Patrimoine  Mondial  des religions, traditions et courants de pensée



Citations spirituelles et philosophiques
Philosophie

218  citations  | Page 5 / 9




V eilles à ce que soit toujours conservé pur ton génie intérieur,…




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1078 | 
Livre III,12, Edition Garnier-Flammarion.1964 Traduction de Mario Meunier. 





Q uant à ta soif de livres, rejette-la, afin de ne pas mourir en murmurant, mais véritablement apaisé et le coeur plein de gratitude envers les Dieux.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1077 | 
Livre II,3, Edition Garnier-Flammarion.1964 Traduction de Mario Meunier. 





O r celui qui se laisse corrompre par le plaisir ou la douleur a tôt fait de perdre de vue le principe, le but et la cause de tout ce qu'il doit choisir ou accomplir, car le vice est destructeur du principe.




Philosophie / Aristotélisme Citation n°1076 | 
(Livre 6 - p.152) Ethique à Nicomaque (Editions Presse Pocket. 1992. Traduit par Jean Defradas) 





C 'est en nous abstenant des plaisirs que nous devenons tempérants, et en l'étant devenus que nous somme le plus capables de nous en abstenir; de même pour le courage: c'est en nous habituant à mépriser la peur et à résister que nous devenons courageux, et en l'étant devenus que nous serons le plus capable de résister à la peur. (Livre 2 - p.57)




Philosophie / Aristotélisme Citation n°1075 | 
Ethique à Nicomaque (Editions Presse Pocket. 1992. Traduit par Jean Defradas) 





N 'entendons-nous rien encore du bruit des fossoyeurs qui enterrent Dieu? Ne sentons-nous rien encore de la décomposition divine? - les dieux, eux aussi, se décomposent! Dieu est mort! Dieu reste mort! Et c'est nous qui l'avons tué!




Philosophie Citation n°1074 | 
Le Gai Savoir, 1882-1887 [livre 3e, § 125, trad. H. Albert et J. Lacoste, coll. "Bouquins", Robert Laffont, p. 132] 





Q uelque chose pense, mais que ce quelque chose soit justement l'antique et fameux "je", voilà, pour nous exprimer avec modération, une simple hypothèse, une assertion, et en tout cas pas une "certitude immédiate".




Philosophie Citation n°1073 | 
Par-delà le bien et le mal, 1886 [1re partie, § 17, trad. C. Heim] 





S i on entend aujourd'hui louer quelqu'un de vivre en "sage" ou en "philosophe", cela ne veut plus dire qu'en "homme prudent qui se tient à l'écart". La sagesse semble à la populace une espèce de fuite, un moyen habile de tirer son épingle du jeu. Mais le vrai philosophe, nous semble-t-il à nous, ô mes amis, ne vit ni "en philosophe" ni "en sage", ni surtout en "homme prudent et avisé", il sent le fardeau et le devoir des cent tentatives et tentations de la vie; sans cesse il se met lui-même en jeu, il joue le mauvais jeu par excellence…




Philosophie Citation n°1072 | 
Par-delà le bien et le mal, 1886 [6e partie, § 205, trad. H. Albert, coll. "Bouquins", Robert Laffont, pp. 651-652] 





N ous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité entière, quand ils l'expriment, quand ils ont avec elle cette indéfinissable ressemblance qu'on trouve parfois entre l'œuvre et l'artiste.




Philosophie Citation n°1071 | 
Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889 [chapitre III, in Œuvres, PUF, p. 113] 





L a vie apparaît comme un courant qui va d'un germe à un germe par l'intermédiaire d'un organisme développé. Tout se passe comme si l'organisme lui-même n'était qu'une excroissance, un bourgeon que fait saillir le germe ancien travaillant à se continuer en un germe nouveau. L'essentiel est la continuité de progrès qui se poursuit indéfiniment, progrès invisible sur lequel chaque organisme visible chevauche pendant le court intervalle de temps qu'il lui est donné de vivre.




Philosophie Citation n°1070 | 
L'Évolution créatrice, 1907 [chap. Ier, in OEuvres, PUF, p. 517] 





A un certain moment, en certains points de l'espace, un courant bien visible a pris naissance : ce courant de vie, traversant les corps qu'il a organisés tour à tour, passant de génération en génération, s'est divisé entre les espèces et éparpillé entre les individus sans rien perdre de sa force, s'intensifiant plutôt à mesure qu'il avançait.




