Hébreux
Onelittleangel > > Hébreux  >
(14 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

5. 1  
En effet, tout grand prêtre, pris d'entre les hommes, est établi pour les hommes en ce qui regarde le culte de Dieu, afin d'offrir des oblations et des sacrifices pour les péchés.

En effet, tout souverain sacrificateur pris du milieu des hommes est établi pour les hommes dans le service de Dieu, afin de présenter des offrandes et des sacrifice pour les péchés. (Ⅰ)

*****

Πᾶς γὰρ ἀρχιερεὺς ἐξ ἀνθρώπων λαμβανόμενος ὑπὲρ ἀνθρώπων καθίσταται τὰ πρὸς τὸν θεόν, ἵνα προσφέρῃ δῶρά τε καὶ θυσίας ὑπὲρ ἁμαρτιῶν, (Ⅲ)

*****

Omnis namque pontifex ex hominibus assumptus, pro hominibus constituitur in iis quæ sunt ad Deum, ut offerat dona, et sacrificia pro peccatis : (Ⅳ)

*****

Car tout souverain sacrificateur pris d’entre les hommes est établi pour les hommes dans les choses qui concernent Dieu, afin qu’il offre et des dons et des sacrifices pour les péchés, (Ⅵ)

*****

Or tout souverain Sacrificateur se prenant d’entre les hommes, est établi pour les hommes dans les choses qui concernent [le service] de Dieu, afin qu’il offre des dons et des sacrifices pour les péchés. (Ⅶ)

*****

5. 2  
Il est capable d'user d'indulgence envers ceux qui pèchent par ignorance et par erreur, puisqu'il est lui-même entouré de faiblesse.

Il peut être indulgent pour les ignorants et les égarés, puisque la faiblesse est aussi son partage. (Ⅰ)

*****

μετριοπαθεῖν δυνάμενος τοῖς ἀγνοοῦσι καὶ πλανωμένοις ἐπεὶ καὶ αὐτὸς περίκειται ἀσθένειαν, (Ⅲ)

*****

qui condolere possit iis qui ignorant et errant : quoniam et ipse circumdatus est infirmitate : (Ⅳ)

*****

étant capable d’avoir de l’indulgence pour les ignorants et les errants, puisqu’il est aussi lui-même enveloppé d’infirmité; (Ⅵ)

*****

Etant propre à avoir suffisamment pitié des ignorants et des errants ; parce qu’il est aussi lui-même environné d’infirmité. (Ⅶ)

*****

5. 3  
Et c'est à cause de cette faiblesse qu'il doit offrir pour lui-même, comme pour le peuple, des sacrifices pour les péchés.

Et c'est à cause de cette faiblesse qu'il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés, comme pour ceux du peuple. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸂δι’ αὐτὴν⸃ ὀφείλει, καθὼς περὶ τοῦ λαοῦ, οὕτως καὶ περὶ ⸀αὑτοῦ προσφέρειν ⸀περὶ ἁμαρτιῶν. (Ⅲ)

*****

et propterea debet, quemadmodum pro populo, ita etiam et pro semetipso offerre pro peccatis. (Ⅳ)

*****

et, à cause de cette infirmité, il doit offrir pour les péchés, comme pour le peuple, ainsi aussi pour lui-même. (Ⅵ)

*****

Tellement qu’à cause de cette [infirmité], il doit offrir pour les péchés, non seulement pour le peuple, mais aussi pour lui-même. (Ⅶ)

*****

5. 4  
Et nul ne s'arroge cette dignité; il faut y être appelé de Dieu, comme Aaron.

Nul ne s'attribue cette dignité, s'il n'est appelé de Dieu, comme le fut Aaron. (Ⅰ)

*****

καὶ οὐχ ἑαυτῷ τις λαμβάνει τὴν τιμήν, ἀλλὰ καλούμενος ὑπὸ τοῦ θεοῦ, ⸀καθώσπερ καὶ Ἀαρών. (Ⅲ)

*****

Nec quisquam sumit sibi honorem, sed qui vocatur a Deo, tamquam Aaron. (Ⅳ)

*****

Or nul ne s’arroge cet honneur; mais seulement s’il est appelé de Dieu, ainsi que le fut aussi Aaron. (Ⅵ)

*****

Or nul ne s’attribue cet honneur, mais celui-là [en jouit] qui est appelé de Dieu, comme Aaron. (Ⅶ)

*****

5. 5  
Ainsi le Christ ne s'est pas élevé de lui-même à la gloire du souverain pontificat, mais il l'a reçue de celui qui lui a dit : " Tu es mon Fils, je t'ai engendré aujourd'hui ";

