Révélation
> Révélation  >
21 Verses | Page 1 / 1
(Version J.F. Ostervald)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


22. 1  
- Puis il me montra un fleuve d'eau de la vie, clair comme du cristal, jaillissant du trône de Dieu et de l'Agneau, au milieu de la rue de la ville; (Ⅰ)
- Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau. (Ⅱ)
- Καὶ ἔδειξέν μοι ⸀ποταμὸν ὕδατος ζωῆς λαμπρὸν ὡς κρύσταλλον, ἐκπορευόμενον ἐκ τοῦ θρόνου τοῦ θεοῦ καὶ τοῦ ἀρνίου (Ⅳ)
- Et ostendit mihi fluvium aquæ vitæ, splendidum tamquam crystallum, procedentem de sede Dei et Agni. (Ⅴ)
- Et il me montra un fleuve d’eau vive, éclatant comme du cristal, sortant du trône de Dieu et de l’Agneau. (Ⅶ)
- Puis il me montra un fleuve pur d’eau vive, transparent comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’Agneau. (Ⅷ)
22. 2  
- et de part et d'autre du fleuve, des arbres de vie qui donnent douze fois leurs fruits, les rendant une fois par mois, et dont les feuilles servent à la guérison des nations. (Ⅰ)
- Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. (Ⅱ)
- ἐν μέσῳ τῆς πλατείας αὐτῆς· καὶ τοῦ ποταμοῦ ἐντεῦθεν καὶ ἐκεῖθεν ξύλον ζωῆς ποιοῦν καρποὺς δώδεκα, κατὰ μῆνα ἕκαστον ⸀ἀποδιδοῦν τὸν καρπὸν αὐτοῦ, καὶ τὰ φύλλα τοῦ ξύλου εἰς θεραπείαν τῶν ἐθνῶν. (Ⅳ)
- In medio plateæ ejus, et ex utraque parte fluminis, lignum vitæ, afferens fructus duodecim per menses singulos, reddens fructum suum et folia ligni ad sanitatem gentium. (Ⅴ)
- Au milieu de sa rue, et du fleuve, de çà et de là, était l’arbre de vie, portant douze fruits, rendant son fruit chaque mois; et les feuilles de l’arbre sont pour la guérison des nations. (Ⅶ)
- Et au milieu de la place de la Cité, et des deux côtés du fleuve était l’arbre de vie, portant douze fruits, et rendant son fruit chaque mois ; et les feuilles de l’arbre [sont] pour la santé des Gentils. (Ⅷ)
22. 3  
- Il n'y aura plus aucun anathème ; le trône de Dieu et de l'Agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront, (Ⅰ)
- Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront et verront sa face, (Ⅱ)
- καὶ πᾶν κατάθεμα οὐκ ἔσται ἔτι. καὶ ὁ θρόνος τοῦ θεοῦ καὶ τοῦ ἀρνίου ἐν αὐτῇ ἔσται, καὶ οἱ δοῦλοι αὐτοῦ λατρεύσουσιν αὐτῷ, (Ⅳ)
- Et omne maledictum non erit amplius : sed sedes Dei et Agni in illa erunt, et servi ejus servient illi. (Ⅴ)
- Et il n’y aura plus de malédiction; et le trône de Dieu et de l’Agneau sera en elle; et ses esclaves le serviront, (Ⅶ)
- Et toute chose maudite ne sera plus, mais le trône de Dieu et de l’Agneau sera en elle, et ses serviteurs le serviront ; (Ⅷ)
22. 4  
- et ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. (Ⅰ)
- et son nom sera sur leurs fronts. (Ⅱ)
- καὶ ὄψονται τὸ πρόσωπον αὐτοῦ, καὶ τὸ ὄνομα αὐτοῦ ἐπὶ τῶν μετώπων αὐτῶν. (Ⅳ)
- Et videbunt faciem ejus : et nomen ejus in frontibus eorum. (Ⅴ)
- et ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts. (Ⅶ)
- Et ils verront sa face, et son Nom sera sur leurs fronts. (Ⅷ)
22. 5  
- Il n'y aura plus de nuit, et ils n'auront besoin ni de la lumière de la lampe, ni de la lumière du soleil, parce que le Seigneur Dieu les illuminera; et ils régneront aux siècles des siècles. (Ⅰ)
- Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. (Ⅱ)
