Actes
Onelittleangel > > Actes  >
(35 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

23. 1  
Paul, les regards fixés sur le Sanhédrin, dit : " Frères, je me suis conduit devant Dieu jusqu'à ce jour en toute bonne conscience. "

Paul, les regards fixés sur le sanhédrin, dit: Hommes frères, c'est en toute bonne conscience que je me suis conduit jusqu'à ce jour devant Dieu... (Ⅰ)

*****

ἀτενίσας δὲ ⸂ὁ Παῦλος τῷ συνεδρίῳ⸃ εἶπεν· Ἄνδρες ἀδελφοί, ἐγὼ πάσῃ συνειδήσει ἀγαθῇ πεπολίτευμαι τῷ θεῷ ἄχρι ταύτης τῆς ἡμέρας. (Ⅲ)

*****

Intendens autem in concilium Paulus, ait : Viri fratres, ego omni conscientia bona conversatus sum ante Deum usque in hodiernum diem. (Ⅳ)

*****

Et Paul, ayant arrêté les yeux sur le sanhédrin, dit: Hommes frères, je me suis conduit en toute bonne conscience devant Dieu jusqu’à ce jour… (Ⅵ)

*****

Sur quoi le souverain Sacrificateur Ananias commanda à ceux qui étaient près de lui, de le frapper sur le visage. (Ⅶ)

*****

Sur cela, le souverain sacrificateur Ananias commanda à ceux qui étaient près de lui, de le frapper au visage. (Ⅷ)

*****

23. 2  
Mais le grand prêtre Ananie ordonna à ses assistants de le frapper sur la bouche. Alors Paul lui dit :

Le souverain sacrificateur Ananias ordonna à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀρχιερεὺς Ἁνανίας ἐπέταξεν τοῖς παρεστῶσιν αὐτῷ τύπτειν αὐτοῦ τὸ στόμα. (Ⅲ)

*****

Princeps autem sacerdotum Ananias præcepit astantibus sibi percutere os ejus. (Ⅳ)

*****

Mais le souverain sacrificateur Ananias commanda à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche. (Ⅵ)

*****

Alors Paul lui dit : Dieu te frappera, paroi blanchie ; puisque étant assis pour me juger selon la Loi, tu commandes, en violant la Loi, que je sois frappé. (Ⅶ)

*****

Alors Paul lui dit: Dieu te frappera, muraille blanchie; car tu es assis pour me juger selon la loi; et, transgressant la loi, tu commandes qu'on me frappe. (Ⅷ)

*****

23. 3  
" Dieu te frappera, muraille blanchie ! Même toi qui sièges pour me juger selon la Loi, au mépris de la Loi, tu ordonnes qu'on me frappe ! "

Alors Paul lui dit: Dieu te frappera, muraille blanchie! Tu es assis pour me juger selon la loi, et tu violes la loi en ordonnant qu'on me frappe! (Ⅰ)

*****

τότε ὁ Παῦλος πρὸς αὐτὸν εἶπεν· Τύπτειν σε μέλλει ὁ θεός, τοῖχε κεκονιαμένε· καὶ σὺ κάθῃ κρίνων με κατὰ τὸν νόμον, καὶ παρανομῶν κελεύεις με τύπτεσθαι; (Ⅲ)

*****

Tunc Paulus dixit ad eum : Percutiet te Deus, paries dealbate. Et tu sedens judicas me secundum legem, et contra legem jubes me percuti ? (Ⅳ)

*****

Alors Paul lui dit: Dieu te frappera, paroi blanchie! Es-tu assis là pour me juger selon la loi; et, contrairement à la loi, tu ordonnes que je sois frappé? (Ⅵ)

*****

Et ceux qui étaient présents lui dirent : injuries-tu le souverain Sacrificateur de Dieu ? (Ⅶ)

*****

Or, ceux qui étaient présents, lui dirent: Injuries-tu le souverain sacrificateur de Dieu? (Ⅷ)

*****

23. 4  
Les assistants dirent : " Tu injuries le grand prêtre de Dieu ! "

Ceux qui étaient près de lui dirent: Tu insultes le souverain sacrificateur de Dieu! (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ παρεστῶτες εἶπαν· Τὸν ἀρχιερέα τοῦ θεοῦ λοιδορεῖς; (Ⅲ)

*****

Et qui astabant dixerunt : Summum sacerdotem Dei maledicis. (Ⅳ)

*****

Et ceux qui étaient présents dirent: Injuries-tu le souverain sacrificateur de Dieu? (Ⅵ)

*****

Et Paul dit : [mes] frères, je ne savais pas qu’il fût souverain Sacrificateur : car il est écrit : tu ne médiras point du Prince de ton peuple. (Ⅶ)

*****

Paul répondit: Frères, je ne savais pas que ce fût le souverain sacrificateur; car il est écrit: Tu ne maudiras point le prince de ton peuple. (Ⅷ)

*****

23. 5  
Paul dit : " Je ne savais pas, frères, qu'il fût grand prêtre; car il est écrit : Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple. "

Et Paul dit: Je ne savais pas, frères, que ce fût le souverain sacrificateur; car il est écrit: Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple. (Ⅰ)

*****

ἔφη τε ὁ Παῦλος· Οὐκ ᾔδειν, ἀδελφοί, ὅτι ἐστὶν ἀρχιερεύς· γέγραπται γὰρ ⸀ὅτι Ἄρχοντα τοῦ λαοῦ σου οὐκ ἐρεῖς κακῶς. (Ⅲ)

*****

Dixit autem Paulus : Nesciebam, fratres, quia princeps est sacerdotum. Scriptum est enim : Principem populi tui non maledices. (Ⅳ)

*****

Et Paul dit: Je ne savais pas, frères, que ce fût le souverain sacrificateur; car il est écrit: «Tu ne diras pas du mal du chef de ton peuple». (Ⅵ)

*****

Et Paul sachant qu’une partie [d’entre eux] était des Sadducéens, et l’autre des Pharisiens, il s’écria dans le conseil : hommes frères ! je suis Pharisien, fils de Pharisien, je suis tiré en cause pour l’espérance, et pour la résurrection des morts. (Ⅶ)

