Job
> Job  >
28 Verses | Page 1 / 1
(Version J.F. Ostervald)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)


13. 1  
Voici, mon œil a vu tout cela; mon oreille l'a entendu et compris;
- Voilà que mon oeil a vu tout cela, mon oreille l'a entendu et compris. (⁎)
- Voici, mon oeil a vu tout cela, Mon oreille l'a entendu et y a pris garde. (Ⅰ)
- ἰδοὺ ταυ̃τα ἑώρακέν μου ὁ ὀφθαλμὸς καὶ ἀκήκοέν μου τὸ οὐ̃ς (Ⅲ)
- Ecce omnia hæc vidit oculus meus,/ et audivit auris mea, et intellexi singula./ (Ⅳ)
- ‫ 1  ׃13  הן כל ראתה עיני שמעה אזני ותבן לה ‬ (Ⅴ)
- Voici, tout cela, mon œil l’a vu, mon oreille l’a entendu et l’a compris. (Ⅵ)
- Voici, mon œil a vu toutes ces choses, [et] mon oreille les a ouïes et entendues. (Ⅶ)
13. 2  
Ce que vous savez, je le sais aussi; je ne vous suis pas inférieur.
- Ce que vous savez, moi aussi je le sais, je ne vous suis en rien inférieur. (⁎)
- Ce que vous savez, je le sais aussi, Je ne vous suis point inférieur. (Ⅰ)
- καὶ οἰ̃δα ὅσα καὶ ὑμει̃ς ἐπίστασθε καὶ οὐκ ἀσυνετώτερός εἰμι ὑμω̃ν (Ⅲ)
- Secundum scientiam vestram et ego novi :/ nec inferior vestri sum./ (Ⅳ)
- ‫ 2  ׃13  כדעתכם ידעתי גם אני לא נפל אנכי מכם ‬ (Ⅴ)
- Ce que vous connaissez, moi aussi je le connais; je ne vous suis pas inférieur. (Ⅵ)
- Comme vous les savez, je les sais aussi ; je ne vous suis pas inférieur. (Ⅶ)
13. 3  
Mais je veux parler au Tout-Puissant, je veux plaider auprès de Dieu.
- Mais je veux parler au Tout-Puissant, je veux plaider ma cause avec Dieu. (⁎)
- Mais je veux parler au Tout Puissant, Je veux plaider ma cause devant Dieu; (Ⅰ)
- οὐ μὴν δὲ ἀλλ' ἐγὼ πρὸς κύριον λαλήσω ἐλέγξω δὲ ἐναντίον αὐτου̃ ἐὰν βούληται (Ⅲ)
- Sed tamen ad Omnipotentem loquar,/ et disputare cum Deo cupio :/ (Ⅳ)
- ‫ 3  ׃13  אולם אני אל שדי אדבר והוכח אל אל אחפץ ‬ (Ⅴ)
- Mais je parlerai au Tout-puissant, et mon plaisir sera de raisonner avec Dieu; (Ⅵ)
- Mais je parlerai au Tout-puissant, et je prendrai plaisir à dire mes raisons au [Dieu] Fort. (Ⅶ)
13. 4  
Mais vous, vous êtes des inventeurs de mensonges. Vous êtes tous des médecins de néant.
- Car vous n'êtes que des charlatans, vous êtes tous des médecins inutiles. (⁎)
- Car vous, vous n'imaginez que des faussetés, Vous êtes tous des médecins de néant. (Ⅰ)
- ὑμει̃ς δέ ἐστε ἰατροὶ ἄδικοι καὶ ἰαταὶ κακω̃ν πάντες (Ⅲ)
- prius vos ostendens fabricatores mendacii,/ et cultores perversorum dogmatum./ (Ⅳ)
- ‫ 4  ׃13  ואולם אתם טפלי שקר רפאי אלל כלכם ‬ (Ⅴ)
- Mais pour vous, vous êtes des forgeurs de mensonges, des médecins de néant, vous tous! (Ⅵ)
- Et certes vous inventez des mensonges ; vous êtes tous des médecins inutiles. (Ⅶ)
13. 5  
Puissiez-vous demeurer dans le silence, et que ce soit là votre sagesse!
