Marc
Onelittleangel > > Marc  >
(56 Verses | Page 1 / 2)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

6. 1  
Etant parti de là, il vint dans sa patrie, et ses disciples le suivirent.

Jésus partit de là, et se rendit dans sa patrie. Ses disciples le suivirent. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐξῆλθεν ἐκεῖθεν, καὶ ⸀ἔρχεται εἰς τὴν πατρίδα αὐτοῦ, καὶ ἀκολουθοῦσιν αὐτῷ οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et egressus inde, abiit in patriam suam : et sequebantur eum discipuli sui : (Ⅳ)

*****

Et il sortit de là, et vint dans son pays; et ses disciples le suivent. (Ⅵ)

*****

Puis il partit de là, et vint en son pays ; et ses Disciples le suivirent. (Ⅶ)

*****

Jésus étant parti de là, vint dans sa patrie, et ses disciples le suivirent. (Ⅷ)

*****

6. 2  
Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue; et beaucoup de ceux qui l'entendaient, frappés d'étonnement, disaient : " D'où cela lui vient-il? Quelle est cette science qui lui a été donnée? Et de tels miracles qui s'opèrent par ses mains?

Quand le sabbat fut venu, il se mit à enseigner dans la synagogue. Beaucoup de gens qui l'entendirent étaient étonnés et disaient: D'où lui viennent ces choses? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et comment de tels miracles se font-ils par ses mains? (Ⅰ)

*****

καὶ γενομένου σαββάτου ἤρξατο ⸂διδάσκειν ἐν τῇ συναγωγῇ⸃· καὶ ⸀οἱ πολλοὶ ἀκούοντες ἐξεπλήσσοντο λέγοντες· Πόθεν τούτῳ ταῦτα, καὶ τίς ἡ σοφία ἡ δοθεῖσα ⸀τούτῳ, καὶ ⸀αἱ δυνάμεις τοιαῦται διὰ τῶν χειρῶν αὐτοῦ ⸀γινόμεναι; (Ⅲ)

*****

et facto sabbato cœpit in synagoga docere : et multi audientes admirabantur in doctrina ejus, dicentes : Unde huic hæc omnia ? et quæ est sapientia, quæ data est illi, et virtutes tales, quæ per manus ejus efficiuntur ? (Ⅳ)

*****

Et le sabbat étant venu, il se mit à enseigner dans la synagogue; et plusieurs, l’ayant entendu, étaient dans l’étonnement, disant: D’où viennent ces choses à celui-ci? Et quelle est cette sagesse qui lui est donnée, et d’où vient que de tels miracles s’opèrent par ses mains? (Ⅵ)

*****

Et le jour du Sabbat étant venu, il se mit à enseigner dans la Synagogue ; et beaucoup de ceux qui l’entendaient, étaient dans l’étonnement, et ils disaient : d’où viennent ces choses à celui-ci ? et quelle est cette sagesse qui lui est donnée ; et que même de tels prodiges se fassent par ses mains ? (Ⅶ)

*****

Et quand le sabbat fut venu, il commença à enseigner dans la synagogue; et plusieurs de ceux qui l'entendaient, s'étonnaient et disaient: D'où viennent toutes ces choses à cet homme? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et d'où vient que de si grands miracles se font par ses mains? (Ⅷ)

*****

6. 3  
N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon? Ses sœurs ne sont-elles pas ici, chez nous? " Et il était pour eux une pierre d'achoppement.

N'est-ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? et ses soeurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et il était pour eux une occasion de chute. (Ⅰ)

*****

οὐχ οὗτός ἐστιν ὁ τέκτων, ὁ υἱὸς ⸀τῆς Μαρίας ⸂καὶ ἀδελφὸς⸃ Ἰακώβου καὶ ⸀Ἰωσῆτος καὶ Ἰούδα καὶ Σίμωνος; καὶ οὐκ εἰσὶν αἱ ἀδελφαὶ αὐτοῦ ὧδε πρὸς ἡμᾶς; καὶ ἐσκανδαλίζοντο ἐν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Nonne hic est faber, filius Mariæ, frater Jacobi, et Joseph, et Judæ, et Simonis ? nonne et sorores ejus hic nobiscum sunt ? Et scandalizabantur in illo. (Ⅳ)

*****

Celui-ci n’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques et de Joses et de Jude et de Simon; et ses sœurs ne sont-elles pas ici auprès de nous? Et ils étaient scandalisés en lui. (Ⅵ)

*****

Celui-ci n’est-il pas charpentier ? fils de Marie, frère de Jacques, et de Joses, et de Jude, et de Simon ? et ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous ? et ils étaient scandalisés à cause de lui. (Ⅶ)

*****

N'est-ce pas là le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? Ses sœurs ne sont-elles pas ici parmi nous? Et ils se scandalisaient à son sujet. (Ⅷ)

*****

6. 4  
Jésus leur dit : " Un prophète n'est sans honneur que dans sa patrie, dans sa parenté et dans sa maison. "

Mais Jésus leur dit: Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison. (Ⅰ)

*****

⸂καὶ ἔλεγεν⸃ αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς ὅτι Οὐκ ἔστιν προφήτης ἄτιμος εἰ μὴ ἐν τῇ πατρίδι αὐτοῦ καὶ ἐν τοῖς ⸂συγγενεῦσιν αὐτοῦ⸃ καὶ ἐν τῇ οἰκίᾳ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et dicebat illis Jesus : Quia non est propheta sine honore nisi in patria sua, et in domo sua, et in cognatione sua. (Ⅳ)

*****

Et Jésus leur dit: Un prophète n’est pas sans honneur, si ce n’est dans son pays et parmi ses parents et dans sa maison. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus leur dit : un Prophète n’est sans honneur que dans son pays, et parmi ses parents et ceux de sa famille. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus leur dit: Un prophète n'est méprisé que dans son pays, parmi ses parents et ceux de sa famille. (Ⅷ)

*****

6. 5  
Et il ne put faire aucun miracle, si ce n'est qu'il guérit quelques malades en leur imposant les mains.

Il ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit. (Ⅰ)

*****

καὶ οὐκ ἐδύνατο ἐκεῖ ⸂ποιῆσαι οὐδεμίαν δύναμιν⸃, εἰ μὴ ὀλίγοις ἀρρώστοις ἐπιθεὶς τὰς χεῖρας ἐθεράπευσεν· (Ⅲ)

*****

Et non poterat ibi virtutem ullam facere, nisi paucos infirmos impositis manibus curavit : (Ⅳ)

*****

Et il ne put faire là aucun miracle, sinon qu’il imposa les mains à un petit nombre d’infirmes, et les guérit. (Ⅵ)

*****

Et il ne put faire là aucun miracle, sinon qu’il guérit quelque peu de malades, en leur imposant les mains. (Ⅶ)

*****

Et il ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il guérit quelques malades, en leur imposant les mains. (Ⅷ)

*****

6. 6  
Et il était surpris de leur incrédulité. Et il parcourait les bourgs à la ronde en enseignant.

