Ecclésiaste
Onelittleangel > > Ecclésiaste  >
(17 Verses | Page 1 / 1)
Clementine Vulgate.
A- | A | A+ | T+

Version
Versions comparées
Clementine Vulgate.Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅴ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher
(Ⅶ)Afficher | Cacher
(Ⅷ)Afficher | Cacher


8.1
Sapientia hominis lucet in vultu ejus,/ et potentissimus faciem illius commutabit./

Qui est comme le sage, et qui connaît comme lui l'explication des choses? La sagesse d'un homme fait briller son visage, et la rudesse de sa face est transfigurée. (⁎)

Qui est comme le sage, et qui connaît l'explication des choses? La sagesse d'un homme fait briller son visage, et la sévérité de sa face est changée. (Ⅰ)

τίς οἰ̃δεν σοφούς καὶ τίς οἰ̃δεν λύσιν ῥήματος σοφία ἀνθρώπου φωτιει̃ πρόσωπον αὐτου̃ καὶ ἀναιδὴς προσώπω̨ αὐτου̃ μισηθήσεται (Ⅲ)

‫ 1  ׃8   מי כהחכם ומי יודע פשר דבר חכמת אדם תאיר פניו ועז פניו ישנא ‬ (Ⅴ)

Qui est comme le sage? et qui sait l’explication des choses? La sagesse d’un homme illumine son visage, et l’arrogance de son visage en est changée. (Ⅵ)

Qui est tel que le sage ? et qui sait ce que veulent dire les choses ? La sagesse de l’homme fait reluire son visage, et son regard farouche en est changé. (Ⅶ)

Qui est comme le sage? Et qui connaît l'explication des choses? La sagesse de l'homme fait reluire sa face, et la sévérité de son visage en est changée. (Ⅷ)

8.2
Ego os regis observo,/ et præcepta juramenti Dei./

Je te dis: Observe les ordres du roi, et cela à cause du serment fait à Dieu; ne te hâte pas de t'éloigner de lui. (⁎)

Je te dis: Observe les ordres du roi, et cela à cause du serment fait à Dieu. (Ⅰ)

στόμα βασιλέως φύλαξον καὶ περὶ λόγου ὅρκου θεου̃ μὴ σπουδάση̨ς (Ⅲ)

‫ 2  ׃8   אני פי מלך שמור ועל דברת שבועת אלהים ‬ (Ⅴ)

Je dis: Prends garde au commandement du roi, et cela à cause du serment fait à Dieu. (Ⅵ)

Prends garde (je te le dis) à la bouche du Roi, et à la parole du jurement de Dieu. (Ⅶ)

Observe, je te le dis, le commandement du roi; et cela, à cause du serment fait à Dieu. (Ⅷ)

8.3
Ne festines recedere a facie ejus,/ neque permaneas in opere malo :/ quia omne quod voluerit faciet./

Ne persiste pas dans une chose mauvaise; car tout ce qu'il veut, il peut le faire; (⁎)

Ne te hâte pas de t'éloigner de lui, et ne persiste pas dans une chose mauvaise: car il peut faire tout ce qui lui plaît, (Ⅰ)

ἀπὸ προσώπου αὐτου̃ πορεύση̨ μὴ στη̨̃ς ἐν λόγω̨ πονηρω̨̃ ὅτι πα̃ν ὃ ἐὰν θελήση̨ ποιήσει (Ⅲ)

‫ 3  ׃8   אל תבהל מפניו תלך אל תעמד בדבר רע כי כל אשר יחפץ יעשה ‬ (Ⅴ)

Ne te presse pas de t’en aller de devant lui; ne persévère point dans une chose mauvaise; car tout ce qu’il lui plaît, il le fait; (Ⅵ)

Ne te précipite point de te retirer de devant sa face ; et ne persévère point en une chose mauvaise ; car il fera tout ce qu’il lui plaira. (Ⅶ)

Ne te hâte point de te retirer de devant sa face, et ne persévère point dans une chose mauvaise; car il fait tout ce qui lui plaît. (Ⅷ)

