Révélation
> Révélation  >
13 Verses | Page 1 / 1
(Version J.F. Ostervald)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅱ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


8. 1  
- Et quand l'Agneau eut ouvert le septième sceau, il se fit dans le ciel un silence d'environ une demi-heure. (Ⅰ)
- Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d'environ une demi-heure. (Ⅱ)
- Καὶ ⸀ὅταν ἤνοιξεν τὴν σφραγῖδα τὴν ἑβδόμην, ἐγένετο σιγὴ ἐν τῷ οὐρανῷ ὡς ἡμιώριον. (Ⅳ)
- Et cum aperuisset sigillum septimum, factum est silentium in cælo, quasi media hora. (Ⅴ)
- Et lorsqu’il ouvrit le septième sceau, il se fit un silence au ciel d’environ une demi-heure. (Ⅶ)
- Et quand il eut ouvert le septième sceau, il se fit un silence au ciel d’environ une demie-heure. (Ⅷ)
8. 2  
- Puis je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et on leur donna sept trompettes. (Ⅰ)
- Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données. (Ⅱ)
- καὶ εἶδον τοὺς ἑπτὰ ἀγγέλους οἳ ἐνώπιον τοῦ θεοῦ ἑστήκασιν, καὶ ἐδόθησαν αὐτοῖς ἑπτὰ σάλπιγγες. (Ⅳ)
- Et vidi septem angelos stantes in conspectu Dei : et datæ sunt illis septem tubæ. (Ⅴ)
- Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et il leur fut donné sept trompettes. (Ⅶ)
- Et je vis les sept Anges qui assistent devant Dieu, auxquels furent données sept trompettes. (Ⅷ)
8. 3  
- Puis il vint un autre ange, et il se tint prés de l'autel, un encensoir d'or à la main; on lui donna beaucoup de parfums pour qu'il fit une offrande des prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône; (Ⅰ)
- Et un autre ange vint, et il se tint sur l'autel, ayant un encensoir d'or; on lui donna beaucoup de parfums, afin qu'il les offrît, avec les prières de tous les saints, sur l'autel d'or qui est devant le trône. (Ⅱ)
- Καὶ ἄλλος ἄγγελος ἦλθεν καὶ ἐστάθη ἐπὶ τοῦ θυσιαστηρίου ἔχων λιβανωτὸν χρυσοῦν, καὶ ἐδόθη αὐτῷ θυμιάματα πολλὰ ἵνα ⸀δώσει ταῖς προσευχαῖς τῶν ἁγίων πάντων ἐπὶ τὸ θυσιαστήριον τὸ χρυσοῦν τὸ ἐνώπιον τοῦ θρόνου. (Ⅳ)
- Et alius angelus venit, et stetit ante altare habens thuribulum aureum : et data sunt illi incensa multa, ut daret de orationibus sanctorum omnium super altare aureum, quod est ante thronum Dei. (Ⅴ)
- Et un autre ange vint et se tint debout devant l’autel, ayant un encensoir d’or; et beaucoup de parfums lui furent donnés, pour donner efficace aux prières de tous les saints, sur l’autel d’or qui est devant le trône. (Ⅶ)
- Et un autre Ange vint, et se tint devant l’autel, ayant un encensoir d’or, et plusieurs parfums lui furent donnés pour offrir avec les prières de tous les Saints, sur l’autel d’or qui est devant le trône. (Ⅷ)
8. 4  
- et la fumée des parfums, formés des prières des saints, monta de la main de l'ange devant Dieu. (Ⅰ)
- La fumée des parfums monta, avec les prières des saints, de la main de l'ange devant Dieu. (Ⅱ)
- καὶ ἀνέβη ὁ καπνὸς τῶν θυμιαμάτων ταῖς προσευχαῖς τῶν ἁγίων ἐκ χειρὸς τοῦ ἀγγέλου ἐνώπιον τοῦ θεοῦ. (Ⅳ)
- Et ascendit fumus incensorum de orationibus sanctorum de manu angeli coram Deo. (Ⅴ)
- Et la fumée des parfums monta avec les prières des saints, de la main de l’ange devant Dieu. (Ⅶ)
