2 Samuel
Onelittleangel > > 2 Samuel  >
(33 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

18. 1  
David, ayant passé en revue le peuple qui était avec lui, établit sur eux des chefs de milliers et des chefs de centaines.

David passa en revue le peuple qui était avec lui, et il établit sur eux des chefs de milliers et des chefs de centaines. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπεσκέψατο Δαυιδ τὸν λαὸν τὸν μετ' αὐτου̃ καὶ κατέστησεν ἐπ' αὐτω̃ν χιλιάρχους καὶ ἑκατοντάρχους (Ⅲ)

*****

Igitur considerato David populo suo, constituit super eos tribunos et centuriones, (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃18  ויפקד דוד את העם אשר אתו וישם עליהם שרי אלפים ושרי מאות ‬ (Ⅴ)

*****

Et David passa en revue le peuple qui était avec lui, et il établit sur eux des chefs de milliers et des chefs de centaines. (Ⅵ)

*****

Or David fit le dénombrement du peuple qui était avec lui, et il établit sur eux des capitaines sur les milliers et sur les centaines. (Ⅶ)

*****

Or David fit la revue du peuple qui était avec lui, et il établit sur eux des chefs de milliers et des chefs de centaines. (Ⅷ)

*****

18. 2  
David mit le peuple, un tiers aux mains de Joab, un tiers aux mains d'Abisaï, fils de Sarvia, frère de Joab, et un tiers aux mains d'Ethaï, le Géthéen. Et le roi dit au peuple: « Moi aussi je veux sortir avec vous. »

Il plaça le tiers du peuple sous le commandement de Joab, le tiers sous celui d'Abischaï, fils de Tseruja, frère de Joab, et le tiers sous celui d'Ittaï, de Gath. Et le roi dit au peuple: Moi aussi, je veux sortir avec vous. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπέστειλεν Δαυιδ τὸν λαόν τὸ τρίτον ἐν χειρὶ Ιωαβ καὶ τὸ τρίτον ἐν χειρὶ Αβεσσα υἱου̃ Σαρουιας ἀδελφου̃ Ιωαβ καὶ τὸ τρίτον ἐν χειρὶ Εθθι του̃ Γεθθαίου καὶ εἰ̃πεν Δαυιδ πρὸς τὸν λαόν ἐξελθὼν ἐξελεύσομαι καί γε ἐγὼ μεθ' ὑμω̃ν (Ⅲ)

*****

et dedit populi tertiam partem sub manu Joab, et tertiam partem sub manu Abisai filii Sarviæ fratris Joab, et tertiam partem sub manu Ethai, qui erat de Geth. Dixitque rex ad populum : Egrediar et ego vobiscum. (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃18  וישלח דוד את העם השלשית ביד יואב והשלשית ביד אבישי בן צרויה אחי יואב והשלשת ביד אתי הגתי סויאמר המלך אל העם יצא אצא גם אני עמכם ‬ (Ⅴ)

*****

Et David envoya le peuple, un tiers sous la main de Joab, et un tiers sous la main d’Abishaï, fils de Tseruïa et frère de Joab, et un tiers sous la main d’Itthaï, le Guitthien. Et le roi dit au peuple: Certainement je sortirai moi aussi avec vous. (Ⅵ)

*****

Et David envoya le peuple, [savoir] un tiers sous la conduite de Joab ; un autre tiers sous la conduite d’Abisaï fils de Tséruja, frère de Joab ; et l’autre tiers sous la conduite d’Ittaï Guittien : puis le Roi dit au peuple : Certainement je sortirai aussi avec vous. (Ⅶ)

*****

Et David envoya le peuple, un tiers sous la conduite de Joab, un tiers sous la conduite d'Abishaï, fils de Tséruja et frère de Joab, et un tiers sous la conduite d'Itthaï, le Guitthien. Et le roi dit au peuple: Moi aussi, je veux sortir avec vous. (Ⅷ)

*****

18. 3  
Mais le peuple dit: « Tu ne sortiras point! Car, si nous sommes mis en fuite, ils ne prendront pas garde à nous, et si la moitié d'entre nous succombe, ils n'y prendront pas garde. Mais toi, tu es comme dix mille d'entre nous; il vaut donc mieux que tu puisses venir de la ville à notre secours. »

Mais le peuple dit: Tu ne sortiras point! Car si nous prenons la fuite, ce n'est pas sur nous que l'attention se portera; et quand la moitié d'entre nous succomberait, on n'y ferait pas attention; mais toi, tu es comme dix mille de nous, et maintenant il vaut mieux que de la ville tu puisses venir à notre secours. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃παν οὐκ ἐξελεύση̨ ὅτι ἐὰν φυγη̨̃ φύγωμεν οὐ θήσουσιν ἐφ' ἡμα̃ς καρδίαν καὶ ἐὰν ἀποθάνωμεν τὸ ἥμισυ ἡμω̃ν οὐ θήσουσιν ἐφ' ἡμα̃ς καρδίαν ὅτι σὺ ὡς ἡμει̃ς δέκα χιλιάδες καὶ νυ̃ν ἀγαθὸν ὅτι ἔση̨ ἡμι̃ν ἐν τη̨̃ πόλει βοήθεια του̃ βοηθει̃ν (Ⅲ)

*****

Et respondit populus : Non exibis : sive enim fugerimus, non magnopere ad eos de nobis pertinebit : sive media pars ceciderit e nobis, non satis curabunt, quia tu unus pro decem millibus computaris : melius est igitur ut sis nobis in urbe præsidio. (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃18  ויאמר העם לא תצא כי אם נס ננוס לא ישימו אלינו לב ואם ימתו חצינו לא ישימו אלינו לב כי עתה כמנו עשרה אלפים ועתה טוב כי תהיה לנו מעיר *לעזיר **לעזור ס‬ (Ⅴ)

*****

Mais le peuple dit: Tu ne sortiras point; car quand nous viendrions à fuir, ils ne prendraient pas garde à nous, et quand la moitié d’entre nous mourrait, ils ne prendraient pas garde à nous; car toi, tu es comme dix mille d’entre nous; et maintenant il est bon que, de la ville, tu nous sois en secours. (Ⅵ)

*****

Mais le peuple lui dit : Tu ne sortiras point ; car quand nous viendrions à prendre la fuite on n’en ferait point de cas ; et même quand la moitié de nous y serait tuée, on n’en ferait point de cas ; car tu es maintenant autant que dix mille d’entre nous, c’est pourquoi il nous vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir. (Ⅶ)

*****

Mais le peuple lui dit: Tu ne sortiras point; car si nous sommes mis en fuite, on ne fera point attention à nous, et quand la moitié d'entre nous périraient, on ne ferait point attention à nous; mais maintenant, tu en vaux dix mille comme nous. Maintenant donc, il vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir. (Ⅷ)

*****

18. 4  
Le roi leur répondit: « Ce qui vous paraîtra bon, je le ferai. » Et le roi se tint à côté de la porte, pendant que tout le peuple sortait par groupes de cent et par groupes de mille.

Le roi leur répondit: Je ferai ce qui vous paraît bon. Et le roi se tint à côté de la porte, pendant que tout le peuple sortait par centaines et par milliers. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν πρὸς αὐτοὺς ὁ βασιλεύς ὃ ἐὰν ἀρέση̨ ἐν ὀφθαλμοι̃ς ὑμω̃ν ποιήσω καὶ ἔστη ὁ βασιλεὺς ἀνὰ χει̃ρα τη̃ς πύλης καὶ πα̃ς ὁ λαὸς ἐξεπορεύετο εἰς ἑκατοντάδας καὶ εἰς χιλιάδας (Ⅲ)

*****

Ad quos rex ait : Quod vobis videtur rectum, hoc faciam. Stetit ergo rex juxta portam : egrediebaturque populus per turmas suas centeni et milleni. (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃18  ויאמר אליהם המלך אשר ייטב בעיניכם אעשה ויעמד המלך אל יד השער וכל העם יצאו למאות ולאלפים ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi leur dit: Je ferai ce qui est bon à vos yeux. Et le roi se tint à côté de la porte, et tout le peuple sortit par centaines et par milliers. (Ⅵ)

*****

Et le Roi leur dit : Je ferai ce que bon vous semblera. Le Roi donc s’arrêta à la place de la porte, et tout le peuple sortit par centaines, et par milliers. (Ⅶ)

*****

Et le roi leur dit: Ce que vous jugez bon, je le ferai. Le roi se tint donc à côté de la porte, et tout le peuple sortit par centaines et par milliers. (Ⅷ)

*****

18. 5  
Le roi donna cet ordre à Joab, à Abisaï et à Ethaï: « Ménagez-moi le jeune homme, Absalom! » Et tout le peuple entendit que le roi donnait un ordre à tous les chefs au sujet d'Absalom.