8.4
Et sermo illius potestate plenus est,/ nec dicere ei quisquam potest : Quare ita facis ?/

La parole du roi, en effet, est souveraine, et qui lui dira: "Que fais-tu?" (⁎)

parce que la parole du roi est puissante; et qui lui dira: Que fais-tu? (Ⅰ)

καθὼς λαλει̃ βασιλεὺς ἐξουσιάζων καὶ τίς ἐρει̃ αὐτω̨̃ τί ποιήσεις (Ⅲ)

‫ 4  ׃8   באשר דבר מלך שלטון ומי יאמר לו מה תעשה ‬ (Ⅴ)

parce que la parole du roi est une puissance, et qui lui dira: Que fais-tu? (Ⅵ)

En quelque lieu qu’est la parole du Roi, là est la puissance ; et qui lui dira : Que fais-tu ? (Ⅶ)

Où est la parole du roi, là est la puissance; et qui lui dira: Que fais-tu? (Ⅷ)

8.5
Qui custodit præceptum non experietur quidquam mali./ Tempus et responsionem cor sapientis intelligit./

Celui qui observe le précepte n'éprouve rien de mal, et le cœur du sage connaîtra le temps et le jugement. (⁎)

Celui qui observe le commandement ne connaît point de chose mauvaise, et le coeur du sage connaît le temps et le jugement. (Ⅰ)

ὁ φυλάσσων ἐντολὴν οὐ γνώσεται ῥη̃μα πονηρόν καὶ καιρὸν κρίσεως γινώσκει καρδία σοφου̃ (Ⅲ)

‫ 5  ׃8   שומר מצוה לא ידע דבר רע ועת ומשפט ידע לב חכם ‬ (Ⅴ)

Celui qui garde le commandement ne connaîtra aucun mal; et le cœur du sage connaît le temps et le jugement; (Ⅵ)

Celui qui garde le commandement, ne sentira aucun mal ; et le cœur du sage discerne le temps, et ce qui est juste. (Ⅶ)

Celui qui garde le commandement ne sentira aucun mal, et le cœur du sage connaît le temps et le jugement. (Ⅷ)

8.6
Omni negotio tempus est, et opportunitas :/ et multa hominis afflictio,/

Il y a en effet, pour toute chose, un temps et un jugement, car il est grand le mal qui tombera sur l'homme. (⁎)

Car il y a pour toute chose un temps et un jugement, quand le malheur accable l'homme. (Ⅰ)

ὅτι παντὶ πράγματι ἔστιν καιρὸς καὶ κρίσις ὅτι γνω̃σις του̃ ἀνθρώπου πολλὴ ἐπ' αὐτόν (Ⅲ)

‫ 6  ׃8   כי לכל חפץ יש עת ומשפט כי רעת האדם רבה עליו ‬ (Ⅴ)

car pour toute chose il y a un temps et un jugement. Car la misère de l’homme abonde sur lui; (Ⅵ)

Car dans toute affaire il y a un temps à considérer la justice de la chose, autrement mal sur mal tombe sur l’homme. (Ⅶ)

Car dans tout dessein il y a un temps et un jugement, quand le malheur pèse sur l'homme. (Ⅷ)

8.7
quia ignorat præterita,/ et futura nullo scire potest nuntio./

Il ne sait pas ce qui arrivera, et qui lui dira comment cela arrivera? (⁎)

Mais il ne sait point ce qui arrivera, et qui lui dira comment cela arrivera? (Ⅰ)

ὅτι οὐκ ἔστιν γινώσκων τί τὸ ἐσόμενον ὅτι καθὼς ἔσται τίς ἀναγγελει̃ αὐτω̨̃ (Ⅲ)

‫ 7  ׃8   כי איננו ידע מה שיהיה כי כאשר יהיה מי יגיד לו ‬ (Ⅴ)

car il ne sait pas ce qui adviendra; car comment cela arrivera, qui le lui déclarera? (Ⅵ)

Car il ne sait pas ce qui arrivera ; et même qui est-ce qui lui déclarera quand ce sera ? (Ⅶ)

Car il ne sait pas ce qui doit arriver, et qui lui dira comment cela arrivera? (Ⅷ)