- Et la fumée des parfums avec les prières des Saints monta de la main de l’Ange devant Dieu. (Ⅷ)
8. 5  
- Puis l'ange prit l'encensoir, le remplit du feu de l'autel, et le jeta sur la terre; et il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs, et la terre trembla. (Ⅰ)
- Et l'ange prit l'encensoir, le remplit du feu de l'autel, et le jeta sur la terre. Et il y eut des voix, des tonnerres, des éclairs, et un tremblement de terre. (Ⅱ)
- καὶ εἴληφεν ὁ ἄγγελος τὸν λιβανωτόν, καὶ ἐγέμισεν αὐτὸν ἐκ τοῦ πυρὸς τοῦ θυσιαστηρίου, καὶ ἔβαλεν εἰς τὴν γῆν· καὶ ἐγένοντο βρονταὶ καὶ φωναὶ καὶ ἀστραπαὶ καὶ σεισμός. (Ⅳ)
- Et accepit angelus thuribulum, et implevit illud de igne altaris, et misit in terram : et facta sunt tonitrua, et voces, et fulgura, et terræmotus magnus. (Ⅴ)
- Et l’ange prit l’encensoir et le remplit du feu de l’autel; et il jeta le feu sur la terre; et il y eut des voix et des tonnerres et des éclairs et un tremblement de terre. (Ⅶ)
- Puis l’Ange prit l’encensoir, et l’ayant rempli du feu de l’autel, il le jeta en la terre ; et il se fit des tonnerres, des voix, des éclairs, et un tremblement de terre. (Ⅷ)
8. 6  
- Et les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner. (Ⅰ)
- Et les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent à en sonner. (Ⅱ)
- Καὶ οἱ ἑπτὰ ἄγγελοι οἱ ἔχοντες τὰς ἑπτὰ σάλπιγγας ἡτοίμασαν ⸀αὑτοὺς ἵνα σαλπίσωσιν. (Ⅳ)
- Et septem angeli, qui habebant septem tubas, præparaverunt se ut tuba canerent. (Ⅴ)
- Et les sept anges qui avaient les sept trompettes se préparèrent pour sonner de la trompette. (Ⅶ)
- Alors les sept Anges qui avaient les sept trompettes, se préparèrent pour sonner des trompettes. (Ⅷ)
8. 7  
- Et le premier sonna de la trompette et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui tombèrent sur la terre; et le tiers de la terre fût brûlé, et le tiers des arbres fût brûlé, et toute l'herbe verte fut brûlée. (Ⅰ)
- Le premier sonna de la trompette. Et il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui furent jetés sur la terre; et le tiers de la terre fut brûlé, et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée. (Ⅱ)
- Καὶ ὁ πρῶτος ἐσάλπισεν· καὶ ἐγένετο χάλαζα καὶ πῦρ μεμιγμένα ἐν αἵματι, καὶ ἐβλήθη εἰς τὴν γῆν· καὶ τὸ τρίτον τῆς γῆς κατεκάη, καὶ τὸ τρίτον τῶν δένδρων κατεκάη, καὶ πᾶς χόρτος χλωρὸς κατεκάη. (Ⅳ)
- Et primus angelus tuba cecinit, et facta est grando, et ignis, mista in sanguine, et missum est in terram, et tertia pars terræ combusta est, et tertia pars arborum concremata est, et omne fœnum viride combustum est. (Ⅴ)
- Et le premier sonna de la trompette: et il y eut de la grêle et du feu, mêlés de sang, et ils furent jetés sur la terre; et le tiers de la terre fut brûlé; et le tiers des arbres fut brûlé, et toute herbe verte fut brûlée. (Ⅶ)
- Et le premier Ange sonna de la trompette, et il se fit de la grêle et du feu, mêlés de sang, qui furent jetés en la terre ; et la troisième partie des arbres fut brûlée, et toute herbe verte aussi fut brûlée. (Ⅷ)
8. 8  
