Actes
Onelittleangel > > Actes  >
(44 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

27. 1  
Lorsqu'il eut été décidé que nous nous embarquerions pour l'Italie, on remit Paul et quelques autres prisonniers à un centurion, nommé Julius, de la cohorte Augusta.

Lorsqu'il fut décidé que nous nous embarquerions pour l'Italie, on remit Paul et quelques autres prisonniers à un centenier de la cohorte Auguste, nommé Julius. (Ⅰ)

*****

Ὡς δὲ ἐκρίθη τοῦ ἀποπλεῖν ἡμᾶς εἰς τὴν Ἰταλίαν, παρεδίδουν τόν τε Παῦλον καί τινας ἑτέρους δεσμώτας ἑκατοντάρχῃ ὀνόματι Ἰουλίῳ σπείρης Σεβαστῆς. (Ⅲ)

*****

Ut autem judicatum est navigare eum in Italiam, et tradi Paulum cum reliquis custodiis centurioni nomine Julio cohortis Augustæ, (Ⅳ)

*****

Or après qu’il eut été décidé que nous ferions voile pour l’Italie, ils remirent Paul et quelques autres prisonniers à un centurion nommé Jules, de la cohorte Auguste. (Ⅵ)

*****

Or après qu’il eut été résolu que nous naviguerions en Italie, ils remirent Paul avec quelques autres prisonniers à un nommé Jule, centenier d’une cohorte [de la Légion] appelée Auguste. (Ⅶ)

*****

Après qu'il eut été résolu que nous nous embarquerions pour l'Italie, on confia Paul et quelques autres prisonniers à un centenier nommé Julius, de la cohorte appelée Auguste; (Ⅷ)

*****

27. 2  
Nous montâmes sur un vaisseau d'Adramytte qui devait faire voile vers les côtes de l'Asie pour les longer, et nous partîmes, ayant avec nous Aristarque, Macédonien de Thessalonique.

Nous montâmes sur un navire d'Adramytte, qui devait côtoyer l'Asie, et nous partîmes, ayant avec nous Aristarque, Macédonien de Thessalonique. (Ⅰ)

*****

ἐπιβάντες δὲ πλοίῳ Ἀδραμυττηνῷ ⸀μέλλοντι πλεῖν ⸀εἰς τοὺς κατὰ τὴν Ἀσίαν τόπους ἀνήχθημεν ὄντος σὺν ἡμῖν Ἀριστάρχου Μακεδόνος Θεσσαλονικέως· (Ⅲ)

*****

ascendentes navem Adrumetinam, incipientes navigare circa Asiæ loca, sustulimus, perseverante nobiscum Aristarcho Macedone Thessalonicensi. (Ⅳ)

*****

Et étant montés sur un navire d’Adramytte devant faire voile pour les lieux qui sont situés le long de la côte d’Asie, nous partîmes, Aristarque, Macédonien de Thessalonique, étant avec nous. (Ⅵ)

*****

Et étant montés dans un navire d’Adramite, nous partîmes pour tirer vers les quartiers d’Asie, et Aristarque Macédonien [de la ville] de Thessalonique, était avec nous. (Ⅶ)

*****

Et étant montés sur un vaisseau d'Adramytte, nous partîmes, devant toucher aux lieux du littoral de l'Asie, ayant avec nous Aristarque, Macédonien de Thessalonique. (Ⅷ)

*****

27. 3  
Le jour suivant, nous abordâmes à Sidon, et Julius, qui traitait Paul avec bienveillance, lui permit d'aller chez ses amis et de recevoir leurs soins.

Le jour suivant, nous abordâmes à Sidon; et Julius, qui traitait Paul avec bienveillance, lui permit d'aller chez ses amis et de recevoir leurs soins. (Ⅰ)

*****

τῇ τε ἑτέρᾳ κατήχθημεν εἰς Σιδῶνα, φιλανθρώπως τε ὁ Ἰούλιος τῷ Παύλῳ χρησάμενος ἐπέτρεψεν πρὸς τοὺς φίλους ⸀πορευθέντι ἐπιμελείας τυχεῖν. (Ⅲ)

*****

Sequenti autem die devenimus Sidonem. Humane autem tractans Julius Paulum, permisit ad amicos ire, et curam sui agere. (Ⅳ)

*****

Et le jour suivant nous arrivâmes à Sidon; et Jules, traitant Paul avec humanité, lui permit d’aller vers ses amis pour jouir de leurs soins. (Ⅵ)

*****

Le jour suivant nous arrivâmes à Sidon ; et Jules traitant humainement Paul, lui permit d’aller vers ses amis, afin qu’ils eussent soin de lui. (Ⅶ)

*****

Le jour suivant, nous abordâmes à Sidon; et Julius, traitant Paul avec humanité, lui permit d'aller chez ses amis, pour recevoir leurs soins. (Ⅷ)

*****

27. 4  
Etant partis de là, nous côtoyâmes l'île de Chypre, parce que les vents étaient contraires.

Partis de là, nous longeâmes l'île de Chypre, parce que les vents étaient contraires. (Ⅰ)

*****

κἀκεῖθεν ἀναχθέντες ὑπεπλεύσαμεν τὴν Κύπρον διὰ τὸ τοὺς ἀνέμους εἶναι ἐναντίους, (Ⅲ)

*****

Et inde cum sustulissemus, subnavigavimus Cyprum, propterea quod essent venti contrarii. (Ⅳ)

*****

Et étant partis de là, nous voguâmes à l’abri de Chypre, parce que les vents étaient contraires; (Ⅵ)

*****

Puis étant partis de là, nous tînmes notre route au-dessous de Cypre, parce que les vents étaient contraires. (Ⅶ)

*****

Puis étant partis de là, nous naviguâmes en dessous de l'île de Cypre, parce que les vents étaient contraires. (Ⅷ)

*****

27. 5  
Après avoir traversé la mer qui baigne la Cilicie et la Pamphylie, nous arrivâmes à Myre de Lycie.

Après avoir traversé la mer qui baigne la Cilicie et la Pamphylie, nous arrivâmes à Myra en Lycie. (Ⅰ)

*****

τό τε πέλαγος τὸ κατὰ τὴν Κιλικίαν καὶ Παμφυλίαν διαπλεύσαντες κατήλθομεν εἰς Μύρα τῆς Λυκίας. (Ⅲ)

*****

Et pelagus Ciliciæ et Pamphyliæ navigantes, venimus Lystram, quæ est Lyciæ : (Ⅳ)

*****

et après avoir traversé la mer qui baigne la Cilicie et la Pamphylie, nous arrivâmes à Myra en Lycie; (Ⅵ)

*****

Et après avoir passé la mer qui est vis-à-vis de la Cilicie et de la Pamphylie, nous vînmes à Myra, [ville] de Lycie, (Ⅶ)

*****

Et après avoir traversé la mer de Cilicie et de Pamphylie, nous abordâmes à Myrrha en Lycie, (Ⅷ)

*****

27. 6  
Le centurion y ayant trouvé un vaisseau d'Alexandrie en partance pour l'Italie, il nous transborda.

