Actes
Onelittleangel > > Actes  >
(40 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

8. 1  
Or Saul approuvait qu'on le fît mourir. Il y eut ce jour-là une grande persécution contre la communauté de Jérusalem; et tous, sauf les apôtres, furent dispersés dans les campagnes de la Judée et de la Samarie.

Saul avait approuvé le meurtre d'Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. (Ⅰ)

*****

Σαῦλος δὲ ἦν συνευδοκῶν τῇ ἀναιρέσει αὐτοῦ. Ἐγένετο δὲ ἐν ἐκείνῃ τῇ ἡμέρᾳ διωγμὸς μέγας ἐπὶ τὴν ἐκκλησίαν τὴν ἐν Ἱεροσολύμοις· πάντες δὲ διεσπάρησαν κατὰ τὰς χώρας τῆς Ἰουδαίας καὶ Σαμαρείας πλὴν τῶν ἀποστόλων. (Ⅲ)

*****

Saulus autem erat consentiens neci ejus. Facta est autem in illa die persecutio magna in ecclesia quæ erat Jerosolymis, et omnes dispersi sunt per regiones Judææ et Samariæ præter Apostolos. (Ⅳ)

*****

et Saul consentait à sa mort. Or en ce temps-là, il y eut une grande persécution contre l’assemblée qui était à Jérusalem; et tous furent dispersés dans les contrées de la Judée et de la Samarie, excepté les apôtres. (Ⅵ)

*****

Or Saul consentait à la mort d’Etienne, et en ce temps-là il se fit une grande persécution contre l’Eglise qui était à Jérusalem, et tous furent dispersés dans les quartiers de la Judée et de la Samarie ; excepté les Apôtres. (Ⅶ)

*****

Or, en ce jour-là, il y eut une grande persécution contre l'Église de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, furent dispersés dans les contrées de la Judée et de la Samarie. (Ⅷ)

*****

8. 2  
Des hommes pieux ensevelirent Etienne et firent sur lui grande lamentation.

Des hommes pieux ensevelirent Étienne, et le pleurèrent à grand bruit. (Ⅰ)

*****

συνεκόμισαν δὲ τὸν Στέφανον ἄνδρες εὐλαβεῖς καὶ ⸀ἐποίησαν κοπετὸν μέγαν ἐπ’ αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Curaverunt autem Stephanum viri timorati, et fecerunt planctum magnum super eum. (Ⅳ)

*****

Et des hommes pieux emportèrent Étienne pour l’ensevelir, et menèrent un grand deuil sur lui. (Ⅵ)

*****

Et quelques hommes craignant Dieu emportèrent Etienne pour l’ensevelir, et menèrent un grand deuil sur lui. (Ⅶ)

*****

Et des hommes pieux ensevelirent Étienne, et firent de grandes lamentations sur lui. (Ⅷ)

*****

8. 3  
Quant à Saul, il ravageait la communauté, allant de maison en maison; il (en) arrachait hommes et femmes, qu'il faisait jeter en prison.

Saul, de son côté, ravageait l'Église; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison. (Ⅰ)

*****

Σαῦλος δὲ ἐλυμαίνετο τὴν ἐκκλησίαν κατὰ τοὺς οἴκους εἰσπορευόμενος, σύρων τε ἄνδρας καὶ γυναῖκας παρεδίδου εἰς φυλακήν. (Ⅲ)

*****

Saulus autem devastabat ecclesiam per domos intrans, et trahens viros ac mulieres, tradebat in custodiam.\ (Ⅳ)

*****

Or Saul ravageait l’assemblée, entrant dans les maisons; et traînant hommes et femmes, il les livrait pour être jetés en prison. (Ⅵ)

*****

Mais Saul ravageait l’Eglise, entrant dans toutes les maisons, et traînant par force hommes et femmes, il les mettait en prison. (Ⅶ)

*****

Et Saul ravageait l'Église, entrant dans les maisons; et traînant de force les hommes et les femmes, il les jetait en prison. (Ⅷ)

*****

8. 4  
Ceux donc qui avaient été dispersés parcouraient (le pays), annonçant la parole.

Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole. (Ⅰ)

*****

Οἱ μὲν οὖν διασπαρέντες διῆλθον εὐαγγελιζόμενοι τὸν λόγον. (Ⅲ)

*****

Igitur qui dispersi erant pertransibant, evangelizantes verbum Dei. (Ⅳ)

*****

Ceux donc qui avaient été dispersés allaient çà et là, annonçant la parole. (Ⅵ)

*****

Ceux donc qui furent dispersés allaient çà et là annonçant la parole de Dieu. (Ⅶ)

*****

Ceux donc qui avaient été dispersés, allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la Parole. (Ⅷ)

*****

8. 5  
Philippe, étant descendu dans la ville de la Samarie, y prêcha le Christ.

Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. (Ⅰ)

*****

Φίλιππος δὲ κατελθὼν εἰς ⸀τὴν πόλιν τῆς Σαμαρείας ἐκήρυσσεν αὐτοῖς τὸν χριστόν. (Ⅲ)

*****

Philippus autem descendens in civitatem Samariæ, prædicabant illis Christum. (Ⅳ)

*****

Et Philippe, étant descendu dans une ville de la Samarie, leur prêcha le Christ. (Ⅵ)

*****

Et Philippe étant descendu en une ville de Samarie, leur prêcha Christ. (Ⅶ)

*****

Or, Philippe étant descendu dans une ville de la Samarie, y prêcha Christ. (Ⅷ)

*****

8. 6  
Les foules étaient attentives à ce que disait Philippe, écoutant d'un seul cœur et voyant les miracles qu'il faisait.

Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu'elles apprirent et virent les miracles qu'il faisait. (Ⅰ)

*****

προσεῖχον ⸀δὲ οἱ ὄχλοι τοῖς λεγομένοις ὑπὸ τοῦ Φιλίππου ὁμοθυμαδὸν ἐν τῷ ἀκούειν αὐτοὺς καὶ βλέπειν τὰ σημεῖα ἃ ἐποίει· (Ⅲ)

*****

Intendebant autem turbæ his quæ a Philippo dicebantur, unanimiter audientes, et videntes signa quæ faciebat. (Ⅳ)

*****

Et les foules, d’un commun accord, étaient attentives aux choses que Philippe disait, l’entendant, et voyant les miracles qu’il faisait; (Ⅵ)

*****

Et les troupes étaient toutes ensemble attentives à ce que Philippe disait, l’écoutant, et voyant les miracles qu’il faisait. (Ⅶ)

*****

Et le peuple était attentif, d'un commun accord, à ce que Philippe disait, en apprenant, et en voyant les miracles qu'il faisait. (Ⅷ)

*****

8. 7  
Les esprits impurs, en effet, dont beaucoup étaient possédés, sortaient en poussant de grands cris; beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris,

Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. (Ⅰ)

*****

⸀πολλοὶ γὰρ τῶν ἐχόντων πνεύματα ἀκάθαρτα βοῶντα φωνῇ μεγάλῃ ⸀ἐξήρχοντο, πολλοὶ δὲ παραλελυμένοι καὶ χωλοὶ ἐθεραπεύθησαν· (Ⅲ)

*****

Multi enim eorum qui habebant spiritus immundos, clamantes voce magna exibant. Multi autem paralytici et claudi curati sunt. (Ⅳ)

*****

car les esprits immondes, criant à haute voix, sortaient de plusieurs qui en étaient possédés; et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris; (Ⅵ)

*****

Car les esprits immondes sortaient, en criant à haute voix, hors de plusieurs qui en étaient possédés, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. (Ⅶ)

*****

Car les esprits immondes sortaient, en jetant de grands cris, de beaucoup de gens qui en étaient possédés; et beaucoup de paralytiques et d'impotents furent guéris. (Ⅷ)

*****

8. 8  
et il y eut grande joie dans cette ville.

Et il y eut une grande joie dans cette ville. (Ⅰ)

*****

⸂ἐγένετο δὲ⸃ ⸂πολλὴ χαρὰ⸃ ἐν τῇ πόλει ἐκείνῃ. (Ⅲ)

*****

Factum est ergo gaudium magnum in illa civitate. (Ⅳ)

*****

et il y eut une grande joie dans cette ville-là. (Ⅵ)

*****

Ce qui causa une grande joie dans cette ville-là. (Ⅶ)

*****

Ce qui causa une grande joie dans cette ville. (Ⅷ)

*****

8. 9  
Or il se trouvait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui pratiquait la magie et qui émerveillait le peuple de la Samarie, se donnant pour quelqu'un de grand.

Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l'étonnement du peuple de la Samarie. (Ⅰ)

*****

Ἀνὴρ δέ τις ὀνόματι Σίμων προϋπῆρχεν ἐν τῇ πόλει μαγεύων καὶ ⸀ἐξιστάνων τὸ ἔθνος τῆς Σαμαρείας, λέγων εἶναί τινα ἑαυτὸν μέγαν, (Ⅲ)

*****

Vir autem quidam nomine Simon, qui ante fuerat in civitate magus, seducens gentem Samariæ, dicens se esse aliquem magnum : (Ⅳ)

*****

Or, avant cela, il y avait dans la ville un homme nommé Simon, qui exerçait la magie et étonnait le peuple de la Samarie, se disant être quelque grand personnage; (Ⅵ)

*****

Or il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon qui exerçait l’art d’enchanteur, et ensorcelait le peuple de Samarie, se disant être quelque grand personnage. (Ⅶ)

*****

Or, il y avait auparavant, dans la ville, un homme nommé Simon, qui exerçait la magie et étonnait le peuple de la Samarie, se faisant passer pour un grand personnage. (Ⅷ)

*****

8. 10  
Tous, du petit au grand, étaient attachés à lui : " Cet (homme), disaient-ils, est la puissance de Dieu, celle qu'on appelle la Grande. "

Tous, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, l'écoutaient attentivement, et disaient: Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s'appelle la grande. (Ⅰ)

*****

ᾧ προσεῖχον ⸀πάντες ἀπὸ μικροῦ ἕως μεγάλου λέγοντες· Οὗτός ἐστιν ἡ Δύναμις τοῦ θεοῦ ἡ ⸀καλουμένη Μεγάλη. (Ⅲ)

*****

cui auscultabant omnes a minimo usque ad maximum, dicentes : Hic est virtus Dei, quæ vocatur magna. (Ⅳ)

*****

auquel tous s’attachaient, depuis le petit jusqu’au grand, disant: Celui-ci est la puissance de Dieu appelée la grande. (Ⅵ)

*****

Auquel tous étaient attentifs, depuis le plus petit jusques au plus grand, disant : celui-ci est la grande vertu de Dieu. (Ⅶ)

*****

Tous lui étaient attachés, depuis le plus petit jusqu'au plus grand; et ils disaient: Celui-ci est la grande puissance de Dieu. (Ⅷ)

*****

8. 11  
Ils étaient donc attachés à lui, parce que, depuis pas mal de temps, il les avait émerveillés par ses pratiques de magie.