8.8
Non est in hominis potestate prohibere spiritum,/ nec habet potestatem in die mortis :/ nec sinitur quiescere ingruente bello,/ neque salvabit impietas impium.]\

L'homme n'est pas maître de son souffle, pour pouvoir retenir son souffle, et il n'a aucune puissance sur le jour de sa mort; il n'y a pas de dispense dans ce combat, et le crime ne saurait sauver son homme. (⁎)

L'homme n'est pas maître de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n'a aucune puissance sur le jour de la mort; il n'y a point de délivrance dans ce combat, et la méchanceté ne saurait sauver les méchants. (Ⅰ)

οὐκ ἔστιν ἄνθρωπος ἐξουσιάζων ἐν πνεύματι του̃ κωλυ̃σαι σὺν τὸ πνευ̃μα καὶ οὐκ ἔστιν ἐξουσία ἐν ἡμέρα̨ του̃ θανάτου καὶ οὐκ ἔστιν ἀποστολὴ ἐν τω̨̃ πολέμω̨ καὶ οὐ διασώσει ἀσέβεια τὸν παρ' αὐτη̃ς (Ⅲ)

‫ 8  ׃8   אין אדם שליט ברוח לכלוא את הרוח ואין שלטון ביום המות ואין משלחת במלחמה ולא ימלט רשע את בעליו ‬ (Ⅴ)

Il n’y a point d’homme qui ait pouvoir sur l’esprit pour emprisonner l’esprit, et il n’y a personne qui ait de la puissance sur le jour de la mort, et il n’y a point de dispense dans une telle guerre, et la méchanceté ne délivrera pas ceux qui la pratiquent. (Ⅵ)

L’homme n’est point le maître de son esprit pour le pouvoir retenir ; il n’a point de puissance sur le jour de la mort ; et il n’y a point de délivrance en une telle guerre ; et la méchanceté ne délivrera point son maître. (Ⅶ)

L'homme n'est point maître de son esprit, pour pouvoir le retenir, et il n'a point de puissance sur le jour de la mort; il n'y a point d'exemption dans cette guerre, et la méchanceté ne délivrera point ceux en qui elle se trouve. (Ⅷ)

8.9
Omnia hæc consideravi,/ et dedi cor meum in cunctis operibus quæ fiunt sub sole./ Interdum dominatur homo homini in malum suum./

J'ai vu toutes ces choses, en appliquant mon cœur à toute l'œuvre qui se fait sous le soleil, en un temps où un homme domine sur un homme pour le malheur de celui-ci. (⁎)

J'ai vu tout cela, et j'ai appliqué mon coeur à tout ce qui se fait sous le soleil. Il y a un temps où l'homme domine sur l'homme pour le rendre malheureux. (Ⅰ)

καὶ σὺν πα̃ν του̃το εἰ̃δον καὶ ἔδωκα τὴν καρδίαν μου εἰς πα̃ν ποίημα ὃ πεποίηται ὑπὸ τὸν ἥλιον τὰ ὅσα ἐξουσιάσατο ὁ ἄνθρωπος ἐν ἀνθρώπω̨ του̃ κακω̃σαι αὐτόν (Ⅲ)

‫ 9  ׃8   את כל זה ראיתי ונתון את לבי לכל מעשה אשר נעשה תחת השמש עת אשר שלט האדם באדם לרע לו ‬ (Ⅴ)

J’ai vu tout cela, et j’ai appliqué mon cœur à toute œuvre qui se fait sous le soleil. Il est un temps où des hommes dominent sur des hommes pour leur mal. (Ⅵ)

J’ai vu tout cela, et j’ai appliqué mon cœur à toute œuvre qui s’est faite sous le soleil. Il y a un temps auquel un homme domine sur l’autre, à son malheur. (Ⅶ)

J'ai vu tout cela, et j'ai appliqué mon cœur à toute œuvre qui se fait sous le soleil. Il y a un temps où l'homme domine sur l'homme pour son malheur. (Ⅷ)

8.10
Vidi impios sepultos,/ qui etiam cum adhuc viverent/ in loco sancto erant,/ et laudabantur in civitate/ quasi justorum operum./ Sed et hoc vanitas est./