Le roi donna cet ordre à Joab, à Abischaï et à Ittaï: Pour l'amour de moi, doucement avec le jeune Absalom! Et tout le peuple entendit l'ordre du roi à tous les chefs au sujet d'Absalom. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐνετείλατο ὁ βασιλεὺς τω̨̃ Ιωαβ καὶ τω̨̃ Αβεσσα καὶ τω̨̃ Εθθι λέγων φείσασθέ μοι του̃ παιδαρίου του̃ Αβεσσαλωμ καὶ πα̃ς ὁ λαὸς ἤκουσεν ἐντελλομένου του̃ βασιλέως πα̃σιν τοι̃ς ἄρχουσιν ὑπὲρ Αβεσσαλωμ (Ⅲ)

*****

Et præcepit rex Joab, et Abisai, et Ethai, dicens : Servate mihi puerum Absalom. Et omnis populus audiebat præcipientem regem cunctis principibus pro Absalom.\ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃18  ויצו המלך את יואב ואת אבישי ואת אתי לאמר לאט לי לנער לאבשלום וכל העם שמעו בצות המלך את כל השרים על דבר אבשלום ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi commanda à Joab, et à Abishaï, et à Itthaï, disant: Usez-moi de douceur envers le jeune homme, Absalom. Et tout le peuple entendit lorsque le roi donna ses ordres à tous les chefs touchant Absalom. (Ⅵ)

*****

Et le Roi commanda à Joab, et à Abisaï, et à Ittaï, en disant : Epargnez-moi le jeune homme Absalom ; et tout le peuple entendit ce que le Roi commandait à tous les capitaines touchant Absalom. (Ⅶ)

*****

Et le roi donna cet ordre à Joab, et à Abishaï, et à Itthaï, et dit: Épargnez-moi le jeune homme, Absalom. Et tout le peuple entendit ce que le roi commandait à tous les chefs, au sujet d'Absalom. (Ⅷ)

*****

18. 6  
Le peuple sortit dans la campagne à la rencontre d'Israël, et la bataille eut lieu dans la forêt d'Ephraïm.

Le peuple sortit dans les champs à la rencontre d'Israël, et la bataille eut lieu dans la forêt d'Éphraïm. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐξη̃λθεν πα̃ς ὁ λαὸς εἰς τὸν δρυμὸν ἐξ ἐναντίας Ισραηλ καὶ ἐγένετο ὁ πόλεμος ἐν τω̨̃ δρυμω̨̃ Εφραιμ (Ⅲ)

*****

Itaque egressus est populus in campum contra Israël, et factum est prælium in saltu Ephraim. (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃18  ויצא העם השדה לקראת ישראל ותהי המלחמה ביער אפרים ‬ (Ⅴ)

*****

Et le peuple sortit dans la campagne à la rencontre d’Israël; et la bataille eut lieu dans la forêt d’Éphraïm. (Ⅵ)

*****

Ainsi le peuple sortit aux champs pour aller à la rencontre d’Israël ; et la bataille fut donnée en la forêt d’Ephraïm. (Ⅶ)

*****

Ainsi le peuple sortit dans la campagne, à la rencontre d'Israël; et le combat eut lieu dans la forêt d'Éphraïm. (Ⅷ)

*****

18. 7  
Là le peuple d'Israël fut battu devant les serviteurs de David, et il y eut là en ce jour un grand carnage; vingt mille hommes périrent.

Là, le peuple d'Israël fut battu par les serviteurs de David, et il y eut en ce jour une grande défaite de vingt mille hommes. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔπταισεν ἐκει̃ ὁ λαὸς Ισραηλ ἐνώπιον τω̃ν παίδων Δαυιδ καὶ ἐγένετο ἡ θραυ̃σις μεγάλη ἐν τη̨̃ ἡμέρα̨ ἐκείνη̨ εἴκοσι χιλιάδες ἀνδρω̃ν (Ⅲ)

*****

Et cæsus est ibi populus Israël ab exercitu David, factaque est plaga magna in die illa, viginti millium. (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃18  וינגפו שם עם ישראל לפני עבדי דוד ותהי שם המגפה גדולה ביום ההוא עשרים אלף ‬ (Ⅴ)

*****

Et le peuple d’Israël fut battu là par les serviteurs de David; et le carnage fut grand ce jour-là,… vingt mille hommes. (Ⅵ)

*****

Là fut battu le peuple d’Israël par les serviteurs de David, et il y eut en ce jour-là dans le même lieu une grande défaite, [savoir] de vingt mille hommes. (Ⅶ)

*****

Là le peuple d'Israël fut battu par les gens de David, et il y eut, en ce jour-là, dans ce même lieu, une grande défaite, de vingt mille hommes. (Ⅷ)

*****

18. 8  
Le combat s'étendit sur la surface de tout le pays, et ce jour-là la forêt dévora plus de gens que n'en dévora l'épée.

Le combat s'étendit sur toute la contrée, et la forêt dévora plus de peuple ce jour-là que l'épée n'en dévora. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγένετο ἐκει̃ ὁ πόλεμος διεσπαρμένος ἐπὶ πρόσωπον πάσης τη̃ς γη̃ς καὶ ἐπλεόνασεν ὁ δρυμὸς του̃ καταφαγει̃ν ἐκ του̃ λαου̃ ὑπὲρ οὓς κατέφαγεν ἐν τω̨̃ λαω̨̃ ἡ μάχαιρα ἐν τη̨̃ ἡμέρα̨ ἐκείνη̨ (Ⅲ)

*****

Fuit autem ibi prælium dispersum super faciem omnis terræ, et multo plures erant quos saltus consumpserat de populo, quam hi quos voraverat gladius in die illa. (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃18  ותהי שם המלחמה *נפצית **נפצת‪[k]‬ על פני כל הארץ וירב היער לאכל בעם מאשר אכלה החרב ביום ההוא ‬ (Ⅴ)

*****

Et la bataille s’étendit là sur toute la surface du pays, et la forêt dévora en ce jour plus de peuple que n’en dévora l’épée. (Ⅵ)

*****

Et la bataille s’étendit là par tout le pays, et la forêt consuma en ce jour-là beaucoup plus de peuple, que l’épée. (Ⅶ)

*****

Et le combat s'étendit par tout le pays, et en ce jour la forêt consuma beaucoup plus de peuple que ne fit l'épée. (Ⅷ)

*****

18. 9  
Absalom se trouva en présence des serviteurs de David. Absalom était monté sur un mulet, et le mulet s'engagea dans les branches touffues d'un grand térébinthe; la tête d'Absalom se prit au térébinthe, et il resta suspendu entre le ciel et la terre, et le mulet qui le portait passa outre.

