2 Samuel
Onelittleangel > > 2 Samuel  >
(39 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

13. 1  
Après cela, il arriva qu'Absalom, fils de David, ayant une soeur qui était belle et qui s'appelait Thamar, Amnon, fils de David, l'aima.

Après cela, voici ce qui arriva. Absalom, fils de David, avait une soeur qui était belle et qui s'appelait Tamar; et Amnon, fils de David, l'aima. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγενήθη μετὰ ταυ̃τα καὶ τω̨̃ Αβεσσαλωμ υἱω̨̃ Δαυιδ ἀδελφὴ καλὴ τω̨̃ εἴδει σφόδρα καὶ ὄνομα αὐτη̨̃ Θημαρ καὶ ἠγάπησεν αὐτὴν Αμνων υἱὸς Δαυιδ (Ⅲ)

*****

Factum est autem post hæc ut Absalom filii David sororem speciosissimam, vocabulo Thamar, adamaret Amnon filius David, (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃13  ויהי אחרי כן ולאבשלום בן דוד אחות יפה ושמה תמר ויאהבה אמנון בן דוד ‬ (Ⅴ)

*****

Et après cela, Absalom, fils de David, ayant une sœur, nommée Tamar, qui était belle, il arriva qu’Amnon, fils de David, l’aima. (Ⅵ)

*****

Or il arriva après cela qu’Absalom, fils de David, ayant une sœur qui était belle, et qui se nommait Tamar, Amnon fils de David, l’aima. (Ⅶ)

*****

Après cela il arriva qu'Absalom, fils de David, ayant une sœur qui était belle et qui se nommait Tamar, Amnon, fils de David, l'aima. (Ⅷ)

*****

13. 2  
Amnon se tourmentait, jusqu'à se rendre malade, au sujet de Thamar, sa soeur; car elle était vierge, et il semblait impossible à Amnon de lui rien faire.

Amnon était tourmenté jusqu'à se rendre malade à cause de Tamar, sa soeur; car elle était vierge, et il paraissait difficile à Amnon de faire sur elle la moindre tentative. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐθλίβετο Αμνων ὥστε ἀρρωστει̃ν διὰ Θημαρ τὴν ἀδελφὴν αὐτου̃ ὅτι παρθένος ἠ̃ν αὐτή καὶ ὑπέρογκον ἐν ὀφθαλμοι̃ς Αμνων του̃ ποιη̃σαί τι αὐτη̨̃ (Ⅲ)

*****

et deperiret eam valde, ita ut propter amorem ejus ægrotaret : quia cum esset virgo, difficile ei videbatur ut quippiam inhoneste ageret cum ea. (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃13  ויצר לאמנון להתחלות בעבור תמר אחתו כי בתולה היא ויפלא בעיני אמנון לעשות לה מאומה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Amnon fut tourmenté jusqu’à en tomber malade, à cause de Tamar, sa sœur; car elle était vierge, et il était trop difficile aux yeux d’Amnon de lui faire quoi que ce fût. (Ⅵ)

*****

Et il fut si tourmenté de [cette passion], qu’il tomba malade pour l’amour de Tamar sa sœur, car elle était vierge ; et parce qu’il semblait trop difficile à Amnon de rien obtenir d’elle. (Ⅶ)

*****

Et Amnon était tourmenté jusqu'à se rendre malade, à cause de Tamar, sa sœur; car elle était vierge, et il semblait trop difficile à Amnon de rien obtenir d'elle. (Ⅷ)

*****

13. 3  
Amnon avait un ami, nommé Jonadab, fils de Sammaa, frère de David, et Jonadab était un homme fort avisé.

Amnon avait un ami, nommé Jonadab, fils de Schimea, frère de David, et Jonadab était un homme très habile. (Ⅰ)

*****

καὶ ἠ̃ν τω̨̃ Αμνων ἑται̃ρος καὶ ὄνομα αὐτω̨̃ Ιωναδαβ υἱὸς Σαμαα του̃ ἀδελφου̃ Δαυιδ καὶ Ιωναδαβ ἀνὴρ σοφὸς σφόδρα (Ⅲ)

*****

Erat autem Amnon amicus nomine Jonadab, filius Semmaa fratris David, vir prudens valde. (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃13  ולאמנון רע ושמו יונדב בן שמעה אחי דוד ויונדב איש חכם מאד ‬ (Ⅴ)

*****

Et Amnon avait un ami, nommé Jonadab, fils de Shimha, frère de David; et Jonadab était un homme très habile. (Ⅵ)

*****

Or Amnon avait un intime ami nommé Jonadab, fils de Simha frère de David ; et Jonadab était un homme fort rusé. (Ⅶ)

*****

Or Amnon avait un ami nommé Jonadab, fils de Shimea, frère de David; et Jonadab était un homme fort adroit. (Ⅷ)

*****

13. 4  
Il lui dit: « Pourquoi es-tu ainsi défait, fils du roi, chaque matin? Ne me l'indiqueras-tu pas? » Amnon lui répondit: « J'aime Thamar, soeur de mon frère Absalom. »

Il lui dit: Pourquoi deviens-tu, ainsi chaque matin plus maigre, toi, fils de roi? Ne veux-tu pas me le dire? Amnon lui répondit: J'aime Tamar, soeur d'Absalom, mon frère. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ τί σοι ὅτι σὺ οὕτως ἀσθενής υἱὲ του̃ βασιλέως τὸ πρωὶ πρωί οὐκ ἀπαγγελει̃ς μοι καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ Αμνων Θημαρ τὴν ἀδελφὴν Αβεσσαλωμ του̃ ἀδελφου̃ μου ἐγὼ ἀγαπω̃ (Ⅲ)

*****

Qui dixit ad eum : Quare sic attenuaris macie, fili regis, per singulos dies ? cur non indicas mihi ? Dixitque ei Amnon : Thamar sororem fratris mei Absalom amo. (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃13  ויאמר לו מדוע אתה ככה דל בן המלך בבקר בבקר הלוא תגיד לי ויאמר לו אמנון את תמר אחות אבשלם אחי אני אהב ‬ (Ⅴ)

*****

Et il lui dit: Pourquoi maigris-tu ainsi d’un matin à l’autre, toi, fils du roi? Ne me le déclareras-tu pas? Et Amnon lui dit: J’aime Tamar, sœur d’Absalom mon frère. (Ⅵ)

*****

Et il dit à [Amnon] : Fils du Roi, pourquoi [deviens-tu] ainsi exténué de jour en jour ? ne me le déclareras-tu pas ? Amnon lui dit : J’aime Tamar sœur de mon frère Absalom. (Ⅶ)

*****

Et il lui dit: Fils du roi, pourquoi dépéris-tu ainsi de jour en jour? Ne me le déclareras-tu pas? Amnon lui dit: J'aime Tamar, la sœur de mon frère Absalom. (Ⅷ)

*****

13. 5  
Jonadab lui dit: « Mets-toi au lit et fais le malade. Quand ton père viendra te voir, tu lui diras: Permets, je te prie, que Thamar, ma soeur, vienne me donner à manger, et qu'elle prépare le mets sous mes yeux, afin que je le voie, et je mangerai de sa main. »

Jonadab lui dit: Mets-toi au lit, et fais le malade. Quand ton père viendra te voir, tu lui diras: Permets à Tamar, ma soeur, de venir pour me donner à manger; qu'elle prépare un mets sous mes yeux, afin que je le voie et que je le prenne de sa main. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ Ιωναδαβ κοιμήθητι ἐπὶ τη̃ς κοίτης σου καὶ μαλακίσθητι καὶ εἰσελεύσεται ὁ πατήρ σου του̃ ἰδει̃ν σε καὶ ἐρει̃ς πρὸς αὐτόν ἐλθέτω δὴ Θημαρ ἡ ἀδελφή μου καὶ ψωμισάτω με καὶ ποιησάτω κατ' ὀφθαλμούς μου βρω̃μα ὅπως ἴδω καὶ φάγω ἐκ τω̃ν χειρω̃ν αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Cui respondit Jonadab : Cuba super lectum tuum, et languorem simula : cumque venerit pater tuus ut visitet te, dic ei : Veniat, oro, Thamar soror mea, ut det mihi cibum, et faciat pulmentum, ut comedam de manu ejus. (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃13  ויאמר לו יהונדב שכב על משכבך והתחל ובא אביך לראותך ואמרת אליו תבא נא תמר אחותי ותברני לחם ועשתה לעיני את הבריה למען אשר אראה ואכלתי מידה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Jonadab lui dit: Couche-toi sur ton lit et fais le malade; et ton père viendra te voir, et tu lui diras: Je te prie, que Tamar, ma sœur, vienne et qu’elle me donne à manger du pain, et qu’elle apprête devant mes yeux un mets, afin que je la voie, et que je le mange de sa main. (Ⅵ)

