Jean
Onelittleangel > > Jean  >
(57 Verses | Page 1 / 2)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

11. 1  
Il y avait un malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur.

Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa soeur. (Ⅰ)

*****

Ἦν δέ τις ἀσθενῶν, Λάζαρος ἀπὸ Βηθανίας ἐκ τῆς κώμης Μαρίας καὶ Μάρθας τῆς ἀδελφῆς αὐτῆς. (Ⅲ)

*****

Erat autem quidam languens Lazarus a Bethania, de castello Mariæ et Marthæ sororis ejus. (Ⅳ)

*****

Or il y avait un certain homme malade, Lazare, de Béthanie, du village de Marie et de Marthe sa sœur. (Ⅵ)

*****

Or il y avait un certain homme malade, appelé Lazare, qui était de Béthanie, la bourgade de Marie et de Marthe sa sœur. (Ⅶ)

*****

Il y avait un homme malade, Lazare de Béthanie, bourg de Marie et de Marthe sa sœur. (Ⅷ)

*****

11. 2  
Marie est celle qui oignit de parfum le Seigneur, et lui essuya les pieds avec ses cheveux; et c'était son frère Lazare qui était malade.

C'était cette Marie qui oignit de parfum le Seigneur et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, et c'était son frère Lazare qui était malade. (Ⅰ)

*****

ἦν δὲ ⸀Μαριὰμ ἡ ἀλείψασα τὸν κύριον μύρῳ καὶ ἐκμάξασα τοὺς πόδας αὐτοῦ ταῖς θριξὶν αὐτῆς, ἧς ὁ ἀδελφὸς Λάζαρος ἠσθένει. (Ⅲ)

*****

(Maria autem erat quæ unxit Dominum unguento, et extersit pedes ejus capillis suis : cujus frater Lazarus infirmabatur.) (Ⅳ)

*****

(Et c’était la Marie qui oignit le Seigneur d’un parfum et qui lui essuya les pieds avec ses cheveux, de laquelle Lazare, le malade, était le frère.) (Ⅵ)

*****

Et Marie était celle qui oignit le Seigneur d’une huile odoriférante, et qui essuya ses pieds de ses cheveux ; et Lazare qui était malade, était son frère. (Ⅶ)

*****

(Marie était celle qui oignit le Seigneur de parfum, et qui essuya ses pieds avec ses cheveux; et Lazare, son frère, était malade. ) (Ⅷ)

*****

11. 3  
Les sœurs envoyèrent dire à Jésus: "Seigneur, celui que vous aimez est malade."

Les soeurs envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade. (Ⅰ)

*****

ἀπέστειλαν οὖν αἱ ἀδελφαὶ πρὸς αὐτὸν λέγουσαι· Κύριε, ἴδε ὃν φιλεῖς ἀσθενεῖ. (Ⅲ)

*****

Miserunt ergo sorores ejus ad eum dicentes : Domine, ecce quem amas infirmatur. (Ⅳ)

*****

Les sœurs donc envoyèrent vers lui, disant: Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade. (Ⅵ)

*****

Ses sœurs donc envoyèrent vers lui, pour lui dire : Seigneur, voici, celui que tu aimes, est malade. (Ⅶ)

*****

Ses sœurs donc envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, celui que tu aimes est malade. (Ⅷ)

*****

11. 4  
Ce qu'ayant entendu, Jésus dit: "Cette maladie ne va pas à la mort, mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle."

Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n'est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. (Ⅰ)

*****

ἀκούσας δὲ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν· Αὕτη ἡ ἀσθένεια οὐκ ἔστιν πρὸς θάνατον ἀλλ’ ὑπὲρ τῆς δόξης τοῦ θεοῦ ἵνα δοξασθῇ ὁ υἱὸς τοῦ θεοῦ δι’ αὐτῆς. (Ⅲ)

*****

Audiens autem Jesus dixit eis : Infirmitas hæc non est ad mortem, sed pro gloria Dei, ut glorificetur Filius Dei per eam. (Ⅳ)

*****

Jésus, l’ayant entendu, dit: Cette maladie n’est pas à la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. (Ⅵ)

*****

Et Jésus l’ayant entendu, dit : cette maladie n’est point à la mort, mais pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. (Ⅶ)

*****

Jésus, ayant entendu cela, dit: Cette maladie n'est point à la mort, mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu en soit glorifié. (Ⅷ)

*****

11. 5  
Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur Marie, et Lazare.

Or, Jésus aimait Marthe, et sa soeur, et Lazare. (Ⅰ)

*****

ἠγάπα δὲ ὁ Ἰησοῦς τὴν Μάρθαν καὶ τὴν ἀδελφὴν αὐτῆς καὶ τὸν Λάζαρον. (Ⅲ)

*****

Diligebat autem Jesus Martham, et sororem ejus Mariam, et Lazarum. (Ⅳ)

*****

Or Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare. (Ⅵ)

*****

Or Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare. (Ⅶ)

*****

Or, Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare. (Ⅷ)

*****

11. 6  
Ayant donc appris qu'il était malade, il resta deux jours encore au lieu où il était.

Lors donc qu'il eut appris que Lazare était malade, il resta deux jours encore dans le lieu où il était, (Ⅰ)

*****

ὡς οὖν ἤκουσεν ὅτι ἀσθενεῖ, τότε μὲν ἔμεινεν ἐν ᾧ ἦν τόπῳ δύο ἡμέρας· (Ⅲ)

*****

Ut ergo audivit quia infirmabatur, tunc quidem mansit in eodem loco duobus diebus ; (Ⅳ)

*****

Après donc qu’il eut entendu que Lazare était malade, il demeura encore deux jours au lieu où il était. (Ⅵ)

*****

Et après qu’il eut entendu que [Lazare] était malade, il demeura deux jours au même lieu où il était. (Ⅶ)

*****

Néanmoins, quand il eut appris qu'il était malade, il demeura deux jours dans ce lieu où il était. (Ⅷ)

*****

11. 7  
Il dit ensuite à ses disciples: "Retournons en Judée."

et il dit ensuite aux disciples: Retournons en Judée. (Ⅰ)

*****

ἔπειτα μετὰ τοῦτο λέγει τοῖς μαθηταῖς· Ἄγωμεν εἰς τὴν Ἰουδαίαν πάλιν. (Ⅲ)

*****

deinde post hæc dixit discipulis suis : Eamus in Judæam iterum. (Ⅳ)

*****

Puis après cela, il dit à ses disciples: Retournons en Judée. (Ⅵ)

*****

Et après cela il dit à ses Disciples : retournons en Judée. (Ⅶ)

*****

Puis il dit à ses disciples: Retournons en Judée. (Ⅷ)

*****

11. 8  
Les disciples lui dirent: "Maître, tout à l'heure les Juifs voulaient vous lapider, et vous retournez là?"

