1 Corinthiens
Onelittleangel > > 1 Corinthiens  >
(58 Verses | Page 1 / 2)
Version J.N. Darby




Versions
Comparer
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

15. 1  
Or je vous fais savoir, frères, l’évangile que je vous ai annoncé, que vous avez aussi reçu, et dans lequel vous êtes,

Je vous rappelle, frères, l'Evangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, (⁎)

*****

Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, (Ⅰ)

*****

Γνωρίζω δὲ ὑμῖν, ἀδελφοί, τὸ εὐαγγέλιον ὃ εὐηγγελισάμην ὑμῖν, ὃ καὶ παρελάβετε, ἐν ᾧ καὶ ἑστήκατε, (Ⅲ)

*****

Notum autem vobis facio, fratres, Evangelium, quod prædicavi vobis, quod et accepistis, in quo et statis, (Ⅳ)

*****

Or, mes frères, je vous fais savoir l’Evangile que je vous ai annoncé, et que vous avez reçu, et auquel vous vous tenez fermes ; (Ⅶ)

*****

Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé, et que vous avez reçu, et dans lequel vous persévérez, (Ⅷ)

*****

15. 2  
par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous tenez ferme la parole que je vous ai annoncée, à moins que vous n’ayez cru en vain.

et par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; à moins que vous n'ayez cru en vain. (⁎)

*****

et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. (Ⅰ)

*****

δι’ οὗ καὶ σῴζεσθε, τίνι λόγῳ εὐηγγελισάμην ὑμῖν, εἰ κατέχετε, ἐκτὸς εἰ μὴ εἰκῇ ἐπιστεύσατε. (Ⅲ)

*****

per quod et salvamini : qua ratione prædicaverim vobis, si tenetis, nisi frustra credidistis. (Ⅳ)

*****

Et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez en quelle manière je vous l’ai annoncé ; à moins que vous n’ayez cru en vain. (Ⅶ)

*****

Et par lequel vous êtes sauvés, si vous le gardez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. (Ⅷ)

*****

15. 3  
Car je vous ai communiqué avant toutes choses ce que j’ai aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les écritures,

Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'ai appris moi-même, que le Christ est mort pour nos péchés, conformément aux Ecritures; (⁎)

*****

Je vous ai enseigné avant tout, comme je l'avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; (Ⅰ)

*****

Παρέδωκα γὰρ ὑμῖν ἐν πρώτοις, ὃ καὶ παρέλαβον, ὅτι Χριστὸς ἀπέθανεν ὑπὲρ τῶν ἁμαρτιῶν ἡμῶν κατὰ τὰς γραφάς, (Ⅲ)

*****

Tradidi enim vobis in primis quod et accepi : quoniam Christus mortuus est pro peccatis nostris secundum Scripturas : (Ⅳ)

*****

Car avant toutes choses, je vous ai donné ce que j’avais aussi reçu, [savoir], que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures ; (Ⅶ)

*****

Or, je vous ai enseigné, avant toutes choses, ce que j'avais aussi reçu: que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; (Ⅷ)

*****

15. 4  
et qu’il a été enseveli, et qu’il a été ressuscité le troisième jour, selon les écritures;

qu'il a été enseveli et qu'il est ressuscité le troisième jour, conformément aux Ecritures; (⁎)

*****

qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; (Ⅰ)

*****

καὶ ὅτι ἐτάφη, καὶ ὅτι ἐγήγερται τῇ ⸂ἡμέρᾳ τῇ τρίτῃ⸃ κατὰ τὰς γραφάς, (Ⅲ)

*****

et quia sepultus est, et quia resurrexit tertia die secundum Scripturas : (Ⅳ)

*****

Et qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures ; (Ⅶ)

*****

Et qu'il a été enseveli, et qu'il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; (Ⅷ)

*****

15. 5  
et qu’il a été vu de Céphas, puis des douze.

et qu'il est apparu à Céphas, puis aux Douze. (⁎)

*****

et qu'il est apparu à Céphas, puis aux douze. (Ⅰ)

*****

καὶ ὅτι ὤφθη Κηφᾷ, εἶτα τοῖς δώδεκα· (Ⅲ)

*****

et quia visus est Cephæ, et post hoc undecim : (Ⅳ)

*****

Et qu’il a été vu de Céphas, et ensuite des Douze. (Ⅶ)

*****

Et qu'il a été vu de Céphas, puis des douze; (Ⅷ)

*****

15. 6  
Ensuite il a été vu de plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont demeurés en vie jusqu’à présent, mais quelques-uns aussi se sont endormis.

Après cela, il est apparu en une seule fois à plus de cinq cents frères, dont la plupart sont encore vivants, et quelques-uns se sont endormis. (⁎)

*****

Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. (Ⅰ)

*****

ἔπειτα ὤφθη ἐπάνω πεντακοσίοις ἀδελφοῖς ἐφάπαξ, ἐξ ὧν οἱ ⸀πλείονες μένουσιν ἕως ἄρτι, τινὲς ⸀δὲ ἐκοιμήθησαν· (Ⅲ)

*****

deinde visus est plus quam quingentis fratribus simul : ex quibus multi manent usque adhuc, quidam autem dormierunt : (Ⅳ)

*****

Depuis il a été vu de plus de cinq cents frères à une fois, dont plusieurs sont encore vivants, et quelques-uns sont morts. (Ⅶ)

*****

Ensuite, il a été vu en une seule fois de plus de cinq cents frères, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts. (Ⅷ)

*****

15. 7  
Ensuite il a été vu de Jacques, puis de tous les apôtres;

Ensuite il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. (⁎)

*****

Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. (Ⅰ)

*****

ἔπειτα ὤφθη Ἰακώβῳ, εἶτα τοῖς ἀποστόλοις πᾶσιν· (Ⅲ)

*****

deinde visus est Jacobo, deinde Apostolis omnibus : (Ⅳ)

*****

Ensuite il a été vu de Jacques, et puis de tous les Apôtres. (Ⅶ)

*****

Ensuite, il s'est fait voir à Jacques, et puis à tous les apôtres; (Ⅷ)

*****

15. 8  
et, après tous, comme d’un avorton, il a été vu aussi de moi.

Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton. (⁎)

*****

Après eux tous, il m'est aussi apparu à moi, comme à l'avorton; (Ⅰ)

*****

ἔσχατον δὲ πάντων ὡσπερεὶ τῷ ἐκτρώματι ὤφθη κἀμοί. (Ⅲ)

*****

novissime autem omnium tamquam abortivo, visus est et mihi. (Ⅳ)

*****

Et après tous, il a été vu aussi de moi, comme d’un avorton. (Ⅶ)

*****

Et après tous, il m'est apparu à moi aussi comme à un avorton. (Ⅷ)

*****

15. 9  
Car je suis le moindre des apôtres, moi qui ne suis pas digne d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’assemblée de Dieu.

Car je suis le moindre des Apôtres, moi qui ne suis pas digne d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Eglise de Dieu. (⁎)

*****

car je suis le moindre des apôtres, je ne suis pas digne d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ γάρ εἰμι ὁ ἐλάχιστος τῶν ἀποστόλων, ὃς οὐκ εἰμὶ ἱκανὸς καλεῖσθαι ἀπόστολος, διότι ἐδίωξα τὴν ἐκκλησίαν τοῦ θεοῦ· (Ⅲ)

*****

Ego enim sum minimus Apostolorum, qui non sum dignus vocari Apostolus, quoniam persecutus sum ecclesiam Dei. (Ⅳ)

*****

Car je suis le moindre des Apôtres, qui ne suis pas digne d’être appelé Apôtre, parce que j’ai persécuté l’Eglise de Dieu. (Ⅶ)

*****

Car je suis le moindre des apôtres, moi qui ne suis pas digne d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu. (Ⅷ)

*****

15. 10  
Mais par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis; et sa grâce envers moi n’a pas été vaine, mais j’ai travaillé beaucoup plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.

C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été vaine; loin de là, j'ai travaillé plus qu'eux tous, non pas moi pourtant, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. (⁎)

*****

Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n'a pas été vaine; loin de là, j'ai travaillé plus qu'eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. (Ⅰ)

*****

χάριτι δὲ θεοῦ εἰμι ὅ εἰμι, καὶ ἡ χάρις αὐτοῦ ἡ εἰς ἐμὲ οὐ κενὴ ἐγενήθη, ἀλλὰ περισσότερον αὐτῶν πάντων ἐκοπίασα, οὐκ ἐγὼ δὲ ἀλλὰ ἡ χάρις τοῦ θεοῦ ⸀ἡ σὺν ἐμοί. (Ⅲ)

*****

Gratia autem Dei sum id quod sum, et gratia ejus in me vacua non fuit, sed abundantius illis omnibus laboravi : non ego autem, sed gratia Dei mecum : (Ⅳ)

*****

Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis ; et sa grâce envers moi n’a point été vaine, mais j’ai travaillé beaucoup plus qu’eux tous ; toutefois non point moi, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. (Ⅶ)

*****

Mais c'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis; et sa grâce envers moi n'a pas été vaine; au contraire, j'ai travaillé beaucoup plus qu'eux tous; non pas moi pourtant, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. (Ⅷ)

*****

15. 11  
Soit donc moi, soit eux, nous prêchons ainsi, et vous avez cru ainsi.

Ainsi donc, soit moi, soit eux, voilà ce que nous prêchons, et voilà ce que vous avez cru. (⁎)

*****

Ainsi donc, que ce soit moi, que ce soient eux, voilà ce que nous prêchons, et c'est ce que vous avez cru. (Ⅰ)

*****

εἴτε οὖν ἐγὼ εἴτε ἐκεῖνοι, οὕτως κηρύσσομεν καὶ οὕτως ἐπιστεύσατε. (Ⅲ)

*****

sive enim ego, sive illi : sic prædicamus, et sic credidistis.\ (Ⅳ)

*****

Soit donc moi, soit eux, nous prêchons ainsi, et vous l’avez cru ainsi. (Ⅶ)

*****

Soit donc moi, soit eux, nous prêchons ainsi, et vous avez cru ainsi. (Ⅷ)

*****

15. 12  
Or si Christ est prêché, — qu’il a été ressuscité d’entre les morts, comment disent quelques-uns parmi vous qu’il n’y a pas de résurrection de morts?

Or, si l'on prêche que le Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts? (⁎)

*****

Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts? (Ⅰ)

*****

Εἰ δὲ Χριστὸς κηρύσσεται ὅτι ἐκ νεκρῶν ἐγήγερται, πῶς λέγουσιν ⸂ἐν ὑμῖν τινες⸃ ὅτι ἀνάστασις νεκρῶν οὐκ ἔστιν; (Ⅲ)

*****

Si autem Christus prædicatur quod resurrexit a mortuis, quomodo quidam dicunt in vobis, quoniam resurrectio mortuorum non est ? (Ⅳ)

*****

Or si on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment disent quelques-uns d’entre vous qu’il n’y a point de résurrection des morts ? (Ⅶ)

*****

Or, si l'on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu'il n'y a point de résurrection des morts? (Ⅷ)

*****

15. 13  
Mais s’il n’y a pas de résurrection de morts, Christ n’a pas été ressuscité non plus;

S'il n'y a point de résurrection des morts, le Christ non plus n'est pas ressuscité. (⁎)

