Marc
Onelittleangel > > Marc  >
(47 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

15. 1  
Dès le matin les grands prêtres tinrent conseil avec les anciens et les scribes, tout le Sanhédrin; après avoir lié Jésus, ils l'emmenèrent et le remirent à Pilate.

Dès le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin. Après avoir lié Jésus, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Pilate. (Ⅰ)

*****

Καὶ ⸀εὐθὺς πρωῒ συμβούλιον ποιήσαντες οἱ ἀρχιερεῖς μετὰ τῶν πρεσβυτέρων καὶ γραμματέων καὶ ὅλον τὸ συνέδριον δήσαντες τὸν Ἰησοῦν ἀπήνεγκαν καὶ ⸀παρέδωκαν Πιλάτῳ. (Ⅲ)

*****

Et confestim mane consilium facientes summi sacerdotes cum senioribus, et scribis, et universo concilio, vincientes Jesum, duxerunt, et tradiderunt Pilato. (Ⅳ)

*****

Et aussitôt, au matin, les principaux sacrificateurs avec les anciens et les scribes et tout le sanhédrin, ayant tenu conseil, lièrent Jésus et l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate. (Ⅵ)

*****

Et d’abord au matin les principaux Sacrificateurs avec les Anciens et les Scribes, et tout le Consistoire, ayant tenu conseil, firent lier Jésus, et l’emmenèrent, et le livrèrent à Pilate. (Ⅶ)

*****

Dès qu'il fut jour, les principaux sacrificateurs, avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin ayant délibéré, emmenèrent Jésus lié, et le livrèrent à Pilate. (Ⅷ)

*****

15. 2  
Pilate l'interrogea : " Es-tu le roi des Juifs? " Jésus lui répondit : " Tu le dis. "

Pilate l'interrogea: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπηρώτησεν αὐτὸν ὁ Πιλᾶτος· Σὺ εἶ ὁ βασιλεὺς τῶν Ἰουδαίων; ὁ δὲ ἀποκριθεὶς ⸂αὐτῷ λέγει⸃· Σὺ λέγεις. (Ⅲ)

*****

Et interrogavit eum Pilatus : Tu es rex Judæorum ? At ille respondens, ait illi : Tu dicis. (Ⅳ)

*****

Et Pilate l’interrogea: Toi, tu es le roi des Juifs? Et répondant, il lui dit: Tu le dis. (Ⅵ)

*****

Et Pilate l’interrogea, disant : es-tu le Roi des Juifs ? Et [Jésus] répondant lui dit : tu le dis. (Ⅶ)

*****

Et Pilate lui demanda: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. (Ⅷ)

*****

15. 3  
Comme les grands prêtres portaient contre lui beaucoup d'accusations,

Les principaux sacrificateurs portaient contre lui plusieurs accusations. (Ⅰ)

*****

καὶ κατηγόρουν αὐτοῦ οἱ ἀρχιερεῖς πολλά. (Ⅲ)

*****

Et accusabant eum summi sacerdotes in multis. (Ⅳ)

*****

Et les principaux sacrificateurs l’accusaient de beaucoup de choses. (Ⅵ)

*****

Or les principaux Sacrificateurs l’accusaient de plusieurs choses, mais il ne répondit rien. (Ⅶ)

*****

Et les principaux sacrificateurs l'accusaient de plusieurs choses. (Ⅷ)

*****

15. 4  
Pilate l'interrogea de nouveau, disant : " Tu ne réponds rien? " Vois combien d'accusations ils portent contre toi. "

Pilate l'interrogea de nouveau: Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils t'accusent. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Πιλᾶτος πάλιν ⸀ἐπηρώτα αὐτὸν λέγων· Οὐκ ἀποκρίνῃ οὐδέν; ἴδε πόσα σου ⸀κατηγοροῦσιν. (Ⅲ)

*****

Pilatus autem rursum interrogavit eum, dicens : Non respondes quidquam ? vide in quantis te accusant. (Ⅳ)

*****

Et Pilate l’interrogea encore, disant: Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils portent témoignage contre toi. (Ⅵ)

*****

Et Pilate l’interrogea encore, disant : ne réponds-tu rien ? vois combien de choses ils déposent contre toi. (Ⅶ)

*****

Mais Pilate l'interrogea encore et lui dit: Ne réponds-tu rien? Vois combien de choses ils avancent contre toi. (Ⅷ)

*****

15. 5  
Mais Jésus ne répondit plus rien, en sorte que Pilate était dans l'étonnement.

Et Jésus ne fit plus aucune réponse, ce qui étonna Pilate. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Ἰησοῦς οὐκέτι οὐδὲν ἀπεκρίθη, ὥστε θαυμάζειν τὸν Πιλᾶτον. (Ⅲ)

*****

Jesus autem amplius nihil respondit, ita ut miraretur Pilatus. (Ⅳ)

*****

Mais encore Jésus ne répondit rien, de sorte que Pilate s’en étonnait. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus ne répondit rien non plus ; de sorte que Pilate s’en étonnait. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus ne répondit plus rien, de sorte que Pilate en était surpris. (Ⅷ)

*****

15. 6  
Or, à chaque fête, il leur relâchait un prisonnier, celui qu'ils demandaient.

A chaque fête, il relâchait un prisonnier, celui que demandait la foule. (Ⅰ)

*****

Κατὰ δὲ ἑορτὴν ἀπέλυεν αὐτοῖς ἕνα δέσμιον ⸂ὃν παρῃτοῦντο⸃. (Ⅲ)

*****

Per diem autem festum solebat dimittere illis unum ex vinctis, quemcumque petissent. (Ⅳ)

*****

Or il leur relâchait à la fête un prisonnier, lequel que ce fût qu’ils demandassent. (Ⅵ)

*****

Or il leur relâchait à la Fête un prisonnier, lequel que ce fût qu’ils demandassent. (Ⅶ)

*****

Or, il avait coutume de relâcher, à chaque fête, celui des prisonniers que le peuple demandait. (Ⅷ)

*****

15. 7  
Il y avait dans la prison le nommé Barabbas, avec les séditieux, pour un meurtre qu'ils avaient commis dans la sédition.

