Chapitres 54-71
Onelittleangel > > Chapitres 54-71  :
(31 Versets | Page 1 / 1)
Français
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
FrançaisAfficher


62.0
Hommage au feu. Culte qui lui est dû.

62.1
Je te consacre le sacrifice, les louanges, l'offrande, l'offrande (de prières) de salutations, l'offrande de paroles de dévouement, à toi, ô feu, fils d'Ahura-Mazda !

62.2
Tu es digne d'hommage et de louange. Sois honoré, sois loué dans les demeures des mortels.

62.3
Bonheur soit à l'homme qui t'offre persévéramment des sacrifices,

62.4
Tenant à la main le bois à brûler, le Bareçma, la tasse et le mortier. [132]

62.5
Sois toujours pourvu du bois conforme aux règles, des parfums, des libations, des chenets conformes aux règles.

62.6
Aie toujours un entretien complet, un entretien conforme aux rites, ô feu, fils d'Ahura-Mazda !

62.7
Sois constamment allumé dans cette demeure ; sois constamment brillant dans cette demeure. Élève (ta flamme) dans cette demeure ;

62.8
Pendant la longue durée du temps, jusqu'à la brillante restauration de toutes choses, au moment de la puissante restauration du monde.

62.9
Donne-moi, ô feu fils d'Ahura-Mazda,

62.10
Un prompt éclat, une prompte nourriture, des moyens de vivre.

62.11
Donne éclat abondant, nourriture abondante, moyens de vivre. (Donne) sagesse et prospérité, facilité d'élocution. Donne à l'âme, vue claire et intelligence, une grandeur toujours croissante, l'intrépidité et le courage viril,

62.12
Des pieds toujours dressés (pour la marche), l'absence de sommeil pour un tiers des nuits, la promptitude de la marche, la vigilance,

62.13
Une descendance qui se développe, (reste) proche et soigne les sillons ; (une descendance) sage, (de belle taille), bienfaisante, aux rouvres saintes ;

62.14
Une descendance qui délivre (ses pères) des peines (de l'autre vie) et riche en hommes,

62.15
Qui fasse prospérer ma maison, mon bourg, ma tribu, ma province, mon pays.

62.16
Donne-moi, ô feu, fils d'Ahura-Mazda, ce qui me montre maintenant et pour toujours le monde meilleur des justes, monde brillant de toutes les splendeurs.

62.17
Que je parvienne à une récompense excellente, à une bonne renommée, à un état durable de bonheur parfait pour mon âme.

62.18
Le feu, fils d'Ahura-Mazda, adresse cette demande à tous ceux

62.19
Pour qui il brûle la nuit et pendant la clarté (du jour).

62.20
De tous, le feu désire une offrande pure, une offrande de bénédiction, une offrande de dévouement. [133]

62.21
De tous ceux qui passent près de lui, le feu d'Ahura-Mazda regarde les mains.

62.22
Qu'est-ce que l'ami apporte à son ami, (dit-il), le passant à celui qui se tient immobile (et solitaire).

62.23
(Nous honorons le feu sacré, rapide, guerrier.)

62.24
Et si celui-là apporte au feu du bois pris selon les rites ou le Bareçma formé selon les règles, ou du bois de : Hadhânaepta,

62.25
Alors le feu d'Ahura,

62.26
Satisfait, nullement offensé, le bénit en abondance, en disant

62.27
Puisse-t-il échoir en partage un troupeau de boeufs et un grand nombre d'hommes !

62.28
Puisse-t-il t'être donné un esprit et une âme opérant (de bonnes oeuvres) !

62.29
Vis l'âme heureuse tous les jours que tu vivras !

62.30
Telles sont les paroles de bénédiction que le feu (adresse) à celui qui lui apporte du bois sec, propre à brûler, purifié, par désir de la sainteté.


Page:  1

Chapitres   | | | | | | | | 62| | | | | | | | | |

Menu livre ↑