Absalom se trouva en présence des gens de David. Il était monté sur un mulet. Le mulet pénétra sous les branches entrelacées d'un grand térébinthe, et la tête d'Absalom fut prise au térébinthe; il demeura suspendu entre le ciel et la terre, et le mulet qui était sous lui passa outre. (Ⅰ)

*****

καὶ συνήντησεν Αβεσσαλωμ ἐνώπιον τω̃ν παίδων Δαυιδ καὶ Αβεσσαλωμ ἐπιβεβηκὼς ἐπὶ του̃ ἡμιόνου αὐτου̃ καὶ εἰση̃λθεν ὁ ἡμίονος ὑπὸ τὸ δάσος τη̃ς δρυὸς τη̃ς μεγάλης καὶ ἐκρεμάσθη ἡ κεφαλὴ αὐτου̃ ἐν τη̨̃ δρυί καὶ ἐκρεμάσθη ἀνὰ μέσον του̃ οὐρανου̃ καὶ ἀνὰ μέσον τη̃ς γη̃ς καὶ ὁ ἡμίονος ὑποκάτω αὐτου̃ παρη̃λθεν (Ⅲ)

*****

Accidit autem ut occurreret Absalom servis David, sedens mulo : cumque ingressus fuisset mulus subter condensam quercum et magnam, adhæsit caput ejus quercui : et illo suspenso inter cælum et terram, mulus cui insederat, pertransivit. (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃18  ויקרא אבשלום לפני עבדי דוד ואבשלום רכב על הפרד ויבא הפרד תחת שובך האלה הגדולה ויחזק ראשו באלה ויתן בין השמים ובין הארץ והפרד אשר תחתיו עבר ‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom se trouva en présence des serviteurs de David, et Absalom montait un mulet; et le mulet entra sous les branches entrelacées d’un grand térébinthe; et la tête d’Absalom se prit dans le térébinthe, et il demeura suspendu entre le ciel et la terre; et le mulet qui était sous lui passa outre. (Ⅵ)

*****

Or Absalom se rencontra devant les serviteurs de David, et Absalom était monté sur un mulet, et son mulet étant entré sous les branches entrelacées d’un grand chêne, sa tête [s’embarrassa dans le] chêne, où il demeura entre le ciel et la terre, et le mulet qui [était] sous lui, passa au delà. (Ⅶ)

*****

Et Absalom se rencontra devant les serviteurs de David. Or Absalom était monté sur un mulet; et le mulet étant entré sous les branches entrelacées d'un grand chêne, la tête d'Absalom fut prise dans les branches du chêne, et il demeura entre le ciel et la terre, le mulet qui était sous lui ayant passé outre. (Ⅷ)

*****

18. 10  
Un homme l'ayant vu, vint le rapporter à Joab, disant: « Voilà que j'ai vu Absalom suspendu à un térébinthe. »

Un homme ayant vu cela vint dire à Joab: Voici, j'ai vu Absalom suspendu à un térébinthe. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃δεν ἀνὴρ εἱ̃ς καὶ ἀνήγγειλεν Ιωαβ καὶ εἰ̃πεν ἰδοὺ ἑώρακα τὸν Αβεσσαλωμ κρεμάμενον ἐν τη̨̃ δρυί (Ⅲ)

*****

Vidit autem hoc quispiam, et nuntiavit Joab, dicens : Vidi Absalom pendere de quercu. (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃18  וירא איש אחד ויגד ליואב ויאמר הנה ראיתי את אבשלם תלוי באלה ‬ (Ⅴ)

*****

Et un homme vit cela, et le rapporta à Joab, et dit: Voici, j’ai vu Absalom suspendu à un térébinthe. (Ⅵ)

*****

Et un homme ayant vu cela, le rapporta à Joab, et lui dit : Voici, j’ai vu Absalom pendu à un chêne. (Ⅶ)

*****

Et un homme, ayant vu cela, le rapporta à Joab, et dit: Voici, j'ai vu Absalom suspendu à un chêne. (Ⅷ)

*****

18. 11  
Joab dit à l'homme qui lui apportait cette nouvelle: « Tu l'as vu! Pourquoi donc ne l'as-tu pas abattu sur place? Je t'aurais bien donné dix sicles d'argent et une ceinture. »

Et Joab dit à l'homme qui lui apporta cette nouvelle: Tu l'as vu! pourquoi donc ne l'as-tu pas abattu sur place? Je t'aurais donné dix sicles d'argent et une ceinture. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Ιωαβ τω̨̃ ἀνδρὶ τω̨̃ ἀπαγγέλλοντι καὶ ἰδοὺ ἑόρακας τί ὅτι οὐκ ἐπάταξας αὐτὸν εἰς τὴν γη̃ν καὶ ἐγὼ ἂν δεδώκειν σοι δέκα ἀργυρίου καὶ παραζώνην μίαν (Ⅲ)

*****

Et ait Joab viro qui nuntiaverat ei : Si vidisti, quare non confodisti eum cum terra, et ego dedissem tibi decem argenti siclos, et unum balteum ? (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃18  ויאמר יואב לאיש המגיד לו והנה ראית ומדוע לא הכיתו שם ארצה ועלי לתת לך עשרה כסף וחגרה אחת ‬ (Ⅴ)

*****

Et Joab dit à l’homme qui le lui rapportait: Et voici, tu l’as vu, et pourquoi ne l’as-tu pas abattu là par terre? Et c’eût été à moi de te donner dix pièces d’argent et une ceinture. (Ⅵ)

*****

Et Joab répondit à celui qui lui disait ces nouvelles : Et voici, tu l’as vu, et pourquoi ne l’as-tu pas tué là, [le jetant] par terre ? Et c’eût été à moi de te donner dix [pièces] d’argent, et une ceinture. (Ⅶ)

*****

Et Joab répondit à l'homme qui lui rapportait cela: Quoi! tu l'as vu? Et pourquoi ne l'as-tu pas abattu là, par terre? C'eût été à moi de te donner dix pièces d'argent et un baudrier. (Ⅷ)

*****

18. 12  
Cet homme répondit à Joab: « Non, quand je pèserais sur ma main mille sicles d'argent, je n'étendrais pas la main sur le fils du roi; car à nos oreilles le roi t'a donné cet ordre, à toi, à Abisaï et à Ethaï: Prenez garde chacun de toucher au jeune homme, à Absalom!

Mais cet homme dit à Joab: Quand je pèserais dans ma main mille sicles d'argent, je ne mettrais pas la main sur le fils du roi; car nous avons entendu cet ordre que le roi t'a donné, à toi, à Abischaï et à Ittaï: Prenez garde chacun au jeune Absalom! (Ⅰ)

*****

εἰ̃πεν δὲ ὁ ἀνὴρ πρὸς Ιωαβ καὶ ἐγώ εἰμι ἵστημι ἐπὶ τὰς χει̃ράς μου χιλίους σίκλους ἀργυρίου οὐ μὴ ἐπιβάλω χει̃ρά μου ἐπὶ τὸν υἱὸν του̃ βασιλέως ὅτι ἐν τοι̃ς ὠσὶν ἡμω̃ν ἐνετείλατο ὁ βασιλεὺς σοὶ καὶ Αβεσσα καὶ τω̨̃ Εθθι λέγων φυλάξατέ μοι τὸ παιδάριον τὸν Αβεσσαλωμ (Ⅲ)

*****

Qui dixit ad Joab : Si appenderes in manibus meis mille argenteos, nequaquam mitterem manum meam in filium regis : audientibus enim nobis præcepit rex tibi, et Abisai, et Ethai, dicens : Custodite mihi puerum Absalom. (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃18  ויאמר האיש אל יואב *ולא **ולוא‪[k]‬ אנכי שקל על כפי אלף כסף לא אשלח ידי אל בן המלך כי באזנינו צוה המלך אתך ואת אבישי ואת אתי לאמר שמרו מי בנער באבשלום ‬ (Ⅴ)

*****

Et l’homme dit à Joab: Et quand je pèserais dans ma main mille pièces d’argent, je n’étendrais pas ma main sur le fils du roi; car à nos oreilles le roi t’a commandé, à toi, et à Abishaï, et à Itthaï, disant: Prenez garde, qui de vous que ce soit, au jeune homme Absalom;… (Ⅵ)

*****

Mais cet homme dit à Joab : Quand je compterais dans ma main mille [pièces] d’argent, je ne mettrais point ma main sur le fils du Roi, car nous avons entendu ce que le Roi t’a commandé, et à Abisaï, et à Ittaï, en disant : Prenez garde chacun au jeune homme Absalom. (Ⅶ)