Il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices, pour un meurtre qu'ils avaient commis dans une sédition. (Ⅰ)

*****

ἦν δὲ ὁ λεγόμενος Βαραββᾶς μετὰ τῶν ⸀στασιαστῶν δεδεμένος οἵτινες ἐν τῇ στάσει φόνον πεποιήκεισαν. (Ⅲ)

*****

Erat autem qui dicebatur Barrabas, qui cum seditiosis erat vinctus, qui in seditione fecerat homicidium. (Ⅳ)

*****

Et il y avait le nommé Barabbas qui était détenu avec ses compagnons de sédition, lesquels, dans la sédition, avaient commis un meurtre. (Ⅵ)

*****

Et il y en avait un, nommé Barabbas, qui était prisonnier avec ses complices pour une sédition, dans laquelle ils avaient commis un meurtre. (Ⅶ)

*****

Et il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices qui avaient commis un meurtre dans une sédition. (Ⅷ)

*****

15. 8  
La foule qui venait de monter se mit à réclamer ce qu'il leur accordait toujours.

La foule, étant montée, se mit à demander ce qu'il avait coutume de leur accorder. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀ἀναβὰς ὁ ὄχλος ἤρξατο αἰτεῖσθαι ⸀καθὼς ἐποίει αὐτοῖς. (Ⅲ)

*****

Et cum ascendisset turba, cœpit rogare, sicut semper faciebat illis. (Ⅳ)

*****

Et la foule, poussant des cris, se mit à lui demander de faire comme il leur avait toujours fait. (Ⅵ)

*****

Et le peuple criant tout haut, se mit à demander [à Pilate qu’il fît] comme il leur avait toujours fait. (Ⅶ)

*****

Et le peuple se mit à demander, avec de grands cris, qu'il leur fît comme il leur avait toujours fait. (Ⅷ)

*****

15. 9  
Pilate leur répondit : " Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? "

Pilate leur répondit: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juif? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Πιλᾶτος ἀπεκρίθη αὐτοῖς λέγων· Θέλετε ἀπολύσω ὑμῖν τὸν βασιλέα τῶν Ἰουδαίων; (Ⅲ)

*****

Pilatus autem respondit eis, et dixit : Vultis dimittam vobis regem Judæorum ? (Ⅳ)

*****

Et Pilate leur répondit, disant: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? (Ⅵ)

*****

Mais Pilate leur répondit, en disant : voulez-vous que je vous relâche le Roi des Juifs ? (Ⅶ)

*****

Pilate leur répondit: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? (Ⅷ)

*****

15. 10  
Il savait, en effet, que c'était par jalousie que les grands prêtres l'avaient livré.

Car il savait que c'était par envie que les principaux sacrificateurs l'avaient livré. (Ⅰ)

*****

ἐγίνωσκεν γὰρ ὅτι διὰ φθόνον παραδεδώκεισαν αὐτὸν οἱ ἀρχιερεῖς. (Ⅲ)

*****

Sciebat enim quod per invidiam tradidissent eum summi sacerdotes. (Ⅳ)

*****

Car il savait que les principaux sacrificateurs l’avaient livré par envie. (Ⅵ)

*****

(Car il savait bien que les principaux Sacrificateurs l’avaient livré par envie.) (Ⅶ)

*****

Car il savait que c'était par envie que les principaux sacrificateurs l'avaient livré. (Ⅷ)

*****

15. 11  
Mais les grands prêtres excitèrent la foule pour qu'il leur relâchât plutôt Barabbas.

Mais les chefs des sacrificateurs excitèrent la foule, afin que Pilate leur relâchât plutôt Barabbas. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ ἀρχιερεῖς ἀνέσεισαν τὸν ὄχλον ἵνα μᾶλλον τὸν Βαραββᾶν ἀπολύσῃ αὐτοῖς. (Ⅲ)

*****

Pontifices autem concitaverunt turbam, ut magis Barabbam dimitteret eis. (Ⅳ)

*****

Mais les principaux sacrificateurs excitèrent le peuple à demander que plutôt il leur relâchât Barabbas. (Ⅵ)

*****

Mais les principaux Sacrificateurs excitèrent le peuple à demander que plutôt il relâchât Barabbas. (Ⅶ)

*****

Mais les principaux sacrificateurs incitèrent le peuple à demander qu'il leur relâchât plutôt Barabbas. (Ⅷ)

*****

15. 12  
Pilate, reprenant la parole, leur dit : " Que ferai-je donc de celui que vous appelez le roi des Juifs? "

Pilate, reprenant la parole, leur dit: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Πιλᾶτος ⸂πάλιν ἀποκριθεὶς ἔλεγεν⸃ αὐτοῖς· Τί οὖν ⸀θέλετε ποιήσω ⸂ὃν λέγετε⸃ ⸀τὸν βασιλέα τῶν Ἰουδαίων; (Ⅲ)

*****

Pilatus autem iterum respondens, ait illis : Quid ergo vultis faciam regi Judæorum ? (Ⅳ)

*****

Et Pilate, répondant, leur dit encore: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez roi des Juifs? (Ⅵ)

*****

Et Pilate répondant, leur dit encore : que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez Roi des Juifs ? (Ⅶ)

*****

Et Pilate, reprenant la parole, leur dit: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs? (Ⅷ)

*****

15. 13  
Eux crièrent de nouveau : " Crucifiez-le ! "

Ils crièrent de nouveau: Crucifie-le! (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ πάλιν ἔκραξαν· Σταύρωσον αὐτόν. (Ⅲ)

*****

At illi iterum clamaverunt : Crucifige eum. (Ⅳ)

*****

Et ils s’écrièrent encore: Crucifie-le! (Ⅵ)

*****

Et ils s’écrièrent encore : crucifie-le. (Ⅶ)

*****

Et ils crièrent de nouveau: Crucifie-le. (Ⅷ)

*****

15. 14  
Pilate leur dit : " Qu'a-t-il donc fait de mal? " Et ils crièrent encore plus fort : " Crucifiez-le ! "