*****

S'il n'y a point de résurrection des morts, Christ non plus n'est pas ressuscité. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ ἀνάστασις νεκρῶν οὐκ ἔστιν, οὐδὲ Χριστὸς ἐγήγερται· (Ⅲ)

*****

Si autem resurrectio mortuorum non est : neque Christus resurrexit. (Ⅳ)

*****

Car s’il n’y a point de résurrection des morts, Christ aussi n’est point ressuscité. (Ⅶ)

*****

Et s'il n'y a point de résurrection des morts, Christ aussi n'est point ressuscité. (Ⅷ)

*****

15. 14  
et si Christ n’a pas été ressuscité, notre prédication donc est vaine aussi, et votre foi aussi est vaine;

Et si le Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, vaine aussi est votre foi. (⁎)

*****

Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ Χριστὸς οὐκ ἐγήγερται, κενὸν ⸀ἄρα τὸ κήρυγμα ἡμῶν, ⸀κενὴ καὶ ἡ πίστις ⸀ὑμῶν, (Ⅲ)

*****

Si autem Christus non resurrexit, inanis est ergo prædicatio nostra, inanis est et fides vestra : (Ⅳ)

*****

Et si Christ n’est point ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. (Ⅶ)

*****

Et si Christ n'est point ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. (Ⅷ)

*****

15. 15  
et même nous sommes trouvés de faux témoins de Dieu, car nous avons rendu témoignage à l’égard de Dieu qu’il a ressuscité Christ, lequel il n’a pas ressuscité si réellement les morts ne ressuscitent pas.

Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque vous avons témoigné contre lui qu'il a ressuscité le Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, s'il est vrai que les morts ne ressuscitent pas. (⁎)

*****

Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l'égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu'il a ressuscité Christ, tandis qu'il ne l'aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. (Ⅰ)

*****

εὑρισκόμεθα δὲ καὶ ψευδομάρτυρες τοῦ θεοῦ, ὅτι ἐμαρτυρήσαμεν κατὰ τοῦ θεοῦ ὅτι ἤγειρεν τὸν Χριστόν, ὃν οὐκ ἤγειρεν εἴπερ ἄρα νεκροὶ οὐκ ἐγείρονται. (Ⅲ)

*****

invenimur autem et falsi testes Dei : quoniam testimonium diximus adversus Deum quod suscitaverit Christum, quem non suscitavit, si mortui non resurgunt. (Ⅳ)

*****

Et même nous sommes de faux témoins de la part de Dieu : car nous avons rendu témoignage de la part de Dieu qu’il a ressuscité Christ ; lequel pourtant il n’a pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. (Ⅶ)

*****

Il se trouve même que nous sommes de faux témoins de Dieu; car nous avons rendu ce témoignage à l'égard de Dieu, qu'il a ressuscité Christ, lequel il n'a point ressuscité, si les morts ne ressuscitent point. (Ⅷ)

*****

15. 16  
Car si les morts ne ressuscitent pas, Christ n’a pas été ressuscité non plus;

Car si les morts ne ressuscitent pas, le Christ non plus n'est pas ressuscité. (⁎)

*****

Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n'est pas ressuscité. (Ⅰ)

*****

εἰ γὰρ νεκροὶ οὐκ ἐγείρονται, οὐδὲ Χριστὸς ἐγήγερται· (Ⅲ)

*****

Nam si mortui non resurgunt, neque Christus resurrexit. (Ⅳ)

*****

Car si les morts ne ressuscitent point, Christ aussi n’est point ressuscité. (Ⅶ)

*****

Car, si les morts ne ressuscitent point, Christ n'est pas non plus ressuscité. (Ⅷ)

*****

15. 17  
et si Christ n’a pas été ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés:

Et si le Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, et par conséquent aussi, (⁎)

*****

Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ Χριστὸς οὐκ ἐγήγερται, ματαία ἡ πίστις ⸀ὑμῶν, ἔτι ἐστὲ ἐν ταῖς ἁμαρτίαις ὑμῶν. (Ⅲ)

*****

Quod si Christus non resurrexit, vana est fides vestra : adhuc enim estis in peccatis vestris. (Ⅳ)

*****

Et si Christ n’est point ressuscité, votre foi est vaine, et vous êtes encore dans vos péchés. (Ⅶ)

*****

Et si Christ n'est point ressuscité, votre foi est vaine, et vous êtes encore dans vos péchés. (Ⅷ)

*****

15. 18  
ceux donc aussi qui se sont endormis en Christ ont péri.

ceux qui se sont endormis dans le Christ sont perdus. (⁎)

*****

et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. (Ⅰ)

*****

ἄρα καὶ οἱ κοιμηθέντες ἐν Χριστῷ ἀπώλοντο. (Ⅲ)

*****

Ergo et qui dormierunt in Christo, perierunt. (Ⅳ)

*****

Ceux donc aussi qui dorment en Christ, sont péris. (Ⅶ)

*****

Ceux donc qui sont morts en Christ, sont aussi perdus. (Ⅷ)

*****

15. 19  
Si, pour cette vie seulement, nous avons espérance en Christ, nous sommes plus misérables que tous les hommes.

Si nous n'avons d'espérance dans le Christ que pour cette vie seulement, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. (⁎)

*****

Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. (Ⅰ)

*****

εἰ ἐν τῇ ζωῇ ταύτῃ ⸂ἐν Χριστῷ ἠλπικότες ἐσμὲν⸃ μόνον, ἐλεεινότεροι πάντων ἀνθρώπων ἐσμέν. (Ⅲ)

*****

Si in hac vita tantum in Christo sperantes sumus, miserabiliores sumus omnibus hominibus.\ (Ⅳ)

*****

Si nous n’avons d’espérance en Christ que pour cette vie seulement, nous sommes les plus misérables de tous les hommes. (Ⅶ)

*****

Si nous n'avons d'espérance en Christ que pour cette vie seulement, nous sommes de tous les hommes les plus misérables. (Ⅷ)

*****

15. 20  
(Mais maintenant Christ a été ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis.