*****

Alors Jonadab lui dit : Couche-toi dans ton lit, et fais le malade ; et quand ton père te viendra voir, tu lui diras : Je te prie que ma sœur Tamar vienne, afin qu’elle me fasse manger, en apprêtant devant moi quelque chose d’appétit, [et] que voyant ce qu’elle aura apprêté, je le mange de sa main. (Ⅶ)

*****

Et Jonadab lui dit: Couche-toi sur ton lit, et fais le malade; et quand ton père viendra te voir, tu lui diras: Je te prie, que ma sœur Tamar vienne, et qu'elle me donne à manger; qu'elle apprête devant moi quelque mets, afin que je le voie, et que je le mange de sa main. (Ⅷ)

*****

13. 6  
Amnon se coucha et fit le malade. Le roi vint le voir, et Amnon dit au roi: « Je te prie, que Thamar, ma soeur, vienne faire deux gâteaux sous mes yeux, et que je les mange de sa main. »

Amnon se coucha, et fit le malade. Le roi vint le voir, et Amnon dit au roi: Je te prie, que Tamar, ma soeur, vienne faire deux gâteaux sous mes yeux, et que je les mange de sa main. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκοιμήθη Αμνων καὶ ἠρρώστησεν καὶ εἰση̃λθεν ὁ βασιλεὺς ἰδει̃ν αὐτόν καὶ εἰ̃πεν Αμνων πρὸς τὸν βασιλέα ἐλθέτω δὴ Θημαρ ἡ ἀδελφή μου πρός με καὶ κολλυρισάτω ἐν ὀφθαλμοι̃ς μου δύο κολλυρίδας καὶ φάγομαι ἐκ τη̃ς χειρὸς αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Accubuit itaque Amnon, et quasi ægrotare cœpit : cumque venisset rex ad visitandum eum, ait Amnon ad regem : Veniat, obsecro, Thamar soror mea, ut faciat in oculis meis duas sorbitiunculas, et cibum capiam de manu ejus. (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃13  וישכב אמנון ויתחל ויבא המלך לראתו ויאמר אמנון אל המלך תבוא נא תמר אחתי ותלבב לעיני שתי לבבות ואברה מידה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Amnon se coucha et fit le malade; et le roi vint le voir, et Amnon dit au roi: Je te prie, que Tamar, ma sœur, vienne et prépare sous mes yeux deux beignets, et que je les mange de sa main. (Ⅵ)

*****

Amnon donc se coucha, et fit le malade ; et quand le Roi le vint voir, il lui dit : Je te prie que ma sœur Tamar vienne et fasse deux beignets devant moi, et que je les mange de sa main. (Ⅶ)

*****

Amnon se coucha donc et fit le malade; et le roi vint le voir, et Amnon dit au roi: Je te prie, que ma sœur Tamar vienne et fasse deux gâteaux devant moi, et que je les mange de sa main. (Ⅷ)

*****

13. 7  
David envoya dire à Thamar dans la maison: « Va à la maison de ton frère Amnon et prépare-lui un mets. »

David envoya dire à Tamar dans l'intérieur des appartements: Va dans la maison d'Amnon, ton frère, et prépare-lui un mets. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπέστειλεν Δαυιδ πρὸς Θημαρ εἰς τὸν οἰ̃κον λέγων πορεύθητι δὴ εἰς τὸν οἰ̃κον Αμνων του̃ ἀδελφου̃ σου καὶ ποίησον αὐτω̨̃ βρω̃μα (Ⅲ)

*****

Misit ergo David ad Thamar domum, dicens : Veni in domum Amnon fratris tui, et fac ei pulmentum. (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃13  וישלח דוד אל תמר הביתה לאמר לכי נא בית אמנון אחיך ועשי לו הבריה ‬ (Ⅴ)

*****

Et David envoya vers Tamar dans la maison, disant: Va, je te prie, dans la maison d’Amnon, ton frère, et apprête-lui un mets. (Ⅵ)

*****

David donc envoya vers Tamar en la maison [et lui fit dire] : Va-t’en maintenant en la maison de ton frère Amnon, et apprête-lui quelque chose d’appétit. (Ⅶ)

*****

Et David envoya dire à Tamar dans la maison: Va dans la maison de ton frère Amnon, et apprête-lui quelque chose à manger. (Ⅷ)

*****

13. 8  
Thamar alla chez son frère Amnon, qui était couché. Prenant de la pâte, elle la pétrit, la mit en gâteaux sous ses yeux et fit cuire les gâteaux;

Tamar alla dans la maison d'Amnon, son frère, qui était couché. Elle prit de la pâte, la pétrit, prépara devant lui des gâteaux, et les fit cuire; (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπορεύθη Θημαρ εἰς τὸν οἰ̃κον Αμνων ἀδελφου̃ αὐτη̃ς καὶ αὐτὸς κοιμώμενος καὶ ἔλαβεν τὸ σται̃ς καὶ ἐφύρασεν καὶ ἐκολλύρισεν κατ' ὀφθαλμοὺς αὐτου̃ καὶ ἥψησεν τὰς κολλυρίδας (Ⅲ)

*****

Venitque Thamar in domum Amnon fratris sui : ille autem jacebat. Quæ tollens farinam commiscuit, et liquefaciens, in oculis ejus coxit sorbitiunculas. (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃13  ותלך תמר בית אמנון אחיה והוא שכב ותקח את הבצק *ותלוש **ותלש ותלבב לעיניו ותבשל את הלבבות ‬ (Ⅴ)

*****

Et Tamar alla dans la maison d’Amnon, son frère, et il était couché; et elle prit de la pâte et la pétrit, et prépara sous ses yeux des beignets, et elle cuisit les beignets. (Ⅵ)

*****

Et Tamar s’en alla en la maison de son frère Amnon, qui était couché ; et elle prit de la pâte, et la pétrit, et en fit devant lui des beignets, et les cuisit. (Ⅶ)

*****

Et Tamar s'en alla dans la maison d'Amnon, son frère, qui était couché. Et elle prit de la pâte, et la pétrit, et elle en fit devant lui des gâteaux, et les fit cuire. (Ⅷ)

*****

13. 9  
elle prit ensuite la poêle et les versa devant lui. Mais il refusa de manger. Amnon dit alors: « Faites sortir d'auprès de moi tout le monde. » Lorsque tous furent sortis d'auprès de lui,

prenant ensuite la poêle, elle les versa devant lui. Mais Amnon refusa de manger. Il dit: Faites sortir tout le monde. Et tout le monde sortit de chez lui. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔλαβεν τὸ τήγανον καὶ κατεκένωσεν ἐνώπιον αὐτου̃ καὶ οὐκ ἠθέλησεν φαγει̃ν καὶ εἰ̃πεν Αμνων ἐξαγάγετε πάντα ἄνδρα ἐπάνωθέν μου καὶ ἐξήγαγον πάντα ἄνδρα ἀπὸ ἐπάνωθεν αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Tollensque quod coxerat, effudit, et posuit coram eo, et noluit comedere : dixitque Amnon : Ejicite universos a me. Cumque ejecissent omnes, (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃13  ותקח את המשרת ותצק לפניו וימאן לאכול ויאמר אמנון הוציאו כל איש מעלי ויצאו כל איש מעליו ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle prit la poêle et les versa devant lui; et il refusa de manger. Et Amnon dit: Faites sortir tout homme d’auprès de moi. Et tout homme sortit d’auprès de lui. (Ⅵ)

*****

Puis elle prit la poêle, et les versa devant lui, mais Amnon refusa d’en manger ; et dit : Faites retirer tous ceux qui sont auprès de moi : et chacun se retira. (Ⅶ)

*****

Puis elle prit la poêle et les versa devant lui; mais Amnon refusa d'en manger, et il dit: Faites retirer tous ceux qui sont auprès de moi. Et chacun se retira. (Ⅷ)

*****

13. 10  
Amnon dit à Thamar: « Apporte le mets dans l'alcôve, et que je le mange de ta main. » Thamar prit les gâteaux qu'elle avait faits, et les apporta à son frère Amnon dans l'alcôve.