- Que ne gardiez-vous le silence! Il vous eût tenu lieu de sagesse. (⁎)
- Que n'avez-vous gardé le silence? Vous auriez passé pour avoir de la sagesse. (Ⅰ)
- εἴη δὲ ὑμι̃ν κωφευ̃σαι καὶ ἀποβήσεται ὑμι̃ν εἰς σοφίαν (Ⅲ)
- Atque utinam taceretis,/ ut putaremini esse sapientes./ (Ⅳ)
- ‫ 5  ׃13  מי יתן החרש תחרישון ותהי לכם לחכמה ‬ (Ⅴ)
- Oh! si seulement vous demeuriez dans le silence! et ce serait votre sagesse. (Ⅵ)
- Plût à Dieu que vous demeurassiez entièrement dans le silence ; et cela vous serait réputé à sagesse. (Ⅶ)
13. 6  
Écoutez donc ma réprimande, et soyez attentifs à la réplique de mes lèvres.
- Ecoutez, je vous prie, ma défense, soyez attentifs au plaidoyer de mes lèvres. (⁎)
- Écoutez, je vous prie, ma défense, Et soyez attentifs à la réplique de mes lèvres. (Ⅰ)
- ἀκούσατε ἔλεγχον στόματός μου κρίσιν δὲ χειλέων μου προσέχετε (Ⅲ)
- Audite ergo correptionem meam,/ et judicium labiorum meorum attendite./ (Ⅳ)
- ‫ 6  ׃13  שמעו נא תוכחתי ורבות שפתי הקשיבו ‬ (Ⅴ)
- Écoutez donc mon plaidoyer, et prêtez attention aux arguments de mes lèvres. (Ⅵ)
- Ecoutez donc maintenant mon raisonnement, et soyez attentifs à la défense de mes lèvres : (Ⅶ)
13. 7  
Tiendrez-vous des discours injustes en faveur de Dieu? Et, pour le défendre, direz-vous des mensonges?
- Parlerez-vous mensonge en faveur de Dieu, pour lui, parlerez-vous tromperie? (⁎)
- Direz-vous en faveur de Dieu ce qui est injuste, Et pour le soutenir alléguerez-vous des faussetés? (Ⅰ)
- πότερον οὐκ ἔναντι κυρίου λαλει̃τε ἔναντι δὲ αὐτου̃ φθέγγεσθε δόλον (Ⅲ)
- Numquid Deus indiget vestro mendacio,/ ut pro illo loquamini dolos ?/ (Ⅳ)
- ‫ 7  ׃13  הלאל תדברו עולה ולו תדברו רמיה ‬ (Ⅴ)
- Est-ce pour Dieu que vous direz des choses iniques? Et pour lui, direz-vous ce qui est faux? (Ⅵ)
- Allégueriez-vous des choses injustes, en faveur du [Dieu] Fort, et diriez-vous quelque fausseté pour lui ? (Ⅶ)
13. 8  
Ferez-vous acception de personnes en sa faveur? Prétendrez-vous plaider pour Dieu?
- Ferez-vous pour Dieu acception de personnes, vous constituerez-vous avocats? (⁎)
- Voulez-vous avoir égard à sa personne? Voulez-vous plaider pour Dieu? (Ⅰ)
- ἠ̃ ὑποστελει̃σθε ὑμει̃ς δὲ αὐτοὶ κριταὶ γένεσθε (Ⅲ)
- numquid faciem ejus accipitis,/ et pro Deo judicare nitimini ?/ (Ⅳ)
- ‫ 8  ׃13  הפניו תשאון אם לאל תריבון ‬ (Ⅴ)
- Ferez-vous acception de sa personne? Plaiderez-vous pour Dieu? (Ⅵ)
- Ferez-vous acception de sa personne, si vous plaidez la cause du [Dieu] Fort ? (Ⅶ)
13. 9  
Vous en prendra-t-il bien, s'il vous sonde? Comme on trompe un homme, le tromperez-vous?