Mais maintenant le Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui se sont endormis. (⁎)

*****

Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. (Ⅰ)

*****

Νυνὶ δὲ Χριστὸς ἐγήγερται ἐκ νεκρῶν, ἀπαρχὴ τῶν ⸀κεκοιμημένων. (Ⅲ)

*****

Nunc autem Christus resurrexit a mortuis primitiæ dormientium, (Ⅳ)

*****

Mais maintenant Christ est ressuscité des morts, et il a été fait les prémices de ceux qui dorment. (Ⅶ)

*****

Mais maintenant, Christ est ressuscité, et il est devenu les prémices de ceux qui sont morts. (Ⅷ)

*****

15. 21  
Car puisque la mort est par l’homme, c’est par l’homme aussi qu’est la résurrection des morts;

Car, puisque par un homme est venue la mort, c'est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. (⁎)

*****

Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. (Ⅰ)

*****

ἐπειδὴ γὰρ δι’ ἀνθρώπου ⸀θάνατος, καὶ δι’ ἀνθρώπου ἀνάστασις νεκρῶν· (Ⅲ)

*****

quoniam quidem per hominem mors, et per hominem resurrectio mortuorum. (Ⅳ)

*****

Car puisque la mort est par un seul homme, la résurrection des morts est aussi par un seul homme. (Ⅶ)

*****

En effet, puisque la mort est venue par un homme, la résurrection des morts est venue aussi par un homme. (Ⅷ)

*****

15. 22  
car, comme dans l’Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants;

Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous seront vivifiés dans le Christ, (⁎)

*****

Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, (Ⅰ)

*****

ὥσπερ γὰρ ἐν τῷ Ἀδὰμ πάντες ἀποθνῄσκουσιν, οὕτως καὶ ἐν τῷ Χριστῷ πάντες ζῳοποιηθήσονται. (Ⅲ)

*****

Et sicut in Adam omnes moriuntur, ita et in Christo omnes vivificabuntur. (Ⅳ)

*****

Car comme tous meurent en Adam, de même aussi tous seront vivifiés en Christ. (Ⅶ)

*****

Car, comme tous meurent en Adam, de même tous revivront en Christ; (Ⅷ)

*****

15. 23  
mais chacun dans son propre rang: les prémices, Christ; puis ceux qui sont du Christ, à sa venue;

mais chacun en son rang : comme prémices le Christ, ensuite ceux qui appartiennent au Christ, lors de son avènement. (⁎)

*****

mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. (Ⅰ)

*****

ἕκαστος δὲ ἐν τῷ ἰδίῳ τάγματι· ἀπαρχὴ Χριστός, ἔπειτα οἱ τοῦ Χριστοῦ ἐν τῇ παρουσίᾳ αὐτοῦ· (Ⅲ)

*****

Unusquisque autem in suo ordine, primitiæ Christus : deinde ii qui sunt Christi, qui in adventu ejus crediderunt. (Ⅳ)

*****

Mais chacun en son rang, les prémices, c’est Christ ; puis ceux qui sont de Christ [seront vivifiés] en son avénement. (Ⅶ)

*****

Mais chacun en son propre rang; Christ est les prémices, ensuite ceux qui sont de Christ, à son avènement. (Ⅷ)

*****

15. 24  
ensuite la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu le Père, quand il aura aboli toute principauté, et toute autorité, et toute puissance.

Puis ce sera la fin, quand il remettra le royaume à Dieu et au Père, après avoir anéanti toute principauté, toute puissance et toute force. (⁎)

*****

Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. (Ⅰ)

*****

εἶτα τὸ τέλος, ὅταν ⸀παραδιδῷ τὴν βασιλείαν τῷ θεῷ καὶ πατρί, ὅταν καταργήσῃ πᾶσαν ἀρχὴν καὶ πᾶσαν ἐξουσίαν καὶ δύναμιν, (Ⅲ)

*****

Deinde finis : cum tradiderit regnum Deo et Patri, cum evacuaverit omnem principatum, et potestatem, et virtutem. (Ⅳ)

*****

Et après viendra la fin, quand il aura remis le Royaume à Dieu le Père, et quand il aura aboli tout empire, et toute puissance, et toute force. (Ⅶ)

*****

Après cela viendra la fin, quand il remettra le royaume à Dieu le Père, après avoir détruit tout empire, toute domination et toute puissance; (Ⅷ)

*****

15. 25  
Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds:

Car il faut qu'il règne : " jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. " (⁎)

*****

Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. (Ⅰ)

*****

δεῖ γὰρ αὐτὸν βασιλεύειν ἄχρι ⸀οὗ θῇ πάντας τοὺς ἐχθροὺς ὑπὸ τοὺς πόδας αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Oportet autem illum regnare donec ponat omnes inimicos sub pedibus ejus. (Ⅳ)

*****

Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. (Ⅶ)

*****

Car il doit régner jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. (Ⅷ)

*****

15. 26  
le dernier ennemi qui sera aboli, c’est la mort.

Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. (⁎)

*****

Le dernier ennemi qui sera détruit, c'est la mort. (Ⅰ)

*****

ἔσχατος ἐχθρὸς καταργεῖται ὁ θάνατος, (Ⅲ)

*****

Novissima autem inimica destruetur mors : omnia enim subjecit pedibus ejus. Cum autem dicat : (Ⅳ)

*****

L’ennemi qui sera détruit le dernier, c’est la mort. (Ⅶ)

*****

L'ennemi qui sera détruit le dernier, c'est la mort; (Ⅷ)

*****

15. 27  
Car «il a assujetti toutes choses sous ses pieds». Or, quand il dit que toutes choses sont assujetties, il est évident que c’est à l’exclusion de celui qui lui a assujetti toutes choses.