Ils l'écoutaient attentivement, parce qu'il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie. (Ⅰ)

*****

προσεῖχον δὲ αὐτῷ διὰ τὸ ἱκανῷ χρόνῳ ταῖς μαγείαις ἐξεστακέναι αὐτούς. (Ⅲ)

*****

Attendebant autem eum : propter quod multo tempore magiis suis dementasset eos. (Ⅳ)

*****

Et ils s’attachaient à lui, parce que depuis longtemps il les étonnait par sa magie. (Ⅵ)

*****

Et ils étaient attachés à lui, parce que depuis longtemps il les avait éblouis par sa magie. (Ⅶ)

*****

Et ils étaient attachés à lui, parce que depuis longtemps il les étonnait par ses opérations magiques. (Ⅷ)

*****

8. 12  
Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait le royaume de Dieu et le nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.

Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus Christ, hommes et femmes se firent baptiser. (Ⅰ)

*****

ὅτε δὲ ἐπίστευσαν τῷ Φιλίππῳ εὐαγγελιζομένῳ ⸀περὶ τῆς βασιλείας τοῦ θεοῦ καὶ τοῦ ὀνόματος Ἰησοῦ Χριστοῦ, ἐβαπτίζοντο ἄνδρες τε καὶ γυναῖκες. (Ⅲ)

*****

Cum vero credidissent Philippo evangelizanti de regno Dei, in nomine Jesu Christi baptizabantur viri ac mulieres. (Ⅳ)

*****

Mais quand ils eurent cru Philippe qui leur annonçait les bonnes nouvelles touchant le royaume de Dieu et le nom de Jésus Christ, tant les hommes que les femmes furent baptisés. (Ⅵ)

*****

Mais quand ils eurent cru ce que Philippe leur annonçait touchant le Royaume de Dieu, et le Nom de Jésus-Christ, et les hommes et les femmes furent baptisés. (Ⅶ)

*****

Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle de ce qui concerne le royaume de Dieu et le nom de Jésus-Christ, ils furent baptisés, tant les hommes que les femmes. (Ⅷ)

*****

8. 13  
Simon lui-même crut aussi et, baptisé, il s'attacha à Philippe; et à la vue des miracles et des grands prodiges accomplis il était frappé de stupeur.

Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s'opéraient. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Σίμων καὶ αὐτὸς ἐπίστευσεν, καὶ βαπτισθεὶς ἦν προσκαρτερῶν τῷ Φιλίππῳ, θεωρῶν τε ⸂σημεῖα καὶ δυνάμεις μεγάλας γινομένας⸃ ἐξίστατο. (Ⅲ)

*****

Tunc Simon et ipse credidit : et cum baptizatus esset, adhærebat Philippo. Videns etiam signa et virtutes maximas fieri, stupens admirabatur.\ (Ⅳ)

*****

Et Simon crut aussi lui-même; et après avoir été baptisé, il se tenait toujours auprès de Philippe; et voyant les prodiges et les grands miracles qui se faisaient, il était dans l’étonnement. (Ⅵ)

*****

Et Simon crut aussi lui-même, et après avoir été baptisé, il ne bougeait d’auprès de Philippe ; et voyant les prodiges et les grands miracles qui se faisaient, il était comme ravi hors de lui même. (Ⅶ)

*****

Et Simon lui-même crut aussi, et ayant été baptisé, il ne quittait point Philippe; et voyant les prodiges et les grands miracles qui se faisaient, il était étonné. (Ⅷ)

*****

8. 14  
Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean,

Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. (Ⅰ)

*****

Ἀκούσαντες δὲ οἱ ἐν Ἱεροσολύμοις ἀπόστολοι ὅτι δέδεκται ἡ Σαμάρεια τὸν λόγον τοῦ θεοῦ, ἀπέστειλαν πρὸς ⸀αὐτοὺς Πέτρον καὶ Ἰωάννην, (Ⅲ)

*****

Cum autem audissent Apostoli qui erant Jerosolymis, quod recepisset Samaria verbum Dei, miserunt ad eos Petrum et Joannem. (Ⅳ)

*****

Or les apôtres qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, leur envoyèrent Pierre et Jean, (Ⅵ)

*****

Or quand les Apôtres qui étaient à Jérusalem, eurent entendu que la Samarie avaient reçu la parole de Dieu, ils leur envoyèrent Pierre et Jean ; (Ⅶ)

*****

Cependant, les apôtres qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean, (Ⅷ)

*****

8. 15  
qui, étant descendus (chez les Samaritains), prièrent pour eux afin qu'ils reçussent l'Esprit-Saint.

Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint Esprit. (Ⅰ)

*****

οἵτινες καταβάντες προσηύξαντο περὶ αὐτῶν ὅπως λάβωσιν πνεῦμα ἅγιον· (Ⅲ)

*****

Qui cum venissent, oraverunt pro ipsis ut acciperent Spiritum Sanctum : (Ⅳ)

*****

qui, étant descendus, prièrent pour eux, pour qu’ils reçussent l’Esprit Saint: (Ⅵ)

*****

Qui y étant descendus prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit : (Ⅶ)

*****

Qui étant descendus, prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint-Esprit. (Ⅷ)

*****

8. 16  
En effet, il n'était encore venu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.

Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. (Ⅰ)

*****

⸀οὐδέπω γὰρ ἦν ἐπ’ οὐδενὶ αὐτῶν ἐπιπεπτωκός, μόνον δὲ βεβαπτισμένοι ὑπῆρχον εἰς τὸ ὄνομα τοῦ ⸀κυρίου Ἰησοῦ. (Ⅲ)

*****

nondum enim in quemquam illorum venerat, sed baptizati tantum erant in nomine Domini Jesu. (Ⅳ)

*****

car il n’était encore tombé sur aucun d’eux, mais seulement ils avaient été baptisés pour le nom du seigneur Jésus. (Ⅵ)

*****

Car il n’était pas encore descendu sur aucun d’eux, mais seulement ils étaient baptisés au Nom du Seigneur Jésus. (Ⅶ)

*****

Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; mais ils avaient été seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus. (Ⅷ)

*****

8. 17  
Alors ils leur imposaient les mains, et ils recevaient l'Esprit-Saint.

Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint Esprit. (Ⅰ)

*****

τότε ⸀ἐπετίθεσαν τὰς χεῖρας ἐπ’ αὐτούς, καὶ ἐλάμβανον πνεῦμα ἅγιον. (Ⅲ)

*****

Tunc imponebant manus super illos, et accipiebant Spiritum Sanctum. (Ⅳ)

*****

Puis ils leur imposèrent les mains, et ils reçurent l’Esprit Saint. (Ⅵ)

*****

Puis ils leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. (Ⅶ)

*****

Alors les apôtres leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. (Ⅷ)

*****

8. 18  
Or Simon, voyant que l'Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres leur offrit de l'argent,

Lorsque Simon vit que le Saint Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l'argent, (Ⅰ)

*****

⸀ἰδὼν δὲ ὁ Σίμων ὅτι διὰ τῆς ἐπιθέσεως τῶν χειρῶν τῶν ἀποστόλων δίδοται τὸ ⸀πνεῦμα προσήνεγκεν αὐτοῖς χρήματα (Ⅲ)

*****

Cum vidisset autem Simon quia per impositionem manus Apostolorum daretur Spiritus Sanctus, obtulit eis pecuniam, (Ⅳ)

*****

Or Simon, voyant que l’Esprit Saint était donné par l’imposition des mains des apôtres, leur offrit de l’argent, (Ⅵ)

*****

Alors Simon ayant vu que le Saint-Esprit était donné, par l’imposition des mains des Apôtres, il leur présenta de l’argent, (Ⅶ)

*****

Mais Simon voyant que le Saint-Esprit était donné par l'imposition des mains des apôtres, leur offrit de l'argent, en disant: (Ⅷ)

*****

8. 19  
disant : " Donnez à moi aussi ce pouvoir, afin que (celui) à qui j'imposerai les mains reçoive l'Esprit-Saint. "

en disant: Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j'imposerai les mains reçoive le Saint Esprit. (Ⅰ)

*****

λέγων· Δότε κἀμοὶ τὴν ἐξουσίαν ταύτην ἵνα ᾧ ἐὰν ἐπιθῶ τὰς χεῖρας λαμβάνῃ πνεῦμα ἅγιον. (Ⅲ)

*****

dicens : Date et mihi hanc potestatem, ut cuicumque imposuero manus, accipiat Spiritum Sanctum. Petrus autem dixit ad eum : (Ⅳ)

*****

disant: Donnez-moi aussi ce pouvoir, afin que tous ceux à qui j’imposerai les mains reçoivent l’Esprit Saint. (Ⅵ)

*****

En leur disant : donnez-moi aussi cette puissance, que tous ceux à qui j’imposerai les mains reçoivent le Saint-Esprit. (Ⅶ)

*****

Donnez-moi aussi ce pouvoir, afin que tous ceux à qui j'imposerai les mains reçoivent le Saint-Esprit. (Ⅷ)

*****

8. 20  
Mais Pierre lui dit :" Périsse ton argent avec toi, puisque tu as pensé acquérir le don de Dieu à prix d'argent !

Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait à prix d'argent! (Ⅰ)

*****

Πέτρος δὲ εἶπεν πρὸς αὐτόν· Τὸ ἀργύριόν σου σὺν σοὶ εἴη εἰς ἀπώλειαν ὅτι τὴν δωρεὰν τοῦ θεοῦ ἐνόμισας διὰ χρημάτων κτᾶσθαι. (Ⅲ)

*****

Pecunia tua tecum sit in perditionem : quoniam donum Dei existimasti pecunia possideri. (Ⅳ)

*****

Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, parce que tu as pensé acquérir avec de l’argent le don de Dieu. (Ⅵ)

*****

Mais Pierre lui dit : que ton argent périsse avec toi, puisque tu as estimé que le don de Dieu s’acquiert avec de l’argent. (Ⅶ)

*****

Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait avec de l'argent. (Ⅷ)

*****

8. 21  
Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n'est pas droit devant Dieu.

Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n'est pas droit devant Dieu. (Ⅰ)

*****

οὐκ ἔστιν σοι μερὶς οὐδὲ κλῆρος ἐν τῷ λόγῳ τούτῳ, ἡ γὰρ καρδία σου οὐκ ἔστιν εὐθεῖα ⸀ἔναντι τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Non est tibi pars neque sors in sermone isto : cor enim tuum non est rectum coram Deo. (Ⅳ)

*****

Tu n’as ni part ni portion dans cette affaire; car ton cœur n’est pas droit devant Dieu. (Ⅵ)

*****

Tu n’as point de part ni d’héritage en cette affaire : car ton cœur n’est point droit devant Dieu. (Ⅶ)

*****

Il n'y a pour toi ni part, ni lot en cette affaire; car ton cœur n'est pas droit devant Dieu. (Ⅷ)

*****

8. 22  
Repens-toi donc de ta malice, et prie le Seigneur de te pardonner, s'il est possible, la pensée de ton cœur,

Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton coeur te soit pardonnée, s'il est possible; (Ⅰ)

*****

μετανόησον οὖν ἀπὸ τῆς κακίας σου ταύτης, καὶ δεήθητι τοῦ ⸀κυρίου εἰ ἄρα ἀφεθήσεταί σοι ἡ ἐπίνοια τῆς καρδίας σου· (Ⅲ)

