Jean
Onelittleangel > > Jean  >
(71 Verses | Page 1 / 2)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

6. 1  
Jésus s'en alla ensuite de l'autre côté de la mer de Galilée ou de Tibériade.

Après cela, Jésus s'en alla de l'autre côté de la mer de Galilée, de Tibériade. (Ⅰ)

*****

Μετὰ ταῦτα ἀπῆλθεν ὁ Ἰησοῦς πέραν τῆς θαλάσσης τῆς Γαλιλαίας τῆς Τιβεριάδος. (Ⅲ)

*****

Post hæc abiit Jesus trans mare Galilææ, quod est Tiberiadis : (Ⅳ)

*****

Après ces choses Jésus s’en alla de l’autre côté de la mer de Galilée, qui est la mer de Tibérias. (Ⅵ)

*****

Après ces choses Jésus s’en alla au delà de la mer de Galilée, qui est [la mer] de Tibériade. (Ⅶ)

*****

Après cela, Jésus passa au-delà de la mer de Galilée, ou de Tibériade. (Ⅷ)

*****

6. 2  
Et une foule nombreuse le suivait, parce qu'elle voyait les miracles qu'il opérait sur ceux qui étaient malades.

Une grande foule le suivait, parce qu'elle voyait les miracles qu'il opérait sur les malades. (Ⅰ)

*****

⸂ἠκολούθει δὲ⸃ αὐτῷ ὄχλος πολύς, ὅτι ⸀ἐθεώρουν τὰ σημεῖα ἃ ἐποίει ἐπὶ τῶν ἀσθενούντων. (Ⅲ)

*****

et sequebatur eum multitudo magna, quia videbant signa quæ faciebat super his qui infirmabantur. (Ⅳ)

*****

Et une grande foule le suivit, parce qu’ils voyaient les miracles qu’il faisait sur ceux qui étaient malades. (Ⅵ)

*****

Et de grandes troupes le suivaient, à cause qu’ils voyaient les miracles qu’il faisait en ceux qui étaient malades. (Ⅶ)

*****

Et une grande foule le suivait, parce qu'ils voyaient les miracles qu'il opérait sur les malades. (Ⅷ)

*****

6. 3  
Jésus monta sur la montagne, et là, il s'assit avec ses disciples.

Jésus monta sur la montagne, et là il s'assit avec ses disciples. (Ⅰ)

*****

ἀνῆλθεν δὲ εἰς τὸ ⸀ὄρος Ἰησοῦς, καὶ ἐκεῖ ἐκάθητο μετὰ τῶν μαθητῶν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Subiit ergo in montem Jesus et ibi sedebat cum discipulis suis. (Ⅳ)

*****

Et Jésus monta sur la montagne, et s’assit là avec ses disciples. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus monta sur une montagne, et il s’assit là avec ses Disciples. (Ⅶ)

*****

Et Jésus monta sur la montagne, et là il s'assit avec ses disciples. (Ⅷ)

*****

6. 4  
Or la Pâque, la fête des Juifs était proche.

Or, la Pâque était proche, la fête des Juifs. (Ⅰ)

*****

ἦν δὲ ἐγγὺς τὸ πάσχα, ἡ ἑορτὴ τῶν Ἰουδαίων. (Ⅲ)

*****

Erat autem proximum Pascha dies festus Judæorum. (Ⅳ)

*****

Or la Pâque, la fête des Juifs, était proche. (Ⅵ)

*****

Or [le jour de] Pâque, qui était la Fête des Juifs, était proche. (Ⅶ)

*****

Or, la Pâque, la fête des Juifs, était proche. (Ⅷ)

*****

6. 5  
Jésus donc ayant levé les yeux, et voyant qu'une grande foule venait à lui, dit à Philippe: "Où achèterons-nous du pain pour que ces gens aient à manger?"

Ayant levé les yeux, et voyant qu'une grande foule venait à lui, Jésus dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains, pour que ces gens aient à manger? (Ⅰ)

*****

ἐπάρας οὖν ⸂τοὺς ὀφθαλμοὺς ὁ Ἰησοῦς⸃ καὶ θεασάμενος ὅτι πολὺς ὄχλος ἔρχεται πρὸς αὐτὸν λέγει ⸀πρὸς Φίλιππον· Πόθεν ⸀ἀγοράσωμεν ἄρτους ἵνα φάγωσιν οὗτοι; (Ⅲ)

*****

Cum sublevasset ergo oculos Jesus, et vidisset quia multitudo maxima venit ad eum, dixit ad Philippum : Unde ememus panes, ut manducent hi ? (Ⅳ)

*****

Jésus donc, ayant levé les yeux, et voyant qu’une grande foule venait à lui, dit à Philippe: D’où achèterons-nous des pains, afin que ceux-ci mangent? (Ⅵ)

*****

Et Jésus ayant levé ses yeux, et voyant que de grandes troupes venaient à lui, dit à Philippe : d’où achèterons-nous des pains, afin que ceux-ci aient à manger ? (Ⅶ)

*****

Jésus donc ayant levé les yeux, et voyant une grande foule qui venait à lui, dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains, afin que ces gens-ci aient à manger? (Ⅷ)

*****

6. 6  
Il disait cela pour l'éprouver, car lui, il savait ce qu'il devait faire.

Il disait cela pour l'éprouver, car il savait ce qu'il allait faire. (Ⅰ)

*****

τοῦτο δὲ ἔλεγεν πειράζων αὐτόν, αὐτὸς γὰρ ᾔδει τί ἔμελλεν ποιεῖν. (Ⅲ)

*****

Hoc autem dicebat tentans eum : ipse enim sciebat quid esset facturus. (Ⅳ)

*****

Mais il disait cela pour l’éprouver, car lui savait ce qu’il allait faire. (Ⅵ)

*****

Or il disait cela pour l’éprouver : car il savait bien ce qu’il devait faire. (Ⅶ)

*****

Or, il disait cela pour l'éprouver, car il savait ce qu'il devait faire. (Ⅷ)

*****

6. 7  
Philippe lui répondit: "Deux cents deniers de pain ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un morceau."