Et là, le centenier, ayant trouvé un navire d'Alexandrie qui allait en Italie, nous y fit monter. (Ⅰ)

*****

κἀκεῖ εὑρὼν ὁ ⸀ἑκατοντάρχης πλοῖον Ἀλεξανδρῖνον πλέον εἰς τὴν Ἰταλίαν ἐνεβίβασεν ἡμᾶς εἰς αὐτό. (Ⅲ)

*****

et ibi inveniens centurio navem Alexandrinam navigantem in Italiam, transposuit nos in eam. (Ⅳ)

*****

et là, le centurion ayant trouvé un navire d’Alexandrie qui allait en Italie, nous y fit monter. (Ⅵ)

*****

Où le centenier trouva un navire d’Alexandrie qui allait en Italie, dans lequel il nous fit monter. (Ⅶ)

*****

Et le centenier y ayant trouvé un vaisseau d'Alexandrie, qui allait en Italie, nous y fit monter. (Ⅷ)

*****

27. 7  
Naviguant lentement pendant plusieurs jours et parvenus non sans peine à la hauteur de Cnide, le vent ne nous étant pas favorable, nous passâmes en dessous de la Crète, du côté de Salmoné,

Pendant plusieurs jours nous naviguâmes lentement, et ce ne fut pas sans difficulté que nous atteignîmes la hauteur de Cnide, où le vent ne nous permit pas d'aborder. Nous passâmes au-dessous de l'île de Crète, du côté de Salmone. (Ⅰ)

*****

ἐν ἱκαναῖς δὲ ἡμέραις βραδυπλοοῦντες καὶ μόλις γενόμενοι κατὰ τὴν Κνίδον, μὴ προσεῶντος ἡμᾶς τοῦ ἀνέμου, ὑπεπλεύσαμεν τὴν Κρήτην κατὰ Σαλμώνην, (Ⅲ)

*****

Et cum multis diebus tarde navigaremus, et vix devenissemus contra Gnidum, prohibente nos vento, adnavigavimus Cretæ juxta Salmonem : (Ⅳ)

*****

Et naviguant pesamment durant plusieurs jours, et étant arrivés avec peine à la hauteur de Cnide, le vent ne nous permettant pas d’avancer, nous côtoyâmes la Crète, vis-à-vis de Salmone; (Ⅵ)

*****

Et comme nous naviguions pesamment durant plusieurs jours, en sorte qu’à grande peine pûmes-nous arriver jusques à la vue de Guide, parce que le vent ne nous poussait point, nous passâmes au-dessous de Crète, vers Salmone. (Ⅶ)

*****

Et comme pendant plusieurs jours nous avancions fort peu, et que nous n'étions arrivés qu'avec peine vis-à-vis de Gnide, parce que le vent ne nous permettait pas d'avancer, nous naviguâmes en dessous de la Crète, vers Salmone; (Ⅷ)

*****

27. 8  
et longeant la côte non sans peine, nous arrivâmes à un endroit appelé Beaux-Ports, près duquel était la ville de Lasaia.

Nous la côtoyâmes avec peine, et nous arrivâmes à un lieu nommé Beaux Ports, près duquel était la ville de Lasée. (Ⅰ)

*****

μόλις τε παραλεγόμενοι αὐτὴν ἤλθομεν εἰς τόπον τινὰ καλούμενον Καλοὺς Λιμένας ᾧ ἐγγὺς ⸂ἦν πόλις⸃ ⸀Λασαία. (Ⅲ)

*****

et vix juxta navigantes, venimus in locum quemdam qui vocatur Boniportus, cui juxta erat civitas Thalassa. (Ⅳ)

*****

et l’ayant longée avec peine, nous arrivâmes en un lieu qui est appelé Beaux-Ports, près duquel était la ville de Lasée. (Ⅵ)

*****

Et la côtoyant avec peine, nous vînmes en un lieu qui est appelé Beaux-ports, près duquel était la ville de Lasée. (Ⅶ)

*****

Et la côtoyant avec difficulté, nous vînmes dans un lieu appelé Beaux-Ports, près duquel est la ville de Lasée. (Ⅷ)

*****

27. 9  
Comme un temps assez long s'était écoulé et que la navigation devenait dangereuse, car l'(époque du) jeûne était passée, Paul avertit (les autres), leur disant :

Un temps assez long s'était écoulé, et la navigation devenait dangereuse, car l'époque même du jeûne était déjà passée. (Ⅰ)

*****

Ἱκανοῦ δὲ χρόνου διαγενομένου καὶ ὄντος ἤδη ἐπισφαλοῦς τοῦ πλοὸς διὰ τὸ καὶ τὴν νηστείαν ἤδη παρεληλυθέναι, παρῄνει ὁ Παῦλος (Ⅲ)

*****

Multo autem tempore peracto, et cum jam non esset tuta navigatio eo quod et jejunium jam præteriisset, consolabatur eos Paulus, (Ⅳ)

*****

Et comme il s’était écoulé assez de temps, et que la navigation était déjà périlleuse, parce que le jeûne aussi était déjà passé, (Ⅵ)

*****

Et parce qu’il s’était écoulé beaucoup de temps, et que la navigation était déjà périlleuse, vu que même le jeûne était déjà passé, Paul les exhortait, (Ⅶ)

*****

Comme il s'était écoulé beaucoup de temps, et que la navigation devenait dangereuse, puisque le temps du jeûne était déjà passé, Paul les avertit, (Ⅷ)

*****

27. 10  
" O hommes, je vois que la navigation va se faire avec du danger et de graves dommages non seulement pour la cargaison et le vaisseau, mais encore pour nos personnes. "

C'est pourquoi Paul avertit les autres, en disant: O hommes, je vois que la navigation ne se fera pas sans péril et sans beaucoup de dommage, non seulement pour la cargaison et pour le navire, mais encore pour nos personnes. (Ⅰ)

*****

λέγων αὐτοῖς· Ἄνδρες, θεωρῶ ὅτι μετὰ ὕβρεως καὶ πολλῆς ζημίας οὐ μόνον τοῦ φορτίου καὶ τοῦ πλοίου ἀλλὰ καὶ τῶν ψυχῶν ἡμῶν μέλλειν ἔσεσθαι τὸν πλοῦν. (Ⅲ)

*****

dicens eis : Viri, video quoniam cum injuria et multo damno non solum oneris, et navis, sed etiam animarum nostrarum incipit esse navigatio. (Ⅳ)

*****

Paul les avertissait, disant: Hommes, je vois que la navigation sera accompagnée de revers et de beaucoup de dommage, non seulement quant au chargement et au navire, mais même quant à nos vies. (Ⅵ)

*****

En leur disant : hommes, je vois que la navigation sera périlleuse et que nous serons exposés non seulement à la perte de la charge du vaisseau, mais même de nos propres vies. (Ⅶ)

*****

Et dit: Je vois que la navigation sera accompagnée de périls et de grand dommage, non seulement pour le vaisseau et pour sa charge, mais encore pour nos personnes. (Ⅷ)

*****

27. 11  
Mais le centurion avait plus de confiance dans le pilote et le patron du vaisseau que dans les dires de Paul.