*****

Pœnitentiam itaque age ab hac nequitia tua : et roga Deum, si forte remittatur tibi hæc cogitatio cordis tui. (Ⅳ)

*****

Repens-toi donc de cette méchanceté, et supplie le Seigneur, afin que, si faire se peut, la pensée de ton cœur te soit pardonnée; (Ⅵ)

*****

Repens-toi donc de cette méchanceté, et prie Dieu, afin que s’il est possible, la pensée de ton cœur te soit pardonnée. (Ⅶ)

*****

Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie Dieu, que, s'il est possible, la pensée de ton coeur te soit pardonnée. (Ⅷ)

*****

8. 23  
car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité. "

car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité. (Ⅰ)

*****

εἰς γὰρ χολὴν πικρίας καὶ σύνδεσμον ἀδικίας ὁρῶ σε ὄντα. (Ⅲ)

*****

In felle enim amaritudinis, et obligatione iniquitatis, video te esse. (Ⅳ)

*****

car je vois que tu es dans un fiel d’amertume et dans un lien d’iniquité. (Ⅵ)

*****

Car je vois que tu es dans un fiel très amer, et dans un lien d’iniquité. (Ⅶ)

*****

Car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité. (Ⅷ)

*****

8. 24  
Et Simon répondit : " Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit. "

Simon répondit: Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit. (Ⅰ)

*****

ἀποκριθεὶς δὲ ὁ Σίμων εἶπεν· Δεήθητε ὑμεῖς ὑπὲρ ἐμοῦ πρὸς τὸν κύριον ὅπως μηδὲν ἐπέλθῃ ἐπ’ ἐμὲ ὧν εἰρήκατε. (Ⅲ)

*****

Respondens autem Simon, dixit : Precamini vos pro me ad Dominum, ut nihil veniat super me horum quæ dixistis. (Ⅳ)

*****

Et Simon, répondant, dit: Vous, suppliez le Seigneur pour moi, en sorte que rien ne vienne sur moi de ce dont vous avez parlé. (Ⅵ)

*****

Alors Simon répondit, et dit : vous, priez le Seigneur pour moi, afin que rien ne vienne sur moi des choses que vous avez dites. (Ⅶ)

*****

Mais Simon répondit et dit: Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit. (Ⅷ)

*****

8. 25  
Eux donc, après avoir rendu témoignage et annoncé la parole du Seigneur, en retournant à Jérusalem, annonçaient la bonne nouvelle dans plusieurs villages des Samaritains.

Après avoir rendu témoignage à la parole du Seigneur, et après l'avoir prêchée, Pierre et Jean retournèrent à Jérusalem, en annonçant la bonne nouvelle dans plusieurs villages des Samaritains. (Ⅰ)

*****

Οἱ μὲν οὖν διαμαρτυράμενοι καὶ λαλήσαντες τὸν λόγον τοῦ κυρίου ⸀ὑπέστρεφον εἰς ⸀Ἱεροσόλυμα, πολλάς τε κώμας τῶν Σαμαριτῶν ⸀εὐηγγελίζοντο. (Ⅲ)

*****

Et illi quidem testificati, et locuti verbum Domini, redibant Jerosolymam, et multis regionibus Samaritanorum evangelizabant.\ (Ⅳ)

*****

Eux donc, après avoir rendu témoignage et avoir annoncé la parole du Seigneur, s’en retournaient à Jérusalem; et ils évangélisaient plusieurs villages des Samaritains. (Ⅵ)

*****

Eux donc après avoir prêché et annoncé la parole du Seigneur, retournèrent à Jérusalem, et annoncèrent l’Evangile en plusieurs bourgades des Samaritains. (Ⅶ)

*****

Ayant donc rendu témoignage à la parole du Seigneur, et l'ayant annoncée, ils retournèrent à Jérusalem, et prêchèrent l'Évangile en plusieurs villages des Samaritains. (Ⅷ)

*****

8. 26  
Or un ange du Seigneur, s'adressant à Philippe, (lui) dit : " Lève-toi, et va, vers le milieu du jour, sur la route qui descend de Jérusalem à Gaza; elle est déserte. "

Un ange du Seigneur, s'adressant à Philippe, lui dit: Lève-toi, et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert. (Ⅰ)

*****

Ἄγγελος δὲ κυρίου ἐλάλησεν πρὸς Φίλιππον λέγων· Ἀνάστηθι καὶ πορεύου κατὰ μεσημβρίαν ἐπὶ τὴν ὁδὸν τὴν καταβαίνουσαν ἀπὸ Ἰερουσαλὴμ εἰς Γάζαν· αὕτη ἐστὶν ἔρημος. (Ⅲ)

*****

Angelus autem Domini locutus est ad Philippum, dicens : Surge, et vade contra meridianum, ad viam quæ descendit ab Jerusalem in Gazam : hæc est deserta. (Ⅳ)

*****

Et un ange du Seigneur parla à Philippe, disant: Lève-toi, et va vers le midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, lequel est désert. (Ⅵ)

*****

Puis l’Ange du Seigneur parla à Philippe, en disant : lève-toi, et t’en va vers le Midi, au chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celle qui est déserte. (Ⅶ)

*****

Or un ange du Seigneur parla à Philippe, et lui dit: Lève-toi, et va vers le midi, sur le chemin désert qui descend de Jérusalem à Gaza. (Ⅷ)

*****

8. 27  
Il se leva et partit. Et voici qu'un Ethiopien, eunuque, ministre de Candace, reine des Ethiopiens, et surintendant de tout son trésor, venu à Jérusalem pour adorer,