Philosophie Citation n°1069 | 
L'Évolution créatrice, 1907 [chap. Ier, in OEuvres, PUF, p. 516] 





L es temples et les églises, les pagodes et les mosquées, dans tous les pays, à toutes les époques, dans leur magnificence et leur grandeur, témoignent de ce besoin métaphysique de l'homme qui, tout-puissant et indélébile, vient aussitôt après le besoin physique.




Philosophie Citation n°1068 | 
Le Monde comme volonté et comme représentation, 1818 [supplément au livre 1er, 2nde partie, chap. XVII, trad. A. Burdeau, PUF, p. 853] 





V ouloir vivre, c'est aussi être sûr de vivre, et tant que la volonté de vivre nous anime, nous n'avons pas à nous inquiéter pour notre existence, même à l'heure de la mort.




Philosophie Citation n°1067 | 
Le Monde comme volonté et comme représentation, 1819-1859 [livre 4e, § 54, trad. A. Burdeau, PUF, p. 350] 





L e désir, de sa nature, est souffrance; la satisfaction engendre bien vite la satiété; le but était illusoire; la possession lui enlève son attrait; le désir renaît sous une forme nouvelle, et avec lui le besoin; sinon, c'est le dégoût, le vide, l'ennui, ennemis plus rudes encore que le besoin.




Philosophie Citation n°1066 | 
Le Monde comme volonté et comme représentation, 1818 [livre 4e, § 57, trad. A. Burdeau, PUF, p. 396] 





L e désir satisfait fait place aussitôt à un nouveau désir; le premier est une déception reconnue, le second est une déception non encore reconnue. La satisfaction d'aucun souhait ne peut procurer de contentement durable et inaltérable. C'est comme l'aumône qu'on jette à un mendiant : elle lui sauve aujourd'hui la vie pour prolonger sa misère jusqu'à demain.




Philosophie Citation n°1065 | 
Le Monde comme volonté et comme représentation, 1818 [livre 3e, § 38, trad. A. Burdeau, PUF, p. 252] 





N ul ne peut te lèser, si tu ne le veux point, car tu ne seras pas lèsé que si tu juge qu'on te lèse.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1064 | 
Manuel d'Epictète 





S i quelqu'un livrait ton corps au premier venu, tu en serais indigné. Et toi, quand tu livres ton âme au premier rencontré pour qu'il la trouble et la boulverse, s'il t'injurie, tu n'as pas honte pour cela ?




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1063 | 
Manuel d'Epictète 





E t toi même, tu ne voudras pas être stratège, prytane ou bien consul, mais libre. Or, il n'y a qu'un chemin pour y atteindre, le mépris des choses qui ne dépendent pas de nous.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1062 | 
Manuel d'Epictète 





C e n'est pas en se rassasiant des choses désirées que l'on prépare la liberté, c'est par la suppression des désirs.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1060 | 
Entretiens (publiés par Arrien) [livre IV, chap. I, trad. É. Bréhier revue par P. Aubenque, in Les Stoïciens, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, p. 1060] 





Q ue la mort, l'exil et tout ce qui paraît effrayant soient devant tes yeux chaque jour; surtout la mort; et tu n'auras jamais aucune pensée basse ni aucun désir excessif.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1059 | 
Manuel (publié par Arrien) [§ XXI, trad. J. Pépin, in Les Stoïciens, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, p. 1117] 





C e qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements relatifs aux choses; ainsi la mort n'est rien d'effrayant, car Socrate lui aussi l'aurait dans ce cas trouvée telle; mais que l'on juge la mort effrayante, voilà bien l'effrayant.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1058 | 
Manuel (publié par Arrien) [§ V, trad. J. Pépin, in Les Stoïciens, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, p. 1113] 





L e maître d'un homme, c'est celui qui a la puissance sur ce que veut ou ne veut pas cet homme, pour le lui donner ou le lui ôter. Que celui qui veut être libre, n'ait ni attrait ni répulsion pour rien de ce qui dépend des autres; sinon, il sera fatalement malheureux.




