Jean
Onelittleangel > > Jean  >
(51 Verses | Page 1 / 2)
Traduction de J.N. Darby.
A- | A | A+ | T+

Version
Versions comparées
Traduction de J.N. Darby.Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅶ)Afficher | Cacher
(Ⅷ)Afficher | Cacher


1.1
Au commencement était la Parole; et la Parole était auprès de Dieu; et la Parole était Dieu.

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu. (⁎)

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. (Ⅰ)

Ἐν ἀρχῇ ἦν ὁ λόγος, καὶ ὁ λόγος ἦν πρὸς τὸν θεόν, καὶ θεὸς ἦν ὁ λόγος. (Ⅲ)

In principio erat Verbum,/ et Verbum erat apud Deum,/ et Deus erat Verbum./ (Ⅳ)

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu ; et cette parole était Dieu : (Ⅶ)

Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. (Ⅷ)

1.2
Elle était au commencement auprès de Dieu.

Il était au commencement en Dieu. (⁎)

Elle était au commencement avec Dieu. (Ⅰ)

οὗτος ἦν ἐν ἀρχῇ πρὸς τὸν θεόν. (Ⅲ)

Hoc erat in principio apud Deum./ (Ⅳ)

Elle était au commencement avec Dieu. (Ⅶ)

Elle était au commencement avec Dieu. (Ⅷ)

1.3
Toutes choses furent faites par elle, et sans elle pas une seule chose ne fut faite de ce qui a été fait.

Tout par lui a été fait, et sans lui n'a été fait rien de ce qui existe. (⁎)

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. (Ⅰ)

πάντα δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ χωρὶς αὐτοῦ ἐγένετο οὐδὲ ἕν. ὃ γέγονεν (Ⅲ)

Omnia per ipsum facta sunt :/ et sine ipso factum est nihil, quod factum est./ (Ⅳ)

Toutes choses ont été faites par elle, et sans elle rien de ce qui a été fait, n’a été fait. (Ⅶ)

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait, n'a été fait sans elle. (Ⅷ)

1.4
En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes, (⁎)

En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. (Ⅰ)

ἐν αὐτῷ ζωὴ ἦν, καὶ ἡ ζωὴ ἦν τὸ φῶς τῶν ἀνθρώπων· (Ⅲ)

In ipso vita erat,/ et vita erat lux hominum :/ (Ⅳ)

En elle était la vie, et la vie était la Lumière des hommes. (Ⅶ)

En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. (Ⅷ)

1.5
Et la lumière luit dans les ténèbres; et les ténèbres ne l’ont pas comprise.

Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. (⁎)

La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. (Ⅰ)

καὶ τὸ φῶς ἐν τῇ σκοτίᾳ φαίνει, καὶ ἡ σκοτία αὐτὸ οὐ κατέλαβεν. (Ⅲ)

et lux in tenebris lucet,/ et tenebræ eam non comprehenderunt./ (Ⅳ)

Et la Lumière luit dans les ténèbres, mais les ténèbres ne l’ont point reçue. (Ⅶ)

Et la lumière a lui dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. (Ⅷ)

1.6
Il y eut un homme envoyé de Dieu; son nom était Jean.

Il y eut un homme, envoyé de Dieu; son nom était Jean. (⁎)

Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. (Ⅰ)

Ἐγένετο ἄνθρωπος ἀπεσταλμένος παρὰ θεοῦ, ὄνομα αὐτῷ Ἰωάννης· (Ⅲ)

Fuit homo/ missus a Deo,/ cui nomen erat Joannes./ (Ⅳ)

Il y eut un homme appelé Jean, qui fut envoyé de Dieu. (Ⅶ)

Il y eut un homme, appelé Jean, qui fut envoyé de Dieu. (Ⅷ)

1.7
Celui-ci vint pour rendre témoignage, pour rendre témoignage de la lumière, afin que tous crussent par lui.

Celui-ci vint en témoignage, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui: (⁎)

Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. (Ⅰ)

οὗτος ἦλθεν εἰς μαρτυρίαν, ἵνα μαρτυρήσῃ περὶ τοῦ φωτός, ἵνα πάντες πιστεύσωσιν δι’ αὐτοῦ. (Ⅲ)

Hic venit in testimonium/ ut testimonium perhiberet de lumine,/ ut omnes crederent per illum./ (Ⅳ)

Il vint pour rendre témoignage, pour rendre, dis-je, témoignage à la Lumière, afin que tous crûssent par lui. (Ⅶ)

Il vint pour être témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. (Ⅷ)

1.8
Lui n’était pas la lumière, mais pour rendre témoignage de la lumière:

non que celui-ci fût la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière. (⁎)

Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. (Ⅰ)

οὐκ ἦν ἐκεῖνος τὸ φῶς, ἀλλ’ ἵνα μαρτυρήσῃ περὶ τοῦ φωτός. (Ⅲ)

Non erat ille lux,/ sed ut testimonium perhiberet de lumine./ (Ⅳ)

Il n’était pas la Lumière, mais il [était envoyé] pour rendre témoignage à la Lumière. (Ⅶ)

Il n'était pas la lumière, mais il était envoyé pour rendre témoignage à la lumière. (Ⅷ)

1.9
la vraie lumière était celle, qui, venant dans le monde, éclaire tout homme.