Il se leva, et partit. Et voici, un Éthiopien, un eunuque, ministre de Candace, reine d'Éthiopie, et surintendant de tous ses trésors, venu à Jérusalem pour adorer, (Ⅰ)

*****

καὶ ἀναστὰς ἐπορεύθη, καὶ ἰδοὺ ἀνὴρ Αἰθίοψ εὐνοῦχος δυνάστης ⸀Κανδάκης βασιλίσσης Αἰθιόπων, ὃς ἦν ἐπὶ πάσης τῆς γάζης αὐτῆς, ὃς ἐληλύθει προσκυνήσων εἰς Ἰερουσαλήμ, (Ⅲ)

*****

Et surgens abiit. Et ecce vir Æthiops, eunuchus, potens Candacis reginæ Æthiopum, qui erat super omnes gazas ejus, venerat adorare in Jerusalem : (Ⅳ)

*****

Et lui, se levant, s’en alla. Et voici, un Éthiopien, eunuque, homme puissant à la cour de Candace, reine des Éthiopiens, intendant de tous ses trésors, et qui était venu pour adorer à Jérusalem, (Ⅵ)

*****

Lui donc se levant, s’en alla ; et voici un homme Ethiopien, Eunuque, qui était un des principaux Seigneurs de la Cour de Candace, Reine des Ethiopiens, commis sur toutes ses richesses, et qui était venu pour adorer à Jérusalem ; (Ⅶ)

*****

S'étant levé, il partit. Or voici, un Éthiopien, eunuque, grand ministre de Candace, reine d'Éthiopie, surintendant de tous ses trésors, venu à Jérusalem pour adorer, (Ⅷ)

*****

8. 28  
s'en retournait, assis sur son char, et lisait le prophète Isaïe.

s'en retournait, assis sur son char, et lisait le prophète Ésaïe. (Ⅰ)

*****

ἦν ⸀τε ὑποστρέφων καὶ καθήμενος ἐπὶ τοῦ ἅρματος αὐτοῦ καὶ ἀνεγίνωσκεν τὸν προφήτην Ἠσαΐαν. (Ⅲ)

*****

et revertebatur sedens super currum suum, legensque Isaiam prophetam. (Ⅳ)

*****

s’en retournait; et il était assis dans son char et lisait le prophète Ésaïe. (Ⅵ)

*****

S’en retournait, assis dans son chariot ; et il lisait le Prophète Esaïe. (Ⅶ)

*****

S'en retournait, et assis sur son chariot, lisait le prophète Ésaïe. (Ⅷ)

*****

8. 29  
L'Esprit dit à Philippe : " Avance, et tiens-toi près de ce char. "

L'Esprit dit à Philippe: Avance, et approche-toi de ce char. (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ τὸ πνεῦμα τῷ Φιλίππῳ· Πρόσελθε καὶ κολλήθητι τῷ ἅρματι τούτῳ. (Ⅲ)

*****

Dixit autem Spiritus Philippo : Accede, et adjunge te ad currum istum. (Ⅳ)

*****

Et l’Esprit dit à Philippe: Approche-toi et joins-toi à ce char. (Ⅵ)

*****

Et l’Esprit dit à Philippe : approche-toi, et te joins à ce chariot. (Ⅶ)

*****

Alors l'Esprit dit à Philippe: Approche-toi, et rejoins ce chariot. (Ⅷ)

*****

8. 30  
Philippe accourut, l'entendit qui lisait le prophète Isaïe, et dit : " Comprends-tu bien ce que tu lis? "

Philippe accourut, et entendit l'Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Il lui dit: Comprends-tu ce que tu lis? (Ⅰ)

*****

προσδραμὼν δὲ ὁ Φίλιππος ἤκουσεν αὐτοῦ ἀναγινώσκοντος ⸂Ἠσαΐαν τὸν προφήτην⸃ καὶ εἶπεν· Ἆρά γε γινώσκεις ἃ ἀναγινώσκεις; (Ⅲ)

*****

Accurrens autem Philippus, audivit eum legentem Isaiam prophetam, et dixit : Putasne intelligis quæ legis ? (Ⅳ)

*****

Et Philippe étant accouru, l’entendit qui lisait le prophète Ésaïe; et il dit: Mais comprends-tu ce que tu lis? (Ⅵ)

*****

Et Philippe y étant accouru, il l’entendit lisant le Prophète Esaïe ; et il lui dit : mais comprends-tu ce que tu lis ? (Ⅶ)

*****

Et Philippe, étant accouru, entendit qu'il lisait le prophète Ésaïe; et il lui dit: Comprends-tu bien ce que tu lis? (Ⅷ)

*****

8. 31  
L'autre dit : " Et comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide? " Et il pria Philippe de monter et de s'asseoir avec lui.

Il répondit: Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide? Et il invita Philippe à monter et à s'asseoir avec lui. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν· Πῶς γὰρ ἂν δυναίμην ἐὰν μή τις ⸀ὁδηγήσει με; παρεκάλεσέν τε τὸν Φίλιππον ἀναβάντα καθίσαι σὺν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Qui ait : Et quomodo possum, si non aliquis ostenderit mihi ? Rogavitque Philippum ut ascenderet, et sederet secum. (Ⅳ)

*****

Et il dit: Comment donc le pourrais-je, si quelqu’un ne me conduit? Et il pria Philippe de monter et de s’asseoir avec lui. (Ⅵ)

*****

Et il lui dit : mais comment le pourrais-je comprendre, si quelqu’un ne me guide ? et il pria Philippe de monter et s’asseoir avec lui. (Ⅶ)

*****

Il lui répondit: Comment le pourrais-je, si quelqu'un ne me guide? Et il pria Philippe de monter, et de s'asseoir auprès de lui. (Ⅷ)

*****

8. 32  
Or le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci : Comme une brebis, il a été mené à la tuerie; et comme un agneau muet devant celui qui le tond, ainsi il n'ouvre pas la bouche.