Les disciples lui dirent: Rabbi, les Juifs tout récemment cherchaient à te lapider, et tu retournes en Judée! (Ⅰ)

*****

λέγουσιν αὐτῷ οἱ μαθηταί· Ῥαββί, νῦν ἐζήτουν σε λιθάσαι οἱ Ἰουδαῖοι, καὶ πάλιν ὑπάγεις ἐκεῖ; (Ⅲ)

*****

Dicunt ei discipuli : Rabbi, nunc quærebant te Judæi lapidare, et iterum vadis illuc ? (Ⅳ)

*****

Les disciples lui disent: Rabbi, les Juifs cherchaient tout à l’heure à te lapider, et tu y vas encore! (Ⅵ)

*****

Les Disciples lui dirent : Maître, il n’y a que peu de temps, que les Juifs cherchaient à te lapider, et tu y vas encore ! (Ⅶ)

*****

Les disciples lui dirent: Maître, les Juifs cherchaient naguère à te lapider, et tu retournes de nouveau chez eux! (Ⅷ)

*****

11. 9  
Jésus répondit: "N'y a-t-il pas douze heures dans le jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne se heurte point, parce qu'il voit la lumière du monde.

Jésus répondit: N'y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde; (Ⅰ)

*****

ἀπεκρίθη Ἰησοῦς· Οὐχὶ δώδεκα ⸂ὧραί εἰσιν⸃ τῆς ἡμέρας; ἐάν τις περιπατῇ ἐν τῇ ἡμέρᾳ, οὐ προσκόπτει, ὅτι τὸ φῶς τοῦ κόσμου τούτου βλέπει· (Ⅲ)

*****

Respondit Jesus : Nonne duodecim sunt horæ diei ? Si quis ambulaverit in die, non offendit, quia lucem hujus mundi videt : (Ⅳ)

*****

Jésus répondit: N’y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu’un marche de jour, il ne bronche pas, car il voit la lumière de ce monde; (Ⅵ)

*****

Jésus répondit : n’y a-t-il pas douze heures au jour ? si quelqu’un marche de jour, il ne bronche point ; car il voit la lumière de ce monde. (Ⅶ)

*****

Jésus répondit: N'y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde. (Ⅷ)

*****

11. 10  
Mais s'il marche pendant la nuit, il se heurte parce qu'il manque de lumière."

mais, si quelqu'un marche pendant la nuit, il bronche, parce que la lumière n'est pas en lui. (Ⅰ)

*****

ἐὰν δέ τις περιπατῇ ἐν τῇ νυκτί, προσκόπτει, ὅτι τὸ φῶς οὐκ ἔστιν ἐν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

si autem ambulaverit in nocte, offendit, quia lux non est in eo. (Ⅳ)

*****

mais si quelqu’un marche de nuit, il bronche, car la lumière n’est pas en lui. (Ⅵ)

*****

Mais si quelqu’un marche de nuit, il bronche ; car il n’y a point de lumière avec lui. (Ⅶ)

*****

Mais s'il marche pendant la nuit, il bronche, parce qu'il n'a point de lumière. (Ⅷ)

*****

11. 11  
Il parla ainsi, et ajouta: "Notre ami Lazare dort, mais je me mets en route pour le réveiller."

Après ces paroles, il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais je vais le réveiller. (Ⅰ)

*****

ταῦτα εἶπεν, καὶ μετὰ τοῦτο λέγει αὐτοῖς· Λάζαρος ὁ φίλος ἡμῶν κεκοίμηται, ἀλλὰ πορεύομαι ἵνα ἐξυπνίσω αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Hæc ait, et post hæc dixit eis : Lazarus amicus noster dormit : sed vado ut a somno excitem eum. (Ⅳ)

*****

Il dit ces choses; et après cela il leur dit: Lazare, notre ami, s’est endormi; mais je vais pour l’éveiller. (Ⅵ)

*****

Il dit ces choses, et puis il leur dit : Lazare notre ami dort ; mais j’y vais pour l’éveiller. (Ⅶ)

*****

Il parla ainsi, et après il leur dit: Lazare notre ami dort; mais je vais l'éveiller. (Ⅷ)

*****

11. 12  
Ses disciples lui dirent: "S'il dort, il guérira."

Les disciples lui dirent: Seigneur, s'il dort, il sera guéri. (Ⅰ)

*****

εἶπαν οὖν οἱ μαθηταὶ ⸀αὐτῷ· Κύριε, εἰ κεκοίμηται σωθήσεται. (Ⅲ)

*****

Dixerunt ergo discipuli ejus : Domine, si dormit, salvus erit. (Ⅳ)

*****

Les disciples donc lui dirent: Seigneur, s’il s’est endormi, il sera guéri. (Ⅵ)

*****

Et ses Disciples lui dirent : Seigneur, s’il dort il sera guéri. (Ⅶ)

*****

Ses disciples lui dirent: Seigneur, s'il dort, il sera guéri. (Ⅷ)

*****

11. 13  
Mais Jésus avait parlé de sa mort, et ils pensaient que c'était du repos du sommeil.

Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu'il parlait de l'assoupissement du sommeil. (Ⅰ)

*****

εἰρήκει δὲ ὁ Ἰησοῦς περὶ τοῦ θανάτου αὐτοῦ. ἐκεῖνοι δὲ ἔδοξαν ὅτι περὶ τῆς κοιμήσεως τοῦ ὕπνου λέγει. (Ⅲ)

*****

Dixerat autem Jesus de morte ejus : illi autem putaverunt quia de dormitione somni diceret. (Ⅳ)

*****

Or Jésus avait parlé de sa mort; mais eux pensaient qu’il avait parlé du dormir du sommeil. (Ⅵ)

*****

Or Jésus avait dit cela de sa mort ; mais ils pensaient qu’il parlât du dormir du sommeil. (Ⅶ)

*****

Or, Jésus avait parlé de la mort de Lazare; mais ils crurent qu'il parlait du repos du sommeil. (Ⅷ)

*****

11. 14  
Alors Jésus leur dit clairement: "Lazare est mort;

Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort. (Ⅰ)

*****

τότε οὖν εἶπεν αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς παρρησίᾳ· Λάζαρος ἀπέθανεν, (Ⅲ)

*****

Tunc ergo Jesus dixit eis manifeste : Lazarus mortuus est : (Ⅳ)

*****

Jésus leur dit donc alors ouvertement: Lazare est mort; (Ⅵ)

*****

Jésus leur dit donc alors ouvertement : Lazare est mort, (Ⅶ)

*****

Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort. (Ⅷ)

*****

11. 15  
et je me réjouis à cause de vous de n'avoir pas été là, afin que vous croyiez; mais allons vers lui."

Et, à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là. Mais allons vers lui. (Ⅰ)

*****

καὶ χαίρω δι’ ὑμᾶς, ἵνα πιστεύσητε, ὅτι οὐκ ἤμην ἐκεῖ· ἀλλὰ ἄγωμεν πρὸς αὐτόν. (Ⅲ)

*****

et gaudeo propter vos, ut credatis, quoniam non eram ibi, sed eamus ad eum. (Ⅳ)

*****

et je me réjouis, à cause de vous, de ce que je n’étais pas là, afin que vous croyiez. Mais allons vers lui. (Ⅵ)

*****

Et j’ai de la joie pour l’amour de vous de ce que je n’y étais point ; afin que vous croyiez ; mais allons vers lui. (Ⅶ)

*****

Et je me réjouis à cause de vous, de ce que je n'étais pas là, afin que vous croyiez; mais allons vers lui. (Ⅷ)

*****

11. 16  
Et Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: "Allons-y, nous aussi, afin de mourir avec lui."

Sur quoi Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: Allons aussi, afin de mourir avec lui. (Ⅰ)

*****

εἶπεν οὖν Θωμᾶς ὁ λεγόμενος Δίδυμος τοῖς συμμαθηταῖς· Ἄγωμεν καὶ ἡμεῖς ἵνα ἀποθάνωμεν μετ’ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Dixit ergo Thomas, qui dicitur Didymus, ad condiscipulos : Eamus et nos, ut moriamur cum eo. (Ⅳ)

*****

Thomas donc, appelé Didyme, dit à ses condisciples: Allons-y, nous aussi, afin que nous mourions avec lui. (Ⅵ)

*****

Alors Thomas, appelé Didyme, dit à ses condisciples : allons-y aussi, afin que nous mourions avec lui. (Ⅶ)

*****

Thomas, appelé Didyme (le Jumeau), dit aux autres disciples: Allons, nous aussi, afin de mourir avec lui. (Ⅷ)

*****

11. 17  
Jésus vint donc et trouva Lazare depuis quatre jours dans le sépulcre.

Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre. (Ⅰ)

*****

Ἐλθὼν οὖν ὁ Ἰησοῦς εὗρεν αὐτὸν τέσσαρας ⸂ἤδη ἡμέρας⸃ ἔχοντα ἐν τῷ μνημείῳ. (Ⅲ)

*****

Venit itaque Jesus : et invenit eum quatuor dies jam in monumento habentem. (Ⅳ)

*****

Jésus étant donc arrivé trouva qu’il était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre. (Ⅵ)

*****

Jésus y étant donc arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours au sépulcre. (Ⅶ)

*****

Jésus, étant arrivé, trouva Lazare dans le sépulcre déjà depuis quatre jours. (Ⅷ)

*****

11. 18  
Or, Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ.

Et, comme Béthanie était près de Jérusalem, à quinze stades environ, (Ⅰ)

*****

ἦν δὲ ⸀ἡ Βηθανία ἐγγὺς τῶν Ἱεροσολύμων ὡς ἀπὸ σταδίων δεκαπέντε. (Ⅲ)

*****

(Erat autem Bethania juxta Jerosolymam quasi stadiis quindecim.) (Ⅳ)

*****

Or Béthanie était près de Jérusalem, à une distance d’environ quinze stades. (Ⅵ)

*****

Or Béthanie n’était éloignée de Jérusalem que d’environ quinze stades. (Ⅶ)

*****

Or, Béthanie était environ à quinze stades de Jérusalem. (Ⅷ)

*****

11. 19  
Beaucoup de Juifs étaient venus près de Marthe et de Marie pour les consoler au sujet de leur frère.

beaucoup de Juifs étaient venus vers Marthe et Marie, pour les consoler de la mort de leur frère. (Ⅰ)

*****

⸂πολλοὶ δὲ⸃ ἐκ τῶν Ἰουδαίων ἐληλύθεισαν πρὸς ⸀τὴν Μάρθαν καὶ ⸀Μαριὰμ ἵνα παραμυθήσωνται αὐτὰς περὶ τοῦ ⸀ἀδελφοῦ. (Ⅲ)

*****

Multi autem ex Judæis venerant ad Martham et Mariam, ut consolarentur eas de fratre suo. (Ⅳ)

*****

Et plusieurs d’entre les Juifs étaient venus auprès de Marthe et de Marie, pour les consoler au sujet de leur frère. (Ⅵ)

*****

Et plusieurs des Juifs étaient venus vers Marthe et Marie pour les consoler au sujet de leur frère. (Ⅶ)

*****

Et plusieurs Juifs étaient venus auprès de Marthe et de Marie, pour les consoler au sujet de leur frère. (Ⅷ)

*****

11. 20  
Dès que Marthe eut appris que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison.

Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla au-devant de lui, tandis que Marie se tenait assise à la maison. (Ⅰ)

*****

ἡ οὖν Μάρθα ὡς ἤκουσεν ὅτι Ἰησοῦς ἔρχεται ὑπήντησεν αὐτῷ· ⸀Μαρία δὲ ἐν τῷ οἴκῳ ἐκαθέζετο. (Ⅲ)

*****

Martha ergo ut audivit quia Jesus venit, occurrit illi : Maria autem domi sedebat. (Ⅳ)

*****

Marthe donc, quand elle eut ouï dire que Jésus venait, alla au-devant de lui; mais Marie se tenait assise dans la maison. (Ⅵ)

*****

Et quand Marthe eut ouï dire que Jésus venait, elle alla au-devant de lui ; mais Marie se tenait assise à la maison. (Ⅶ)

*****

Quand donc Marthe eut appris que Jésus venait, elle alla au-devant de lui; mais Marie demeurait assise à la maison. (Ⅷ)

*****

11. 21  
Marthe dit donc à Jésus: "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort.

Marthe dit à Jésus: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. (Ⅰ)

*****

εἶπεν οὖν ⸀ἡ Μάρθα πρὸς ⸀τὸν Ἰησοῦν· Κύριε, εἰ ἦς ὧδε ⸂οὐκ ἂν ἀπέθανεν ὁ ἀδελφός μου⸃· (Ⅲ)

*****

Dixit ergo Martha ad Jesum : Domine, si fuisses hic, frater meus non fuisset mortuus : (Ⅳ)

*****

Marthe donc dit à Jésus: Seigneur, si tu eusses été ici mon frère ne serait pas mort; (Ⅵ)

*****

Et Marthe dit à Jésus : Seigneur, si tu eusses été ici mon frère ne fût pas mort. (Ⅶ)

*****

Et Marthe dit à Jésus: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort; (Ⅷ)

*****

11. 22  
Mais maintenant encore, je sais que tout ce que vous demanderez à Dieu, Dieu vous l'accordera."

Mais, maintenant même, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera. (Ⅰ)

*****

⸀καὶ νῦν οἶδα ὅτι ὅσα ἂν αἰτήσῃ τὸν θεὸν δώσει σοι ὁ θεός. (Ⅲ)

*****

sed et nunc scio quia quæcumque poposceris a Deo, dabit tibi Deus. (Ⅳ)

*****

mais même maintenant je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te le donnera. (Ⅵ)

*****

Mais maintenant je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te le donnera. (Ⅶ)

*****

Mais je sais que, maintenant même, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera. (Ⅷ)

*****

11. 23  
Jésus lui dit: "Votre frère ressuscitera."

Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. (Ⅰ)

*****

λέγει αὐτῇ ὁ Ἰησοῦς· Ἀναστήσεται ὁ ἀδελφός σου. (Ⅲ)

*****

Dicit illi Jesus : Resurget frater tuus. (Ⅳ)

*****

Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. (Ⅵ)

*****

Jésus lui dit : ton frère ressuscitera. (Ⅶ)

*****

Jésus lui dit: Ton frère ressuscitera. (Ⅷ)

*****

11. 24  
"Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera lors de la résurrection, au dernier jour;

Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. (Ⅰ)

*****

λέγει αὐτῷ ⸀ἡ Μάρθα· Οἶδα ὅτι ἀναστήσεται ἐν τῇ ἀναστάσει ἐν τῇ ἐσχάτῃ ἡμέρᾳ. (Ⅲ)

*****

Dicit ei Martha : Scio quia resurget in resurrectione in novissimo die. (Ⅳ)

*****

Marthe lui dit: Je sais qu’il ressuscitera en la résurrection, au dernier jour. (Ⅵ)

*****

Marthe lui dit : je sais qu’il ressuscitera en la résurrection au dernier jour. (Ⅶ)

*****

Marthe lui répondit: Je sais qu'il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. (Ⅷ)

*****

11. 25  
Jésus lui dit: "Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra;

Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; (Ⅰ)

*****

εἶπεν αὐτῇ ὁ Ἰησοῦς· Ἐγώ εἰμι ἡ ἀνάστασις καὶ ἡ ζωή· ὁ πιστεύων εἰς ἐμὲ κἂν ἀποθάνῃ ζήσεται, (Ⅲ)

*****

Dixit ei Jesus : Ego sum resurrectio et vita : qui credit in me, etiam si mortuus fuerit, vivet : (Ⅳ)

*****

Jésus lui dit: Moi, je suis la résurrection et la vie: celui qui croit en moi, encore qu’il soit mort, vivra; (Ⅵ)

*****

Jésus lui dit : je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, encore qu’il soit mort, il vivra. (Ⅶ)

*****

Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie; celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (Ⅷ)

*****

11. 26  
Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra point pour toujours. Le croyez-vous?"

et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela? (Ⅰ)

*****

καὶ πᾶς ὁ ζῶν καὶ πιστεύων εἰς ἐμὲ οὐ μὴ ἀποθάνῃ εἰς τὸν αἰῶνα· πιστεύεις τοῦτο; (Ⅲ)

*****

et omnis qui vivit et credit in me, non morietur in æternum. Credis hoc ? (Ⅳ)

*****

et quiconque vit, et croit en moi, ne mourra point, à jamais. Crois-tu cela? (Ⅵ)

*****

Et quiconque vit, et croit en moi, ne mourra jamais ; crois-tu cela ? (Ⅶ)

*****

Et quiconque vit et croit en moi, ne mourra jamais. Crois-tu cela? (Ⅷ)

*****

11. 27  
"Oui, Seigneur", lui dit-elle, "je crois que vous êtes le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir en ce monde."

Elle lui dit: Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde. (Ⅰ)

*****

λέγει αὐτῷ· Ναί, κύριε· ἐγὼ πεπίστευκα ὅτι σὺ εἶ ὁ χριστὸς ὁ υἱὸς τοῦ θεοῦ ὁ εἰς τὸν κόσμον ἐρχόμενος. (Ⅲ)

*****

Ait illi : Utique Domine, ego credidi quia tu es Christus, Filius Dei vivi, qui in hunc mundum venisti. (Ⅳ)

*****

Elle lui dit: Oui, Seigneur, moi je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui vient dans le monde. (Ⅵ)

*****

Elle lui dit : oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir au monde. (Ⅶ)

*****

Elle lui dit: Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde. (Ⅷ)

*****

11. 28  
Lorsqu'elle eut ainsi parlé, elle s'en alla, et appela en secret Marie, sa sœur, disant: "Le Maître est là, et il t'appelle."