La lumière, la vraie, celle qui éclaire tout homme, venait dans le monde. (⁎)

Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. (Ⅰ)

ἦν τὸ φῶς τὸ ἀληθινὸν ὃ φωτίζει πάντα ἄνθρωπον ἐρχόμενον εἰς τὸν κόσμον. (Ⅲ)

Erat lux vera,/ quæ illuminat omnem hominem/ venientem in hunc mundum./ (Ⅳ)

[Cette] Lumière était la véritable, qui éclaire tout homme venant au monde. (Ⅶ)

La véritable lumière qui éclaire tout homme était venue dans le monde. (Ⅷ)

1.10
Il était dans le monde, et le monde fut fait par lui; et le monde ne l’a pas connu.

Il (le Verbe) était dans le monde, et le monde par lui a été fait, et le monde ne l'a pas connu. (⁎)

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue. (Ⅰ)

Ἐν τῷ κόσμῳ ἦν, καὶ ὁ κόσμος δι’ αὐτοῦ ἐγένετο, καὶ ὁ κόσμος αὐτὸν οὐκ ἔγνω. (Ⅲ)

In mundo erat,/ et mundus per ipsum factus est,/ et mundus eum non cognovit./ (Ⅳ)

Elle était au monde, et le monde a été fait par elle ; mais le monde ne l’a point connue. (Ⅶ)

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle; mais Lui le monde ne l'a pas connu. (Ⅷ)

1.11
Il vint chez soi; et les siens ne l’ont pas reçu.

Il vint chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu. (⁎)

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. (Ⅰ)

εἰς τὰ ἴδια ἦλθεν, καὶ οἱ ἴδιοι αὐτὸν οὐ παρέλαβον. (Ⅲ)

In propria venit,/ et sui eum non receperunt./ (Ⅳ)

Il est venu chez soi ; et les siens ne l’ont point reçu ; (Ⅶ)

Il est venu chez les siens; et les siens ne l'ont point reçu. (Ⅷ)

1.12
Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être enfants de Dieu, savoir à ceux qui croient en son nom;

Mais quant à tous ceux qui l'ont reçu, Il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, (⁎)

Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, (Ⅰ)

ὅσοι δὲ ἔλαβον αὐτόν, ἔδωκεν αὐτοῖς ἐξουσίαν τέκνα θεοῦ γενέσθαι, τοῖς πιστεύουσιν εἰς τὸ ὄνομα αὐτοῦ, (Ⅲ)

Quotquot autem receperunt eum,/ dedit eis potestatem filios Dei fieri,/ his qui credunt in nomine ejus :/ (Ⅳ)

Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits enfants de Dieu, [savoir] à ceux qui croient en son Nom ; (Ⅶ)

Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être faits enfants de Dieu, savoir, à ceux qui croient en son nom, (Ⅷ)

1.13
lesquels sont nés, non pas de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Qui non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu sont nés. (⁎)

non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. (Ⅰ)

οἳ οὐκ ἐξ αἱμάτων οὐδὲ ἐκ θελήματος σαρκὸς οὐδὲ ἐκ θελήματος ἀνδρὸς ἀλλ’ ἐκ θεοῦ ἐγεννήθησαν. (Ⅲ)

qui non ex sanguinibus,/ neque ex voluntate carnis,/ neque ex voluntate viri,/ sed ex Deo nati sunt./ (Ⅳ)

Lesquels ne sont point nés de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme ; mais ils sont nés de Dieu. (Ⅶ)

Qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. (Ⅷ)

1.14
Et la Parole devint chair, et habita au milieu de nous (et nous vîmes sa gloire, une gloire comme d’un fils unique de la part du Père) pleine de grâce et de vérité;

Et le Verbe s'est fait chair, et il a habité parmi nous, (et nous avons vu sa gloire, gloire comme celle qu'un fils unique tient de son Père) tout plein de grâce et de vérité. (⁎)

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Ⅰ)

Καὶ ὁ λόγος σὰρξ ἐγένετο καὶ ἐσκήνωσεν ἐν ἡμῖν, καὶ ἐθεασάμεθα τὴν δόξαν αὐτοῦ, δόξαν ὡς μονογενοῦς παρὰ πατρός, πλήρης χάριτος καὶ ἀληθείας· (Ⅲ)

Et Verbum caro factum est,/ et habitavit in nobis :/ et vidimus gloriam ejus,/ gloriam quasi unigeniti a Patre/ plenum gratiæ et veritatis./ (Ⅳ)

Et la Parole a été faite chair, elle a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, [qui a été] une gloire, comme la gloire du Fils unique du Père, pleine de grâce et de vérité. (Ⅶ)

Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père. (Ⅷ)

1.15
Jean rend témoignage de lui, et a crié, disant: C’était celui-ci duquel je disais: Celui qui vient après moi prend place avant moi; car il était avant moi;

Jean lui rend témoignage, et s'écrie en ces termes: "Voici celui dont je disais: Celui qui vient après moi, est passé devant moi, parce qu'il était avant moi." (⁎)

Jean lui a rendu témoignage, et s'est écrié: C'est celui dont j'ai dit: Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi. (Ⅰ)

(Ἰωάννης μαρτυρεῖ περὶ αὐτοῦ καὶ κέκραγεν λέγων· Οὗτος ἦν ⸂ὃν εἶπον⸃· Ὁ ὀπίσω μου ἐρχόμενος ἔμπροσθέν μου γέγονεν, ὅτι πρῶτός μου ἦν·) (Ⅲ)

Joannes testimonium perhibet de ipso,/ et clamat dicens :/ Hic erat quem dixi :/ Qui post me venturus est,/ ante me factus est :/ quia prior me erat./ (Ⅳ)

Jean a [donc] rendu témoignage de lui, et a crié, disant : c’est celui duquel je disais : celui qui vient après moi m’est préféré, car il était avant moi. (Ⅶ)

Jean lui rendit témoignage, lorsqu'il s'écria en disant: C'est ici celui dont je disais: Celui qui vient après moi est au-dessus de moi, parce qu'il était avant moi. (Ⅷ)

1.16
car, de sa plénitude, nous tous nous avons reçu, et grâce sur grâce.

et c'est de sa plénitude, que nous avons tous reçu, et grâce sur grâce; (⁎)

Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce; (Ⅰ)

⸀ὅτι ἐκ τοῦ πληρώματος αὐτοῦ ἡμεῖς πάντες ἐλάβομεν, καὶ χάριν ἀντὶ χάριτος· (Ⅲ)