- Et le deuxième ange sonna de la trompette, et une sorte de grande montagne tout en feu fût jetée dans la mer; et le tiers de la mer devint du sang, (Ⅰ)
- Le second ange sonna de la trompette. Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la mer; et le tiers de la mer devint du sang, (Ⅱ)
- Καὶ ὁ δεύτερος ἄγγελος ἐσάλπισεν· καὶ ὡς ὄρος μέγα ⸀πυρὶ καιόμενον ἐβλήθη εἰς τὴν θάλασσαν· καὶ ἐγένετο τὸ τρίτον τῆς θαλάσσης αἷμα, (Ⅳ)
- Et secundus angelus tuba cecinit : et tamquam mons magnus igne ardens missus est in mare, et facta est tertia pars maris sanguis, (Ⅴ)
- Et le second ange sonna de la trompette: et comme une grande montagne toute en feu fut jetée dans la mer; et le tiers de la mer devint du sang, (Ⅶ)
- Et le second Ange sonna de la trompette ; et [je vis] comme une grande montagne ardente de feu, qui fut jetée en la mer ; et la troisième partie de la mer devint du sang. (Ⅷ)
8. 9  
- et le tiers des créatures marines qui ont vie périt, et le tiers des navires lut détruit. (Ⅰ)
- et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires périt. (Ⅱ)
- καὶ ἀπέθανε τὸ τρίτον ⸀τῶν κτισμάτων τῶν ἐν τῇ θαλάσσῃ, τὰ ἔχοντα ψυχάς, καὶ τὸ τρίτον τῶν πλοίων ⸀διεφθάρησαν. (Ⅳ)
- et mortua est tertia pars creaturæ eorum, quæ habebant animas in mari, et tertia pars navium interiit. (Ⅴ)
- et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires fut détruit. (Ⅶ)
- Et la troisième partie des créatures vivantes qui [étaient] en la mer, mourut ; et la troisième partie des navires périt. (Ⅷ)
8. 10  
- Et le troisième ange sonna de la trompette; et il tomba du ciel une grande étoile, ardente comme une torche, et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. (Ⅰ)
- Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. (Ⅱ)
- Καὶ ὁ τρίτος ἄγγελος ἐσάλπισεν· καὶ ἔπεσεν ἐκ τοῦ οὐρανοῦ ἀστὴρ μέγας καιόμενος ὡς λαμπάς, καὶ ἔπεσεν ἐπὶ τὸ τρίτον τῶν ποταμῶν καὶ ἐπὶ τὰς πηγὰς τῶν ὑδάτων. (Ⅳ)
- Et tertius angelus tuba cecinit : et cecidit de cælo stella magna, ardens tamquam facula, et cecidit in tertiam partem fluminum, et in fontes aquarum : (Ⅴ)
- Et le troisième ange sonna de la trompette: et il tomba du ciel une grande étoile, brûlant comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les fontaines des eaux. (Ⅶ)
- Et le troisième Ange sonna de la trompette, et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau, et elle tomba sur la troisième partie des fleuves, et dans les fontaines des eaux. (Ⅷ)
8. 11  
- Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fût changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent de ces eaux, parce qu'elles étaient devenues amères. (Ⅰ)
- Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères. (Ⅱ)
- καὶ τὸ ὄνομα τοῦ ἀστέρος λέγεται· ⸀ὁ Ἄψινθος. καὶ ἐγένετο τὸ τρίτον τῶν ὑδάτων εἰς ἄψινθον, καὶ πολλοὶ τῶν ἀνθρώπων ἀπέθανον ἐκ τῶν ὑδάτων, ὅτι ἐπικράνθησαν. (Ⅳ)
- et nomen stellæ dicitur Absinthium, et facta est tertia pars aquarum in absinthium ; et multi hominum mortui sunt de aquis, quia amaræ factæ sunt. (Ⅴ)
- Et le nom de l’étoile est Absinthe; et le tiers des eaux devint absinthe, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux, parce qu’elles avaient été rendues amères. (Ⅶ)