Ayant ainsi parlé, elle s'en alla. Puis elle appela secrètement Marie, sa soeur, et lui dit: Le maître est ici, et il te demande. (Ⅰ)

*****

Καὶ ⸀τοῦτο εἰποῦσα ἀπῆλθεν καὶ ἐφώνησεν ⸀Μαριὰμ τὴν ἀδελφὴν αὐτῆς λάθρᾳ εἰποῦσα· Ὁ διδάσκαλος πάρεστιν καὶ φωνεῖ σε. (Ⅲ)

*****

Et cum hæc dixisset, abiit, et vocavit Mariam sororem suam silentio, dicens : Magister adest, et vocat te. (Ⅳ)

*****

Et ayant dit cela, elle s’en alla et appela secrètement Marie, sa sœur, disant: Le maître est venu, et il t’appelle. (Ⅵ)

*****

Et quand elle eut dit cela, elle alla appeler secrètement Marie sa sœur, en lui disant : le Maître est ici, et il t’appelle. (Ⅶ)

*****

Quand elle eut dit cela, elle s'en alla et appela Marie, sa sœur, en secret, et lui dit: Le Maître est ici, et il t'appelle. (Ⅷ)

*****

11. 29  
Dès que celle-ci l'eut entendu, elle se leva promptement et alla vers lui.

Dès que Marie eut entendu, elle se leva promptement, et alla vers lui. (Ⅰ)

*****

ἐκείνη ⸀δὲ ὡς ἤκουσεν ⸀ἠγέρθη ταχὺ καὶ ⸀ἤρχετο πρὸς αὐτόν· (Ⅲ)

*****

Illa ut audivit, surgit cito, et venit ad eum ; (Ⅳ)

*****

Celle-ci, aussitôt qu’elle l’eut entendu, se lève promptement et s’en vient à lui. (Ⅵ)

*****

Et aussitôt qu’elle l’eut entendu, elle se leva promptement, et s’en vint à lui. (Ⅶ)

*****

Celle-ci, l'ayant entendu, se leva promptement, et vint vers lui. (Ⅷ)

*****

11. 30  
Car Jésus n'était pas encore entré dans le village; il n'avait pas quitté le lieu où Marthe l'avait rencontré.

Car Jésus n'était pas encore entré dans le village, mais il était dans le lieu où Marthe l'avait rencontré. (Ⅰ)

*****

οὔπω δὲ ἐληλύθει ὁ Ἰησοῦς εἰς τὴν κώμην, ἀλλ’ ἦν ⸀ἔτι ἐν τῷ τόπῳ ὅπου ὑπήντησεν αὐτῷ ἡ Μάρθα. (Ⅲ)

*****

nondum enim venerat Jesus in castellum : sed erat adhuc in illo loco, ubi occurrerat ei Martha. (Ⅳ)

*****

(Or Jésus n’était pas encore arrivé dans le village; mais il était au lieu où Marthe l’avait rencontré.) (Ⅵ)

*****

Or Jésus n’était point encore venu à la bourgade, mais il était au lieu où Marthe l’avait rencontré. (Ⅶ)

*****

Or, Jésus n'était pas encore entré dans le bourg, mais il était dans le lieu où Marthe était venue au-devant de lui. (Ⅷ)

*****

11. 31  
Les Juifs qui étaient avec Marie, et la consolaient, l'ayant vue se lever en hâte et sortir, la suivirent en pensant: "Elle va au sépulcre pour y pleurer."

Les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient, l'ayant vue se lever promptement et sortir, la suivirent, disant: Elle va au sépulcre, pour y pleurer. (Ⅰ)

*****

οἱ οὖν Ἰουδαῖοι οἱ ὄντες μετ’ αὐτῆς ἐν τῇ οἰκίᾳ καὶ παραμυθούμενοι αὐτήν, ἰδόντες τὴν ⸀Μαριὰμ ὅτι ταχέως ἀνέστη καὶ ἐξῆλθεν, ἠκολούθησαν αὐτῇ ⸀δόξαντες ὅτι ὑπάγει εἰς τὸ μνημεῖον ἵνα κλαύσῃ ἐκεῖ. (Ⅲ)

*****

Judæi ergo, qui erant cum ea in domo, et consolabantur eam, cum vidissent Mariam quia cito surrexit, et exiit, secuti sunt eam dicentes : Quia vadit ad monumentum, ut ploret ibi. (Ⅳ)

*****

Les Juifs donc qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient, ayant vu que Marie s’était levée promptement et était sortie, la suivirent, disant: Elle s’en va au sépulcre pour y pleurer. (Ⅵ)

*****

Alors les Juifs qui étaient avec Marie à la maison, et qui la consolaient ayant vu qu’elle s’était levée si promptement, et qu’elle était sortie, la suivirent, en disant : elle s’en va au sépulcre, pour y pleurer. (Ⅶ)

*****

Alors les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison, et qui la consolaient, voyant qu'elle s'était levée promptement, et qu'elle était sortie, la suivirent, en disant: Elle va au sépulcre, pour y pleurer. (Ⅷ)

*****

11. 32  
Lorsque Marie fut arrivée au lieu où était Jésus, le voyant, elle tomba à ses pieds, et lui dit: "Seigneur, si vous aviez été ici, mon frère ne serait pas mort."

Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu'elle le vit, elle tomba à ses pieds, et lui dit: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. (Ⅰ)

*****

ἡ οὖν ⸀Μαριὰμ ὡς ἦλθεν ὅπου ⸀ἦν Ἰησοῦς ἰδοῦσα αὐτὸν ἔπεσεν αὐτοῦ ⸀πρὸς τοὺς πόδας, λέγουσα αὐτῷ· Κύριε, εἰ ἦς ὧδε οὐκ ἄν ⸂μου ἀπέθανεν⸃ ὁ ἀδελφός. (Ⅲ)

*****

Maria ergo, cum venisset ubi erat Jesus, videns eum, cecidit ad pedes ejus, et dicit ei : Domine, si fuisses hic, non esset mortuus frater meus. (Ⅳ)

*****

Marie donc, quand elle fut venue là où était Jésus, et qu’elle l’eut vu, se jeta à ses pieds, lui disant: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. (Ⅵ)

*****

Quand donc Marie fut venue où était Jésus, l’ayant vu, elle se jeta à ses pieds, en lui disant : Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne fût pas mort. (Ⅶ)

*****

Dès que Marie fut arrivée au lieu où était Jésus, et qu'elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort. (Ⅷ)

*****

11. 33  
Jésus la voyant pleurer, elle et les Juifs qui l'accompagnaient, frémit en son esprit, et se laissa aller à l'émotion.