Et de plenitudine ejus/ nos omnes accepimus, et gratiam pro gratia :/ (Ⅳ)

Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce. (Ⅶ)

Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce. (Ⅷ)

1.17
Car la loi a été donnée par Moïse; la grâce et la vérité vinrent par Jésus Christ.

parce que la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. (⁎)

car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. (Ⅰ)

ὅτι ὁ νόμος διὰ Μωϋσέως ἐδόθη, ἡ χάρις καὶ ἡ ἀλήθεια διὰ Ἰησοῦ Χριστοῦ ἐγένετο. (Ⅲ)

quia lex per Moysen data est,/ gratia et veritas per Jesum Christum facta est./ (Ⅳ)

Car la Loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité est venue par Jésus-Christ. (Ⅶ)

Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. (Ⅷ)

1.18
Personne ne vit jamais Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître.

Dieu, personne ne le vit jamais: le Fils unique, qui est dans le sein du Père c'est lui qui l'a fait connaître. (⁎)

Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. (Ⅰ)

θεὸν οὐδεὶς ἑώρακεν πώποτε· ⸂μονογενὴς θεὸς⸃ ὁ ὢν εἰς τὸν κόλπον τοῦ πατρὸς ἐκεῖνος ἐξηγήσατο. (Ⅲ)

Deum nemo vidit umquam :/ unigenitus Filius, qui est in sinu Patris,/ ipse enarravit.]\ (Ⅳ)

Personne ne vit jamais Dieu ; le Fils unique qui est au sein du Père, est celui qui nous l’a révélé. (Ⅶ)

Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître. (Ⅷ)

1.19
Et c’est ici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des lévites, pour lui demander: Toi, qui es-tu?

Et voici le témoignage que rendit Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander: "Qui êtes-vous?" (⁎)

Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander: Toi, qui es-tu? (Ⅰ)

Καὶ αὕτη ἐστὶν ἡ μαρτυρία τοῦ Ἰωάννου ὅτε ⸀ἀπέστειλαν οἱ Ἰουδαῖοι ἐξ Ἱεροσολύμων ἱερεῖς καὶ Λευίτας ἵνα ἐρωτήσωσιν αὐτόν· Σὺ τίς εἶ; (Ⅲ)

Et hoc est testimonium Joannis, quando miserunt Judæi ab Jerosolymis sacerdotes et Levitas ad eum ut interrogarent eum : Tu quis es ? (Ⅳ)

Et c’est ici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des Sacrificateurs et des Lévites pour l’interroger, [et lui dire] : toi qui es-tu ? (Ⅶ)

C'est ici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des lévites pour lui demander: Qui es-tu? (Ⅷ)

1.20
Et il confessa, et ne nia pas, et confessa: Moi, je ne suis pas le Christ.

Il déclara, et ne le nia point; il déclara: "Je ne suis point le Christ." (⁎)

Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu'il n'était pas le Christ. (Ⅰ)

καὶ ὡμολόγησεν καὶ οὐκ ἠρνήσατο, καὶ ὡμολόγησεν ὅτι ⸂Ἐγὼ οὐκ εἰμὶ⸃ ὁ χριστός. (Ⅲ)

Et confessus est, et non negavit, et confessus est : Quia non sum ego Christus. (Ⅳ)

Car il l’avoua, et ne le nia point, il l’avoua, dis-je, [en disant] : ce n’est pas moi qui suis le Christ. (Ⅶ)

Il le confessa, et ne le désavoua point; il le confessa en disant: Je ne suis point le Christ. (Ⅷ)

1.21
Et ils lui demandèrent: Quoi donc? Es-tu Élie? Et il dit: Je ne le suis pas. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non.

Et ils lui demandèrent: "Quoi donc! Etes-vous Elie?" Il dit " Je ne le suis point" " Etes-vous le prophète?" Il répondit " Non" (⁎)

Et ils lui demandèrent: Quoi donc? es-tu Élie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non. (Ⅰ)

καὶ ἠρώτησαν αὐτόν· Τί οὖν; ⸂σὺ Ἠλίας εἶ⸃; καὶ λέγει· Οὐκ εἰμί. Ὁ προφήτης εἶ σύ; καὶ ἀπεκρίθη· Οὔ. (Ⅲ)

Et interrogaverunt eum : Quid ergo ? Elias es tu ? Et dixit : Non sum. Propheta es tu ? Et respondit : Non. (Ⅳ)

Sur quoi ils lui demandèrent : qui es-tu donc ? Es-tu Elie ? Et il dit : je ne le suis point. Es-tu le Prophète ? Et il répondit : non. (Ⅶ)

Qu'es-tu donc, lui demandèrent-ils? Es-tu Élie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non. (Ⅷ)

1.22
Ils lui dirent donc: Qui es-tu, afin que nous donnions réponse à ceux qui nous ont envoyés? Que dis-tu de toi-même?

"Qui êtes-vous donc", lui dirent-ils, afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. "Que dites-vous de vous-même?" (⁎)

Ils lui dirent alors: Qui es-tu? afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même? (Ⅰ)

εἶπαν οὖν αὐτῷ· Τίς εἶ; ἵνα ἀπόκρισιν δῶμεν τοῖς πέμψασιν ἡμᾶς· τί λέγεις περὶ σεαυτοῦ; (Ⅲ)

Dixerunt ergo ei : Quis es ut responsum demus his qui miserunt nos ? quid dicis de teipso ? (Ⅳ)

Ils lui dirent donc : qui es-tu, afin que nous donnions réponse à ceux qui nous ont envoyés ; que dis-tu de toi-même ? (Ⅶ)

Ils lui dirent donc: Qui es-tu? afin que nous rendions réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même? (Ⅷ)

1.23
Il dit: Moi, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Faites droit le chemin du Seigneur, comme dit Ésaïe le prophète.

