Proverbes
> Proverbes  >
28 Verses | Page 1 / 1
(Version Hebreu)


Afficher / Cacher
(⁎)
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


25. 1  
‫ 1  ׃25  גם אלה משלי שלמה אשר העתיקו אנשי חזקיה מלך יהודה ‬
- Voici encore des Proverbes de Salomon, recueillis par les gens d'Ézéchias, roi de Juda. (⁎)
- Voici encore des Proverbes de Salomon, recueillis par les gens d'Ézéchias, roi de Juda. (Ⅰ)
- Hæ quoque parabolæ Salomonis, quas transtulerunt viri Ezechiæ regis Juda. (Ⅳ)
- Ce sont ici aussi des proverbes de Salomon, que les gens d’Ézéchias, roi de Juda, ont transcrits: (Ⅵ)
- Ces choses sont aussi des Proverbes de Salomon, que les gens d’Ezéchias Roi de Juda ont copiés. (Ⅶ)
- Voici encore des proverbes de Salomon, copiés par les gens d'Ézéchias, roi de Juda. (Ⅷ)
25. 2  
‫ 2  ׃25  כבד אלהים הסתר דבר וכבד מלכים חקר דבר ‬
- La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses; la gloire des rois, c'est de les examiner. (⁎)
- La gloire de Dieu, c'est de cacher les choses; La gloire des rois, c'est de sonder les choses. (Ⅰ)
- Gloria Dei est celare verbum,/ et gloria regum investigare sermonem./ (Ⅳ)
- La gloire de Dieu est de cacher une chose, et la gloire des rois est de sonder une chose. (Ⅵ)
- La gloire de Dieu est de celer la chose ; et la gloire des Rois est de sonder les affaires. (Ⅶ)
- La gloire de Dieu est de cacher les choses; mais la gloire des rois est de sonder les affaires. (Ⅷ)
25. 3  
‫ 3  ׃25  שמים לרום וארץ לעמק ולב מלכים אין חקר ‬
- Le ciel dans sa hauteur, la terre dans sa profondeur, et le coeur des rois sont impénétrables. (⁎)
- Les cieux dans leur hauteur, la terre dans sa profondeur, Et le coeur des rois, sont impénétrables. (Ⅰ)
- Cælum sursum, et terra deorsum,/ et cor regum inscrutabile./ (Ⅳ)
- Les cieux en hauteur, et la terre en profondeur, et le cœur des rois, on ne peut les sonder. (Ⅵ)
- Il n’y a pas moyen de sonder les cieux à cause de leur hauteur ; ni la terre à cause de sa profondeur ; ni le cœur des Rois. (Ⅶ)
- Il n'y a pas moyen de sonder les cieux, à cause de leur hauteur, ni la terre, à cause de sa profondeur, ni le cœur des rois. (Ⅷ)
25. 4  
‫ 4  ׃25  הגו סיגים מכסף ויצא לצרף כלי ‬
- Ote les scories de l'argent, et il en sortira un vase pour le fondeur. (⁎)
- Ote de l'argent les scories, Et il en sortira un vase pour le fondeur. (Ⅰ)
- Aufer rubiginem de argento,/ et egredietur vas purissimum./ (Ⅳ)
- Ôte de l’argent les scories, et il en sortira un vase pour l’orfèvre; (Ⅵ)
- Ôte les écumes de l’argent, et il en sortira une bague au fondeur ; (Ⅶ)
- Ote de l'argent les scories, et il en sortira un vase pour le fondeur. (Ⅷ)
25. 5  
‫ 5  ׃25  הגו רשע לפני מלך ויכון בצדק כסאו ‬
- Ote le méchant de devant le roi, et son trône s'affermira dans la justice. (⁎)
- Ote le méchant de devant le roi, Et son trône s'affermira par la justice. (Ⅰ)
- Aufer impietatem de vultu regis,/ et firmabitur justitia thronus ejus./ (Ⅳ)
- ôte le méchant de devant le roi, et son trône sera affermi par la justice. (Ⅵ)
- Ôte le méchant de devant le Roi, et son trône sera affermi par la justice. (Ⅶ)
- Ote le méchant de devant le roi, et son trône sera affermi par la justice. (Ⅷ)
25. 6  
‫ 6  ׃25  אל תתהדר לפני מלך ובמקום גדלים אל תעמד ‬