Philippe lui répondit: Les pains qu'on aurait pour deux cents deniers ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. (Ⅰ)

*****

ἀπεκρίθη ⸀αὐτῷ Φίλιππος· Διακοσίων δηναρίων ἄρτοι οὐκ ἀρκοῦσιν αὐτοῖς ἵνα ⸀ἕκαστος βραχύ ⸀τι λάβῃ. (Ⅲ)

*****

Respondit ei Philippus : Ducentorum denariorum panes non sufficiunt eis, ut unusquisque modicum quid accipiat. (Ⅳ)

*****

Philippe lui répondit: Pour deux cents deniers de pain ne leur suffirait pas, pour que chacun en reçût quelque peu. (Ⅵ)

*****

Philippe lui répondit : [quand nous aurions] pour deux cents deniers de pain, cela ne leur suffirait point, quoique chacun d’eux n’en prît que tant soit peu. (Ⅶ)

*****

Philippe lui répondit: Deux cents deniers de pain ne leur suffiraient pas pour que chacun en prît un peu. (Ⅷ)

*****

6. 8  
Un de ses disciples, André, frère de Simon-Pierre, lui dit:

Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit: (Ⅰ)

*****

λέγει αὐτῷ εἷς ἐκ τῶν μαθητῶν αὐτοῦ, Ἀνδρέας ὁ ἀδελφὸς Σίμωνος Πέτρου· (Ⅲ)

*****

Dicit ei unus ex discipulis ejus, Andreas, frater Simonis Petri : (Ⅳ)

*****

L’un de ses disciples, André, le frère de Simon Pierre, lui dit: (Ⅵ)

*****

Et l’un de ses Disciples, [savoir] André, frère de Simon Pierre, lui dit : (Ⅶ)

*****

L'un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit: (Ⅷ)

*****

6. 9  
"Il y a ici un jeune homme qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de monde?"

Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de gens? (Ⅰ)

*****

Ἔστιν ⸀παιδάριον ὧδε ⸀ὃς ἔχει πέντε ἄρτους κριθίνους καὶ δύο ὀψάρια· ἀλλὰ ταῦτα τί ἐστιν εἰς τοσούτους; (Ⅲ)

*****

Est puer unus hic qui habet quinque panes hordeaceos et duos pisces : sed hæc quid sunt inter tantos ? (Ⅳ)

*****

Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons; mais qu’est-ce que cela pour tant de monde? (Ⅵ)

*****

Il y a ici un petit garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ? (Ⅶ)

*****

Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d'orge et deux poissons; mais qu'est-ce que cela pour tant de gens? (Ⅷ)

*****

6. 10  
Jésus dit: "Faites les asseoir." Il y avait beaucoup d'herbe en ce lieu. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille.

Jésus dit: Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d'herbe. Ils s'assirent donc, au nombre d'environ cinq mille hommes. (Ⅰ)

*****

⸀εἶπεν ὁ Ἰησοῦς· Ποιήσατε τοὺς ἀνθρώπους ἀναπεσεῖν. ἦν δὲ χόρτος πολὺς ἐν τῷ τόπῳ. ἀνέπεσαν οὖν οἱ ἄνδρες τὸν ἀριθμὸν ⸀ὡς πεντακισχίλιοι. (Ⅲ)

*****

Dixit ergo Jesus : Facite homines discumbere. Erat autem fœnum multum in loco. Discubuerunt ergo viri, numero quasi quinque millia. (Ⅳ)

*****

Et Jésus dit: Faites asseoir les gens (or il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu-là). Les hommes donc s’assirent, au nombre d’environ cinq mille. (Ⅵ)

*****

Alors Jésus dit : faites asseoir les gens ; (or il y avait beaucoup d’herbe en ce lieu-là), les gens donc s’assirent au nombre d’environ cinq mille. (Ⅶ)

*****

Cependant Jésus dit: Faites asseoir ces gens. Or il y avait beaucoup d'herbe dans ce lieu. Les hommes donc s'assirent, au nombre d'environ cinq mille. (Ⅷ)

*****

6. 11  
Jésus prit les pains, et ayant rendu grâces, il les distribua à ceux qui étaient assis; il leur donna de même des deux poissons, autant qu'ils en voulurent.

Jésus prit les pains, rendit grâces, et les distribua à ceux qui étaient assis; il leur donna de même des poissons, autant qu'ils en voulurent. (Ⅰ)

*****

ἔλαβεν ⸀οὖν τοὺς ἄρτους ὁ Ἰησοῦς καὶ εὐχαριστήσας ⸀διέδωκεν τοῖς ἀνακειμένοις, ὁμοίως καὶ ἐκ τῶν ὀψαρίων ὅσον ἤθελον. (Ⅲ)

*****

Accepit ergo Jesus panes : et cum gratias egisset, distribuit discumbentibus : similiter et ex piscibus quantum volebant. (Ⅳ)

*****

Et Jésus prit les pains; et ayant rendu grâces, il les distribua à ceux qui étaient assis; de même aussi des poissons, autant qu’ils en voulaient. (Ⅵ)

*****

Et Jésus prit les pains ; et après avoir rendu grâces, il les distribua aux Disciples, et les Disciples à ceux qui étaient assis, et de même des poissons, autant qu’ils en voulaient. (Ⅶ)

*****

Et Jésus prit les pains, et ayant rendu grâces, il les distribua aux disciples, et les disciples à ceux qui étaient assis; et de même pour les poissons, autant qu'ils en voulurent. (Ⅷ)

*****

6. 12  
Lorsqu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: "Recueillez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde."

Lorsqu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde. (Ⅰ)

*****

ὡς δὲ ἐνεπλήσθησαν λέγει τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ· Συναγάγετε τὰ περισσεύσαντα κλάσματα, ἵνα μή τι ἀπόληται. (Ⅲ)

*****

Ut autem impleti sunt, dixit discipulis suis : Colligite quæ superaverunt fragmenta, ne pereant. (Ⅳ)

*****

Et après qu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: Amassez les morceaux qui sont de reste, afin que rien ne soit perdu. (Ⅵ)

*****

Et après qu’ils furent rassasiés, il dit à ses Disciples : amassez les pièces qui sont de reste, afin que rien ne soit perdu. (Ⅶ)

*****

Après qu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: Ramassez les morceaux qui sont restés, afin que rien ne se perde. (Ⅷ)

*****

6. 13  
Ils les recueillirent, et remplirent douze corbeilles des morceaux qui étaient restés des cinq pains d'orge, après qu'ils eurent mangé.

Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restèrent des cinq pains d'orge, après que tous eurent mangé. (Ⅰ)

*****

συνήγαγον οὖν, καὶ ἐγέμισαν δώδεκα κοφίνους κλασμάτων ἐκ τῶν πέντε ἄρτων τῶν κριθίνων ἃ ⸀ἐπερίσσευσαν τοῖς βεβρωκόσιν. (Ⅲ)

*****

Collegerunt ergo, et impleverunt duodecim cophinos fragmentorum ex quinque panibus hordeaceis, quæ superfuerunt his qui manducaverant. (Ⅳ)

*****

Ils les amassèrent donc et remplirent douze paniers des morceaux qui étaient de reste des cinq pains d’orge, lorsqu’ils eurent mangé. (Ⅵ)

*****

Ils les amassèrent donc, et ils remplirent douze corbeilles des pièces des cinq pains d’orge, qui étaient demeurées de reste à ceux qui en avaient mangé. (Ⅶ)

*****

Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers des morceaux des cinq pains d'orge, qui étaient restés de trop à ceux qui en avaient mangé. (Ⅷ)

*****

6. 14  
Ces hommes ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: "Celui-ci est vraiment le Prophète qui doit venir dans le monde."

Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. (Ⅰ)

*****

οἱ οὖν ἄνθρωποι ἰδόντες ⸂ὃ ἐποίησεν σημεῖον⸃ ⸀ἔλεγον ὅτι Οὗτός ἐστιν ἀληθῶς ὁ προφήτης ὁ ἐρχόμενος εἰς τὸν κόσμον. (Ⅲ)

*****

Illi ergo homines cum vidissent quod Jesus fecerat signum, dicebant : Quia hic est vere propheta, qui venturus est in mundum. (Ⅳ)

*****

Les hommes donc, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est véritablement le prophète qui vient dans le monde. (Ⅵ)

*****

Or ces gens ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient : celui-ci est véritablement le Prophète qui devait venir au monde. (Ⅶ)

*****

Et ces gens, voyant le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est véritablement le prophète qui devait venir au monde. (Ⅷ)

*****

6. 15  
Sachant donc qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, Jésus se retira de nouveau, seul, sur la montagne.

Et Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul. (Ⅰ)

*****

Ἰησοῦς οὖν γνοὺς ὅτι μέλλουσιν ἔρχεσθαι καὶ ἁρπάζειν αὐτὸν ἵνα ⸀ποιήσωσιν βασιλέα ἀνεχώρησεν ⸀πάλιν εἰς τὸ ὄρος αὐτὸς μόνος. (Ⅲ)

*****

Jesus ergo cum cognovisset quia venturi essent ut raperent eum, et facerent eum regem, fugit iterum in montem ipse solus.\ (Ⅳ)

*****

Jésus donc, sachant qu’ils allaient venir et l’enlever afin de le faire roi, se retira encore sur la montagne, lui tout seul. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus ayant connu qu’ils devaient venir l’enlever afin de le faire Roi, se retira encore tout seul en la montagne. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi Jésus connaissant qu'ils allaient venir l'enlever, pour le faire roi, se retira encore seul sur la montagne. (Ⅷ)

*****

6. 16  
Le soir venu, les disciples descendirent au bord de la mer;

Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer. (Ⅰ)

*****

Ὡς δὲ ὀψία ἐγένετο κατέβησαν οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ ἐπὶ τὴν θάλασσαν, (Ⅲ)

*****

Ut autem sero factum est, descenderunt discipuli ejus ad mare. (Ⅳ)

*****

Et quand le soir fut venu, ses disciples descendirent à la mer. (Ⅵ)

*****

Et quand le soir fut venu, ses Disciples descendirent à la mer. (Ⅶ)

*****

Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent à la mer, (Ⅷ)

*****

6. 17  
Et étant montés dans une barque, ils traversaient la mer dans la direction de Capharnaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints.

Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐμβάντες ⸀εἰς πλοῖον ἤρχοντο πέραν τῆς θαλάσσης εἰς Καφαρναούμ. καὶ σκοτία ἤδη ἐγεγόνει καὶ ⸀οὔπω ἐληλύθει πρὸς αὐτοὺς ὁ Ἰησοῦς, (Ⅲ)

*****

Et cum ascendissent navim, venerunt trans mare in Capharnaum : et tenebræ jam factæ erant et non venerat ad eos Jesus. (Ⅳ)

*****

Et étant montés sur une nacelle, ils allèrent de l’autre côté de la mer, à Capernaüm. Et il faisait déjà nuit, et Jésus n’était pas venu à eux. (Ⅵ)

*****

Et étant montés dans la nacelle, ils passaient au delà de la mer vers Capernaüm, et il était déjà nuit, que Jésus n’était pas encore venu à eux. (Ⅶ)

*****

Et étant entrés dans la barque, ils voulaient aller au-delà de la mer à Capernaüm; il faisait déjà obscur, et Jésus n'était pas encore venu vers eux. (Ⅷ)

*****

6. 18  
Cependant la mer soulevée par un grand vent, était agitée.

Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée. (Ⅰ)

*****

ἥ τε θάλασσα ἀνέμου μεγάλου πνέοντος ⸀διεγείρετο. (Ⅲ)

*****

Mare autem, vento magno flante, exsurgebat. (Ⅳ)

*****

Et la mer s’élevait par un grand vent qui soufflait. (Ⅵ)

*****

Et la mer s’éleva par un grand vent qui soufflait. (Ⅶ)

*****

Comme il soufflait un grand vent, la mer élevait ses vagues. (Ⅷ)

*****

6. 19  
Quand ils eurent ramé environ vingt-cinq à trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la barque, et ils eurent peur.

Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la barque. Et ils eurent peur. (Ⅰ)

*****

ἐληλακότες οὖν ὡς σταδίους εἴκοσι πέντε ἢ τριάκοντα θεωροῦσιν τὸν Ἰησοῦν περιπατοῦντα ἐπὶ τῆς θαλάσσης καὶ ἐγγὺς τοῦ πλοίου γινόμενον, καὶ ἐφοβήθησαν. (Ⅲ)

*****

Cum remigassent ergo quasi stadia viginti quinque aut triginta, vident Jesum ambulantem supra mare, et proximum navi fieri, et timuerunt. (Ⅳ)

*****

Ayant donc ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils voient Jésus marchant sur la mer et s’approchant de la nacelle; et ils furent saisis de peur. (Ⅵ)

*****

Mais après qu’ils eurent ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer, et s’approchant de la nacelle ; et ils eurent peur. (Ⅶ)

*****

Or, quand ils eurent ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus qui marchait sur la mer, et s'approchait de la barque, et ils eurent peur. (Ⅷ)

*****

6. 20  
Mais il leur dit: "C'est moi, ne craignez point."

Mais Jésus leur dit: C'est moi; n'ayez pas peur! (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ λέγει αὐτοῖς· Ἐγώ εἰμι, μὴ φοβεῖσθε. (Ⅲ)

*****

Ille autem dicit eis : Ego sum, nolite timere. (Ⅳ)

*****

Mais il leur dit: C’est moi, n’ayez point de peur. (Ⅵ)

*****

Mais il leur dit : c’est moi, ne craignez point. (Ⅶ)

*****

Mais il leur dit: C'est moi, n'ayez point de peur. (Ⅷ)

*****

6. 21  
Ils voulurent donc le prendre dans la barque, et aussitôt, la barque se trouva au lieu où ils allaient.

Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient. (Ⅰ)

*****

ἤθελον οὖν λαβεῖν αὐτὸν εἰς τὸ πλοῖον, καὶ εὐθέως ⸂ἐγένετο τὸ πλοῖον⸃ ἐπὶ τῆς γῆς εἰς ἣν ὑπῆγον. (Ⅲ)

*****

Voluerunt ergo accipere eum in navim et statim navis fuit ad terram, in quam ibant. (Ⅳ)

*****

Ils étaient donc tout disposés à le recevoir dans la nacelle; et aussitôt la nacelle prit terre au lieu où ils allaient. (Ⅵ)

*****

Ils le reçurent donc avec plaisir dans la nacelle, et aussitôt la nacelle prit terre [au lieu] où ils allaient. (Ⅶ)

*****

Ils le reçurent donc avec plaisir dans la barque et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient. (Ⅷ)

*****

6. 22  
Le jour suivant, la foule qui était restée de l'autre côté de la mer, avait remarqué qu'il n'y avait là qu'une seule barque, et que Jésus n'y était point entré avec ses disciples, mais que ceux-ci étaient partis seuls.

La foule qui était restée de l'autre côté de la mer avait remarqué qu'il ne se trouvait là qu'une seule barque, et que Jésus n'était pas monté dans cette barque avec ses disciples, mais qu'ils étaient partis seuls. (Ⅰ)

*****

Τῇ ἐπαύριον ὁ ὄχλος ὁ ἑστηκὼς πέραν τῆς θαλάσσης ⸀εἶδον ὅτι πλοιάριον ἄλλο οὐκ ἦν ἐκεῖ εἰ μὴ ⸀ἕν, καὶ ὅτι οὐ συνεισῆλθεν τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ ὁ Ἰησοῦς εἰς τὸ ⸀πλοῖον ἀλλὰ μόνοι οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ ἀπῆλθον· (Ⅲ)

*****

Altera die, turba, quæ stabat trans mare, vidit quia navicula alia non erat ibi nisi una, et quia non introisset cum discipulis suis Jesus in navim, sed soli discipuli ejus abiissent : (Ⅳ)

*****

Le lendemain, la foule qui était de l’autre côté de la mer, voyant qu’il n’y avait point là d’autre petite nacelle que celle-là sur laquelle ses disciples étaient montés, et que Jésus n’était pas entré avec ses disciples dans la nacelle, mais que ses disciples s’en étaient allés seuls (Ⅵ)

*****

Le lendemain les troupes qui étaient demeurées de l’autre côté de la mer, voyant qu’il n’y avait point là d’autre nacelle que celle-là seule dans laquelle ses Disciples étaient entrés, et que Jésus n’était point entré avec ses Disciples dans la nacelle, mais que ses Disciples s’en étaient allés seuls ; (Ⅶ)

*****

Le lendemain, la foule qui était demeurée de l'autre côté de la mer, vit qu'il n'y avait point eu là d'autre barque que celle dans laquelle ses disciples étaient entrés, et que Jésus n'y était point entré avec eux, mais que ses disciples s'en étaient allés seuls; (Ⅷ)

*****

6. 23  
D'autres barques, cependant, étaient arrivées de Tibériade près du lieu où le Seigneur, après avoir rendu grâces, leur avait donné à manger.

Le lendemain, comme d'autres barques étaient arrivées de Tibériade près du lieu où ils avaient mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâces, (Ⅰ)

*****

⸀ἀλλὰ ἦλθεν ⸀πλοιάρια ἐκ Τιβεριάδος ἐγγὺς τοῦ τόπου ὅπου ἔφαγον τὸν ἄρτον εὐχαριστήσαντος τοῦ κυρίου. (Ⅲ)

*****

aliæ vero supervenerunt naves a Tiberiade juxta locum ubi manducaverunt panem, gratias agente Domino. (Ⅳ)

*****

(mais d’autres petites nacelles étaient venues de Tibérias, près du lieu où ils avaient mangé le pain, après que le Seigneur eut rendu grâces); (Ⅵ)

*****

Et d’autres nacelles étant venues de Tibériade près du lieu où ils avaient mangé le pain, après que le Seigneur eut rendu grâces ; (Ⅶ)

*****

(Cependant d'autres barques étaient arrivées de Tibériade, près du lieu où ils avaient mangé le pain, après que le Seigneur eut rendu grâces); (Ⅷ)

*****

6. 24  
La foule donc, ayant vu que Jésus n'était pas là, ni ses disciples non plus, entra dans ces barques et se rendit à Capharnaüm pour chercher Jésus.

les gens de la foule, ayant vu que ni Jésus ni ses disciples n'étaient là, montèrent eux-mêmes dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus. (Ⅰ)