Et il s'étonnait de leur incrédulité. Jésus parcourait les villages d'alentour, en enseignant. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀ἐθαύμαζεν διὰ τὴν ἀπιστίαν αὐτῶν. Καὶ περιῆγεν τὰς κώμας κύκλῳ διδάσκων. (Ⅲ)

*****

et mirabatur propter incredulitatem eorum, et circuibat castella in circuitu docens.\ (Ⅳ)

*****

Et il s’étonnait de leur incrédulité; et il visitait l’un après l’autre les villages à la ronde, en enseignant. (Ⅵ)

*****

Et il s’étonnait de leur incrédulité, et parcourait les villages d’alentour, en enseignant. (Ⅶ)

*****

Et il s'étonnait de leur incrédulité; et il parcourut les bourgades des environs en enseignant. (Ⅷ)

*****

6. 7  
Il appela près de lui les Douze, et commença à les envoyer deux à deux, et leur donna pouvoir sur les esprits impurs.

Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. (Ⅰ)

*****

καὶ προσκαλεῖται τοὺς δώδεκα, καὶ ἤρξατο αὐτοὺς ἀποστέλλειν δύο δύο, καὶ ἐδίδου αὐτοῖς ἐξουσίαν τῶν πνευμάτων τῶν ἀκαθάρτων, (Ⅲ)

*****

Et vocavit duodecim : et cœpit eos mittere binos, et dabat illis potestatem spirituum immundorum. (Ⅳ)

*****

Et il appelle les douze; et il se mit à les envoyer deux à deux, et leur donna autorité sur les esprits immondes. (Ⅵ)

*****

Alors il appela les douze, et commença à les envoyer deux à deux, et leur donna puissance sur les esprits immondes. (Ⅶ)

*****

Alors il appela les Douze, et il commença à les envoyer deux à deux, et leur donna pouvoir sur les esprits immondes; (Ⅷ)

*****

6. 8  
Il leur recommanda de ne rien prendre pour la route, qu'un bâton seulement, ni pain, ni besace, ni petite monnaie pour la ceinture,

Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture; (Ⅰ)

*****

καὶ παρήγγειλεν αὐτοῖς ἵνα μηδὲν αἴρωσιν εἰς ὁδὸν εἰ μὴ ῥάβδον μόνον, μὴ ⸂ἄρτον, μὴ πήραν⸃, μὴ εἰς τὴν ζώνην χαλκόν, (Ⅲ)

*****

Et præcepit eis ne quid tollerent in via, nisi virgam tantum : non peram, non panem, neque in zona æs, (Ⅳ)

*****

Et il leur commanda de ne rien prendre pour le chemin, si ce n’est un bâton seulement, ni sac, ni pain, ni monnaie dans leur ceinture, (Ⅵ)

*****

Et il leur commanda de ne rien prendre pour le chemin, qu’un seul bâton, [et de ne porter] ni sac, ni pain, ni monnaie dans leur ceinture ; (Ⅶ)

*****

Et il leur ordonna de ne rien prendre pour le chemin, qu'un bâton; ni sac, ni pain, ni monnaie dans la ceinture; (Ⅷ)

*****

6. 9  
mais d'être chaussés de sandales, et : " Ne revêtez pas deux tuniques. "

de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ ὑποδεδεμένους σανδάλια, καὶ μὴ ⸀ἐνδύσησθε δύο χιτῶνας. (Ⅲ)

*****

sed calceatos sandaliis, et ne induerentur duabus tunicis. (Ⅳ)

*****

mais d’être chaussés de sandales; et ne portez pas deux tuniques. (Ⅵ)

*****

Mais d’être chaussés de souliers, et de ne porter point deux robes. (Ⅶ)

*****

Mais des sandales aux pieds, et de ne pas porter deux habits. (Ⅷ)

*****

6. 10  
Et il leur dit : " Partout où vous serez entrés dans une maison, demeurez-y jusqu'à ce que vous repartiez de là.

Puis il leur dit: Dans quelque maison que vous entriez, restez-y jusqu'à ce que vous partiez de ce lieu. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔλεγεν αὐτοῖς· Ὅπου ⸀ἐὰν εἰσέλθητε εἰς οἰκίαν, ἐκεῖ μένετε ἕως ἂν ἐξέλθητε ἐκεῖθεν. (Ⅲ)

*****

Et dicebat eis : Quocumque introieritis in domum, illic manete donec exeatis inde : (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: Partout où vous entrerez dans une maison, demeurez-y jusqu’à ce que vous partiez de là; (Ⅵ)

*****

Il leur disait aussi : partout où vous entrerez dans une maison, demeurez-y jusqu’à ce que vous partiez de là. (Ⅶ)

*****

Il leur dit aussi: En quelque maison que vous entriez, demeurez-y jusqu'à ce que vous sortiez de ce lieu. (Ⅷ)

*****

6. 11  
Et si un endroit refuse de vous recevoir et qu'on ne vous écoute pas, sortez de là en secouant la poussière de dessous vos pieds en témoignage conter eux. "

Et, s'il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸂ὃς ἂν τόπος μὴ δέξηται⸃ ὑμᾶς μηδὲ ἀκούσωσιν ὑμῶν, ἐκπορευόμενοι ἐκεῖθεν ἐκτινάξατε τὸν χοῦν τὸν ὑποκάτω τῶν ποδῶν ὑμῶν εἰς μαρτύριον ⸀αὐτοῖς. (Ⅲ)

*****

et quicumque non receperint vos, nec audierint vos, exeuntes inde, excutite pulverem de pedibus vestris in testimonium illis. (Ⅳ)

*****

et tous ceux qui ne vous recevront pas et ne vous écouteront pas, quand vous partirez de là, secouez la poussière de dessous vos pieds, pour leur servir de témoignage. (Ⅵ)

*****

Et tous ceux qui ne vous recevront point, et ne vous écouteront point, en partant de là, secouez la poussière de vos pieds, pour être un témoignage contre eux. En vérité je vous dis, que ceux de Sodome et de Gomorrhe seront traités moins rigoureusement au jour du jugement que cette ville-là. (Ⅶ)

*****

Et lorsqu'il se trouvera des gens qui ne vous recevront pas, et qui ne vous écouteront pas, en partant de là, secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux. Je vous dis en vérité, que le sort de Sodome et de Gomorrhe sera plus supportable au jour du jugement, que celui de cette ville-là. (Ⅷ)

*****

6. 12  
Etant partis, ils prêchèrent que l'on se repentît.

Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐξελθόντες ⸀ἐκήρυξαν ἵνα ⸀μετανοῶσιν, (Ⅲ)

*****

Et exeuntes prædicabant ut pœnitentiam agerent : (Ⅳ)

*****

Et étant partis, ils prêchèrent qu’on se repentît, (Ⅵ)

*****

Etant donc partis, ils prêchèrent qu’on s’amendât. (Ⅶ)

*****

Étant donc partis, ils prêchèrent qu'on se repentît, (Ⅷ)

*****

6. 13  
Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient.

Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient. (Ⅰ)

*****

καὶ δαιμόνια πολλὰ ἐξέβαλλον, καὶ ἤλειφον ἐλαίῳ πολλοὺς ἀρρώστους καὶ ἐθεράπευον. (Ⅲ)

*****

et dæmonia multa ejiciebant, et ungebant oleo multos ægros, et sanabant.\ (Ⅳ)

*****

et chassèrent beaucoup de démons, et oignirent d’huile beaucoup d’infirmes et les guérirent. (Ⅵ)

*****

Et ils chassèrent plusieurs démons hors [des possédés], et oignirent d’huile plusieurs malades, et les guérirent. (Ⅶ)

*****

Et ils chassèrent plusieurs démons, et oignirent d'huile plusieurs malades, et ils les guérirent. (Ⅷ)

*****

6. 14  
Et le roi Hérode entendit parler (de Jésus), car son nom était devenu célèbre, et il disait : " Jean Le Baptiste est ressuscité des morts : voilà pourquoi le pouvoir thaumaturgique agit en lui. "

Le roi Hérode entendit parler de Jésus, dont le nom était devenu célèbre, et il dit: Jean Baptiste est ressuscité des morts, et c'est pour cela qu'il se fait par lui des miracles. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἤκουσεν ὁ βασιλεὺς Ἡρῴδης, φανερὸν γὰρ ἐγένετο τὸ ὄνομα αὐτοῦ, καὶ ⸀ἔλεγον ὅτι Ἰωάννης ὁ βαπτίζων ⸂ἐγήγερται ἐκ νεκρῶν⸃, καὶ διὰ τοῦτο ἐνεργοῦσιν αἱ δυνάμεις ἐν αὐτῷ· (Ⅲ)

*****

Et audivit rex Herodes (manifestum enim factum est nomen ejus), et dicebat : Quia Joannes Baptista resurrexit a mortuis : et propterea virtutes operantur in illo. (Ⅳ)

*****

Et le roi Hérode ouït parler de lui, car son nom était devenu public; et il dit: Jean le baptiseur est ressuscité d’entre les morts; et c’est pourquoi les miracles s’opèrent par lui. (Ⅵ)

*****

Or le Roi Hérode en ouït parler, car le nom [de Jésus] était devenu fort célèbre, et il dit : Ce Jean qui baptisait, est ressuscité des morts ; c’est pourquoi la vertu de faire des miracles agit puissamment en lui. (Ⅶ)

*****

Or, le roi Hérode entendit parler de Jésus, car son nom était déjà célèbre; et il dit: Ce Jean qui baptisait, est ressuscité d'entre les morts; c'est pour cela qu'il s'opère des miracles par lui. (Ⅷ)

*****

6. 15  
D'autres disaient : " C'est Elie; " et d'autres disaient : " C'est un prophète, comme l'un des (anciens) prophètes. "

D'autres disaient: C'est Élie. Et d'autres disaient: C'est un prophète comme l'un des prophètes. (Ⅰ)

*****

ἄλλοι ⸀δὲ ἔλεγον ὅτι Ἠλίας ἐστίν· ἄλλοι δὲ ἔλεγον ὅτι ⸀προφήτης ὡς εἷς τῶν προφητῶν. (Ⅲ)

*****

Alii autem dicebant : Quia Elias est ; alii vero dicebant : Quia propheta est, quasi unus ex prophetis. (Ⅳ)

*****

Et d’autres disaient: C’est Élie; et d’autres disaient: C’est un prophète, comme un des prophètes. (Ⅵ)

*****

Les autres disaient : c’est Elie ; et les autres disaient : c’est un Prophète, ou comme un des Prophètes. (Ⅶ)

*****

D'autres disaient: C'est Élie; et d'autres: C'est un prophète, ou comme l'un des prophètes. (Ⅷ)

*****

6. 16  
Ce qu'Hérode ayant entendu, il disait : " Ce Jean, que j'ai fait décapiter, il est ressuscité. "

Mais Hérode, en apprenant cela, disait: Ce Jean que j'ai fait décapiter, c'est lui qui est ressuscité. (Ⅰ)

*****

ἀκούσας δὲ ⸀ὁ Ἡρῴδης ⸀ἔλεγεν· Ὃν ἐγὼ ἀπεκεφάλισα Ἰωάννην, οὗτος ⸀ἠγέρθη. (Ⅲ)

*****

Quo audito Herodes ait : Quem ego decollavi Joannem, hic a mortuis resurrexit. (Ⅳ)

*****

Mais Hérode, ayant appris ce qu’il faisait, dit: C’est Jean que j’ai fait décapiter; il est ressuscité d’entre les morts. (Ⅵ)

*****

Quand donc Hérode eut appris cela, il dit : c’est Jean que j’ai fait décapiter, il est ressuscité des morts. (Ⅶ)

*****

Hérode donc, en ayant entendu parler, dit: C'est ce Jean que j'ai fait décapiter; il est ressuscité d'entre les morts. (Ⅷ)

*****

6. 17  
Car c'était lui, Hérode, qui avait envoyé arrêter Jean, et l'avait fait mettre en prison chargé de chaînes, à cause d'Hérodiade, la femme de Philippe, son frère, qu'il avait épousée.

Car Hérode lui-même avait fait arrêter Jean, et l'avait fait lier en prison, à cause d'Hérodias, femme de Philippe, son frère, parce qu'il l'avait épousée, (Ⅰ)

*****

Αὐτὸς γὰρ ὁ Ἡρῴδης ἀποστείλας ἐκράτησεν τὸν Ἰωάννην καὶ ἔδησεν αὐτὸν ἐν φυλακῇ διὰ Ἡρῳδιάδα τὴν γυναῖκα Φιλίππου τοῦ ἀδελφοῦ αὐτοῦ, ὅτι αὐτὴν ἐγάμησεν· (Ⅲ)

*****

Ipse enim Herodes misit, ac tenuit Joannem, et vinxit eum in carcere propter Herodiadem uxorem Philippi fratris sui, quia duxerat eam. (Ⅳ)

*****

Car Hérode lui-même avait envoyé prendre Jean, et l’avait fait lier dans une prison, à cause d’Hérodias, la femme de Philippe son frère; car il l’avait épousée. (Ⅵ)

*****

Car Hérode avait envoyé prendre Jean, et l’avait fait lier dans une prison, à cause d’Hérodias femme de Philippe son frère, parce qu’il l’avait prise en mariage. (Ⅶ)

*****

Car Hérode avait envoyé prendre Jean, et l'avait fait lier dans la prison, à cause d'Hérodias, femme de Philippe son frère, parce qu'il l'avait épousée. (Ⅷ)

*****

6. 18  
Jean en effet disait à Hérode : " Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère. "

et que Jean lui disait: Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère. (Ⅰ)

*****

ἔλεγεν γὰρ ὁ Ἰωάννης τῷ Ἡρῴδῃ ὅτι Οὐκ ἔξεστίν σοι ἔχειν τὴν γυναῖκα τοῦ ἀδελφοῦ σου. (Ⅲ)

*****

Dicebat enim Joannes Herodi : Non licet tibi habere uxorem fratris tui. (Ⅳ)

*****

Car Jean disait à Hérode: Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. (Ⅵ)

*****

Car Jean disait à Hérode : il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. (Ⅶ)

*****

Car Jean disait à Hérode: Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère. (Ⅷ)

*****

6. 19  
Hérodiade lui gardait rancune et voulait le faire mourir, mais elle ne le pouvait pas,

Hérodias était irritée contre Jean, et voulait le faire mourir. (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ Ἡρῳδιὰς ἐνεῖχεν αὐτῷ καὶ ἤθελεν αὐτὸν ἀποκτεῖναι, καὶ οὐκ ἠδύνατο· (Ⅲ)

*****

Herodias autem insidiabatur illi : et volebat occidere eum, nec poterat. (Ⅳ)

*****

Et Hérodias lui en voulait, et aurait désiré le faire mourir; (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi Hérodias lui en voulait, et désirait de le faire mourir, mais elle ne pouvait. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi Hérodias lui en voulait, et elle désirait de le faire mourir; mais elle ne le pouvait, (Ⅷ)

*****

6. 20  
car Hérode craignait Jean, le sachant homme juste et saint, et il le préservait; en l'écoutant il était dans la perplexité, mais il l'écoutait volontiers.