- καὶ νὺξ οὐκ ἔσται ⸀ἔτι, καὶ ⸂οὐκ ἔχουσιν χρείαν⸃ ⸀φωτὸς λύχνου καὶ ⸀φῶς ἡλίου, ὅτι κύριος ὁ θεὸς φωτίσει ⸀ἐπ’ αὐτούς, καὶ βασιλεύσουσιν εἰς τοὺς αἰῶνας τῶν αἰώνων. (Ⅳ)
- Et nox ultra non erit : et non egebunt lumine lucernæ, neque lumine solis, quoniam Dominus Deus illuminabit illos, et regnabunt in sæcula sæculorum.\ (Ⅴ)
- Et il n’y aura plus de nuit, ni besoin d’une lampe et de la lumière du soleil; car le Seigneur Dieu fera briller sa lumière sur eux; et ils régneront aux siècles des siècles. (Ⅶ)
- Et il n’y aura plus là de nuit ; et il ne sera plus besoin de la lumière de la lampe ni du soleil : car le Seigneur Dieu les éclaire, et ils régneront aux siècles des siècles. (Ⅷ)
22. 6  
- Et l'ange me dit: "Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Ⅰ)
- Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. - (Ⅱ)
- Καὶ ⸀εἶπέν μοι· Οὗτοι οἱ λόγοι πιστοὶ καὶ ἀληθινοί, καὶ ⸀ὁ κύριος, ὁ θεὸς τῶν πνευμάτων τῶν προφητῶν, ἀπέστειλεν τὸν ἄγγελον αὐτοῦ δεῖξαι τοῖς δούλοις αὐτοῦ ἃ δεῖ γενέσθαι ἐν τάχει· (Ⅳ)
- Et dixit mihi : Hæc verba fidelissima sunt, et vera. Et Dominus Deus spirituum prophetarum misit angelum suum ostendere servis suis quæ oportet fieri cito. (Ⅴ)
- Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables; et le Seigneur Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange, pour montrer à ses esclaves les choses qui doivent arriver bientôt. (Ⅶ)
- Puis il me dit : ces paroles sont certaines et véritables, et le Seigneur le Dieu des saints Prophètes a envoyé son Ange, pour manifester à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. (Ⅷ)
22. 7  
- - Voici que je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre! " (Ⅰ)
- Et voici, je viens bientôt. -Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre! (Ⅱ)
- καὶ ἰδοὺ ἔρχομαι ταχύ· μακάριος ὁ τηρῶν τοὺς λόγους τῆς προφητείας τοῦ βιβλίου τούτου. (Ⅳ)
- Et ecce venio velociter. Beatus, qui custodit verba prophetiæ libri hujus. (Ⅴ)
- Et voici, je viens bientôt. Bienheureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre. (Ⅶ)
- Voici, je viens bientôt ; bienheureux est celui qui garde les paroles de la prophétie de ce Livre. (Ⅷ)
22. 8  
- C'est moi, Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et après les avoir entendues et vues, je tombai aux pieds de l'ange qui me les montrait pour l'adorer. (Ⅰ)
- C'est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j'eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l'ange qui me les montrait, pour l'adorer. (Ⅱ)
- Κἀγὼ Ἰωάννης ὁ ἀκούων καὶ βλέπων ταῦτα. καὶ ὅτε ἤκουσα καὶ ἔβλεψα, ἔπεσα προσκυνῆσαι ἔμπροσθεν τῶν ποδῶν τοῦ ἀγγέλου τοῦ δεικνύοντός μοι ταῦτα. (Ⅳ)
- Et ego Joannes, qui audivi, et vidi hæc. Et postquam audissem, et vidissem, cecidi ut adorarem ante pedes angeli, qui mihi hæc ostendebat : (Ⅴ)
- Et c’est moi, Jean, qui ai entendu et vu ces choses; et quand j’eus entendu et que j’eus vu, je tombai à terre pour rendre hommage devant les pieds de l’ange qui me montrait ces choses. (Ⅶ)
- Et moi Jean, je suis celui qui ai ouï et vu ces choses ; et après les avoir ouïes et vues, je me jetai à terre pour me prosterner aux pieds de l’Ange qui me montrait ces choses. (Ⅷ)
22. 9  