Pilate leur dit: Quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Crucifie-le! (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Πιλᾶτος ἔλεγεν αὐτοῖς· Τί γὰρ ⸂ἐποίησεν κακόν⸃; οἱ δὲ ⸀περισσῶς ἔκραξαν· Σταύρωσον αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Pilatus vero dicebat illis : Quid enim mali fecit ? At illi magis clamabant : Crucifige eum. (Ⅳ)

*****

Et Pilate leur dit: Mais quel mal a-t-il fait? Et ils s’écrièrent encore plus fort: Crucifie-le! (Ⅵ)

*****

Alors Pilate leur dit : mais quel mal a-t-il fait ? et ils s’écrièrent encore plus fort : crucifie-le. (Ⅶ)

*****

Et Pilate leur dit: Mais quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Crucifie-le. (Ⅷ)

*****

15. 15  
Pilate, voulant donner satisfaction à la foule, leur relâcha Barabbas; et après avoir fait flageller Jésus, il le remit (aux soldats) pour être crucifié.

Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Πιλᾶτος βουλόμενος τῷ ὄχλῳ τὸ ἱκανὸν ποιῆσαι ἀπέλυσεν αὐτοῖς τὸν Βαραββᾶν, καὶ παρέδωκεν τὸν Ἰησοῦν φραγελλώσας ἵνα σταυρωθῇ. (Ⅲ)

*****

Pilatus autem volens populo satisfacere, dimisit illis Barabbam, et tradidit Jesum flagellis cæsum, ut crucifigeretur.\ (Ⅳ)

*****

Et Pilate, voulant contenter la foule, leur relâcha Barabbas; et, ayant fait fouetter Jésus, il le livra pour être crucifié. (Ⅵ)

*****

Pilate donc voulant contenter le peuple, leur relâcha Barabbas ; et après avoir fait fouetter Jésus, il le livra pour être crucifié. (Ⅶ)

*****

Pilate donc, voulant contenter le peuple, leur relâcha Barabbas; et après avoir fait fouetter Jésus, il le livra pour être crucifié. (Ⅷ)

*****

15. 16  
Les soldats l'emmenèrent à l'intérieur du palais, c'est-à-dire au prétoire, et ils convoquèrent toute la cohorte.

Les soldats conduisirent Jésus dans l'intérieur de la cour, c'est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte. (Ⅰ)

*****

Οἱ δὲ στρατιῶται ἀπήγαγον αὐτὸν ἔσω τῆς αὐλῆς, ὅ ἐστιν πραιτώριον, καὶ συγκαλοῦσιν ὅλην τὴν σπεῖραν. (Ⅲ)

*****

Milites autem duxerunt eum in atrium prætorii, et convocant totam cohortem, (Ⅳ)

*****

Et les soldats l’emmenèrent dans la cour, qui est le prétoire. Et ils assemblent toute la cohorte; (Ⅵ)

*****

Alors les soldats l’emmenèrent dans la cour, qui est le Prétoire, et toute la cohorte s’étant là assemblée, (Ⅶ)

*****

Alors les soldats l'emmenèrent dans l'intérieur du palais, c'est-à-dire au prétoire, et ils y assemblèrent toute la cohorte; (Ⅷ)

*****

15. 17  
Ils le revêtirent de pourpre et le ceignirent d'une couronne d'épines qu'ils avaient tressée.

Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d'épines, qu'ils avaient tressée. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀ἐνδιδύσκουσιν αὐτὸν πορφύραν καὶ περιτιθέασιν αὐτῷ πλέξαντες ἀκάνθινον στέφανον· (Ⅲ)

*****

et induunt eum purpura, et imponunt ei plectentes spineam coronam. (Ⅳ)

*****

et ils le revêtent de pourpre, et ayant tressé une couronne d’épines, ils la lui mettent autour de la tête. (Ⅵ)

*****

Ils le vêtirent d’une robe de pourpre, et ayant fait une couronne d’épines entrelacées l’une dans l’autre, ils la lui mirent sur la tête ; (Ⅶ)

*****

Et ils le revêtirent d'un manteau de pourpre, et lui mirent sur la tête une couronne d'épines qu'ils avaient tressées; (Ⅷ)

*****

15. 18  
Et ils se mirent à le saluer : " Salut, roi des Juifs ! "

Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs! (Ⅰ)

*****

καὶ ἤρξαντο ἀσπάζεσθαι αὐτόν· Χαῖρε, ⸀βασιλεῦ τῶν Ἰουδαίων· (Ⅲ)

*****

Et cœperunt salutare eum : Ave rex Judæorum. (Ⅳ)

*****

Et ils se mirent à le saluer, disant: Salut, roi des Juifs! (Ⅵ)

*****

Puis ils commencèrent à le saluer, [en lui disant] : nous te saluons, Roi des Juifs ; (Ⅶ)

*****

Et ils se mirent à le saluer, en disant: Salut, roi des Juifs! (Ⅷ)

*****

15. 19  
Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, et ils lui crachaient dessus et, se mettant à genoux, ils se prosternaient devant lui.

Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔτυπτον αὐτοῦ τὴν κεφαλὴν καλάμῳ καὶ ἐνέπτυον αὐτῷ, καὶ τιθέντες τὰ γόνατα προσεκύνουν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Et percutiebant caput ejus arundine : et conspuebant eum, et ponentes genua, adorabant eum. (Ⅳ)

*****

Et ils lui frappaient la tête avec un roseau et crachaient contre lui, et, se mettant à genoux, ils lui rendaient hommage. (Ⅵ)

*****

Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, et crachaient contre lui ; et se mettant à genoux, ils se prosternaient devant lui. (Ⅶ)

*****

Et ils lui frappaient la tête avec une canne, et ils crachaient contre lui, et se mettant à genoux, ils se prosternaient devant lui. (Ⅷ)

*****

15. 20  
Après s'être moqués de lui, ils lui retirèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements et le firent sortir pour qu'on le crucifiât.

Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier. (Ⅰ)

*****

καὶ ὅτε ἐνέπαιξαν αὐτῷ, ἐξέδυσαν αὐτὸν τὴν πορφύραν καὶ ἐνέδυσαν αὐτὸν τὰ ἱμάτια ⸂τὰ ἴδια⸃. καὶ ἐξάγουσιν αὐτὸν ἵνα ⸀σταυρώσωσιν αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Et postquam illuserunt ei, exuerunt illum purpura, et induerunt eum vestimentis suis : et educunt illum ut crucifigerent eum.\ (Ⅳ)

*****

Et après qu’ils se furent moqués de lui, ils le dépouillèrent de la pourpre et le revêtirent de ses propres vêtements; et ils l’emmènent dehors pour le crucifier. (Ⅵ)

*****

Et après s’être [ainsi] moqués de lui, ils le dépouillèrent de la robe de pourpre, et le revêtirent de ses habits, et l’emmenèrent dehors pour le crucifier. (Ⅶ)

*****

Après s'être moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau de pourpre, et lui ayant remis ses habits, ils l'emmenèrent pour le crucifier. (Ⅷ)

*****

15. 21  
Ils réquisitionnèrent un passant, Simon le Cyrénéen, le père d'Alexandre et de Rufus, qui revenait de la campagne, pour porter sa croix,

Ils forcèrent à porter la croix de Jésus un passant qui revenait des champs, Simon de Cyrène, père d'Alexandre et de Rufus; (Ⅰ)

*****

Καὶ ἀγγαρεύουσιν παράγοντά τινα Σίμωνα Κυρηναῖον ἐρχόμενον ἀπ’ ἀγροῦ, τὸν πατέρα Ἀλεξάνδρου καὶ Ῥούφου, ἵνα ἄρῃ τὸν σταυρὸν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et angariaverunt prætereuntem quempiam, Simonem Cyrenæum venientem de villa, patrem Alexandri et Rufi, ut tolleret crucem ejus. (Ⅳ)

*****

Et ils contraignent un certain homme, Simon, Cyrénéen, père d’Alexandre et de Rufus, qui passait par là, venant des champs, de porter sa croix. (Ⅵ)

*****

Et ils contraignirent un certain [homme, nommé] Simon, Cyrénéen, père d’Alexandre et de Rufus, qui passait [par là], revenant des champs, de porter sa croix. (Ⅶ)

*****

Et un certain homme de Cyrène, nommé Simon, père d'Alexandre et de Rufus, passant par là en revenant des champs, ils le contraignirent de porter la croix de Jésus. (Ⅷ)

*****

15. 22  
et ils le menèrent au lieu (dit) Golgotha, ce qui se traduit : lieu du Crâne.

et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne. (Ⅰ)

*****

καὶ φέρουσιν αὐτὸν ἐπὶ ⸀τὸν ⸀Γολγοθᾶν τόπον, ὅ ἐστιν ⸀μεθερμηνευόμενον Κρανίου Τόπος. (Ⅲ)

*****

Et perducunt illum in Golgotha locum : quod est interpretatum Calvariæ locus. (Ⅳ)

*****

Et ils le mènent au lieu appelé Golgotha, ce qui, interprété, est: lieu du crâne. (Ⅵ)

*****

Et ils le menèrent au lieu [appelé] Golgotha, c’est-à-dire, le lieu du Crâne. (Ⅶ)

*****

Et ils le conduisirent au lieu appelé Golgotha, c'est-à-dire, la place du Crâne. (Ⅷ)

*****

15. 23  
Et ils lui donnèrent du vin mêlé de myrrhe, mais il n'en prit pas;

Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐδίδουν ⸀αὐτῷ ἐσμυρνισμένον οἶνον, ⸀ὃς δὲ οὐκ ἔλαβεν. (Ⅲ)

*****

Et dabant ei bibere myrrhatum vinum : et non accepit. (Ⅳ)

*****

Et ils lui donnèrent à boire du vin mixtionné de myrrhe; mais il ne le prit pas. (Ⅵ)

*****

Et ils lui donnèrent à boire du vin mixtionné avec de la myrrhe ; mais il ne le prit point. (Ⅶ)

*****

Et ils lui présentèrent à boire du vin mêlé avec de la myrrhe; mais il n'en but point. (Ⅷ)

*****

15. 24  
et ils le crucifièrent et se partagèrent ses vêtements, en les tirant au sort, à qui aurait quelque chose.

Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸂σταυροῦσιν αὐτὸν καὶ⸃ διαμερίζονται τὰ ἱμάτια αὐτοῦ, βάλλοντες κλῆρον ἐπ’ αὐτὰ τίς τί ἄρῃ. (Ⅲ)

*****

Et crucifigentes eum, diviserunt vestimenta ejus, mittentes sortem super eis, quis quid tolleret. (Ⅳ)

*****

Et l’ayant crucifié, ils partagent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun en prendrait. (Ⅵ)

*****

Et quand ils l’eurent crucifié, ils partagèrent ses vêtements, en les jetant au sort pour savoir ce que chacun en aurait. (Ⅶ)

*****

Et après l'avoir crucifié, ils partagèrent ses habits, jetant le sort à qui en emporterait une part. (Ⅷ)

*****

15. 25  
Il était la troisième heure lorsqu'ils le crucifièrent.

C'était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. (Ⅰ)

*****

Ἦν δὲ ὥρα τρίτη καὶ ἐσταύρωσαν αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Erat autem hora tertia : et crucifixerunt eum. (Ⅳ)

*****

Et c’était la troisième heure, et ils le crucifièrent. (Ⅵ)

*****

Or il était trois heures quand ils le crucifièrent. (Ⅶ)

*****

Il était la troisième heure quand ils le crucifièrent. (Ⅷ)

*****

15. 26  
L'inscription indiquant la cause (de sa condamnation) portait : " Le roi des Juifs. "

L'inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots: Le roi des Juifs. (Ⅰ)

*****

καὶ ἦν ἡ ἐπιγραφὴ τῆς αἰτίας αὐτοῦ ἐπιγεγραμμένη· Ὁ βασιλεὺς τῶν Ἰουδαίων. (Ⅲ)

*****

Et erat titulus causæ ejus inscriptus : Rex Judæorum. (Ⅳ)

*****

Et l’écriteau concernant le sujet de son accusation portait écrit: Le roi des Juifs. (Ⅵ)

*****

Et l’écriteau contenant la cause de sa condamnation était : LE ROI DES JUIFS. (Ⅶ)

*****

Et le sujet de sa condamnation était marqué par cet écriteau: LE ROI DES JUIFS. (Ⅷ)

*****

15. 27  
Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche.

Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, et l'autre à sa gauche. (Ⅰ)

*****

καὶ σὺν αὐτῷ σταυροῦσιν δύο λῃστάς, ἕνα ἐκ δεξιῶν καὶ ἕνα ἐξ εὐωνύμων ⸀αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et cum eo crucifigunt duos latrones : unum a dextris, et alium a sinistris ejus. (Ⅳ)

*****

Et, avec lui, ils crucifient deux brigands, un à sa droite, et un à sa gauche. (Ⅵ)

*****

Ils crucifièrent aussi avec lui deux brigands, l’un à sa main droite, et l’autre à sa gauche. (Ⅶ)

*****

Ils crucifièrent aussi avec lui deux brigands, l'un à sa droite, et l'autre à sa gauche. (Ⅷ)

*****

15. 28  
Ainsi fut accomplie cette parole de l'Ecriture : Et il a été compté parmi les malfaiteurs.

Ainsi fut accompli ce que dit l'Écriture: Il a été mis au nombre des malfaiteurs. (Ⅰ)

*****

Et impleta est Scriptura, quæ dicit : Et cum iniquis reputatus est. (Ⅳ)

*****

Et l’écriture fut accomplie, qui dit: «Et il a été compté parmi les iniques». (Ⅵ)

*****

Et ainsi fut accomplie l’Ecriture, qui dit : Et il a été mis au rang des malfaiteurs. (Ⅶ)

*****

Ainsi cette parole de l'Écriture fut accomplie: Il a été mis au rang des malfaiteurs. (Ⅷ)

*****

15. 29  
Les passants l'injuriaient en hochant la tête et disant : " Hé ! Toi qui détruis le sanctuaire et le rebâtis en trois jours,

Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête, en disant: Hé! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, (Ⅰ)

*****

Καὶ οἱ παραπορευόμενοι ἐβλασφήμουν αὐτὸν κινοῦντες τὰς κεφαλὰς αὐτῶν καὶ λέγοντες· Οὐὰ ὁ καταλύων τὸν ναὸν καὶ ⸂οἰκοδομῶν ἐν τρισὶν ἡμέραις⸃, (Ⅲ)

*****

Et prætereuntes blasphemabant eum, moventes capita sua, et dicentes : Vah ! qui destruis templum Dei, et in tribus diebus reædificas, (Ⅳ)

*****

Et ceux qui passaient par là, l’injuriaient, hochant la tête et disant: Hé! toi qui détruis le temple et qui le bâtis en trois jours, (Ⅵ)

*****

Et ceux qui passaient près de là lui disaient des outrages, branlant la tête, et disant : Hé ! toi, qui détruis le Temple, et qui le rebâtis en trois jours, (Ⅶ)

*****

Et ceux qui passaient par là lui disaient des outrages, hochant la tête et disant: Hé! toi, qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours; (Ⅷ)

*****

15. 30  
sauve-toi toi-même, et descends de la croix ! "

sauve-toi toi-même, en descendant de la croix! (Ⅰ)

*****

σῶσον σεαυτὸν ⸀καταβὰς ἀπὸ τοῦ σταυροῦ. (Ⅲ)

*****

salvum fac temetipsum descendens de cruce. (Ⅳ)

*****

sauve-toi toi-même, et descends de la croix! (Ⅵ)

*****

Sauve-toi toi-même, et descends de la croix. (Ⅶ)

*****

Sauve-toi toi-même, et descends de la croix. (Ⅷ)

*****

15. 31  
De même, les grands prêtres aussi, avec les scribes, se moquaient de lui entre eux et disaient : " Il en a sauvé d'autres, il ne peut se sauver lui-même.

Les principaux sacrificateurs aussi, avec les scribes, se moquaient entre eux, et disaient: Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! (Ⅰ)

*****

ὁμοίως καὶ οἱ ἀρχιερεῖς ἐμπαίζοντες πρὸς ἀλλήλους μετὰ τῶν γραμματέων ἔλεγον· Ἄλλους ἔσωσεν, ἑαυτὸν οὐ δύναται σῶσαι· (Ⅲ)

*****

Similiter et summi sacerdotes illudentes, ad alterutrum cum scribis dicebant : Alios salvos fecit ; seipsum non potest salvum facere. (Ⅳ)

*****

Pareillement aussi les principaux sacrificateurs, se moquant entre eux avec les scribes, disaient: Il a sauvé les autres, il ne peut se sauver lui-même. (Ⅵ)

*****

Les principaux Sacrificateurs se moquant aussi avec les Scribes disaient entre eux : il a sauvé les autres, il ne peut se sauver lui-même. (Ⅶ)

*****

De même aussi les principaux sacrificateurs et les scribes disaient entre eux, en se moquant: Il a sauvé les autres, il ne peut se sauver lui-même. (Ⅷ)

*****

15. 32  
Que le Christ, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions ! " Ceux même qui avaient été crucifiés avec lui l'insultaient.

Que le Christ, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions! Ceux qui étaient crucifiés avec lui l'insultaient aussi. (Ⅰ)

*****

ὁ χριστὸς ὁ ⸀βασιλεὺς Ἰσραὴλ καταβάτω νῦν ἀπὸ τοῦ σταυροῦ, ἵνα ἴδωμεν καὶ ⸀πιστεύσωμεν. καὶ οἱ συνεσταυρωμένοι ⸀σὺν αὐτῷ ὠνείδιζον αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Christus rex Israël descendat nunc de cruce, ut videamus, et credamus. Et qui cum eo crucifixi erant, convitiabantur ei.\ (Ⅳ)

*****

Que le Christ, le roi d’Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions! Ceux aussi qui étaient crucifiés avec lui l’insultaient. (Ⅵ)

*****

Que le Christ, le Roi d’Israël descende maintenant de la croix, afin que nous le voyions et que nous croyions ! Ceux aussi qui étaient crucifiés avec lui, lui disaient des outrages. (Ⅶ)

*****

Que le Christ, le roi d'Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous le voyions, et que nous croyions. Et ceux qui étaient crucifiés avec lui, lui disaient aussi des outrages. (Ⅷ)

*****

15. 33  
La sixième heure arrivée, il se fit des ténèbres sur la terre entière jusqu'à la neuvième heure.