Car Dieu " a tout mis sous ses pieds. " Mais lorsque l'Ecriture dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui-là est excepté, qui lui a soumis toutes choses. (⁎)

*****

Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu'il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. (Ⅰ)

*****

πάντα γὰρ ὑπέταξεν ὑπὸ τοὺς πόδας αὐτοῦ. ὅταν δὲ εἴπῃ ὅτι πάντα ὑποτέτακται, δῆλον ὅτι ἐκτὸς τοῦ ὑποτάξαντος αὐτῷ τὰ πάντα. (Ⅲ)

*****

Omnia subjecta sunt ei, sine dubio præter eum qui subjecit ei omnia. (Ⅳ)

*****

Car [Dieu] a assujetti toutes choses sous ses pieds ; or quand il est dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que celui qui lui a assujetti toutes choses est excepté. (Ⅶ)

*****

Car Dieu a mis toutes choses sous ses pieds. Or, quand il dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que celui qui lui a assujetti toutes choses, est excepté. (Ⅷ)

*****

15. 28  
Mais quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.)

Et lorsque tout lui aura été soumis, alors le Fils lui-même fera hommage à celui qui lui aura soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. (⁎)

*****

Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. (Ⅰ)

*****

ὅταν δὲ ὑποταγῇ αὐτῷ τὰ πάντα, ⸀τότε αὐτὸς ὁ υἱὸς ὑποταγήσεται τῷ ὑποτάξαντι αὐτῷ τὰ πάντα, ἵνα ᾖ ὁ θεὸς ⸀πάντα ἐν πᾶσιν. (Ⅲ)

*****

Cum autem subjecta fuerint illi omnia : tunc et ipse Filius subjectus erit ei, qui subjecit sibi omnia, ut sit Deus omnia in omnibus. (Ⅳ)

*****

Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses ; afin que Dieu soit tout en tous. (Ⅶ)

*****

Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. (Ⅷ)

*****

15. 29  
Autrement, que feront ceux qui sont baptisés pour les morts, si les morts ne ressuscitent absolument pas? Pourquoi aussi sont-ils baptisés pour eux?

Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts? Si les morts ne ressuscitent en aucune manière, pourquoi se font-ils baptiser pour eux? (⁎)

*****

Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux? (Ⅰ)

*****

Ἐπεὶ τί ποιήσουσιν οἱ βαπτιζόμενοι ὑπὲρ τῶν νεκρῶν; εἰ ὅλως νεκροὶ οὐκ ἐγείρονται, τί καὶ βαπτίζονται ὑπὲρ ⸀αὐτῶν; (Ⅲ)

*****

Alioquin quid facient qui baptizantur pro mortuis, si omnino mortui non resurgunt ? ut quid et baptizantur pro illis ? (Ⅳ)

*****

Autrement que feront ceux qui sont baptisés pour les morts, si absolument les morts ne ressuscitent point ? pourquoi donc sont-ils baptisés pour les morts ? (Ⅶ)

*****

Autrement, que feront ceux qui sont baptisés pour les morts? Si absolument les morts ne ressuscitent point, pourquoi aussi sont-ils baptisés pour les morts? (Ⅷ)

*****

15. 30  
Pourquoi aussi nous, bravons-nous le péril à toute heure?

Et nous-mêmes, pourquoi somme-nous à toute heure en péril? (⁎)

*****

Et nous, pourquoi sommes-nous à toute heure en péril? (Ⅰ)

*****

τί καὶ ἡμεῖς κινδυνεύομεν πᾶσαν ὥραν; (Ⅲ)

*****

ut quid et nos periclitamur omni hora ? (Ⅳ)

*****

Pourquoi aussi sommes-nous en danger à toute heure ? (Ⅶ)

*****

Et pourquoi nous-mêmes sommes-nous à toute heure en péril? (Ⅷ)

*****

15. 31  
Par votre confiance que j’ai dans le christ Jésus notre Seigneur, je meurs chaque jour.

Chaque jour je suis exposé à la mort, aussi vrai, mes frères, que vous êtes ma gloire en Jésus-Christ notre Seigneur. (⁎)

*****

Chaque jour je suis exposé à la mort, je l'atteste, frères, par la gloire dont vous êtes pour moi le sujet, en Jésus Christ notre Seigneur. (Ⅰ)

*****

καθ’ ἡμέραν ἀποθνῄσκω, νὴ τὴν ὑμετέραν ⸀καύχησιν, ἣν ἔχω ἐν Χριστῷ Ἰησοῦ τῷ κυρίῳ ἡμῶν. (Ⅲ)

*****

Quotidie morior per vestram gloriam, fratres, quam habeo in Christo Jesu Domino nostro. (Ⅳ)

*****

Par notre gloire que j’ai en notre Seigneur Jésus-Christ, je meurs de jour en jour. (Ⅶ)

*****

Je meurs chaque jour; je vous l'atteste par le sujet que j'ai de me glorifier de vous en Jésus-Christ notre Seigneur. (Ⅷ)

*****

15. 32  
Si, pour parler à la manière des hommes, j’ai combattu contre les bêtes à Éphèse, quel profit en ai-je si les morts ne ressuscitent pas? «Mangeons et buvons, car demain nous mourrons».