Et alors j'ai vu des méchants recevoir la sépulture et entrer dans leur repos, tandis que s'en vont loin du lieu saint et sont oubliés dans la ville des hommes qui ont agi avec droiture; cela encore est une vanité. (⁎)

Alors j'ai vu des méchants recevoir la sépulture et entrer dans leur repos, et ceux qui avaient agi avec droiture s'en aller loin du lieu saint et être oubliés dans la ville. C'est encore là une vanité. (Ⅰ)

καὶ τότε εἰ̃δον ἀσεβει̃ς εἰς τάφους εἰσαχθέντας καὶ ἐκ τόπου ἁγίου ἐπορεύθησαν καὶ ἐπη̨νέθησαν ἐν τη̨̃ πόλει ὅτι οὕτως ἐποίησαν καί γε του̃το ματαιότης (Ⅲ)

‫ 10 ׃8   ובכן ראיתי רשעים קברים ובאו וממקום קדוש יהלכו וישתכחו בעיר אשר כן עשו גם זה הבל ‬ (Ⅴ)

Et de même j’ai vu des méchants enterrés et s’en allant, mais ceux qui avaient bien fait s’en allaient du lieu saint, et étaient oubliés dans la ville. Cela aussi est vanité. (Ⅵ)

Et alors j’ai vu les méchants ensevelis, et puis retournés ; et ceux qui étaient venus du lieu du Saint, [et] qui avaient bien fait, être mis en oubli dans la ville. Cela aussi est une vanité. (Ⅶ)

Et alors j'ai vu les méchants ensevelis; et ceux qui avaient fait le bien ont passé; ils s'en sont allés loin du lieu saint, et sont oubliés dans la ville. Cela est aussi une vanité. (Ⅷ)

8.11
Etenim quia non profertur cito contra malos sententia,/ absque timore ullo/ filii hominum perpetrant mala./

Parce que la sentence portée contre les mauvaises actions ne s'exécute pas en toute hâte, à cause de cela le cœur des enfants des hommes s'enhardit en eux à faire le mal; (⁎)

Parce qu'une sentence contre les mauvaises actions ne s'exécute pas promptement, le coeur des fils de l'homme se remplit en eux du désir de faire le mal. (Ⅰ)

ὅτι οὐκ ἔστιν γινομένη ἀντίρρησις ἀπὸ τω̃ν ποιούντων τὸ πονηρὸν ταχύ διὰ του̃το ἐπληροφορήθη καρδία υἱω̃ν του̃ ἀνθρώπου ἐν αὐτοι̃ς του̃ ποιη̃σαι τὸ πονηρόν (Ⅲ)

‫ 11 ׃8   אשר אין נעשה פתגם מעשה הרעה מהרה על כן מלא לב בני האדם בהם לעשות רע ‬ (Ⅴ)

Parce que la sentence contre les mauvaises œuvres ne s’exécute pas immédiatement, à cause de cela le cœur des fils des hommes est au dedans d’eux plein d’envie de faire le mal. (Ⅵ)

Parce que la sentence contre les mauvaises œuvres ne s’exécute point incontinent, à cause de cela le cœur des hommes est plein au-dedans d’eux-mêmes [d’envie] de mal faire. (Ⅶ)

Parce que la sentence contre les mauvaises actions ne s'exécute pas promptement, à cause de cela, le cœur des hommes est plein du désir de mal faire. (Ⅷ)

8.12
Attamen peccator ex eo quod centies facit malum,/ et per patientiam sustentatur ;/ ego cognovi quod erit bonum timentibus Deum,/ qui verentur faciem ejus./

mais, quoique le pécheur fasse cent fois le mal, et prolonge ses jours, je sais, moi, que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, qui sont dans la crainte en sa présence. (⁎)

Cependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et qu'il y persévère longtemps, je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, parce qu'ils ont de la crainte devant lui. (Ⅰ)

ὃς ἥμαρτεν ἐποίησεν τὸ πονηρὸν ἀπὸ τότε καὶ ἀπὸ μακρότητος αὐτω̨̃ ὅτι καί γε γινώσκω ἐγὼ ὅτι ἔσται ἀγαθὸν τοι̃ς φοβουμένοις τὸν θεόν ὅπως φοβω̃νται ἀπὸ προσώπου αὐτου̃ (Ⅲ)