- Ne prends pas des airs superbes devant le roi, et ne te mets pas à la place des grands; (⁎)
- Ne t'élève pas devant le roi, Et ne prends pas la place des grands; (Ⅰ)
- Ne gloriosus appareas coram rege,/ et in loco magnorum ne steteris./ (Ⅳ)
- Ne fais pas le magnifique devant le roi, et ne te tiens pas à la place des grands; (Ⅵ)
- Ne fais point le magnifique devant le Roi, et ne te tiens point dans la place des Grands. (Ⅶ)
- Ne fais point le magnifique devant le roi, et ne te mets point au rang des grands. (Ⅷ)
25. 7  
‫ 7  ׃25  כי טוב אמר לך עלה הנה מהשפילך לפני נדיב אשר ראו עיניך ‬
- car il vaut mieux qu'on te dise: « Monte ici », que si l'on t'humilie devant le prince que tes yeux ont vu. (⁎)
- Car il vaut mieux qu'on te dise: Monte-ici! Que si l'on t'abaisse devant le prince que tes yeux voient. (Ⅰ)
- Melius est enim ut dicatur tibi : Ascende huc,/ quam ut humilieris coram principe.]\ (Ⅳ)
- car il vaut mieux qu’on te dise: Monte ici, que si l’on t’abaissait devant le prince que tes yeux voient. (Ⅵ)
- Car il vaut mieux qu’on te dise ; monte ici, que si on t’abaissait devant celui qui est en dignité, lequel tes yeux auront vu. (Ⅶ)
- Car il vaut mieux qu'on te dise: Monte ici, que si l'on t'abaissait devant le prince que tes yeux auront vu. (Ⅷ)
25. 8  
‫ 8  ׃25  אל תצא לרב מהר פן מה תעשה באחריתה בהכלים אתך רעך ‬
- Ne pars pas trop vite en contestation, de peur qu'à la fin tu ne saches que faire. (⁎)
- Ne te hâte pas d'entrer en contestation, De peur qu'à la fin tu ne saches que faire, Lorsque ton prochain t'aura outragé. (Ⅰ)
- Quæ viderunt oculi tui ne proferas in jurgio cito,/ ne postea emendare non possis,/ cum dehonestaveris amicum tuum./ (Ⅳ)
- Ne sors pas à la hâte pour contester, de peur que tu ne saches que faire à la fin, lorsque ton prochain t’aura rendu confus. (Ⅵ)
- Ne te hâte pas de sortir pour quereller, de peur que tu [ne saches] que faire à la fin, après que ton prochain t’aura rendu confus. (Ⅶ)
- Ne te hâte pas de sortir pour plaider, de peur qu'à la fin tu ne saches que faire, après que ton prochain t'aura rendu confus. (Ⅷ)
25. 9  
‫ 9  ׃25  ריבך ריב את רעך וסוד אחר אל תגל ‬
- Lorsque ton prochain t'aura outragé, défends ta cause contre ton prochain, mais ne révèle pas le secret d'un autre, (⁎)
- Défends ta cause contre ton prochain, Mais ne révèle pas le secret d'un autre, (Ⅰ)
- Causam tuam tracta cum amico tuo,/ et secretum extraneo ne reveles :/ (Ⅳ)
- Plaide ta cause avec ton prochain, et ne révèle pas le secret d’autrui, (Ⅵ)
- Traite tellement ton différend avec ton prochain, que tu ne révèles point le secret d’un autre ; (Ⅶ)
- Plaide ta cause contre ton prochain; mais ne révèle point le secret d'un autre; (Ⅷ)
25. 10  
‫ 10 ׃25  פן יחסדך שמע ודבתך לא תשוב ‬
- de peur que celui qui l'apprendra ne te couvre de honte, et que ton ignominie ne s'efface pas. (⁎)
- De peur qu'en l'apprenant il ne te couvre de honte, Et que ta mauvaise renommée ne s'efface pas. (Ⅰ)
- ne forte insultet tibi cum audierit,/ et exprobrare non cesset./ Gratia et amicitia liberant :/ quas tibi serva, ne exprobrabilis fias./ (Ⅳ)
- de peur que celui qui l’écoute ne te fasse honte, et que ton opprobre ne se retire pas. (Ⅵ)