Il répondit: "Je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme l'a dit le prophète Isaïe." (⁎)

Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Ésaïe, le prophète. (Ⅰ)

ἔφη· Ἐγὼ φωνὴ βοῶντος ἐν τῇ ἐρήμῳ· Εὐθύνατε τὴν ὁδὸν κυρίου, καθὼς εἶπεν Ἠσαΐας ὁ προφήτης. (Ⅲ)

Ait : Ego vox clamantis in deserto : Dirigite viam Domini, sicut dixit Isaias propheta. (Ⅳ)

Il dit : je suis la voix de celui qui crie dans le désert : aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe le Prophète. (Ⅶ)

Il dit: Je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Ésaïe. (Ⅷ)

1.24
Et ils avaient été envoyés d’entre les pharisiens.

Or ceux qu'on lui avait envoyés étaient des Pharisiens. (⁎)

Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens. (Ⅰ)

⸀Καὶ ἀπεσταλμένοι ἦσαν ἐκ τῶν Φαρισαίων. (Ⅲ)

Et qui missi fuerant, erant ex pharisæis. (Ⅳ)

Or ceux qui avaient été envoyés [vers lui] étaient d’entre les Pharisiens. (Ⅶ)

Or, ceux qui avaient été envoyés, étaient des pharisiens. (Ⅷ)

1.25
Et ils l’interrogèrent et lui dirent: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le prophète?

Et ils l'interrogèrent, et lui dirent: "Pourquoi donc baptisez-vous, si vous n'êtes ni le Christ, ni Elie, ni le Prophète?" (⁎)

Ils lui firent encore cette question: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es pas le Christ, ni Élie, ni le prophète? (Ⅰ)

καὶ ἠρώτησαν αὐτὸν καὶ εἶπαν αὐτῷ· Τί οὖν βαπτίζεις εἰ σὺ οὐκ εἶ ὁ χριστὸς ⸂οὐδὲ Ἠλίας οὐδὲ⸃ ὁ προφήτης; (Ⅲ)

Et interrogaverunt eum, et dixerunt ei : Quid ergo baptizas, si tu non es Christus, neque Elias, neque propheta ? (Ⅳ)

Ils l’interrogèrent encore, et lui dirent : pourquoi donc baptises-tu si tu n’es point le Christ, ni Elie, ni le Prophète ? (Ⅶ)

Ils lui demandèrent: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n'es ni le Christ, ni Élie, ni le prophète? (Ⅷ)

1.26
Jean leur répondit, disant: Moi, je baptise d’eau; mais au milieu de vous il y en a un que vous ne connaissez pas,

Jean leur répondit: "Moi je baptise dans l'eau; mais au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne connaissez pas, (⁎)

Jean leur répondit: Moi, je baptise d'eau, mais au milieu de vous il y a quelqu'un que vous ne connaissez pas, qui vient après moi; (Ⅰ)

ἀπεκρίθη αὐτοῖς ὁ Ἰωάννης λέγων· Ἐγὼ βαπτίζω ἐν ὕδατι· ⸀μέσος ὑμῶν ⸀ἕστηκεν ὃν ὑμεῖς οὐκ οἴδατε, (Ⅲ)

Respondit eis Joannes, dicens : Ego baptizo in aqua : medius autem vestrum stetit, quem vos nescitis. (Ⅳ)

Jean leur répondit, et leur dit : pour moi, je baptise d’eau ; mais il y en a un au milieu de vous, que vous ne connaissez point ; (Ⅶ)

Jean leur répondit et dit: Pour moi, je baptise d'eau; mais il y a quelqu'un parmi vous, que vous ne connaissez point. (Ⅷ)

1.27
celui qui vient après moi, duquel moi je ne suis pas digne de délier la courroie de la sandale.

C'est celui qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de sa chaussure." (⁎)

je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. (Ⅰ)

⸀ὁ ὀπίσω μου ⸀ἐρχόμενος, οὗ ⸂οὐκ εἰμὶ⸃ ἄξιος ἵνα λύσω αὐτοῦ τὸν ἱμάντα τοῦ ὑποδήματος. (Ⅲ)

Ipse est qui post me venturus est, qui ante me factus est : cujus ego non sum dignus ut solvam ejus corrigiam calceamenti. (Ⅳ)

C’est celui qui vient après moi, qui m’est préféré, et duquel je ne suis pas digne de délier la courroie du soulier. (Ⅶ)

C'est celui qui vient après moi et qui est au-dessus de moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. (Ⅷ)

1.28
Ces choses arrivèrent à Béthanie, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait.

Cela se passait à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait. (⁎)

Ces choses se passèrent à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait. (Ⅰ)

ταῦτα ἐν Βηθανίᾳ ἐγένετο πέραν τοῦ Ἰορδάνου, ὅπου ἦν ⸀ὁ Ἰωάννης βαπτίζων. (Ⅲ)

Hæc in Bethania facta sunt trans Jordanem, ubi erat Joannes baptizans.\ (Ⅳ)

Ces choses arrivèrent à Bethabara, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. (Ⅶ)

Ces choses se passèrent à Béthabara, au-delà du Jourdain, où Jean baptisait. (Ⅷ)

1.29
Le lendemain, il voit Jésus venant à lui, et il dit: Voilà l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!

Le lendemain, Jean vit Jésus qui venait vers lui, et il dit: "Voici l'agneau de Dieu, voici celui qui ôte le péché du monde. (⁎)

Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. (Ⅰ)

Τῇ ἐπαύριον βλέπει τὸν Ἰησοῦν ἐρχόμενον πρὸς αὐτόν, καὶ λέγει· Ἴδε ὁ ἀμνὸς τοῦ θεοῦ ὁ αἴρων τὴν ἁμαρτίαν τοῦ κόσμου. (Ⅲ)

Altera die vidit Joannes Jesum venientem ad se, et ait : Ecce agnus Dei, ecce qui tollit peccatum mundi. (Ⅳ)

