L’aube (al-fajr)
Onelittleangel > >  
(31 Verses | Page 1 / 1)
Traduction de Malek Chebel (2009).
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
Traduction de Malek Chebel (2009).Afficher
(⁎)Afficher | Cacher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅱ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher


89.0
Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Alhamdu lillahi rabbi alAAalameena (⁎)

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. (Ⅰ)

 [Commencer] par le Nom de DIEU le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ (Ⅳ)

89.1
Par l’aube,

Waalfajri (⁎)

Par l’aube ! (Ⅰ)

Par l’aube, (Ⅱ)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ وَالْفَجْرِ (Ⅳ)

89.2
et les dix nuits.

Walayalin AAashrin (⁎)

Par les dix nuits ! (Ⅰ)

par les dix nuits, (Ⅱ)

وَلَيَالٍ عَشْرٍ (Ⅳ)

89.3
Par le pair et l’impair,

WaalshshafAAi waalwatri (⁎)

Par le pair et l’impair ! (Ⅰ)

par le pair et l’impair, (Ⅱ)

وَالشَّفْعِ وَالْوَتْرِ (Ⅳ)

89.4
et la nuit quand elle s’installe.

Waallayli itha yasri (⁎)

Par la nuit qui s’écoule ! (Ⅰ)

par la nuit quand elle s’écoule, (Ⅱ)

وَاللَّيْلِ إِذَا يَسْرِ (Ⅳ)

89.5
N’est-il pas là un serment pour celui qui est doué d’intelligence ?

Hal fee thalika qasamun lithee hijrin (⁎)

N’est-ce pas là un serment suffisant pour un homme doué d’intelligence ? (Ⅰ)

[n’]est-ce [pas] là un serment [suffisant] pour quelqu’un qui est intelligent ? (Ⅱ)

هَلْ فِي ذَٰلِكَ قَسَمٌ لِّذِي حِجْرٍ (Ⅳ)

89.6
N’as-tu pas vu ce que ton Seigneur a fait du peuple des ‘Ad,

Alam tara kayfa faAAala rabbuka biAAadin (⁎)

N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a traité les `Âd, (Ⅰ)

N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a traité les cAad (Ⅱ)

أَلَمْ تَرَ كَيْفَ فَعَلَ رَبُّكَ بِعَادٍ (Ⅳ)

89.7
vivant à Iram, la ville aux grandes colonnes,

Irama thati alAAimadi (⁎)

et la cité d’Iram aux colonnes prestigieuses, (Ⅰ)

d’Iram, [la ville] à colonnes (constructions) élevées, (Ⅱ)

إِرَمَ ذَاتِ الْعِمَادِ (Ⅳ)

89.8
à nulle autre pareille en ce pays ?

Allatee lam yukhlaq mithluha fee albiladi (⁎)

qui n’avait d’égale dans aucun pays du monde ? (Ⅰ)

telle qu’il n’en fut jamais créées (construites) de pareilles au monde, (Ⅱ)

الَّتِي لَمْ يُخْلَقْ مِثْلُهَا فِي الْبِلَادِ (Ⅳ)

89.9
Et des Thamoud, qui ont taillé la grosse pierre dans la vallée

Wathamooda allatheena jaboo alssakhra bialwadi (⁎)

Connais-tu le sort que le Seigneur a réservé aux Thamûd qui avaient taillé dans le roc de la vallée leurs demeures, (Ⅰ)

les [impies des] Thamoud qui taillaient les [grands] rochers dans la vallée, (Ⅱ)

وَثَمُودَ الَّذِينَ جَابُوا الصَّخْرَ بِالْوَادِ (Ⅳ)

89.10
et de Pharaon, l’homme aux pieux,

WafirAAawna thee alawtadi (⁎)

et comment Il a agi avec Pharaon, le maître des monuments altiers ? (Ⅰ)

et Pharaon [qui avait] des épieux [qui avaient tentes et pyramides, et qui tourmentait les gens], (Ⅱ)

وَفِرْعَوْنَ ذِي الْأَوْتَادِ (Ⅳ)

89.11
Tous se sont comportés en tyrans dans le pays,

Allatheena taghaw fee albiladi (⁎)

Tous ont commis des exactions sur Terre (Ⅰ)

[tous] ceux qui se rebellèrent dans le monde, (Ⅱ)

الَّذِينَ طَغَوْا فِي الْبِلَادِ (Ⅳ)

89.12
ont multiplié les méfaits et la corruption.