Le centenier écouta le pilote et le patron du navire plutôt que les paroles de Paul. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἑκατοντάρχης τῷ κυβερνήτῃ καὶ τῷ ναυκλήρῳ ⸂μᾶλλον ἐπείθετο⸃ ἢ τοῖς ⸀ὑπὸ Παύλου λεγομένοις. (Ⅲ)

*****

Centurio autem gubernatori et nauclero magis credebat, quam his quæ a Paulo dicebantur. (Ⅳ)

*****

Mais le centurion se fiait plus au pilote et au patron du navire qu’à ce que Paul disait. (Ⅵ)

*****

Mais le centenier croyait plus le Pilote, et le maître du navire, que ce que Paul disait. (Ⅶ)

*****

Mais le centenier ajoutait plus de foi au pilote et au maître du vaisseau, qu'à ce que Paul disait. (Ⅷ)

*****

27. 12  
Et comme le port n'était pas bon pour hiverner, la plupart furent d'avis d'en partir, dans l'espoir de rallier, pour (y) passer l'hiver, Phénix, port de Crète qui regarde le sud-ouest et le nord-ouest.

Et comme le port n'était pas bon pour hiverner, la plupart furent d'avis de le quitter pour tâcher d'atteindre Phénix, port de Crète qui regarde le sud-ouest et le nord-ouest, afin d'y passer l'hiver. (Ⅰ)

*****

ἀνευθέτου δὲ τοῦ λιμένος ὑπάρχοντος πρὸς παραχειμασίαν οἱ πλείονες ἔθεντο βουλὴν ἀναχθῆναι ⸀ἐκεῖθεν, εἴ πως δύναιντο καταντήσαντες εἰς Φοίνικα παραχειμάσαι, λιμένα τῆς Κρήτης βλέποντα κατὰ λίβα καὶ κατὰ χῶρον. (Ⅲ)

*****

Et cum aptus portus non esset ad hiemandum, plurimi statuerunt consilium navigare inde, si quomodo possent, devenientes Phœnicen hiemare, portum Cretæ respicientem ad Africum et ad Corum. (Ⅳ)

*****

Et comme le port n’était pas commode pour hiverner, la plupart furent d’avis de partir de là, afin d’atteindre, s’il était possible, Phénice, port de Crète regardant vers le nord-est et le sud-est, afin d’y passer l’hiver. (Ⅵ)

*****

Et parce que le port n’était pas propre pour y passer l’hiver, la plupart furent d’avis de partir de là, pour [tâcher] d’aborder à Phénix, qui est un port de Crète, situé contre le vent d’Afrique et du couchant septentrional, afin d’y passer l’hiver. (Ⅶ)

*****

Et comme le port n'était pas propre pour hiverner, la plupart furent d'avis de partir de là, pour tâcher de gagner Phœnice, port de Crète, qui regarde le vent d'Afrique et le nord-ouest, afin d'y passer l'hiver. (Ⅷ)

*****

27. 13  
Un léger vent du sud vint à souffler; se croyant maîtres d'exécuter leur dessin, ils levèrent (l'ancre) et côtoyèrent de près la Crète.

Un léger vent du sud vint à souffler, et, se croyant maîtres de leur dessein, ils levèrent l'ancre et côtoyèrent de près l'île de Crète. (Ⅰ)

*****

Ὑποπνεύσαντος δὲ νότου δόξαντες τῆς προθέσεως κεκρατηκέναι ἄραντες ἆσσον παρελέγοντο τὴν Κρήτην. (Ⅲ)

*****

Aspirante autem austro, æstimantes propositum se tenere, cum sustulissent de Asson, legebant Cretam.\ (Ⅳ)

*****

Et comme le vent du midi soufflait doucement, pensant qu’ils étaient venus à bout de leur dessein, ils levèrent l’ancre et côtoyèrent de près l’île de Crète. (Ⅵ)

*****

Et le vent du Midi commençant à souffler doucement, ils crurent venir à bout de leur dessein, et étant partis, ils côtoyèrent Crète de plus près. (Ⅶ)

*****

Et le vent du midi ayant soufflé doucement, ils se crurent maîtres de leur dessein, et levant l'ancre, ils côtoyèrent de près la Crète. (Ⅷ)

*****

27. 14  
Mais bientôt en descendit un vent d'ouragan, appelé Euraquilon.

Mais bientôt un vent impétueux, qu'on appelle Euraquilon, se déchaîna sur l'île. (Ⅰ)

*****

μετ’ οὐ πολὺ δὲ ἔβαλεν κατ’ αὐτῆς ἄνεμος τυφωνικὸς ὁ καλούμενος ⸀Εὐρακύλων· (Ⅲ)

*****

Non post multum autem misit se contra ipsam ventus typhonicus, qui vocatur Euroaquilo. (Ⅳ)

*****

Mais un peu après, un vent orageux, appelé Euroclydon, descendit violemment de l’île. (Ⅵ)

*****

Mais un peu après un vent orageux [du nord-est], qu’on appelle Euroclydon, se leva du côté de l’île. (Ⅶ)

*****

Mais peu après, un vent impétueux, qu'on appelle Euroclydon, se déchaîna contre le rivage. (Ⅷ)

*****

27. 15  
Le vaisseau étant entraîné, sans pouvoir tenir tête au vente, nous nous laissâmes aller à la dérive.

Le navire fut entraîné, sans pouvoir lutter contre le vent, et nous nous laissâmes aller à la dérive. (Ⅰ)

*****

συναρπασθέντος δὲ τοῦ πλοίου καὶ μὴ δυναμένου ἀντοφθαλμεῖν τῷ ἀνέμῳ ἐπιδόντες ἐφερόμεθα. (Ⅲ)

*****

Cumque arrepta esset navis, et non posset conari in ventum, data nave flatibus, ferebamur. (Ⅳ)

*****

Et le navire étant emporté et ne pouvant tenir contre le vent, nous le laissâmes aller à la dérive et fûmes emportés. (Ⅵ)

*****

Et le navire étant emporté par le vent, de telle sorte qu’il ne pouvait point résister, nous fûmes emportés, ayant abandonné [le navire au vent]. (Ⅶ)

*****

Le vaisseau fut entraîné, et ne pouvant résister au vent, nous nous laissâmes emporter; (Ⅷ)

*****

27. 16  
Filant en dessous d'un îlot appelé Cauda, nous eûmes peine à nous rendre maîtres de la chaloupe.

