Gâthâ Ahunavaiti (chapitres 28-34)
Onelittleangel > > Gâthâ Ahunavaiti (chapitres 28-34)  :
(23 Versets | Page 1 / 1)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
FrançaisAfficher


31.0
Annonce des vérités religieuses. Le poète demande la sagesse. Ahura-Mazda est le chef pur du monde pur. Éloge de la vie pastorale. L'âme est le principe d'action. Ahura scrute les coeurs. Malheur des méchants ; bonheur réservé aux justes.

31.1
Rappelant vos enseignements, nous proclamons ces paroles inouïes à ceux qui, par les enseignements du mensonge, détruisent les mondes de la sainteté ; mais paroles excellentes pour ceux qui sont attachés de coeur à Mazda.

31.2
Si la foi en cette croyance ne vous est point, par cela même, démontrée meilleure, alors je viendrai vers vous tous. Car Ahura-Mazda a constitué un chef de cet ensemble de dons, au moyen duquel nous vivons conformément à la sainteté.

31.3
Donne par le feu céleste et par Asha cette science que tu réserves aux défenseurs (de ta doctrine). Cet enseignement (que tu donnes) aux docteurs (de la loi), dis-le-nous, ô Mazda, pour que nous le connaissions, dis-le-nous par ta langue de ta propre bouche ; que par lui, je favorise tous les êtres vivants ! [81]

31.4
Lorsque Ahura-Mazda et la sainteté et la sagesse sont invoqués selon la (loi de) vérité, donne-moi par l'esprit parfaitement bon un pouvoir fort ; que par sa puissance, nous abattions la Druje.

31.5
Indique-moi, pour que je le distingue clairement, ce bien excellent que vous m'avez donné selon la sainteté, pour que je sache, par le bon esprit, pour que je comprenne ce qui sera sans dommage pour moi. Dis-moi, ô Mazda, tout ce qui ne sera pas ou ce qui sera.

31.6
Bonheur parfait soit au sage qui me dira, conformément à la vérité, ce Manthra d'Haurvatât, d'Asha et d'Ameretât : Tel est le règne d'Ahura, qu'il se développe pour lui par le bon esprit !

31.7
Celui qui a formé à l'origine ces éclats lumineux, pour qu'ils se répandent dans les astres, celui-là a créé par son intelligence la pureté par laquelle il soutient le bon esprit. Tu les fais croître, ô Mazda, toi qui es perpétuellement d'un pouvoir universel, ô Maître !

31.8
Or, je te reconnais, ô Mazda, comme le principe du monde créé par l'intelligence, père du bon esprit ; car je t'ai saisi dans (mon) regard. Je te reconnais le créateur véritable de la pureté, le maître du monde, quant à ses actes.

31.9
À toi était la terre, à toi l'esprit qui forma le boeuf. Esprit céleste, Ahura-Mazda ! Sur cette terre , tu as donné passage à celui qui mène la vie pastorale, à celui qui n'est point pasteur.

31.10
De ces deux (hommes) Armaiti a préféré le pasteur qui la cultive avec soin. Tu remplis du bon esprit le maître juste. Mais, ô Mazda, que le nomade, adorateur des Dévas, ne soit pas participant aux saintes doctrines.

31.11
O Mazda, qui, par ton esprit, es le créateur des mondes, et des lois et des intelligences ! c'est pour nous la chose la plus importante que tu nous as donné une âme pourvue d'un corps et la faculté d'agir et des enseignements. Lorsque (l'homme) pose avec volonté des actes de choix,

31.12
Alors il élève la voix (il parle) mentant ou disant la vérité, sage ou insensé, par la vertu du coeur et de l'esprit de cette (âme). La sagesse, qui les observe partout, scrute invisiblement leurs dispositions.

31.13
Qu'elle scrute pour une recherche ostensible ou en secret, ô Mazda ! Qu'un homme se soumette à la plus grande [82] expiation pour une petite faute, tu vois cela, éclatant à (tes) yeux, (toi qui es) Maître (des hommes).

31.14
Je te demanderai, ô Ahura, ce qui arrive et ce qui arrivera. Quelles fins sont accordées par les rétributeurs à l'homme juste ; quelles fins, ô Mazda, sont données aux méchants Comment s'accompliront-elles ?

31.15
Je te le demanderai, quelle vengeance (sera exercée) contre ce criminel qui procure la puissance au méchant, ô Ahura, qui ne parvient pas (à mériter) la vie, à cause du tort qu'il fait au pasteur, au troupeau et à l'homme innocent ?

31.16
Je te le demanderai, ô Ahura, comment est celui qui, bon et sage, s'est appliqué à développer, selon la sainteté, la puissance de la nmâna, du bourg ou de la contrée ! Comment t'appartiendra-t-il et quels seront ses actes ?

31.17
Est-ce le juste ou le méchant qui choisit le bien le plus grand ? que le sage le dise au sage (qui l'ignore), que l'ignorant ne soit point préposé (à cet enseignement). Sois pour nous, ô Mazda-Ahura, le manifestateur du bon esprit.

31.18
Que personne d'entre vous n'écoute les maximes ni les enseignements du méchant, car il livrerait la nmâna, le bourg, la tribu, la contrée au malheur, à la destruction. Mais exterminez les (méchants) par le glaive.

31.19
Écoutez le sage qui enseigne la pureté aux mondes, ô Ahura ; qui sait dire les paroles de vérité ; qui parle en maître par ton feu brillant dans la décision (d'une contestation) selon ce qui est bien, ô Ahura !

31.20
À celui qui rend le juste menteur, qu'il soit donné désormais, pour une longue vie, un séjour de ténèbres, à la nourriture empoisonnée, aux voix lamentables. Que la loi (que vous suivez), par vos propres actes, vous conduise dans ce lieu, qui est le vôtre, ô méchants !

31.21
Ahura-Mazda a créé le summum de l'intégrité et de l'immortalité, de la plénitude et de la pureté, de la puissance souveraine et la collation du bon esprit, pour celui qui lui est cher, par ses pensées et par ses actes.

31.22
Ces choses sont évidentes pour l'homme bon, comme pour celui dont l'esprit sait comprendre. Celui-là suit (la voie de) la pureté sainte, par ses facultés, ses paroles et ses actions. Celui-là, ô Mazda-Ahura, sera pour toi l'être le plus utile. [83]


Page:  1

Chapitres   | | | 31| | | |

Menu livre ↑