Le lendemain Jean vit Jésus venir à lui, et il dit : voilà l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. (Ⅶ)

Le lendemain, Jean vit Jésus qui venait à lui, et il dit: Voici l'agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. (Ⅷ)

1.30
C’est de celui-ci que moi, je disais: Après moi vient un homme qui prend place avant moi, car il était avant moi.

C'est de lui que j'ai dit: un homme vient après moi, qui est passé devant moi, parce qu'il était avant moi." (⁎)

C'est celui dont j'ai dit: Après moi vient un homme qui m'a précédé, car il était avant moi. (Ⅰ)

οὗτός ἐστιν ⸀ὑπὲρ οὗ ἐγὼ εἶπον· Ὀπίσω μου ἔρχεται ἀνὴρ ὃς ἔμπροσθέν μου γέγονεν, ὅτι πρῶτός μου ἦν· (Ⅲ)

Hic est de quo dixi : Post me venit vir qui ante me factus est : quia prior me erat : (Ⅳ)

C’est celui duquel je disais : après moi vient un personnage qui m’est préféré ; car il était avant moi. (Ⅶ)

C'est celui dont je disais: Il vient après moi un homme qui est au-dessus de moi, car il était avant moi. (Ⅷ)

1.31
Et pour moi, je ne le connaissais pas; mais afin qu’il fût manifesté à Israël, à cause de cela, je suis venu baptiser d’eau.

Et moi, je ne le connaissais pas, mais c'est afin qu'il fût manifesté à Israël que je suis venu baptiser dans l'eau." (⁎)

Je ne le connaissais pas, mais c'est afin qu'il fût manifesté à Israël que je suis venu baptiser d'eau. (Ⅰ)

κἀγὼ οὐκ ᾔδειν αὐτόν, ἀλλ’ ἵνα φανερωθῇ τῷ Ἰσραὴλ διὰ τοῦτο ἦλθον ἐγὼ ⸀ἐν ὕδατι βαπτίζων. (Ⅲ)

et ego nesciebam eum, sed ut manifestetur in Israël, propterea veni ego in aqua baptizans. (Ⅳ)

Et pour moi, je ne le connaissais point ; mais afin qu’il soit manifesté à Israël, je suis venu à cause de cela baptiser d’eau. (Ⅶ)

Et pour moi, je ne le connaissais pas; mais je suis venu baptiser d'eau, afin qu'il soit manifesté à Israël. (Ⅷ)

1.32
Et Jean rendit témoignage, disant: J’ai vu l’Esprit descendant du ciel comme une colombe, et il demeura sur lui.

Et Jean rendit témoignage en disant: "J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe, et il s'est reposé sur lui. (⁎)

Jean rendit ce témoignage: J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui. (Ⅰ)

καὶ ἐμαρτύρησεν Ἰωάννης λέγων ὅτι Τεθέαμαι τὸ πνεῦμα καταβαῖνον ⸀ὡς περιστερὰν ἐξ οὐρανοῦ, καὶ ἔμεινεν ἐπ’ αὐτόν· (Ⅲ)

Et testimonium perhibuit Joannes, dicens : Quia vidi Spiritum descendentem quasi columbam de cælo, et mansit super eum. (Ⅳ)

Jean rendit aussi témoignage, en disant : j’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe, et s’arrêter sur lui. (Ⅶ)

Jean rendit encore ce témoignage, disant: J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe, et il s'est arrêté sur lui. (Ⅷ)

1.33
Et pour moi, je ne le connaissais pas; mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau, celui-là me dit: Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre, et demeurer sur lui, c’est celui-là qui baptise de l’Esprit Saint.

Et moi je ne le connaissais pas; mais celui qui m'a envoyé baptiser dans l'eau m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et se reposer, c'est lui qui baptise dans l'Esprit-Saint. (⁎)

Je ne le connaissais pas, mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, celui-là m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit. (Ⅰ)

κἀγὼ οὐκ ᾔδειν αὐτόν, ἀλλ’ ὁ πέμψας με βαπτίζειν ἐν ὕδατι ἐκεῖνός μοι εἶπεν· Ἐφ’ ὃν ἂν ἴδῃς τὸ πνεῦμα καταβαῖνον καὶ μένον ἐπ’ αὐτόν, οὗτός ἐστιν ὁ βαπτίζων ἐν πνεύματι ἁγίῳ· (Ⅲ)

Et ego nesciebam eum : sed qui misit me baptizare in aqua, ille mihi dixit : Super quem videris Spiritum descendentem, et manentem super eum, hic est qui baptizat in Spiritu Sancto. (Ⅳ)

Et pour moi, je ne le connaissais point ; mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau, m’avait dit : celui sur qui tu verras l’Esprit descendre, et se fixer sur lui, c’est celui qui baptise du Saint-Esprit. (Ⅶ)

Pour moi, je ne le connaissais pas; mais celui qui m'a envoyé baptiser d'eau, m'a dit: Celui sur qui tu verras l'Esprit descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint-Esprit. (Ⅷ)

1.34
Et moi, j’ai vu et j’ai rendu témoignage que celui-ci est le Fils de Dieu.

Et moi j'ai vu et j'ai rendu témoignage que celui-là est le Fils de Dieu." (⁎)

Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu. (Ⅰ)

κἀγὼ ἑώρακα, καὶ μεμαρτύρηκα ὅτι οὗτός ἐστιν ὁ ⸀ἐκλεκτὸς τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

Et ego vidi : et testimonium perhibui quia hic est Filius Dei.\ (Ⅳ)

Et je l’ai vu, et j’ai rendu témoignage, que c’est lui qui est le Fils de Dieu. (Ⅶ)

Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage que c'est lui qui est le Fils de Dieu. (Ⅷ)

1.35
Le lendemain encore, Jean se tint là, et deux de ses disciples;

Le lendemain , Jean se trouvait encore là, avec deux de ses disciples. (⁎)

Le lendemain, Jean était encore là, avec deux de ses disciples; (Ⅰ)

Τῇ ἐπαύριον πάλιν εἱστήκει ⸀ὁ Ἰωάννης καὶ ἐκ τῶν μαθητῶν αὐτοῦ δύο, (Ⅲ)

Altera die iterum stabat Joannes, et ex discipulis ejus duo. (Ⅳ)

Le lendemain encore Jean s’arrêta, et [avec lui] deux de ses disciples ; (Ⅶ)

Le lendemain, Jean était encore là avec deux de ses disciples, (Ⅷ)

1.36
et regardant Jésus qui marchait, il dit: Voilà l’agneau de Dieu!