Mais elle ne le pouvait; car Hérode craignait Jean, le connaissant pour un homme juste et saint; il le protégeait, et, après l'avoir entendu, il était souvent perplexe, et l'écoutait avec plaisir. (Ⅰ)

*****

ὁ γὰρ Ἡρῴδης ἐφοβεῖτο τὸν Ἰωάννην, εἰδὼς αὐτὸν ἄνδρα δίκαιον καὶ ἅγιον, καὶ συνετήρει αὐτόν, καὶ ἀκούσας αὐτοῦ πολλὰ ⸀ἠπόρει, καὶ ἡδέως αὐτοῦ ἤκουεν. (Ⅲ)

*****

Herodes enim metuebat Joannem, sciens eum virum justum et sanctum : et custodiebat eum, et audito eo multa faciebat, et libenter eum audiebat. (Ⅳ)

*****

et elle ne pouvait pas, car Hérode craignait Jean, le sachant homme juste et saint, et il le gardait soigneusement; et lorsqu’il l’avait entendu, il faisait beaucoup de choses, et il l’écoutait volontiers. (Ⅵ)

*****

Car Hérode craignait Jean, sachant que c’était un homme juste et saint, et il avait du respect pour lui, et lorsqu’il l’avait entendu, il faisait beaucoup de choses [que Jean avait dit de faire], car il l’écoutait volontiers. (Ⅶ)

*****

Parce qu'Hérode craignait Jean, sachant que c'était un homme juste et saint; il le considérait; il faisait même beaucoup de choses selon ses avis, et l'écoutait avec plaisir. (Ⅷ)

*****

6. 21  
Il arriva un jour propice, quand Hérode, pour l'anniversaire de sa naissance, donna un festin à ses grands, aux tribuns et aux principaux de la Galilée.

Cependant, un jour propice arriva, lorsque Hérode, à l'anniversaire de sa naissance, donna un festin à ses grands, aux chefs militaires et aux principaux de la Galilée. (Ⅰ)

*****

Καὶ γενομένης ἡμέρας εὐκαίρου ὅτε Ἡρῴδης τοῖς γενεσίοις αὐτοῦ δεῖπνον ⸀ἐποίησεν τοῖς μεγιστᾶσιν αὐτοῦ καὶ τοῖς χιλιάρχοις καὶ τοῖς πρώτοις τῆς Γαλιλαίας, (Ⅲ)

*****

Et cum dies opportunus accidisset, Herodes natalis sui cœnam fecit principibus, et tribunis, et primis Galilææ : (Ⅳ)

*****

Et un jour favorable étant venu, lorsque Hérode, le jour anniversaire de sa naissance, donnait un repas à ses grands seigneurs, et aux chiliarques, et aux principaux de la Galilée; (Ⅵ)

*****

Mais un jour étant venu à propos, qu’Hérode faisait le festin du jour de sa naissance aux grands Seigneurs, et aux Capitaines, et aux Principaux de la Galilée, (Ⅶ)

*****

Mais un jour propice arriva. Hérode, à l'occasion du jour de sa naissance, donna un festin aux grands de sa cour, aux officiers de ses troupes et aux principaux de la Galilée. (Ⅷ)

*****

6. 22  
La fille d'Hérodiade elle-même, étant entrée, dansa et plus à Hérode et aux convives. Et le roi dit à la jeune fille : " Demande-moi ce que tu voudras, et je te le donnerai. "

La fille d'Hérodias entra dans la salle; elle dansa, et plut à Hérode et à ses convives. Le roi dit à la jeune fille: Demande-moi ce que tu voudras, et je te le donnerai. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰσελθούσης τῆς θυγατρὸς ⸂αὐτῆς τῆς⸃ Ἡρῳδιάδος καὶ ὀρχησαμένης ⸂καὶ ἀρεσάσης⸃ τῷ Ἡρῴδῃ καὶ τοῖς συνανακειμένοις, ⸂εἶπεν ὁ βασιλεὺς⸃ τῷ κορασίῳ· Αἴτησόν με ὃ ἐὰν θέλῃς, καὶ δώσω σοι· (Ⅲ)

*****

cumque introisset filia ipsius Herodiadis, et saltasset, et placuisset Herodi, simulque recumbentibus, rex ait puellæ : Pete a me quod vis, et dabo tibi : (Ⅳ)

*****

et la fille de cette même Hérodias, étant entrée et ayant dansé, plut à Hérode et à ceux qui étaient à table avec lui. Et le roi dit à la jeune fille: Demande-moi tout ce que tu voudras, et je te le donnerai. (Ⅵ)

*****

La fille d’Hérodias y entra, et dansa, et ayant plu à Hérode, et à ceux qui étaient à table avec lui, le Roi dit à la jeune fille : demande-moi ce que tu voudras, et je te le donnerai. (Ⅶ)

*****

La fille d'Hérodias étant entrée, et ayant dansé, et ayant plu à Hérode et à ses convives, le roi dit à la jeune fille: Demande-moi ce que tu voudras et je te le donnerai. (Ⅷ)

*****

6. 23  
Et il lui fit serment : " Quoi que ce soit que tu me demandes, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume. "

Il ajouta avec serment: Ce que tu me demanderas, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume. (Ⅰ)

*****

καὶ ὤμοσεν ⸀αὐτῇ· ⸂Ὅ τι⸃ ἐάν με αἰτήσῃς δώσω σοι ἕως ἡμίσους τῆς βασιλείας μου. (Ⅲ)

*****

et juravit illi : Quia quidquid petieris dabo tibi, licet dimidium regni mei. (Ⅳ)

*****

Et il lui jura: Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu’à la moitié de mon royaume. (Ⅵ)

*****

Et il lui jura, disant : tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu’à la moitié de mon Royaume. (Ⅶ)

*****

Et il ajouta avec serment: Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu'à la moitié de mon royaume. (Ⅷ)

*****

6. 24  
Elle sortit et dit à sa mère : " Que demanderai-je? " Celle-ci dit : " La tête de Jean le Baptiste. "

Étant sortie, elle dit à sa mère: Que demanderais-je? Et sa mère répondit: La tête de Jean Baptiste. (Ⅰ)

*****

⸀καὶ ἐξελθοῦσα εἶπεν τῇ μητρὶ αὐτῆς· Τί ⸀αἰτήσωμαι; ἡ δὲ εἶπεν· Τὴν κεφαλὴν Ἰωάννου τοῦ ⸀βαπτίζοντος. (Ⅲ)

*****

Quæ cum exisset, dixit matri suæ : Quid petam ? At illa dixit : Caput Joannis Baptistæ. (Ⅳ)

*****

Et elle sortit et dit à sa mère: Que dois-je demander? Et celle-ci dit: La tête de Jean le baptiseur. (Ⅵ)

*****

Et elle étant sortie, dit à sa mère : qu’est-ce que je demanderai ? Et [sa mère lui] dit : la tête de Jean Baptiste. (Ⅶ)

*****

Et étant sortie, elle dit à sa mère: Que demanderai-je? Et sa mère lui dit: La tête de Jean-Baptiste. (Ⅷ)

*****

6. 25  
Rentrant aussitôt avec empressement vers le roi, elle lui fit cette demande : " Je veux que tu me donnes, à l'instant, sur un plateau, la tête de Jean le Baptiste. "