Nous passâmes au-dessous d'une petite île nommée Clauda, et nous eûmes de la peine à nous rendre maîtres de la chaloupe; (Ⅰ)

*****

νησίον δέ τι ὑποδραμόντες καλούμενον ⸀Καῦδα ⸂ἰσχύσαμεν μόλις⸃ περικρατεῖς γενέσθαι τῆς σκάφης, (Ⅲ)

*****

In insulam autem quamdam decurrentes, quæ vocatur Cauda, potuimus vix obtinere scapham. (Ⅳ)

*****

Et courant sous une petite île appelée Clauda, nous nous rendîmes à grand’peine maîtres de la chaloupe; (Ⅵ)

*****

Et ayant passé au-dessous d’une petite île, appelée Clauda, à grande peine pûmes-nous être maîtres de l’esquif ; (Ⅶ)

*****

Et quand nous eûmes passé en dessous d'une petite île, appelée Clauda, nous eûmes de la peine à être maîtres de la chaloupe. (Ⅷ)

*****

27. 17  
Quand on l'eut hissée, on eut recours aux moyens de secours, on ceindra le vaisseau, et après qu'on eut lâché l'ancre flottante, dans la crainte d'échouer sur la Syrte, on fut emporté à la dérive.

après l'avoir hissée, on se servit des moyens de secours pour ceindre le navire, et, dans la crainte de tomber sur la Syrte, on abaissa les voiles. C'est ainsi qu'on se laissa emporter par le vent. (Ⅰ)

*****

ἣν ἄραντες βοηθείαις ἐχρῶντο ὑποζωννύντες τὸ πλοῖον· φοβούμενοί τε μὴ εἰς τὴν Σύρτιν ἐκπέσωσιν, χαλάσαντες τὸ σκεῦος, οὕτως ἐφέροντο. (Ⅲ)

*****

Qua sublata, adjutoriis utebantur, accingentes navem, timentes ne in Syrtim inciderent, summisso vase sic ferebantur. (Ⅳ)

*****

et l’ayant retirée à bord, ils employèrent des mesures de sûreté en liant le navire avec un câble passé dessous; et craignant de tomber sur les bancs de sable de la Syrte, ils descendirent les agrès supérieurs, et étaient ainsi emportés. (Ⅵ)

*****

Mais l’ayant tirée à nous, les [matelots] cherchaient tous les remèdes possibles, en liant le navire par-dessous ; et comme ils craignaient de tomber sur des bancs de sable, ils abattirent les voiles, et ils étaient portés de cette manière. (Ⅶ)

*****

L'ayant retirée, les matelots firent usage de secours, en liant le vaisseau avec des câbles; et craignant d'échouer sur la Syrte ils abaissèrent le mât; et ils étaient emportés ainsi. (Ⅷ)

*****

27. 18  
Comme nous étions violemment battus par la tempête, le lendemain on jeta de la cargaison,

Comme nous étions violemment battus par la tempête, le lendemain on jeta la cargaison à la mer, (Ⅰ)

*****

σφοδρῶς δὲ χειμαζομένων ἡμῶν τῇ ἑξῆς ἐκβολὴν ἐποιοῦντο, (Ⅲ)

*****

Valida autem nobis tempestate jactatis, sequenti die jactum fecerunt : (Ⅳ)

*****

Et comme nous étions violemment battus par la tempête, le jour suivant ils jetèrent une partie de la charge. (Ⅵ)

*****

Or parce que nous étions agités d’une grande tempête, le jour suivant ils jetèrent les marchandises dans la mer. (Ⅶ)

*****

Comme nous étions fortement battus de la tempête, le jour suivant ils jetèrent la cargaison dans la mer. (Ⅷ)

*****

27. 19  
et le troisième jour on lança (à la mer) avec les mains les agrès du navire.

et le troisième jour nous y lançâmes de nos propres mains les agrès du navire. (Ⅰ)

*****

καὶ τῇ τρίτῃ αὐτόχειρες τὴν σκευὴν τοῦ πλοίου ⸀ἔρριψαν. (Ⅲ)

*****

et tertia die suis manibus armamenta navis projecerunt. (Ⅳ)

*****

Et le troisième jour ils jetèrent de leurs propres mains les agrès du navire. (Ⅵ)

*****

Puis le troisième jour nous jetâmes de nos propres mains les agrès du navire. (Ⅶ)

*****

Et le troisième jour, nous jetâmes de nos propres mains les agrès du vaisseau. (Ⅷ)

*****

27. 20  
Pendant plusieurs jours, ni le soleil ni les étoiles ne se montrèrent, et la tempête continuait de sévir avec violence : dès lors tout espoir de salut nous était enlevé.

Le soleil et les étoiles ne parurent pas pendant plusieurs jours, et la tempête était si forte que nous perdîmes enfin toute espérance de nous sauver. (Ⅰ)

*****

μήτε δὲ ἡλίου μήτε ἄστρων ἐπιφαινόντων ἐπὶ πλείονας ἡμέρας, χειμῶνός τε οὐκ ὀλίγου ἐπικειμένου, λοιπὸν περιῃρεῖτο ⸂ἐλπὶς πᾶσα⸃ τοῦ σῴζεσθαι ἡμᾶς. (Ⅲ)

*****

Neque autem sole, neque sideribus apparentibus per plures dies, et tempestate non exigua imminente, jam ablata erat spes omnis salutis nostræ. (Ⅳ)

*****

Et comme durant plusieurs jours il ne parut ni soleil ni étoiles, et qu’une grande tempête nous pressait, dès lors toute espérance de pouvoir nous sauver nous fut ôtée. (Ⅵ)

*****

Et comme il ne nous parut durant plusieurs jours ni soleil ni étoiles, et qu’une grande tempête nous agitait violemment, toute espérance de nous pouvoir sauver à l’avenir nous fut ôtée. (Ⅶ)

*****

Et comme pendant plusieurs jours, ni le soleil, ni les étoiles ne parurent, et que nous étions en butte à une forte tempête, nous perdîmes tout espoir de nous sauver. (Ⅷ)

*****

27. 21  
Comme on avait été longtemps sans manger, Paul alors, se tenant au milieu d'eux, dit : " Vous auriez dû m'écouter, ô hommes, ne point partir de Crète et nous épargner ce péril et ce dommage.

On n'avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, se tenant au milieu d'eux, leur dit: O hommes, il fallait m'écouter et ne pas partir de Crète, afin d'éviter ce péril et ce dommage. (Ⅰ)

*****

Πολλῆς ⸀τε ἀσιτίας ὑπαρχούσης τότε σταθεὶς ὁ Παῦλος ἐν μέσῳ αὐτῶν εἶπεν· Ἔδει μέν, ὦ ἄνδρες, πειθαρχήσαντάς μοι μὴ ἀνάγεσθαι ἀπὸ τῆς Κρήτης κερδῆσαί τε τὴν ὕβριν ταύτην καὶ τὴν ζημίαν. (Ⅲ)

*****

Et cum multa jejunatio fuisset, tunc stans Paulus in medio eorum, dixit : Oportebat quidem, o viri, audito me, non tollere a Creta, lucrique facere injuriam hanc et jacturam. (Ⅳ)

*****

Et après qu’on eut été longtemps sans manger, alors Paul, se tenant au milieu d’eux, dit: Ô hommes, vous auriez dû m’écouter et ne pas partir de Crète, et éviter ces avaries et ce dommage. (Ⅵ)

*****

Mais après qu’ils eurent été longtemps sans manger, Paul se tenant alors debout au milieu d’eux, leur dit : ô hommes ! certes il fallait me croire, et ne point partir de Crète, afin d’éviter cette tempête et cette perte. (Ⅶ)

*****

Or il y avait longtemps qu'on n'avait mangé. Alors Paul se levant au milieu d'eux, leur dit: O hommes, il fallait donc me croire, et ne pas partir de Crète, pour éviter cette détresse et ce dommage. (Ⅷ)

*****

27. 22  
Et maintenant, je vous avertis de prendre courage, car aucun de vous ne perdra la vie; le vaisseau seul (sera perdu).