- Le nom de l’étoile est Absinthe ; et la troisième partie des eaux devint absinthe, et plusieurs des hommes moururent par les eaux, à cause qu’elles étaient devenues amères. (Ⅷ)
8. 12  
- Et le quatrième ange sonna de la trompette; et le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune et le tiers des étoiles, afin que le tiers de ces astres fût obscurci, et que le jour perdit un tiers de sa clarté et la nuit de même. (Ⅰ)
- Le quatrième ange sonna de la trompette. Et le tiers du soleil fut frappé, et le tiers de la lune, et le tiers des étoiles, afin que le tiers en fût obscurci, et que le jour perdît un tiers de sa clarté, et la nuit de même. (Ⅱ)
- Καὶ ὁ τέταρτος ἄγγελος ἐσάλπισεν· καὶ ἐπλήγη τὸ τρίτον τοῦ ἡλίου καὶ τὸ τρίτον τῆς σελήνης καὶ τὸ τρίτον τῶν ἀστέρων, ἵνα σκοτισθῇ τὸ τρίτον αὐτῶν καὶ ⸂ἡ ἡμέρα μὴ φάνῃ τὸ τρίτον αὐτῆς⸃, καὶ ἡ νὺξ ὁμοίως. (Ⅳ)
- Et quartus angelus tuba cecinit : et percussa est tertia pars solis, et tertia pars lunæ, et tertia pars stellarum, ita ut obscuraretur tertia pars eorum, et diei non luceret pars tertia, et noctis similiter. (Ⅴ)
- Et le quatrième ange sonna de la trompette: et le tiers du soleil fut frappé, et le tiers de la lune, et le tiers des étoiles, afin que le tiers de ces astres fût obscurci, et que le jour ne parût pas pour le tiers de sa durée, et de même pour la nuit. (Ⅶ)
- Puis le quatrième Ange sonna de la trompette ; et la troisième partie du soleil fut frappée, et la troisième partie aussi de la lune, et la troisième partie des étoiles, de sorte que la troisième partie en fut obscurcie ; et la troisième partie du jour fut privée de la lumière, et [la troisième partie] de la nuit fut tout de même sans clarté. (Ⅷ)
8. 13  
- Puis je vis, et j'entendis un aigle qui volait par le milieu du ciel, disant d'une voix forte : " Malheur! Malheur! Malheur à ceux qui habitent sur la terre, à cause du son des trois autres trompettes dont les trois anges vont sonner ! " (Ⅰ)
- Je regardai, et j'entendis un aigle qui volait au milieu du ciel, disant d'une voix forte: Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner! (Ⅱ)
- Καὶ εἶδον, καὶ ἤκουσα ἑνὸς ἀετοῦ πετομένου ἐν μεσουρανήματι λέγοντος φωνῇ μεγάλῃ· Οὐαὶ οὐαὶ οὐαὶ ⸂τοὺς κατοικοῦντας⸃ ἐπὶ τῆς γῆς ἐκ τῶν λοιπῶν φωνῶν τῆς σάλπιγγος τῶν τριῶν ἀγγέλων τῶν μελλόντων σαλπίζειν. (Ⅳ)
- Et vidi, et audivi vocem unius aquilæ volantis per medium cæli dicentis voce magna : Væ, væ, væ habitantibus in terra de ceteris vocibus trium angelorum, qui erant tuba canituri. (Ⅴ)
- Et je vis: et j’entendis un aigle qui volait par le milieu du ciel, disant à haute voix: Malheur, malheur, malheur, à ceux qui habitent sur la terre, à cause des autres voix de la trompette des trois anges qui vont sonner de la trompette! (Ⅶ)
- Alors je regardai, et j’entendis un Ange qui volait par le milieu du ciel, et qui disait à haute voix : Malheur ! malheur ! malheur ! aux habitants de la terre à cause du son des trompettes des trois autres Anges qui doivent sonner de la trompette. (Ⅷ)


Page: 1

Chapitre 8

| | | | | | | 8| | | | | | | | | | | | | | |







Home