Chapitres 54-71
Onelittleangel > > Chapitres 54-71  :
(92 Versets | Page 1 / 2)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
FrançaisAfficher


57.1
Sacrifice de propitiation pour l'honneur, la louange, la satisfaction et la glorification de Çraosha-le-saint, le fort, incarnation de la loi, à l'élan ferme, dévoué à Ahura.

57.2
Nous honorons, par ce sacrifice, Çraosha saint, majestueux, vainqueur, qui fait prospérer le monde terrestre, chef pur du monde pur ; [122]

57.3
Lui qui le premier parmi les créatures d'Ahura se servit du Bareçma formé en faisceau

57.4
Pour honorer Ahura, pour honorer les Amesha-Çpentas,

57.5
Pour honorer le maître et le créateur qui a formé toutes les créatures.

57.6
À cause de sa richesse et de sa splendeur,

57.7
À cause de sa force et de sa puissance victorieuse,

57.8
Par ce culte qui est dû aux Yazatas, je veux l'honorer d'un hommage rendu à haute voix ; (je veux honorer) par ces Zaothras Çraosha-le-saint, Ashi-Vanuhi la grande et Nairyoçanha le majestueux.

57.9
Que Çraosha-le-saint (toujours) vainqueur vienne à notre secours !

57.10
Nous honorons Çraosha-le-saint. Nous honorons le maître suprême Ahura-Mazda,

57.11
Le plus élevé en sainteté, lui qui atteint de plus près la sainteté.

57.12
Nous honorons toutes les sentences de Zarathustra et toutes les bonnes actions qui se sont faites ou qui se feront. Yènhê hâtâm, etc.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint... majestueux, vainqueur, qui fait prospérer le monde terrestre, chef pur du monde pur ;

57.2
Qui, le premier, forma le Bareçma,

57.3
De trois rameaux, de cinq rameaux, de neuf rameaux,

57.4
Du milieu des pieds jusqu'aux genoux, pour l'honneur, la louange, la satisfaction et la glorification des Amesha-Çpentas.

57.5
À cause de son éclat, etc.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint... chef pur du monde pur,

57.2
Qui le premier chanta les cinq Gâthâs de Zarathustra saint et pur,

57.3
Suivant la mesure et les modulations ainsi que les commentaires et les formules liturgiques,

57.4
Pour l'honneur, la louange, la satisfaction et la glorification des Amesha-Çpentas. [123]

57.5
À cause de son éclat, etc.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint...

57.2
Qui a construit une demeure solide pour l'homme et la femme pauvre, qui après le lever du soleil, brandissant son arme, frappe Aeshma et (lui fait) une plaie sanglante,

57.3
Et qui le frappant à la tête, l'accable de coups comme le plus fort (abat) le misérable.

57.4
À cause de son éclat, etc.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint...

57.2
Actif, prompt, vigoureux, ferme, héroïque, plein de grandeur,

57.3
Qui revient de toutes ses entreprises, vainqueur de toutes ses entreprises,

57.4
Par le conseil des Amesha-Çpentas.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint...

57.2
Le plus fort des jeunes gens, le plus actif des jeunes gens, le plus prompt, le plus entreprenant des jeunes gens.

57.3
Préparez, ô Mazdéen ! le sacrifice en l'honneur de Çraosha-le-saint.

57.4
Que tous les principes hostiles, mauvais et pernicieux s'en aillent loin de cette demeure, loin de ce bourg, loin de cette tribu, loin de cette contrée.

57.5
Dans la demeure où Çraosha-le-saint, le vainqueur, est contenté par les sacrifices et reconnaissant, là, l'homme pur abonde en pensées, en paroles et en actions saintes.

57.6
Par son éclat, etc.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint...

57.2
Qui châtie les hommes impudiques, qui frappe les femmes impudiques, qui frappe la puissante Dévî Druje qui détruit le monde ;

57.3
Çraosha le soutien, le directeur de tout progrès de la création ; [124]

57.4
Qui ne se livrant jamais au sommeil, par sa vigilance garde toutes les créatures de Mazda, qui ne se livrant jamais au sommeil, par sa vigilance conserve intactes toutes les créatures de Mazda ;

57.5
Qui l'arme levée, après le coucher du soleil, garde tout le monde corporel.

57.6
Qui n'a plus dormi en paix depuis que les deux esprits ont créé leurs oeuvres, l'esprit vivifiant et l'esprit destructeur ;

57.7
Çraosha le chef de la création pure.

57.8
Qui chaque jour et chaque nuit combat les Dévas mazaniens.

57.9
Lui, jamais effrayé, ne s'incline jamais devant les Dévas ;

57.10
Devant lui, les Dévas tremblants s'inclinent malgré eux et fuient tremblants dans les ténèbres.

57.11
Par son éclat, etc.

57.1
Nous honorons Çraosha-le-saint...

57.2
Qu'honore Haoma qui développe et guérit, Haoma brillant, royal, aux yeux d'or ;

57.3
Qu'honora sur le sommet le plus élevé du Hara berezaiti, Haoma aux paroles bonnes, protectrices, toujours convenables ;


Page:  1 |

Chapitres   | | | 57| | | | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