Maintenant je vous exhorte à prendre courage; car aucun de vous ne périra, et il n'y aura de perte que celle du navire. (Ⅰ)

*****

καὶ τὰ νῦν παραινῶ ὑμᾶς εὐθυμεῖν, ἀποβολὴ γὰρ ψυχῆς οὐδεμία ἔσται ἐξ ὑμῶν πλὴν τοῦ πλοίου· (Ⅲ)

*****

Et nunc suadeo vobis bono animo esse : amissio enim nullius animæ erit ex vobis, præterquam navis. (Ⅳ)

*****

Et maintenant je vous exhorte à avoir bon courage; car on ne fera la perte de la vie d’aucun de vous, mais seulement du navire. (Ⅵ)

*****

Mais maintenant je vous exhorte d’avoir bon courage : car nul de vous ne perdra la vie, et le navire seul périra. (Ⅶ)

*****

Je vous exhorte maintenant à prendre courage, car aucun de vous ne perdra la vie, le vaisseau seul périra. (Ⅷ)

*****

27. 23  
Cette nuit même, en effet, un ange du Dieu à qui j'appartiens et que je sers, s'est présenté à moi,

Un ange du Dieu à qui j'appartiens et que je sers m'est apparu cette nuit, (Ⅰ)

*****

παρέστη γάρ μοι ταύτῃ τῇ ⸀νυκτὶ τοῦ θεοῦ, οὗ ⸀εἰμι, ᾧ καὶ λατρεύω, ⸀ἄγγελος (Ⅲ)

*****

Astitit enim mihi hac nocte angelus Dei, cujus sum ego, et cui deservio, (Ⅳ)

*****

Car un ange du Dieu à qui je suis et que je sers, est venu à moi cette nuit, (Ⅵ)

*****

Car en cette propre nuit un Ange du Dieu à qui je suis, et lequel je sers, s’est présenté à moi, (Ⅶ)

*****

Car un ange du Dieu, à qui je suis et que je sers, m'est apparu cette nuit, et m'a dit: (Ⅷ)

*****

27. 24  
disant : " Paul, ne crains point; il faut que tu comparaisses devant César, et voici que Dieu t'a fait don de tous ceux qui naviguent avec toi. "

et m'a dit: Paul, ne crains point; il faut que tu comparaisses devant César, et voici, Dieu t'a donné tous ceux qui naviguent avec toi. (Ⅰ)

*****

λέγων· Μὴ φοβοῦ, Παῦλε· Καίσαρί σε δεῖ παραστῆναι, καὶ ἰδοὺ κεχάρισταί σοι ὁ θεὸς πάντας τοὺς πλέοντας μετὰ σοῦ. (Ⅲ)

*****

dicens : Ne timeas, Paule : Cæsari te oportet assistere : et ecce donavit tibi Deus omnes qui navigant tecum. (Ⅳ)

*****

disant: Ne crains point, Paul: il faut que tu comparaisses devant César; et voici, Dieu t’a donné tous ceux qui naviguent avec toi. (Ⅵ)

*****

[Me] disant : Paul, ne crains point, il faut que tu sois présenté à César ; et voici, Dieu t’a donné tous ceux qui naviguent avec toi. (Ⅶ)

*****

Paul, ne crains point; il faut que tu comparaisses devant César; et voici, Dieu t'a donné tous ceux qui naviguent avec toi. (Ⅷ)

*****

27. 25  
Courage donc, ô hommes, car j'ai confiance en Dieu qu'il en sera comme il m'a été dit.

C'est pourquoi, ô hommes, rassurez-vous, car j'ai cette confiance en Dieu qu'il en sera comme il m'a été dit. (Ⅰ)

*****

διὸ εὐθυμεῖτε, ἄνδρες· πιστεύω γὰρ τῷ θεῷ ὅτι οὕτως ἔσται καθ’ ὃν τρόπον λελάληταί μοι. (Ⅲ)

*****

Propter quod bono animo estote, viri : credo enim Deo quia sic erit, quemadmodum dictum est mihi. (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi, ô hommes, ayez bon courage; car je crois Dieu, et je sais que la chose arrivera comme il m’a été dit. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi, ô hommes ! ayez bon courage, car j’ai cette confiance en Dieu que la chose arrivera comme elle m’a été dite. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, ô hommes, prenez courage; car j'ai cette confiance en Dieu, qu'il en arrivera comme il m'a été dit; (Ⅷ)

*****

27. 26  
Mais il nous faut échouer sur quelque île. "

Mais nous devons échouer sur une île. (Ⅰ)

*****

εἰς νῆσον δέ τινα δεῖ ἡμᾶς ἐκπεσεῖν. (Ⅲ)

*****

In insulam autem quamdam oportet nos devenire. (Ⅳ)

*****

Mais il faut que nous soyons jetés sur quelque île. (Ⅵ)

*****

Mais il faut que nous soyons jetés contre quelque île. (Ⅶ)

*****

Mais il faut que nous échouions sur quelque île. (Ⅷ)

*****

27. 27  
La quatorzième nuit venue, comme nous étions ballottés dans l'Adriatique, les matelots soupçonnèrent, vers le milieu de la nuit, qu'on approchait de quelque terre.

La quatorzième nuit, tandis que nous étions ballottés sur l'Adriatique, les matelots, vers le milieu de la nuit, soupçonnèrent qu'on approchait de quelque terre. (Ⅰ)

*****

Ὡς δὲ τεσσαρεσκαιδεκάτη νὺξ ἐγένετο διαφερομένων ἡμῶν ἐν τῷ Ἀδρίᾳ, κατὰ μέσον τῆς νυκτὸς ὑπενόουν οἱ ναῦται προσάγειν τινὰ αὐτοῖς χώραν. (Ⅲ)

*****

Sed posteaquam quartadecima nox supervenit, navigantibus nobis in Adria circa mediam noctem, suspicabantur nautæ apparere sibi aliquam regionem. (Ⅳ)

*****

— Et quand la quatorzième nuit fut venue, comme nous étions portés çà et là sur la mer Adriatique, les matelots, au milieu de la nuit, pensèrent que quelque terre les approchait; (Ⅵ)

*****

Quand donc la quatorzième nuit fut venue, comme nous étions portés çà et là sur la mer Adriatique, les matelots eurent opinion environ sur le minuit qu’ils approchaient de quelque contrée. (Ⅶ)

*****

Comme la quatorzième nuit était venue, et que nous étions portés çà et là dans l'Adriatique, les matelots, vers minuit, estimèrent qu'ils approchaient de quelque terre. (Ⅷ)

*****

27. 28  
Jetant la sonde, ils trouvèrent vingt brasses; un peu plus loin, il la jetèrent de nouveau et ils trouvèrent quinze brasses.