Faaktharoo feeha alfasada (⁎)

et y ont semé la corruption sans mesure. (Ⅰ)

et y multiplièrent la corruption ? (Ⅱ)

فَأَكْثَرُوا فِيهَا الْفَسَادَ (Ⅳ)

89.13
Ton Seigneur fondit sur eux et les flagella d’un fouet de correction.

Fasabba AAalayhim rabbuka sawta AAathabin (⁎)

Aussi ton Seigneur leur a-t-Il infligé le fouet du châtiment, (Ⅰ)

En conséquence, ton Seigneur abattit sur eux le fouet du châtiment. (Ⅱ)

فَصَبَّ عَلَيْهِمْ رَبُّكَ سَوْطَ عَذَابٍ (Ⅳ)

89.14
Ton Seigneur est à l’affût.

Inna rabbaka labialmirsadi (⁎)

car rien n’échappe à Sa vigilance. (Ⅰ)

Oui, ton Seigneur (Sa sentence, ou le groupe des anges à Son ordre) est aux aguets. (Ⅱ)

إِنَّ رَبَّكَ لَبِالْمِرْصَادِ (Ⅳ)

89.15
Quant à l’homme, lorsqu’il est éprouvé et honoré par Dieu, il dit, reconnaissant : Dieu m’a honoré.

Faamma alinsanu itha ma ibtalahu rabbuhu faakramahu wanaAAAAamahu fayaqoolu rabbee akramani (⁎)

Lorsque ton Seigneur, pour éprouver l’homme, l’honore et le comble de bienfaits, celui-ci dit : « Mon Seigneur m’a honoré ! » (Ⅰ)

[Quant à] l’homme [non-éduqué et ingrat], lorsque son Seigneur l’éprouve par les honneurs et les bienfaits, [l’homme s’enfle d’orgueil et] dit : « Mon Seigneur m’a honoré ! » (Ⅱ)

فَأَمَّا الْإِنسَانُ إِذَا مَا ابْتَلَاهُ رَبُّهُ فَأَكْرَمَهُ وَنَعَّمَهُ فَيَقُولُ رَبِّي أَكْرَمَنِ (Ⅳ)

89.16
Mais lorsqu’il ne le fait pas et que son Seigneur retient Ses dons, il dit aussitôt : Mon Dieu m’a dédaigné.

Waamma itha ma ibtalahu faqadara AAalayhi rizqahu fayaqoolu rabbee ahanani (⁎)

Mais lorsqu’Il l’éprouve en lui mesurant Ses faveurs, l’homme s’écrie : « Mon Seigneur m’a humilié ! » (Ⅰ)

Mais lorsque son Seigneur l’éprouve en lui mesurant sa part de bien, [l’homme injuste se désespère et] dit : « Mon Seigneur m’a avili ! » (Ⅱ)

وَأَمَّا إِذَا مَا ابْتَلَاهُ فَقَدَرَ عَلَيْهِ رِزْقَهُ فَيَقُولُ رَبِّي أَهَانَنِ (Ⅳ)

89.17
Il n’en est rien ! Mais vous n’honorez pas l’orphelin.

Kalla bal la tukrimoona alyateema (⁎)

Eh bien non ! C’est plutôt vous qui n’êtes pas généreux avec l’orphelin ; (Ⅰ)

Mais non, vous [hommes non-éduqués vous] n’honorez pas l’orphelin, (Ⅱ)

كَلَّا ۖ بَل لَّا تُكْرِمُونَ الْيَتِيمَ (Ⅳ)

89.18
Et vous n’êtes pas très préoccupés par la nourriture du pauvre.

Wala tahaddoona AAala taAAami almiskeeni (⁎)

c’est plutôt vous qui n’encouragez pas à nourrir l’homme dans le besoin ; (Ⅰ)

vous n’incitez pas à nourrir le pauvre, (Ⅱ)

وَلَا تَحَاضُّونَ عَلَىٰ طَعَامِ الْمِسْكِينِ (Ⅳ)

89.19
Et vous dévorez sans mesure les héritages.

Watakuloona altturatha aklan lamman (⁎)

c’est plutôt vous qui spoliez les héritiers de leurs biens (Ⅰ)

vous dévorez l’héritage avec une voracité mélangeant [licite et illicite], (Ⅱ)

وَتَأْكُلُونَ التُّرَاثَ أَكْلًا لَّمًّا (Ⅳ)

89.20
Et vous aimez les richesses d’une façon aveugle.

Watuhibboona almala hubban jamman (⁎)

et qui vouez à la richesse un amour sans fin ! (Ⅰ)

vous aimez les richesses d’une passion excessive [et abusive] ! (Ⅱ)

وَتُحِبُّونَ الْمَالَ حُبًّا جَمًّا (Ⅳ)

89.21
Prenez garde ! Lorsque la terre sera réduite en poussière et que les coups s’abattront sur elle.

Kalla itha dukkati alardu dakkan dakkan (⁎)

Prenez garde ! Lorsque la Terre sera réduite en poussière ; (Ⅰ)