Jésus, la voyant pleurer, elle et les Juifs qui étaient venus avec elle, frémit en son esprit, et fut tout ému. (Ⅰ)

*****

Ἰησοῦς οὖν ὡς εἶδεν αὐτὴν κλαίουσαν καὶ τοὺς συνελθόντας αὐτῇ Ἰουδαίους κλαίοντας ἐνεβριμήσατο τῷ πνεύματι καὶ ἐτάραξεν ἑαυτόν, (Ⅲ)

*****

Jesus ergo, ut vidit eam plorantem, et Judæos, qui venerant cum ea, plorantes, infremuit spiritu, et turbavit seipsum, (Ⅳ)

*****

Jésus donc, quand il la vit pleurer, et les Juifs qui étaient venus avec elle, pleurer, frémit en son esprit, et se troubla, (Ⅵ)

*****

Et quand Jésus la vit pleurer, de même que les Juifs qui étaient venus là avec elle, il frémit en [son] esprit, et s’émut. (Ⅶ)

*****

Quand Jésus vit qu'elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, il frémit en son esprit, et fut ému; (Ⅷ)

*****

11. 34  
Et il dit: "Où l'avez-vous mis?" "Seigneur, lui répondirent-ils, venez et voyez."

Et il dit: Où l'avez-vous mis? Seigneur, lui répondirent-ils, viens et vois. (Ⅰ)

*****

καὶ εἶπεν· Ποῦ τεθείκατε αὐτόν; λέγουσιν αὐτῷ· Κύριε, ἔρχου καὶ ἴδε. (Ⅲ)

*****

et dixit : Ubi posuistis eum ? Dicunt ei : Domine, veni, et vide. (Ⅳ)

*****

et dit: Où l’avez-vous mis? Ils lui disent: Seigneur, viens et vois. (Ⅵ)

*****

Et il dit : où l’avez-vous mis ? Ils lui répondirent : Seigneur, viens, et vois. (Ⅶ)

*****

Et il dit: Où l'avez-vous mis? Ils lui répondirent: Seigneur, viens et vois. (Ⅷ)

*****

11. 35  
Et Jésus pleura.

Jésus pleura. (Ⅰ)

*****

ἐδάκρυσεν ὁ Ἰησοῦς. (Ⅲ)

*****

Et lacrimatus est Jesus. (Ⅳ)

*****

Jésus pleura. (Ⅵ)

*****

[Et] Jésus pleura. (Ⅶ)

*****

Et Jésus pleura. (Ⅷ)

*****

11. 36  
Les Juifs dirent: "Voyez comme il l'aimait."

Sur quoi les Juifs dirent: Voyez comme il l'aimait. (Ⅰ)

*****

ἔλεγον οὖν οἱ Ἰουδαῖοι· Ἴδε πῶς ἐφίλει αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Dixerunt ergo Judæi : Ecce quomodo amabat eum. (Ⅳ)

*****

Les Juifs donc dirent: Voyez comme il l’affectionnait. (Ⅵ)

*****

Sur quoi les Juifs dirent : voyez comme il l’aimait. (Ⅶ)

*****

Sur cela les Juifs disaient: Voyez comme il l'aimait. (Ⅷ)

*****

11. 37  
Mais quelques-uns d'entre eux dirent: " Ne pouvait-il pas, lui qui a ouvert les yeux d'un aveugle-né, faire aussi que cet homme ne mourût point?"

Et quelques-uns d'entre eux dirent: Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût point? (Ⅰ)

*****

τινὲς δὲ ἐξ αὐτῶν εἶπαν· Οὐκ ἐδύνατο οὗτος ὁ ἀνοίξας τοὺς ὀφθαλμοὺς τοῦ τυφλοῦ ποιῆσαι ἵνα καὶ οὗτος μὴ ἀποθάνῃ; (Ⅲ)

*****

Quidam autem ex ipsis dixerunt : Non poterat hic, qui aperuit oculos cæci nati, facere ut hic non moreretur ? (Ⅳ)

*****

Mais quelques-uns d’entre eux dirent: Celui-ci, qui a ouvert les yeux de l’aveugle, n’aurait-il pas pu faire aussi que cet homme ne mourût pas? (Ⅵ)

*****

Et quelques-uns d’entre eux disaient : celui-ci qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût point ? (Ⅶ)

*****

Mais quelques-uns d'entre eux disaient: Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût pas? (Ⅷ)

*****

11. 38  
Jésus donc, frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre: c'était un caveau, et une pierre était posée dessus.

Jésus frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre. C'était une grotte, et une pierre était placée devant. (Ⅰ)

*****

Ἰησοῦς οὖν πάλιν ἐμβριμώμενος ἐν ἑαυτῷ ἔρχεται εἰς τὸ μνημεῖον· ἦν δὲ σπήλαιον, καὶ λίθος ἐπέκειτο ἐπ’ αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Jesus ergo rursum fremens in semetipso, venit ad monumentum. Erat autem spelunca, et lapis superpositus erat ei. (Ⅳ)

*****

Jésus donc, frémissant encore en lui-même, vient au sépulcre (or c’était une grotte, et il y avait une pierre dessus). (Ⅵ)

*****

Alors Jésus frémissant encore en soi même, vint au sépulcre, (or c’était une grotte, et il y avait une pierre mise dessus). (Ⅶ)

*****

Alors Jésus, frémissant de nouveau en lui-même, vint au sépulcre; c'était une grotte, et on avait mis une pierre dessus. (Ⅷ)

*****

11. 39  
"Otez la pierre", dit Jésus. Marthe, la sœur de celui qui était mort, lui dit: "Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là."