‫ 12 ׃8   אשר חטא עשה רע מאת ומאריך לו כי גם יודע אני אשר יהיה טוב ליראי האלהים אשר ייראו מלפניו ‬ (Ⅴ)

Bien que le pécheur fasse le mal cent fois et prolonge ses jours, je sais cependant que tout ira bien pour ceux qui craignent Dieu, parce qu’ils craignent sa face; (Ⅵ)

Car le pécheur fait mal cent fois, et [Dieu] lui donne du délai ; mais je connais aussi qu’il sera bien à ceux qui craignent Dieu, et qui révèrent sa face : (Ⅶ)

Bien que le pécheur fasse le mal cent fois, et qu'il y persévère longtemps, cependant je sais aussi qu'il y aura du bonheur pour ceux qui craignent Dieu, qui craignent devant sa face. (Ⅷ)

8.13
Non sit bonum impio,/ nec prolongentur dies ejus,/ sed quasi umbra transeant qui non timent faciem Domini./

Mais le bonheur n'est pas pour le méchant; et pareil à l'ombre, il ne prolongera pas ses jours, parce qu'il ne craint pas Dieu. (⁎)

Mais le bonheur n'est pas pour le méchant, et il ne prolongera point ses jours, pas plus que l'ombre, parce qu'il n'a pas de la crainte devant Dieu. (Ⅰ)

καὶ ἀγαθὸν οὐκ ἔσται τω̨̃ ἀσεβει̃ καὶ οὐ μακρυνει̃ ἡμέρας ἐν σκια̨̃ ὃς οὐκ ἔστιν φοβούμενος ἀπὸ προσώπου του̃ θεου̃ (Ⅲ)

‫ 13 ׃8   וטוב לא יהיה לרשע ולא יאריך ימים כצל אשר איננו ירא מלפני אלהים ‬ (Ⅴ)

mais il n’y aura pas de bonheur pour le méchant, et il ne prolongera pas ses jours, comme l’ombre, parce qu’il ne craint pas la face de Dieu. (Ⅵ)

Mais qu’il ne sera pas bien au méchant, et qu’il ne prolongera point ses jours, non plus que l’ombre, parce qu’il ne révère point la face de Dieu. (Ⅶ)

Mais il n'y aura point de bonheur pour le méchant, et il ne prolongera pas ses jours plus que l'ombre, parce qu'il ne craint point la face de Dieu. (Ⅷ)

8.14
Est et alia vanitas quæ fit super terram :/ sunt justi quibus mala proveniunt/ quasi opera egerint impiorum :/ et sunt impii qui ita securi sunt/ quasi justorum facta habeant./ Sed et hoc vanissimum judico./

Il est une autre vanité qui se produit sur la terre: c'est qu'il y a des justes auxquels il arrive des choses qui conviennent aux œuvres des méchants; et il y a des méchants auxquels il arrive des choses qui conviennent aux œuvres des justes. Je dis que cela encore est une vanité. (⁎)

Il est une vanité qui a lieu sur la terre: c'est qu'il y a des justes auxquels il arrive selon l'oeuvre des méchants, et des méchants auxquels il arrive selon l'oeuvre des justes. Je dis que c'est encore là une vanité. (Ⅰ)

ἔστιν ματαιότης ἣ πεποίηται ἐπὶ τη̃ς γη̃ς ὅτι εἰσὶ δίκαιοι ὅτι φθάνει πρὸς αὐτοὺς ὡς ποίημα τω̃ν ἀσεβω̃ν καὶ εἰσὶν ἀσεβει̃ς ὅτι φθάνει πρὸς αὐτοὺς ὡς ποίημα τω̃ν δικαίων εἰ̃πα ὅτι καί γε του̃το ματαιότης (Ⅲ)

‫ 14 ׃8   יש הבל אשר נעשה על הארץ אשר יש צדיקים אשר מגיע אלהם כמעשה הרשעים ויש רשעים שמגיע אלהם כמעשה הצדיקים אמרתי שגם זה הבל ‬ (Ⅴ)