Et Christ ne s'est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur, mais il la tient de celui qui lui a dit: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui! (Ⅰ)

*****

Οὕτως καὶ ὁ Χριστὸς οὐχ ἑαυτὸν ἐδόξασεν γενηθῆναι ἀρχιερέα, ἀλλ’ ὁ λαλήσας πρὸς αὐτόν· Υἱός μου εἶ σύ, ἐγὼ σήμερον γεγέννηκά σε· (Ⅲ)

*****

Sic et Christus non semetipsum clarificavit ut pontifex fieret : sed qui locutus est ad eum : Filius meus es tu, ego hodie genui te. (Ⅳ)

*****

De même le Christ aussi ne s’est pas glorifié lui-même pour être fait souverain sacrificateur, mais celui-là l’a glorifié qui lui a dit: «Tu es mon Fils; moi je t’ai aujourd’hui engendré»; (Ⅵ)

*****

De même aussi Christ ne s’est point glorifié lui-même pour être fait souverain Sacrificateur, mais celui-là [l’a glorifié] qui lui a dit : c’est toi qui es mon Fils, je t’ai aujourd’hui engendré. (Ⅶ)

*****

5. 6  
comme il dit encore dans un autre endroit : " Tu es prêtre pour toujours selon l'ordre de Melchisédech. "

Comme il dit encore ailleurs: Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l'ordre de Melchisédek. (Ⅰ)

*****

καθὼς καὶ ἐν ἑτέρῳ λέγει· Σὺ ἱερεὺς εἰς τὸν αἰῶνα κατὰ τὴν τάξιν Μελχισέδεκ, (Ⅲ)

*****

Quemadmodum et in alio loco dicit : Tu es sacerdos in æternum, secundum ordinem Melchisedech. (Ⅳ)

*****

comme il dit aussi dans un autre passage: «Tu es sacrificateur pour l’éternité selon l’ordre de Melchisédec»; (Ⅵ)

*****

Comme il lui dit aussi en un autre endroit : tu es Sacrificateur éternellement selon l’ordre de Melchisédec. (Ⅶ)

*****

5. 7  
C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant avec de grands cris et avec larmes offert des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé pour sa piété,

C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, (Ⅰ)

*****

ὃς ἐν ταῖς ἡμέραις τῆς σαρκὸς αὐτοῦ δεήσεις τε καὶ ἱκετηρίας πρὸς τὸν δυνάμενον σῴζειν αὐτὸν ἐκ θανάτου μετὰ κραυγῆς ἰσχυρᾶς καὶ δακρύων προσενέγκας καὶ εἰσακουσθεὶς ἀπὸ τῆς εὐλαβείας, (Ⅲ)

*****

Qui in diebus carnis suæ preces, supplicationesque ad eum qui possit illum salvum facere a morte cum clamore valido, et lacrimis offerens, exauditus est pro sua reverentia. (Ⅳ)

*****

— qui, durant les jours de sa chair, ayant offert, avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, (Ⅵ)

*****

Qui durant les jours de sa chair ayant offert avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort et ayant été exaucé de ce qu’il craignait, (Ⅶ)

*****

5. 8  
a appris, tout Fils qu'il est, par ses propres souffrances, ce que c'est qu'obéir;

a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes, (Ⅰ)

*****

καίπερ ὢν υἱός, ἔμαθεν ἀφ’ ὧν ἔπαθεν τὴν ὑπακοήν, (Ⅲ)

*****

Et quidem cum esset Filius Dei, didicit ex iis, quæ passus est, obedientiam : (Ⅳ)

*****

quoiqu’il fût Fils, a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes; (Ⅵ)

*****

Quoiqu’il fût le Fils [de Dieu], il a pourtant appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes. (Ⅶ)

*****

5. 9  
et maintenant que le voilà au terme, il sauve à jamais tous ceux qui lui obéissent.

et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, (Ⅰ)

*****

καὶ τελειωθεὶς ἐγένετο ⸂πᾶσιν τοῖς ὑπακούουσιν αὐτῷ⸃ αἴτιος σωτηρίας αἰωνίου, (Ⅲ)

*****

et consummatus, factus est omnibus obtemperantibus sibi, causa salutis æternæ, (Ⅳ)

*****

et ayant été consommé, il est devenu, pour tous ceux qui lui obéissent, l’auteur du salut éternel, (Ⅵ)

*****

Et ayant été consacré, il a été l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent ; (Ⅶ)

*****

5. 10  
Dieu l'ayant déclaré "grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech."