Si c'est avec des vues humaines que j'ai combattu contre les bêtes à Ephèse, quel avantage m'en revient-il? Si les morts ne ressuscitent pas, " mangeons et buvons, car demain nous mourrons. " (⁎)

*****

Si c'est dans des vues humaines que j'ai combattu contre les bêtes à Éphèse, quel avantage m'en revient-il? Si les morts ne ressuscitent pas, Mangeons et buvons, car demain nous mourrons. (Ⅰ)

*****

εἰ κατὰ ἄνθρωπον ἐθηριομάχησα ἐν Ἐφέσῳ, τί μοι τὸ ὄφελος; εἰ νεκροὶ οὐκ ἐγείρονται, Φάγωμεν καὶ πίωμεν, αὔριον γὰρ ἀποθνῄσκομεν. (Ⅲ)

*****

Si secundum hominem ad bestias pugnavi Ephesi, quid mihi prodest, si mortui non resurgunt ? Manducemus, et bibamus, cras enim moriemur. (Ⅳ)

*****

Si j’ai combattu contre les bêtes à Ephèse, par des vues humaines, quel profit en ai-je si les morts ne ressuscitent point ? mangeons et buvons, car demain nous mourrons. (Ⅶ)

*****

Si j'ai combattu contre les bêtes à Éphèse dans des vues humaines, quel avantage en ai-je? Si les morts ne ressuscitent point, mangeons et buvons, car demain nous mourrons. (Ⅷ)

*****

15. 33  
Ne soyez pas séduits: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

Ne vous laissez pas séduire : " les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. " (⁎)

*****

Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs. (Ⅰ)

*****

μὴ πλανᾶσθε· φθείρουσιν ἤθη χρηστὰ ὁμιλίαι κακαί. (Ⅲ)

*****

Nolite seduci : corrumpunt mores bonos colloquia mala. (Ⅳ)

*****

Ne soyez point séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. (Ⅶ)

*****

Ne vous abusez point: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. (Ⅷ)

*****

15. 34  
Réveillez-vous pour vivre justement, et ne péchez pas; car quelques-uns sont dans l’ignorance de Dieu, je vous le dis à votre honte.

Revenez à vous-mêmes, sérieusement, et ne péchez point; car il y en a qui sont dans l'ignorance de Dieu, je le dis à votre honte. (⁎)

*****

Revenez à vous-mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point; car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte. (Ⅰ)

*****

ἐκνήψατε δικαίως καὶ μὴ ἁμαρτάνετε, ἀγνωσίαν γὰρ θεοῦ τινες ἔχουσιν· πρὸς ἐντροπὴν ὑμῖν ⸀λαλῶ. (Ⅲ)

*****

Evigilate justi, et nolite peccare : ignorantiam enim Dei quidam habent, ad reverentiam vobis loquor.\ (Ⅳ)

*****

Réveillez-vous [pour vivre] justement, et ne péchez point ; car quelques-uns sont sans la connaissance de Dieu ; je vous [le] dis à votre honte. (Ⅶ)

*****

Sortez de votre ivresse, pour vivre justement, et ne péchez point; car quelques-uns sont sans la connaissance de Dieu; je le dis à votre honte. (Ⅷ)

*****

15. 35  
Mais quelqu’un dira: Comment ressuscitent les morts, et avec quel corps viennent-ils?

Mais, dira quelqu'un : Comment les morts ressuscitent-ils? avec quel corps reviennent-ils? (⁎)

*****

Mais quelqu'un dira: Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils? (Ⅰ)

*****

Ἀλλὰ ἐρεῖ τις· Πῶς ἐγείρονται οἱ νεκροί, ποίῳ δὲ σώματι ἔρχονται; (Ⅲ)

*****

Sed dicet aliquis : Quomodo resurgunt mortui ? qualive corpore venient ? (Ⅳ)

*****

Mais quelqu’un dira : comment ressuscitent les morts, et en quel corps viendront-ils ? (Ⅶ)

*****

Mais quelqu'un dira: Comment les morts ressuscitent-ils? Avec quel corps viennent-ils? (Ⅷ)

*****

15. 36  
Insensé! ce que tu sèmes n’est pas vivifié s’il ne meurt;

Insensé ! ce que tu sèmes ne reprend pas vie, s'il ne meurt auparavant. (⁎)

*****

Insensé! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s'il ne meurt. (Ⅰ)

*****

⸀ἄφρων, σὺ ὃ σπείρεις, οὐ ζῳοποιεῖται ἐὰν μὴ ἀποθάνῃ· (Ⅲ)

*****

Insipiens, tu quod seminas non vivificatur, nisi prius moriatur : (Ⅳ)

*****

Ô fou ! ce que tu sèmes n’est point vivifié, s’il ne meurt. (Ⅶ)

*****

Insensé, ce que tu sèmes ne prend point vie, s'il ne meurt auparavant. (Ⅷ)

*****

15. 37  
et quant à ce que tu sèmes, tu ne sèmes pas le corps qui sera, mais le simple grain, de blé, comme il se rencontre, ou de quelqu’une des autres semences;

Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui sera un jour; c'est un simple grain, soit de blé, soit de quelque autre semence : (⁎)

*****

Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui naîtra; c'est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence; (Ⅰ)

*****

καὶ ὃ σπείρεις, οὐ τὸ σῶμα τὸ γενησόμενον σπείρεις ἀλλὰ γυμνὸν κόκκον εἰ τύχοι σίτου ἤ τινος τῶν λοιπῶν· (Ⅲ)

*****

et quod seminas, non corpus, quod futurum est, seminas, sed nudum granum, ut puta tritici, aut alicujus ceterorum. (Ⅳ)

*****

Et quant à ce que tu sèmes, tu ne sèmes point le corps qui naîtra, mais le grain nu, selon qu’il se rencontre, de blé, ou de quelque autre grain. (Ⅶ)

*****

Et quant à ce que tu sèmes, tu ne sèmes pas le même corps qui doit naître, mais le grain nu, comme il se rencontre, de blé, ou de quelque autre semence. (Ⅷ)

*****

15. 38  
mais Dieu lui donne un corps comme il a voulu, et à chacune des semences son propre corps.

mais Dieu lui donne un corps comme il l'a voulu, et à chaque semence il donne le corps qui lui est propre. (⁎)