- Mais il me dit : " Garde-toi de le faire ! Je suis serviteur au même titre que toi, que tes frères, les prophètes, et que ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. " (Ⅰ)
- Mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. (Ⅱ)
- καὶ λέγει μοι· Ὅρα μή· σύνδουλός σού εἰμι καὶ τῶν ἀδελφῶν σου τῶν προφητῶν καὶ τῶν τηρούντων τοὺς λόγους τοῦ βιβλίου τούτου· τῷ θεῷ προσκύνησον. (Ⅳ)
- et dixit mihi : Vide ne feceris : conservus enim tuus sum, et fratrum tuorum prophetarum, et eorum qui servant verba prophetiæ libri hujus : Deum adora. (Ⅴ)
- Et il me dit: Garde-toi de le faire; je suis ton compagnon d’esclavage et celui de tes frères les prophètes et de ceux qui gardent les paroles de ce livre: rends hommage à Dieu. (Ⅶ)
- Mais il me dit : garde-toi de le faire ; car je suis ton Compagnon de service, et [le Compagnon] de tes frères les Prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce Livre ; adore Dieu. (Ⅷ)
22. 10  
- Et il me dit : " Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre; car le moment est proche. (Ⅰ)
- Et il me dit: Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche. (Ⅱ)
- Καὶ λέγει μοι· Μὴ σφραγίσῃς τοὺς λόγους τῆς προφητείας τοῦ βιβλίου τούτου, ὁ καιρὸς γὰρ ἐγγύς ἐστιν. (Ⅳ)
- Et dicit mihi : Ne signaveris verba prophetiæ libri hujus : tempus enim prope est. (Ⅴ)
- Et il me dit: Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre; le temps est proche. (Ⅶ)
- Il me dit aussi : ne cachette point les paroles de la prophétie de ce Livre, parce que le temps est proche. (Ⅷ)
22. 11  
- Que celui qui est injuste fasse encore le mal ; que l'impur se souille encore; que le juste pratique encore la justice, et que le saint se sanctifie encore. (Ⅰ)
- Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. (Ⅱ)
- ὁ ἀδικῶν ἀδικησάτω ἔτι, καὶ ὁ ῥυπαρὸς ⸀ῥυπαρευθήτω ἔτι, καὶ ὁ δίκαιος δικαιοσύνην ποιησάτω ἔτι, καὶ ὁ ἅγιος ἁγιασθήτω ἔτι. (Ⅳ)
- Qui nocet, noceat adhuc : et qui in sordibus est, sordescat adhuc : et qui justus est, justificetur adhuc : et sanctus, sanctificetur adhuc. (Ⅴ)
- Que celui qui est injuste commette encore l’injustice; et que celui qui est souillé se souille encore; et que celui qui est juste pratique encore la justice; et que celui qui est saint soit sanctifié encore. (Ⅶ)
- Que celui qui est injuste, soit injuste encore ; et que celui qui est souillé se souille encore ; et que celui qui est juste, soit plus juste encore ; et que celui qui est saint, soit sanctifié encore. (Ⅷ)
22. 12  
- Et voici que je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon son oeuvre. (Ⅰ)
- Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son oeuvre. (Ⅱ)
- Ἰδοὺ ἔρχομαι ταχύ, καὶ ὁ μισθός μου μετ’ ἐμοῦ, ἀποδοῦναι ἑκάστῳ ὡς τὸ ἔργον ⸀ἐστὶν αὐτοῦ. (Ⅳ)
- Ecce venio cito, et merces mea mecum est, reddere unicuique secundum opera sua. (Ⅴ)
- Voici, je viens bientôt, et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon que sera son œuvre. (Ⅶ)
- Or voici, je viens bientôt ; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon son œuvre. (Ⅷ)
22. 13  
- Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. (Ⅰ)
- Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. (Ⅱ)
- ἐγὼ τὸ Ἄλφα καὶ τὸ Ὦ, ὁ πρῶτος καὶ ὁ ἔσχατος, ⸀ἡ ἀρχὴ καὶ ⸀τὸ τέλος. (Ⅳ)