Il est encore une vanité qui a lieu sur la terre: c’est qu’il y a des justes auxquels il arrive selon l’œuvre des méchants, et il y a des méchants auxquels il arrive selon l’œuvre des justes. J’ai dit que cela aussi est vanité. (Ⅵ)

Il y a une vanité qui arrive sur la terre, c’est qu’il y a des justes, à qui il arrive selon l’œuvre des méchants ; et il y a aussi des méchants, à qui il arrive selon l’œuvre des justes ; j’ai dit que cela aussi est une vanité. (Ⅶ)

Il est une vanité qui a lieu sur la terre: c'est qu'il y a des justes auxquels il arrive selon l'œuvre des méchants; et il y a aussi des méchants auxquels il arrive selon l'œuvre des justes. J'ai dit que cela aussi est une vanité. (Ⅷ)

8.15
Laudavi igitur lætitiam ;/ quod non esset homini bonum sub sole,/ nisi quod comederet, et biberet, atque gauderet,/ et hoc solum secum auferret de labore suo,/ in diebus vitæ suæ quos dedit ei Deus sub sole./

Aussi j'ai loué la joie, parce qu'il n'y a de bonheur pour l'homme sous le soleil qu'à manger et à boire et à se réjouir; et c'est là ce qui doit l'accompagner dans son travail, pendant les jours de vie que Dieu lui donne sous le soleil. (⁎)

J'ai donc loué la joie, parce qu'il n'y a de bonheur pour l'homme sous le soleil qu'à manger et à boire et à se réjouir; c'est là ce qui doit l'accompagner au milieu de son travail, pendant les jours de vie que Dieu lui donne sous le soleil. (Ⅰ)

καὶ ἐπή̨νεσα ἐγὼ σὺν τὴν εὐφροσύνην ὅτι οὐκ ἔστιν ἀγαθὸν τω̨̃ ἀνθρώπω̨ ὑπὸ τὸν ἥλιον ὅτι εἰ μὴ του̃ φαγει̃ν καὶ του̃ πιει̃ν καὶ του̃ εὐφρανθη̃ναι καὶ αὐτὸ συμπροσέσται αὐτω̨̃ ἐν μόχθω̨ αὐτου̃ ἡμέρας ζωη̃ς αὐτου̃ ὅσας ἔδωκεν αὐτω̨̃ ὁ θεὸς ὑπὸ τὸν ἥλιον (Ⅲ)

‫ 15 ׃8   ושבחתי אני את השמחה אשר אין טוב לאדם תחת השמש כי אם לאכול ולשתות ולשמוח והוא ילונו בעמלו ימי חייו אשר נתן לו האלהים תחת השמש ‬ (Ⅴ)

Et j’ai loué la joie, parce qu’il n’y a rien de bon pour l’homme, sous le soleil, que de manger et de boire et de se réjouir; et c’est ce qui lui demeurera de son travail durant les jours de sa vie que Dieu lui donne sous le soleil. (Ⅵ)

C’est pourquoi j’ai prisé la joie, parce qu’il n’y a rien sous le soleil de meilleur à l’homme, que de manger et de boire, et de se réjouir ; c’est aussi ce qui lui demeurera de son travail durant les jours de sa vie, que Dieu lui donne sous le soleil. (Ⅶ)

C'est pourquoi j'ai loué la joie, parce qu'il n'est rien de mieux pour l'homme sous le soleil que de manger, et de boire, et de se réjouir; et c'est ce qui lui restera de son travail pendant les jours de sa vie, que Dieu lui donne sous le soleil. (Ⅷ)

8.16
Et apposui cor meum ut scirem sapientiam,/ et intelligerem distentionem quæ versatur in terra./ Est homo qui diebus et noctibus somnum non capit oculis./

Lorsque j'ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse et à considérer la tâche qui s'accomplit sur la terre, car ni le jour ni la nuit l'homme ne voit de ses yeux le sommeil, (⁎)

Lorsque j'ai appliqué mon coeur à connaître la sagesse et à considérer les choses qui se passent sur la terre, -car les yeux de l'homme ne goûtent le sommeil ni jour ni nuit, (Ⅰ)