- De peur que celui qui l’écoute ne te le reproche, et que tu n’en reçoives un opprobre qui ne s’efface point. (Ⅶ)
- De peur qu'en l'apprenant, il ne te le reproche, et que tu n'en reçoives un blâme qui ne s'efface point. (Ⅷ)
25. 11  
‫ 11 ׃25  תפוחי זהב במשכיות כסף דבר דבר על אפניו ‬
- Comme des pommes d'or sur des ciselures d'argent, ainsi est une parole dite à propos. (⁎)
- Comme des pommes d'or sur des ciselures d'argent, Ainsi est une parole dite à propos. (Ⅰ)
- Mala aurea in lectis argenteis,/ qui loquitur verbum in tempore suo./ (Ⅳ)
- Des pommes d’or incrustées d’argent, c’est la parole dite à propos. (Ⅵ)
- Telles que sont des pommes d’or émaillées d’argent, telle est la parole dite comme il faut. (Ⅶ)
- Une parole dite à propos est comme des pommes d'or dans des paniers d'argent. (Ⅷ)
25. 12  
‫ 12 ׃25  נזם זהב וחלי כתם מוכיח חכם על אזן שמעת ‬
- Comme un anneau d'or et un ornement d'or fin, ainsi est le sage qui reprend une oreille docile. (⁎)
- Comme un anneau d'or et une parure d'or fin, Ainsi pour une oreille docile est le sage qui réprimande. (Ⅰ)
- Inauris aurea, et margaritum fulgens,/ qui arguit sapientem et aurem obedientem./ (Ⅳ)
- Un anneau d’or et un joyau d’or fin, tel est, pour l’oreille qui écoute, celui qui reprend sagement. (Ⅵ)
- Quand on reprend le sage qui a l’oreille attentive, c’est comme une bague d’or, ou comme un joyau de fin or. (Ⅶ)
- Quand on reprend le sage qui a l'oreille docile, c'est comme une bague d'or, ou comme un joyau d'or fin. (Ⅷ)
25. 13  
‫ 13 ׃25  כצנת שלג ביום קציר ציר נאמן לשלחיו ונפש אדניו ישיב פ‬
- Comme la fraîcheur de la neige au temps de la moisson, ainsi est le messager fidèle pour ceux qui l'envoient; il réjouit l'âme de son maître. (⁎)
- Comme la fraîcheur de la neige au temps de la moisson, Ainsi est un messager fidèle pour celui qui l'envoie; Il restaure l'âme de son maître. (Ⅰ)
- Sicut frigus nivis in die messis,/ ita legatus fidelis ei qui misit eum :/ animam ipsius requiescere facit./ (Ⅳ)
- La fraîcheur de la neige au temps de la moisson, tel est le messager fidèle pour ceux qui l’envoient: il restaure l’âme de son maître. (Ⅵ)
- L’ambassadeur fidèle est à ceux qui l’envoient, comme la froideur de la neige au temps de la moisson, et il restaure l’âme de son maître. (Ⅶ)
- L'ambassadeur fidèle est à ceux qui l'envoient, comme la fraîcheur de la neige au temps de la moisson, et il restaure l'âme de son maître. (Ⅷ)
25. 14  
‫ 14 ׃25  נשיאים ורוח וגשם אין איש מתהלל במתת שקר ‬
- Des nuages et du vent sans pluie, tel est l'homme qui se glorifie de présents mensongers. (⁎)
- Comme des nuages et du vent sans pluie, Ainsi est un homme se glorifiant à tort de ses libéralités. (Ⅰ)
- Nubes, et ventus, et pluviæ non sequentes,/ vir gloriosus et promissa non complens./ (Ⅳ)
- Les nuages et le vent, et point de pluie, tel est celui qui se glorifie faussement d’un présent. (Ⅵ)
- Celui qui se vante d’une fausse libéralité, est [comme] les nuées et le vent sans pluie. (Ⅶ)
- Celui qui se vante faussement de sa libéralité, est comme les nuées et le vent sans pluie. (Ⅷ)
25. 15  
‫ 15 ׃25  בארך אפים יפתה קצין ולשון רכה תשבר גרם ‬
- Par la patience le juge se laisse persuader, et une langue douce peut briser des os. (⁎)