Ayant jeté la sonde, ils trouvèrent vingt brasses; un peu plus loin, ils la jetèrent de nouveau, et trouvèrent quinze brasses. (Ⅰ)

*****

καὶ βολίσαντες εὗρον ὀργυιὰς εἴκοσι, βραχὺ δὲ διαστήσαντες καὶ πάλιν βολίσαντες εὗρον ὀργυιὰς δεκαπέντε· (Ⅲ)

*****

Qui et summittentes bolidem, invenerunt passus viginti : et pusillum inde separati, invenerunt passus quindecim. (Ⅳ)

*****

et ayant jeté la sonde, ils trouvèrent vingt brasses; puis ayant passé un peu plus loin, et ayant encore jeté la sonde, ils trouvèrent quinze brasses. (Ⅵ)

*****

Et ayant jeté la sonde, ils trouvèrent vingt brasses ; puis étant passés un peu plus loin, et ayant encore jeté la sonde, ils trouvèrent quinze brasses. (Ⅶ)

*****

Et ayant jeté la sonde, ils trouvèrent vingt brasses. A quelque distance de là, ayant jeté la sonde de nouveau, ils trouvèrent quinze brasses. (Ⅷ)

*****

27. 29  
Dans la crainte de tomber quelque part sur des récifs, ils jetèrent quatre ancres de la poupe, et ils souhaitaient la venue du jour.

Dans la crainte de heurter contre des écueils, ils jetèrent quatre ancres de la poupe, et attendirent le jour avec impatience. (Ⅰ)

*****

φοβούμενοί τε ⸂μή που κατὰ⸃ τραχεῖς τόπους ἐκπέσωμεν ἐκ πρύμνης ῥίψαντες ἀγκύρας τέσσαρας ηὔχοντο ἡμέραν γενέσθαι. (Ⅲ)

*****

Timentes autem ne in aspera loca incideremus, de puppi mittentes anchoras quatuor, optabant diem fieri. (Ⅳ)

*****

Et craignant que nous ne donnassions au milieu des écueils, ils jetèrent quatre ancres de la poupe et souhaitèrent que le jour vînt. (Ⅵ)

*****

Mais craignant de donner contre quelque écueil, ils jetèrent quatre ancres de la poupe, désirant que le jour vînt. (Ⅶ)

*****

Et craignant d'échouer contre des écueils, ils jetèrent quatre ancres de la poupe, et ils désiraient que le jour vînt. (Ⅷ)

*****

27. 30  
Mais comme les matelots cherchaient à s'échapper du vaisseau et que, sous prétexte d'élonger des ancres de la proue, ils descendaient la chaloupe à la mer,

Mais, comme les matelots cherchaient à s'échapper du navire, et mettaient la chaloupe à la mer sous prétexte de jeter les ancres de la proue, (Ⅰ)

*****

τῶν δὲ ναυτῶν ζητούντων φυγεῖν ἐκ τοῦ πλοίου καὶ χαλασάντων τὴν σκάφην εἰς τὴν θάλασσαν προφάσει ὡς ἐκ πρῴρης ⸂ἀγκύρας μελλόντων⸃ ἐκτείνειν, (Ⅲ)

*****

Nautis vero quærentibus fugere de navi, cum misissent scapham in mare, sub obtentu quasi inciperent a prora anchoras extendere, (Ⅳ)

*****

Et comme les matelots cherchaient à s’enfuir du navire, ayant descendu la chaloupe en mer sous prétexte d’aller jeter au loin les ancres de la proue, (Ⅵ)

*****

Et comme les matelots cherchaient à s’enfuir du navire, ayant descendu l’esquif en mer, sous prétexte d’aller porter loin les ancres du côté de la proue, (Ⅶ)

*****

Et comme les matelots cherchaient à se sauver du vaisseau, et qu'ils avaient descendu la chaloupe à la mer, sous prétexte de jeter les ancres de la proue, (Ⅷ)

*****

27. 31  
Paul dit au centurion et aux soldats : " Si ceux-là ne restent pas sur le vaisseau, vous ne pouvez être sauvés. "

Paul dit au centenier et aux soldats: Si ces hommes ne restent pas dans le navire, vous ne pouvez être sauvés. (Ⅰ)

*****

εἶπεν ὁ Παῦλος τῷ ἑκατοντάρχῃ καὶ τοῖς στρατιώταις· Ἐὰν μὴ οὗτοι μείνωσιν ἐν τῷ πλοίῳ, ὑμεῖς σωθῆναι οὐ δύνασθε. (Ⅲ)

*****

dixit Paulus centurioni et militibus : Nisi hi in navi manserint, vos salvi fieri non potestis. (Ⅳ)

*****

Paul dit au centurion et aux soldats: Si ceux-ci ne demeurent pas dans le navire, vous ne pouvez être sauvés. (Ⅵ)

*****

Paul dit au centenier et aux soldats : si ceux-ci ne demeurent dans le navire, vous ne pouvez point vous sauver. (Ⅶ)

*****

Paul dit au centenier et aux soldats: S'ils ne demeurent dans le vaisseau, vous ne pouvez être sauvés. (Ⅷ)

*****

27. 32  
Alors les soldats coupèrent les amarres de la chaloupe, et la laissèrent tomber.

Alors les soldats coupèrent les cordes de la chaloupe, et la laissèrent tomber. (Ⅰ)

*****

τότε ⸂ἀπέκοψαν οἱ στρατιῶται⸃ τὰ σχοινία τῆς σκάφης καὶ εἴασαν αὐτὴν ἐκπεσεῖν. (Ⅲ)

*****

Tunc absciderunt milites funes scaphæ, et passi sunt eam excidere. (Ⅳ)

*****

Alors les soldats coupèrent les cordes de la chaloupe et la laissèrent tomber. (Ⅵ)

*****

Alors les soldats coupèrent les cordes de l’esquif, et le laissèrent tomber. (Ⅶ)

*****

Alors les soldats coupèrent les cordes de la chaloupe, et la laissèrent tomber. (Ⅷ)

*****

27. 33  
En attendant le jour, Paul exhortait tout le monde à prendre de la nourriture, disant : " C'est aujourd'hui le quatorzième jour que vous passez dans l'attente, à jeun, sans rien prendre.