- Vous en saura-t-il gré, s'il sonde vos coeurs? Le tromperez-vous comme on trompe un homme? (⁎)
- S'il vous sonde, vous approuvera-t-il? Ou le tromperez-vous comme on trompe un homme? (Ⅰ)
- καλόν γε ἐὰν ἐξιχνιάση̨ ὑμα̃ς εἰ γὰρ τὰ πάντα ποιου̃ντες προστεθήσεσθε αὐτω̨̃ (Ⅲ)
- aut placebit ei quem celare nihil potest ?/ aut decipietur, ut homo, vestris fraudulentiis ?/ (Ⅳ)
- ‫ 9  ׃13  הטוב כי יחקר אתכם אם כהתל באנוש תהתלו בו ‬ (Ⅴ)
- Vous est-il agréable qu’il vous sonde? Vous moquerez-vous de lui comme on se moque d’un mortel? (Ⅵ)
- Vous en prendra-t-il bien, s’il vous sonde ? vous jouerez-vous de lui, comme on se joue d’un homme [mortel] ? (Ⅶ)
13. 10  
Certainement, il vous reprendra, si secrètement vous faites acception de personnes.
- Certainement il vous condamnera, si vous faites en secret acception de personnes. (⁎)
- Certainement il vous condamnera, Si vous n'agissez en secret que par égard pour sa personne. (Ⅰ)
- οὐθὲν ἡ̃ττον ἐλέγξει ὑμα̃ς εἰ δὲ καὶ κρυφη̨̃ πρόσωπα θαυμάσετε (Ⅲ)
- Ipse vos arguet,/ quoniam in abscondito faciem ejus accipitis./ (Ⅳ)
- ‫ 10 ׃13  הוכח יוכיח אתכם אם בסתר פנים תשאון ‬ (Ⅴ)
- Certainement il vous reprendra, si en secret vous faites acception de personnes. (Ⅵ)
- Certainement il vous censurera, si même en secret vous faites acception de personnes. (Ⅶ)
13. 11  
Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle point, et sa frayeur ne tombera-t-elle pas sur vous?
- Oui, sa majesté vous épouvantera, ses terreurs tomberont sur vous. (⁎)
- Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle pas? Sa terreur ne tombera-t-elle pas sur vous? (Ⅰ)
- πότερον οὐχὶ δεινὰ αὐτου̃ στροβήσει ὑμα̃ς φόβος δὲ παρ' αὐτου̃ ἐπιπεσει̃ται ὑμι̃ν (Ⅲ)
- Statim ut se commoverit, turbabit vos,/ et terror ejus irruet super vos./ (Ⅳ)
- ‫ 11 ׃13  הלא שאתו תבעת אתכם ופחדו יפל עליכם ‬ (Ⅴ)
- Sa majesté ne vous troublera-t-elle pas? Et sa frayeur ne tombera-t-elle pas sur vous? (Ⅵ)
- Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle point ? et sa frayeur ne tombera-t-elle point sur vous ? (Ⅶ)
13. 12  
Vos réminiscences sont des sentences de cendre, vos remparts sont des remparts de boue!
- Vos arguments sont des raisons de poussière, vos forteresses sont des forteresses d'argile. (⁎)
- Vos sentences sont des sentences de cendre, Vos retranchements sont des retranchements de boue. (Ⅰ)
- ἀποβήσεται δὲ ὑμω̃ν τὸ ἀγαυρίαμα ἴσα σποδω̨̃ τὸ δὲ σω̃μα πήλινον (Ⅲ)
- Memoria vestra comparabitur cineri,/ et redigentur in lutum cervices vestræ./ (Ⅳ)
- ‫ 12 ׃13  זכרניכם משלי אפר לגבי חמר גביכם ‬ (Ⅴ)
- Vos discours sentencieux sont des proverbes de cendre, vos retranchements sont des défenses de boue. (Ⅵ)
- Vos discours mémorables sont des sentences de cendre, et vos éminences sont des éminences de boue. (Ⅶ)
13. 13  
Taisez-vous, laissez-moi; je veux parler, et qu'il m'arrive ce qui pourra.
