Dialogue  Inter-  Religieux



Onelittleangel > l'Absolu > Nirvana
9  citations  | Page 1 / 1
T+ A- A A+



L a vacuité absolue, c'est le nirvana de pureté...




1610 |   Chen-houei du Ho-tso, Bouddhisme, Mahayana, Zen
Source : Entretiens du Maître de dhyana Chen-houei du Ho-tsô, Traduction annotée par Jacques Gernet, Publication de l'École française d'Extrême-Orient, Hanoi, 1949, p. 106-109, cité dans Aux sources du Bouddhisme, Fayard, note p. 462-463  








L 'idée me vint : et si moi, sujet à la naissance à cause du soi, ayant reconnu le danger dans ce qui est également sujet à la naissance, je recherchais le non-né, le havre, le nirvana..., je recherchais ce qui échappe à la vieillesse, à la douleur, c'est-à-dire le havre, l'immaculé, le nirvâna !




636 |  Bouddhisme
Source : Majjhimanikaya (les Moyens Discours), Bouddhisme Theravada (Petit Véhicules) , cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.25  








I l y a un non-né, un non-produit, un non-fait, un inconditionné.
Et puisqu'il existe un non-né, un non-produit, un non-fait, un non-composé, il existe une issue pour ce qui est né, produit, fait, composé.





432 |   Khuddaka Nikaya, Bouddhisme, Theravada
Source : Udana Vagga, VIII, P.80, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, pp.67/68  








L e plus grand des tourments ce sont les samkhara, et sachant cela comme il convient, le nibbana devient suprême bonheur.




56 |   Khuddaka Nikaya, Bouddhisme, Theravada
Source : Dhammapada (les Stances de la Loi), 203, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.43  








T athata, sommet du réel, sans signe distinctif, Réalité ultime, domaine absolu, tels sont en résumé les synonymes de la vacuité. Ce sont les principaux, mais il y en a d'autres : non-dualité, domaine de l'indifférenciation, vraie nature des choses, inexprimable, inconditionné, extinction... Ces termes doivent être pris à la lettre.




55 |  Bouddhisme, Mahayana, Yogacara
Source : Madhyantavibhaga, I, 14-15, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.108  








L e nirvana n'est pas inexistence.
D'où viendrait [alors] qu'on le réalise ?
Est appelé nirvana la cessation de toute prise de conscience quant à être et non-être.





54 |  Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Ratnavali, I, 42, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.188  








N agarjuna : " Ce qui comporte allée et venue est conditionné et relatif. C'est cela même qui inconditionné, non relatif, est appelé nirvana. Tel est l'enseignement. "
Glose de Candrakirti :" Allées et venues, mouvement et processus, forment ici-bas la continuité des naissances et des morts. Tout cela apparaît comme soumis aux causes et conditions - la lumière dépendant de la lampe - ou comme relatif - le long par rapport au court. Mais, dans les deux cas, dès que s'interrompt la continuité de la naissance et de la mort, on a le nirvana. On ne doit concevoir ce simple arrêt de toute opération ni comme être ni comme non-être. Le nirvana n'est donc ni être ni non-être. "





53 |  Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Madhyamakakarika ou (Madhyamakasastra), chap XXV, sqq 9 et glose de Candrakirti (fin Vie siècle), Bouddhisme Mahayana (Grand Véhicules), école Madhyamaka (école de la voie du milieu), cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.189-190  








N agarjuna : " Si la signification de être et de non-être était parfaitement établie, on pourrait comprendre la doctrine du nirvana comme ni être ni non-être. "




52 |  Bouddhisme, Mahayana, Madhyamaka
Source : Madhyamakakarika ou (Madhyamakasastra), chap XXV, sqq 15 cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.191  








E n soi, le nirvana n'est autre que l'Ainsité essentiellement quiescente, sans aucun voile, essence des choses, naturellement pure, sans production ni destruction, égale chez tous les êtres, n'appréhendant ni n'étant appréhendée, par-delà tout processus intellectuel, et réalisée intérieurement par les véritables mystiques.




45 |  Bouddhisme, Mahayana
Source : Vijnaptimatratasiddhi, p. 671, cité et traduit par Lilian Silburn, Aux sources du Bouddhisme, Fayard, p.104  






Page:  1




En savoir + : Nirvana : Définition et Iconographie




♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