Avant que le jour parût, Paul exhorta tout le monde à prendre de la nourriture, disant: C'est aujourd'hui le quatorzième jour que vous êtes dans l'attente et que vous persistez à vous abstenir de manger. (Ⅰ)

*****

Ἄχρι δὲ οὗ ⸂ἡμέρα ἤμελλεν⸃ γίνεσθαι παρεκάλει ὁ Παῦλος ἅπαντας μεταλαβεῖν τροφῆς λέγων· Τεσσαρεσκαιδεκάτην σήμερον ἡμέραν προσδοκῶντες ἄσιτοι διατελεῖτε, μηθὲν προσλαβόμενοι· (Ⅲ)

*****

Et cum lux inciperet fieri, rogabat Paulus omnes sumere cibum, dicens : Quartadecima die hodie exspectantes jejuni permanetis, nihil accipientes. (Ⅳ)

*****

Et en attendant que le jour vînt, Paul les exhortait tous à prendre de la nourriture, disant: C’est aujourd’hui le quatorzième jour que vous passez à jeun, dans l’attente, sans avoir rien pris; (Ⅵ)

*****

Et jusqu’à ce que le jour vînt, Paul les exhorta tous de prendre quelque nourriture, en leur disant : c’est aujourd’hui le quatorzième jour qu’en attendant, vous êtes demeurés à jeun, et n’avez rien pris ; (Ⅶ)

*****

Et en attendant que le jour vînt, Paul les exhorta tous à prendre de la nourriture, en disant: C'est aujourd'hui le quatorzième jour que, en attendant, vous êtes sans manger, et vous n'avez rien pris. (Ⅷ)

*****

27. 34  
Je vous engage donc à manger, car cela importe à votre salut; aucun de vous, en effet, ne perdra un cheveu de sa tête. "

Je vous invite donc à prendre de la nourriture, car cela est nécessaire pour votre salut, et il ne se perdra pas un cheveux de la tête d'aucun de vous. (Ⅰ)

*****

διὸ παρακαλῶ ὑμᾶς ⸀μεταλαβεῖν τροφῆς, τοῦτο γὰρ πρὸς τῆς ὑμετέρας σωτηρίας ὑπάρχει· οὐδενὸς γὰρ ὑμῶν θρὶξ ⸀ἀπὸ τῆς κεφαλῆς ⸀ἀπολεῖται. (Ⅲ)

*****

Propter quod rogo vos accipere cibum pro salute vestra : quia nullius vestrum capillus de capite peribit. (Ⅳ)

*****

c’est pourquoi je vous exhorte à prendre de la nourriture, car cela est nécessaire pour votre conservation; car pas un cheveu de la tête d’aucun de vous ne périra. (Ⅵ)

*****

Je vous exhorte donc à prendre quelque nourriture, vu que cela est nécessaire pour votre conservation : car il ne tombera pas un cheveu de la tête d’aucun de vous. (Ⅶ)

*****

Je vous exhorte donc à prendre de la nourriture, car cela importe à votre conservation; et il ne tombera pas un cheveu de la tête d'aucun de vous. (Ⅷ)

*****

27. 35  
Cela dit, il prit du pain, et après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit et se mit à manger.

Ayant ainsi parlé, il prit du pain, et, après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit, et se mit à manger. (Ⅰ)

*****

⸀εἴπας δὲ ταῦτα καὶ λαβὼν ἄρτον εὐχαρίστησεν τῷ θεῷ ἐνώπιον πάντων καὶ κλάσας ἤρξατο ἐσθίειν. (Ⅲ)

*****

Et cum hæc dixisset, sumens panem, gratias egit Deo in conspectu omnium : et cum fregisset, cœpit manducare. (Ⅳ)

*****

Et quand il eut dit ces choses, ayant pris du pain il rendit grâces à Dieu devant tous, et, l’ayant rompu, il se mit à manger. (Ⅵ)

*****

Et quand il eut dit ces choses, il prit du pain, et rendit grâces à Dieu en présence de tous, et l’ayant rompu il commença a manger. (Ⅶ)

*****

Ayant dit cela, il prit du pain, et rendit grâces à Dieu en présence de tous; et l'ayant rompu, il se mit à manger. (Ⅷ)

*****

27. 36  
Et tous, reprenant courage, mangèrent aussi.

Et tous, reprenant courage, mangèrent aussi. (Ⅰ)

*****

εὔθυμοι δὲ γενόμενοι πάντες καὶ αὐτοὶ προσελάβοντο τροφῆς. (Ⅲ)

*****

Animæquiores autem facti omnes, et ipsi sumpserunt cibum. (Ⅳ)

*****

Et ayant tous pris courage, eux aussi prirent de la nourriture. (Ⅵ)

*****

Alors ayant tous pris courage, ils commencèrent aussi à manger. (Ⅶ)

*****

Tous alors, ayant pris courage, mangèrent aussi. (Ⅷ)

*****

27. 37  
Nous étions en tout, sur le vaisseau, deux cent soixante-seize personnes.

Nous étions, dans le navire, deux cent soixante-seize personnes en tout. (Ⅰ)

*****

ἤμεθα δὲ ⸂αἱ πᾶσαι ψυχαὶ ἐν τῷ πλοίῳ⸃ ⸀διακόσιαι ἑβδομήκοντα ἕξ. (Ⅲ)

*****

Eramus vero universæ animæ in navi ducentæ septuaginta sex. (Ⅳ)

*****

Or nous étions en tout dans le navire deux cent soixante-seize personnes. (Ⅵ)

*****

Or nous étions en tout dans le navire deux cent soixante-seize personnes. (Ⅶ)

*****

Or, nous étions en tout, dans le vaisseau, deux cent soixante-seize personnes. (Ⅷ)

*****

27. 38  
Après avoir mangé à satiété, ils allégeaient le vaisseau en jetant le blé à la mer.

Quand ils eurent mangé suffisamment, ils allégèrent le navire en jetant le blé à la mer. (Ⅰ)

*****

κορεσθέντες ⸀δὲ τροφῆς ἐκούφιζον τὸ πλοῖον ἐκβαλλόμενοι τὸν σῖτον εἰς τὴν θάλασσαν. (Ⅲ)

*****

Et satiati cibo alleviabant navem, jactantes triticum in mare. (Ⅳ)

*****

Et quand ils eurent assez mangé, ils allégèrent le navire en jetant le froment dans la mer. (Ⅵ)

*****

Et quand ils eurent mangé jusqu’à être rassasiés, ils allégèrent le navire, en jetant le blé dans la mer. (Ⅶ)

*****

Et quand ils eurent mangé suffisamment, ils allégèrent le vaisseau en jetant le blé à la mer. (Ⅷ)

*****

27. 39  
Le jour venu, ils ne reconnaissaient pas la terre; mais ils apercevaient une baie qui avait une plage, et ils résolurent d'y faire échouer le vaisseau, s'ils le pouvaient.

Lorsque le jour fut venu, ils ne reconnurent point la terre; mais, ayant aperçu un golfe avec une plage, ils résolurent d'y pousser le navire, s'ils le pouvaient. (Ⅰ)

*****

Ὅτε δὲ ἡμέρα ἐγένετο, τὴν γῆν οὐκ ἐπεγίνωσκον, κόλπον δέ τινα κατενόουν ἔχοντα αἰγιαλὸν εἰς ὃν ⸀ἐβουλεύοντο εἰ ⸀δύναιντο ⸀ἐξῶσαι τὸ πλοῖον. (Ⅲ)

*****

Cum autem dies factus esset, terram non agnoscebant : sinum vero quemdam considerabant habentem littus, in quem cogitabant si possent ejicere navem. (Ⅳ)

*****

Et le jour étant venu, ils ne reconnaissaient pas le pays; mais ils apercevaient une baie ayant une plage, sur laquelle ils résolurent, s’ils le pouvaient, de faire échouer le navire. (Ⅵ)

*****

Et le jour étant venu ils ne reconnaissaient point le pays ; mais ils aperçurent un golfe ayant rivage, et ils résolurent d’y faire échouer le navire, s’il leur était possible. (Ⅶ)

*****

Et le jour étant venu, ils ne reconnaissaient point la terre; mais ayant aperçu un golfe qui avait une plage, ils résolurent d'y faire échouer le vaisseau, s'ils le pouvaient. (Ⅷ)

*****

27. 40  
Ils défirent les ancres, qu'ils abandonnèrent à la mer, et lâchèrent en même temps les attaches des gouvernails; puis, tendant au vent la voile d'artimon, ils se dirigeaient vers la plage.