- Taisez-vous, laissez-moi, je veux parler; il m'en arrivera ce qu'il pourra. (⁎)
- Taisez-vous, laissez-moi, je veux parler! Il m'en arrivera ce qu'il pourra. (Ⅰ)
- κωφεύσατε ἵνα λαλήσω καὶ ἀναπαύσωμαι θυμου̃ (Ⅲ)
- Tacete paulisper, ut loquar/ quodcumque mihi mens suggesserit./ (Ⅳ)
- ‫ 13 ׃13  החרישו ממני ואדברה אני ויעבר עלי מה ‬ (Ⅴ)
- Gardez le silence, laissez-moi, et moi je parlerai, quoi qu’il m’arrive. (Ⅵ)
- Taisez-vous devant moi, et que je parle ; et qu’il m’arrive ce qui pourra. (Ⅶ)
13. 14  
Pourquoi prendrais-je ma chair dans mes dents? Non, j'exposerai ma vie.
- Je veux prendre ma chair entre les dents, je veux mettre mon âme dans ma main. (⁎)
- Pourquoi saisirais-je ma chair entre les dents? J'exposerai plutôt ma vie. (Ⅰ)
- ἀναλαβὼν τὰς σάρκας μου τοι̃ς ὀδου̃σιν ψυχὴν δέ μου θήσω ἐν χειρί (Ⅲ)
- Quare lacero carnes meas dentibus meis,/ et animam meam porto in manibus meis ?/ (Ⅳ)
- ‫ 14 ׃13  על מה אשא בשרי בשני ונפשי אשים בכפי ‬ (Ⅴ)
- Pourquoi prendrais-je ma chair entre mes dents, et mettrais-je ma vie dans ma main? (Ⅵ)
- Pourquoi porté-je ma chair entre mes dents, et tiens-je mon âme entre mes mains ? (Ⅶ)
13. 15  
Voici, il me tuera; je n'ai plus d'espoir. Du moins, je défendrai ma conduite devant lui.
- Quand il me tuerait, que je n'aurais rien à espérer, je défendrai devant lui ma conduite. (⁎)
- Voici, il me tuera; je n'ai rien à espérer; Mais devant lui je défendrai ma conduite. (Ⅰ)
- ἐάν με χειρώσηται ὁ δυνάστης ἐπεὶ καὶ ἠ̃ρκται ἠ̃ μὴν λαλήσω καὶ ἐλέγξω ἐναντίον αὐτου̃ (Ⅲ)
- Etiam si occiderit me, in ipso sperabo :/ verumtamen vias meas in conspectu ejus arguam./ (Ⅳ)
- ‫ 15 ׃13  הן יקטלני *לא **לו איחל אך דרכי אל פניו אוכיח ‬ (Ⅴ)
- Voici, qu’il me tue, j’espérerai en lui; seulement, je défendrai mes voies devant lui. (Ⅵ)
- Voilà, qu’il me tue, je ne laisserai pas d’espérer [en lui] ; et je défendrai ma conduite en sa présence. (Ⅶ)
13. 16  
Et cela me tournera à salut; car un impie ne viendrait pas devant lui.
- Mais il sera mon salut, car l'impie ne saurait paraître en sa présence. (⁎)
- Cela même peut servir à mon salut, Car un impie n'ose paraître en sa présence. (Ⅰ)
- καὶ του̃τό μοι ἀποβήσεται εἰς σωτηρίαν οὐ γὰρ ἐναντίον αὐτου̃ δόλος εἰσελεύσεται (Ⅲ)
- Et ipse erit salvator meus :/ non enim veniet in conspectu ejus omnis hypocrita./ (Ⅳ)
- ‫ 16 ׃13  גם הוא לי לישועה כי לא לפניו חנף יבוא ‬ (Ⅴ)
- Ce sera même ma délivrance, qu’un impie n’entre pas devant sa face. (Ⅵ)
- Et qui plus est, il sera lui-même ma délivrance ; mais l’hypocrite ne viendra point devant sa face. (Ⅶ)
13. 17  
Écoutez, écoutez mes paroles, prêtez l'oreille à mes déclarations.