Alors Amnon dit à Tamar: Apporte le mets dans la chambre, et que je le mange de ta main. Tamar prit les gâteaux qu'elle avait faits, et les porta à Amnon, son frère, dans la chambre. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Αμνων πρὸς Θημαρ εἰσένεγκε τὸ βρω̃μα εἰς τὸ ταμίειον καὶ φάγομαι ἐκ τη̃ς χειρός σου καὶ ἔλαβεν Θημαρ τὰς κολλυρίδας ἃς ἐποίησεν καὶ εἰσήνεγκεν τω̨̃ Αμνων ἀδελφω̨̃ αὐτη̃ς εἰς τὸν κοιτω̃να (Ⅲ)

*****

dixit Amnon ad Thamar : Infer cibum in conclave, ut vescar de manu tua. Tulit ergo Thamar sorbitiunculas quas fecerat, et intulit ad Amnon fratrem suum in conclave. (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃13  ויאמר אמנון אל תמר הביאי הבריה החדר ואברה מידך ותקח תמר את הלבבות אשר עשתה ותבא לאמנון אחיה החדרה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Amnon dit à Tamar: Apporte le mets dans la chambre intérieure, et je mangerai de ta main. Et Tamar prit les beignets qu’elle avait préparés, et les apporta à Amnon, son frère, dans la chambre. (Ⅵ)

*****

Alors Amnon dit à Tamar : Apporte-moi cette viande dans le cabinet, et que j’en mange de ta main. Et Tamar prit les beignets qu’elle avait faits, et les apporta à Amnon son frère dans le cabinet. (Ⅶ)

*****

Alors Amnon dit à Tamar: Apporte-moi dans la chambre ce que tu m'as apprêté, et que j'en mange de ta main. Et Tamar prit les gâteaux qu'elle avait faits, et les apporta à Amnon, son frère, dans la chambre. (Ⅷ)

*****

13. 11  
Comme elle les lui présentait à manger, il la saisit et lui dit: « Viens, couche avec moi, ma soeur. »

Comme elle les lui présentait à manger, il la saisit et lui dit: Viens, couche avec moi, ma soeur. (Ⅰ)

*****

καὶ προσήγαγεν αὐτω̨̃ του̃ φαγει̃ν καὶ ἐπελάβετο αὐτη̃ς καὶ εἰ̃πεν αὐτη̨̃ δευ̃ρο κοιμήθητι μετ' ἐμου̃ ἀδελφή μου (Ⅲ)

*****

Cumque obtulisset ei cibum, apprehendit eam, et ait : Veni, cuba mecum, soror mea. (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃13  ותגש אליו לאכל ויחזק בה ויאמר לה בואי שכבי עמי אחותי ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle les lui présenta à manger; et il la saisit, et lui dit: Viens, couche avec moi, ma sœur. (Ⅵ)

*****

Et elle les lui présenta, afin qu’il en mangeât ; mais il se saisit d’elle et lui dit : Viens, couche avec moi, ma sœur. (Ⅶ)

*****

Et elle les lui présenta afin qu'il en mangeât; mais il se saisit d'elle et lui dit: Viens, couche avec moi, ma sœur. (Ⅷ)

*****

13. 12  
Elle lui répondit: « Non, mon frère, ne me déshonore pas, car on n'agit point ainsi en Israël; ne commets pas cette infamie.

Elle lui répondit: Non, mon frère, ne me déshonore pas, car on n'agit point ainsi en Israël; ne commets pas cette infamie. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ μή ἄδελφέ μου μὴ ταπεινώση̨ς με διότι οὐ ποιηθήσεται οὕτως ἐν Ισραηλ μὴ ποιήση̨ς τὴν ἀφροσύνην ταύτην (Ⅲ)

*****

Quæ respondit ei : Noli frater mi, noli opprimere me : neque enim hoc fas est in Israël : noli facere stultitiam hanc. (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃13  ותאמר לו אל אחי אל תענני כי לא יעשה כן בישראל אל תעשה את הנבלה הזאת ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle lui dit: Non, mon frère, ne m’humilie pas; car on ne fait point ainsi en Israël: ne fais pas cette infamie. (Ⅵ)

*****

Et elle lui répondit : Non, mon frère, ne me viole point ; car cela ne se fait point en Israël ; ne fais point cette infamie. (Ⅶ)

*****

Et elle lui répondit: Non, mon frère, ne me fais pas violence, car cela ne se fait point en Israël; ne commets pas cette infamie. (Ⅷ)

*****

13. 13  
Moi, où irais-je porter ma honte? Et toi, tu serais comme l'un des infâmes en Israël. Parles-en au roi, je te prie, et il ne refusera pas de me donner à toi. »

Où irais-je, moi, avec ma honte? Et toi, tu serais comme l'un des infâmes en Israël. Maintenant, je te prie, parle au roi, et il ne s'opposera pas à ce que je sois à toi. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγὼ που̃ ἀποίσω τὸ ὄνειδός μου καὶ σὺ ἔση̨ ὡς εἱ̃ς τω̃ν ἀφρόνων ἐν Ισραηλ καὶ νυ̃ν λάλησον δὴ πρὸς τὸν βασιλέα ὅτι οὐ μὴ κωλύση̨ με ἀπὸ σου̃ (Ⅲ)

*****

Ego enim ferre non potero opprobrium meum, et tu eris quasi unus de insipientibus in Israël : quin potius loquere ad regem, et non negabit me tibi. (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃13  ואני אנה אוליך את חרפתי ואתה תהיה כאחד הנבלים בישראל ועתה דבר נא אל המלך כי לא ימנעני ממך ‬ (Ⅴ)

*****

Et moi, où porterais-je ma honte? Et toi, tu serais comme l’un des infâmes en Israël. Et maintenant, parle au roi, je te prie, car il ne me refusera point à toi. (Ⅵ)

*****

Et moi, que deviendrais-je avec mon opprobre ? et toi, tu passerais pour un insensé en Israël. Maintenant donc parles-en, je te prie, au Roi, et il n’empêchera point que tu ne m’aies pour femme. (Ⅶ)

*****

Et moi, où irais-je porter mon opprobre? Et toi, tu serais comme l'un des infâmes, en Israël. Maintenant donc, parles-en, je te prie, au roi, et il n'empêchera point que tu ne m'aies pour femme. (Ⅷ)

*****

13. 14  
Mais il ne voulut pas écouter sa voix; plus fort qu'elle, il la violenta et coucha avec elle.

Mais il ne voulut pas l'écouter; il lui fit violence, la déshonora et coucha avec elle. (Ⅰ)

*****

καὶ οὐκ ἠθέλησεν Αμνων του̃ ἀκου̃σαι τη̃ς φωνη̃ς αὐτη̃ς καὶ ἐκραταίωσεν ὑπὲρ αὐτὴν καὶ ἐταπείνωσεν αὐτὴν καὶ ἐκοιμήθη μετ' αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Noluit autem acquiescere precibus ejus, sed prævalens viribus oppressit eam, et cubavit cum ea.\ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃13  ולא אבה לשמע בקולה ויחזק ממנה ויענה וישכב אתה ‬ (Ⅴ)

*****

Et il ne voulut pas écouter sa voix, et il fut plus fort qu’elle et l’humilia et coucha avec elle. (Ⅵ)

*****

Mais il ne voulut point l’écouter ; et il fut plus fort qu’elle, et la viola, et coucha avec elle. (Ⅶ)

*****

Mais il ne voulut point l'écouter, et il fut plus fort qu'elle; il lui fit violence et coucha avec elle. (Ⅷ)

*****

13. 15  
Aussitôt Amnon eut pour elle une très forte aversion, et la haine dont il la haït fut plus forte que l'amour dont il l'avait aimée; et Amnon lui dit: « Lève-toi, va-t-en! »

Puis Amnon eut pour elle une forte aversion, plus forte que n'avait été son amour. Et il lui dit: Lève-toi, va-t'en! (Ⅰ)

*****

καὶ ἐμίσησεν αὐτὴν Αμνων μι̃σος μέγα σφόδρα ὅτι μέγα τὸ μι̃σος ὃ ἐμίσησεν αὐτήν ὑπὲρ τὴν ἀγάπην ἣν ἠγάπησεν αὐτήν καὶ εἰ̃πεν αὐτη̨̃ Αμνων ἀνάστηθι καὶ πορεύου (Ⅲ)

*****

Et exosam eam habuit Amnon odio magno nimis : ita ut majus esset odium quo oderat eam, amore quo ante dilexerat. Dixitque ei Amnon : Surge, et vade. (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃13  וישנאה אמנון שנאה גדולה מאד כי גדולה השנאה אשר שנאה מאהבה אשר אהבה ויאמר לה אמנון קומי לכי ‬ (Ⅴ)