Elle s'empressa de rentrer aussitôt vers le roi, et lui fit cette demande: Je veux que tu me donnes à l'instant, sur un plat, la tête de Jean Baptiste. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰσελθοῦσα ⸀εὐθὺς μετὰ σπουδῆς πρὸς τὸν βασιλέα ᾐτήσατο λέγουσα· Θέλω ἵνα ⸂ἐξαυτῆς δῷς μοι⸃ ἐπὶ πίνακι τὴν κεφαλὴν Ἰωάννου τοῦ βαπτιστοῦ. (Ⅲ)

*****

Cumque introisset statim cum festinatione ad regem, petivit dicens : Volo ut protinus des mihi in disco caput Joannis Baptistæ. (Ⅳ)

*****

Et aussitôt elle entra avec empressement vers le roi, et fit sa demande, disant: Je veux que sur-le-champ tu me donnes dans un plat la tête de Jean le baptiseur. (Ⅵ)

*****

Puis étant aussitôt rentrée avec empressement vers le Roi, elle lui fit sa demande, en disant : je voudrais qu’incessamment tu me donnasses dans un plat la tête de Jean Baptiste. (Ⅶ)

*****

Et étant revenue en toute hâte vers le roi, elle fit sa demande, et dit: Je veux que tu me donnes à l'instant, dans un bassin, la tête de Jean-Baptiste. (Ⅷ)

*****

6. 26  
Le roi, très attristé, ne voulut pas, à raison des serments et des convives, la repousser.

Le roi fut attristé; mais, à cause de ses serments et des convives, il ne voulut pas lui faire un refus. (Ⅰ)

*****

καὶ περίλυπος γενόμενος ὁ βασιλεὺς διὰ τοὺς ὅρκους καὶ τοὺς ⸀ἀνακειμένους οὐκ ἠθέλησεν ⸂ἀθετῆσαι αὐτήν⸃· (Ⅲ)

*****

Et contristatus est rex : propter jusjurandum, et propter simul discumbentes, noluit eam contristare : (Ⅳ)

*****

Et le roi en fut très attristé, mais, à cause des serments et de ceux qui étaient à table avec lui, il ne voulut pas lui manquer de parole. (Ⅵ)

*****

Et le Roi en fut très marri, mais il ne voulut pas la refuser à cause du serment, et de ceux qui étaient à table avec lui : (Ⅶ)

*****

Et le roi en fut fort triste; cependant, à cause de son serment et des convives, il ne voulut pas la refuser. (Ⅷ)

*****

6. 27  
Envoyant aussitôt un garde, le roi commanda d'apporter sa tête. Il s'en alla décapiter Jean dans la prison,

Il envoya sur-le-champ un garde, avec ordre d'apporter la tête de Jean Baptiste. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀εὐθὺς ἀποστείλας ὁ βασιλεὺς σπεκουλάτορα ἐπέταξεν ⸀ἐνέγκαι τὴν κεφαλὴν αὐτοῦ. ⸀καὶ ἀπελθὼν ἀπεκεφάλισεν αὐτὸν ἐν τῇ φυλακῇ (Ⅲ)

*****

sed misso spiculatore præcepit afferri caput ejus in disco. Et decollavit eum in carcere, (Ⅳ)

*****

Et le roi aussitôt envoya un de ses satellites, et lui commanda d’apporter la tête de Jean. (Ⅵ)

*****

Et il envoya incontinent un de ses gardes, et lui commanda d’apporter la tête de Jean : [le garde] y alla, et décapita [Jean] dans la prison ; (Ⅶ)

*****

Et il envoya aussitôt un de ses gardes, et lui commanda d'apporter la tête de Jean. (Ⅷ)

*****

6. 28  
et il apporta sa tête sur un plateau; il la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

Le garde alla décapiter Jean dans la prison, et apporta la tête sur un plat. Il la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère. (Ⅰ)

*****

καὶ ἤνεγκεν τὴν κεφαλὴν αὐτοῦ ἐπὶ πίνακι καὶ ἔδωκεν αὐτὴν τῷ κορασίῳ, καὶ τὸ κοράσιον ἔδωκεν αὐτὴν τῇ μητρὶ αὐτῆς. (Ⅲ)

*****

et attulit caput ejus in disco : et dedit illud puellæ, et puella dedit matri suæ. (Ⅳ)

*****

Et celui-ci, s’en étant allé, le décapita dans la prison, et apporta sa tête dans un plat, et la donna à la jeune fille; et la jeune fille la donna à sa mère. (Ⅵ)

*****

Et apporta sa tête dans un plat, et la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère. (Ⅶ)

*****

Le garde y alla et lui coupa la tête dans la prison; et l'ayant apportée dans un bassin, il la donna à la jeune fille, et la jeune fille la présenta à sa mère. (Ⅷ)

*****

6. 29  
Ses disciples, l'ayant appris, vinrent prendre son corps et le mirent dans un tombeau.

Les disciples de Jean, ayant appris cela, vinrent prendre son corps, et le mirent dans un sépulcre. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀκούσαντες οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ ἦλθον καὶ ἦραν τὸ πτῶμα αὐτοῦ καὶ ἔθηκαν αὐτὸ ἐν μνημείῳ. (Ⅲ)

*****

Quo audito, discipuli ejus venerunt, et tulerunt corpus ejus : et posuerunt illud in monumento.\ (Ⅳ)

*****

Et ses disciples, l’ayant appris, vinrent et enlevèrent son corps et le mirent dans un sépulcre. (Ⅵ)

*****

Ce que les disciples [de Jean] ayant appris, ils vinrent et emportèrent son corps, et le mirent dans un sépulcre. (Ⅶ)

*****

Et les disciples de Jean l'ayant appris, vinrent et emportèrent son corps, et le mirent dans un sépulcre. (Ⅷ)

*****

6. 30  
Les apôtres se rassemblèrent auprès de Jésus et lui firent un rapport de tout ce qu'ils avaient fait et de tout ce qu'ils avaient enseigné.

Les apôtres, s'étant rassemblés auprès de Jésus, lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. (Ⅰ)

*****

Καὶ συνάγονται οἱ ἀπόστολοι πρὸς τὸν Ἰησοῦν, καὶ ἀπήγγειλαν αὐτῷ ⸀πάντα ὅσα ἐποίησαν καὶ ὅσα ἐδίδαξαν. (Ⅲ)

*****

Et convenientes Apostoli ad Jesum, renuntiaverunt ei omnia quæ egerant, et docuerant. (Ⅳ)

*****

Et les apôtres se rassemblent auprès de Jésus; et ils lui racontèrent tout: et tout ce qu’ils avaient fait, et tout ce qu’ils avaient enseigné. (Ⅵ)

*****

Or les Apôtres se rassemblèrent vers Jésus, et lui racontèrent tout ce qu’ils avaient fait, et enseigné. (Ⅶ)

*****

Et les apôtres se rassemblèrent auprès de Jésus, et lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait, et tout ce qu'ils avaient enseigné. (Ⅷ)

*****

6. 31  
Il leur dit : " Venez, vous autres, à part, dans un lieu désert, et prenez un peu de repos. " Car nombreux étaient ceux qui venaient et s'en allaient; et ils n'avaient pas même le temps de manger.