- Ego sum alpha et omega, primus et novissimus, principium et finis. (Ⅴ)
- Moi, je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. (Ⅶ)
- Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. (Ⅷ)
22. 14  
- Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de la vie, et afin d'entrer dans la ville par les portes ! (Ⅰ)
- Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville! (Ⅱ)
- Μακάριοι οἱ ⸂πλύνοντες τὰς στολὰς αὐτῶν⸃, ἵνα ἔσται ἡ ἐξουσία αὐτῶν ἐπὶ τὸ ξύλον τῆς ζωῆς καὶ τοῖς πυλῶσιν εἰσέλθωσιν εἰς τὴν πόλιν. (Ⅳ)
- Beati, qui lavant stolas suas in sanguine Agni : ut sit potestas eorum in ligno vitæ, et per portas intrent in civitatem. (Ⅴ)
- Bienheureux ceux qui lavent leurs robes, afin qu’ils aient droit à l’arbre de vie et qu’ils entrent par les portes dans la cité. (Ⅶ)
- Bienheureux sont ceux qui font ses commandements, afin qu’ils aient droit à l’Arbre de vie, et qu’ils entrent par les portes dans la Cité. (Ⅷ)
22. 15  
- Dehors les chiens, les magiciens, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime le mensonge et s'y adonne! (Ⅰ)
- Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge! (Ⅱ)
- ἔξω οἱ κύνες καὶ οἱ φάρμακοι καὶ οἱ πόρνοι καὶ οἱ φονεῖς καὶ οἱ εἰδωλολάτραι καὶ πᾶς φιλῶν καὶ ποιῶν ψεῦδος. (Ⅳ)
- Foris canes, et venefici, et impudici, et homicidæ, et idolis servientes, et omnis qui amat et facit mendacium. (Ⅴ)
- Dehors sont les chiens, et les magiciens, et les fornicateurs, et les meurtriers, et les idolâtres, et quiconque aime et fait le mensonge. (Ⅶ)
- Mais les Chiens, les empoisonneurs, les fornicateurs, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et commet fausseté seront [laissés] dehors. (Ⅷ)
22. 16  
- C'est moi, Jésus, qui ai envoyé mon ange vous attester ces choses, pour les Eglises. C'est moi qui suis le rejeton et le fils de David, l'étoile brillante du matin. " (Ⅰ)
- Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin. (Ⅱ)
- Ἐγὼ Ἰησοῦς ἔπεμψα τὸν ἄγγελόν μου μαρτυρῆσαι ὑμῖν ταῦτα ἐπὶ ταῖς ἐκκλησίαις. ἐγώ εἰμι ἡ ῥίζα καὶ τὸ γένος Δαυίδ, ὁ ἀστὴρ ὁ λαμπρός, ὁ πρωϊνός. (Ⅳ)
- Ego Jesus misi angelum meum testificari vobis hæc in ecclesiis. Ego sum radix, et genus David, stella splendida et matutina. (Ⅴ)
- Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous rendre témoignage de ces choses dans les assemblées. Moi, je suis la racine et la postérité de David, l’étoile brillante du matin. (Ⅶ)
- Moi Jésus, j’ai envoyé mon Ange pour vous confirmer ces choses dans les Eglises. Je suis la racine et la postérité de David ; l’étoile brillante du matin. (Ⅷ)
22. 17  
- Et l'Esprit et l'Epouse disent : " Venez ! " Que celui qui entend dise aussi Venez ! Que celui qui a soif, vienne! Que celui qui le désire, prenne de l'eau de la vie gratuitement ! (Ⅰ)
- Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement. (Ⅱ)
- καὶ τὸ πνεῦμα καὶ ἡ νύμφη λέγουσιν· Ἔρχου· καὶ ὁ ἀκούων εἰπάτω· Ἔρχου· καὶ ὁ διψῶν ἐρχέσθω, ὁ θέλων λαβέτω ὕδωρ ζωῆς δωρεάν. (Ⅳ)
- Et spiritus, et sponsa dicunt : Veni. Et qui audit, dicat : Veni. Et qui sitit, veniat : et qui vult, accipiat aquam vitæ, gratis. (Ⅴ)
- Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut prenne gratuitement de l’eau de la vie. (Ⅶ)