*****

Mais cet homme dit à Joab: Quand je pèserais dans ma main mille pièces d'argent, je ne mettrais point la main sur le fils du roi; car nous avons entendu ce que le roi vous a commandé, à toi, à Abishaï et à Itthaï, disant: Prenez garde chacun à ce jeune homme, à Absalom. (Ⅷ)

*****

18. 13  
Et si j'avais perfidement attenté à sa vie, rien n'aurait été caché au roi, toi-même tu te serais dressé contre moi. »

Et si j'eusse attenté perfidement à sa vie, rien n'aurait été caché au roi, et tu aurais été toi-même contre moi. (Ⅰ)

*****

μὴ ποιη̃σαι ἐν τη̨̃ ψυχη̨̃ αὐτου̃ ἄδικον καὶ πα̃ς ὁ λόγος οὐ λήσεται ἀπὸ του̃ βασιλέως καὶ σὺ στήση̨ ἐξ ἐναντίας (Ⅲ)

*****

Sed etsi fecissem contra animam meam audacter, nequaquam hoc regem latere potuisset, et tu stares ex adverso ? (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃18  או עשיתי *בנפשו **בנפשי שקר וכל דבר לא יכחד מן המלך ואתה תתיצב מנגד ‬ (Ⅴ)

*****

ou j’eusse agi perfidement contre ma vie, car rien n’est caché au roi, et toi tu aurais pris parti contre moi. (Ⅵ)

*****

Autrement j’eusse commis une lâcheté au péril de ma vie ; car rien ne serait caché au Roi ; et même tu m’eusses été contraire. (Ⅶ)

*****

Autrement je mentirais au péril de ma vie, car rien ne serait caché au roi, et toi-même tu te lèverais contre moi. (Ⅷ)

*****

18. 14  
Joab dit: « Je ne veux pas m'attarder auprès de toi; » et ayant pris en main trois javelots, il les enfonça dans le coeur d'Absalom, encore vivant au milieu du térébinthe.

Joab dit: Je ne m'arrêterai pas auprès de toi! Et il prit en main trois javelots, et les enfonça dans le coeur d'Absalom encore plein de vie au milieu du térébinthe. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Ιωαβ του̃το ἐγὼ ἄρξομαι οὐχ οὕτως μενω̃ ἐνώπιόν σου καὶ ἔλαβεν Ιωαβ τρία βέλη ἐν τη̨̃ χειρὶ αὐτου̃ καὶ ἐνέπηξεν αὐτὰ ἐν τη̨̃ καρδία̨ Αβεσσαλωμ ἔτι αὐτου̃ ζω̃ντος ἐν τη̨̃ καρδία̨ τη̃ς δρυὸς (Ⅲ)

*****

Et ait Joab : Non sicut tu vis, sed aggrediar eum coram te. Tulit ergo tres lanceas in manu sua, et infixit eas in corde Absalom : cumque adhuc palpitaret hærens in quercu, (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃18  ויאמר יואב לא כן אחילה לפניך ויקח שלשה שבטים בכפו ויתקעם בלב אבשלום עודנו חי בלב האלה ‬ (Ⅴ)

*****

Et Joab dit: Je ne m’attarderai pas ainsi devant toi. Et il prit trois javelots dans sa main, et les enfonça dans le cœur d’Absalom, alors qu’il était encore vivant au milieu du térébinthe. (Ⅵ)

*****

Et Joab répondit : Je n’attendrai pas tant en ta présence ; et ayant pris trois dards en sa main, il en perça le cœur d’Absalom qui était encore vivant au milieu du chêne. (Ⅶ)

*****

Et Joab répondit: Je n'attendrai pas tant devant toi! Et, ayant pris trois dards en sa main, il les enfonça dans le cœur d'Absalom, qui était encore vivant au milieu du chêne. (Ⅷ)

*****

18. 15  
Et dix jeunes gens, qui portaient les armes de Joab, entourèrent Absalom, et, le frappant, lui donnèrent la mort.

Dix jeunes gens, qui portaient les armes de Joab, entourèrent Absalom, le frappèrent et le firent mourir. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκύκλωσαν δέκα παιδάρια αἴροντα τὰ σκεύη Ιωαβ καὶ ἐπάταξαν τὸν Αβεσσαλωμ καὶ ἐθανάτωσαν αὐτόν (Ⅲ)

*****

cucurrerunt decem juvenes armigeri Joab, et percutientes interfecerunt eum. (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃18  ויסבו עשרה נערים נשאי כלי יואב ויכו את אבשלום וימיתהו ‬ (Ⅴ)

*****

Et dix jeunes hommes qui portaient les armes de Joab entourèrent et frappèrent Absalom, et le mirent à mort. (Ⅵ)

*****

Puis dix jeunes hommes qui portaient les armes de Joab, environnèrent Absalom, et le frappèrent, et le firent mourir. (Ⅶ)

*****

Puis dix jeunes hommes, qui portaient les armes de Joab, environnèrent Absalom, le frappèrent, et l'achevèrent. (Ⅷ)

*****

18. 16  
Joab fit sonner de la trompette, et le peuple revint de poursuivre Israël, car Joab retint le peuple.

Joab fit sonner de la trompette; et le peuple revint, cessant ainsi de poursuivre Israël, parce que Joab l'en empêcha. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐσάλπισεν Ιωαβ ἐν κερατίνη̨ καὶ ἀπέστρεψεν ὁ λαὸς του̃ μὴ διώκειν ὀπίσω Ισραηλ ὅτι ἐφείδετο Ιωαβ του̃ λαου̃ (Ⅲ)

*****

Cecinit autem Joab buccina, et retinuit populum, ne persequeretur fugientem Israël, volens parcere multitudini. (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃18  ויתקע יואב בשפר וישב העם מרדף אחרי ישראל כי חשך יואב את העם ‬ (Ⅴ)

*****

Et Joab sonna de la trompette, et le peuple revint de la poursuite d’Israël, car Joab retint le peuple. (Ⅵ)

*****

Alors Joab fit sonner la trompette, et le peuple cessa de poursuivre Israël, parce que Joab retint le peuple. (Ⅶ)

*****

Alors Joab fit sonner de la trompette, et le peuple s'en revint et cessa de poursuivre Israël, car Joab retint le peuple. (Ⅷ)

*****

18. 17  
Ayant pris Absalom, ils le jetèrent dans une grande fosse au milieu de la forêt, et on éleva sur lui un très grand monceau de pierres. Et tout Israël s'enfuit chacun dans sa tente.

Ils prirent Absalom, le jetèrent dans une grande fosse au milieu de la forêt, et mirent sur lui un très grand monceau de pierres. Tout Israël s'enfuit, chacun dans sa tente. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔλαβεν τὸν Αβεσσαλωμ καὶ ἔρριψεν αὐτὸν εἰς χάσμα μέγα ἐν τω̨̃ δρυμω̨̃ εἰς τὸν βόθυνον τὸν μέγαν καὶ ἐστήλωσεν ἐπ' αὐτὸν σωρὸν λίθων μέγαν σφόδρα καὶ πα̃ς Ισραηλ ἔφυγεν ἀνὴρ εἰς τὸ σκήνωμα αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Et tulerunt Absalom, et projecerunt eum in saltu, in foveam grandem, et comportaverunt super eum acervum lapidum magnum nimis : omnis autem Israël fugit in tabernacula sua. (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃18  ויקחו את אבשלום וישליכו אתו ביער אל הפחת הגדול ויצבו עליו גל אבנים גדול מאד וכל ישראל נסו איש *לאהלו **לאהליו ס‬ (Ⅴ)

*****

Et ils prirent Absalom et le jetèrent dans la forêt, dans une grande fosse, et élevèrent sur lui un très grand monceau de pierres. Et tout Israël s’enfuit, chacun à sa tente. (Ⅵ)

*****

Et ils prirent Absalom, et le jetèrent en la forêt, dans une grande fosse ; et mirent sur lui un fort grand monceau de pierres ; mais tout Israël s’enfuit, chacun en sa tente. (Ⅶ)

*****

Et ils prirent Absalom et le jetèrent dans la forêt, dans une grande fosse; et ils mirent sur lui un fort grand monceau de pierres. Et tout Israël s'enfuit, chacun dans sa tente. (Ⅷ)

*****

18. 18  
De son vivant Absalom s'était érigé le monument qui est dans la vallée du Roi; car il disait: « Je n'ai point de fils pour conserver le souvenir de mon nom. » Et il donna son propre nom au monument, et on l'appela la Main d'Absalom, jusqu'à ce jour.