Jésus leur dit: Venez à l'écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. Car il y avait beaucoup d'allants et de venants, et ils n'avaient même pas le temps de manger. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀λέγει αὐτοῖς· Δεῦτε ὑμεῖς αὐτοὶ κατ’ ἰδίαν εἰς ἔρημον τόπον καὶ ⸀ἀναπαύσασθε ὀλίγον. ἦσαν γὰρ οἱ ἐρχόμενοι καὶ οἱ ὑπάγοντες πολλοί, καὶ οὐδὲ φαγεῖν εὐκαίρουν. (Ⅲ)

*****

Et ait illis : Venite seorsum in desertum locum, et requiescite pusillum. Erant enim qui veniebant et redibant multi : et nec spatium manducandi habebant. (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: Venez à l’écart vous-mêmes dans un lieu désert, et reposez-vous un peu; car il y avait beaucoup de gens qui allaient et qui venaient, et ils n’avaient pas même le loisir de manger. (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : venez-vous-en à l’écart dans un lieu retiré, et vous reposez un peu ; car il y avait beaucoup de gens qui allaient et qui venaient, de sorte qu’ils n’avaient pas même le loisir de manger. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Venez à l'écart, dans un lieu retiré, et prenez un peu de repos; car il allait et venait tant de monde qu'ils n'avaient pas même le temps de manger. (Ⅷ)

*****

6. 32  
Ils partirent donc dans la barque pour un lieu désert, à part.

Ils partirent donc dans une barque, pour aller à l'écart dans un lieu désert. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπῆλθον ⸂ἐν τῷ πλοίῳ εἰς ἔρημον τόπον⸃ κατ’ ἰδίαν. (Ⅲ)

*****

Et ascendentes in navim, abierunt in desertum locum seorsum. (Ⅳ)

*****

Et ils s’en allèrent dans une nacelle en un lieu désert, à l’écart. (Ⅵ)

*****

Ils s’en allèrent donc dans une nacelle en un lieu retiré, pour y être en particulier. (Ⅶ)

*****

Ils s'en allèrent donc dans une barque, à l'écart et dans un lieu retiré. (Ⅷ)

*****

6. 33  
On les vit s'en aller, et beaucoup ayant deviné, de toutes les villes on y accourut à pied et on arriva avant eux.

Beaucoup de gens les virent s'en aller et les reconnurent, et de toutes les villes on accourut à pied et on les devança au lieu où ils se rendaient. (Ⅰ)

*****

καὶ εἶδον αὐτοὺς ὑπάγοντας καὶ ⸀ἐπέγνωσαν πολλοί, καὶ πεζῇ ἀπὸ πασῶν τῶν πόλεων συνέδραμον ἐκεῖ καὶ προῆλθον ⸀αὐτούς. (Ⅲ)

*****

Et viderunt eos abeuntes, et cognoverunt multi : et pedestres de omnibus civitatibus concurrerunt illuc, et prævenerunt eos. (Ⅳ)

*****

Et plusieurs les virent qui s’en allaient, et les reconnurent, et accoururent là, à pied, de toutes les villes, et arrivèrent avant eux, et se rassemblèrent auprès de lui. (Ⅵ)

*****

Mais le peuple vit qu’ils s’en allaient, et plusieurs l’ayant reconnu, y accoururent à pied de toutes les villes, et y arrivèrent avant eux, et s’assemblèrent auprès de lui. (Ⅶ)

*****

Mais le peuple les vit partir, et plusieurs le reconnurent; et accourant à pied, de toutes les villes ils arrivèrent avant eux, et s'assemblèrent auprès de lui. (Ⅷ)

*****

6. 34  
En débarquant, il vit une foule nombreuse, et il en eut compassion, parce qu'ils étaient comme des brebis sans pasteur, et il se mit à les enseigner longuement.

Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont point de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐξελθὼν ⸀εἶδεν πολὺν ὄχλον, καὶ ἐσπλαγχνίσθη ἐπ’ ⸀αὐτοὺς ὅτι ἦσαν ὡς πρόβατα μὴ ἔχοντα ποιμένα, καὶ ἤρξατο διδάσκειν αὐτοὺς πολλά. (Ⅲ)

*****

Et exiens vidit turbam multam Jesus : et misertus est super eos, quia erant sicut oves non habentes pastorem, et cœpit docere multa. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, étant sorti, vit une grande foule; et il fut ému de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont pas de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses. (Ⅵ)

*****

Et Jésus étant sorti, vit là de grandes troupes, et il fut ému de compassion envers elles, de ce qu’elles étaient comme des brebis qui n’ont point de pasteur ; et il se mit à leur enseigner plusieurs choses. (Ⅶ)

*****

Alors Jésus étant sorti, vit une grande multitude; et il fut touché de compassion envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont point de berger; et il se mit à leur enseigner plusieurs choses. (Ⅷ)

*****

6. 35  
Quand l'heure était déjà avancée, ses disciples s'approchèrent de lui et dirent : " Le lieu est désert et déjà l'heure est avancée;

Comme l'heure était déjà avancée, ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent: Ce lieu est désert, et l'heure est déjà avancée; (Ⅰ)

*****

Καὶ ἤδη ὥρας πολλῆς γενομένης προσελθόντες αὐτῷ οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ ⸀ἔλεγον ὅτι Ἔρημός ἐστιν ὁ τόπος, καὶ ἤδη ὥρα πολλή· (Ⅲ)

*****

Et cum jam hora multa fieret, accesserunt discipuli ejus, dicentes : Desertus est locus hic, et jam hora præteriit : (Ⅳ)

*****

Et comme l’heure était déjà fort avancée, ses disciples venant à lui, disent: Le lieu est désert et l’heure est déjà fort avancée, (Ⅵ)

*****

Et comme il était déjà tard, ses Disciples s’approchèrent de lui, en disant : ce lieu est désert, et il est déjà tard. (Ⅶ)

*****

Et comme il était déjà tard, ses disciples s'approchèrent de lui et lui dirent: Ce lieu est désert, et il est déjà tard; (Ⅷ)

*****

6. 36  
renvoyez-les afin qu'ils aillent dans les hameaux et les bourgs des environs s'acheter de quoi manger. "

renvoie-les, afin qu'ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s'acheter de quoi manger. (Ⅰ)

*****

ἀπόλυσον αὐτούς, ἵνα ἀπελθόντες εἰς τοὺς κύκλῳ ἀγροὺς καὶ κώμας ἀγοράσωσιν ἑαυτοῖς ⸂τί φάγωσιν⸃. (Ⅲ)

*****

dimitte illos, ut euntes in proximas villas et vicos, emant sibi cibos, quos manducent. (Ⅳ)

*****

renvoie-les, afin qu’ils s’en aillent dans les campagnes et les villages d’alentour, et qu’ils s’achètent du pain; car ils n’ont rien à manger. (Ⅵ)

*****

Donne-leur congé, afin qu’ils s’en aillent aux villages et aux bourgades d’alentour, et qu’ils achètent des pains pour eux ; car ils n’ont rien à manger. (Ⅶ)

*****

Renvoie-les, afin qu'ils aillent dans les villages et dans les bourgs des environs, et qu'ils s'achètent du pain; car ils n'ont rien à manger. (Ⅷ)

*****

6. 37  
Il leur répondit : " Donnez-leur vous-mêmes à manger. " Et ils lui dirent : " Irons-nous donc acheter pour deux cents deniers de pain afin de leur donner à manger? "