Philosophie / Stoïcisme Citation n°1057 | 
Manuel, p.212 Éd. Garnier-Flammarion no16 





R ien n'est plus doux que d'habiter les hauts lieux
fortifiés solidement par le savoir des sages,
temples de sérénité d'où l'on peut voir les autres
errer sans trêve en bas, cherchant le chemin de la vie,
rivalisant de talent, de gloire nobiliaire,
s'efforçant nuit et jour par un labeur intense
d'atteindre à l'opulence, au faîte du pouvoir.
Pitoyables esprits, coeurs aveugles des hommes !





Philosophie / Epicurisme Citation n°1056 | 
De la Nature [livre II, vers 7-14, trad. J. Kany-Turpin, coll. GF, Flammarion, 1998] 





T ant qu'il nous échappe, un objet convoité
semble à tous préférable et, quand nous l'obtenons,
vers un autre aussitôt va notre avidité.
Toujours béants, par la même soif de vivre obsédés !»





Philosophie / Epicurisme Citation n°1055 | 
De la Nature [livre III, vers 1082-1085, trad. J. Kany-Turpin, coll. GF, Flammarion, 1998] 





C omme la tranquillité qu'on peut se procurer par le moyen des autres hommes ne va pas jusqu'à un certain point, il y a un art de s'en procurer une parfaite à soi-même : c'est de simplifier ses besoins, de se dégager de beaucoup de choses, et de se contenter de peu.




Philosophie / Epicurisme Citation n°1054 | 
Maximes, p.73, Librio no363 





A insi celui de tous les maux qui nous donne le plus d'horreur, la mort, n'est rien pour nous, puisque, tant que nous existons nous-mêmes, la mort n'est pas, et que, quand la mort existe, nous ne sommes plus. Donc, la mort n'existe ni pour les vivants ni pour les morts, puisqu'elle n'a rien à faire avec les premiers, et que les seconds ne sont plus.




Philosophie / Epicurisme Citation n°1053 | 
Lettre à Ménécée, p.12, Librio no363) 



Page:  4 |5 | 6 | 7 | 8 | 9



En savoir + : Histoire et dogmes de la Philosophie




Partager cette page sur les réseaux sociaux








Home




Options de lecture

En vous inscrivant gratuitement avec le lien ci-dessous vous pourrez :

A la lecture des livres sacrés :
- Bookmark Ajouter un marque page à tout moment pour retrouver votre dernière page de lecture.
- Cut/paste Copier/coller et enregistrer en quelques clics les passages qui vous plaisent dans votre collection de citation.
- Reading Plan Enregistrer votre plan de lecture

A la lecture des citations :
- Ajouter vos citations favorites à votre collection
- Voter pour vos citations préférées
- Vous envoyer par email une citation
- Bookmark Partager vos pensées, croyances, lectures en rajoutant des citations

Mais aussi
- Conserver vos préférences de lecture (style de caractère, background, taille de caractère, etc.

S'inscrire gratuitement





Livres sacrés des Religions du Monde

Le Dhammapada
Le sutra du Diamand et le sutra du Coeur
La sainte Bible
Corpus Hermetica
La Bhagavad Gita
Les Upanishads (extraits)
Les Lois de Manu
Le saint Coran
L'Avesta
Ecrits de Bahá’u’lláh
Le Livre des morts Tibétain
Sepher Ha Zohar




Citations par livres sacrés






Citations par auteurs






Citations par courants de pensée






Citations par thèmes






Recherche de citations par mots-clefs

:

:





La bibliomancie :
une divination gratuite à la portée de tous !


La bibliomancie est une forme de voyance dans laquelle on tire des conclusions à une question à travers une phrase (ici une citation) tirée au hasard parmis des livres sacrés ou les écrits des saints.

Vous êtes prêts ?

- Ecrivez votre question ci-dessous, choissisez la source des réponses puis cliquez sur Envoyer.




Autres outils

♠ Nouvelles versions de l'application Android à télécharger sur Google Play



Chronologie des Religions du Monde

Bibliothèque d'images sacrées des Religions du Monde

Best Of des Citations

♥ Notre projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥

♥ Suivez les citations du Jour sur