*****

puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ θεὸς ⸂δίδωσιν αὐτῷ⸃ σῶμα καθὼς ἠθέλησεν, καὶ ἑκάστῳ τῶν σπερμάτων ⸀ἴδιον σῶμα. (Ⅲ)

*****

Deus autem dat illi corpus sicut vult : ut unicuique seminum proprium corpus. (Ⅳ)

*****

Mais Dieu lui donne le corps comme il veut, et à chacune des semences son propre corps. (Ⅶ)

*****

Mais Dieu lui donne un corps comme il veut, et à chaque semence le corps qui lui est propre. (Ⅷ)

*****

15. 39  
Toute chair n’est pas la même chair; mais autre est celle des hommes, autre la chair des bêtes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons:

Toute chair n'est pas la même chair; autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons. (⁎)

*****

Toute chair n'est pas la même chair; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons. (Ⅰ)

*****

οὐ πᾶσα σὰρξ ἡ αὐτὴ σάρξ, ἀλλὰ ἄλλη μὲν ἀνθρώπων, ἄλλη δὲ σὰρξ κτηνῶν, ἄλλη δὲ ⸂σὰρξ πτηνῶν⸃, ἄλλη δὲ ⸀ἰχθύων. (Ⅲ)

*****

Non omnis caro, eadem caro : sed alia quidem hominum, alia vero pecorum, alia volucrum, alia autem piscium. (Ⅳ)

*****

Toute chair n’est pas une même sorte de chair ; mais autre est la chair des hommes, et autre la chair des bêtes, et autre celle des poissons, et autre celle des oiseaux. (Ⅶ)

*****

Toute chair n'est pas la même chair; mais autre est la chair des hommes, et autre la chair des bêtes; autre celle des poissons, et autre celle des oiseaux. (Ⅷ)

*****

15. 40  
et il y a des corps célestes et des corps terrestres; mais différente est la gloire des célestes, et différente celle des terrestres;

Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres; mais l'éclat des corps célestes est d'une autre nature que celui des corps terrestres : (⁎)

*****

Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres; mais autre est l'éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres. (Ⅰ)

*****

καὶ σώματα ἐπουράνια, καὶ σώματα ἐπίγεια· ἀλλὰ ἑτέρα μὲν ἡ τῶν ἐπουρανίων δόξα, ἑτέρα δὲ ἡ τῶν ἐπιγείων. (Ⅲ)

*****

Et corpora cælestia, et corpora terrestria : sed alia quidem cælestium gloria, alia autem terrestrium. (Ⅳ)

*****

[Il y a] aussi des corps célestes, et des corps terrestres ; mais autre est la gloire des célestes, et autre celle des terrestres. (Ⅶ)

*****

Il y a aussi des corps célestes, et des corps terrestres; mais autre est l'éclat des célestes, et autre celui des terrestres; (Ⅷ)

*****

15. 41  
autre la gloire du soleil, et autre la gloire de la lune, et autre la gloire des étoiles, car une étoile diffère d’une autre étoile en gloire.

autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile. (⁎)

*****

Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile. (Ⅰ)

*****

ἄλλη δόξα ἡλίου, καὶ ἄλλη δόξα σελήνης, καὶ ἄλλη δόξα ἀστέρων, ἀστὴρ γὰρ ἀστέρος διαφέρει ἐν δόξῃ. (Ⅲ)

*****

Alia claritas solis, alia claritas lunæ, et alia claritas stellarum. Stella enim a stella differt in claritate : (Ⅳ)

*****

Autre est la gloire du soleil, et autre la gloire de la lune, et autre la gloire des étoiles ; car une étoile est différente d’une autre étoile en gloire. (Ⅶ)

*****

Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; car une étoile est différente d'une autre étoile par son éclat. (Ⅷ)

*****

15. 42  
Ainsi aussi est la résurrection des morts: il est semé en corruption, il ressuscite en incorruptibilité;

Ainsi en est-il pour la résurrection des morts. Semé dans la corruption, le corps ressuscite, incorruptible; (⁎)

*****

Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; (Ⅰ)

*****

Οὕτως καὶ ἡ ἀνάστασις τῶν νεκρῶν. σπείρεται ἐν φθορᾷ, ἐγείρεται ἐν ἀφθαρσίᾳ· (Ⅲ)

*****

sic et resurrectio mortuorum. Seminatur in corruptione, surget in incorruptione. (Ⅳ)

*****

Il en sera aussi de même en la résurrection des morts ; [le corps] est semé en corruption, il ressuscitera incorruptible. (Ⅶ)

*****

Telle est aussi la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible, il ressuscite incorruptible; (Ⅷ)

*****

15. 43  
il est semé en déshonneur, il ressuscite en gloire; il est semé en faiblesse, il ressuscite en puissance;

semé dans l'ignominie, il ressuscite glorieux; semé dans la faiblesse, il ressuscite plein de force; (⁎)

*****

il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; (Ⅰ)

*****

σπείρεται ἐν ἀτιμίᾳ, ἐγείρεται ἐν δόξῃ· σπείρεται ἐν ἀσθενείᾳ, ἐγείρεται ἐν δυνάμει· (Ⅲ)

*****

Seminatur in ignobilitate, surget in gloria : seminatur in infirmitate, surget in virtute : (Ⅳ)

*****

Il est semé en déshonneur, il ressuscitera en gloire ; il est semé en faiblesse, il ressuscitera en force. (Ⅶ)

*****

Il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; (Ⅷ)

*****

15. 44  
il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y en a aussi un spirituel;

semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y aussi un corps spirituel. (⁎)

*****

il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel. (Ⅰ)

*****

σπείρεται σῶμα ψυχικόν, ἐγείρεται σῶμα πνευματικόν. ⸀Εἰ ἔστιν σῶμα ψυχικόν, ⸂ἔστιν καὶ⸃ πνευματικόν. (Ⅲ)

*****

seminatur corpus animale, surget corpus spiritale. Si est corpus animale, est et spiritale, sicut scriptum est : (Ⅳ)

*****

Il est semé corps animal, il ressuscitera corps spirituel : il y a un corps animal, et il y a un corps spirituel. (Ⅶ)

*****

Il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel; il y a un corps animal, et il y a un corps spirituel, (Ⅷ)

*****

15. 45  
c’est ainsi aussi qu’il est écrit: «Le premier homme Adam devint une âme vivante», le dernier Adam, un esprit vivifiant.