De son vivant, Absalom s'était fait ériger un monument dans la vallée du roi; car il disait: Je n'ai point de fils par qui le souvenir de mon nom puisse être conservé. Et il donna son propre nom au monument, qu'on appelle encore aujourd'hui monument d'Absalom. (Ⅰ)

*****

καὶ Αβεσσαλωμ ἔτι ζω̃ν καὶ ἔστησεν ἑαυτω̨̃ τὴν στήλην ἐν ἡ̨̃ ἐλήμφθη καὶ ἐστήλωσεν αὐτὴν λαβει̃ν τὴν στήλην τὴν ἐν τη̨̃ κοιλάδι του̃ βασιλέως ὅτι εἰ̃πεν οὐκ ἔστιν αὐτω̨̃ υἱὸς ἕνεκεν του̃ ἀναμνη̃σαι τὸ ὄνομα αὐτου̃ καὶ ἐκάλεσεν τὴν στήλην Χεὶρ Αβεσσαλωμ ἕως τη̃ς ἡμέρας ταύτης (Ⅲ)

*****

Porro Absalom erexerat sibi, cum adhuc viveret, titulum qui est in Valle regis : dixerat enim : Non habeo filium, et hoc erit monimentum nominis mei. Vocavitque titulum nomine suo, et appellatur Manus Absalom, usque ad hanc diem.\ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃18  ואבשלם לקח ויצב לו *בחיו **בחייו את מצבת אשר בעמק המלך כי אמר אין לי בן בעבור הזכיר שמי ויקרא למצבת על שמו ויקרא לה יד אבשלם עד היום הזה ס‬ (Ⅴ)

*****

Et Absalom avait pris et dressé pour lui, de son vivant, une stèle qui est dans la vallée du Roi; car il disait: Je n’ai pas de fils pour rappeler la mémoire de mon nom. Et il appela la stèle de son nom; et elle est appelée jusqu’à ce jour le monument d’Absalom. (Ⅵ)

*****

Or Absalom avait pris et dressé pour soi de son vivant une statue dans la vallée du Roi ; car il disait : Je n’ai point de fils pour laisser la mémoire de mon nom ; et il appela cette statue-là de son nom ; et jusqu’à ce jour on l’appelle la place d’Absalom. (Ⅶ)

*****

Or Absalom s'était fait ériger, de son vivant, le monument qui est dans la vallée du roi; car il disait: Je n'ai point de fils pour conserver la mémoire de mon nom. Et il appela le monument de son nom, et jusqu'à ce jour on l'appelle, la place d'Absalom. (Ⅷ)

*****

18. 19  
Achimaas, fils de Sadoc, dit: « Laisse-moi courir et porter au roi la bonne nouvelle que Yahweh lui a fait justice en le délivrant de la main de ses ennemis. »

Achimaats, fils de Tsadok, dit: Laisse-moi courir, et porter au roi la bonne nouvelle que l'Éternel lui a rendu justice en le délivrant de la main de ses ennemis. (Ⅰ)

*****

καὶ Αχιμαας υἱὸς Σαδωκ εἰ̃πεν δράμω δὴ καὶ εὐαγγελιω̃ τω̨̃ βασιλει̃ ὅτι ἔκρινεν αὐτω̨̃ κύριος ἐκ χειρὸς τω̃ν ἐχθρω̃ν αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Achimaas autem filius Sadoc, ait : Curram, et nuntiabo regi quia judicium fecerit ei Dominus de manu inimicorum ejus. (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃18  ואחימעץ בן צדוק אמר ארוצה נא ואבשרה את המלך כי שפטו יהוה מיד איביו ‬ (Ⅴ)

*****

Et Akhimaats, fils de Tsadok, dit: Laisse-moi courir et porter au roi la nouvelle que l’Éternel lui a fait justice de la main de ses ennemis. (Ⅵ)

*****

Et Ahimahats, fils de Tsadok, dit : Je vous prie, que je coure maintenant, et que je porte ces bonnes nouvelles au Roi, que l’Eternel l’a garanti de la main de ses ennemis. (Ⅶ)

*****

Et Achimaats, fils de Tsadok, dit: Je te prie, que je coure porter au roi cette bonne nouvelle, que l'Éternel lui a fait justice de la main de ses ennemis. (Ⅷ)

*****

18. 20  
Joab lui dit: « Tu ne seras pas aujourd'hui le porteur de la bonne nouvelle; tu la porteras une autre fois, mais tu ne la porteras pas aujourd'hui puisque le fils du roi est mort. »

Joab lui dit: Ce n'est pas toi qui dois porter aujourd'hui les nouvelles; tu les porteras un autre jour, mais non aujourd'hui, puisque le fils du roi est mort. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ Ιωαβ οὐκ ἀνὴρ εὐαγγελίας σὺ ἐν τη̨̃ ἡμέρα̨ ταύτη̨ καὶ εὐαγγελιη̨̃ ἐν ἡμέρα̨ ἄλλη̨ ἐν δὲ τη̨̃ ἡμέρα̨ ταύτη̨ οὐκ εὐαγγελιη̨̃ οὑ̃ εἵνεκεν ὁ υἱὸς του̃ βασιλέως ἀπέθανεν (Ⅲ)

*****

Ad quem Joab dixit : Non eris nuntius in hac die, sed nuntiabis in alia : hodie nolo te nuntiare : filius enim regis est mortuus. (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃18  ויאמר לו יואב לא איש בשרה אתה היום הזה ובשרת ביום אחר והיום הזה לא תבשר כי *על **על **כן‪[a]‬ בן המלך מת ‬ (Ⅴ)

*****

Et Joab lui dit: Tu ne seras pas l’homme qui porteras les nouvelles aujourd’hui, mais tu porteras les nouvelles un autre jour; aujourd’hui tu ne porteras pas les nouvelles, puisque le fils du roi est mort. (Ⅵ)

*****

Et Joab lui répondit : Tu ne seras pas aujourd’hui porteur de bonnes nouvelles ; mais tu le seras un autre jour ; car aujourd’hui tu ne porterais pas de bonnes nouvelles, puisque le fils du Roi est mort. (Ⅶ)

*****

Et Joab lui répondit: Tu ne seras pas aujourd'hui porteur de bonnes nouvelles, mais tu le seras un autre jour; car aujourd'hui tu ne porterais pas de bonnes nouvelles, puisque le fils du roi est mort. (Ⅷ)

*****

18. 21  
Et Joab dit à un Couschite: « Va, et annonce au roi ce que tu as vu. » Le Couschite se prosterna devant Joab et courut.

