Onelittleangel.com
Soufisme
Philosophie & mystique du Mystique soufie
Onelittleangel > Islam > Soufisme
167 citations| Page 1 / 7
En savoir + : Mystique soufie : Naissance, histoire & art

Retrouvez toutes les citations de onelittleangel dans la nouvelle application Android sur Google Play




Quand je vois ton visage,

les pierres tournent et volent.

tu m’apparais et la pensée cessant

je perds ma place.

L’eau coule en perles

le feu crépite sans nuire.

En ta présence s’en va l’envie

de ce que je pense désirer,

trois lampes pantelantes qui luisent…

Au coeur de ta face

les manuscrits anciens

paraissent miroirs rouillés.

Tu respires et

de formes nouvelles jaillissent et

l’air du refrain d’un entrain

aussi enclin que le printemps

se meut comme un immense wagon.

Roule doucement.

De nous,

certains avancent en trébuchant.

Ce jour comme tous les autres,

nous émergeons vides et apeurés.

Trêve de lectures et d’études,

Joues de la cymbale.

Que la beauté volupté

soit de nos actes habitée.

Il est mille et une manières folles

de rendre grâce et baiser le sol.

Au delà des schémas manichéens,

existe un terrain,

je t’y rencontrerai.

Quand l’âme s’étend sur l’herbe,

le monde devient trop plein

pour être plaint.

L’idée, la langue, le chacun

plus rien n’a de sens.

Le vent de l’aube a des secrets à te partager,

ne retourne pas t’allonger.

Tu dois t’enquérir de ce qui t’importe,

ne retourne pas t’allonger.

Des gens vont et viennent

à travers la porte d’où

les deux mondes se tiennent.

La porte est ronde et large,

ne retourne pas t’allonger.

Je veux t’embrasser.

Le prix du baiser est ta vie.

Mon aimer court vers mon vivre en criant.

Comme tu marchandes, baises moi!

Lumière divine,

pleine de particules dansantes

et toi grand rond grondant,

nos âmes dansent avec toi,

sans pieds, elles dansent,

les vois tu quand je te murmure à l’oreille?

Ils spéculent sur ta nature,

spirituelle ou sensuelle?

Ils spéculent sur Salomon et son harem

Dans le corps du monde dit on,

une âme habite

et c’est toi.

Certaines voies dans chacun

ne peuvent être ouïes par aucun.

Viens à la prairie au printemps,

on y trouve paix et vin,

nymphes cachées dans les orchidées.

Si tu ne viens pas,

rien de tout

n’a d’importance.

Si tu ne viens pas,

rien de tout ça n’importe.



Citation n° 4255 : , (Balkh, Khorasan, 1210 — Konya, Anatolie, 1273), Poète mystique persan, Islam, Soufisme
Source :  
Interprétations poétiques d'un écrivain contemporain "Rudah". traduits de "the essential rumi" par Coleman Barks

A- A A+ [↳ Email]




Un+Un=Deux
Un plus un égale un car deux c'est la séparation



Citation n° 4156 : , (Balkh, Khorasan, 1210 — Konya, Anatolie, 1273), Poète mystique persan, Islam, Soufisme
Source : Je ne sais pas  
Je lus cette equation sur un site turc je pense que sa résume la vie

A- A A+ [↳ Email]




L'amour n'est pas l'or.
On ne peux le cacher.
Les effets de l'amour sont apparents



Citation n° 4141 : , (Balkh, Khorasan, 1210 — Konya, Anatolie, 1273), Poète mystique persan, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]




J'ai vue beaucoup d'homme sans vetements
j'ai vue beaucoup de vetements sans hommes



Citation n° 4041 : , (Balkh, Khorasan, 1210 — Konya, Anatolie, 1273), Poète mystique persan, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]




Si tu viens vers moi en pas
Je viendrais vers toi en courant.