*****

Or Paul, sachant qu'une partie des juges étaient Sadducéens, et l'autre Pharisiens, s'écria dans le Sanhédrin: Hommes frères, je suis Pharisien, fils de Pharisien, et mis en cause pour l'espérance et la résurrection des morts. (Ⅷ)

*****

23. 6  
Or Paul, sachant qu'une partie (de l'assemblée) était (composée) de Sadducéens et l'autre de Pharisiens, s'écria dans le Sanhédrin : " Frères, je suis Pharisien, fils de Pharisiens; c'est à cause de l'espérance en la résurrection des morts que je suis mis en jugement. "

Paul, sachant qu'une partie de l'assemblée était composée de sadducéens et l'autre de pharisiens, s'écria dans le sanhédrin: Hommes frères, je suis pharisien, fils de pharisien; c'est à cause de l'espérance et de la résurrection des morts que je suis mis en jugement. (Ⅰ)

*****

Γνοὺς δὲ ὁ Παῦλος ὅτι τὸ ἓν μέρος ἐστὶν Σαδδουκαίων τὸ δὲ ἕτερον Φαρισαίων ⸀ἔκραζεν ἐν τῷ συνεδρίῳ· Ἄνδρες ἀδελφοί, ἐγὼ Φαρισαῖός εἰμι, υἱὸς ⸀Φαρισαίων· περὶ ἐλπίδος καὶ ἀναστάσεως νεκρῶν ⸀ἐγὼ κρίνομαι. (Ⅲ)

*****

Sciens autem Paulus quia una pars esset sadducæorum, et altera pharisæorum, exclamavit in concilio : Viri fratres, ego pharisæus sum, filius pharisæorum : de spe et resurrectione mortuorum ego judicor. (Ⅳ)

*****

Et Paul, sachant qu’une partie d’entre eux étaient des sadducéens et l’autre des pharisiens, s’écria dans le sanhédrin: Hommes frères, je suis pharisien, fils de pharisien; je suis mis en jugement pour l’espérance et la résurrection des morts. (Ⅵ)

*****

Et quand il eut dit cela, il s’émut une dissension entre les Pharisiens et les Sadducéens ; et l’assemblée fut divisée. (Ⅶ)

*****

Et quand il eut dit cela, la discorde se mit entre les Pharisiens et les Sadducéens; et l'assemblée fut divisée. (Ⅷ)

*****

23. 7  
Quand il eut prononcé ces paroles, il s'éleva une discussion entre les Pharisiens et les Sadducéens, et l'assemblée se divisa.

Quand il eut dit cela, il s'éleva une discussion entre les pharisiens et les sadducéens, et l'assemblée se divisa. (Ⅰ)

*****

τοῦτο δὲ αὐτοῦ ⸀λαλοῦντος ἐγένετο στάσις τῶν Φαρισαίων ⸂καὶ Σαδδουκαίων⸃, καὶ ἐσχίσθη τὸ πλῆθος. (Ⅲ)

*****

Et cum hæc dixisset, facta est dissensio inter pharisæos et sadducæos, et soluta est multitudo. (Ⅳ)

*****

Et quand il eut dit cela, il s’éleva une dissension entre les pharisiens et les sadducéens; et la multitude fut partagée; (Ⅵ)

*****

Car les Sadducéens disent qu’il n’y a point de résurrection, ni d’Ange, ni d’esprit, mais les Pharisiens soutiennent l’un et l’autre. (Ⅶ)

*****

Car les Sadducéens disent qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit; mais les Pharisiens reconnaissent l'un et l'autre. (Ⅷ)

*****

23. 8  
Car les Sadducéens disent qu'il n'y a point de résurrection, ni d'ange ni d'esprit, tandis que les Pharisiens affirment l'un et l'autre.

Car les sadducéens disent qu'il n'y a point de résurrection, et qu'il n'existe ni ange ni esprit, tandis que les pharisiens affirment les deux choses. (Ⅰ)

*****

Σαδδουκαῖοι ⸀μὲν γὰρ λέγουσιν μὴ εἶναι ἀνάστασιν ⸀μήτε ἄγγελον μήτε πνεῦμα, Φαρισαῖοι δὲ ὁμολογοῦσιν τὰ ἀμφότερα. (Ⅲ)

*****

Sadducæi enim dicunt non esse resurrectionem, neque angelum, neque spiritum : pharisæi autem utraque confitentur. (Ⅳ)

*****

car les sadducéens disent qu’il n’y a pas de résurrection, ni d’ange, ni d’esprit; mais les pharisiens confessent l’un et l’autre. (Ⅵ)

*****

Et il se fit un grand cri. Alors les Scribes du parti des Pharisiens se levèrent et contestèrent, disant : nous ne trouvons aucun mal en cet homme-ci ; mais si un esprit ou un Ange lui a parlé, ne combattons point contre Dieu. (Ⅶ)

*****

Il y eut donc une grande clameur. Et les Scribes du parti des Pharisiens se levant, disputaient et disaient: Nous ne trouvons aucun mal en cet homme, et si un esprit ou un ange lui a parlé, ne combattons point contre Dieu. (Ⅷ)

*****

23. 9  
Il y eut donc une grande clameur, et quelques scribes du parti des Pharisiens, s'étant levés, discutaient fortement, disant : " Nous ne trouvons rien de mal en cet homme; si un esprit ou un ange lui a parlé?… "

Il y eut une grande clameur, et quelques scribes du parti des pharisiens, s'étant levés, engagèrent un vif débat, et dirent: Nous ne trouvons aucun mal en cet homme; peut-être un esprit ou un ange lui a-t-il parlé. (Ⅰ)

*****

ἐγένετο δὲ κραυγὴ μεγάλη, καὶ ἀναστάντες ⸂τινὲς τῶν γραμματέων⸃ τοῦ μέρους τῶν Φαρισαίων διεμάχοντο λέγοντες· Οὐδὲν κακὸν εὑρίσκομεν ἐν τῷ ἀνθρώπῳ τούτῳ· εἰ δὲ πνεῦμα ἐλάλησεν αὐτῷ ἢ ⸀ἄγγελος— (Ⅲ)

*****

Factus est autem clamor magnus. Et surgentes quidam pharisæorum, pugnabant, dicentes : Nihil mali invenimus in homine isto : quid si spiritus locutus est ei, aut angelus ? (Ⅳ)