La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure. (Ⅰ)

*****

⸂Καὶ γενομένης⸃ ὥρας ἕκτης σκότος ἐγένετο ἐφ’ ὅλην τὴν γῆν ἕως ὥρας ἐνάτης. (Ⅲ)

*****

Et facta hora sexta, tenebræ factæ sunt per totam terram usque in horam nonam. (Ⅳ)

*****

Et quand la sixième heure fut venue, il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu’à la neuvième heure. (Ⅵ)

*****

Mais quand il fut six heures, il y eut des ténèbres sur tout le pays jusqu’à neuf heures. (Ⅶ)

*****

Quand vint la sixième heure, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure. (Ⅷ)

*****

15. 34  
Et à la neuvième, heure, Jésus cria d'une voix forte : " Eloï, Eloï, lama sabacthani, " ce qui se traduit : " Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez-vous abandonné? "

Et à la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Éloï, Éloï, lama sabachthani? ce qui signifie: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? (Ⅰ)

*****

καὶ τῇ ⸂ἐνάτῃ ὥρᾳ⸃ ἐβόησεν ὁ Ἰησοῦς φωνῇ ⸀μεγάλῃ· Ἐλωῒ ἐλωῒ ⸀λεμὰ σαβαχθάνι; ὅ ἐστιν μεθερμηνευόμενον Ὁ θεός μου ὁ θεός μου, εἰς τί ⸂ἐγκατέλιπές με⸃; (Ⅲ)

*****

Et hora nona exclamavit Jesus voce magna, dicens : Eloi, eloi, lamma sabacthani ? quod est interpretatum : Deus meus, Deus meus, ut quid dereliquisti me ? (Ⅳ)

*****

Et à la neuvième heure, Jésus s’écria d’une forte voix, disant: Éloï, Éloï, lama sabachthani? ce qui, interprété, est: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? (Ⅵ)

*****

Et à neuf heures Jésus cria à haute voix, disant : Eloï, Eloï, lamma sabachthani ? c’est-à-dire : Mon Dieu ! Mon Dieu ! pourquoi m’as-tu abandonné ? (Ⅶ)

*****

Et à la neuvième heure Jésus s'écria d'une voix forte: Éloï, Éloï, lamma sabachthani? C'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné? (Ⅷ)

*****

15. 35  
Quelques-uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, disaient : " Voilà qu'il appelle Elie. "

Quelques-uns de ceux qui étaient là, l'ayant entendu, dirent: Voici, il appelle Élie. (Ⅰ)

*****

καί τινες τῶν παρεστηκότων ἀκούσαντες ἔλεγον· ⸀Ἴδε Ἠλίαν φωνεῖ. (Ⅲ)

*****

Et quidam de circumstantibus audientes, dicebant : Ecce Eliam vocat. (Ⅳ)

*****

Et quelques-uns de ceux qui étaient là présents, ayant entendu cela, disaient: Voici, il appelle Élie. (Ⅵ)

*****

Ce que quelques-uns de ceux qui étaient là présents, ayant entendu, ils dirent : voilà, il appelle Elie. (Ⅶ)

*****

Et quelques-uns de ceux qui étaient présents, l'ayant entendu, disaient: Voilà qu'il appelle Élie. (Ⅷ)

*****

15. 36  
Et quelqu'un courut imbiber une éponge de vinaigre, et l'ayant mise au bout d'un roseau, il lui présentait à boire, disant : " Laissez ! que nous voyions si Elie va venir le descendre. "

Et l'un d'eux courut remplir une éponge de vinaigre, et, l'ayant fixée à un roseau, il lui donna à boire, en disant: Laissez, voyons si Élie viendra le descendre. (Ⅰ)

*****

δραμὼν δέ ⸂τις καὶ⸃ γεμίσας σπόγγον ὄξους ⸀περιθεὶς καλάμῳ ἐπότιζεν αὐτόν, λέγων· Ἄφετε ἴδωμεν εἰ ἔρχεται Ἠλίας καθελεῖν αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Currens autem unus, et implens spongiam aceto, circumponensque calamo, potum dabat ei, dicens : Sinite, videamus si veniat Elias ad deponendum eum. (Ⅳ)

*****

Et l’un d’eux courut, et ayant rempli une éponge de vinaigre et l’ayant mise au bout d’un roseau, il lui donna à boire, disant: Laissez, voyons si Élie vient pour le faire descendre. (Ⅵ)

*****

Et quelqu’un accourut, qui remplit une éponge de vinaigre, et qui l’ayant mise au bout d’un roseau, lui en donna à boire, en disant : laissez, voyons si Elie viendra pour l’ôter de la croix. (Ⅶ)

*****

Et l'un d'eux courut, emplit une éponge de vinaigre, la mit au bout d'un roseau, et la lui présenta pour boire, en disant: Laissez; voyons si Élie viendra le descendre de la croix. (Ⅷ)

*****

15. 37  
Jésus jeta un grand cri et expira.

Mais Jésus, ayant poussé un grand cri, expira. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Ἰησοῦς ἀφεὶς φωνὴν μεγάλην ἐξέπνευσεν. (Ⅲ)

*****

Jesus autem emissa voce magna expiravit.\ (Ⅳ)

*****

Et Jésus, ayant jeté un grand cri, expira. (Ⅵ)

*****

Et Jésus ayant jeté un grand cri, rendit l’esprit. (Ⅶ)

*****

Alors Jésus, ayant jeté un grand cri, rendit l'esprit. (Ⅷ)

*****

15. 38  
Et le voile du sanctuaire se fendit en deux, du haut en bas.