*****

Et Amnon la haït d’une très grande haine, car la haine dont il la haït était plus grande que l’amour dont il l’avait aimée. Et Amnon lui dit: Lève-toi, va-t’en. (Ⅵ)

*****

Après cela, Amnon la haït d’une grande haine, en sorte que la haine qu’il lui portait, était plus grande que l’amour qu’il avait eu pour elle ; ainsi Amnon lui dit : Lève-toi, va-t’en. (Ⅶ)

*****

Puis Amnon eut pour elle une très grande haine; et la haine qu'il lui porta fut plus grande que l'amour qu'il avait eu pour elle. Ainsi Amnon lui dit: Lève-toi, va-t'en! (Ⅷ)

*****

13. 16  
Elle lui répondit: « Au mal que tu m'as fait, n'ajoute pas le mal plus grand encore de me chasser. » Mais, sans vouloir l'écouter,

Elle lui répondit: N'augmente pas, en me chassant, le mal que tu m'as déjà fait. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ Θημαρ μή ἄδελφε ὅτι μεγάλη ἡ κακία ἡ ἐσχάτη ὑπὲρ τὴν πρώτην ἣν ἐποίησας μετ' ἐμου̃ του̃ ἐξαποστει̃λαί με καὶ οὐκ ἠθέλησεν Αμνων ἀκου̃σαι τη̃ς φωνη̃ς αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Quæ respondit ei : Majus est hoc malum quod nunc agis adversum me, quam quod ante fecisti, expellens me. Et noluit audire eam : (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃13  ותאמר לו אל אודת הרעה הגדולה הזאת מאחרת אשר עשית עמי לשלחני ולא אבה לשמע לה ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle lui dit: Il n’y a pas de raison pour cela; ce tort de me chasser est plus grand que l’autre que tu m’as fait. Mais il ne voulut pas l’écouter. (Ⅵ)

*****

Et elle lui répondit : Tu n’as aucun sujet de me faire ce mal, que de me chasser ; [ce mal] est plus grand que l’autre que tu m’as fait ; mais il ne voulut point l’écouter. (Ⅶ)

*****

Et elle lui dit: Ne me fais pas ce mal-là, plus grand que l'autre que tu m'as fait, de me chasser! Mais il ne voulut pas l'écouter; (Ⅷ)

*****

13. 17  
il appela le garçon qui le servait et dit: « Jetez cette femme dehors, loin de moi; et ferme la porte derrière elle. »

Il ne voulut pas l'écouter, et appelant le garçon qui le servait, il dit: Qu'on éloigne de moi cette femme et qu'on la mette dehors. Et ferme la porte après elle! (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκάλεσεν τὸ παιδάριον αὐτου̃ τὸν προεστηκότα του̃ οἴκου αὐτου̃ καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ ἐξαποστείλατε δὴ ταύτην ἀπ' ἐμου̃ ἔξω καὶ ἀπόκλεισον τὴν θύραν ὀπίσω αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

sed vocato puero qui ministrabat ei, dixit : Ejice hanc a me foras, et claude ostium post eam. (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃13  ויקרא את נערו משרתו ויאמר שלחו נא את זאת מעלי החוצה ונעל הדלת אחריה ‬ (Ⅴ)

*****

Et il appela son jeune homme qui le servait, et dit: Chassez donc cette femme dehors, de devant moi; et ferme la porte au verrou après elle. (Ⅵ)

*****

Il appela donc le garçon qui le servait, et lui dit : Qu’on chasse maintenant celle-ci d’auprès de moi, [qu’on la mette] dehors, et qu’on ferme la porte après elle. (Ⅶ)

*****

Et, appelant le valet qui le servait, il dit: Qu'on chasse cette femme loin de moi, qu'on la mette dehors, et ferme la porte après elle! (Ⅷ)

*****

13. 18  
Or elle avait une robe longue, car c'était le vêtement que portaient les filles du roi encore vierges. Le serviteur d'Amnon la mit dehors et ferma la porte derrière elle.

Elle avait une tunique de plusieurs couleurs; car c'était le vêtement que portaient les filles du roi, aussi longtemps qu'elles étaient vierges. Le serviteur d'Amnon la mit dehors, et ferma la porte après elle. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπ' αὐτη̃ς ἠ̃ν χιτὼν καρπωτός ὅτι οὕτως ἐνεδιδύσκοντο αἱ θυγατέρες του̃ βασιλέως αἱ παρθένοι τοὺς ἐπενδύτας αὐτω̃ν καὶ ἐξήγαγεν αὐτὴν ὁ λειτουργὸς αὐτου̃ ἔξω καὶ ἀπέκλεισεν τὴν θύραν ὀπίσω αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Quæ induta erat talari tunica : hujuscemodi enim filiæ regis virgines vestibus utebantur. Ejecit itaque eam minister illius foras : clausitque fores post eam. (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃13  ועליה כתנת פסים כי כן תלבשן בנות המלך הבתולת מעילים ויצא אותה משרתו החוץ ונעל הדלת אחריה ‬ (Ⅴ)

*****

Et elle avait sur elle une tunique bigarrée; car les filles du roi qui étaient vierges étaient ainsi habillées de robes. Et celui qui le servait la mit dehors, et ferma la porte après elle. (Ⅵ)

*****

Or elle était habillée d’une robe bigarrée ; car les filles du Roi, qui étaient [encore] vierges, étaient ainsi habillées. Celui donc qui le servait la mit dehors, et ferma la porte après elle. (Ⅶ)

*****

Or elle était vêtue d'une robe bigarrée, car les filles vierges du roi étaient ainsi habillées. Celui qui servait Amnon la fit donc sortir, et ferma la porte après elle. (Ⅷ)

*****

13. 19  
Thamar prit de la poussière et la mit sur sa tête; elle déchira la longue robe qu'elle portait et, mettant la main sur sa tête, elle s'en alla en poussant des cris.

Tamar répandit de la cendre sur sa tête, et déchira sa tunique bigarrée; elle mit la main sur sa tête, et s'en alla en poussant des cris. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔλαβεν Θημαρ σποδὸν καὶ ἐπέθηκεν ἐπὶ τὴν κεφαλὴν αὐτη̃ς καὶ τὸν χιτω̃να τὸν καρπωτὸν τὸν ἐπ' αὐτη̃ς διέρρηξεν καὶ ἐπέθηκεν τὰς χει̃ρας αὐτη̃ς ἐπὶ τὴν κεφαλὴν αὐτη̃ς καὶ ἐπορεύθη πορευομένη καὶ κράζουσα (Ⅲ)

*****

Quæ aspergens cinerem capiti suo, scissa talari tunica, impositisque manibus super caput suum, ibat ingrediens, et clamans. (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃13  ותקח תמר אפר על ראשה וכתנת הפסים אשר עליה קרעה ותשם ידה על ראשה ותלך הלוך וזעקה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Tamar prit de la poussière et la mit sur sa tête, et déchira la tunique bigarrée qu’elle avait sur elle, et elle mit sa main sur sa tête, et s’en alla, marchant et criant. (Ⅵ)

*****

Alors Tamar prit de la cendre sur sa tête, et déchira la robe bigarrée qu’elle avait sur elle, et mit la main sur sa tête, et s’en allait en criant. (Ⅶ)

*****

Alors Tamar prit de la cendre sur sa tête, et déchira la robe bigarrée qu'elle avait sur elle; elle mit la main sur sa tête, et elle s'en allait en criant. (Ⅷ)

*****

13. 20  
Absalom, son frère, lui dit: « Ton frère Amnon a-t-il été avec toi? Maintenant, ma soeur, tais-toi, c'est ton frère; ne prends pas cette affaire à coeur. » Et Thamar demeura, désolée, dans la maison de son frère Absalom.