Mais non, quand la terre sera broyée à plusieurs reprises, (Ⅱ)

كَلَّا إِذَا دُكَّتِ الْأَرْضُ دَكًّا دَكًّا (Ⅳ)

89.22
Et que ton Seigneur se produira avec Ses anges alignés de part et d’autre.

Wajaa rabbuka waalmalaku saffan saffan (⁎)

lorsque ton Seigneur Se manifestera, que les anges se présenteront en rangs (Ⅰ)

quand viendra [l’ordre de] ton Seigneur, et les anges [viendront] rang par rang, (Ⅱ)

وَجَاءَ رَبُّكَ وَالْمَلَكُ صَفًّا صَفًّا (Ⅳ)

89.23
Et que l’avènement de la géhenne sera imminent. Ce jour-là, l’homme se souviendra de ce qu’il a fait, mais à quoi cela lui servira-t-il ?

Wajeea yawmaithin bijahannama yawmaithin yatathakkaru alinsanu waanna lahu alththikra (⁎)

et que la Géhenne se montrera, l’homme, ce jour-là, se souviendra ! Mais à quoi lui servira de se souvenir ? (Ⅰ)

ce Jour-là on amènera l’Enfer (résultat total de mauvais actes) ; ce Jour-là l’homme [impie, injuste, etc.] se rappellera [tout ce qu’il a commis]. Mais à quoi lui servira de se rappeler ? (Ⅱ)

وَجِيءَ يَوْمَئِذٍ بِجَهَنَّمَ ۚ يَوْمَئِذٍ يَتَذَكَّرُ الْإِنسَانُ وَأَنَّىٰ لَهُ الذِّكْرَىٰ (Ⅳ)

89.24
Il dira alors : Pourquoi n’ai-je pas fait que du bien durant ma vie ?

Yaqoolu ya laytanee qaddamtu lihayatee (⁎)

» Malheur à moi !, s’écriera-t-il. Si seulement j’avais accompli quelques œuvres méritoires pour ma vie future ! » (Ⅰ)

Il dira : « Hélas ! Que n’ai-je fait [du bien] pour ma vie [future] ! » (Ⅱ)

يَقُولُ يَا لَيْتَنِي قَدَّمْتُ لِحَيَاتِي (Ⅳ)

89.25
Ce jour-là, nul n’appliquera le châtiment [aussi bien que Lui]

Fayawmaithin la yuAAaththibu AAathabahu ahadun (⁎)

Ce jour-là, nul ne châtiera aussi sévèrement que le Seigneur (Ⅰ)

Ce Jour-là nul ne châtiera [si juste et précis] que Son châtiment, (Ⅱ)

فَيَوْمَئِذٍ لَّا يُعَذِّبُ عَذَابَهُ أَحَدٌ (Ⅳ)

89.26
et nul n’entravera avec ses chaînes [comme Lui].

Wala yoothiqu wathaqahu ahadun (⁎)

et nul n’enchaînera aussi solidement que Lui. (Ⅰ)

et nul n’enchaînera [si dûment et exactement] que Son enchaînement. (Ⅱ)

وَلَا يُوثِقُ وَثَاقَهُ أَحَدٌ (Ⅳ)

89.27
Ô toi, âme apaisée !

Ya ayyatuha alnnafsu almutmainnatu (⁎)

Quant à toi, ô âme, désormais apaisée ! (Ⅰ)

[Mais à quiconque sera pieux et observera les ordres de DIEU sera dit :] « Ô toi, âme apaisée, (Ⅱ)

يَا أَيَّتُهَا النَّفْسُ الْمُطْمَئِنَّةُ (Ⅳ)

89.28
Reviens vers ton Seigneur, satisfaite de Lui, avec son agrément.

IrjiAAee ila rabbiki radiyatan mardiyyatan (⁎)

Retourne auprès de ton Seigneur, satisfaite et agréée ! (Ⅰ)

retourne satisfaite et agréée vers ton Seigneur, (Ⅱ)

ارْجِعِي إِلَىٰ رَبِّكِ رَاضِيَةً مَّرْضِيَّةً (Ⅳ)

89.29
Rejoins le rang de Mes serviteurs.

Faodkhulee fee AAibadee (⁎)

Sois désormais du nombre de Mes serviteurs, (Ⅰ)

entre avec Mes [proches] adorateurs, (Ⅱ)

فَادْخُلِي فِي عِبَادِي (Ⅳ)

89.30
Entre donc en Mon paradis !

Waodkhulee jannatee (⁎)

et sois la bienvenue dans Mon Paradis ! (Ⅰ)

entre dans Mon paradis ». (Ⅱ)

وَادْخُلِي جَنَّتِي (Ⅳ)


Page:  1

Menu livre ↑