Le passage de l'Écriture qu'il lisait était celui-ci: Il a été mené comme une brebis à la boucherie; Et, comme un agneau muet devant celui qui le tond, Il n'a point ouvert la bouche. (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ περιοχὴ τῆς γραφῆς ἣν ἀνεγίνωσκεν ἦν αὕτη· Ὡς πρόβατον ἐπὶ σφαγὴν ἤχθη, καὶ ὡς ἀμνὸς ἐναντίον τοῦ ⸀κείραντος αὐτὸν ἄφωνος, οὕτως οὐκ ἀνοίγει τὸ στόμα αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Locus autem Scripturæ quem legebat, erat hic : [Tamquam ovis ad occisionem ductus est :/ et sicut agnus coram tondente se, sine voce,/ sic non aperuit os suum./ (Ⅳ)

*****

Or le passage de l’écriture qu’il lisait était celui-ci: «Il a été mené comme une brebis à la boucherie; et comme un agneau, muet devant celui qui le tond, ainsi il n’ouvre point sa bouche; (Ⅵ)

*****

Or le passage de l’Ecriture qu’il lisait était celui-ci : il a été mené comme une brebis à la boucherie, et comme un agneau muet devant celui qui le tond ; en sorte qu’il n’a point ouvert sa bouche. (Ⅶ)

*****

Or, le passage de l'Écriture qu'il lisait, était celui-ci: Il a été mené à la tuerie comme une brebis; et comme un agneau, muet devant celui qui le tond, il n'a pas ouvert la bouche. (Ⅷ)

*****

8. 33  
C'est dans son humiliation que son jugement a été enlevé. Sa génération, qui la racontera? Car sa vie a été retranchée de la terre. "

Dans son humiliation, son jugement a été levé. Et sa postérité, qui la dépeindra? Car sa vie a été retranchée de la terre. (Ⅰ)

*****

ἐν τῇ ⸀ταπεινώσει ἡ κρίσις αὐτοῦ ἤρθη· ⸀τὴν γενεὰν αὐτοῦ τίς διηγήσεται; ὅτι αἴρεται ἀπὸ τῆς γῆς ἡ ζωὴ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

In humilitate judicium ejus sublatum est./ Generationem ejus quis enarrabit ?/ quoniam tolletur de terra vita ejus.] (Ⅳ)

*****

dans son humiliation, son jugement a été ôté; et qui racontera sa génération? car sa vie est ôtée de la terre». (Ⅵ)

*****

En son abaissement son jugement a été haussé ; mais qui racontera sa durée ? car sa vie est enlevée de la terre. (Ⅶ)

*****

Sa condamnation a été levée dans son abaissement. Mais qui pourra compter sa durée? Car sa vie a été retranchée de la terre. (Ⅷ)

*****

8. 34  
L'eunuque reprit et dit à Philippe : " Je te prie, de qui le prophète dit-il cela? Est-ce de lui-même ou de quelque autre? "

L'eunuque dit à Philippe: Je te prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi? Est-ce de lui-même, ou de quelque autre? (Ⅰ)

*****

ἀποκριθεὶς δὲ ὁ εὐνοῦχος τῷ Φιλίππῳ εἶπεν· Δέομαί σου, περὶ τίνος ὁ προφήτης λέγει ⸀τοῦτο; περὶ ἑαυτοῦ ἢ περὶ ἑτέρου τινός; (Ⅲ)

*****

Respondens autem eunuchus Philippo, dixit : Obsecro te, de quo propheta dicit hoc ? de se, an de alio aliquo ? (Ⅳ)

*****

Et l’eunuque, répondant, dit à Philippe: Je te prie, de qui le prophète dit-il cela? De lui-même, ou de quelque autre? (Ⅵ)

*****

Et l’Eunuque prenant la parole, dit à Philippe : je te prie, de qui est-ce que le Prophète dit cela : est-ce de lui-même, ou de quelque autre ? (Ⅶ)

*****

Et l'eunuque prenant la parole dit à Philippe: Je te prie, de qui le prophète dit-il cela? Est-ce de lui-même ou de quelque autre? (Ⅷ)

*****

8. 35  
Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage de l'Ecriture, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus.

Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. (Ⅰ)

*****

ἀνοίξας δὲ ὁ Φίλιππος τὸ στόμα αὐτοῦ καὶ ἀρξάμενος ἀπὸ τῆς γραφῆς ταύτης εὐηγγελίσατο αὐτῷ τὸν Ἰησοῦν. (Ⅲ)

*****

Aperiens autem Philippus os suum, et incipiens a Scriptura ista, evangelizavit illi Jesum. (Ⅳ)

*****

Et Philippe, ouvrant sa bouche et commençant par cette écriture, lui annonça Jésus. (Ⅵ)

*****

Alors Philippe ouvrant sa bouche, et commençant par cette Ecriture, lui annonça Jésus. (Ⅶ)

*****

Philippe prenant la parole et commençant par cet endroit de l'Écriture, lui annonça l'Évangile de Jésus. (Ⅷ)

*****

8. 36  
Or, chemin faisant, ils rencontrèrent de l'eau, et l'eunuque dit : " Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé? "

Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau. Et l'eunuque dit: Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je ne sois baptisé? (Ⅰ)