Et ayant regardé Jésus qui passait, il dit: "Voici l'Agneau de Dieu." (⁎)

et, ayant regardé Jésus qui passait, il dit: Voilà l'Agneau de Dieu. (Ⅰ)

καὶ ἐμβλέψας τῷ Ἰησοῦ περιπατοῦντι λέγει· Ἴδε ὁ ἀμνὸς τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

Et respiciens Jesum ambulantem, dicit : Ecce agnus Dei. (Ⅳ)

Et regardant Jésus qui marchait, il dit : voilà l’Agneau de Dieu. (Ⅶ)

Et voyant Jésus qui marchait, il dit: Voilà l'agneau de Dieu. (Ⅷ)

1.37
Et les deux disciples l’entendirent parler, et ils suivirent Jésus.

Les deux disciples l'entendirent parler, et ils suivirent Jésus. (⁎)

Les deux disciples l'entendirent prononcer ces paroles, et ils suivirent Jésus. (Ⅰ)

καὶ ἤκουσαν ⸂οἱ δύο μαθηταὶ αὐτοῦ⸃ λαλοῦντος καὶ ἠκολούθησαν τῷ Ἰησοῦ. (Ⅲ)

Et audierunt eum duo discipuli loquentem, et secuti sunt Jesum. (Ⅳ)

Et les deux disciples l’entendirent tenant ce discours, et ils suivirent Jésus. (Ⅶ)

Et les deux disciples l'ayant entendu parler ainsi, suivirent Jésus. (Ⅷ)

1.38
Et Jésus se retournant, et voyant qu’ils le suivaient,( leur dit: Que cherchez-vous? Et ils lui dirent: Rabbi (ce qui, interprété, signifie maître), où demeures-tu?)

Jésus s'étant retourné, et voyant qu'ils le suivaient, leur dit: "Que cherchez-vous?" Ils lui répondirent: "Rabbi (ce qui signifie Maître), où demeurez-vous? (⁎)

Jésus se retourna, et voyant qu'ils le suivaient, il leur dit: Que cherchez-vous? Ils lui répondirent: Rabbi (ce qui signifie Maître), où demeures-tu? (Ⅰ)

στραφεὶς δὲ ὁ Ἰησοῦς καὶ θεασάμενος αὐτοὺς ἀκολουθοῦντας λέγει αὐτοῖς· Τί ζητεῖτε; οἱ δὲ εἶπαν αὐτῷ· Ῥαββί (ὃ λέγεται ⸀μεθερμηνευόμενον Διδάσκαλε), ποῦ μένεις; (Ⅲ)

Conversus autem Jesus, et videns eos sequentes se, dicit eis : Quid quæritis ? Qui dixerunt ei : Rabbi (quod dicitur interpretatum Magister), ubi habitas ? (Ⅳ)

Et Jésus se retournant, et voyant qu’ils le suivaient, il leur dit : que cherchez-vous ? Ils lui répondirent : Rabbi, c’est-à-dire, Maître, où demeures-tu ? (Ⅶ)

Jésus s'étant retourné et voyant qu'ils le suivaient, leur dit: Que cherchez-vous? Ils lui répondirent: Rabbi (c'est-à-dire, maître), où demeures-tu? (Ⅷ)

1.39
Il leur dit: Venez et voyez. Ils allèrent donc, et virent où il demeurait; et ils demeurèrent auprès de lui ce jour-là: c’était environ la dixième heure.

Il leur dit: "Venez et vous verrez." Ils allèrent et virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. Or c'était environ la dixième heure. (⁎)

Venez, leur dit-il, et voyez. Ils allèrent, et ils virent où il demeurait; et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C'était environ la dixième heure. (Ⅰ)

λέγει αὐτοῖς· Ἔρχεσθε καὶ ⸂ὄψεσθε. ἦλθαν οὖν⸃ καὶ εἶδαν ποῦ μένει, καὶ παρ’ αὐτῷ ἔμειναν τὴν ἡμέραν ἐκείνην· ὥρα ἦν ὡς δεκάτη. (Ⅲ)

Dicit eis : Venite et videte. Venerunt, et viderunt ubi maneret, et apud eum manserunt die illo : hora autem erat quasi decima. (Ⅳ)

Il leur dit : venez, et le voyez. Ils y allèrent, et ils virent où il demeurait ; et ils demeurèrent avec lui ce jour-là ; car il était environ dix heures. (Ⅶ)

Il leur dit: Venez et voyez. Ils allèrent et virent où il logeait, et ils demeurèrent avec lui ce jour-là, car il était environ la dixième heure. (Ⅷ)

1.40
André, le frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui avaient ouï parler de lui à Jean, et qui l’avaient suivi.

Or, André, le frère de Simon-Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu la parole de Jean, et qui avaient suivi Jésus. (⁎)

André, frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi Jésus. (Ⅰ)

ἦν Ἀνδρέας ὁ ἀδελφὸς Σίμωνος Πέτρου εἷς ἐκ τῶν δύο τῶν ἀκουσάντων παρὰ Ἰωάννου καὶ ἀκολουθησάντων αὐτῷ· (Ⅲ)

Erat autem Andreas, frater Simonis Petri, unus ex duobus qui audierant a Joanne, et secuti fuerant eum. (Ⅳ)

Or André, frère de Simon Pierre, était l’un des deux qui [en] avaient ouï parler à Jean, et qui l’avaient suivi. (Ⅶ)

André, frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu ce que Jean disait, et qui avaient suivi Jésus. (Ⅷ)

1.41
Celui-ci trouve d’abord son propre frère Simon, et lui dit: Nous avons trouvé le Messie (ce qui, interprété, est Christ).