Citation n° 3983 : , (Balkh, Khorasan, 1210 — Konya, Anatolie, 1273), Poète mystique persan, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (3)]




Celui dont la langue se tait, même si son coeur ne se tait pas, allège son fardeau; celui dont la langue et le coeur se taisent tous les deux, purifie son "centre secret" (sirr) et son Seigneur s'y révèle; celui dont le coeur se tait, mais dont la bouche parle, prononce les paroles de la Sagesse; mais celui dont ni la langue ni le coeur ne se taisent est objet de Satan et soumis à sa domination.
Le silence de la langue est un des traits ordinaires de tous les hommes spirituels (al'âmma) et de tous les maîtres de la voie (arbâbu-s-sulûk). Le silence du coeur est parmi les caractères distinctifs des "rapprochés" (almuqarrabûn) qui sont des gens de contemplation. Le hâl (l'état) que le silence assure aux "progressants" (assâlikûn) est la préservation des malheurs, et celui qu'il favorise chez les "rapprochés" est l'entretien dans la familiarité seigneuriale.



Citation n° 3964 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La Parure des Abdal (Hilayatu al abdal)  

A- A A+ [↳ Email]




SI LA PRIERE CESSE D'ETRE SACCRALISATION DE NOS ACTES QUOTIENS MALHEUR EN CEUX QUI PAR IGNORANCE EN DEVIENNENT LES VICTMES CAR LA PRIERE EST A L'AME CE QUE L'ENGRAIS EST A LA SURFACE DU SOL OU IL L'AMELIORE OU IL L'ECRASE : C'EST UNE QUESTION DE DOSAGE, UNE QUESTION SURTOUT D'EDUCATION MYSTIQUE



Citation n° 3935 :  Chekh Ahmed Tidjane SY , CONTEMPORAIN, Islam, Soufisme
Source : conférence DOUIRBEL 1962  

A- A A+ [↳ Email]




Aimez toutes les créatures, quelles que soient leur religion, leur race ou leurs opinions ! Chacun est à la place où Dieu l'a mis et il ne nous appartient pas d'en juger.



Citation n° 3809 :  Sidi Hamza al Qâdiri al Boutchichi , Madagh 1922 - , guide spirituel de la Tariqa Qadirriyya Boutchichiyya, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (1)]




Quand l'amour habite le coeur, plus rien ne paraît difficile et on tire profit de tout ce qui nous arrive. Ceci provient du fait que, grâce à l'amour, le voile qui nous sépare de la Réalité devient de plus en plus ténu, on éprouve alors une joie profonde du fait de cette proximité et on est envahi par la perception de la beauté.



Citation n° 3808 :  Sidi Hamza al Qâdiri al Boutchichi , Madagh 1922 - , guide spirituel de la Tariqa Qadirriyya Boutchichiyya, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (1)]




L'obéissance à Dieu de la part des esprits celestes a lieu en ta faveur. Le ciel et l'enfer sont le reflet, l'un de ta bonté, l'autre de ta méchanceté. Les anges t'ont tous adoré. La partie et le tout se sont perdus dans ton essence. Ne te regarde donc pas avec mépris, car rien n'est au-dessus d'elle. Ton corps est la la partie du tout, et ton àme est le tout entier. Ne te rabaisse donc pas à tes propres yeux. En connaissant ton tout, ta partie se manifeste à toi. Quand ton àme s'est montée, tes membres se sont produits. Le corps n'est pas distinct de l'àme, il en est une partie, et l'àme n'est pas distincte du tout, elle en est une partie. Dans ce chemin unique, il n'y a pas de nombre; on ne doit donc jamais y parler de portion ni de tout. Au-dessus de toi il y a des milliers de nuages qui versent la pluie de la miséricorde pour augmenter ton désir. C'est pour toi que le temps arrive où la rose déploie la beauté de son vétement. Quelque chose qu'aient faite les anges, ils l'ont faite pour toi, ainsi qu'il est dit dans le Coran. Le Créateur te prodiguera, en effet, tous leurs services, comme un éternel niçar.



Citation n° 3729 :  Attâr , poète mystique soufi perse, Islam, Soufisme
Source : Le Langage des oiseaux, Chapitre 19 (Allocution d'un troisiéme oiseau), page 129.  
Qui se connait soi-méme, connait son Seigneur a dit le Saint Prophéte (PSL), penses-y bien oh toi chercheur de Vérité!!!

