Chapitres 54-71
Onelittleangel > > Chapitres 54-71  :
(62 Versets | Page 1 / 2)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
FrançaisAfficher


65.0
Prière au génie des eaux. Imprécation. Culte des eaux.

65.1
Je veux honorer par ce culte l'eau Ardvi Çurâ Anâhita,

65.2
Au large cours, qui guérit (les maux) et chasse les Dévas, soumise à la loi d'Ahura,

65.3
Digne de sacrifice pour le monde corporel, digne d'honneur pour le monde corporel,

65.4
(Eau) pure qui développe l'activité, (eau) pure qui fait prospérer les troupeaux,

65.5
Pure, qui fait prospérer les êtres terrestres ; pure, qui fait prospérer les possessions terrestres,

65.6
Pure, qui fait prospérer les contrées,

65.7
Qui (purifie) le germe de tous les hommes,

65.8
Qui purifie l'utérus des femmes pour l'enfantement,

65.9
Qui met toutes les femmes en état d'heureux enfantement.

65.10
Qui procure à toutes les femmes un lait convenable et venu à son temps

65.11
Eau immense qui se fait entendre au loin.

65.12
Qui est telle par sa grandeur que toutes les eaux qui coulent sur la terre ;

65.13
Eau qui coule avec force,

65.14
Du sommet du Hukairya vers la mer Vourukasha.

65.15
Toutes les bouches (de ces fleuves) se réunissent à la mer Vourukasha.

65.16
Chacun d'eux s'y réunit au milieu (de cette mer), parce qu'elle se précipite sur eux, parce qu'elle se répand sur eux (et les entraîne), Ardvi Çûra Anâhita,

65.17
Dont les réservoirs, dont les voies d'écoulement sont (au nombre) de mille.

65.18
Chacun de ces réservoirs, chacun de ces canaux est de (la longueur de) 40 jours de route d'un homme traîné par des chevaux vigoureux.

65.19
L'écoulement de cette seule eau se répand, divisé, sur tous les Karshvars, qui sont sept.

65.20
Il amène de cette seule eau constamment en hiver comme en été. [135]

65.21
Cette eau mienne purifie le semen des hommes et le germe des femmes. Elle aussi (purifie) le lait des femmes.

65.22
Que les Fravashis des justes qui ont existé, qui existeront, qui sont nés ou qui ne le sont pas encore,

65.23
Viennent ici, eux qui ont apporté (ces germes) à l'eau, du courant le plus proche.

65.24
Que nos eaux ne servent point à l'homme méchant d'esprit, que nos eaux ne servent point à l'homme aux paroles méchantes, que nos eaux ne servent point à l'homme aux actions mauvaises, ni à l'homme dont la religion est mauvaise ;

65.25
Ni à celui qui nuit à son ami, ni à celui qui nuit à un prêtre, ni à celui qui nuit aux gens de sa maison, ni à celui qui nuit à ses proches.

65.26
Que l'on ne donne point nos eaux saintes, (nos eaux) excellentes, créées par Mazda, pures,

65.27
À celui qui nuit à nos biens qui ne lui nuisent point.

65.28
Qu'on ne donne point nos eaux saintes, excellentes, créées par Mazda, pures,

65.29
À celui qui nuit à nos corps qui ne lui font aucun tort ; au voleur, à l'homme de violence, au brigand, à celui qui tue un fidèle,

65.30
À celui qui pratique la magie, qui enterre les morts, qui se livre à ses passions, qui ne fait point d'offrande, au sectaire impur.

65.31
S'il est quelque homme méchant, tyrannique, que les maux fondent sur lui,

65.32
Que les souhaits de malheur tombent sur celui-ci, que les maux atteignent celui-là.

65.33
Eaux qui venez (vers nous) ! Soyez dans la joie pendant que le Zaota offre le sacrifice.

65.34
Comment le Zaota doit-il sacrifier aux eaux saintes par les paroles prescrites ?

65.35
Comment aura-t-il la langue liée, s'il sacrifie d'une manière contraire à la loi ?

65.36
Comment seront exécutées les paroles que l'Aethrapaiti lui a enseignées ? Comment se feront ces bénédictions ?

65.37
Comment se feront ces supplications ? Comment se feront ces offrandes, [136]

65.38
Qu'Ahura-Mazda a indiquées à Zarathustra et que Zarathustra a enseignées au monde visible ?

65.39
Adresse d'abord, ô Zarathustra, une prière aux eaux saintes, puis offre-leur des Zaothras purifiés consacrés avec piété.

65.40
Dis (ensuite) ces paroles :

65.41
Eaux, je vous demande un don de grande valeur ; accordez-moi ce don dont la collation (tourne) au bien, quand elle est procurée sans tromperie.

65.42
Eaux, je vous adresse un voeu multiple d'un effet puissant.

65.43
(Je vous demande) une descendance généreuse telle que beaucoup la désirent.

65.44
Personne ne la demande pour (qu'il en provienne) dommage ;

65.45
Ni pour le coup, ni pour la mort, ni pour l'injure, ni pour l'extinction.

65.46
Ce don, je vous le demande eaux (saintes) ! Je vous le demande, terre, plantes !

65.47
Je vous le demande Amesha-Çpentas, maîtres bons et sages, saints et saintes, collateurs des dons parfaits.

65.48
Je vous le demande, saints, puissants, augustes Fravashis des justes, redoutables, impétueux.

65.49
À vous aussi, Mithra aux vastes campagnes !


Page:  1 |

Chapitres   | | | | | | | | | | | 65| | | | | | |

Menu livre ↑