-arbitre du fait même qu'il est doué de raison.




Citation n° 2057 : , (château de Roccasecca, Aquine, v. 1225 — abbaye de Fossanova, 1274), théologien et philosophe italien, Christianisme, Catholicisme
Source : Somme théologique  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



L'être libéré n'est pas soumis à l'attrait des plaisir matériels du monde extérieur, car il connaît l 'extase intérieur. Se vouant à l'Etre Suprême, il goûte une félicité sans bornes




Citation n° 1692 : , Hindouisme
Source : V, 21  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Puisque l'homme libre est celui à qui tout arrive comme il le désire, me dit un fou, je veux aussi que tout m'arrive comme il me plaît. -- Eh ! mon ami, la folie et la liberté ne se trouvent jamais ensemble. La liberté est une chose non seulement très belle, mais très raisonnable, et il n'y a rien de plus absurde ni de plus déraisonnable que de former des désirs téméraires et de vouloir que les choses arrivent comme nous les avons pensées. […]. Non, mon ami : la liberté consiste à vouloir que les choses arrivent, non comme il te plaît, mais comme elles arrivent.




Citation n° 1646 : , (Hiéropolis, Phrygie, vers 50 — Nicopolis, Épire, v. 135)., Philosophe stoïcien, Philosophie, Stoïcisme
Source : Entretiens, livre I, XXXV, Traduction André Dacier  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Par l'acte karmique, on se lie. Lorsqu'on se libère de l'acte, la pensée est libérée. Et par la libération de la pensée on gagne le suprême nirvana. (40. La conscience liée, on est lié; la conscience libérée, on en libéré. Pas le moindre doute à ce sujet. Cela même qui lie les ignorants libère immédiatement les éveillés. (42. )

Le même à l'extérieur, le même à l'intérieur, fermement établi dans le quatorzième monde (1), l'incorporel est celé dans le corps. Qui sait ainsi est libéré. (89 )

" C'est moi, c'est un autre ", conçoit-on. Dépouille ce lien qui rend captif ; c'est ainsi qu'on se libère soi-même. (105 )




Citation n° 1585 :  Saraha , (début du VIIe siècle), co-fondateur de l'école tantrique Sahajiya, Hindouisme, Tantrisme
Source : Dohakosa de Saraha, cité et traduit par André Padoux, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.327-337  
(1) référence aux quatorze terres que franchit un bodhisattva"
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Afin que la nature garde sa liberté et que le mal disparaisse, la Sagesse de Dieu conçut le dessein de laisser l'homme dans l'état que celui-ci a voulu, de telle sorte qu'après avoir goûté aux maux qu'il désirait et appris par l'expérience quels biens il a échangé contre eux, il retourne librement, par son propre désir, à sa béatitude première, après avoir déchargé sa nature du passionnel et de l'irrationnel comme d'un fardeau, et s'être purifié, soit dans la vie présente par l'attention et la philosophie, soit après son départ d'ici-bas par la fonte qu'opère en lui le feu purificateur.




Source : Discours sur les morts, TROISIEME PARTIE : DÉFENSE DU CORPS, 53, traduction Guillaume Bady  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le Seigneur n'avait pas dit : Vous serez libres, mais : La Vérité vous délivrera [Jn 8, 32]




Citation n° 1519 : , (Tagaste, auj. Souq-Ahras, 354 — Hippone, 430), théologien latin, Père de l'Église, Christianisme
Source : Homélies sur l'Evangile de Jean, Tr. 41, 2  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Dans le Kriva, demeurer dans l'état super-conscient
d'extrême tranquillité ou paravastha, c'est être libéré.




Citation n° 1352 : , (1828 - 1895), Mystique indien, Hindouisme, Kriya Yoga
Source : Paramahansa Prajnanananda, En compagnie des maitres du Kriya Yoga, p.34  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Etre libre signifie, avant tout, être responsable vis-à-vis de soi-même.




Citation n° 1321 : , Bucarest, 1907 — Chicago, 1986, Écrivain roumain , Divers Courants / Littérature
Source : Extrait de Fragmentarium  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]   [↳ Voir (1)] 



Crois-tu qu'en te rendant philosophe tu pourras semblablement manger, pareillement boire, avoir les memes desirs, les memes aversions? Il faut veiller, peiner, se separer des siens, souffrir le mepris d'un jeune esclave, etre raille par les premiers venus, avoir en tout le dessous, dans les honneurs, dans les charges publiques, devant les juges; et dans la moindre affaire.
Pose tout cela, si tu veux recevoir en echange l'impassibilite, la liberte, le calme. Sinon, n'approche pas, de peur que, comme les enfants, tu ne sois maintenant philosophe, plus tard percepteur, ensuite rheteur, puis procurateur de Cesar. Tout cela ne s'accorde pas. Il faut que tu sois un seul homme, ou bon ou mauvais. Il faut cultiver, ou le gouvemement de toi-meme ou les choses du dehors, t'appliquer aux choses interieures ou aux choses exterieures, c'est-a-dire tenir le role de philosophe ou de particulier.




Citation n° 1278 : , (Rome, 121 — Vindobona, 180), Empereur romain (161-180), Philosophie, Stoïcisme
Source : Le grand livre de la sagesse, ediction le cherche midi editeur, p.95  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le chemin de la Sagesse ou de la Liberte est un chemin qui mene au centre de son propre etre.