- Et l’Esprit et l’Epouse disent : viens. ; que celui aussi qui l’entend, dise : viens ; et que celui qui a soif, vienne ; et quiconque veut de l’eau vive, en prenne, sans qu’elle lui coûte rien. (Ⅷ)
22. 18  
- Je déclare aussi à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre que, si quelqu'un y ajoute, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; (Ⅰ)
- Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; (Ⅱ)
- Μαρτυρῶ ἐγὼ παντὶ τῷ ἀκούοντι τοὺς λόγους τῆς προφητείας τοῦ βιβλίου τούτου· ἐάν τις ἐπιθῇ ἐπ’ αὐτά, ⸀ἐπιθήσει ὁ θεὸς ἐπ’ αὐτὸν τὰς πληγὰς τὰς γεγραμμένας ἐν τῷ βιβλίῳ τούτῳ· (Ⅳ)
- Contestor enim omni audienti verba prophetiæ libri hujus : si quis apposuerit ad hæc, apponet Deus super illum plagas scriptas in libro isto. (Ⅴ)
- Moi, je rends témoignage à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre, que si quelqu’un ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les plaies écrites dans ce livre; (Ⅶ)
- Or je proteste à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce Livre, que si quelqu’un ajoute à ces choses, Dieu fera tomber sur lui les plaies écrites dans ce Livre. (Ⅷ)
22. 19  
- et que, si quelqu'un retranche des paroles de ce livre prophétique, Dieu lui retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la cité sainte, qui sont décrits dans ce livre. (Ⅰ)
- et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. (Ⅱ)
- καὶ ἐάν τις ἀφέλῃ ἀπὸ τῶν λόγων τοῦ βιβλίου τῆς προφητείας ταύτης, ⸀ἀφελεῖ ὁ θεὸς τὸ μέρος αὐτοῦ ἀπὸ τοῦ ξύλου τῆς ζωῆς καὶ ἐκ τῆς πόλεως τῆς ἁγίας, τῶν γεγραμμένων ἐν τῷ βιβλίῳ τούτῳ. (Ⅳ)
- Et si quis diminuerit de verbis libri prophetiæ hujus, auferet Deus partem ejus de libro vitæ, et de civitate sancta, et de his quæ scripta sunt in libro isto : (Ⅴ)
- et que si quelqu’un ôte quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu ôtera sa part de l’arbre de vie et de la sainte cité, qui sont écrits dans ce livre. (Ⅶ)
- Et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du Livre de cette prophétie, Dieu lui enlèvera la part qu’il a dans le Livre de vie, dans la sainte Cité, et dans les choses qui sont écrites dans ce Livre. (Ⅷ)
22. 20  
- Celui qui atteste ces choses, dit : " Oui, je viens bientôt. " Amen ! Venez, Seigneur Jésus! (Ⅰ)
- Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus! (Ⅱ)
- Λέγει ὁ μαρτυρῶν ταῦτα· Ναί· ἔρχομαι ταχύ. Ἀμήν· ⸀ἔρχου, κύριε Ἰησοῦ. (Ⅳ)
- dicit qui testimonium perhibet istorum. Etiam venio cito : amen. Veni, Domine Jesu. (Ⅴ)
- Celui qui rend témoignage de ces choses dit: Oui, je viens bientôt. — Amen; viens, seigneur Jésus! (Ⅶ)
- Celui qui rend témoignage de ces choses, dit : Certainement je viens bientôt, Amen ! Oui, Seigneur Jésus, viens ! (Ⅷ)
22. 21  
- Que la grâce du Seigneur Jésus [Christ] soit avec [vous] tous! [Amen!] (Ⅰ)
- Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous! (Ⅱ)
- Ἡ χάρις τοῦ κυρίου ⸀Ἰησοῦ μετὰ ⸀πάντων. (Ⅳ)
- Gratia Domini nostri Jesu Christi cum omnibus vobis. Amen. (Ⅴ)
- Que la grâce du seigneur Jésus Christ soit avec tous les saints. (Ⅶ)
- Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous, Amen ! (Ⅷ)


Page: 1

Chapitre 22

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 22|







Home