*****

Et il s’éleva une grande clameur; et quelques scribes du parti des pharisiens se levèrent et contestèrent, disant: Nous ne trouvons aucun mal en cet homme; mais si un esprit lui a parlé, ou un ange… (Ⅵ)

*****

Et comme il se fit une grande division, le Tribun craignant que Paul ne fût mis en pièces par eux, commanda que les soldats descendissent, et qu’ils l’enlevassent du milieu d’eux, et l’amenassent en la forteresse. (Ⅶ)

*****

Et comme une grande dispute s'était engagée, le tribun, craignant que Paul ne fût mis en pièces par eux, commanda que les soldats descendissent, pour l'enlever du milieu d'eux, et le conduire dans la forteresse. (Ⅷ)

*****

23. 10  
Comme la discussion allait croissant, le tribun, craignant que Paul ne fût mis en pièces par eux, ordonna à la troupe de descendre pour l'enlever du milieu d'eux et de le ramener à la forteresse.

Comme la discorde allait croissant, le tribun craignant que Paul ne fût mis en pièces par ces gens, fit descendre les soldats pour l'enlever du milieu d'eux et le conduire à la forteresse. (Ⅰ)

*****

πολλῆς δὲ ⸀γινομένης στάσεως ⸀φοβηθεὶς ὁ χιλίαρχος μὴ διασπασθῇ ὁ Παῦλος ὑπ’ αὐτῶν ἐκέλευσεν τὸ στράτευμα ⸀καταβὰν ἁρπάσαι αὐτὸν ἐκ μέσου αὐτῶν, ἄγειν ⸀τε εἰς τὴν παρεμβολήν. (Ⅲ)

*****

Et cum magna dissensio facta esset, timens tribunus ne discerperetur Paulus ab ipsis, jussit milites descendere, et rapere eum de medio eorum, ac deducere eum in castra.\ (Ⅳ)

*****

Et un grand tumulte s’étant élevé, le chiliarque, craignant que Paul ne fût mis en pièces par eux, commanda à la troupe de descendre et de l’enlever du milieu d’eux et de le conduire à la forteresse. (Ⅵ)

*****

Et la nuit suivante, le Seigneur se présenta à lui, et lui dit : Paul, aie bon courage : car comme tu as rendu témoignage de moi à Jérusalem, tout de même il faut que tu me rendes aussi témoignage à Rome. (Ⅶ)

*****

La nuit suivante, le Seigneur étant venu à lui, lui dit: Paul, aie bon courage; car, comme tu as rendu témoignage à Jérusalem de ce qui me concerne, il faut aussi que tu rendes témoignage à Rome. (Ⅷ)

*****

23. 11  
La nuit suivante, le Seigneur se présenta à lui et dit : " Courage ! Car de même que tu as rendu témoignage à Jérusalem sur ce qui me concerne, il faut aussi que tu rendes témoignage à Rome. "

La nuit suivante, le Seigneur apparut à Paul, et dit: Prends courage; car, de même que tu as rendu témoignage de moi dans Jérusalem, il faut aussi que tu rendes témoignage dans Rome. (Ⅰ)

*****

Τῇ δὲ ἐπιούσῃ νυκτὶ ἐπιστὰς αὐτῷ ὁ κύριος εἶπεν· ⸀Θάρσει, ὡς γὰρ διεμαρτύρω τὰ περὶ ἐμοῦ εἰς Ἰερουσαλὴμ οὕτω σε δεῖ καὶ εἰς Ῥώμην μαρτυρῆσαι. (Ⅲ)

*****

Sequenti autem nocte assistens ei Dominus, ait : Constans esto : sicut enim testificatus es de me in Jerusalem, sic te oportet et Romæ testificari. (Ⅳ)

*****

Et la nuit suivante, le Seigneur se tint près de lui et dit: Aie bon courage; car comme tu as rendu témoignage des choses qui me regardent, à Jérusalem, ainsi il faut que tu rendes témoignage aussi à Rome. (Ⅵ)

*****

Et quand le jour fut venu, quelques Juifs firent un complot et un serment avec exécration, disant qu’ils ne mangeraient ni ne boiraient jusqu’à ce qu’ils eussent tué Paul. (Ⅶ)

*****

Lorsqu'il fut jour, quelques Juifs formèrent un complot, et firent des imprécations contre eux-mêmes, en disant qu'ils ne mangeraient ni ne boiraient qu'ils n'eussent tué Paul. (Ⅷ)

*****

23. 12  
Quand le jour fut venu, les Juifs tinrent une réunion et jurèrent avec anathème contre eux-mêmes de ne manger ni boire jusqu'à ce qu'ils eussent tué Paul.

Quand le jour fut venu, les Juifs formèrent un complot, et firent des imprécations contre eux-mêmes, en disant qu'ils s'abstiendraient de manger et de boire jusqu'à ce qu'ils eussent tué Paul. (Ⅰ)

*****

Γενομένης δὲ ἡμέρας ποιήσαντες ⸂συστροφὴν οἱ Ἰουδαῖοι⸃ ἀνεθεμάτισαν ἑαυτοὺς λέγοντες μήτε φαγεῖν μήτε πιεῖν ἕως οὗ ἀποκτείνωσιν τὸν Παῦλον. (Ⅲ)

*****

Facta autem die collegerunt se quidam ex Judæis, et devoverunt, se dicentes neque manducaturos, neque bibituros donec occiderent Paulum. (Ⅳ)

*****

Et quand le jour fut venu, les Juifs s’unirent et s’obligèrent par un serment d’exécration, disant qu’ils ne mangeraient ni ne boiraient jusqu’à ce qu’ils eussent tué Paul. (Ⅵ)

*****

Et ils étaient plus de quarante qui avaient fait cette conjuration. (Ⅶ)

*****

Ils étaient plus de quarante qui avaient fait cette conjuration. (Ⅷ)

*****

23. 13  
Ils étaient plus de quarante qui avaient fait cette conjuration.