A- A A+ [↳ Email]




Ne séme pas le grain dans la terre des aveugles et ne tourne pas les yeux ceux qui nous contredisent, car ceux sont eux les sourds, muets et aveugles dont parla pour nous, l'exempt de péché, dans le Coran.



Citation n° 3728 : , (Murcie, 1165 — Damas, 1240), philosophe et mystique musulman attaché a la doctrine de l'«unicité de l'Être»., Islam, Soufisme
Source : La Sagesse des Prophétes  

A- A A+ [↳ Email]




Il faut rénover les méthodes de pratiques religieuses plutôt que l’Islam lui même, car nous croyons que nos déformations sont nées plus de l’analphabétisme et de l’incompréhension des adeptes que de la structure même de l’Islam.



Citation n° 3488 :  Cheikh Ahmed Tidiane Sy , 21ième siècle, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]




Une vie sans religion est une vie sans principes et une vie sans principes est un bateau sans gouvernail.



Citation n° 3487 :  Cheikh Ahmed Tidiane Sy , 21ième siècle, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (1)]




L’expérience démontre aisément que nous obéissons plutôt aux superstitions et à la tradition qu’à la doctrine pure dont nous avons héritée du Prophète. L’héritage de Mouhamad, c’est l’ensemble de toutes les vertus qui ont fait les héros du Ciel.

L’Islam n’est qu’un tremplin, et le plus sûr pour guider l’humanité vers le salut.

L’Islam peut être considéré comme une aventure passionnante ; aventure qui a pour point de départ le ventre maternel et qui ne saurait prendre fin qu’avec les flancs inconsolables de la tombe.

L’essentiel c’est de mettre l’accent sur ce que l’Islam appelle « AL HAQAA-IQAL KOUBRA », c’est à dire les grandes réalités. Les réalités de tous les temps et de tous les siècles et qui veulent que l’homme ait pour objectif principal la réalisation de l’unité profonde et organique de la création.

La littérature coranique n’a-t-elle pas permis aux musulmans de se familiariser avec tous les grands systèmes, à la seule condition qu’un souffle divin y soit maintenu.

Il s’agit non seulement d’organiser la vie mais plus précisément d’éterniser la vie par une action rémunératrice et permanente. Il s’agit enfin d’aimer l’action de vie de rendre culte à Dieu. Il s’agit enfin d’ériger la conscience en centre d’attraction où tous les jeux de perfectionnement sont autorisés.

Maîtriser le Verbe de sorte qu’Il reste le fondement du dialogue, dialogue entre Créateur et créature et, dialogue entre les hommes, dialogue entre la société et la nature ; mais que ce dialogue soit authentifié par une action concrète et parfaitement réaliste.

L’homme n’est autre chose qu’un élément de synthèse dont l’humilité reste non seulement le fondement, mais la signification de sa grandeur. C’est effectivement un moyen et une occasion pour ce dieu tombé du Ciel de redevenir ici-bas le favori de la compétition inter-universelle. C’est là le sens que le Créateur accorde à la liberté et c’est une manière qui lui singulière de désigner un vicaire. Un sens et une manière qui ont pour point de référence la dignité de l’homme. Cette dignité qui fait appel chaque jour à toutes les dispositions physico-cérébrales afin que l’équilibre soit maintenu à tous les niveaux chez l’homme et dans tous les domaines où il évolue :
c’est l’âme avec son inclination au sacré
c’est l’intelligence avec sa soif de découverte
c’est l’esprit avec ses ressources inépuisables
c’est la passion plongée dans sa quête d’approfondissement perpétuel et de divertissement
c’est le corps humain avec son légitime besoin d’aliments nutritifs
c’est surtout l’homme élément qui est là pour en assurer équitablement la répartition. Sinon, tout est obscur dans le plus obscur des mondes.



Citation n° 3486 :  Cheikh Ahmed Tidiane Sy , 21ième siècle, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]




Si la prière cesse d'être sacralisation de nos actes quotidiens, malheur à ceux qui, par ignorance, en deviennent les victimes. Car la prière est à l'àme ce que l'engrais à la surface du sol; ou elle l'améliore ou elle l'écrase. C'est une question de dosage, une question de discernement, c'est surtout une question d'éducation mystique.