- Ecoutez donc mes paroles, prêtez l'oreille à mon discours. (⁎)
- Écoutez, écoutez mes paroles, Prêtez l'oreille à ce que je vais dire. (Ⅰ)
- ἀκούσατε ἀκούσατε τὰ ῥήματά μου ἀναγγελω̃ γὰρ ὑμω̃ν ἀκουόντων (Ⅲ)
- Audite sermonem meum,/ et ænigmata percipite auribus vestris./ (Ⅳ)
- ‫ 17 ׃13  שמעו שמוע מלתי ואחותי באזניכם ‬ (Ⅴ)
- Écoutez, écoutez mon discours, et que ma déclaration pénètre dans vos oreilles! (Ⅵ)
- Ecoutez attentivement mes discours, et prêtez l’oreille à ce que je vais vous déclarer. (Ⅶ)
13. 18  
Voici, j'ai préparé ma cause. Je sais que je serai justifié.
- Voici que j'ai préparé ma cause, je sais que je serai justifié. (⁎)
- Me voici prêt à plaider ma cause; Je sais que j'ai raison. (Ⅰ)
- ἰδοὺ ἐγὼ ἐγγύς εἰμι του̃ κρίματός μου οἰ̃δα ἐγὼ ὅτι δίκαιος ἀναφανου̃μαι (Ⅲ)
- Si fuero judicatus,/ scio quod justus inveniar./ (Ⅳ)
- ‫ 18 ׃13  הנה נא ערכתי משפט ידעתי כי אני אצדק ‬ (Ⅴ)
- Voyez, j’exposerai ma juste cause: je sais que je serai justifié. (Ⅵ)
- Voilà, aussitôt que j’aurai déduit par ordre mon droit, je sais que je serai justifié. (Ⅶ)
13. 19  
Quelqu'un plaidera-t-il contre moi? Alors je me tais, et je meurs.
- Est-il quelqu'un qui veuille plaider contre moi? A l'instant même je veux me taire et mourir. (⁎)
- Quelqu'un disputera-t-il contre moi? Alors je me tais, et je veux mourir. (Ⅰ)
- τίς γάρ ἐστιν ὁ κριθησόμενός μοι ὅτι νυ̃ν κωφεύσω καὶ ἐκλείψω (Ⅲ)
- Quis est qui judicetur mecum ?/ veniat : quare tacens consumor ?/ (Ⅳ)
- ‫ 19 ׃13  מי הוא יריב עמדי כי עתה אחריש ואגוע ‬ (Ⅴ)
- Qui est celui qui contestera avec moi? Car maintenant, si je me taisais, j’expirerais. (Ⅵ)
- Qui est-ce qui veut disputer contre moi ? car maintenant si je me tais, je mourrai. (Ⅶ)
13. 20  
Seulement, ne me fais point deux choses, et alors je ne me cacherai pas loin de ta face:
- Seulement épargne-moi deux choses, ô Dieu, et je ne me cacherai pas devant ta face: (⁎)
- Seulement, accorde-moi deux choses Et je ne me cacherai pas de loin de ta face: (Ⅰ)
- δυει̃ν δέ μοι χρήση̨ τότε ἀπὸ του̃ προσώπου σου οὐ κρυβήσομαι (Ⅲ)
- Duo tantum ne facias mihi,/ et tunc a facie tua non abscondar :/ (Ⅳ)
- ‫ 20 ׃13  אך שתים אל תעש עמדי אז מפניך לא אסתר ‬ (Ⅴ)
- Seulement ne fais pas deux choses à mon égard; alors je ne me cacherai pas loin de ta face: (Ⅵ)
- Seulement ne me fais point ces deux choses, [et] alors je ne me cacherai point devant ta face ; (Ⅶ)
13. 21  
Éloigne ta main de moi, et que ta terreur ne me trouble point.