- Par la lenteur à la colère on fléchit un prince, Et une langue douce peut briser des os. (Ⅰ)
- Patientia lenietur princeps,/ et lingua mollis confringet duritiam.]\ (Ⅳ)
- Par la lenteur à la colère un prince est gagné, et la langue douce brise les os. (Ⅵ)
- Le capitaine est fléchi par la patience, et la langue douce brise les os. (Ⅶ)
- Le prince est fléchi par la patience, et la langue douce brise les os. (Ⅷ)
25. 16  
‫ 16 ׃25  דבש מצאת אכל דיך פן תשבענו והקאתו ‬
- Si tu trouves du miel, n'en mange que ce qui te suffit, de peur que, rassasié, tu ne le vomisses. (⁎)
- Si tu trouves du miel, n'en mange que ce qui te suffit, De peur que tu n'en sois rassasié et que tu ne le vomisses. (Ⅰ)
- Mel invenisti : comede quod sufficit tibi,/ ne forte satiatus evomas illud./ (Ⅳ)
- As-tu trouvé du miel, manges-en ce qu’il t’en faut, de peur que tu n’en sois repu et que tu ne le vomisses. (Ⅵ)
- Quand tu auras trouvé du miel, n’en mange qu’autant qu’il t’en faut, de peur qu’en étant soûlé, tu ne le rendes. (Ⅶ)
- Quand tu auras trouvé du miel, manges-en, mais pas plus qu'il ne t'en faut; de peur qu'en en prenant avec excès, tu ne le rejettes. (Ⅷ)
25. 17  
‫ 17 ׃25  הקר רגלך מבית רעך פן ישבעך ושנאך ‬
- Mets rarement le pied dans la maison de ton prochain, de peur que, fatigué de toi, il ne te haïsse. (⁎)
- Mets rarement le pied dans la maison de ton prochain, De peur qu'il ne soit rassasié de toi et qu'il ne te haïsse. (Ⅰ)
- Subtrahe pedem tuum de domo proximi tui,/ nequando satiatus oderit te./ (Ⅳ)
- Mets rarement ton pied dans la maison de ton prochain, de peur qu’il ne soit rassasié de toi et qu’il ne te haïsse. (Ⅵ)
- Mets rarement ton pied dans la maison de ton prochain, de peur qu’étant rassasié de toi, il ne te haïsse. (Ⅶ)
- De même, mets rarement le pied dans la maison de ton prochain, de peur qu'il ne soit rassasié de toi et qu'il ne te haïsse. (Ⅷ)
25. 18  
‫ 18 ׃25  מפיץ וחרב וחץ שנון איש ענה ברעהו עד שקר ‬
- Une massue, une épée et une flèche aiguë, tel est l'homme qui porte un faux témoignage contre son prochain. (⁎)
- Comme une massue, une épée et une flèche aiguë, Ainsi est un homme qui porte un faux témoignage contre son prochain. (Ⅰ)
- Jaculum, et gladius, et sagitta acuta,/ homo qui loquitur contra proximum suum falsum testimonium./ (Ⅳ)
- L’homme qui rend un faux témoignage contre son prochain est un marteau, et une épée, et une flèche aiguë. (Ⅵ)
- L’homme qui porte un faux témoignage contre son prochain, est un marteau, une épée, et une flèche aiguë. (Ⅶ)
- L'homme qui porte un faux témoignage contre son prochain, est comme un marteau, une épée, et une flèche aiguë. (Ⅷ)
25. 19  
‫ 19 ׃25  שן רעה ורגל מועדת מבטח בוגד ביום צרה ‬
- Une dent cassée et un pied qui glisse, c'est la confiance qu'inspire un perfide au jour du malheur. (⁎)
- Comme une dent cassée et un pied qui chancelle, Ainsi est la confiance en un perfide au jour de la détresse. (Ⅰ)
- Dens putridus, et pes lassus,/ qui sperat super infideli in die angustiæ,/ (Ⅳ)
- La confiance en un perfide, au jour de la détresse, est une dent cassée et un pied chancelant. (Ⅵ)
- La confiance qu’on met en celui qui se porte perfidement au temps de la détresse, est une dent qui se rompt, et un pied qui glisse. (Ⅶ)