ἐν οἱ̃ς ἔδωκα τὴν καρδίαν μου του̃ γνω̃ναι σοφίαν καὶ του̃ ἰδει̃ν τὸν περισπασμὸν τὸν πεποιημένον ἐπὶ τη̃ς γη̃ς ὅτι καί γε ἐν ἡμέρα̨ καὶ ἐν νυκτὶ ὕπνον ἐν ὀφθαλμοι̃ς αὐτου̃ οὐκ ἔστιν βλέπων (Ⅲ)

‫ 16 ׃8   כאשר נתתי את לבי לדעת חכמה ולראות את הענין אשר נעשה על הארץ כי גם ביום ובלילה שנה בעיניו איננו ראה ‬ (Ⅴ)

Lorsque j’ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse et à regarder les choses qui se font sur la terre (car il y a tel homme qui, ni jour ni nuit, ne voit le sommeil de ses yeux), (Ⅵ)

Après avoir appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à regarder les occupations qu’il y a sur la terre, (car même ni jour, ni nuit, [l’homme] ne donne point de repos à ses yeux.) (Ⅶ)

Lorsque j'ai appliqué mon cœur à connaître la sagesse, et à considérer les affaires qui se font sur la terre (car l'homme ne donne, ni jour ni nuit, de repos à ses yeux), (Ⅷ)

8.17
Et intellexi quod omnium operum Dei/ nullam possit homo invenire rationem/ eorum quæ fiunt sub sole ;/ et quanto plus laboraverit ad quærendum,/ tanto minus inveniat :/ etiam si dixerit sapiens se nosse, non poterit reperire.]

J'ai vu toute l'œuvre de Dieu; j'ai vu que l'homme ne saurait trouver l'œuvre qui se fait sous le soleil; l'homme se fatigue à chercher, et ne trouve pas; même si le sage veut connaître, il ne peut trouver. (⁎)

j'ai vu toute l'oeuvre de Dieu, j'ai vu que l'homme ne peut pas trouver ce qui se fait sous le soleil; il a beau se fatiguer à chercher, il ne trouve pas; et même si le sage veut connaître, il ne peut pas trouver. (Ⅰ)

καὶ εἰ̃δον σὺν πάντα τὰ ποιήματα του̃ θεου̃ ὅτι οὐ δυνήσεται ἄνθρωπος του̃ εὑρει̃ν σὺν τὸ ποίημα τὸ πεποιημένον ὑπὸ τὸν ἥλιον ὅσα ἂν μοχθήση̨ ὁ ἄνθρωπος του̃ ζητη̃σαι καὶ οὐχ εὑρήσει καί γε ὅσα ἂν εἴπη̨ ὁ σοφὸς του̃ γνω̃ναι οὐ δυνήσεται του̃ εὑρει̃ν (Ⅲ)

‫ 17 ׃8   וראיתי את כל מעשה האלהים כי לא יוכל האדם למצוא את המעשה אשר נעשה תחת השמש בשל אשר יעמל האדם לבקש ולא ימצא וגם אם יאמר החכם לדעת לא יוכל למצא ‬ (Ⅴ)

alors j’ai vu que tout est l’œuvre de Dieu, et que l’homme ne peut pas trouver l’œuvre qui se fait sous le soleil: bien que l’homme se travaille pour la chercher, il ne la trouve point; et même si le sage se propose de la connaître, il ne peut la trouver. (Ⅵ)

Après avoir, [dis-je], vu toute l’œuvre de Dieu, [et] que l’homme ne peut trouver l’œuvre qui se fait sous le soleil, pour laquelle l’homme se travaille en la cherchant, et il ne la trouve point, et même si le sage se propose de la savoir, il ne la peut trouver. (Ⅶ)

J'ai vu toute l'œuvre de Dieu, j'ai vu que l'homme ne peut trouver la raison de ce qui se fait sous le soleil; bien qu'il se fatigue à la chercher, il ne la trouve pas; et même si le sage dit qu'il la connaît, il ne la peut trouver. (Ⅷ)


Page:  1

Chapitres   | | | | | | | 8| | | | |

Menu livre ↑