- éloigne ta main de dessus moi, et que tes terreurs ne m'épouvantent plus. (⁎)
- Retire ta main de dessus moi, Et que tes terreurs ne me troublent plus. (Ⅰ)
- τὴν χει̃ρα ἀπ' ἐμου̃ ἀπέχου καὶ ὁ φόβος σου μή με καταπλησσέτω (Ⅲ)
- manum tuam longe fac a me,/ et formido tua non me terreat./ (Ⅳ)
- ‫ 21 ׃13  כפך מעלי הרחק ואמתך אל תבעתני ‬ (Ⅴ)
- Éloigne ta main de dessus moi, et que ta terreur ne me trouble pas. (Ⅵ)
- Retire ta main de dessus moi, et que ta frayeur ne me trouble point. (Ⅶ)
13. 22  
Puis, appelle-moi et je répondrai. Ou bien, que je parle, et tu me répliqueras.
- Après cela, appelle, et je répondrai; ou bien je parlerai d'abord, et tu me répondras. (⁎)
- Puis appelle, et je répondrai, Ou si je parle, réponds-moi! (Ⅰ)
- εἰ̃τα καλέσεις ἐγὼ δέ σοι ὑπακούσομαι ἢ λαλήσεις ἐγὼ δέ σοι δώσω ἀνταπόκρισιν (Ⅲ)
- Voca me, et ego respondebo tibi :/ aut certe loquar, et tu responde mihi./ (Ⅳ)
- ‫ 22 ׃13  וקרא ואנכי אענה או אדבר והשיבני ‬ (Ⅴ)
- Et appelle, et moi je répondrai, ou bien je parlerai, et toi, réponds-moi! (Ⅵ)
- Puis appelle-moi, et je répondrai ; ou bien je parlerai, et tu me répondras. (Ⅶ)
13. 23  
Combien ai-je commis d'iniquités et de péchés? Fais-moi connaître ma transgression et mon péché.
- Quel est le nombre de mes iniquités et de mes péchés? Fais-moi connaître mes transgressions et mes offenses. (⁎)
- Quel est le nombre de mes iniquités et de mes péchés? Fais-moi connaître mes transgressions et mes péchés. (Ⅰ)
- πόσαι εἰσὶν αἱ ἁμαρτίαι μου καὶ αἱ ἀνομίαι μου δίδαξόν με τίνες εἰσίν (Ⅲ)
- Quantas habeo iniquitates et peccata ?/ scelera mea et delicta ostende mihi./ (Ⅳ)
- ‫ 23 ׃13  כמה לי עונות וחטאות פשעי וחטאתי הדיעני ‬ (Ⅴ)
- Quel est le nombre de mes iniquités et de mes péchés? Fais-moi connaître ma transgression et mon péché! (Ⅵ)
- Combien ai-je d’iniquités et de péchés ? Montre-moi mon crime et mon péché. (Ⅶ)
13. 24  
Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi?
- Pourquoi cacher ainsi ton visage, et me regarder comme ton ennemi! (⁎)
- Pourquoi caches-tu ton visage, Et me prends-tu pour ton ennemi? (Ⅰ)
- διὰ τί ἀπ' ἐμου̃ κρύπτη̨ ἥγησαι δέ με ὑπεναντίον σοι (Ⅲ)
- Cur faciem tuam abscondis,/ et arbitraris me inimicum tuum ?/ (Ⅳ)
- ‫ 24 ׃13  למה פניך תסתיר ותחשבני לאויב לך ‬ (Ⅴ)
- Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi? (Ⅵ)
- Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi ? (Ⅶ)
13. 25  
Veux-tu effrayer une feuille que le vent emporte, et poursuivre une paille desséchée?
