Chapitres 1-27
> Chapitres 1-27  :
11 Versets | Page 1 / 1
(Version Charles de Harlez)



20. 0  
Commentaire de l'Ashem Vohû
20. 1  
Ahura-Mazda l'a proclamé : "Ashem Vohû Vahistem Açti." (La sainteté est le bien suprême.) (En répétant ces paroles), on reconnaît à la sainteté sa nature de bien suprême, comme une qualité essentielle à celui qui la possède. "Vohû [66] Vahistem Açti". (En répétant ces paroles), on achève le (premier) précepte.
20. 2  
"Ustâ Açti, Ustâ Ahmâi !" (Salut est, salut à celui.) Par ce salut on unit tout pur à tout homme pur (en disant ces paroles) ; comme par l'application (à l'acte) on veut donner, à tout homme pur, tout (qui est pur).
20. 3  
"HyâtAshâi Vahistâi Ashem" (c'est-à-dire, la sainteté à la pureté parfaite).
20. 4  
Par ces paroles on reconnaît à la loi (la force obligatoire de) toutes (ses prescriptions) ;
20. 5  
Et à la sainteté, sa suprématie.
20. 6  
De même on reconnaît la sainteté du juste qui invoque (les esprits célestes), et la vôtre, ô saints de la loi.
20. 7  
Telles sont les trois sentences (membres) de cette prière. Toutes ces paroles sont des décrets d'Ahura.
20. 8  
Ce sont les paroles d'Ahura. À qui les a-t-il dites ? Au pur, céleste ou terrestre.
20. 9  
Qui est celui qui les a proférées ? Le maître parfait.
20. 10  
À qui (les a-t-il dites) ? Au pur qui ne gouverne pas à sa fantaisie.


Page: 1

Chapitre

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | 20| | | | | | | |

>>   208







Home