*****

ὅτε οὖν εἶδεν ὁ ὄχλος ὅτι Ἰησοῦς οὐκ ἔστιν ἐκεῖ οὐδὲ οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ, ἐνέβησαν αὐτοὶ εἰς τὰ ⸀πλοιάρια καὶ ἦλθον εἰς Καφαρναοὺμ ζητοῦντες τὸν Ἰησοῦν. (Ⅲ)

*****

Cum ergo vidisset turba quia Jesus non esset ibi, neque discipuli ejus, ascenderunt in naviculas, et venerunt Capharnaum quærentes Jesum.\ (Ⅳ)

*****

— lors donc que la foule vit que Jésus n’était point là, ni ses disciples, ils montèrent eux-mêmes sur les nacelles, et vinrent à Capernaüm, cherchant Jésus. (Ⅵ)

*****

Ces troupes donc qui voyaient que Jésus n’était point là, ni ses Disciples, montèrent aussi dans ces nacelles, et vinrent à Capernaüm, cherchant Jésus. (Ⅶ)

*****

Quand donc la foule vit que Jésus n'était point là, ni ses disciples, ils entrèrent dans les barques, et allèrent à Capernaüm, chercher Jésus. (Ⅷ)

*****

6. 25  
Et l'ayant trouvé de l'autre côté de la mer ils lui dirent: " Maître, quand êtes-vous venu ici?"

Et l'ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici? (Ⅰ)

*****

Καὶ εὑρόντες αὐτὸν πέραν τῆς θαλάσσης εἶπον αὐτῷ· Ῥαββί, πότε ὧδε γέγονας; (Ⅲ)

*****

Et cum invenissent eum trans mare, dixerunt ei : Rabbi, quando huc venisti ? (Ⅳ)

*****

Et l’ayant trouvé de l’autre côté de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici? (Ⅵ)

*****

Et l’ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent : Maître, quand es-tu arrivé ici ? (Ⅶ)

*****

Et l'ayant trouvé de l'autre côté de la mer, ils lui dirent: Maître, quand es-tu arrivé ici? (Ⅷ)

*****

6. 26  
Jésus leur repartit et leur dit: " En vérité, en vérité je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés.

Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. (Ⅰ)

*****

ἀπεκρίθη αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς καὶ εἶπεν· Ἀμὴν ἀμὴν λέγω ὑμῖν, ζητεῖτέ με οὐχ ὅτι εἴδετε σημεῖα ἀλλ’ ὅτι ἐφάγετε ἐκ τῶν ἄρτων καὶ ἐχορτάσθητε· (Ⅲ)

*****

Respondit eis Jesus, et dixit : Amen, amen dico vobis : quæritis me non quia vidistis signa, sed quia manducastis ex panibus et saturati estis. (Ⅳ)

*****

Jésus leur répondit et dit: En vérité, en vérité, je vous dis: Vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. (Ⅵ)

*****

Jésus leur répondit, et leur dit : en vérité, en vérité je vous dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés. (Ⅶ)

*****

Jésus leur répondit et leur dit: En vérité, en vérité je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés. (Ⅷ)

*****

6. 27  
Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera. Car c'est lui que le Père, Dieu, a marqué d'un sceau."

Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car c'est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. (Ⅰ)

*****

ἐργάζεσθε μὴ τὴν βρῶσιν τὴν ἀπολλυμένην ἀλλὰ τὴν βρῶσιν τὴν μένουσαν εἰς ζωὴν αἰώνιον, ἣν ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ὑμῖν δώσει, τοῦτον γὰρ ὁ πατὴρ ἐσφράγισεν ὁ θεός. (Ⅲ)

*****

Operamini non cibum, qui perit, sed qui permanet in vitam æternam, quem Filius hominis dabit vobis. Hunc enim Pater signavit Deus. (Ⅳ)

*****

Travaillez, non point pour la viande qui périt, mais pour la viande qui demeure jusque dans la vie éternelle, laquelle le fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, Dieu, a scellé. (Ⅵ)

*****

Travaillez, non point après la viande qui périt, mais après celle qui est permanente jusque dans la vie éternelle, laquelle le Fils de l’homme vous donnera ; car le Père, [savoir] Dieu, l’a approuvé de son cachet. (Ⅶ)

*****

Travaillez, non point pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure jusqu'à la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera; car le Père, Dieu, l'a marqué de son sceau. (Ⅷ)

*****

6. 28  
Ils lui dirent: "Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu?"

Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu? (Ⅰ)

*****

εἶπον οὖν πρὸς αὐτόν· Τί ποιῶμεν ἵνα ἐργαζώμεθα τὰ ἔργα τοῦ θεοῦ; (Ⅲ)

*****

Dixerunt ergo ad eum : Quid faciemus ut operemur opera Dei ? (Ⅳ)

*****

Ils lui dirent donc: Que ferons-nous pour faire les œuvres de Dieu? (Ⅵ)

*****

Ils lui dirent donc : que ferons-nous pour faire les œuvres de Dieu ? (Ⅶ)

*****

Ils lui dirent donc: Que ferons-nous pour travailler aux ouvres de Dieu? (Ⅷ)

*****

6. 29  
Jésus leur répondit: "Voici l'œuvre que Dieu demande, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé."

Jésus leur répondit: L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. (Ⅰ)

*****

ἀπεκρίθη ⸀ὁ Ἰησοῦς καὶ εἶπεν αὐτοῖς· Τοῦτό ἐστιν τὸ ἔργον τοῦ θεοῦ ἵνα ⸀πιστεύητε εἰς ὃν ἀπέστειλεν ἐκεῖνος. (Ⅲ)

*****

Respondit Jesus, et dixit eis : Hoc est opus Dei, ut credatis in eum quem misit ille. (Ⅳ)

*****

Jésus répondit et leur dit: C’est ici l’œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. (Ⅵ)

*****

Jésus répondit, et leur dit : c’est ici l’œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. (Ⅶ)

*****

Jésus leur répondit: C'est ici l'ouvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. (Ⅷ)

*****

6. 30  
Ils lui dirent: "Quel miracle faites-vous donc afin que nous le voyions et que nous croyions en vous? Quelles sont vos œuvres?

Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu? (Ⅰ)

*****

εἶπον οὖν αὐτῷ· Τί οὖν ποιεῖς σὺ σημεῖον, ἵνα ἴδωμεν καὶ πιστεύσωμέν σοι; τί ἐργάζῃ; (Ⅲ)

*****

Dixerunt ergo ei : Quod ergo tu facis signum ut videamus et credamus tibi ? quid operaris ? (Ⅳ)

*****

Ils lui dirent donc: Quel miracle fais-tu donc, toi, afin que nous le voyions, et que nous te croyions? Quelle œuvre fais-tu? (Ⅵ)

*****

Alors ils lui dirent : quel miracle fais-tu donc, afin que nous le voyions, et que nous te croyions ? quelle œuvre fais-tu ? (Ⅶ)

*****

Alors ils lui dirent: Quel miracle fais-tu donc, que nous le voyions et que nous croyions en toi? Quelle œuvre fais-tu? (Ⅷ)

*****

6. 31  
Nos pères ont mangé la manne dans le désert, ainsi qu'il est écrit: Il leur a donné à manger le pain du ciel."

Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. (Ⅰ)

*****

οἱ πατέρες ἡμῶν τὸ μάννα ἔφαγον ἐν τῇ ἐρήμῳ, καθώς ἐστιν γεγραμμένον· Ἄρτον ἐκ τοῦ οὐρανοῦ ἔδωκεν αὐτοῖς φαγεῖν. (Ⅲ)

*****

Patres nostri manducaverunt manna in deserto, sicut scriptum est : Panem de cælo dedit eis manducare. (Ⅳ)

*****

Nos pères ont mangé la manne au désert, ainsi qu’il est écrit: «Il leur a donné à manger du pain venant du ciel». (Ⅵ)

*****

Nos pères ont mangé la manne au désert ; selon ce qui est écrit : il leur a donné à manger le pain du ciel. (Ⅶ)

*****

Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon qu'il est écrit: Il leur a donné à manger le pain du ciel. (Ⅷ)

*****

6. 32  
Jésus leur répondit: "En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel; c'est mon Père qui donne le vrai pain du ciel.

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; (Ⅰ)

*****

εἶπεν οὖν αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς· Ἀμὴν ἀμὴν λέγω ὑμῖν, οὐ Μωϋσῆς ⸀δέδωκεν ὑμῖν τὸν ἄρτον ἐκ τοῦ οὐρανοῦ, ἀλλ’ ὁ πατήρ μου δίδωσιν ὑμῖν τὸν ἄρτον ἐκ τοῦ οὐρανοῦ τὸν ἀληθινόν· (Ⅲ)

*****

Dixit ergo eis Jesus : Amen, amen dico vobis : non Moyses dedit vobis panem de cælo, sed Pater meus dat vobis panem de cælo verum. (Ⅳ)

*****

Jésus donc leur dit: En vérité, en vérité, je vous dis: Moïse ne vous a pas donné le pain qui vient du ciel, mais mon Père vous donne le véritable pain qui vient du ciel. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus leur dit : en vérité, en vérité je vous dis : Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ; (Ⅶ)

*****

Et Jésus leur dit: En vérité, en vérité je vous le dis, Moïse ne vous a point donné le pain du ciel; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel. (Ⅷ)

*****

6. 33  
Car le pain de Dieu, c'est le pain qui descend du ciel et qui donne la vie au monde."

car le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. (Ⅰ)

*****

ὁ γὰρ ἄρτος τοῦ θεοῦ ἐστιν ὁ καταβαίνων ἐκ τοῦ οὐρανοῦ καὶ ζωὴν διδοὺς τῷ κόσμῳ. (Ⅲ)

*****

Panis enim Dei est, qui de cælo descendit, et dat vitam mundo. (Ⅳ)

*****

Car le pain de Dieu est celui qui descend du ciel, et qui donne la vie au monde. (Ⅵ)

*****

Car le pain de Dieu c’est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde. (Ⅶ)

*****

Car le pain de Dieu est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde. (Ⅷ)

*****

6. 34  
Ils lui dirent donc: "Seigneur, donnez-nous toujours de ce pain."

Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. (Ⅰ)

*****

εἶπον οὖν πρὸς αὐτόν· Κύριε, πάντοτε δὸς ἡμῖν τὸν ἄρτον τοῦτον. (Ⅲ)

*****

Dixerunt ergo ad eum : Domine, semper da nobis panem hunc. (Ⅳ)

*****

Ils lui dirent donc: Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là. (Ⅵ)

*****

Ils lui dirent donc : Seigneur, donne-nous toujours ce pain-là. (Ⅶ)

*****

Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours de ce pain-là. (Ⅷ)

*****

6. 35  
Jésus leur répondit: "Je suis le pain de vie: celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif.

Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. (Ⅰ)

*****

⸀Εἶπεν αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς· Ἐγώ εἰμι ὁ ἄρτος τῆς ζωῆς· ὁ ἐρχόμενος πρὸς ἐμὲ οὐ μὴ πεινάσῃ, καὶ ὁ πιστεύων εἰς ⸀ἐμὲ οὐ μὴ ⸀διψήσει πώποτε. (Ⅲ)

*****

Dixit autem eis Jesus : Ego sum panis vitæ : qui venit ad me, non esuriet, et qui credit in me, non sitiet umquam. (Ⅳ)

*****

Et Jésus leur dit: Moi, je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim; et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. (Ⅵ)

*****

Et Jésus leur dit : je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi, n’aura point de faim ; et celui qui croit en moi, n’aura jamais soif. (Ⅶ)

*****

Et Jésus leur répondit: Je suis le pain de vie; celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif. (Ⅷ)

*****

6. 36  
Mais je vous l'ai dit, vous m'avez vu et vous ne croyez point.

Mais, je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point. (Ⅰ)

*****

ἀλλ’ εἶπον ὑμῖν ὅτι καὶ ἑωράκατέ με καὶ οὐ πιστεύετε. (Ⅲ)

*****

Sed dixi vobis quia et vidistis me, et non creditis. (Ⅳ)

*****

Mais je vous ai dit qu’aussi vous m’avez vu, et vous ne croyez pas. (Ⅵ)

*****

Mais je vous ai dit que vous m’avez vu, et cependant vous ne croyez point. (Ⅶ)

*****

Mais je vous l'ai dit, vous m'avez vu, et vous ne croyez point. (Ⅷ)

*****

6. 37  
Tout ce le Père me donne viendra à moi, et celui qui vient à moi, je ne jetterai point dehors.

Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; (Ⅰ)

*****

πᾶν ὃ δίδωσίν μοι ὁ πατὴρ πρὸς ἐμὲ ἥξει, καὶ τὸν ἐρχόμενον πρός ⸀με οὐ μὴ ἐκβάλω ἔξω, (Ⅲ)

*****

Omne quod dat mihi Pater, ad me veniet : et eum qui venit ad me, non ejiciam foras : (Ⅳ)

*****

Tout ce que le Père me donne viendra à moi; et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi; (Ⅵ)

*****

Tout ce que mon Père me donne, viendra à moi ; et je ne mettrai point dehors celui qui viendra à moi. (Ⅶ)

*****

Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi. (Ⅷ)

*****

6. 38  
Car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. (Ⅰ)

*****

ὅτι καταβέβηκα ⸀ἀπὸ τοῦ οὐρανοῦ οὐχ ἵνα ποιῶ τὸ θέλημα τὸ ἐμὸν ἀλλὰ τὸ θέλημα τοῦ πέμψαντός με· (Ⅲ)

*****

quia descendi de cælo, non ut faciam voluntatem meam, sed voluntatem ejus qui misit me. (Ⅳ)

*****

car je suis descendu du ciel, non pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Ⅵ)

*****

Car je suis descendu du ciel non point pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. (Ⅶ)

*****

Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé. (Ⅷ)

*****

6. 39  
Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.

Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde rien de tout ce qu'il m'a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. (Ⅰ)

*****

τοῦτο δέ ἐστιν τὸ θέλημα τοῦ πέμψαντός ⸀με ἵνα πᾶν ὃ δέδωκέν μοι μὴ ἀπολέσω ἐξ αὐτοῦ ἀλλὰ ἀναστήσω ⸀αὐτὸ τῇ ἐσχάτῃ ἡμέρᾳ. (Ⅲ)

*****

Hæc est autem voluntas ejus qui misit me, Patris : ut omne quod dedit mihi, non perdam ex eo, sed resuscitem illud in novissimo die. (Ⅳ)

*****

Or c’est ici la volonté de celui qui m’a envoyé: que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. (Ⅵ)

*****

Et c’est ici la volonté du Père qui m’a envoyé, que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. (Ⅶ)

*****

Or c'est ici la volonté du Père qui m'a envoyé, que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. (Ⅷ)

*****

6. 40  
Car c'est la volonté de mon Père qui m'a envoyé, que quiconque voit le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle; et moi je le ressusciterai au dernier jour."

La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅰ)

*****

τοῦτο ⸀γάρ ἐστιν τὸ θέλημα τοῦ ⸂πατρός μου⸃ ἵνα πᾶς ὁ θεωρῶν τὸν υἱὸν καὶ πιστεύων εἰς αὐτὸν ἔχῃ ζωὴν αἰώνιον, καὶ ἀναστήσω αὐτὸν ⸀ἐγὼ τῇ ἐσχάτῃ ἡμέρᾳ. (Ⅲ)

*****

Hæc est autem voluntas Patris mei, qui misit me : ut omnis qui videt Filium et credit in eum, habeat vitam æternam, et ego resuscitabo eum in novissimo die. (Ⅳ)

*****

Car c’est ici la volonté de mon Père: que quiconque discerne le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅵ)

*****

Et c’est ici la volonté de celui qui m’a envoyé, que quiconque contemple le Fils, et croit en lui, ait la vie éternelle ; c’est pourquoi je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅶ)

*****

C'est ici la volonté de celui qui m'a envoyé, que quiconque contemple le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅷ)

*****

6. 41  
Les Juifs murmuraient à son sujet, parce qu'il avait dit: "Je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel."

Les Juifs murmuraient à son sujet, parce qu'il avait dit: Je suis le pain qui est descendu du ciel. (Ⅰ)

*****

Ἐγόγγυζον οὖν οἱ Ἰουδαῖοι περὶ αὐτοῦ ὅτι εἶπεν· Ἐγώ εἰμι ὁ ἄρτος ὁ καταβὰς ἐκ τοῦ οὐρανοῦ, (Ⅲ)

*****

Murmurabant ergo Judæi de illo, quia dixisset : Ego sum panis vivus, qui de cælo descendi, (Ⅳ)

*****

Les Juifs donc murmuraient contre lui, parce qu’il avait dit: Moi, je suis le pain descendu du ciel; (Ⅵ)

*****

Or les Juifs murmuraient contre lui de ce qu’il avait dit : je suis le pain descendu du ciel. (Ⅶ)

*****

Les Juifs murmuraient donc contre lui parce qu'il disait: Je suis le pain descendu du ciel. (Ⅷ)

*****

6. 42  
Et ils disaient: "N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère? Comment dit-il: Je suis descendu du ciel?"

Et ils disaient: N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, celui dont nous connaissons le père et la mère? Comment donc dit-il: Je suis descendu du ciel? (Ⅰ)

*****

καὶ ἔλεγον· ⸀Οὐχ οὗτός ἐστιν Ἰησοῦς ὁ υἱὸς Ἰωσήφ, οὗ ἡμεῖς οἴδαμεν τὸν πατέρα καὶ τὴν μητέρα; πῶς ⸀νῦν ⸀λέγει ὅτι Ἐκ τοῦ οὐρανοῦ καταβέβηκα; (Ⅲ)

*****

et dicebant : Nonne hic est Jesus filius Joseph, cujus nos novimus patrem et matrem ? quomodo ergo dicit hic : Quia de cælo descendi ? (Ⅳ)

*****

et ils disaient: N’est-ce pas ici Jésus, le fils de Joseph, duquel nous connaissons le père et la mère? Comment donc celui-ci dit-il: Je suis descendu du ciel? (Ⅵ)

*****

Car ils disaient : n’est-ce pas ici Jésus, le fils de Joseph, duquel nous connaissons le père et la mère ? comment donc dit celui-ci : je suis descendu du ciel ? (Ⅶ)

*****

Et ils disaient: N'est-ce pas là Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère? Comment donc dit-il: Je suis descendu du ciel? (Ⅷ)

*****

6. 43  
Jésus leur répondit: "Ne murmurez point entre vous.