*****

ὡς δὲ ἐπορεύοντο κατὰ τὴν ὁδόν, ἦλθον ἐπί τι ὕδωρ, καί φησιν ὁ εὐνοῦχος· Ἰδοὺ ὕδωρ, τί κωλύει με ⸀βαπτισθῆναι; (Ⅲ)

*****

Et dum irent per viam, venerunt ad quamdam aquam : et ait eunuchus : Ecce aqua : quid prohibet me baptizari ? (Ⅳ)

*****

Et comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à une eau, et l’eunuque dit: Voici de l’eau, qu’est-ce qui m’empêche d’être baptisé? (Ⅵ)

*****

Et comme ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à [un lieu où il y avait] de l’eau ; et l’Eunuque dit : voici de l’eau, qu’est-ce qui empêche que je ne sois baptisé ? (Ⅶ)

*****

Et comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau; et l'eunuque dit: Voici de l'eau, qu'est-ce qui m'empêche d'être baptisé? (Ⅷ)

*****

8. 37  
(Philippe dit: Si tu crois de tout ton coeur, cela est possible. L'eunuque répondit: Je crois que Jésus Christ est le Fils de Dieu.)

Philippe dit: Si tu crois de tout ton coeur, cela est possible. L'eunuque répondit: Je crois que Jésus Christ est le Fils de Dieu. (Ⅰ)

*****

Dixit autem Philippus : Si credis ex toto corde, licet. Et respondens ait : Credo Filium Dei esse Jesum Christum. (Ⅳ)

*****

Et Philippe dit : si tu crois de tout ton cœur, cela t’est permis ; et [l’Eunuque] répondant, dit : Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. (Ⅶ)

*****

Et Philippe lui dit: Si tu crois de tout ton cour, cela t'est permis. Et l'eunuque répondant, dit: Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. (Ⅷ)

*****

8. 38  
Et il ordonna d'arrêter le char, et ils descendirent tous deux dans l'eau, Philippe et l'eunuque, et (Philippe) le baptisa.

Il fit arrêter le char; Philippe et l'eunuque descendirent tous deux dans l'eau, et Philippe baptisa l'eunuque. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκέλευσεν στῆναι τὸ ἅρμα, καὶ κατέβησαν ἀμφότεροι εἰς τὸ ὕδωρ ὅ τε Φίλιππος καὶ ὁ εὐνοῦχος, καὶ ἐβάπτισεν αὐτόν. (Ⅲ)

*****

Et jussit stare currum : et descenderunt uterque in aquam, Philippus et eunuchus, et baptizavit eum. (Ⅳ)

*****

Et il donna l’ordre qu’on arrêtât le char, et ils descendirent tous deux à l’eau, et Philippe et l’eunuque; et Philippe le baptisa. (Ⅵ)

*****

Et ayant commandé qu’on arrêtât le chariot, ils descendirent tous deux dans l’eau, Philippe et l’Eunuque ; et [Philippe] le baptisa. (Ⅶ)

*****

Et il commanda qu'on arrêtât le chariot; et ils descendirent tous deux dans l'eau, Philippe et l'eunuque; et Philippe le baptisa. (Ⅷ)

*****

8. 39  
Mais, quand ils furent remontés de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l'eunuque ne le vit plus, car il poursuivait tout joyeux sa route.

Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l'eunuque ne le vit plus. Tandis que, joyeux, il poursuivait sa route, (Ⅰ)

*****

ὅτε δὲ ἀνέβησαν ἐκ τοῦ ὕδατος, πνεῦμα κυρίου ἥρπασεν τὸν Φίλιππον, καὶ οὐκ εἶδεν αὐτὸν οὐκέτι ὁ εὐνοῦχος, ἐπορεύετο γὰρ τὴν ὁδὸν αὐτοῦ χαίρων. (Ⅲ)

*****

Cum autem ascendissent de aqua, Spiritus Domini rapuit Philippum, et amplius non vidit eum eunuchus. Ibat autem per viam suam gaudens. (Ⅳ)

*****

Et, quand ils furent remontés hors de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’eunuque ne le vit plus, car il continua son chemin tout joyeux; (Ⅵ)

*****

Et quand ils furent remontés hors de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’Eunuque ne le vit plus ; et tout joyeux il continua son chemin. (Ⅶ)

*****

Mais quand ils furent ressortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l'eunuque ne le vit plus; car il continua son chemin plein de joie, (Ⅷ)

*****

8. 40  
Quant à Philippe, il se trouva dans Azot, et il alla jusqu'à Césarée, en annonçant la bonne nouvelle dans toutes les villes par où il passait.

Philippe se trouva dans Azot, d'où il alla jusqu'à Césarée, en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait. (Ⅰ)

*****

Φίλιππος δὲ εὑρέθη εἰς Ἄζωτον, καὶ διερχόμενος εὐηγγελίζετο τὰς πόλεις πάσας ἕως τοῦ ἐλθεῖν αὐτὸν εἰς Καισάρειαν. (Ⅲ)

*****

Philippus autem inventus est in Azoto, et pertransiens evangelizabat civitatibus cunctis, donec veniret Cæsaream. (Ⅳ)

*****

mais Philippe fut trouvé à Azot; et en passant au travers du pays, il évangélisa toutes les villes, jusqu’à ce qu’il fut arrivé à Césarée. (Ⅵ)

*****

Mais Philippe se trouva dans Azote, et en passant il annonça l’Evangile dans toutes les villes, jusqu’à ce qu’il fût arrivé à Césarée. (Ⅶ)

*****

Et Philippe se trouva dans Azot; et il évangélisait par toutes les villes où il passait, jusqu'à ce qu'il vînt à Césarée. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 8

| | | | | | | 8| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