C'est en ce sens qu'il est écrit : " Le premier homme, Adam, a été fait âme vivante "; le dernier Adam a été fait esprit vivifiant. (⁎)

*****

C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. (Ⅰ)

*****

οὕτως καὶ γέγραπται· Ἐγένετο ὁ πρῶτος ἄνθρωπος Ἀδὰμ εἰς ψυχὴν ζῶσαν· ὁ ἔσχατος Ἀδὰμ εἰς πνεῦμα ζῳοποιοῦν. (Ⅲ)

*****

Factus est primus homo Adam in animam viventem, novissimus Adam in spiritum vivificantem. (Ⅳ)

*****

Comme aussi il est écrit : le premier homme Adam a été fait en âme vivante ; et le dernier Adam en esprit vivifiant. (Ⅶ)

*****

Suivant qu'il est écrit: Le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant; (Ⅷ)

*****

15. 46  
Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, mais ce qui est animal; ensuite ce qui est spirituel.

Mais ce n'est pas ce qui est spirituel qui a été fait d'abord, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. (⁎)

*****

Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. (Ⅰ)

*****

ἀλλ’ οὐ πρῶτον τὸ πνευματικὸν ἀλλὰ τὸ ψυχικόν, ἔπειτα τὸ πνευματικόν. (Ⅲ)

*****

Sed non prius quod spiritale est, sed quod animale : deinde quod spiritale. (Ⅳ)

*****

Or ce qui est spirituel, n’est pas le premier : mais ce qui est animal ; et puis ce qui est spirituel. (Ⅶ)

*****

Or, ce n'est pas ce qui est spirituel, mais ce qui est animal, qui est le premier; ce qui est spirituel vient après. (Ⅷ)

*****

15. 47  
Le premier homme est tiré de la terre, — poussière; le second homme est venu du ciel.

Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second vient du ciel. (⁎)

*****

Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel. (Ⅰ)

*****

ὁ πρῶτος ἄνθρωπος ἐκ γῆς χοϊκός, ὁ δεύτερος ⸀ἄνθρωπος ἐξ οὐρανοῦ. (Ⅲ)

*****

Primus homo de terra, terrenus : secundus homo de cælo, cælestis. (Ⅳ)

*****

Le premier homme étant de la terre, est tiré de la poussière ; mais le second homme [savoir] le Seigneur, [est] du Ciel. (Ⅶ)

*****

Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel. (Ⅷ)

*****

15. 48  
Tel qu’est celui qui est poussière, tels aussi sont ceux qui sont poussière; et tel qu’est le céleste, tels aussi sont les célestes.

Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes. (⁎)

*****

Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes. (Ⅰ)

*****

οἷος ὁ χοϊκός, τοιοῦτοι καὶ οἱ χοϊκοί, καὶ οἷος ὁ ἐπουράνιος, τοιοῦτοι καὶ οἱ ἐπουράνιοι· (Ⅲ)

*****

Qualis terrenus, tales et terreni : et qualis cælestis, tales et cælestes. (Ⅳ)

*****

Tel qu’est celui qui est tiré de la poussière, tels aussi sont ceux qui sont tirés de la poussière ; et tel qu’est le céleste, tels aussi sont les célestes. (Ⅶ)

*****

Tel qu'est le terrestre, tels aussi sont les terrestres; et tel qu'est le céleste, tels aussi sont les célestes. (Ⅷ)

*****

15. 49  
Et comme nous avons porté l’image de celui qui est poussière, nous porterons aussi l’image du céleste.

Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. (⁎)

*****

Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. (Ⅰ)

*****

καὶ καθὼς ἐφορέσαμεν τὴν εἰκόνα τοῦ χοϊκοῦ, ⸀φορέσομεν καὶ τὴν εἰκόνα τοῦ ἐπουρανίου. (Ⅲ)

*****

Igitur, sicut portavimus imaginem terreni, portemus et imaginem cælestis.\ (Ⅳ)

*****

Et comme nous avons porté l’image de celui qui est tiré de la poussière, nous porterons aussi l’image du céleste. (Ⅶ)

*****

Et comme nous portons l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste. (Ⅷ)

*****

15. 50  
Or je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu, et que la corruption non plus n’hérite pas de l’incorruptibilité.

Ce que j'affirme, frères, c'est que ni la chair ni le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'héritera pas l'incorruptibilité. (⁎)

*****

Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité. (Ⅰ)

*****

Τοῦτο δέ φημι, ἀδελφοί, ὅτι σὰρξ καὶ αἷμα βασιλείαν θεοῦ κληρονομῆσαι οὐ ⸀δύναται, οὐδὲ ἡ φθορὰ τὴν ἀφθαρσίαν κληρονομεῖ. (Ⅲ)

*****

Hoc autem dico, fratres : quia caro et sanguis regnum Dei possidere non possunt : neque corruptio incorruptelam possidebit. (Ⅳ)

*****

Voici donc ce que je dis, mes frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent point hériter le Royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite point l’incorruptibilité. (Ⅶ)

*****

Or, je dis ceci, frères; c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite point l'incorruptibilité. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 15

| | | | | | | | | | | | | | 15| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