Jésus leur répondit: Ne murmurez pas entre vous. (Ⅰ)

*****

⸀ἀπεκρίθη Ἰησοῦς καὶ εἶπεν αὐτοῖς· Μὴ γογγύζετε μετ’ ἀλλήλων. (Ⅲ)

*****

Respondit ergo Jesus, et dixit eis : Nolite murmurare in invicem : (Ⅳ)

*****

Jésus donc répondit et leur dit: Ne murmurez pas entre vous. (Ⅵ)

*****

Jésus donc répondit, et leur dit : ne murmurez point entre vous. (Ⅶ)

*****

Jésus répondit et leur dit: Ne murmurez point entre vous. (Ⅷ)

*****

6. 44  
Nul ne peut venir à moi si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et moi je le ressusciterai au dernier jour.

Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅰ)

*****

οὐδεὶς δύναται ἐλθεῖν πρός ⸀με ἐὰν μὴ ὁ πατὴρ ὁ πέμψας με ἑλκύσῃ αὐτόν, κἀγὼ ἀναστήσω αὐτὸν ἐν τῇ ἐσχάτῃ ἡμέρᾳ. (Ⅲ)

*****

nemo potest venire ad me, nisi Pater, qui misit me, traxerit eum ; et ego resuscitabo eum in novissimo die. (Ⅳ)

*****

Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m’a envoyé ne le tire; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅵ)

*****

Nul ne peut venir à moi, si le Père, qui m’a envoyé, ne le tire ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅶ)

*****

Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire; et je le ressusciterai au dernier jour. (Ⅷ)

*****

6. 45  
Il est écrit dans les Prophètes: Ils seront tous enseignés par Dieu. Quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement, vient à moi.

Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. (Ⅰ)

*****

ἔστιν γεγραμμένον ἐν τοῖς προφήταις· Καὶ ἔσονται πάντες διδακτοὶ θεοῦ· ⸀πᾶς ὁ ⸀ἀκούσας παρὰ τοῦ πατρὸς καὶ μαθὼν ἔρχεται πρὸς ⸀ἐμέ. (Ⅲ)

*****

Est scriptum in prophetis : Et erunt omnes docibiles Dei. Omnis qui audivit a Patre, et didicit, venit ad me. (Ⅳ)

*****

Il est écrit dans les prophètes: «Et ils seront tous enseignés de Dieu». Quiconque a entendu le Père et a appris de lui, vient à moi. (Ⅵ)

*****

Il est écrit dans les Prophètes : et ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque donc a écouté le Père, et a été instruit [de ses intentions], vient à moi. (Ⅶ)

*****

Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque a écouté le Père et a été instruit par lui, vient à moi. (Ⅷ)

*****

6. 46  
Ce n'est pas que personne ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu; celui-là a vu le Père.

C'est que nul n'a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père. (Ⅰ)

*****

οὐχ ὅτι τὸν πατέρα ⸂ἑώρακέν τις⸃ εἰ μὴ ὁ ὢν παρὰ τοῦ θεοῦ, οὗτος ἑώρακεν τὸν πατέρα. (Ⅲ)

*****

Non quia Patrem vidit quisquam, nisi is, qui est a Deo, hic vidit Patrem. (Ⅳ)

*****

Non pas que quelqu’un ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu; celui-là a vu le Père. (Ⅵ)

*****

Non point qu’aucun ait vu le Père, sinon celui qui est de Dieu, celui-là a vu le Père. (Ⅶ)

*****

Ce n'est pas que personne ait vu le Père, si ce n'est celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père. (Ⅷ)

*****

6. 47  
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle.

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. (Ⅰ)

*****

ἀμὴν ἀμὴν λέγω ὑμῖν, ὁ ⸀πιστεύων ἔχει ζωὴν αἰώνιον. (Ⅲ)

*****

Amen, amen dico vobis : qui credit in me, habet vitam æternam.\ (Ⅳ)

*****

En vérité, en vérité, je vous dis: Celui qui croit en moi, a la vie éternelle. (Ⅵ)

*****

En vérité, en vérité je vous dis : qui croit en moi a la vie éternelle. (Ⅶ)

*****

En vérité, en vérité je vous le dis: Celui qui croit en moi a la vie éternelle. (Ⅷ)

*****

6. 48  
Je suis le pain de vie.

Je suis le pain de vie. (Ⅰ)

*****

ἐγώ εἰμι ὁ ἄρτος τῆς ζωῆς· (Ⅲ)

*****

Ego sum panis vitæ. (Ⅳ)

*****

Moi, je suis le pain de vie. (Ⅵ)

*****

Je suis le pain de vie. (Ⅶ)

*****

Je suis le pain de vie. (Ⅷ)

*****

6. 49  
Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.

Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. (Ⅰ)

*****

οἱ πατέρες ὑμῶν ἔφαγον ⸂ἐν τῇ ἐρήμῳ τὸ μάννα⸃ καὶ ἀπέθανον· (Ⅲ)

*****

Patres vestri manducaverunt manna in deserto, et mortui sunt. (Ⅳ)

*****

Vos pères ont mangé la manne au désert, et sont morts; (Ⅵ)

*****

Vos pères ont mangé la manne au désert, et ils sont morts. (Ⅶ)

*****

Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. (Ⅷ)

*****

6. 50  
Voici le pain descendu du ciel, afin qu'on en mange et qu'on ne meure point.

C'est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. (Ⅰ)

*****

οὗτός ἐστιν ὁ ἄρτος ὁ ἐκ τοῦ οὐρανοῦ καταβαίνων ἵνα τις ἐξ αὐτοῦ φάγῃ καὶ μὴ ἀποθάνῃ· (Ⅲ)

*****

Hic est panis de cælo descendens : ut si quis ex ipso manducaverit, non moriatur. (Ⅳ)

*****

c’est ici le pain qui descend du ciel, afin que quelqu’un en mange et ne meure pas. (Ⅵ)

*****

C’est ici le pain qui est descendu du ciel, afin que si quelqu’un en mange, il ne meure point. (Ⅶ)

*****

C'est ici le pain qui est descendu du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 6

| | | | | 6| | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