Citation n° 1256 : , Bucarest, 1907 — Chicago, 1986, Écrivain roumain , Divers Courants / Littérature
Source : Le grand livre de la sagesse, ediction le cherche midi editeur, p.25  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le libre-arbitre est accordé à tout être humain. Si l'un d'eux désire se tourner vers le bon chemin et la vertu, il a le pouvoir de le faire. Si un autre veut se tourner vers le mauvais chemin et être méchant, il en a la liberté... Ne laissez pas pénétrer dans votre esprit la notion, exprimée par des gentils stupides et la plupart des gens insensés parmi les Israélites, qu'au début de l'existence d'une personne, le Tout-Puissant décrète qu'elle est vertueuse ou méchante…




Citation n° 1128 : , né à Cordoue (Espagne) en 1135, mort à Fostat (Égypte) en 1204, philosophe et médecin, Judaïsme
Source : Source: Le Guide des égarés, Collection Les Dix Paroles, Verdier, 1983 et Le livre de la connaissance, Quadrige-PUF, 1990.  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité entière, quand ils l'expriment, quand ils ont avec elle cette indéfinissable ressemblance qu'on trouve parfois entre l'œuvre et l'artiste.




Citation n° 1071 : , (Paris, 1859 — id., 1941)., Philosophe français, Philosophie
Source : Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889 [chapitre III, in Œuvres, PUF, p. 113]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Et toi même, tu ne voudras pas être stratège, prytane ou bien consul, mais libre. Or, il n'y a qu'un chemin pour y atteindre, le mépris des choses qui ne dépendent pas de nous.




Citation n° 1062 : , (Hiéropolis, Phrygie, vers 50 — Nicopolis, Épire, v. 135)., Philosophe stoïcien, Philosophie, Stoïcisme
Source : Manuel d'Epictète  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Ce n'est pas en se rassasiant des choses désirées que l'on prépare la liberté, c'est par la suppression des désirs.




Citation n° 1060 : , (Hiéropolis, Phrygie, vers 50 — Nicopolis, Épire, v. 135)., Philosophe stoïcien, Philosophie, Stoïcisme
Source : Entretiens (publiés par Arrien) [livre IV, chap. I, trad. É. Bréhier revue par P. Aubenque, in Les Stoïciens, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, p. 1060]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Le maître d'un homme, c'est celui qui a la puissance sur ce que veut ou ne veut pas cet homme, pour le lui donner ou le lui ôter. Que celui qui veut être libre, n'ait ni attrait ni répulsion pour rien de ce qui dépend des autres; sinon, il sera fatalement malheureux.




Citation n° 1057 : , (Hiéropolis, Phrygie, vers 50 — Nicopolis, Épire, v. 135)., Philosophe stoïcien, Philosophie, Stoïcisme
Source : Manuel, p.212 Éd. Garnier-Flammarion no16  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



L'homme libre ne pense à rien moins qu'à la mort, et sa sagesse est une méditation non de la mort, mais de la vie.




Citation n° 1045 : , (Amsterdam, 1632 — La Haye, 1677)., Philosophe hollandais, Philosophie
Source : L'Éthique, 1677 [4e partie, prop. LXVII, trad. R. Caillois, Bibliothèque de la Pléiade, p. 547]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Les hommes, donc, se trompent en ce qu'ils pensent être libres; et cette opinion consiste uniquement pour eux à être conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. L'idée de leur liberté c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions.




Citation n° 1043 : , (Amsterdam, 1632 — La Haye, 1677)., Philosophe hollandais, Philosophie
Source : L'Éthique, 1677 [2e partie, scolie de la prop. XXXV, trad. R. Caillois, Bibliothèque de la Pléiade, p. 389]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



J'appelle libre, quant à moi, une chose qui est et agit par la seule nécessité de sa nature; contrainte, celle qui est déterminée par une autre à exister et à agir d'une certaine façon déterminée. [...] Je ne fais pas consister la liberté dans un libre décret mais dans une libre nécessité.




Citation n° 1038 : , (Amsterdam, 1632 — La Haye, 1677)., Philosophe hollandais, Philosophie
Source : Lettre à Schuller, 1674 [Lettre LVIII, trad. Ch. Appuhn, coll. GF, p. 303]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



On pense [...] que l'esclave est celui qui agit par commandement et l'homme libre celui qui agit selon son bon plaisir. Cela cependant n'est pas absolument vrai, car en réalité être captif de son plaisir et incapable de rien voir ni faire qui nous soit vraiment utile, c'est le pire esclavage, et la liberté n'est qu'à celui qui de son entier consentement vit sous la seule conduite de la Raison.




Citation n° 1037 : , (Amsterdam, 1632 — La Haye, 1677)., Philosophe hollandais, Philosophie
Source : Tractatus theologico-politicus, 1670 [chap. XVI, trad. Ch. Appuhn, coll. GF, p. 267]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



Je ne puis pas aussi me plaindre que Dieu ne m'a pas donné un libre arbitre, ou une volonté assez ample et parfaite, puisqu'en effet je l'expérimente si vague et si étendue, qu'elle n'est renfermée dans aucunes bornes.




Citation n° 1030 : , (La Sibyllière, Indre-et-Loire, 1596 — Stockholm, 1650), philosophe français, Philosophie, Cartésianisme
Source : Méditations métaphysiques, 1641 [Méditation 4e, trad. duc de Luynes, Bibliothèque de la Pléiade, p. 304]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  



L'impulsion du seul appétit est esclavage, et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté.




Citation n° 998 : , (Genève, 1712 — Ermenonville, 1778)., Écrivain, musicien et philosophe genevois , Divers Courants / Littérature
Source : Du Contrat social, 1762 [livre I, chap. VIII, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, p. 365]  
Ajouté par Sylvain

[↳ Email]   [↳ Carte postale]  

Page:  1 |2



Livres sacrés des Religions du Monde
Chronologie des Religions du Monde
Calendrier sacré des Religions du Monde
Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde



Home  |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com