Absalom, son frère, lui dit: Amnon, ton frère, a-t-il été avec toi? Maintenant, ma soeur, tais-toi, c'est ton frère; ne prends pas cette affaire trop à coeur. Et Tamar, désolée, demeura dans la maison d'Absalom, son frère. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν πρὸς αὐτὴν Αβεσσαλωμ ὁ ἀδελφὸς αὐτη̃ς μὴ Αμνων ὁ ἀδελφός σου ἐγένετο μετὰ σου̃ καὶ νυ̃ν ἀδελφή μου κώφευσον ὅτι ἀδελφός σού ἐστιν μὴ θη̨̃ς τὴν καρδίαν σου του̃ λαλη̃σαι εἰς τὸ ῥη̃μα του̃το καὶ ἐκάθισεν Θημαρ χηρεύουσα ἐν οἴκω̨ Αβεσσαλωμ του̃ ἀδελφου̃ αὐτη̃ς (Ⅲ)

*****

Dixit autem ei Absalom frater suus : Numquid Amnon frater tuus concubuit tecum ? sed nunc soror, tace : frater tuus est : neque affligas cor tuum pro hac re. Mansit itaque Thamar contabescens in domo Absalom fratris sui. (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃13  ויאמר אליה אבשלום אחיה האמינון אחיך היה עמך ועתה אחותי החרישי אחיך הוא אל תשיתי את לבך לדבר הזה ותשב תמר ושממה בית אבשלום אחיה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom, son frère, lui dit: Est-ce que ton frère Amnon a été avec toi? Et maintenant, ma sœur, garde le silence: il est ton frère; ne prends pas cette chose à cœur. Et Tamar demeura désolée dans la maison d’Absalom, son frère. (Ⅵ)

*****

Et son frère Absalom lui dit : Ton frère Amnon n’a-t-il pas été avec toi ? Mais maintenant, ma sœur, tais-toi, il est ton frère ; ne prends point ceci à cœur. Ainsi Tamar demeura toute désolée dans la maison d’Absalom son frère. (Ⅶ)

*****

Et son frère Absalom lui dit: Amnon, ton frère, a été avec toi? Maintenant, ma sœur, tais-toi, c'est ton frère; ne prends point ceci à cœur. Ainsi Tamar demeura désolée dans la maison d'Absalom, son frère. (Ⅷ)

*****

13. 21  
Lorsque le roi David apprit toutes ces choses, il fut très irrité. (*mais il ne voulut pas faire de peine à son fils Amnon, qu'il aimait parce qu'il était son premier né.*)

Le roi David apprit toutes ces choses, et il fut très irrité. (Ⅰ)

*****

καὶ ἤκουσεν ὁ βασιλεὺς Δαυιδ πάντας τοὺς λόγους τούτους καὶ ἐθυμώθη σφόδρα καὶ οὐκ ἐλύπησεν τὸ πνευ̃μα Αμνων του̃ υἱου̃ αὐτου̃ ὅτι ἠγάπα αὐτόν ὅτι πρωτότοκος αὐτου̃ ἠ̃ν (Ⅲ)

*****

Cum autem audisset rex David verba hæc, contristatus est valde : et noluit contristare spiritum Amnon filii sui, quoniam diligebat eum, quia primogenitus erat ei. (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃13  והמלך דוד שמע את כל הדברים האלה ויחר לו מאד ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi David entendit parler de toutes ces choses, et il en fut très irrité. (Ⅵ)

*****

Quand le Roi David eut appris toutes ces choses, il fut fort irrité. (Ⅶ)

*****

Le roi David apprit toutes ces choses, et il en fut fort irrité. (Ⅷ)

*****

13. 22  
Absalom n'adressait plus aucune parole, bonne ou mauvaise, à Amnon, car Absalom haïssait Amnon, à cause de l'outrage fait à Thamar, sa soeur.

Absalom ne parla ni en bien ni en mal avec Amnon; mais il le prit en haine, parce qu'il avait déshonoré Tamar, sa soeur. (Ⅰ)

*****

καὶ οὐκ ἐλάλησεν Αβεσσαλωμ μετὰ Αμνων ἀπὸ πονηρου̃ ἕως ἀγαθου̃ ὅτι ἐμίσει Αβεσσαλωμ τὸν Αμνων ἐπὶ λόγου οὑ̃ ἐταπείνωσεν Θημαρ τὴν ἀδελφὴν αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Porro non est locutus Absalom ad Amnon nec malum nec bonum : oderat enim Absalom Amnon, eo quod violasset Thamar sororem suam.\ (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃13  ולא דבר אבשלום עם אמנון למרע ועד טוב כי שנא אבשלום את אמנון על דבר אשר ענה את תמר אחתו פ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom ne parla à Amnon, ni en mal, ni en bien, car Absalom haïssait Amnon, parce qu’il avait humilié Tamar, sa sœur. (Ⅵ)

*****

Or Absalom ne parlait ni en bien ni en mal à Amnon, parce qu’Absalom haïssait Amnon, à cause qu’il avait violé Tamar sa sœur. (Ⅶ)

*****

Or Absalom ne parlait ni en bien ni en mal à Amnon; car Absalom haïssait Amnon, parce qu'il avait outragé Tamar, sa sœur. (Ⅷ)

*****

13. 23  
Deux ans après, Absalom avait les tondeurs à Baal-Hasor, près d'Ephraïm, et Absalom invita tous les fils du roi.

Deux ans après, comme Absalom avait les tondeurs à Baal Hatsor, près d'Éphraïm, il invita tous les fils du roi. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγένετο εἰς διετηρίδα ἡμερω̃ν καὶ ἠ̃σαν κείροντες τω̨̃ Αβεσσαλωμ ἐν Βελασωρ τη̨̃ ἐχόμενα Εφραιμ καὶ ἐκάλεσεν Αβεσσαλωμ πάντας τοὺς υἱοὺς του̃ βασιλέως (Ⅲ)

*****

Factum est autem post tempus biennii ut tonderentur oves Absalom in Baalhasor, quæ est juxta Ephraim : et vocavit Absalom omnes filios regis, (Ⅳ)

*****

‫ 23 ׃13  ויהי לשנתים ימים ויהיו גזזים לאבשלום בבעל חצור אשר עם אפרים ויקרא אבשלום לכל בני המלך ‬ (Ⅴ)

*****

Et il arriva, après deux années entières, qu’Absalom avait les tondeurs à Baal-Hatsor, qui est près d’Éphraïm; et Absalom invita tous les fils du roi. (Ⅵ)

*****

Et il arriva au bout de deux ans entiers, qu’Absalom ayant les tondeurs à Bahal-hatsor, qui était près d’Ephraïm, il invita tous les fils du Roi. (Ⅶ)

*****

Et il arriva, deux ans après, qu'Absalom ayant les tondeurs à Baal-Hatsor, qui est près d'Éphraïm, il invita tous les fils du roi. (Ⅷ)

*****

13. 24  
Absalom alla trouver le roi et dit: « Voici que ton serviteur a les tondeurs; que le roi et ses domestiques viennent chez ton serviteur. »

Absalom alla vers le roi, et dit: Voici, ton serviteur a les tondeurs; que le roi et ses serviteurs viennent chez ton serviteur. (Ⅰ)

*****

καὶ ἠ̃λθεν Αβεσσαλωμ πρὸς τὸν βασιλέα καὶ εἰ̃πεν ἰδοὺ δὴ κείρουσιν τω̨̃ δούλω̨ σου πορευθήτω δὴ ὁ βασιλεὺς καὶ οἱ παι̃δες αὐτου̃ μετὰ του̃ δούλου σου (Ⅲ)

*****

venitque ad regem, et ait ad eum : Ecce tondentur oves servi tui : veniat, oro, rex cum servis suis ad servum suum. (Ⅳ)

*****

‫ 24 ׃13  ויבא אבשלום אל המלך ויאמר הנה נא גזזים לעבדך ילך נא המלך ועבדיו עם עבדך ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom vint vers le roi, et dit: Tu vois que ton serviteur a les tondeurs: je te prie, que le roi et ses serviteurs aillent avec ton serviteur. (Ⅵ)

*****

Et Absalom vint vers le Roi, et lui dit : Voici, ton serviteur a maintenant les tondeurs ; je te prie donc que le Roi et ses serviteurs viennent avec ton serviteur. (Ⅶ)

*****

Et Absalom vint vers le roi, et dit: Voici, ton serviteur a les tondeurs; je te prie donc, que le roi et ses serviteurs viennent chez ton serviteur. (Ⅷ)

*****

13. 25  
Et le roi dit à Absalom: « Non, mon fils, nous n'irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. » Absalom fit des instances, mais le roi ne voulut pas y aller, et il le bénit.