Jésus leur répondit: Donnez-leur vous-mêmes à manger. Mais ils lui dirent: Irions-nous acheter des pains pour deux cents deniers, et leur donnerions-nous à manger? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν αὐτοῖς· Δότε αὐτοῖς ὑμεῖς φαγεῖν. καὶ λέγουσιν αὐτῷ· Ἀπελθόντες ἀγοράσωμεν δηναρίων διακοσίων ἄρτους καὶ ⸀δώσομεν αὐτοῖς φαγεῖν; (Ⅲ)

*****

Et respondens ait illis : Date illis vos manducare. Et dixerunt ei : Euntes emamus ducentis denariis panes, et dabimus illis manducare. (Ⅳ)

*****

Et lui, répondant, leur dit: Vous, donnez-leur à manger. Et ils lui disent: Irons-nous acheter pour deux cents deniers de pain, et leur donnerons-nous à manger? (Ⅵ)

*****

Et il leur répondit, et dit : donnez-leur vous-mêmes à manger. Et ils lui dirent : irions-nous acheter pour deux cents deniers de pain, afin de leur donner à manger ? (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Donnez-leur vous-mêmes à manger. Ils lui répondirent: Irions-nous acheter pour deux cents deniers de pain, afin de leur donner à manger? (Ⅷ)

*****

6. 38  
Il leur dit : " Combien de pains avez-vous? Allez et voyez. " S'en étant instruits, ils dirent : " Cinq, et deux poissons. "

Et il leur dit: Combien avez-vous de pains? Allez voir. Ils s'en assurèrent, et répondirent: Cinq, et deux poissons. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ λέγει αὐτοῖς· Πόσους ⸂ἔχετε ἄρτους⸃; ⸀ὑπάγετε ἴδετε. καὶ γνόντες λέγουσιν· Πέντε, καὶ δύο ἰχθύας. (Ⅲ)

*****

Et dicit eis : Quot panes habetis ? ite, et videte. Et cum cognovissent, dicunt : Quinque, et duos pisces. (Ⅳ)

*****

Mais il leur dit: Combien de pains avez-vous? Allez et regardez. Et quand ils le surent, ils disent: Cinq, et deux poissons. (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : combien avez-vous de pains ? allez et regardez. Et après l’avoir su, ils dirent : cinq, et deux poissons. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Combien avez-vous de pains? Allez et regardez. Et l'ayant vu, ils dirent: Cinq et deux poissons. (Ⅷ)

*****

6. 39  
Alors il leur commanda de les faire tous asseoir, par tablées, sur l'herbe verte;

Alors il leur commanda de les faire tous asseoir par groupes sur l'herbe verte, (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπέταξεν αὐτοῖς ⸀ἀνακλῖναι πάντας συμπόσια συμπόσια ἐπὶ τῷ χλωρῷ χόρτῳ. (Ⅲ)

*****

Et præcepit illis ut accumbere facerent omnes secundum contubernia super viride fœnum. (Ⅳ)

*****

Et il leur commanda de les faire tous asseoir par troupes sur l’herbe verte. (Ⅵ)

*****

Alors il leur commanda de les faire tous asseoir par troupes sur l’herbe verte. (Ⅶ)

*****

Alors il leur commanda de les faire tous asseoir, par troupes, sur l'herbe verte. (Ⅷ)

*****

6. 40  
et ils s'installèrent par carrés de cent et de cinquante.

et ils s'assirent par rangées de cent et de cinquante. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀνέπεσαν πρασιαὶ πρασιαὶ ⸀κατὰ ἑκατὸν καὶ ⸁κατὰ πεντήκοντα. (Ⅲ)

*****

Et discubuerunt in partes per centenos et quinquagenos. (Ⅳ)

*****

Et ils s’assirent en rangs, les uns de cent, et les autres de cinquante. (Ⅵ)

*****

Et ils s’assirent par troupes, les unes de cent, et les autres de cinquante personnes. (Ⅶ)

*****

Et ils s'assirent en rang, par centaines et par cinquantaines. (Ⅷ)

*****

6. 41  
Et il prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux au ciel, prononça la bénédiction, rompit les pains et les donna aux disciples, pour qu'ils les leur servissent; il partagea aussi les deux poissons entre tous.

Il prit les cinq pains et les deux poissons et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit les pains, et les donna aux disciples, afin qu'ils les distribuassent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. (Ⅰ)

*****

καὶ λαβὼν τοὺς πέντε ἄρτους καὶ τοὺς δύο ἰχθύας ἀναβλέψας εἰς τὸν οὐρανὸν εὐλόγησεν καὶ κατέκλασεν τοὺς ἄρτους καὶ ἐδίδου τοῖς μαθηταῖς ⸀αὐτοῦ ἵνα ⸀παρατιθῶσιν αὐτοῖς, καὶ τοὺς δύο ἰχθύας ἐμέρισεν πᾶσιν. (Ⅲ)

*****

Et acceptis quinque panibus et duobus piscibus, intuens in cælum, benedixit, et fregit panes, et dedit discipulis suis, ut ponerent ante eos : et duos pisces divisit omnibus. (Ⅳ)

*****

Et ayant pris les cinq pains et les deux poissons, et regardant vers le ciel, il bénit, et rompit les pains et les donna à ses disciples, afin qu’ils les missent devant eux; et il partagea les deux poissons entre tous. (Ⅵ)

*****

Et quand il eut pris les cinq pains et les deux poissons, regardant vers le ciel, il bénit [Dieu], et rompit les pains, puis il les donna à ses Disciples, afin qu’ils les missent devant eux, et il partagea à tous les deux poissons. (Ⅶ)

*****

Et Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et levant les yeux au ciel, il rendit grâces, et rompit les pains, et il les donna à ses disciples, afin qu'ils les leur présentassent; il partagea aussi les deux poissons entre tous. (Ⅷ)

*****

6. 42  
Tous mangèrent et furent rassasiés,

Tous mangèrent et furent rassasiés, (Ⅰ)

*****

καὶ ἔφαγον πάντες καὶ ἐχορτάσθησαν· (Ⅲ)

*****

Et manducaverunt omnes, et saturati sunt. (Ⅳ)

*****

Et ils mangèrent tous, et furent rassasiés. (Ⅵ)

*****

Et ils en mangèrent tous, et furent rassasiés. (Ⅶ)

*****

Et tous en mangèrent et furent rassasiés; (Ⅷ)

*****

6. 43  
et l'on emporta douze corbeilles pleines de morceaux et de ce qui restait des poissons.

et l'on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain et de ce qui restait des poissons. (Ⅰ)

*****

καὶ ἦραν ⸂κλάσματα δώδεκα κοφίνων πληρώματα⸃ καὶ ἀπὸ τῶν ἰχθύων. (Ⅲ)

*****

Et sustulerunt reliquias, fragmentorum duodecim cophinos plenos, et de piscibus. (Ⅳ)

*****

Et ils ramassèrent des morceaux douze paniers pleins, et des restes des poissons. (Ⅵ)

*****

Et on emporta des pièces de pain douze corbeilles pleines, et quelques restes des poissons. (Ⅶ)

*****

Et on emporta douze paniers pleins de morceaux de pain, et de poissons. (Ⅷ)

*****

6. 44  
Or ceux qui avaient mangé étaient cinq mille hommes.

Ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes. (Ⅰ)

*****

καὶ ἦσαν οἱ φαγόντες ⸂τοὺς ἄρτους⸃ πεντακισχίλιοι ἄνδρες. (Ⅲ)

*****

Erant autem qui manducaverunt quinque millia virorum.\ (Ⅳ)

*****

Et ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes. (Ⅵ)

*****

Or ceux qui avaient mangé des pains étaient environ cinq mille hommes. (Ⅶ)

*****

Or, ceux qui avaient mangé de ces pains étaient environ cinq mille hommes. (Ⅷ)

*****

6. 45  
Aussitôt il obligea ses disciples à monter dans la barque et à passer avant lui sur l'autre rive, vers Bethsaïde, pendant que lui-même renverrait la foule.

Aussitôt après, il obligea ses disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l'autre côté, vers Bethsaïda, pendant que lui-même renverrait la foule. (Ⅰ)

*****

Καὶ ⸀εὐθὺς ἠνάγκασεν τοὺς μαθητὰς αὐτοῦ ἐμβῆναι εἰς τὸ πλοῖον καὶ προάγειν ⸂εἰς τὸ πέραν⸃ πρὸς Βηθσαϊδάν, ἕως αὐτὸς ⸀ἀπολύει τὸν ὄχλον. (Ⅲ)

*****

Et statim coëgit discipulos suos ascendere navim, ut præcederent eum trans fretum ad Bethsaidam, dum ipse dimitteret populum. (Ⅳ)

*****

Et aussitôt il contraignit ses disciples de monter dans la nacelle, et d’aller devant lui à l’autre rive, vers Bethsaïda, tandis qu’il renvoyait la foule. (Ⅵ)

*****

Et aussitôt après il obligea ses Disciples de monter sur la nacelle, et d’aller devant lui au delà de la [mer] vers Bethsaïda, pendant qu’il donnerait congé aux troupes. (Ⅶ)

*****

Aussitôt après il obligea ses disciples à entrer dans la barque, et à le devancer sur l'autre bord, vers Bethsaïda, pendant qu'il congédierait le peuple. (Ⅷ)

*****

6. 46  
Et après qu'il en eut pris congé, il s'en alla dans la montagne pour prier.

Quand il l'eut renvoyée, il s'en alla sur la montagne, pour prier. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀποταξάμενος αὐτοῖς ἀπῆλθεν εἰς τὸ ὄρος προσεύξασθαι. (Ⅲ)

*****

Et cum dimisisset eos, abiit in montem orare. (Ⅳ)

*****

Et leur ayant donné congé, il s’en alla sur une montagne pour prier. (Ⅵ)

*****

Et quand il leur eut donné congé, il s’en alla sur la montagne pour prier. (Ⅶ)

*****

Et quand il l'eut congédié, il s'en alla sur la montagne pour prier. (Ⅷ)

*****

6. 47  
Le soir étant venu, la barque était au milieu de la mer, et lui seul à terre.

Le soir étant venu, la barque était au milieu de la mer, et Jésus était seul à terre. (Ⅰ)

*****

Καὶ ὀψίας γενομένης ἦν τὸ πλοῖον ἐν μέσῳ τῆς θαλάσσης, καὶ αὐτὸς μόνος ἐπὶ τῆς γῆς. (Ⅲ)

*****

Et cum sero esset, erat navis in medio mari et ipse solus in terra. (Ⅳ)

*****

Et le soir étant venu, la nacelle était au milieu de la mer, et lui, seul à terre. (Ⅵ)

*****

Et le soir étant venu, la nacelle était au milieu de la mer, et lui seul était à terre. (Ⅶ)

*****

Le soir étant venu, la barque était au milieu de la mer, et il était seul à terre. (Ⅷ)

*****

6. 48  
Voyant qu'ils avaient beaucoup de peine à avancer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer; et il voulait les dépasser.

Il vit qu'ils avaient beaucoup de peine à ramer; car le vent leur était contraire. A la quatrième veille de la nuit environ, il alla vers eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser. (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀ἰδὼν αὐτοὺς βασανιζομένους ἐν τῷ ἐλαύνειν, ἦν γὰρ ὁ ἄνεμος ἐναντίος ⸀αὐτοῖς, περὶ τετάρτην φυλακὴν τῆς νυκτὸς ἔρχεται πρὸς αὐτοὺς περιπατῶν ἐπὶ τῆς θαλάσσης· καὶ ἤθελεν παρελθεῖν αὐτούς. (Ⅲ)

*****

Et videns eos laborantes in remigando (erat enim ventus contrarius eis) et circa quartam vigiliam noctis venit ad eos ambulans supra mare : et volebat præterire eos. (Ⅳ)

*****

Et les voyant se tourmenter à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux, marchant sur la mer; et il voulait passer à côté d’eux. (Ⅵ)

*****

Et il vit qu’ils avaient grande peine à ramer, parce que le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux marchant sur la mer, et il les voulait devancer. (Ⅶ)

*****

Et il vit qu'ils avaient beaucoup de peine à ramer, parce que le vent leur était contraire; et environ la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer; et il voulait les devancer. (Ⅷ)

*****

6. 49  
Mais eux, le voyant marcher sur la mer, crurent que c'était un fantôme et poussèrent des cris.

Quand ils le virent marcher sur la mer, ils crurent que c'étaient un fantôme, et ils poussèrent des cris; (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ ἰδόντες αὐτὸν ⸂ἐπὶ τῆς θαλάσσης περιπατοῦντα⸃ ἔδοξαν ⸂ὅτι φάντασμά ἐστιν⸃ καὶ ἀνέκραξαν, (Ⅲ)

*****

At illi ut viderunt eum ambulantem supra mare, putaverunt phantasma esse, et exclamaverunt. (Ⅳ)

*****

Mais eux, le voyant marcher sur la mer, crurent que c’était un fantôme, et ils poussèrent des cris; (Ⅵ)

*****

Mais quand ils le virent marchant sur la mer, ils crurent que ce fût un fantôme, et ils s’écrièrent. (Ⅶ)

*****

Mais quand ils le virent marchant sur la mer, ils crurent que c'était un fantôme, et ils crièrent. (Ⅷ)

*****

6. 50  
Tous en effet le virent et ils furent troublés. Aussitôt il parla avec eux et leur dit : " Prenez confiance, c'est moi, ne craignez point. "

car ils le voyaient tous, et ils étaient troublés. Aussitôt Jésus leur parla, et leur dit: Rassurez-vous, c'est moi, n'ayez pas peur! (Ⅰ)

*****

πάντες γὰρ αὐτὸν εἶδον καὶ ἐταράχθησαν. ⸂ὁ δὲ εὐθὺς⸃ ἐλάλησεν μετ’ αὐτῶν, καὶ λέγει αὐτοῖς· Θαρσεῖτε, ἐγώ εἰμι, μὴ φοβεῖσθε. (Ⅲ)

*****

Omnes enim viderunt eum, et conturbati sunt. Et statim locutus est cum eis, et dixit eis : Confidite, ego sum : nolite timere. (Ⅳ)

*****

car ils le virent tous, et ils furent troublés. Et aussitôt il parla avec eux, et leur dit: Ayez bon courage; c’est moi; n’ayez point de peur. (Ⅵ)

*****

Car ils le virent tous, et ils furent troublés ; mais il leur parla aussitôt, et leur dit : rassurez-vous, c’est moi ; n’ayez point de peur. (Ⅶ)

*****

Car ils le virent tous, et ils furent troublés; mais aussitôt il leur parla et leur dit: Rassurez-vous, c'est moi; n'ayez point de peur. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 6

| | | | | 6| | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