Le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas. (Ⅰ)

*****

καὶ τὸ καταπέτασμα τοῦ ναοῦ ἐσχίσθη εἰς δύο ἀπ’ ἄνωθεν ἕως κάτω. (Ⅲ)

*****

Et velum templi scissum est in duo, a summo usque deorsum. (Ⅳ)

*****

Et le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas. (Ⅵ)

*****

Et le voile du Temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas. (Ⅶ)

*****

Et le voile du temple se déchira en deux, du haut en bas. (Ⅷ)

*****

15. 39  
Le centurion qui se tenait en face de lui, ayant vu qu'il avait expiré ainsi, dit: "Vraiment cet homme était Fils de Dieu. "

Le centenier, qui était en face de Jésus, voyant qu'il avait expiré de la sorte, dit: Assurément, cet homme était Fils de Dieu. (Ⅰ)

*****

ἰδὼν δὲ ὁ κεντυρίων ὁ παρεστηκὼς ἐξ ἐναντίας αὐτοῦ ὅτι ⸀οὕτως ἐξέπνευσεν εἶπεν· Ἀληθῶς ⸂οὗτος ὁ ἄνθρωπος⸃ υἱὸς ⸂θεοῦ ἦν⸃. (Ⅲ)

*****

Videns autem centurio, qui ex adverso stabat, quia sic clamans expirasset, ait : Vere hic homo Filius Dei erat.\ (Ⅳ)

*****

Et le centurion qui était là vis-à-vis de lui, voyant qu’il avait expiré en criant ainsi, dit: Certainement, cet homme était Fils de Dieu. (Ⅵ)

*****

Et le Centenier qui était là vis-à-vis de lui, voyant qu’il avait rendu l’esprit en criant ainsi, dit : certainement cet homme était Fils de Dieu. (Ⅶ)

*****

Et le centenier, qui était vis-à-vis de lui, voyant qu'il avait expiré en criant ainsi, dit: Cet homme était véritablement Fils de Dieu. (Ⅷ)

*****

15. 40  
Il y avait aussi des femmes qui regardaient à distance, entre autres Marie la Magdaléenne, Marie mère de Jacques le Petit et de José, et Salomé,

Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin. Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé, (Ⅰ)

*****

Ἦσαν δὲ καὶ γυναῖκες ἀπὸ μακρόθεν θεωροῦσαι, ἐν ⸀αἷς καὶ ⸀Μαρία ἡ Μαγδαληνὴ καὶ Μαρία ⸀ἡ Ἰακώβου τοῦ μικροῦ καὶ ⸀Ἰωσῆτος μήτηρ καὶ Σαλώμη, (Ⅲ)

*****

Erant autem et mulieres de longe aspicientes : inter quas erat Maria Magdalene, et Maria Jacobi minoris, et Joseph mater, et Salome : (Ⅳ)

*****

Et il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin, entre lesquelles étaient aussi Marie de Magdala, et Marie, la mère de Jacques le mineur et de Joses, et Salomé, (Ⅵ)

*****

Il y avait là aussi des femmes qui regardaient de loin, entre lesquelles étaient Marie-Magdeleine, et Marie [mère] de Jacques le mineur, et de Joses, et Salomé. (Ⅶ)

*****

Il y avait aussi des femmes qui regardaient de loin, parmi lesquelles étaient Marie de Magdala, et Marie, mère de Jacques le petit et de Joses, et Salomé, (Ⅷ)

*****

15. 41  
qui le suivaient et le servaient lorsqu'il était en Galilée, et beaucoup d'autres qui étaient montées à Jérusalem avec lui.

qui le suivaient et le servaient lorsqu'il était en Galilée, et plusieurs autres qui étaient montées avec lui à Jérusalem. (Ⅰ)

*****

⸀αἳ ὅτε ἦν ἐν τῇ Γαλιλαίᾳ ἠκολούθουν αὐτῷ καὶ διηκόνουν αὐτῷ, καὶ ἄλλαι πολλαὶ αἱ συναναβᾶσαι αὐτῷ εἰς Ἱεροσόλυμα. (Ⅲ)

*****

et cum esset in Galilæa, sequebantur eum, et ministrabant ei, et aliæ multæ, quæ simul cum eo ascenderant Jerosolymam. (Ⅳ)

*****

qui, lorsqu’il était en Galilée, l’avaient suivi et l’avaient servi, et plusieurs autres qui étaient montées avec lui à Jérusalem. (Ⅵ)

*****

Qui lorsqu’il était en Galilée, l’avaient suivi, et l’avaient servi ; [il y avait là] aussi plusieurs autres femmes qui étaient montées avec lui à Jérusalem. (Ⅶ)

*****

Qui le suivaient et le servaient lorsqu'il était en Galilée, et plusieurs autres qui étaient montées avec lui à Jérusalem. (Ⅷ)

*****

15. 42  
Le soir étant venu, comme c'était Préparation, c'est-à-dire veille du sabbat,

Le soir étant venu, comme c'était la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat, - (Ⅰ)

*****

Καὶ ἤδη ὀψίας γενομένης, ἐπεὶ ἦν παρασκευή, ὅ ἐστιν ⸀προσάββατον, (Ⅲ)

*****

Et cum jam sero esset factum (quia erat parasceve, quod est ante sabbatum), (Ⅳ)

*****

Et le soir étant déjà venu, puisque c’était la Préparation, ce qui est le jour qui précède un sabbat, (Ⅵ)

*****

Et le soir étant déjà venu, parce que c’était la Préparation qui est avant le Sabbat ; (Ⅶ)

*****

Comme il était déjà tard, et que c'était le jour de la préparation, c'est-à-dire, la veille du sabbat, (Ⅷ)

*****

15. 43  
vint Joseph d'Arimathie, membre honoré du grand conseil, qui attendait, lui aussi, le royaume de Dieu. Il alla hardiment auprès de Pilate pour demander le corps de Jésus.