Et le roi dit à Absalom: Non, mon fils, nous n'irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. Absalom le pressa; mais le roi ne voulut point aller, et il le bénit. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεὺς πρὸς Αβεσσαλωμ μὴ δή υἱέ μου μὴ πορευθω̃μεν πάντες ἡμει̃ς καὶ οὐ μὴ καταβαρυνθω̃μεν ἐπὶ σέ καὶ ἐβιάσατο αὐτόν καὶ οὐκ ἠθέλησεν του̃ πορευθη̃ναι καὶ εὐλόγησεν αὐτόν (Ⅲ)

*****

Dixitque rex ad Absalom : Noli fili mi, noli rogare ut veniamus omnes et gravemus te. Cum autem cogeret eum, et noluisset ire, benedixit ei. (Ⅳ)

*****

‫ 25 ׃13  ויאמר המלך אל אבשלום אל בני אל נא נלך כלנו ולא נכבד עליך ויפרץ בו ולא אבה ללכת ויברכהו ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi dit à Absalom: Non, mon fils, nous n’irons pas tous, et nous ne te serons pas à charge. Et il le pressa, mais il ne voulut pas aller; et il le bénit. (Ⅵ)

*****

Mais le Roi dit à Absalom : Non, mon fils, je te prie que nous n’y allions point tous, afin que nous ne te soyons point à charge ; et quoiqu’il le pressât fort, cependant il n’y voulut point aller ; mais il le bénit. (Ⅶ)

*****

Mais le roi dit à Absalom: Non, mon fils, non; nous n'irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge; et bien qu'Absalom le pressât fort, il n'y voulut point aller; et il le bénit. (Ⅷ)

*****

13. 26  
Alors Absalom dit: « Si tu ne viens pas, permets du moins à Amnon, mon frère, de venir avec nous. » Le roi répondit: « Pourquoi irait-il avec toi? »

Absalom dit: Permets du moins à Amnon, mon frère, de venir avec nous. Le roi lui répondit: Pourquoi irait-il chez toi? (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Αβεσσαλωμ καὶ εἰ μή πορευθήτω δὴ μεθ' ἡμω̃ν Αμνων ὁ ἀδελφός μου καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ ὁ βασιλεύς ἵνα τί πορευθη̨̃ μετὰ σου̃ (Ⅲ)

*****

Et ait Absalom : Si non vis venire, veniat, obsecro, nobiscum saltem Amnon frater meus. Dixitque ad eum rex : Non est necesse ut vadat tecum. (Ⅳ)

*****

‫ 26 ׃13  ויאמר אבשלום ולא ילך נא אתנו אמנון אחי ויאמר לו המלך למה ילך עמך ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom dit: Si tu ne viens pas, que mon frère Amnon, je te prie, vienne avec nous. Et le roi lui dit: Pourquoi irait-il avec toi? (Ⅵ)

*****

Et Absalom dit : Si tu ne viens point, je te prie que mon frère Amnon vienne avec nous. Et le Roi lui répondit : Pourquoi irait-il avec toi ? (Ⅶ)

*****

Alors Absalom dit: Si tu ne viens pas, je te prie, que mon frère Amnon vienne avec nous. Et le roi lui répondit: Pourquoi irait-il avec toi? (Ⅷ)

*****

13. 27  
Absalom ayant insisté, le roi laissa aller avec lui Amnon et tous les fils du roi.

Sur les instances d'Absalom, le roi laissa aller avec lui Amnon et tous ses fils. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐβιάσατο αὐτὸν Αβεσσαλωμ καὶ ἀπέστειλεν μετ' αὐτου̃ τὸν Αμνων καὶ πάντας τοὺς υἱοὺς του̃ βασιλέως καὶ ἐποίησεν Αβεσσαλωμ πότον κατὰ τὸν πότον του̃ βασιλέως (Ⅲ)

*****

Coëgit itaque Absalom eum, et dimisit cum eo Amnon et universos filios regis. Feceratque Absalom convivium quasi convivium regis. (Ⅳ)

*****

‫ 27 ׃13  ויפרץ בו אבשלום וישלח אתו את אמנון ואת כל בני המלך ס‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom le pressa, et il envoya avec lui Amnon et tous les fils du roi. (Ⅵ)

*****

Et Absalom le pressa tant, qu’il laissa aller Amnon, et tous les fils du Roi avec lui. (Ⅶ)

*****

Mais Absalom le pressa tant qu'il laissa aller Amnon, et tous les fils du roi avec lui. (Ⅷ)

*****

13. 28  
Absalom donna cet ordre à ses serviteurs: « Faites attention! Quand le coeur d'Amnon sera gavé par le vin et que je vous dirai: Frappez Amnon! Vous le tuerez. Ne craignez pas; n'est-ce pas moi qui vous l'ai commandé? Soyez fermes et montrez du courage! »

Absalom donna cet ordre à ses serviteurs: Faites attention quand le coeur d'Amnon sera égayé par le vin et que je vous dirai: Frappez Amnon! Alors tuez-le; ne craignez point, n'est-ce pas moi qui vous l'ordonne? Soyez fermes, et montrez du courage! (Ⅰ)

*****

καὶ ἐνετείλατο Αβεσσαλωμ τοι̃ς παιδαρίοις αὐτου̃ λέγων ἴδετε ὡς ἂν ἀγαθυνθη̨̃ ἡ καρδία Αμνων ἐν τω̨̃ οἴνω̨ καὶ εἴπω πρὸς ὑμα̃ς πατάξατε τὸν Αμνων καὶ θανατώσατε αὐτόν μὴ φοβηθη̃τε ὅτι οὐχὶ ἐγώ εἰμι ἐντέλλομαι ὑμι̃ν ἀνδρίζεσθε καὶ γίνεσθε εἰς υἱοὺς δυνάμεως (Ⅲ)

*****

Præceperat autem Absalom pueris suis, dicens : Observate cum temulentus fuerit Amnon vino, et dixero vobis : Percutite eum, et interficite : nolite timere : ego enim sum qui præcipio vobis : roboramini, et estote viri fortes. (Ⅳ)

*****

‫ 28 ׃13  ויצו אבשלום את נעריו לאמר ראו נא כטוב לב אמנון ביין ואמרתי אליכם הכו את אמנון והמתם אתו אל תיראו הלוא כי אנכי צויתי אתכם חזקו והיו לבני חיל ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom commanda à ses serviteurs, disant: Faites attention, je vous prie, quand le cœur d’Amnon sera gai par le vin, et que je vous dirai: Frappez Amnon, alors tuez-le, ne craignez point; n’est-ce pas moi qui vous l’ai commandé? Fortifiez-vous, et soyez vaillants! (Ⅵ)

*****

Or Absalom avait commandé à ses serviteurs, en disant : Prenez bien garde, je vous prie, quand le cœur d’Amnon sera gai de vin, et que je vous dirai : Frappez Amnon, tuez-le ; ne craignez point ; n’est-ce pas moi qui vous l’aurai commandé ? Fortifiez-vous, et portez-vous en vaillants hommes. (Ⅶ)

*****

Or, Absalom donna ordre à ses serviteurs, et leur dit: Prenez garde, quand le cœur d'Amnon sera égayé par le vin, et que je vous dirai: Frappez Amnon! alors tuez-le, ne craignez point; n'est-ce pas moi qui vous le commande? Fortifiez-vous et soyez vaillants. (Ⅷ)

*****

13. 29  
Les serviteurs d'Absalom firent à Amnon comme Absalom l'avait ordonné. Et tous les fils du roi se levant, montèrent chacun sur sa mule et s'enfuirent.

Les serviteurs d'Absalom traitèrent Amnon comme Absalom l'avait ordonné. Et tous les fils du roi se levèrent, montèrent chacun sur son mulet, et s'enfuirent. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐποίησαν τὰ παιδάρια Αβεσσαλωμ τω̨̃ Αμνων καθὰ ἐνετείλατο αὐτοι̃ς Αβεσσαλωμ καὶ ἀνέστησαν πάντες οἱ υἱοὶ του̃ βασιλέως καὶ ἐπεκάθισαν ἀνὴρ ἐπὶ τὴν ἡμίονον αὐτου̃ καὶ ἔφυγαν (Ⅲ)

*****

Fecerunt ergo pueri Absalom adversum Amnon sicut præceperat eis Absalom. Surgentesque omnes filii regis ascenderunt singuli mulas suas, et fugerunt.\ (Ⅳ)

*****

‫ 29 ׃13  ויעשו נערי אבשלום לאמנון כאשר צוה אבשלום ויקמו כל בני המלך וירכבו איש על פרדו וינסו ‬ (Ⅴ)

*****

Et les serviteurs d’Absalom firent à Amnon comme Absalom l’avait commandé; et tous les fils du roi se levèrent, et montèrent chacun sur son mulet et s’enfuirent. (Ⅵ)

*****

Et les serviteurs d’Absalom firent à Amnon comme Absalom avait commandé, puis tous les fils du Roi se levèrent, et montèrent chacun sur sa mule, et s’enfuirent. (Ⅶ)

*****

Et les serviteurs d'Absalom firent à Amnon comme Absalom l'avait commandé; alors tous les fils du roi se levèrent, et montèrent chacun sur sa mule, et s'enfuirent. (Ⅷ)