Il rencontra d'abord son frère Simon, et lui dit: "Nous avons trouvé le Messie (ce qui se traduit Christ)." (⁎)

Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie (ce qui signifie Christ). (Ⅰ)

εὑρίσκει οὗτος ⸀πρῶτον τὸν ἀδελφὸν τὸν ἴδιον Σίμωνα καὶ λέγει αὐτῷ· Εὑρήκαμεν τὸν Μεσσίαν (ὅ ἐστιν μεθερμηνευόμενον χριστός). (Ⅲ)

Invenit hic primum fratrem suum Simonem, et dicit ei : Invenimus Messiam (quod est interpretatum Christus). (Ⅳ)

Celui-ci trouva le premier Simon son frère, et il lui dit : nous avons trouvé le Messie ; c’est-à-dire, le Christ. (Ⅶ)

André trouva le premier Simon son frère, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie (c'est-à-dire, le Christ, l'Oint). (Ⅷ)

1.42
Et il le mena à Jésus. Jésus, l’ayant regardé, dit: Tu es Simon, le fils de Jonas; tu seras appelé Céphas (qui est interprété Pierre).

Et il l'amena à Jésus. Jésus, l'ayant regardé dit: "Toi, tu es Simon, fils de Jean; tu seras appelé Céphas (ce qui se traduit Pierre)." (⁎)

Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l'ayant regardé, dit: Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre). (Ⅰ)

⸀ἤγαγεν αὐτὸν πρὸς τὸν Ἰησοῦν. ἐμβλέψας αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν· Σὺ εἶ Σίμων ὁ υἱὸς ⸀Ἰωάννου, σὺ κληθήσῃ Κηφᾶς (ὃ ἑρμηνεύεται Πέτρος). (Ⅲ)

Et adduxit eum ad Jesum. Intuitus autem eum Jesus, dixit : Tu es Simon, filius Jona ; tu vocaberis Cephas, quod interpretatur Petrus. (Ⅳ)

Et il le mena vers Jésus, et Jésus ayant jeté la vue sur lui, dit : tu es Simon, fils de Jonas, tu seras appelé Céphas ; c’est-à-dire, Pierre. (Ⅶ)

Et il l'amena à Jésus. Jésus, l'ayant regardé, lui dit: Tu es Simon, fils de Jona; tu seras appelé Céphas (c'est-à-dire, Pierre). (Ⅷ)

1.43
Le lendemain, il voulut s’en aller en Galilée. Et Jésus trouve Philippe, et lui dit: Suis-moi.

Le jour suivant, Jésus résolut d'aller en Galilée. Et il rencontra Philippe. (⁎)

Le lendemain, Jésus voulut se rendre en Galilée, et il rencontra Philippe. Il lui dit: Suis-moi. (Ⅰ)

Τῇ ἐπαύριον ἠθέλησεν ἐξελθεῖν εἰς τὴν Γαλιλαίαν. καὶ εὑρίσκει Φίλιππον καὶ λέγει αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς· Ἀκολούθει μοι. (Ⅲ)

In crastinum voluit exire in Galilæam, et invenit Philippum. Et dicit ei Jesus : Sequere me. (Ⅳ)

Le lendemain Jésus voulut aller en Galilée, et il trouva Philippe, auquel il dit : suis-moi. (Ⅶ)

Le lendemain, Jésus voulut s'en aller en Galilée, et il trouva Philippe, et il lui dit: Suis-moi. (Ⅷ)

1.44
Or Philippe était de Bethsaïda, de la ville d’André et de Pierre.

Et Jésus lui dit: "Suis-moi." Philippe était de Bethsaïde, la ville d'André et de Pierre. (⁎)

Philippe était de Bethsaïda, de la ville d'André et de Pierre. (Ⅰ)

ἦν δὲ ὁ Φίλιππος ἀπὸ Βηθσαϊδά, ἐκ τῆς πόλεως Ἀνδρέου καὶ Πέτρου. (Ⅲ)

Erat autem Philippus a Bethsaida, civitate Andreæ et Petri. (Ⅳ)

Or Philippe était de Bethsaïda, la ville d’André et de Pierre. (Ⅶ)

Or, Philippe était de Bethsaïda, la ville d'André et de Pierre. (Ⅷ)

1.45
Philippe trouve Nathanaël et lui dit: Nous avons trouvé celui duquel Moïse a écrit dans la loi et duquel les prophètes ont écrit, Jésus, le fils de Joseph, qui est de Nazareth.

Philippe rencontra Nathanaël et lui dit: "Nous avons trouvé celui dont Moïse a écrit dans la Loi, ainsi que les Prophètes: c'est Jésus, fils de Joseph de Nazareth." (⁎)

Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit: Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. (Ⅰ)

εὑρίσκει Φίλιππος τὸν Ναθαναὴλ καὶ λέγει αὐτῷ· Ὃν ἔγραψεν Μωϋσῆς ἐν τῷ νόμῳ καὶ οἱ προφῆται εὑρήκαμεν, ⸀Ἰησοῦν υἱὸν τοῦ Ἰωσὴφ τὸν ἀπὸ Ναζαρέτ. (Ⅲ)

Invenit Philippus Nathanaël, et dicit ei : Quem scripsit Moyses in lege, et prophetæ, invenimus Jesum filium Joseph a Nazareth. (Ⅳ)

Philippe trouva Nathanaël, et lui dit : nous avons trouvé Jésus, qui est de Nazareth, fils de Joseph, celui duquel Moïse a écrit dans la Loi, et [duquel] aussi les Prophètes [ont écrit]. (Ⅶ)