Ceux qui formèrent ce complot étaient plus de quarante, (Ⅰ)

*****

ἦσαν δὲ πλείους τεσσεράκοντα οἱ ταύτην τὴν συνωμοσίαν ⸀ποιησάμενοι· (Ⅲ)

*****

Erant autem plus quam quadraginta viri qui hanc conjurationem fecerant : (Ⅳ)

*****

Et ils étaient plus de quarante qui avaient fait cette conjuration. (Ⅵ)

*****

Et ils s’adressèrent aux principaux Sacrificateurs et aux Anciens, et leur dirent : nous avons fait un vœu, avec exécration de serment, que nous ne goûterions de rien jusqu’à ce que nous ayons tué Paul. (Ⅶ)

*****

Et ils s'adressèrent aux principaux sacrificateurs et aux Anciens, et leur dirent: Nous nous sommes engagés avec des imprécations contre nous-mêmes, à ne rien manger, que nous n'ayons tué Paul. (Ⅷ)

*****

23. 14  
Ils allèrent trouver les grands prêtres et les Anciens, et ils dirent : " Nous avons juré avec anathème contre nous-mêmes de ne prendre aucune nourriture que nous n'ayons tué Paul.

et ils allèrent trouver les principaux sacrificateurs et les anciens, auxquels ils dirent: Nous nous sommes engagés, avec des imprécations contre nous-mêmes, à ne rien manger jusqu'à ce que nous ayons tué Paul. (Ⅰ)

*****

οἵτινες προσελθόντες τοῖς ἀρχιερεῦσιν καὶ τοῖς πρεσβυτέροις εἶπαν· Ἀναθέματι ἀνεθεματίσαμεν ἑαυτοὺς μηδενὸς γεύσασθαι ἕως οὗ ἀποκτείνωμεν τὸν Παῦλον. (Ⅲ)

*****

qui accesserunt ad principes sacerdotum et seniores, et dixerunt : Devotione devovimus nos nihil gustaturos, donec occidamus Paulum. (Ⅳ)

*****

Et ils vinrent aux principaux sacrificateurs et aux anciens, et dirent: Nous nous sommes obligés par un serment d’exécration à ne goûter de rien jusqu’à ce que nous ayons tué Paul. (Ⅵ)

*****

Vous donc maintenant faites savoir au Tribun par l’avis du Conseil, qu’il vous l’amène demain, comme si vous vouliez connaître de lui quelque chose plus exactement, et nous serons tous prêts pour le tuer avant qu’il approche. (Ⅶ)

*****

Vous donc, maintenant, avec le Sanhédrin, dites au tribun de le faire descendre demain au milieu de vous, comme si vous deviez vous informer plus exactement de son affaire; et nous sommes prêts à le tuer avant qu'il approche. (Ⅷ)

*****

23. 15  
Vous donc, maintenant, signifiez au tribun, avec le Sanhédrin, qu'il l'amène devant vous, comme si vous vouliez examiner plus à fond son affaire, et nous, nous sommes prêts à le tuer avant qu'il approche. "

Vous donc, maintenant, adressez-vous avec le sanhédrin au tribun, pour qu'il l'amène devant vous, comme si vous vouliez examiner sa cause plus exactement; et nous, avant qu'il approche, nous sommes prêts à le tuer. (Ⅰ)

*****

νῦν οὖν ὑμεῖς ἐμφανίσατε τῷ χιλιάρχῳ σὺν τῷ συνεδρίῳ ⸀ὅπως ⸂καταγάγῃ αὐτὸν εἰς⸃ ὑμᾶς ὡς μέλλοντας διαγινώσκειν ἀκριβέστερον τὰ περὶ αὐτοῦ· ἡμεῖς δὲ πρὸ τοῦ ἐγγίσαι αὐτὸν ἕτοιμοί ἐσμεν τοῦ ἀνελεῖν αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Nunc ergo vos notum facite tribuno cum concilio, ut producat illum ad vos, tamquam aliquid certius cognituri de eo. Nos vero priusquam appropiet, parati sumus interficere illum. (Ⅳ)

*****

Vous donc, maintenant, avec le sanhédrin, avertissez le chiliarque pour qu’il le fasse descendre vers vous, comme si vous vouliez vous informer plus exactement de ce qui le regarde; et, avant qu’il approche, nous sommes prêts pour le tuer. (Ⅵ)

*****

Mais le fils de la sœur de Paul ayant appris cette conjuration, vint et entra dans la forteresse, et le rapporta à Paul. (Ⅶ)

*****

Mais le fils de la sœur de Paul, ayant entendu ce complot, vint, et étant entré dans la forteresse, en informa Paul. (Ⅷ)

*****

23. 16  
Or le fils de la sœur de Paul, ayant eu connaissance du guet-apens, se rendit à la forteresse et entra pour en donner communication à Paul.

Le fils de la soeur de Paul, ayant eu connaissance du guet-apens, alla dans la forteresse en informer Paul. (Ⅰ)

*****

Ἀκούσας δὲ ὁ υἱὸς τῆς ἀδελφῆς Παύλου ⸂τὴν ἐνέδραν⸃ παραγενόμενος καὶ εἰσελθὼν εἰς τὴν παρεμβολὴν ἀπήγγειλεν τῷ Παύλῳ. (Ⅲ)

*****

Quod cum audisset filius sororis Pauli insidias, venit, et intravit in castra, nuntiavitque Paulo. (Ⅳ)

*****

Mais le fils de la sœur de Paul, ayant ouï parler de ce guet-apens, s’en alla et entra dans la forteresse, et le rapporta à Paul. (Ⅵ)

*****

Et Paul ayant appelé un des centeniers, lui dit : mène ce jeune homme au Tribun ; car il a quelque chose à lui rapporter. (Ⅶ)

*****

Et Paul, ayant appelé un des centeniers, lui dit: Mène ce jeune homme vers le tribun, car il a quelque chose à lui rapporter. (Ⅷ)

*****

23. 17  
Paul, ayant appelé un des centurions, (lui) dit : " Mène ce jeune homme au tribun, car il a quelque chose à lui communiquer. "

Paul appela l'un des centeniers, et dit: Mène ce jeune homme vers le tribun, car il a quelque chose à lui rapporter. (Ⅰ)