arriva Joseph d'Arimathée, conseiller de distinction, qui lui-même attendait aussi le royaume de Dieu. Il osa se rendre vers Pilate, pour demander le corps de Jésus. (Ⅰ)

*****

⸀ἐλθὼν Ἰωσὴφ ⸀ὁ ἀπὸ Ἁριμαθαίας εὐσχήμων βουλευτής, ὃς καὶ αὐτὸς ἦν προσδεχόμενος τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ, τολμήσας εἰσῆλθεν πρὸς ⸀τὸν Πιλᾶτον καὶ ᾐτήσατο τὸ σῶμα τοῦ Ἰησοῦ. (Ⅲ)

*****

venit Joseph ab Arimathæa nobilis decurio, qui et ipse erat exspectans regnum Dei, et audacter introivit ad Pilatum, et petiit corpus Jesu. (Ⅳ)

*****

Joseph qui était d’Arimathée, conseiller honorable, qui aussi lui-même attendait le royaume de Dieu, vint et prit sur lui d’entrer auprès de Pilate, et lui demanda le corps de Jésus. (Ⅵ)

*****

Joseph d’Arimathée, Conseiller honorable, qui attendait aussi le Règne de Dieu, s’étant enhardi, vint à Pilate, et [lui] demanda le corps de Jésus. (Ⅶ)

*****

Joseph d'Arimathée, conseiller fort considéré, qui attendait aussi le royaume de Dieu, vint avec hardiesse vers Pilate, et lui demanda le corps de Jésus. (Ⅷ)

*****

15. 44  
Mais Pilate s'étonna qu'il fût déjà mort, fit venir le centurion, et lui demanda s'il y avait longtemps qu'il était mort.

Pilate s'étonna qu'il fût mort si tôt; fit venir le centenier et lui demanda s'il était mort depuis longtemps. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Πιλᾶτος ἐθαύμασεν εἰ ἤδη τέθνηκεν, καὶ προσκαλεσάμενος τὸν κεντυρίωνα ἐπηρώτησεν αὐτὸν εἰ ⸀πάλαι ἀπέθανεν· (Ⅲ)

*****

Pilatus autem mirabatur si jam obiisset. Et accersito centurione, interrogavit eum si jam mortuus esset. (Ⅳ)

*****

Et Pilate s’étonna, ayant peine à croire qu’il fût déjà mort; et ayant appelé le centurion, il lui demanda s’il y avait longtemps qu’il était mort. (Ⅵ)

*****

Et Pilate s’étonna qu’il fût déjà mort ; et ayant appelé le Centenier, il lui demanda s’il y avait longtemps qu’il était mort. (Ⅶ)

*****

Pilate s'étonna qu'il fût déjà mort; et ayant appelé le centenier, il lui demanda s'il y avait longtemps qu'il était mort. (Ⅷ)

*****

15. 45  
Renseigné par le centurion, il accorda le cadavre à Joseph.

S'en étant assuré par le centenier, il donna le corps à Joseph. (Ⅰ)

*****

καὶ γνοὺς ἀπὸ τοῦ κεντυρίωνος ἐδωρήσατο τὸ ⸀πτῶμα τῷ Ἰωσήφ. (Ⅲ)

*****

Et cum cognovisset a centurione, donavit corpus Joseph. (Ⅳ)

*****

Et l’ayant appris du centurion, il donna le corps à Joseph. (Ⅵ)

*****

Ce qu’ayant appris du Centenier, il donna le corps à Joseph. (Ⅶ)

*****

Et l'ayant appris du centenier, il donna le corps à Joseph. (Ⅷ)

*****

15. 46  
Ayant acheté un linceul, il le descendit, l'enveloppa dans le linceul, le déposa dans un sépulcre qui avait été taillé dans le roc, et il roula une pierre à l'entrée du sépulcre.

Et Joseph, ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix, l'enveloppa du linceul, et le déposa dans un sépulcre taillé dans le roc. Puis il roula une pierre à l'entrée du sépulcre. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀγοράσας ⸀σινδόνα καθελὼν αὐτὸν ἐνείλησεν τῇ σινδόνι καὶ ⸀ἔθηκεν αὐτὸν ἐν ⸀μνημείῳ ὃ ἦν λελατομημένον ἐκ πέτρας, καὶ προσεκύλισεν λίθον ἐπὶ τὴν θύραν τοῦ μνημείου. (Ⅲ)

*****

Joseph autem mercatus sindonem, et deponens eum involvit sindone, et posuit eum in monumento quod erat excisum de petra, et advolvit lapidem ad ostium monumenti. (Ⅳ)

*****

Et Joseph, ayant acheté un linceul, le descendit, et l’enveloppa du linceul, et le mit dans un sépulcre qui était taillé dans le roc, et roula une pierre contre la porte du sépulcre. (Ⅵ)

*****

Et [Joseph] ayant acheté un linceul, le descendit de la croix, et l’enveloppa du linceul, et le mit dans un sépulcre qui était taillé dans le roc, puis il roula une pierre sur l’entrée du sépulcre. (Ⅶ)

*****

Et Joseph ayant acheté un linceul, le descendit de la croix, l'enveloppa dans ce linceul, et le mit dans un sépulcre qui était taillé dans le roc; et il roula une pierre à l'entrée du sépulcre. (Ⅷ)

*****

15. 47  
Or Marie la Magdaléenne et Marie, mère de José, observaient où il était déposé.

Marie de Magdala, et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait. (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ Μαρία ἡ Μαγδαληνὴ καὶ Μαρία ⸂ἡ Ἰωσῆτος⸃ ἐθεώρουν ποῦ ⸀τέθειται. (Ⅲ)

*****

Maria autem Magdalene et Maria Joseph aspiciebant ubi poneretur. (Ⅳ)

*****

Et Marie de Magdala, et Marie, la mère de Joses, regardaient où on le mettait. (Ⅵ)

*****

Et Marie-Magdeleine, et Marie [mère] de Joses regardaient où on le mettait. (Ⅶ)

*****

Et Marie de Magdala et Marie, mère de Joses, regardaient où on le mettait. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 15

| | | | | | | | | | | | | | 15| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