Et Joab dit à Cuschi: Va, et annonce au roi ce que tu as vu. Cuschi se prosterna devant Joab, et courut. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν Ιωαβ τω̨̃ Χουσι βαδίσας ἀνάγγειλον τω̨̃ βασιλει̃ ὅσα εἰ̃δες καὶ προσεκύνησεν Χουσι τω̨̃ Ιωαβ καὶ ἐξη̃λθεν (Ⅲ)

*****

Et ait Joab Chusi : Vade, et nuntia regi quæ vidisti. Adoravit Chusi Joab, et cucurrit. (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃18  ויאמר יואב לכושי לך הגד למלך אשר ראיתה וישתחו כושי ליואב וירץ ‬ (Ⅴ)

*****

Et Joab dit au Cushite: Va, rapporte au roi ce que tu as vu. Et le Cushite se prosterna devant Joab, et courut. (Ⅵ)

*****

Et Joab dit à Cusi : Va, [et] rapporte au Roi ce que tu as vu. Cusi se prosterna devant Joab, puis il se mit à courir. (Ⅶ)

*****

Joab dit donc à Cushi: Va, et rapporte au roi ce que tu as vu. Cushi se prosterna devant Joab, puis il se mit à courir. (Ⅷ)

*****

18. 22  
Achimaas, fils de Sadoc, dit encore à Joab: « Quoi qu'il puisse arriver, laisse-moi courir, moi aussi, après le Couschite. » Et Joab dit: « Pourquoi veux-tu courir, mon fils? Ce message ne saurait te profiter. »

Achimaats, fils de Tsadok, dit encore à Joab: Quoi qu'il arrive, laisse-moi courir après Cuschi. Et Joab dit: Pourquoi veux-tu courir, mon fils? Ce n'est pas un message qui te sera profitable. (Ⅰ)

*****

καὶ προσέθετο ἔτι Αχιμαας υἱὸς Σαδωκ καὶ εἰ̃πεν πρὸς Ιωαβ καὶ ἔστω ὅτι δράμω καί γε ἐγὼ ὀπίσω του̃ Χουσι καὶ εἰ̃πεν Ιωαβ ἵνα τί του̃το τρέχεις υἱέ μου δευ̃ρο οὐκ ἔστιν σοι εὐαγγελία εἰς ὠφέλειαν πορευομένω̨ (Ⅲ)

*****

Rursus autem Achimaas filius Sadoc dixit ad Joab : Quid impedit si etiam ego curram post Chusi ? Dixitque ei Joab : Quid vis currere, fili mi ? non eris boni nuntii bajulus. (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃18  ויסף עוד אחימעץ בן צדוק ויאמר אל יואב ויהי מה ארצה נא גם אני אחרי הכושי ויאמר יואב למה זה אתה רץ בני ולכה אין בשורה מצאת ‬ (Ⅴ)

*****

Et Akhimaats, le fils de Tsadok, dit encore une fois à Joab: Quoi qu’il arrive, que je coure, moi aussi, je te prie, après le Cushite. Et Joab dit: Pourquoi veux-tu courir, mon fils, puisque tu n’as pas des nouvelles opportunes? (Ⅵ)

*****

Ahimahats fils de Tsadok dit encore à Joab : Quoi qu’il en soit, je courrai aussi maintenant après Cusi ; Joab lui dit : Pourquoi veux-tu courir, mon fils, puisque tu n’as pas de bonnes nouvelles [à porter] ? (Ⅶ)

*****

Achimaats, fils de Tsadok, dit encore à Joab: Quoi qu'il arrive, laisse-moi courir après Cushi. Joab lui dit: Pourquoi veux-tu courir, mon fils, puisque le message ne te rapportera rien? (Ⅷ)

*****

18. 23  
Achimaas reprit: « Quoi qu'il arrive, je courrai. » Et Joab lui dit: « Cours! » Achimaas courut par le chemin de la Plaine, et il devança le Couschite.

Quoi qu'il arrive, je veux courir, reprit Achimaats. Et Joab lui dit: Cours! Achimaats courut par le chemin de la plaine, et il devança Cuschi. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν τί γὰρ ἐὰν δραμου̃μαι καὶ εἰ̃πεν αὐτω̨̃ Ιωαβ δράμε καὶ ἔδραμεν Αχιμαας ὁδὸν τὴν του̃ Κεχαρ καὶ ὑπερέβη τὸν Χουσι (Ⅲ)

*****

Qui respondit : Quid enim si cucurrero ? Et ait ei : Curre. Currens ergo Achimaas per viam compendii, transivit Chusi. (Ⅳ)

*****

‫ 23 ׃18  ויהי מה ארוץ ויאמר לו רוץ וירץ אחימעץ דרך הככר ויעבר את הכושי ‬ (Ⅴ)

*****

— Et quoi qu’il arrive, je veux courir. Et Joab lui dit: Cours! Et Akhimaats courut par le chemin de la plaine, et dépassa le Cushite. (Ⅵ)

*****

[Mais il dit] : Quoi qu’il en soit, je courrai ; et Joab lui répondit : Cours. Ahimahats donc courut par le chemin de la plaine, et passa Cusi. (Ⅶ)

*****

N'importe, dit-il, je veux courir. Alors Joab lui dit: Cours! Achimaats courut donc par le chemin de la plaine, et il dépassa Cushi. (Ⅷ)

*****

18. 24  
David était assis entre les deux portes. La sentinelle alla sur le toit de la porte, au-dessus de la muraille et, levant les yeux, elle regarda et voici un homme qui courait seul.

David était assis entre les deux portes. La sentinelle alla sur le toit de la porte vers la muraille; elle leva les yeux et regarda. Et voici, un homme courait tout seul. (Ⅰ)

*****

καὶ Δαυιδ ἐκάθητο ἀνὰ μέσον τω̃ν δύο πυλω̃ν καὶ ἐπορεύθη ὁ σκοπὸς εἰς τὸ δω̃μα τη̃ς πύλης πρὸς τὸ τει̃χος καὶ ἐπη̃ρεν τοὺς ὀφθαλμοὺς αὐτου̃ καὶ εἰ̃δεν καὶ ἰδοὺ ἀνὴρ τρέχων μόνος ἐνώπιον αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

David autem sedebat inter duas portas : speculator vero, qui erat in fastigio portæ super murum, elevans oculos, vidit hominem currentem solum. (Ⅳ)

*****

‫ 24 ׃18  ודוד יושב בין שני השערים וילך הצפה אל גג השער אל החומה וישא את עיניו וירא והנה איש רץ לבדו ‬ (Ⅴ)

*****

Et David était assis entre les deux portes; et la sentinelle alla sur le toit de la porte, sur la muraille, et elle leva les yeux, et regarda, et voici un homme qui courait seul. (Ⅵ)

*****

Or David était assis entre les deux portes, et la sentinelle était allée sur le toit de la porte vers la muraille ; et élevant ses yeux elle regarda, et voilà un homme qui courait tout seul. (Ⅶ)

*****

Or David était assis entre les deux portes, et la sentinelle allait sur le toit de la porte, vers la muraille; et, levant les yeux, elle regarda; et voici, un homme accourait tout seul. (Ⅷ)

*****

18. 25  
La sentinelle cria et avertit le roi. Le roi dit: « S'il est seul, il y a une bonne nouvelle dans sa bouche. »

La sentinelle cria, et avertit le roi. Le roi dit: S'il est seul, il apporte des nouvelles. Et cet homme arrivait toujours plus près. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀνεβόησεν ὁ σκοπὸς καὶ ἀπήγγειλεν τω̨̃ βασιλει̃ καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεύς εἰ μόνος ἐστίν εὐαγγελία ἐν τω̨̃ στόματι αὐτου̃ καὶ ἐπορεύετο πορευόμενος καὶ ἐγγίζων (Ⅲ)

*****

Et exclamans indicavit regi : dixitque rex : Si solus est, bonus est nuntius in ore ejus. Properante autem illo, et accedente propius, (Ⅳ)

*****

‫ 25 ׃18  ויקרא הצפה ויגד למלך ויאמר המלך אם לבדו בשורה בפיו וילך הלוך וקרב ‬ (Ⅴ)

*****

Et la sentinelle cria et le rapporta au roi; et le roi dit: S’il est seul, il y a des nouvelles dans sa bouche. Et l’homme allait toujours, et approchait. (Ⅵ)

*****

Et la sentinelle cria, et le fit savoir au Roi ; et le Roi dit : S’il est seul, il apporte de bonnes nouvelles ; et cet homme marchait incessamment, et approchait. (Ⅶ)

*****

Alors la sentinelle cria, et le fit savoir au roi; et le roi dit: S'il est seul, il apporte de bonnes nouvelles. Et il allait toujours et se rapprochait. (Ⅷ)