- La confiance en un perfide au jour de la détresse, est une dent qui se rompt, et un pied qui glisse. (Ⅷ)
25. 20  
‫ 20 ׃25  מעדה בגד ביום קרה חמץ על נתר ושר בשרים על לב רע פ‬
- Oter son manteau un jour de froid, répandre du vinaigre sur du nitre, ainsi fait celui qui dit des chansons à un coeur affligé. (⁎)
- Oter son vêtement dans un jour froid, Répandre du vinaigre sur du nitre, C'est dire des chansons à un coeur attristé. (Ⅰ)
- et amittit pallium in die frigoris./ Acetum in nitro,/ qui cantat carmina cordi pessimo./ Sicut tinea vestimento, et vermis ligno,/ ita tristitia viri nocet cordi./ (Ⅳ)
- Celui qui ôte son vêtement en un jour de froid, — du vinaigre sur le nitre, tel est celui qui chante des chansons à un cœur affligé. (Ⅵ)
- Celui qui chante des chansons au cœur affligé, est [comme] celui qui ôte sa robe dans le temps du froid, et [comme] du vinaigre répandu sur le savon. (Ⅶ)
- Celui qui chante des chansons à un cœur affligé, est comme celui qui ôte son vêtement en un temps froid, et comme du vinaigre répandu sur le nitre. (Ⅷ)
25. 21  
‫ 21 ׃25  אם רעב שנאך האכלהו לחם ואם צמא השקהו מים ‬
- Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger, s'il a soif, donne-lui de l'eau à boire; (⁎)
- Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger; S'il a soif, donne-lui de l'eau à boire. (Ⅰ)
- Si esurierit inimicus tuus, ciba illum ;/ si sitierit, da ei aquam bibere :/ (Ⅳ)
- Si celui qui te hait a faim, donne-lui du pain à manger, et, s’il a soif, donne-lui de l’eau à boire; (Ⅵ)
- Si celui qui te hait a faim, donne-lui à manger du pain ; et s’il a soif, donne-lui à boire de l’eau. (Ⅶ)
- Si ton ennemi a faim donne-lui du pain à manger; et s'il a soif donne-lui de l'eau à boire. (Ⅷ)
25. 22  
‫ 22 ׃25  כי גחלים אתה חתה על ראשו ויהוה ישלם לך ‬
- car tu amasses ainsi des charbons sur sa tête, et Yahweh te récompensera. (⁎)
- Car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête, Et l'Éternel te récompensera. (Ⅰ)
- prunas enim congregabis super caput ejus,/ et Dominus reddet tibi./ (Ⅳ)
- car tu entasseras des charbons ardents sur sa tête, et l’Éternel te le rendra. (Ⅵ)
- Car tu enlèveras des charbons de feu de dessus sa tête, et l’Eternel te le rendra. (Ⅶ)
- Car ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête, et l'Éternel te le rendra. (Ⅷ)
25. 23  
‫ 23 ׃25  רוח צפון תחולל גשם ופנים נזעמים לשון סתר ‬
- Le vent du nord enfante la pluie, et la langue qui médit en secret, un visage irrité. (⁎)
- Le vent du nord enfante la pluie, Et la langue mystérieuse un visage irrité. (Ⅰ)
- Ventus aquilo dissipat pluvias,/ et facies tristis linguam detrahentem./ (Ⅳ)
- Le vent du nord enfante les averses; et les visages indignés, une langue qui médit en secret. (Ⅵ)
- Le vent de bise chasse la pluie ; et le visage sévère chasse la langue qui [médit] en secret. (Ⅶ)
- Le vent du nord produit la pluie, et la langue qui médit en secret, produit le visage irrité. (Ⅷ)
25. 24  
‫ 24 ׃25  טוב שבת על פנת גג מאשת *מדונים **מדינים ובית חבר ‬
- Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, que de rester avec une femme querelleuse. (⁎)
- Mieux vaut habiter à l'angle d'un toit, Que de partager la demeure d'une femme querelleuse. (Ⅰ)