Philippe trouva Nathanaël et lui dit: Celui de qui Moïse a écrit dans la loi, et que les prophètes ont annoncé, nous l'avons trouvé; c'est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth. (Ⅷ)

1.46
Et Nathanaël lui dit: Peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth? Philippe lui dit: Viens et vois.

Nathanaël lui répondit: " Peut-il sortir de Nazareth quelque chose de bon?" Philippe lui dit: "Viens et vois." (⁎)

Nathanaël lui dit: Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Philippe lui répondit: Viens, et vois. (Ⅰ)

καὶ εἶπεν αὐτῷ Ναθαναήλ· Ἐκ Ναζαρὲτ δύναταί τι ἀγαθὸν εἶναι; λέγει αὐτῷ ⸀ὁ Φίλιππος· Ἔρχου καὶ ἴδε. (Ⅲ)

Et dixit ei Nathanaël : A Nazareth potest aliquid boni esse ? Dicit ei Philippus : Veni et vide. (Ⅳ)

Et Nathanaël lui dit : peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth ? Philippe lui dit : viens, et vois. (Ⅶ)

Nathanaël lui dit: Peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth? (Ⅷ)

1.47
Jésus vit Nathanaël venir vers lui, et il dit de lui: Voici un vrai Israélite, en qui il n’y a pas de fraude.

Jésus vit venir vers lui Nathanaël, et dit en parlant de lui: "Voici vraiment un Israélite, en qui il n'y a nul artifice." (⁎)

Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui: Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n'y a point de fraude. (Ⅰ)

εἶδεν ⸀ὁ Ἰησοῦς τὸν Ναθαναὴλ ἐρχόμενον πρὸς αὐτὸν καὶ λέγει περὶ αὐτοῦ· Ἴδε ἀληθῶς Ἰσραηλίτης ἐν ᾧ δόλος οὐκ ἔστιν. (Ⅲ)

Vidit Jesus Nathanaël venientem ad se, et dicit de eo : Ecce vere Israëlita, in quo dolus non est. (Ⅳ)

Jésus aperçut Nathanaël venir vers lui, et il dit de lui : voici vraiment un Israëlite en qui il n’y a point de fraude. (Ⅶ)

Philippe lui dit: Viens et vois. Jésus vit venir à lui Nathanaël, et il dit de lui: Voici un véritable Israélite, en qui il n'y a point de fraude. (Ⅷ)

1.48
Nathanaël lui dit: D’où me connais-tu? Jésus répondit et lui dit: Avant que Philippe t’eût appelé, quand tu étais sous le figuier, je te voyais.

Nathanaël lui dit: "D'où me connaissez-vous?" Jésus repartit et lui dit: "Avant que Philippe t'appelât, lorsque tu étais sous le figuier, je t'ai vu." (⁎)

D'où me connais-tu? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit: Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. (Ⅰ)

λέγει αὐτῷ Ναθαναήλ· Πόθεν με γινώσκεις; ἀπεκρίθη Ἰησοῦς καὶ εἶπεν αὐτῷ· Πρὸ τοῦ σε Φίλιππον φωνῆσαι ὄντα ὑπὸ τὴν συκῆν εἶδόν σε. (Ⅲ)

Dicit ei Nathanaël : Unde me nosti ? Respondit Jesus, et dixit ei : Priusquam te Philippus vocavit, cum esses sub ficu, vidi te. (Ⅳ)

Nathanaël lui dit : d’où me connais-tu ? Jésus répondit, et lui dit : avant que Philippe t’eût appelé quand tu étais sous le figuier, je te voyais. (Ⅶ)

Nathanaël lui dit: D'où me connais-tu? Jésus lui répondit: Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je te voyais. (Ⅷ)

1.49
Nathanaël répondit et lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu; tu es le roi d’Israël.

Nathanaël lui répondit: "Rabbi, vous êtes le Fils de Dieu, vous êtes le Roi d'Israël." (⁎)

Nathanaël répondit et lui dit: Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. (Ⅰ)

ἀπεκρίθη ⸂αὐτῷ Ναθαναήλ⸃· Ῥαββί, σὺ εἶ ὁ υἱὸς τοῦ θεοῦ, σὺ ⸂βασιλεὺς εἶ⸃ τοῦ Ἰσραήλ. (Ⅲ)

Respondit ei Nathanaël, et ait : Rabbi, tu es Filius Dei, tu es rex Israël. (Ⅳ)

Nathanaël répondit, et lui dit : Maître, tu es le Fils de Dieu ; tu es le Roi d’Israël. (Ⅶ)

Nathanaël lui répondit: Maître, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d'Israël. (Ⅷ)

1.50
Jésus répondit et lui dit: Parce que je t’ai dit que je te voyais sous le figuier, tu crois? tu verras de plus grandes choses que celles-ci.

Jésus lui repartit: "Parce que je t'ai dit: Je t'ai vu sous le figuier, tu crois! Tu verras de plus grandes choses que celle-là." (⁎)

Jésus lui répondit: Parce que je t'ai dit que je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. (Ⅰ)

ἀπεκρίθη Ἰησοῦς καὶ εἶπεν αὐτῷ· Ὅτι εἶπόν σοι ⸀ὅτι εἶδόν σε ὑποκάτω τῆς συκῆς πιστεύεις; μείζω τούτων ⸀ὄψῃ. (Ⅲ)

Respondit Jesus, et dixit ei : Quia dixi tibi : Vidi te sub ficu, credis ; majus his videbis. (Ⅳ)

Jésus répondit, et lui dit : parce que je t’ai dit que je te voyais sous le figuier, tu crois ; tu verras bien de plus grandes choses que ceci. (Ⅶ)

Jésus lui répondit: Parce que je t'ai dit que je t'avais vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. (Ⅷ)


Page:  1 |

Chapitres   1| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