*****

προσκαλεσάμενος δὲ ὁ Παῦλος ἕνα τῶν ἑκατονταρχῶν ἔφη· Τὸν νεανίαν τοῦτον ⸀ἄπαγε πρὸς τὸν χιλίαρχον, ἔχει γὰρ ⸂ἀπαγγεῖλαί τι⸃ αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Vocans autem Paulus ad se unum ex centurionibus, ait : Adolescentem hunc perduc ad tribunum, habet enim aliquid indicare illi. (Ⅳ)

*****

Et Paul, ayant appelé l’un des centurions, dit: Conduis ce jeune homme au chiliarque, car il a quelque chose à lui rapporter. (Ⅵ)

*****

Il le prit donc, et le mena au Tribun, et il lui dit : Paul qui est prisonnier m’a appelé, et m’a prié de t’amener ce jeune homme qui a quelque chose à te dire. (Ⅶ)

*****

Le centurion l'ayant pris, le mena vers le tribun, et lui dit: Le prisonnier Paul, m'ayant appelé, m'a prié de t'amener ce jeune homme, qui a quelque chose à te dire. (Ⅷ)

*****

23. 18  
Lui, prenant le jeune homme, le mena au tribun et dit : " Le prisonnier Paul, m'ayant appelé, m'a prié de t'amener ce jeune homme, qui a quelque chose à te dire. "

Le centenier prit le jeune homme avec lui, le conduisit vers le tribun, et dit: Le prisonnier Paul m'a appelé, et il m'a prié de t'amener ce jeune homme, qui a quelque chose à te dire. (Ⅰ)

*****

ὁ μὲν οὖν παραλαβὼν αὐτὸν ἤγαγεν πρὸς τὸν χιλίαρχον καὶ φησίν· Ὁ δέσμιος Παῦλος προσκαλεσάμενός με ἠρώτησεν τοῦτον τὸν ⸀νεανίαν ἀγαγεῖν πρὸς σέ, ἔχοντά τι λαλῆσαί σοι. (Ⅲ)

*****

Et ille quidem assumens eum duxit ad tribunum, et ait : Vinctus Paulus rogavit me hunc adolescentem perducere ad te, habentem aliquid loqui tibi. (Ⅳ)

*****

Il le prit donc et le conduisit au chiliarque et dit: Le prisonnier Paul m’a appelé, et m’a prié de t’amener ce jeune homme qui a quelque chose à te dire. (Ⅵ)

*****

Et le Tribun le prenant par la main, se retira à part, et lui demanda : qu’est-ce que tu as à me rapporter ? (Ⅶ)

*****

Et le tribun, le prenant par la main, et l'ayant tiré à part, lui demanda: Qu'as-tu à m'annoncer? (Ⅷ)

*****

23. 19  
Le tribun le prit par la main et, l'ayant tiré à part, il lui demanda : " Qu'as-tu à me communiquer? "

Le tribun, prenant le jeune homme par la main, et se retirant à l'écart, lui demanda: Qu'as-tu à m'annoncer? (Ⅰ)

*****

ἐπιλαβόμενος δὲ τῆς χειρὸς αὐτοῦ ὁ χιλίαρχος καὶ ἀναχωρήσας κατ’ ἰδίαν ἐπυνθάνετο· Τί ἐστιν ὃ ἔχεις ἀπαγγεῖλαί μοι; (Ⅲ)

*****

Apprehendens autem tribunus manum illius, secessit cum eo seorsum, et interrogavit illum : Quid est quod habes indicare mihi ? (Ⅳ)

*****

Et le chiliarque, l’ayant pris par la main et s’étant retiré à part, lui demanda: Qu’est-ce que tu as à me rapporter? (Ⅵ)

*****

Et il lui dit : les Juifs ont conspiré de te prier que demain tu envoies Paul au Conseil, comme s’ils voulaient s’enquérir de lui plus exactement de quelque chose. (Ⅶ)

*****

Il dit: Les Juifs sont convenus de te prier de faire descendre demain Paul dans le Sanhédrin, comme s'ils voulaient s'informer plus exactement de son affaire. (Ⅷ)

*****

23. 20  
Il dit : " Les Juifs sont convenus de te prier de faire conduire Paul demain au Sanhédrin, sous prétexte de t'informer plus à fond sur lui.

Il répondit: Les Juifs sont convenus de te prier d'amener Paul demain devant le sanhédrin, comme si tu devais t'enquérir de lui plus exactement. (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ ὅτι Οἱ Ἰουδαῖοι συνέθεντο τοῦ ἐρωτῆσαί σε ὅπως αὔριον ⸂τὸν Παῦλον καταγάγῃς εἰς τὸ συνέδριον⸃ ὡς ⸀μέλλον τι ἀκριβέστερον πυνθάνεσθαι περὶ αὐτοῦ· (Ⅲ)

*****

Ille autem dixit : Judæis convenit rogare te ut crastina die producas Paulum in concilium, quasi aliquid certius inquisituri sint de illo : (Ⅳ)

*****

Et il dit: Les Juifs se sont entendus pour te prier que demain tu fasses descendre Paul devant le sanhédrin, comme si tu voulais t’enquérir plus exactement à son sujet. (Ⅵ)

*****

Mais n’y consens point : car plus de quarante hommes d’entre eux sont en embûches contre lui, qui ont fait un vœu avec exécration de serment, de ne manger ni boire jusqu’à ce qu’ils l’aient tué ; et ils sont maintenant tous prêts, attendant ce que tu leur permettras. (Ⅶ)

*****

Mais ne te fie point à eux; car plus de quarante d'entre eux lui dressent des embûches, et se sont engagés avec des imprécations contre eux-mêmes, à ne manger ni boire qu'ils ne l'aient tué; et maintenant ils sont prêts, attendant ta réponse. (Ⅷ)

*****

23. 21  
Toi donc, ne les écoute pas, car plus de quarante d'entre eux lui préparent un guet-apens et ont juré avec anathème contre eux-mêmes de ne manger ni boire qu'ils ne l'aient tué. Maintenant ils sont prêts, dans l'attente de ta promesse. "

Ne les écoute pas, car plus de quarante d'entre eux lui dressent un guet-apens, et se sont engagés, avec des imprécations contre eux-mêmes, à ne rien manger ni boire jusqu'à ce qu'ils l'aient tué; maintenant ils sont prêts, et n'attendent que ton consentement. (Ⅰ)