*****

13. 30  
Comme ils étaient encore en chemin, ce bruit arriva à David: « Absalom a tué tous les fils du roi, et il n'en est pas resté un seul. »

Comme ils étaient en chemin, le bruit parvint à David qu'Absalom avait tué tous les fils du roi, et qu'il n'en était pas resté un seul. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγένετο αὐτω̃ν ὄντων ἐν τη̨̃ ὁδω̨̃ καὶ ἡ ἀκοὴ ἠ̃λθεν πρὸς Δαυιδ λέγων ἐπάταξεν Αβεσσαλωμ πάντας τοὺς υἱοὺς του̃ βασιλέως καὶ οὐ κατελείφθη ἐξ αὐτω̃ν οὐδὲ εἱ̃ς (Ⅲ)

*****

Cumque adhuc pergerent in itinere, fama pervenit ad David, dicens : Percussit Absalom omnes filios regis, et non remansit ex eis saltem unus. (Ⅳ)

*****

‫ 30 ׃13  ויהי המה בדרך והשמעה באה אל דוד לאמר הכה אבשלום את כל בני המלך ולא נותר מהם אחד ס‬ (Ⅴ)

*****

Et il arriva, comme ils étaient en chemin, que le bruit en vint à David; on disait: Absalom a frappé tous les fils du roi, et il n’en reste pas un seul. (Ⅵ)

*****

Et il arriva qu’étant encore en chemin, le bruit vint à David qu’Absalom avait tué tous les fils du Roi, et qu’il n’en était pas resté un seul d’entr’eux. (Ⅶ)

*****

Or, comme ils étaient en chemin, le bruit parvint jusqu'à David qu'Absalom avait tué tous les fils du roi, et qu'il n'en était pas resté un seul. (Ⅷ)

*****

13. 31  
Le roi se leva, déchira ses vêtements et se coucha par terre, et tous ses serviteurs se tenaient là, les vêtements déchirés.

Le roi se leva, déchira ses vêtements, et se coucha par terre; et tous ses serviteurs étaient là, les vêtements déchirés. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀνέστη ὁ βασιλεὺς καὶ διέρρηξεν τὰ ἱμάτια αὐτου̃ καὶ ἐκοιμήθη ἐπὶ τὴν γη̃ν καὶ πάντες οἱ παι̃δες αὐτου̃ οἱ περιεστω̃τες αὐτω̨̃ διέρρηξαν τὰ ἱμάτια αὐτω̃ν (Ⅲ)

*****

Surrexit itaque rex, et scidit vestimenta sua, et cecidit super terram : et omnes servi illius qui assistebant ei, sciderunt vestimenta sua. (Ⅳ)

*****

‫ 31 ׃13  ויקם המלך ויקרע את בגדיו וישכב ארצה וכל עבדיו נצבים קרעי בגדים ס‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi se leva, et déchira ses vêtements, et se coucha par terre; et tous ses serviteurs étaient là, les vêtements déchirés. (Ⅵ)

*****

Alors le Roi se leva, et déchira ses vêtements, et se coucha par terre ; tous ses serviteurs aussi étaient là avec leurs vêtements déchirés. (Ⅶ)

*****

Alors le roi se leva et déchira ses vêtements, et se coucha par terre; tous ses serviteurs aussi se tenaient là avec leurs vêtements déchirés. (Ⅷ)

*****

13. 32  
Jonadab, fils de Semmaa, frère de David, prit la parole et dit: « Que mon seigneur ne dise point qu'on a tué tous les jeunes gens, fils du roi; Amnon seul est mort. C'est une chose qui était sur les lèvres d'Absalom depuis le jour où Amnon a déshonoré Thamar, sa soeur.

Jonadab, fils de Schimea, frère de David, prit la parole et dit: Que mon seigneur ne pense point que tous les jeunes gens, fils du roi, ont été tués, car Amnon seul est mort; et c'est l'effet d'une résolution d'Absalom, depuis le jour où Amnon a déshonoré Tamar, sa soeur. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπεκρίθη Ιωναδαβ υἱὸς Σαμαα ἀδελφου̃ Δαυιδ καὶ εἰ̃πεν μὴ εἰπάτω ὁ κύριός μου ὁ βασιλεὺς ὅτι πάντα τὰ παιδάρια τοὺς υἱοὺς του̃ βασιλέως ἐθανάτωσεν ὅτι Αμνων μονώτατος ἀπέθανεν ὅτι ἐπὶ στόματος Αβεσσαλωμ ἠ̃ν κείμενος ἀπὸ τη̃ς ἡμέρας ἡ̃ς ἐταπείνωσεν Θημαρ τὴν ἀδελφὴν αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Respondens autem Jonadab filius Semmaa fratris David, dixit : Ne æstimet dominus meus rex quod omnes pueri filii regis occisi sint : Amnon solus mortuus est, quoniam in ore Absalom erat positus ex die qua oppressit Thamar sororem ejus. (Ⅳ)

*****

‫ 32 ׃13  ויען יונדב בן שמעה אחי דוד ויאמר אל יאמר אדני את כל הנערים בני המלך המיתו כי אמנון לבדו מת כי על פי אבשלום היתה שומה מיום ענתו את תמר אחתו ‬ (Ⅴ)

*****

Et Jonadab, fils de Shimha, frère de David, prit la parole et dit: Que mon seigneur ne pense pas qu’on ait tué tous les jeunes hommes, fils du roi, car Amnon seul est mort; car cela a eu lieu par l’ordre d’Absalom, qu’il avait arrêté dès le jour qu’Amnon humilia Tamar, sa sœur. (Ⅵ)

*****

Et Jonadab fils de Simha, frère de David, prit la parole, et dit : Que mon Seigneur ne dise point qu’on a tué tous les jeunes hommes fils du Roi, car Amnon seul est mort ; parce que ce qu’Absalom s’était proposé dès le jour qu’Amnon viola Tamar sa sœur, a été exécuté selon son commandement. (Ⅶ)

*****

Et Jonadab, fils de Shimea, frère de David, prit la parole et dit: Que mon seigneur ne dise point qu'on a tué tous les jeunes gens, fils du roi; car Amnon seul est mort; et c'était là le dessein d'Absalom depuis le jour où Amnon outragea Tamar sa sœur. (Ⅷ)

*****

13. 33  
Et maintenant, que le roi mon seigneur ne s'imagine pas que tous les fils du roi sont morts; car Amnon seul est mort. »

Que le roi mon seigneur ne se tourmente donc point dans l'idée que tous les fils du roi sont morts, car Amnon seul est mort. (Ⅰ)

*****

καὶ νυ̃ν μὴ θέσθω ὁ κύριός μου ὁ βασιλεὺς ἐπὶ τὴν καρδίαν αὐτου̃ ῥη̃μα λέγων πάντες οἱ υἱοὶ του̃ βασιλέως ἀπέθαναν ὅτι ἀλλ' ἢ Αμνων μονώτατος ἀπέθανεν (Ⅲ)

*****

Nunc ergo ne ponat dominus meus rex super cor suum verbum istud, dicens : Omnes filii regis occisi sunt : quoniam Amnon solus mortuus est. (Ⅳ)

*****

‫ 33 ׃13  ועתה אל ישם אדני המלך אל לבו דבר לאמר כל בני המלך מתו כי אם אמנון לבדו מת פ‬ (Ⅴ)

*****

Et maintenant, que le roi, mon seigneur, ne prenne pas ceci à cœur, disant: Tous les fils du roi sont morts; car Amnon seul est mort. (Ⅵ)

*****

Maintenant donc que le Roi mon Seigneur ne mette point ceci dans son cœur, en disant que tous les fils du Roi sont morts ; car Amnon seul est mort. (Ⅶ)

*****

Maintenant donc, que le roi mon seigneur ne prenne point la chose à cœur, en disant: Tous les fils du roi sont morts; car Amnon seul est mort. (Ⅷ)

*****

13. 34  
Et Absalom prit la fuite. Or le jeune homme placé en sentinelle leva les yeux et regarda, et voici qu'une grande troupe venait par la route occidentale, du côté de la montagne.