*****

18. 26  
Pendant que cet homme continuait à approcher, la sentinelle vit un autre homme qui courait.(*26*) La sentinelle cria au portier et dit: « Voici un homme qui court seul. » Le roi dit: « Lui aussi apporte un bonne nouvelle. »

La sentinelle vit un autre homme qui courait; elle cria au portier: Voici un homme qui court tout seul. Le roi dit: Il apporte aussi des nouvelles. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃δεν ὁ σκοπὸς ἄνδρα ἕτερον τρέχοντα καὶ ἐβόησεν ὁ σκοπὸς πρὸς τη̨̃ πύλη̨ καὶ εἰ̃πεν ἰδοὺ ἀνὴρ ἕτερος τρέχων μόνος καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεύς καί γε οὑ̃τος εὐαγγελιζόμενος (Ⅲ)

*****

vidit speculator hominem alterum currentem, et vociferans in culmine, ait : Apparet mihi alter homo currens solus. Dixitque rex : Et iste bonus est nuntius. (Ⅳ)

*****

‫ 26 ׃18  וירא הצפה איש אחר רץ ויקרא הצפה אל השער ויאמר הנה איש רץ לבדו ויאמר המלך גם זה מבשר ‬ (Ⅴ)

*****

Et la sentinelle vit un autre homme qui courait, et la sentinelle cria au portier et dit: Voici, un homme qui court seul. Et le roi dit: Celui-ci aussi apporte des nouvelles. (Ⅵ)

*****

Puis la sentinelle vit un autre homme, qui courait ; et elle cria au portier, et dit : Voilà un homme qui court tout seul ; et le Roi dit : Il apporte aussi de bonnes nouvelles. (Ⅶ)

*****

Puis la sentinelle vit un autre homme qui courait; et la sentinelle cria au portier, et dit: Voici un homme qui court tout seul. Et le roi dit: Il apporte aussi de bonnes nouvelles. (Ⅷ)

*****

18. 27  
La sentinelle dit: « Je vois que la manière de courir du premier est la manière de courir d'Achimaas, fils de Sadoc. » Et le roi dit: « C'est un homme de bien; il vient pour de bonnes nouvelles. »

La sentinelle dit: La manière de courir du premier me paraît celle d'Achimaats, fils de Tsadok. Et le roi dit: C'est un homme de bien, et il apporte de bonnes nouvelles. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν ὁ σκοπός ἐγὼ ὁρω̃ τὸν δρόμον του̃ πρώτου ὡς δρόμον Αχιμαας υἱου̃ Σαδωκ καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεύς ἀνὴρ ἀγαθὸς οὑ̃τος καί γε εἰς εὐαγγελίαν ἀγαθὴν ἐλεύσεται (Ⅲ)

*****

Speculator autem : Contemplor, ait, cursum prioris, quasi cursum Achimaas filii Sadoc. Et ait rex : Vir bonus est, et nuntium portans bonum venit. (Ⅳ)

*****

‫ 27 ׃18  ויאמר הצפה אני ראה את מרוצת הראשון כמרצת אחימעץ בן צדוק ויאמר המלך איש טוב זה ואל בשורה טובה יבוא ‬ (Ⅴ)

*****

Et la sentinelle dit: Je vois le premier courir comme court Akhimaats, fils de Tsadok. Et le roi dit: C’est un homme de bien, il vient avec de bonnes nouvelles. (Ⅵ)

*****

Et la sentinelle dit : Il me semble à voir courir le premier, que c’est ainsi que court Ahimahats fils de Tsadok ; et le Roi dit : C’est un homme de bien ; il vient quand il y a de bonnes nouvelles. (Ⅶ)

*****

Et la sentinelle dit: Il me semble, à voir courir le premier, que c'est ainsi que court Achimaats, fils de Tsadok. Et le roi dit: C'est un homme de bien, il vient pour de bonnes nouvelles. (Ⅷ)

*****

18. 28  
Achimaas, cria et dit au roi: « Victoire! » Puis il se prosterna devant le roi la face contre terre, et dit: « Béni soit Yahweh, ton Dieu, qui a livré les hommes qui levaient la main contre mon seigneur le roi! »

Achimaats cria, et il dit au roi: Tout va bien! Il se prosterna devant le roi la face contre terre, et dit: Béni soit l'Éternel, ton Dieu, qui a livré les hommes qui levaient la main contre le roi mon seigneur! (Ⅰ)

*****

καὶ ἐβόησεν Αχιμαας καὶ εἰ̃πεν πρὸς τὸν βασιλέα εἰρήνη καὶ προσεκύνησεν τω̨̃ βασιλει̃ ἐπὶ πρόσωπον αὐτου̃ ἐπὶ τὴν γη̃ν καὶ εἰ̃πεν εὐλογητὸς κύριος ὁ θεός σου ὃς ἀπέκλεισεν τοὺς ἄνδρας τοὺς μισου̃ντας τὴν χει̃ρα αὐτω̃ν ἐν τω̨̃ κυρίω̨ μου τω̨̃ βασιλει̃ (Ⅲ)

*****

Clamans autem Achimaas, dixit ad regem : Salve rex. Et adorans regem coram eo pronus in terram, ait : Benedictus Dominus Deus tuus, qui conclusit homines qui levaverunt manus suas contra dominum meum regem. (Ⅳ)

*****

‫ 28 ׃18  ויקרא אחימעץ ויאמר אל המלך שלום וישתחו למלך לאפיו ארצה סויאמר ברוך יהוה אלהיך אשר סגר את האנשים אשר נשאו את ידם באדני המלך ‬ (Ⅴ)

*****

Et Akhimaats cria, et dit au roi: Paix! Et il se prosterna devant le roi, le visage contre terre, et dit: Béni soit l’Éternel, ton Dieu, qui a livré les hommes qui avaient levé leurs mains contre le roi, mon seigneur! (Ⅵ)

*****

Alors Ahimahats cria, et dit au Roi : Tout va bien, et il se prosterna devant le Roi, le visage contre terre, et dit : Béni [soit] l’Eternel ton Dieu qui a livré les hommes qui avaient levé leurs mains contre le Roi mon Seigneur. (Ⅶ)

*****

Alors Achimaats cria, et dit au roi: Tout va bien! Et il se prosterna devant le roi, le visage contre terre, et dit: Béni soit l'Éternel, ton Dieu, qui a livré les hommes qui avaient levé leurs mains contre le roi, mon seigneur! (Ⅷ)

*****

18. 29  
Le roi dit: « Tout va-t-il bien pour le jeune homme, pour Absalom? » Achimaas répondit: « J'ai aperçu une grande foule au moment où Joab envoyait le serviteur du roi et moi, ton serviteur, et j'ignore ce que c'était.

Le roi dit: Le jeune Absalom est-il en bonne santé? Achimaats répondit: J'ai aperçu un grand tumulte au moment où Joab envoya le serviteur du roi et moi ton serviteur; mais je ne sais ce que c'était. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεύς εἰρήνη τω̨̃ παιδαρίω̨ τω̨̃ Αβεσσαλωμ καὶ εἰ̃πεν Αχιμαας εἰ̃δον τὸ πλη̃θος τὸ μέγα του̃ ἀποστει̃λαι τὸν δου̃λον του̃ βασιλέως Ιωαβ καὶ τὸν δου̃λόν σου καὶ οὐκ ἔγνων τί ἐκει̃ (Ⅲ)

*****

Et ait rex : Estne pax puero Absalom ? Dixitque Achimaas : Vidi tumultum magnum cum mitteret Joab servus tuus, o rex, me servum tuum : nescio aliud. (Ⅳ)

*****

‫ 29 ׃18  ויאמר המלך שלום לנער לאבשלום ויאמר אחימעץ ראיתי ההמון הגדול לשלח את עבד המלך יואב ואת עבדך ולא ידעתי מה ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi dit: Y a-t-il paix pour le jeune homme Absalom? Et Akhimaats dit: J’ai vu un grand tumulte lorsque Joab envoya le serviteur du roi et ton serviteur; et je ne sais ce qu’il y avait. (Ⅵ)

*****

Et le Roi dit : Le jeune homme Absalom se porte-t-il bien ? Et Ahimahats [lui] répondit : J’ai vu s’élever un grand tumulte lorsque Joab envoyait le serviteur du Roi, et [moi] ton serviteur ; je ne sais pas exactement ce que c’était. (Ⅶ)

*****

Mais le roi dit: Le jeune homme, Absalom, se porte-t-il bien? Achimaats répondit: J'ai vu s'élever un grand tumulte, lorsque Joab envoyait le serviteur du roi et moi, ton serviteur; mais je ne sais ce que c'était. (Ⅷ)

*****

18. 30  
Et le roi dit: « Ecarte-toi et tiens-toi ici. » Il s'écarta et demeura là.