*****

σὺ οὖν μὴ πεισθῇς αὐτοῖς, ἐνεδρεύουσιν γὰρ αὐτὸν ἐξ αὐτῶν ἄνδρες πλείους τεσσεράκοντα, οἵτινες ἀνεθεμάτισαν ἑαυτοὺς μήτε φαγεῖν μήτε πιεῖν ἕως οὗ ἀνέλωσιν αὐτόν, καὶ νῦν ⸂εἰσιν ἕτοιμοι⸃ προσδεχόμενοι τὴν ἀπὸ σοῦ ἐπαγγελίαν. (Ⅲ)

*****

tu vero ne credideris illis : insidiantur enim ei ex eis viri amplius quam quadraginta, qui se devoverunt non manducare, neque bibere donec interficiant eum : et nunc parati sunt, exspectantes promissum tuum. (Ⅳ)

*****

Toi donc n’y consens pas, car plus de quarante hommes d’entre eux lui dressent un guet-apens, lesquels se sont obligés par un serment d’exécration de ne manger ni ne boire jusqu’à ce qu’ils l’aient tué; et ils sont maintenant prêts, attendant de toi la promesse. (Ⅵ)

*****

Le Tribun donc renvoya le jeune homme, en lui commandant de ne dire à personne qu’il lui eût déclaré ces choses. (Ⅶ)

*****

Le tribun renvoya le jeune homme, après lui avoir recommandé de ne dire à personne qu'il lui eût donné cet avis. (Ⅷ)

*****

23. 22  
Le tribun renvoya le jeune homme, après lui avoir commandé de ne dire à personne qu'il lui avait révélé cela.

Le tribun renvoya le jeune homme, après lui avoir recommandé de ne parler à personne de ce rapport qu'il lui avait fait. (Ⅰ)

*****

ὁ μὲν οὖν χιλίαρχος ἀπέλυσε τὸν ⸀νεανίσκον παραγγείλας μηδενὶ ἐκλαλῆσαι ὅτι ταῦτα ἐνεφάνισας πρὸς ⸀ἐμέ. (Ⅲ)

*****

Tribunus igitur dimisit adolescentem, præcipiens ne cui loqueretur quoniam hæc nota sibi fecisset.\ (Ⅳ)

*****

Le chiliarque donc renvoya le jeune homme, lui ayant enjoint de ne divulguer à personne qu’il lui eût déclaré ces choses. (Ⅵ)

*****

Puis ayant appelé deux centeniers, il leur dit : tenez prêts à trois heures de la nuit deux cents soldats, et soixante-dix hommes de cheval, et deux cents archers, pour aller à Césarée. (Ⅶ)

*****

Et ayant appelé deux des centeniers, il leur dit: Tenez prêts deux cents soldats, soixante et dix cavaliers et deux cents archers, pour aller jusqu'à Césarée dès la troisième heure de la nuit. (Ⅷ)

*****

23. 23  
Et ayant appelé deux des centurions, il dit : " Tenez prêts, dès la troisième heure de la nuit, deux cents soldats ainsi que soixante-dix cavaliers et deux cents lanciers, pour aller jusqu'à Césarée.

Ensuite il appela deux des centeniers, et dit: Tenez prêts, dès la troisième heure de la nuit, deux cents soldats, soixante-dix cavaliers et deux cents archers, pour aller jusqu'à Césarée. (Ⅰ)

*****

Καὶ προσκαλεσάμενός ⸂τινας δύο⸃ τῶν ἑκατονταρχῶν εἶπεν· Ἑτοιμάσατε στρατιώτας διακοσίους ὅπως πορευθῶσιν ἕως Καισαρείας, καὶ ἱππεῖς ἑβδομήκοντα καὶ δεξιολάβους διακοσίους, ἀπὸ τρίτης ὥρας τῆς νυκτός, (Ⅲ)

*****

Et vocatis duobus centurionibus, dixit illis : Parate milites ducentos ut eant usque Cæsaream, et equites septuaginta, et lancearios ducentos a tertia hora noctis, (Ⅳ)

*****

Et ayant appelé deux des centurions, il dit: Préparez deux cents soldats pour aller à Césarée, et soixante-dix cavaliers, et deux cents porte-lances, dès la troisième heure de la nuit; (Ⅵ)

*****

Et ayez soin qu’il y ait des montures prêtes, afin qu’ayant fait monter Paul, ils le mènent sûrement au Gouverneur Félix. (Ⅶ)

*****

Préparez aussi des montures, afin de faire monter Paul, et de le conduire en sûreté au gouverneur Félix. (Ⅷ)

*****

23. 24  
Que des montures soient là pour faire monter Paul et le conduire sain et sauf au procurateur Félix. "

Qu'il y ait aussi des montures pour Paul, afin qu'on le mène sain et sauf au gouverneur Félix. (Ⅰ)

*****

κτήνη τε παραστῆσαι ἵνα ἐπιβιβάσαντες τὸν Παῦλον διασώσωσι πρὸς Φήλικα τὸν ἡγεμόνα, (Ⅲ)

*****

et jumenta præparate ut imponentes Paulum, salvum perducerent ad Felicem præsidem. (Ⅳ)

*****

et procurez-vous des montures, afin qu’ayant mis Paul dessus ils le conduisent en sûreté auprès de Félix le gouverneur. (Ⅵ)

*****

Et il lui écrivit une Lettre en ces termes : (Ⅶ)

*****

Il écrivit une lettre, ainsi conçue: (Ⅷ)

*****

23. 25  
Il écrivit une lettre en ces termes :

Il écrivit une lettre ainsi conçue: (Ⅰ)

*****

γράψας ἐπιστολὴν ⸀ἔχουσαν τὸν τύπον τοῦτον· (Ⅲ)

*****

(Timuit enim ne forte raperent eum Judæi, et occiderent, et ipse postea calumniam sustineret, tamquam accepturus pecuniam.) (Ⅳ)

*****

Et il écrivit une lettre conçue en ces termes: (Ⅵ)

*****

Claude Lysias au très-excellent Gouverneur Félix, Salut. (Ⅶ)

*****

Claude Lysias, au très excellent gouverneur Félix, salut! (Ⅷ)

*****

23. 26  
" Claude Lysias, au très excellent procurateur Félix, salut !