Citation n° 3485 :  Cheikh Ahmed Tidiane Sy , 21ième siècle, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]




Dieu, c’est l’ensemble de tout ce qui existe ; ce qui veut dire que la religion peut être considérée comme une perpétuelle tension tendant à maintenir un parfait équilibre pour la bonne grâce de tout ce qui existe.



Citation n° 3441 :  Cheikh Ahmed Tidiane Sy , 21ième siècle, Islam, Soufisme
Source :  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (2)]




Tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvé.



Citation n° 3399 : , (Balkh, Khorasan, 1210 — Konya, Anatolie, 1273), Poète mystique persan, Islam, Soufisme
Source : Odes mystiques p.279  

A- A A+ [↳ Email]




Les epreuves malgré la soufrance qu'elles engendrent sont une bénédiction divine. Elles servent de balise pour nous ne nous eloignons pas de la voie, de la lumière donc du seigneur



Citation n° 3325 :  Cheikh Bamba Dieye , contemporaine, Islam, Soufisme
Source : Dialogue inter religieux  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (1)]




Les actions ne valent que les intentions qui les ont inspirées.



Citation n° 3188 : , 1854 - 1927, Islam, Soufisme
Source :  
Voir Mohmet "l'intention vaut action"

A- A A+ [↳ Email]




On ne peut créer l'intuition intellectuelle là où son absence est dans l'essence de l'individu, mais elle peut être actualisée là où son absence n'est qu'accidentelle, sans quoi il serait insensé d'en parler.



Citation n° 3125 :  Frithjof Schuon , 1907-1998, Islam, Soufisme
Source : Les Stations de la Sagesse  

A- A A+ [↳ Email]




Il est précieux d'être intimement persuadé, et des choses vers lesquelles nous tendons, et de notre capacité de les atteindre, avec l'aide de Dieu.



Citation n° 3124 :  Frithjof Schuon , 1907-1998, Islam, Soufisme
Source : Les Stations de la Sagesse  

A- A A+ [↳ Email]




La Vérité n'a pas en elle-même besoin de vertu, mais l'homme a besoin de vertu pour s'assimiler à la Vérité.



Citation n° 3123 :  Frithjof Schuon , 1907-1998, Islam, Soufisme
Source : Logique et Transcendance  

A- A A+ [↳ Email]




La raison d'être profonde de tout acte religieux est le "Souvenir de Dieu", qui en dernière analyse est la raison d'être même de l'homme.



Citation n° 3121 :  Frithjof Schuon , 1907-1998, Islam, Soufisme
Source : Le Soufisme voile et Quintessence  

A- A A+ [↳ Email]
Commentaire(s):  [↳ Voir (1)]




Le Soufi se nomme volontiers "fils du moment" (ibn al-waqt) ; c'est à dire qu'il se situe dans le Présent de Dieu sans s'occuper ni d'hier ni de demain, et ce présent n'est autre qu'un reflet de l'Unité.



Citation n° 3120 :  Frithjof Schuon , 1907-1998, Islam, Soufisme
Source : Le Soufisme voile et Quintessence  

A- A A+ [↳ Email]




S'il est possible que des intelligents acceptent l'erreur, il doit être possible également que des naïfs acceptent la vérité.



Citation n° 3119 :  Frithjof Schuon , 1907-1998, Islam, Soufisme
Source : Formes et Substance dans les religions.  

A- A A+ [↳ Email]

Page:  1 |2 | 3 | 4 | 5 | 6 | Etc.


Vous avez aimé cette page ? Partagez-la !


Vous aimez Onelittleangel ? Suivez-nous !





Religion du Monde |  Calendrier
des Religions du Monde
 |  Bibliothèque d'images
des Religions du Monde
 |  Chronologie
des Religions du Monde
 | 



Home  |  Plan |  Divination gratuite en ligne  |  Liens  |  Projet @onelittleangel.com