Et le roi dit: Mets-toi là de côté. Et Achimaats se tint de côté. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεύς ἐπίστρεψον στηλώθητι ὡ̃δε καὶ ἐπεστράφη καὶ ἔστη (Ⅲ)

*****

Ad quem rex : Transi, ait, et sta hic. Cumque ille transisset, et staret, (Ⅳ)

*****

‫ 30 ׃18  ויאמר המלך סב התיצב כה ויסב ויעמד ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi dit: Tourne-toi, et tiens-toi là. Et il se tourna, et se tint là. (Ⅵ)

*****

Et le Roi lui dit : Détourne-toi, [et] tiens-toi là. Il se détourna donc, et s’arrêta. (Ⅶ)

*****

Et le roi dit: Mets-toi là de côté. Il se mit de côté, et se tint là. (Ⅷ)

*****

18. 31  
Et voici qu'arriva le Couschite; il dit: « Que le roi mon seigneur apprenne une bonne nouvelle! Aujourd'hui Yahweh t'a fait justice de tous ceux qui s'élevaient contre toi. »

Aussitôt arriva Cuschi. Et il dit: Que le roi mon seigneur apprenne la bonne nouvelle! Aujourd'hui l'Éternel t'a rendu justice en te délivrant de la main de tous ceux qui s'élevaient contre toi. (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ ὁ Χουσι παρεγένετο καὶ εἰ̃πεν τω̨̃ βασιλει̃ εὐαγγελισθήτω ὁ κύριός μου ὁ βασιλεύς ὅτι ἔκρινέν σοι κύριος σήμερον ἐκ χειρὸς πάντων τω̃ν ἐπεγειρομένων ἐπὶ σέ (Ⅲ)

*****

apparuit Chusi : et veniens ait : Bonum apporto nuntium, domine mi rex : judicavit enim pro te Dominus hodie de manu omnium qui surrexerunt contra te.\ (Ⅳ)

*****

‫ 31 ׃18  והנה הכושי בא ויאמר הכושי יתבשר אדני המלך כי שפטך יהוה היום מיד כל הקמים עליך ס‬ (Ⅴ)

*****

Et voici, le Cushite arriva, et le Cushite dit: Que le roi, mon seigneur, reçoive une bonne nouvelle, car l’Éternel t’a aujourd’hui fait justice de la main de tous ceux qui s’étaient levés contre toi. (Ⅵ)

*****

Alors voici Cusi qui vint, et qui dit : Que le Roi mon Seigneur ait ces bonnes nouvelles, c’est que l’Eternel t’a aujourd’hui garanti de la main de tous ceux qui s’étaient élevés contre toi. (Ⅶ)

*****

Alors Cushi parut, et dit: Que le roi, mon seigneur, ait cette bonne nouvelle; c'est que l'Éternel t'a fait justice aujourd'hui de la main de tous ceux qui s'élevaient contre toi. (Ⅷ)

*****

18. 32  
Le roi dit au Couschite: « Tout va-t-il bien pour le jeune homme, pour Absalom? » Le Couschite répondit: « Qu'ils soient comme ce jeune homme, les ennemis de mon seigneur le roi et tous ceux qui s'élèvent contre toi pour te faire du mal! »

Le roi dit à Cuschi: Le jeune homme Absalom est-il en bonne santé? Cuschi répondit: Qu'ils soient comme ce jeune homme, les ennemis du roi mon seigneur et tous ceux qui s'élèvent contre toi pour te faire du mal! (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πεν ὁ βασιλεὺς πρὸς τὸν Χουσι εἰ εἰρήνη τω̨̃ παιδαρίω̨ τω̨̃ Αβεσσαλωμ καὶ εἰ̃πεν ὁ Χουσι γένοιντο ὡς τὸ παιδάριον οἱ ἐχθροὶ του̃ κυρίου μου του̃ βασιλέως καὶ πάντες ὅσοι ἐπανέστησαν ἐπ' αὐτὸν εἰς κακά (Ⅲ)

*****

Dixit autem rex ad Chusi : Estne pax puero Absalom ? Cui respondens Chusi : Fiant, inquit, sicut puer, inimici domini mei regis, et universi qui consurgunt adversus eum in malum. (Ⅳ)

*****

‫ 32 ׃18  ויאמר המלך אל הכושי השלום לנער לאבשלום ויאמר הכושי יהיו כנער איבי אדני המלך וכל אשר קמו עליך לרעה ס‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi dit au Cushite: Y a-t-il paix pour le jeune homme Absalom? Et le Cushite dit: Que les ennemis du roi, mon seigneur, et tous ceux qui se sont levés contre toi pour le mal, soient comme ce jeune homme! (Ⅵ)

*****

Et le Roi dit à Cusi : Le jeune homme Absalom se porte-t-il bien ? Et Cusi lui répondit : Que les ennemis du Roi mon Seigneur, et tous ceux qui se sont élevés contre toi pour [te faire du] mal, deviennent comme ce jeune homme. (Ⅶ)

*****

Et le roi dit à Cushi: Le jeune homme, Absalom, est-il bien portant? Et Cushi répondit: Que les ennemis du roi mon seigneur, et tous ceux qui se sont élevés contre toi pour te faire du mal, deviennent tels que ce jeune homme! (Ⅷ)

*****

18. 33  
Le roi, tremblant d'émotion, monta dans la chambre au-dessus de la porte et pleura. Il disait en marchant: « Mon fils Absalom! Mon fils, mon fils Absalom! Que ne suis-je mort à ta place! Absalom mon fils, mon fils! »

Alors le roi, saisi d'émotion, monta dans la chambre au-dessus de la porte et pleura. Il disait en marchant: Mon fils Absalom! mon fils, mon fils Absalom! Que ne suis-je mort à ta place! Absalom, mon fils, mon fils! (Ⅰ)

*****

Contristatus itaque rex, ascendit cœnaculum portæ, et flevit. Et sic loquebatur, vadens : Fili mi Absalom, Absalom fili mi : quis mihi tribuat ut ego moriar pro te, Absalom fili mi, fili mi Absalom ? (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃19  וירגז המלך ויעל על עלית השער ויבך וכה אמר בלכתו בני אבשלום בני בני אבשלום מי יתן מותי אני תחתיך אבשלום בני בני ‬ (Ⅴ)

*****

Et le roi fut très ému, et il monta à la chambre au-dessus de la porte et pleura; et en allant, il disait ainsi: Mon fils Absalom! mon fils! mon fils Absalom! Fussé-je mort à ta place! Absalom, mon fils, mon fils! (Ⅵ)

*****

Alors le Roi fut fort ému, et monta à la chambre haute de la porte, et se mit à pleurer, et il disait ainsi en marchant : Mon fils Absalom ! mon fils ! mon fils Absalom ! plût à Dieu que je fusse mort moi-même pour toi ! Absalom mon fils ! mon fils ! (Ⅶ)

*****

Alors le roi fut fort ému; il monta à la chambre haute de la porte, et pleura; et, en marchant, il disait ainsi: Mon fils Absalom! mon fils! mon fils Absalom! Que ne suis-je mort moi-même à ta place! Absalom, mon fils! mon fils! (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 18

| | | | | | | | | | | | | | | | | 18| | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