Absalom prit la fuite. Or le jeune homme placé en sentinelle leva les yeux et regarda. Et voici, une grande troupe venait par le chemin qui était derrière lui, du côté de la montagne. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπέδρα Αβεσσαλωμ καὶ ἠ̃ρεν τὸ παιδάριον ὁ σκοπὸς τοὺς ὀφθαλμοὺς αὐτου̃ καὶ εἰ̃δεν καὶ ἰδοὺ λαὸς πολὺς πορευόμενος ἐν τη̨̃ ὁδω̨̃ ὄπισθεν αὐτου̃ ἐκ πλευρα̃ς του̃ ὄρους ἐν τη̨̃ καταβάσει καὶ παρεγένετο ὁ σκοπὸς καὶ ἀπήγγειλεν τω̨̃ βασιλει̃ καὶ εἰ̃πεν ἄνδρας ἑώρακα ἐκ τη̃ς ὁδου̃ τη̃ς Ωρωνην ἐκ μέρους του̃ ὄρους (Ⅲ)

*****

Fugit autem Absalom. Et elevavit puer speculator oculos suos, et aspexit : et ecce populus multus veniebat per iter devium ex latere montis. (Ⅳ)

*****

‫ 34 ׃13  ויברח אבשלום וישא הנער הצפה את *עינו **עיניו וירא והנה עם רב הלכים מדרך אחריו מצד ההר ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom s’enfuit. Et le jeune homme qui était en sentinelle leva ses yeux et regarda; et voici, un grand peuple venait par le chemin qui était derrière lui, du côté de la montagne. (Ⅵ)

*****

Or Absalom s’enfuit, mais celui qui était en sentinelle levant les yeux, regarda ; et voici, un grand peuple venait par le chemin de derrière lui, à côté de la montagne. (Ⅶ)

*****

Or Absalom s'était enfui. Et le jeune homme qui était en sentinelle, leva les yeux et regarda; et voici que par la route opposée une grande troupe s'avançait sur le flanc de la montagne. (Ⅷ)

*****

13. 35  
Jonadab dit au roi: « Voici les fils du roi qui arrivent; les choses se sont passées comme le disait ton serviteur. »

Jonadab dit au roi: Voici les fils du roi qui arrivent! Ainsi se confirme ce que disait ton serviteur. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Ιωναδαβ πρὸς τὸν βασιλέα ἰδοὺ οἱ υἱοὶ του̃ βασιλέως πάρεισιν κατὰ τὸν λόγον του̃ δούλου σου οὕτως ἐγένετο (Ⅲ)

*****

Dixit autem Jonadab ad regem : Ecce filii regis adsunt : juxta verbum servi tui, sic factum est. (Ⅳ)

*****

‫ 35 ׃13  ויאמר יונדב אל המלך הנה בני המלך באו כדבר עבדך כן היה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Jonadab dit au roi: Voici les fils du roi qui viennent; selon la parole de ton serviteur, ainsi il en est arrivé. (Ⅵ)

*****

Et Jonadab dit au Roi : Voici les fils du Roi qui viennent ; la chose est arrivée comme ton serviteur a dit. (Ⅶ)

*****

Et Jonadab dit au roi: Voici les fils du roi qui viennent; la chose est arrivée comme ton serviteur a dit. (Ⅷ)

*****

13. 36  
Comme il achevait de parler, les fils du roi arrivèrent et, élevant la voix, ils pleurèrent; le roi aussi et tous ses serviteurs versèrent des larmes abondantes.

Comme il achevait de parler, voici, les fils du roi arrivèrent. Ils élevèrent la voix, et pleurèrent; le roi aussi et tous ses serviteurs versèrent d'abondantes larmes. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγένετο ἡνίκα συνετέλεσεν λαλω̃ν καὶ ἰδοὺ οἱ υἱοὶ του̃ βασιλέως ἠ̃λθαν καὶ ἐπη̃ραν τὴν φωνὴν αὐτω̃ν καὶ ἔκλαυσαν καί γε ὁ βασιλεὺς καὶ πάντες οἱ παι̃δες αὐτου̃ ἔκλαυσαν κλαυθμὸν μέγαν σφόδρα (Ⅲ)

*****

Cumque cessasset loqui, apparuerunt et filii regis : et intrantes levaverunt vocem suam, et fleverunt : sed et rex et omnes servi ejus fleverunt ploratu magno nimis. (Ⅳ)

*****

‫ 36 ׃13  ויהי ככלתו לדבר והנה בני המלך באו וישאו קולם ויבכו וגם המלך וכל עבדיו בכו בכי גדול מאד ‬ (Ⅴ)

*****

Et comme il achevait de parler, voici, les fils du roi arrivèrent, et ils élevèrent leur voix et pleurèrent; et le roi aussi, et tous ses serviteurs pleurèrent très amèrement. (Ⅵ)

*****

Or aussitôt qu’il eut achevé de parler, voici on vit arriver les fils du Roi, qui élevèrent leur voix, et pleurèrent ; le Roi aussi et tous ses serviteurs pleurèrent beaucoup. (Ⅶ)

*****

Et comme il achevait de parler, on vit arriver les fils du roi, et ils élevèrent la voix et pleurèrent. Le roi aussi et tous ses serviteurs pleurèrent abondamment. (Ⅷ)

*****

13. 37  
Mais Absalom s'enfuit et s'en alla chez Tholomaï, fils d'Ammiud, roi de Gessur. Et David faisait le deuil de son fils tous les jours.

Absalom s'était enfui, et il alla chez Talmaï, fils d'Ammihur, roi de Gueschur. Et David pleurait tous les jours son fils. (Ⅰ)

*****

καὶ Αβεσσαλωμ ἔφυγεν καὶ ἐπορεύθη πρὸς Θολμαι υἱὸν Εμιουδ βασιλέα Γεδσουρ εἰς γη̃ν Μαχαδ καὶ ἐπένθησεν ὁ βασιλεὺς Δαυιδ ἐπὶ τὸν υἱὸν αὐτου̃ πάσας τὰς ἡμέρας (Ⅲ)

*****

Porro Absalom fugiens abiit ad Tholomai filium Ammiud regem Gessur. Luxit ergo David filium suum cunctis diebus. (Ⅳ)

*****

‫ 37 ׃13  ואבשלום ברח וילך אל תלמי בן *עמיחור **עמיהוד מלך גשור ויתאבל על בנו כל הימים ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom s’enfuit, et s’en alla vers Talmaï, fils d’Ammihud, roi de Gueshur; et David menait deuil tous les jours sur son fils. (Ⅵ)

*****

Mais Absalom s’enfuit, et se retira vers Talmaï, fils de Hammihud Roi de Guesur : et [David] pleurait tous les jours sur son fils. (Ⅶ)

*****

Mais Absalom s'enfuit, et se retira chez Thalmaï, fils d'Ammihud, roi de Gueshur. Et David pleurait tous les jours sur son fils. (Ⅷ)

*****

13. 38  
Absalom s'enfuit et s'en alla à Gessur, et il y fut trois ans.

Absalom resta trois ans à Gueschur, où il était allé, après avoir pris la fuite. (Ⅰ)

*****

καὶ Αβεσσαλωμ ἀπέδρα καὶ ἐπορεύθη εἰς Γεδσουρ καὶ ἠ̃ν ἐκει̃ ἔτη τρία (Ⅲ)

*****

Absalom autem cum fugisset, et venisset in Gessur, fuit ibi tribus annis. (Ⅳ)

*****

‫ 38 ׃13  ואבשלום ברח וילך גשור ויהי שם שלש שנים ‬ (Ⅴ)

*****

Ainsi Absalom s’enfuit, et il vint à Gueshur et fut là trois ans; (Ⅵ)

*****

Quand Absalom se fut enfui, et qu’il fut venu à Guesur, il demeura là trois ans. (Ⅶ)

*****

Or Absalom, s'étant enfui, alla à Gueshur, et y resta trois ans; (Ⅷ)

*****

13. 39  
Et le roi David renonça à poursuivre Absalom, car il s'était consolé de la mort d'Amnon.

Le roi David cessa de poursuivre Absalom, car il était consolé de la mort d'Amnon. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκόπασεν τὸ πνευ̃μα του̃ βασιλέως του̃ ἐξελθει̃ν ὀπίσω Αβεσσαλωμ ὅτι παρεκλήθη ἐπὶ Αμνων ὅτι ἀπέθανεν (Ⅲ)

*****

Cessavitque rex David persequi Absalom, eo quod consolatus esset super Amnon interitu. (Ⅳ)

*****

‫ 39 ׃13  ותכל דוד המלך לצאת אל אבשלום כי נחם על אמנון כי מת ס‬ (Ⅴ)

*****

et le roi David languissait d’aller vers Absalom, car il était consolé à l’égard d’Amnon, parce qu’il était mort. (Ⅵ)

*****

Puis il prit envie au Roi David d’aller vers Absalom, parce qu’il était consolé de la mort d’Amnon. (Ⅶ)

*****

Et le roi David cessa de poursuivre Absalom, parce qu'il était consolé de la mort d'Amnon. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 13

| | | | | | | | | | | | 13| | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