Dieu l'ayant déclaré souverain sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek. (Ⅰ)

*****

προσαγορευθεὶς ὑπὸ τοῦ θεοῦ ἀρχιερεὺς κατὰ τὴν τάξιν Μελχισέδεκ. (Ⅲ)

*****

appellatus a Deo pontifex juxta ordinem Melchisedech.\ (Ⅳ)

*****

étant salué par Dieu souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédec, (Ⅵ)

*****

Etant appelé de Dieu [à être] souverain Sacrificateur selon l’ordre de Melchisédec ; (Ⅶ)

*****

5. 11  
Sur ce sujet, nous aurions beaucoup de choses à dire, et des choses difficiles à vous expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre.

Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. (Ⅰ)

*****

Περὶ οὗ πολὺς ἡμῖν ὁ λόγος καὶ δυσερμήνευτος λέγειν, ἐπεὶ νωθροὶ γεγόνατε ταῖς ἀκοαῖς· (Ⅲ)

*****

De quo nobis grandis sermo, et ininterpretabilis ad dicendum : quoniam imbecilles facti estis ad audiendum. (Ⅳ)

*****

au sujet duquel nous avons beaucoup de choses à dire et qui sont difficiles à expliquer, puisque vous êtes devenus paresseux à écouter. (Ⅵ)

*****

De qui nous avons beaucoup de choses à dire, mais elles sont difficiles à expliquer, à cause que vous êtes devenus paresseux à écouter. (Ⅶ)

*****

5. 12  
Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers éléments des oracles de Dieu, et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, plutôt que d'une nourriture solide.

Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. (Ⅰ)

*****

καὶ γὰρ ὀφείλοντες εἶναι διδάσκαλοι διὰ τὸν χρόνον, πάλιν χρείαν ἔχετε τοῦ διδάσκειν ὑμᾶς ⸀τινὰ τὰ στοιχεῖα τῆς ἀρχῆς τῶν λογίων τοῦ θεοῦ, καὶ γεγόνατε χρείαν ἔχοντες γάλακτος, ⸀οὐ στερεᾶς τροφῆς. (Ⅲ)

*****

Etenim cum deberetis magistri esse propter tempus, rursum indigetis ut vos doceamini quæ sint elementa exordii sermonum Dei : et facti estis quibus lacte opus sit, non solido cibo. (Ⅳ)

*****

Car lorsque vous devriez être des docteurs, vu le temps, vous avez de nouveau besoin qu’on vous enseigne quels sont les premiers rudiments des oracles de Dieu, et vous êtes devenus tels, que vous avez besoin de lait et non de nourriture solide; (Ⅵ)

*****

Car au lieu que vous devriez être maîtres, vu le temps, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne quels sont les rudiments du commencement des paroles de Dieu ; et vous êtes devenus tels, que vous avez encore besoin de lait, et non de viande solide. (Ⅶ)

*****

5. 13  
Quiconque en est encore au lait, n'est pas capable de la parole de perfection car c'est un enfant.

Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant. (Ⅰ)

*****

πᾶς γὰρ ὁ μετέχων γάλακτος ἄπειρος λόγου δικαιοσύνης, νήπιος γάρ ἐστιν· (Ⅲ)

*****

Omnis enim, qui lactis est particeps, expers est sermonis justitiæ : parvulus enim est. (Ⅳ)

*****

car quiconque use de lait est inexpérimenté dans la parole de la justice, car il est un petit enfant; (Ⅵ)

*****

Or quiconque use de lait, ne sait point ce que c’est de la parole de la justice ; parce qu’il est un enfant ; (Ⅶ)

*****

5. 14  
Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le sens est exercé par habitude à discerner le bien et le mal.

Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. (Ⅰ)

*****

τελείων δέ ἐστιν ἡ στερεὰ τροφή, τῶν διὰ τὴν ἕξιν τὰ αἰσθητήρια γεγυμνασμένα ἐχόντων πρὸς διάκρισιν καλοῦ τε καὶ κακοῦ. (Ⅲ)

*****

Perfectorum autem est solidus cibus : eorum, qui pro consuetudine exercitatos habent sensus ad discretionem boni ac mali. (Ⅳ)

*****

mais la nourriture solide est pour les hommes faits, qui, par le fait de l’habitude, ont les sens exercés à discerner le bien et le mal. (Ⅵ)

*****

Mais la viande solide est pour ceux qui sont déjà hommes faits, [c’est-à-dire], pour ceux qui pour y être habitués, ont les sens exercés à discerner le bien et le mal. (Ⅶ)

*****



Page: 1

Chapitre 5

| | | | 5| | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