- Melius est sedere in angulo domatis/ quam cum muliere litigiosa et in domo communi./ (Ⅳ)
- Mieux vaut habiter sur le coin d’un toit, qu’une femme querelleuse et une maison en commun. (Ⅵ)
- Il vaut mieux habiter au coin d’un toit, que dans une maison spacieuse avec une femme querelleuse. (Ⅶ)
- Mieux vaut habiter au coin d'un toit, qu'avec une femme querelleuse dans une grande maison. (Ⅷ)
25. 25  
‫ 25 ׃25  מים קרים על נפש עיפה ושמועה טובה מארץ מרחק ‬
- De l'eau fraîche pour une personne altérée, telle est une bonne nouvelle venant d'une terre lointaine. (⁎)
- Comme de l'eau fraîche pour une personne fatiguée, Ainsi est une bonne nouvelle venant d'une terre lointaine. (Ⅰ)
- Aqua frigida animæ sitienti,/ et nuntius bonus de terra longinqua./ (Ⅳ)
- Les bonnes nouvelles d’un pays éloigné sont de l’eau fraîche pour une âme altérée. (Ⅵ)
- Les bonnes nouvelles apportées d’un pays éloigné, sont comme de l’eau fraîche à une personne altérée et lasse. (Ⅶ)
- De bonnes nouvelles apportées d'un pays éloigné, sont comme de l'eau fraîche à une personne altérée et lasse. (Ⅷ)
25. 26  
‫ 26 ׃25  מעין נרפש ומקור משחת צדיק מט לפני רשע ‬
- Une fontaine troublée et une source corrompue, tel est le juste qui chancelle devant le méchant. (⁎)
- Comme une fontaine troublée et une source corrompue, Ainsi est le juste qui chancelle devant le méchant. (Ⅰ)
- Fons turbatus pede et vena corrupta,/ justus cadens coram impio./ (Ⅳ)
- Le juste qui chancelle devant le méchant est une fontaine trouble et une source corrompue. (Ⅵ)
- Le juste qui bronche devant le méchant, est une fontaine embourbée, et une source gâtée. (Ⅶ)
- Le juste qui bronche devant le méchant, est comme une fontaine embourbée et une source gâtée. (Ⅷ)
25. 27  
‫ 27 ׃25  אכל דבש הרבות לא טוב וחקר כבדם כבוד ‬
- Il n'est pas bon de manger beaucoup de miel; ainsi celui qui veut sonder la majesté divine sera accablé par sa gloire. (⁎)
- Il n'est pas bon de manger beaucoup de miel, Mais rechercher la gloire des autres est un honneur. (Ⅰ)
- Sicut qui mel multum comedit non est ei bonum,/ sic qui scrutator est majestatis opprimetur a gloria./ (Ⅳ)
- Manger beaucoup de miel n’est pas bon, et s’occuper de sa propre gloire n’est pas la gloire. (Ⅵ)
- [Comme] il n’est pas bon de manger trop de miel, aussi il n’y a pas de la gloire pour ceux qui la cherchent avec trop d’ardeur. (Ⅶ)
- Il n'est pas bon de manger trop de miel, et sonder les choses profondes est un fardeau. (Ⅷ)
25. 28  
‫ 28 ׃25  עיר פרוצה אין חומה איש אשר אין מעצר לרוחו ‬
- Une ville forcée qui n'a plus de murailles, tel est l'homme qui ne peut se contenir. (⁎)
- Comme une ville forcée et sans murailles, Ainsi est l'homme qui n'est pas maître de lui-même. (Ⅰ)
- Sicut urbs patens et absque murorum ambitu,/ ita vir qui non potest in loquendo cohibere spiritum suum.] (Ⅳ)
- L’homme qui ne gouverne pas son esprit est une ville en ruine, sans murailles. (Ⅵ)
- L’homme qui ne peut pas retenir son esprit, est comme une ville où il y a brèche, et qui est sans murailles. (Ⅶ)
- L'homme qui n'est pas maître de lui-même, est comme une ville où il y a brèche et qui est sans murailles. (Ⅷ)


Page: 1

Chapitre 25

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 25| | | | | | |

>> 







Home