Claude Lysias au très excellent gouverneur Félix, salut! (Ⅰ)

*****

Κλαύδιος Λυσίας τῷ κρατίστῳ ἡγεμόνι Φήλικι χαίρειν. (Ⅲ)

*****

Scribens epistolam continentem hæc : Claudius Lysias optimo præsidi Felici, salutem. (Ⅳ)

*****

Claude Lysias, au très excellent gouverneur Félix, salut! (Ⅵ)

*****

Comme cet homme qui avait été saisi par les Juifs, était près d’être tué par eux, je suis survenu avec la garnison, et je le leur ai ôté, après avoir connu qu’il était [citoyen] Romain. (Ⅶ)

*****

Les Juifs s'étaient saisis de cet homme et allaient le tuer, lorsque survenant avec la garnison, je l'ai tiré de leurs mains, ayant appris qu'il était Romain. (Ⅷ)

*****

23. 27  
Les Juifs s'étaient saisis de cet homme et allaient le tuer, lorsque je survins avec la troupe et l'arrachai de leurs mains, ayant apprit qu'il était Romain.

Cet homme, dont les Juifs s'étaient saisis, allait être tué par eux, lorsque je survins avec des soldats et le leur enlevai, ayant appris qu'il était Romain. (Ⅰ)

*****

τὸν ἄνδρα τοῦτον συλλημφθέντα ὑπὸ τῶν Ἰουδαίων καὶ μέλλοντα ἀναιρεῖσθαι ὑπ’ αὐτῶν ἐπιστὰς σὺν τῷ στρατεύματι ⸀ἐξειλάμην, μαθὼν ὅτι Ῥωμαῖός ἐστιν, (Ⅲ)

*****

Virum hunc comprehensum a Judæis, et incipientem interfici ab eis, superveniens cum exercitu eripui, cognito quia Romanus est. (Ⅳ)

*****

Cet homme ayant été saisi par les Juifs et étant sur le point d’être tué par eux, je suis survenu avec la troupe et je l’ai délivré, ayant appris qu’il est Romain. (Ⅵ)

*****

Et voulant savoir de quoi ils l’accusaient, je l’ai mené à leur Conseil. (Ⅶ)

*****

Or, voulant savoir le motif pour lequel ils l'accusaient, je l'ai fait descendre dans leur Sanhédrin. (Ⅷ)

*****

23. 28  
Voulant savoir pour quel motif ils l'accusaient, je l'ai amené devant leur Sanhédrin.

Voulant connaître le motif pour lequel ils l'accusaient, je l'amenai devant leur sanhédrin. (Ⅰ)

*****

βουλόμενός ⸀τε ⸀ἐπιγνῶναι τὴν αἰτίαν δι’ ἣν ἐνεκάλουν αὐτῷ, ⸀κατήγαγον εἰς τὸ συνέδριον αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Volensque scire causam quam objiciebant illi, deduxi eum in concilium eorum. (Ⅳ)

*****

Et voulant connaître le motif pour lequel ils l’accusaient, je l’ai fait descendre devant leur sanhédrin; (Ⅵ)

*****

Où j’ai trouvé qu’il était accusé touchant des questions de leur Loi, n’ayant commis aucun crime digne de mort, ou d’emprisonnement. (Ⅶ)

*****

Et j'ai trouvé qu'il est accusé sur des questions de leur loi, mais qu'il n'est chargé d'aucun crime qui mérite la mort ou la prison. (Ⅷ)

*****

23. 29  
J'ai trouvé qu'il était accusé pour des questions relatives à leur loi, mais qu'il n'avait aucune charge qui méritât la mort ou les chaînes.

J'ai trouvé qu'il était accusé au sujet de questions relatives à leur loi, mais qu'il n'avait commis aucun crime qui mérite la mort ou la prison. (Ⅰ)

*****

ὃν εὗρον ἐγκαλούμενον περὶ ζητημάτων τοῦ νόμου αὐτῶν, μηδὲν ⸀δὲ ἄξιον θανάτου ἢ δεσμῶν ⸂ἔχοντα ἔγκλημα⸃. (Ⅲ)

*****

Quem inveni accusari de quæstionibus legis ipsorum, nihil vero dignum morte aut vinculis habentem criminis. (Ⅳ)

*****

et j’ai trouvé qu’il était accusé touchant des questions de leur loi, mais qu’il n’était sous le coup d’aucune accusation qui méritât la mort ou les liens. (Ⅵ)

*****

Et ayant été averti des embûches que les Juifs avaient dressées contre lui, je te l’ai incessamment envoyé ; ayant aussi commandé aux accusateurs de dire devant toi les choses qu’ils ont contre lui. Bien te soit. (Ⅶ)

*****

Et comme on m'a dénoncé des embûches que les Juifs lui avaient dressées, je te l'ai aussitôt envoyé, en ordonnant à ses accusateurs de dire devant toi ce qu'ils ont contre lui. Adieu. (Ⅷ)

*****

23. 30  
Informé qu'il y avait un complot contre cet homme, je te l'ai aussitôt envoyé, faisant savoir aussi aux accusateurs de dire devant toi ce (qu'ils ont) contre lui. Porte-toi bien. "

Informé que les Juifs lui dressaient des embûches, je te l'ai aussitôt envoyé, en faisant savoir à ses accusateurs qu'ils eussent à s'adresser eux-mêmes à toi. Adieu. (Ⅰ)

*****

μηνυθείσης δέ μοι ἐπιβουλῆς εἰς τὸν ⸀ἄνδρα ἔσεσθαι ⸀ἐξαυτῆς ἔπεμψα πρὸς σέ, παραγγείλας καὶ τοῖς κατηγόροις ⸀λέγειν πρὸς αὐτὸν ἐπὶ ⸀σοῦ. (Ⅲ)

*****

Et cum mihi perlatum esset de insidiis quas paraverant illi, misi eum ad te, denuntians et accusatoribus ut dicant apud te. Vale. (Ⅳ)

*****

Et ayant été averti des embûches que les Juifs allaient dresser contre cet homme, je te l’ai aussitôt envoyé, ayant donné l’ordre à ses accusateurs aussi de dire devant toi les choses qu’ils ont contre lui. Porte-toi bien. (Ⅵ)

*****

Les soldats donc, selon qu’il leur était enjoint, prirent Paul, et le menèrent de nuit à Antipatris. (Ⅶ)

*****

Les soldats prirent donc Paul, selon l'ordre qu'ils avaient reçu, et le menèrent de nuit à Antipatris. (Ⅷ)

*****

23. 31  
Les soldats donc ayant pris Paul, selon l'ordre qu'ils avaient reçu, le conduisirent pendant la nuit à Antipatris.