- Veux-tu donc effrayer une feuille agitée par le vent, poursuivre une paille desséchée, (⁎)
- Veux-tu frapper une feuille agitée? Veux-tu poursuivre une paille desséchée? (Ⅰ)
- ἠ̃ ὡς φύλλον κινούμενον ὑπὸ ἀνέμου εὐλαβηθήση̨ ἢ ὡς χόρτω̨ φερομένω̨ ὑπὸ πνεύματος ἀντίκεισαί μοι (Ⅲ)
- Contra folium, quod vento rapitur, ostendis potentiam tuam,/ et stipulam siccam persequeris :/ (Ⅳ)
- ‫ 25 ׃13  העלה נדף תערוץ ואת קש יבש תרדף ‬ (Ⅴ)
- Veux-tu épouvanter une feuille chassée par le vent, et poursuivre du chaume sec? (Ⅵ)
- Déploieras-tu tes forces contre une feuille que le vent emporte ? poursuivras-tu du chaume tout sec ? (Ⅶ)
13. 26  
Pour que tu écrives contre moi d'amers arrêts, et que tu me fasses recevoir la peine des péchés de ma jeunesse;
- pour que tu écrives contre moi des choses amères, pour que tu m'imputes les fautes de ma jeunesse, (⁎)
- Pourquoi m'infliger d'amères souffrances, Me punir pour des fautes de jeunesse? (Ⅰ)
- ὅτι κατέγραψας κατ' ἐμου̃ κακά περιέθηκας δέ μοι νεότητος ἁμαρτίας (Ⅲ)
- scribis enim contra me amaritudines,/ et consumere me vis peccatis adolescentiæ meæ./ (Ⅳ)
- ‫ 26 ׃13  כי תכתב עלי מררות ותורישני עונות נעורי ‬ (Ⅴ)
- Car tu écris des choses amères contre moi, et tu me fais hériter des iniquités de ma jeunesse; (Ⅵ)
- Que tu donnes contre moi des arrêts d’amertume, et que tu me fasses porter la peine des péchés de ma jeunesse ? (Ⅶ)
13. 27  
Pour que tu mettes mes pieds dans des ceps, que tu épies tous mes chemins, et que tu traces une limite autour de la plante de mes pieds;
- pour que tu mettes mes pieds dans les ceps, que tu observes toutes mes démarches, que tu traces une limite à la plante de mes pieds, (⁎)
- Pourquoi mettre mes pieds dans les ceps, Surveiller tous mes mouvements, Tracer une limite à mes pas, (Ⅰ)
- ἔθου δέ μου τὸν πόδα ἐν κωλύματι ἐφύλαξας δέ μου πάντα τὰ ἔργα εἰς δὲ ῥίζας τω̃ν ποδω̃ν μου ἀφίκου (Ⅲ)
- Posuisti in nervo pedem meum,/ et observasti omnes semitas meas,/ et vestigia pedum meorum considerasti :/ (Ⅳ)
- ‫ 27 ׃13  ותשם בסד רגלי ותשמור כל ארחותי על שרשי רגלי תתחקה ‬ (Ⅴ)
- Et tu mets mes pieds dans les ceps, et tu observes tous mes sentiers; tu as tracé une ligne autour des plantes de mes pieds; (Ⅵ)
- Et que tu mettes mes pieds aux ceps, et observes tous mes chemins ? et que tu suives les traces de mes pieds ? (Ⅶ)
13. 28  
Et ce corps se détruit comme du bois vermoulu, comme un vêtement que la teigne a rongé.
- alors que mon corps se consume comme un bois vermoulu, comme un vêtement que dévore la teigne. (⁎)
- Quand mon corps tombe en pourriture, Comme un vêtement que dévore la teigne? (Ⅰ)
- ὃ παλαιου̃ται ἴσα ἀσκω̨̃ ἢ ὥσπερ ἱμάτιον σητόβρωτον (Ⅲ)
- qui quasi putredo consumendus sum,/ et quasi vestimentum quod comeditur a tinea.] (Ⅳ)
- ‫ 28 ׃13  והוא כרקב יבלה כבגד אכלו עש ‬ (Ⅴ)
- Et celui que tu poursuis dépérit comme une chose pourrie, comme un vêtement que la teigne a rongé. (Ⅵ)
- Car celui [que tu poursuis de cette manière,] s’en va par pièces comme du bois vermoulu, et comme une robe que la teigne a rongée. (Ⅶ)


Page: 1

Chapitre 13

| | | | | | | | | | | | 13| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 







Home