Jésus dit: Otez la pierre. Marthe, la soeur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là. (Ⅰ)

*****

λέγει ὁ Ἰησοῦς· Ἄρατε τὸν λίθον. λέγει αὐτῷ ἡ ἀδελφὴ τοῦ ⸀τετελευτηκότος Μάρθα· Κύριε, ἤδη ὄζει, τεταρταῖος γάρ ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Ait Jesus : Tollite lapidem. Dicit ei Martha, soror ejus qui mortuus fuerat : Domine, jam fœtet, quatriduanus est enim. (Ⅳ)

*****

Jésus dit: Ôtez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà, car il est là depuis quatre jours. (Ⅵ)

*****

Jésus dit : levez la pierre. Mais Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà : car il est [là] depuis quatre jours. (Ⅶ)

*****

Jésus dit: Otez la pierre. Marthe, sœur du mort, lui dit: Seigneur, il sent déjà mauvais, car il est là depuis quatre jours. (Ⅷ)

*****

11. 40  
Jésus lui dit: "Ne vous ai-je pas dit que si vous croyez, vous verrez la gloire de Dieu?"

Jésus lui dit: Ne t'ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? (Ⅰ)

*****

λέγει αὐτῇ ὁ Ἰησοῦς· Οὐκ εἶπόν σοι ὅτι ἐὰν πιστεύσῃς ⸀ὄψῃ τὴν δόξαν τοῦ θεοῦ; (Ⅲ)

*****

Dicit ei Jesus : Nonne dixi tibi quoniam si credideris, videbis gloriam Dei ? (Ⅳ)

*****

Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? (Ⅵ)

*****

Jésus lui dit : ne t’ai-je pas dit que si tu crois tu verras la gloire de Dieu ? (Ⅶ)

*****

Jésus lui répondit: Ne t'ai-je pas dit, que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? (Ⅷ)

*****

11. 41  
Ils ôtèrent donc la pierre; et Jésus leva les yeux en haut et dit: "Père, je vous rends grâces de ce que vous m'avez exaucé.

Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé. (Ⅰ)

*****

ἦραν οὖν τὸν ⸀λίθον. ὁ δὲ Ἰησοῦς ἦρεν τοὺς ὀφθαλμοὺς ἄνω καὶ εἶπεν· Πάτερ, εὐχαριστῶ σοι ὅτι ἤκουσάς μου, (Ⅲ)

*****

Tulerunt ergo lapidem : Jesus autem, elevatis sursum oculis, dixit : Pater, gratias ago tibi quoniam audisti me. (Ⅳ)

*****

Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut et dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m’as entendu. (Ⅵ)

*****

Ils levèrent donc la pierre [de dessus le lieu] où le mort était couché. Et Jésus levant ses yeux au ciel, dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. (Ⅶ)

*****

Ils ôtèrent donc la pierre du lieu où le mort était couché. Et Jésus, élevant les yeux au ciel, dit: Père, je te rends grâces de ce que tu m'as exaucé. (Ⅷ)

*****

11. 42  
Pour moi je savais que vous m'exaucez toujours; mais j'ai dit cela à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est vous qui m'avez envoyé."

Pour moi, je savais que tu m'exauces toujours; mais j'ai parlé à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ ᾔδειν ὅτι πάντοτέ μου ἀκούεις· ἀλλὰ διὰ τὸν ὄχλον τὸν περιεστῶτα εἶπον, ἵνα πιστεύσωσιν ὅτι σύ με ἀπέστειλας. (Ⅲ)

*****

Ego autem sciebam quia semper me audis, sed propter populum qui circumstat, dixi : ut credant quia tu me misisti. (Ⅳ)

*****

Or moi je savais que tu m’entends toujours; mais je l’ai dit à cause de la foule qui est autour de moi, afin qu’ils croient que toi, tu m’as envoyé. (Ⅵ)

*****

Or je savais bien que tu m’exauces toujours ; mais je l’ai dit à cause des troupes qui sont autour [de moi], afin qu’elles croient que tu m’as envoyé. (Ⅶ)

*****

Je savais que tu m'exauces toujours, mais je l'ai dit à cause de ce peuple, qui est autour de moi, afin qu'il croie que tu m'as envoyé. (Ⅷ)

*****

11. 43  
Ayant parlé ainsi, il cria d'une voix forte:

Ayant dit cela, il cria d'une voix forte: Lazare, sors! (Ⅰ)

*****

καὶ ταῦτα εἰπὼν φωνῇ μεγάλῃ ἐκραύγασεν· Λάζαρε, δεῦρο ἔξω. (Ⅲ)

*****

Hæc cum dixisset, voce magna clamavit : Lazare, veni foras. (Ⅳ)

*****

Et ayant dit ces choses, il cria à haute voix: Lazare, sors dehors! (Ⅵ)

*****

Et ayant dit ces choses, il cria à haute voix : Lazare sors dehors. (Ⅶ)

*****

Quand il eut dit cela, il cria à haute voix: Lazare, viens dehors! (Ⅷ)

*****

11. 44  
"Lazare, sors!" Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et le visage enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit: "Déliez-le, et laissez-le aller."

Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit: Déliez-le, et laissez-le aller. (Ⅰ)

*****

⸀ἐξῆλθεν ὁ τεθνηκὼς δεδεμένος τοὺς πόδας καὶ τὰς χεῖρας κειρίαις, καὶ ἡ ὄψις αὐτοῦ σουδαρίῳ περιεδέδετο. λέγει ⸂αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς⸃· Λύσατε αὐτὸν καὶ ἄφετε ⸀αὐτὸν ὑπάγειν. (Ⅲ)

*****

Et statim prodiit qui fuerat mortuus, ligatus pedes, et manus institis, et facies illius sudario erat ligata. Dixit eis Jesus : Solvite eum et sinite abire. (Ⅳ)

*****

Et le mort sortit, ayant les pieds et les mains liés de bandes; et son visage était enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit: Déliez-le, et laissez-le aller. (Ⅵ)

*****

Alors le mort sortit, ayant les mains et les pieds liés de bandes ; et son visage était enveloppé d’un couvre-chef. Jésus leur dit : déliez-le, et laissez-le aller. (Ⅶ)

*****

Et le mort sortit, les mains et les pieds liés de bandes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit: Déliez-le, et le laissez aller. (Ⅷ)

*****

11. 45  
Beaucoup d'entre les Juifs qui étaient venus près de Marie et de Marthe, et qui avaient vu ce qu'avait fait Jésus, crurent en lui.