Les soldats, selon l'ordre qu'ils avaient reçu, prirent Paul, et le conduisirent pendant la nuit jusqu'à Antipatris. (Ⅰ)

*****

Οἱ μὲν οὖν στρατιῶται κατὰ τὸ διατεταγμένον αὐτοῖς ἀναλαβόντες τὸν Παῦλον ἤγαγον ⸀διὰ νυκτὸς εἰς τὴν Ἀντιπατρίδα· (Ⅲ)

*****

Milites ergo secundum præceptum sibi assumentes Paulum, duxerunt per noctem in Antipatridem. (Ⅳ)

*****

Les soldats donc, selon les ordres qui leur avaient été donnés, prirent Paul et le menèrent de nuit à Antipatris. (Ⅵ)

*****

Et le lendemain ils s’en retournèrent à la forteresse, ayant laissé Paul sous la conduite des gens de cheval ; (Ⅶ)

*****

Et le lendemain, ayant laissé les cavaliers aller avec lui, ils s'en retournèrent à la forteresse. (Ⅷ)

*****

23. 32  
Le lendemain, laissant les cavaliers s'en aller avec lui, ils retournèrent à la forteresse.

Le lendemain, laissant les cavaliers poursuivre la route avec lui, ils retournèrent à la forteresse. (Ⅰ)

*****

τῇ δὲ ἐπαύριον ἐάσαντες τοὺς ἱππεῖς ⸀ἀπέρχεσθαι σὺν αὐτῷ ὑπέστρεψαν εἰς τὴν παρεμβολήν· (Ⅲ)

*****

Et postera die dimissis equitibus ut cum eo irent, reversi sunt ad castra. (Ⅳ)

*****

Et le lendemain, ayant laissé les cavaliers s’en aller avec lui, ils retournèrent à la forteresse. (Ⅵ)

*****

Qui étant arrivés à Césarée, rendirent la lettre au Gouverneur, et lui présentèrent aussi Paul. (Ⅶ)

*****

Les cavaliers étant arrivés à Césarée, et ayant remis la lettre au gouverneur, lui présentèrent aussi Paul. (Ⅷ)

*****

23. 33  
Arrivés à Césarée, (les cavaliers) remirent la lettre au procurateur et lui présentèrent aussi Paul.

Arrivés à Césarée, les cavaliers remirent la lettre au gouverneur, et lui présentèrent Paul. (Ⅰ)

*****

οἵτινες εἰσελθόντες εἰς τὴν Καισάρειαν καὶ ἀναδόντες τὴν ἐπιστολὴν τῷ ἡγεμόνι παρέστησαν καὶ τὸν Παῦλον αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Qui cum venissent Cæsaream, et tradidissent epistolam præsidi, statuerunt ante illum et Paulum. (Ⅳ)

*****

Et ceux-là, étant arrivés à Césarée, remirent la lettre au gouverneur et lui présentèrent aussi Paul. (Ⅵ)

*****

Et quand le Gouverneur eut lu la lettre, et qu’il eut demandé à Paul de quelle Province il était, ayant entendu qu’il était de Cilicie : (Ⅶ)

*****

Et le gouverneur l'ayant lue, demanda de quelle province était Paul; et ayant appris qu'il était de Cilicie, (Ⅷ)

*****

23. 34  
Après avoir lu, il lui demanda de quelle province il était; et apprenant qu'il était de Cilicie :

Le gouverneur, après avoir lu la lettre, demanda de quelle province était Paul. Ayant appris qu'il était de la Cilicie: (Ⅰ)

*****

ἀναγνοὺς ⸀δὲ καὶ ἐπερωτήσας ἐκ ποίας ⸀ἐπαρχείας ἐστὶν καὶ πυθόμενος ὅτι ἀπὸ Κιλικίας, (Ⅲ)

*****

Cum legisset autem, et interrogasset de qua provincia esset, et cognoscens quia de Cilicia : (Ⅳ)

*****

Et quand il eut lu la lettre et qu’il eut demandé de quelle province il était, ayant appris qu’il était de Cilicie: (Ⅵ)

*****

Je t’entendrai, lui dit-il, plus amplement quand tes accusateurs seront aussi venus. Et il commanda qu’il fût gardé au palais d’Hérode. (Ⅶ)

*****

Il lui dit: Je t'entendrai quand tes accusateurs seront venus. Et il ordonna qu'on le gardât dans le prétoire d'Hérode. (Ⅷ)

*****

23. 35  
" Je t'entendrai, dit-il, quand tes accusateurs aussi seront arrivés. " Il ordonna de le garder dans le prétoire d'Hérode.

Je t'entendrai, dit-il, quand tes accusateurs seront venus. Et il ordonna qu'on le gardât dans le prétoire d'Hérode. (Ⅰ)

*****

Διακούσομαί σου, ἔφη, ὅταν καὶ οἱ κατήγοροί σου παραγένωνται· ⸀κελεύσας ἐν τῷ πραιτωρίῳ ⸀τοῦ Ἡρῴδου φυλάσσεσθαι ⸀αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Audiam te, inquit, cum accusatores tui venerint. Jussitque in prætorio Herodis custodiri eum. (Ⅳ)

*****

Je t’entendrai à fond, dit-il, quand tes accusateurs aussi seront arrivés. Et il donna ordre qu’il fût gardé au prétoire d’Hérode. (Ⅵ)

*****

Or cinq jours après Ananias le souverain Sacrificateur descendit avec les Anciens, et un certain orateur, [nommé] Tertulle, qui comparurent devant le Gouverneur contre Paul. (Ⅶ)

*****

Cinq jours après, Ananias, le souverain sacrificateur, descendit avec des Anciens et un certain orateur, nommé Tertullus, qui portèrent plainte au gouverneur contre Paul. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 23

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 23| | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