Plusieurs des Juifs qui étaient venus vers Marie, et qui virent ce que fit Jésus, crurent en lui. (Ⅰ)

*****

Πολλοὶ οὖν ἐκ τῶν Ἰουδαίων, οἱ ἐλθόντες πρὸς τὴν ⸀Μαριὰμ καὶ θεασάμενοι ⸀ἃ ⸀ἐποίησεν, ἐπίστευσαν εἰς αὐτόν· (Ⅲ)

*****

Multi ergo ex Judæis, qui venerant ad Mariam, et Martham, et viderant quæ fecit Jesus, crediderunt in eum. (Ⅳ)

*****

Plusieurs donc d’entre les Juifs qui étaient venus auprès de Marie, et qui avaient vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui; (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi plusieurs des Juifs qui étaient venus vers Marie, et qui avaient vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. (Ⅶ)

*****

Plusieurs donc d'entre les Juifs qui étaient venus voir Marie, et qui avaient vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. (Ⅷ)

*****

11. 46  
Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les Pharisiens, et leur racontèrent ce que Jésus avait fait.

Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les pharisiens, et leur dirent ce que Jésus avait fait. (Ⅰ)

*****

τινὲς δὲ ἐξ αὐτῶν ἀπῆλθον πρὸς τοὺς Φαρισαίους καὶ εἶπαν αὐτοῖς ἃ ⸀ἐποίησεν Ἰησοῦς. (Ⅲ)

*****

Quidam autem ex ipsis abierunt ad pharisæos, et dixerunt eis quæ fecit Jesus.\ (Ⅳ)

*****

mais quelques-uns d’entre eux s’en allèrent auprès des pharisiens et leur dirent ce que Jésus avait fait. (Ⅵ)

*****

Mais quelques-uns d’entre eux s’en allèrent aux Pharisiens, et leur dirent les choses que Jésus avait faites. (Ⅶ)

*****

Mais quelques-uns d'entre eux s'en allèrent vers les pharisiens, et leur rapportèrent ce que Jésus avait fait. (Ⅷ)

*****

11. 47  
Les Pontifes et les Pharisiens assemblèrent donc le Sanhédrin et dirent: "Que ferons-nous? Car cet homme opère beaucoup de miracles.

Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent: Que ferons-nous? Car cet homme fait beaucoup de miracles. (Ⅰ)

*****

συνήγαγον οὖν οἱ ἀρχιερεῖς καὶ οἱ Φαρισαῖοι συνέδριον, καὶ ἔλεγον· Τί ποιοῦμεν ὅτι οὗτος ὁ ἄνθρωπος πολλὰ ⸂ποιεῖ σημεῖα⸃; (Ⅲ)

*****

Collegerunt ergo pontifices et pharisæi concilium, et dicebant : Quid facimus, quia hic homo multa signa facit ? (Ⅳ)

*****

Les principaux sacrificateurs et les pharisiens donc assemblèrent un sanhédrin, et dirent: Que faisons-nous? car cet homme fait beaucoup de miracles. (Ⅵ)

*****

Alors les principaux Sacrificateurs et les Pharisiens assemblèrent le Conseil, et ils dirent : que faisons-nous ? car cet homme fait beaucoup de miracles. (Ⅶ)

*****

Alors les principaux sacrificateurs et les pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent: Que ferons-nous? car cet homme fait beaucoup de miracles. (Ⅷ)

*****

11. 48  
Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire notre ville et notre nation."

Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire et notre ville et notre nation. (Ⅰ)

*****

ἐὰν ἀφῶμεν αὐτὸν οὕτως, πάντες πιστεύσουσιν εἰς αὐτόν, καὶ ἐλεύσονται οἱ Ῥωμαῖοι καὶ ἀροῦσιν ἡμῶν καὶ τὸν τόπον καὶ τὸ ἔθνος. (Ⅲ)

*****

Si dimittimus eum sic, omnes credent in eum, et venient Romani, et tollent nostrum locum, et gentem. (Ⅳ)

*****

Si nous le laissons ainsi faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront, et ôteront et notre lieu et notre nation. (Ⅵ)

*****

Si nous le laissons faire, chacun croira en lui, et les Romains viendront, qui nous extermineront, nous, et le Lieu, et la Nation. (Ⅶ)

*****

Si nous le laissons faire, tout le monde croira en lui; et les Romains viendront, et ils détruiront et ce lieu et notre nation. (Ⅷ)

*****

11. 49  
L'un d'eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit:

L'un d'eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: Vous n'y entendez rien; (Ⅰ)

*****

εἷς δέ τις ἐξ αὐτῶν Καϊάφας, ἀρχιερεὺς ὢν τοῦ ἐνιαυτοῦ ἐκείνου, εἶπεν αὐτοῖς· Ὑμεῖς οὐκ οἴδατε οὐδέν, (Ⅲ)

*****

Unus autem ex ipsis, Caiphas nomine, cum esset pontifex anni illius, dixit eis : Vos nescitis quidquam, (Ⅳ)

*****

Et l’un d’entre eux, appelé Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: (Ⅵ)

*****

Alors l’un d’eux appelé Caïphe, qui était le souverain Sacrificateur de cette année là, leur dit : vous n’y entendez rien. (Ⅶ)

*****

Mais Caïphe, l'un d'entre eux, qui était souverain sacrificateur de cette année-là, leur dit: Vous n'y entendez rien; (Ⅷ)

*****

11. 50  
"Vous n'y entendez rien; vous ne réfléchissez pas qu'il est de votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas."

vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. (Ⅰ)

*****

οὐδὲ ⸀λογίζεσθε ὅτι συμφέρει ⸀ὑμῖν ἵνα εἷς ἄνθρωπος ἀποθάνῃ ὑπὲρ τοῦ λαοῦ καὶ μὴ ὅλον τὸ ἔθνος ἀπόληται. (Ⅲ)

*****

nec cogitatis quia expedit vobis ut unus moriatur homo pro populo, et non tota gens pereat. (Ⅳ)

*****

Vous ne savez rien, ni ne considérez qu’il nous est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple et que la nation entière ne périsse pas. (Ⅵ)

*****

Et vous ne considérez pas qu’il est de notre intérêt qu’un homme meure pour le peuple, et que toute la Nation ne périsse point. (Ⅶ)

*****

Et vous ne considérez pas qu'il nous importe qu'un seul homme meure pour le peuple, et que toute la nation ne périsse pas. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 11

| | | | | | | | | | 11| | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