Ils délièrent les ancres pour les laisser aller dans la mer, et ils relâchèrent en même temps les attaches des gouvernails; puis ils mirent au vent la voile d'artimon, et se dirigèrent vers le rivage. (Ⅰ)

*****

καὶ τὰς ἀγκύρας περιελόντες εἴων εἰς τὴν θάλασσαν, ἅμα ἀνέντες τὰς ζευκτηρίας τῶν πηδαλίων, καὶ ἐπάραντες τὸν ἀρτέμωνα τῇ πνεούσῃ κατεῖχον εἰς τὸν αἰγιαλόν. (Ⅲ)

*****

Et cum anchoras sustulissent, committebant se mari, simul laxantes juncturas gubernaculorum : et levato artemone secundum auræ flatum, tendebant ad littus. (Ⅳ)

*****

Et ils abandonnèrent les ancres à la mer, coupant les câbles, lâchant en même temps les attaches des gouvernails; et ayant mis au vent la voile d’artimon, ils cinglèrent vers la plage. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi ayant retiré les ancres, ils abandonnèrent le navire à la mer, lâchant en même temps les attaches des gouvernails ; et ayant tendu la voile de l’artimon, ils tirèrent vers le rivage. (Ⅶ)

*****

Ayant donc coupé les ancres, ils les laissèrent dans la mer, lâchant en même temps les attaches des gouvernails; et ayant mis au vent la voile de l'artimon, ils se dirigeaient vers le rivage. (Ⅷ)

*****

27. 41  
Mais, étant tombés sur une langue de terre, ils y firent engager le navire : la proue, enfoncée, demeurait immobile, tandis que la poupe se brisait par le choc.

Mais ils rencontrèrent une langue de terre, où ils firent échouer le navire; et la proue, s'étant engagée, resta immobile, tandis que la poupe se brisait par la violence des vagues. (Ⅰ)

*****

περιπεσόντες δὲ εἰς τόπον διθάλασσον ⸀ἐπέκειλαν τὴν ναῦν, καὶ ἡ μὲν πρῷρα ἐρείσασα ἔμεινεν ἀσάλευτος, ἡ δὲ πρύμνα ἐλύετο ὑπὸ τῆς ⸀βίας. (Ⅲ)

*****

Et cum incidissemus in locum dithalassum, impegerunt navem : et prora quidem fixa manebat immobilis, puppis vero solvebatur a vi maris. (Ⅳ)

*****

Et étant tombés en un lieu baigné des deux côtés par la mer, ils échouèrent le navire; et la proue se trouvant engagée demeurait immobile, mais la poupe se rompait par la violence des vagues. (Ⅵ)

*****

Mais étant tombés en un lieu où deux courants se rencontraient, ils y heurtèrent le navire, et la proue s’y étant enfoncée demeurait ferme, mais la poupe se rompait par la violence des vagues. (Ⅶ)

*****

Et rencontrant un endroit qui avait la mer des deux côtés, le vaisseau y échoua, et la proue engagée avec force, demeurait immobile, mais la poupe se rompait par la violence des vagues. (Ⅷ)

*****

27. 42  
Or les soldats furent d'avis de tuer les prisonniers, de peur que quelqu'un d'entre eux ne s'échappât à la nage.

Les soldats furent d'avis de tuer les prisonniers, de peur que quelqu'un d'eux ne s'échappât à la nage. (Ⅰ)

*****

τῶν δὲ στρατιωτῶν βουλὴ ἐγένετο ἵνα τοὺς δεσμώτας ἀποκτείνωσιν, μή τις ἐκκολυμβήσας διαφύγῃ· (Ⅲ)

*****

Militum autem consilium fuit ut custodias occiderent, ne quis cum enatasset, effugeret. (Ⅳ)

*****

Et l’avis des soldats fut de tuer les prisonniers, de peur que quelqu’un d’eux ne se sauvât à la nage et ne s’enfuît. (Ⅵ)

*****

Alors le conseil des soldats fut de tuer les prisonniers, de peur que quelqu’un s’étant sauvé à la nage, ne s’enfuît. (Ⅶ)

*****

Alors les soldats furent d'avis de tuer les prisonniers, de peur que quelqu'un d'eux ne se sauvât à la nage. (Ⅷ)

*****

27. 43  
Mais le centurion, qui voulait sauver Paul, les empêcha d'exécuter leur dessein. Il ordonna à ceux qui savaient nager de se jeter à l'eau les premiers et de gagner la terre,

Mais le centenier, qui voulait sauver Paul, les empêcha d'exécuter ce dessein. Il ordonna à ceux qui savaient nager de se jeter les premiers dans l'eau pour gagner la terre, (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ⸀ἑκατοντάρχης βουλόμενος διασῶσαι τὸν Παῦλον ἐκώλυσεν αὐτοὺς τοῦ βουλήματος, ἐκέλευσέν τε τοὺς δυναμένους κολυμβᾶν ἀπορίψαντας πρώτους ἐπὶ τὴν γῆν ἐξιέναι, (Ⅲ)

*****

Centurio autem volens servare Paulum, prohibuit fieri : jussitque eos qui possent natare, emittere se primos, et evadere, et ad terram exire : (Ⅳ)

*****

Mais le centurion, voulant sauver Paul, les empêcha d’exécuter leur dessein, et il ordonna que ceux qui savaient nager se jetassent dehors les premiers et gagnassent la terre; (Ⅵ)

*****

Mais le centenier voulant sauver Paul, les empêcha [d’exécuter] ce conseil, et il commanda que ceux qui pourraient nager se jetassent dehors les premiers, et se sauvassent à terre ; (Ⅶ)

*****

Mais le centenier, voulant sauver Paul, les détourna de ce dessein, et ordonna à tous ceux qui savaient nager de se jeter à l'eau les premiers, et de se sauver à terre; (Ⅷ)

*****

27. 44  
et aux autres (de se mettre) qui sur des planches, qui sur des débris du vaisseau. Et ainsi tous atteignirent la terre sains et saufs.

et aux autres de se mettre sur des planches ou sur des débris du navire. Et ainsi tous parvinrent à terre sains et saufs. (Ⅰ)

*****

καὶ τοὺς λοιποὺς οὓς μὲν ἐπὶ σανίσιν οὓς δὲ ἐπί τινων τῶν ἀπὸ τοῦ πλοίου· καὶ οὕτως ἐγένετο πάντας διασωθῆναι ἐπὶ τὴν γῆν. (Ⅲ)

*****

et ceteros, alios in tabulis ferebant, quosdam super ea quæ de navi erant. Et sic factum est, ut omnes animæ evaderent ad terram. (Ⅳ)

*****

et le reste, les uns sur des planches, et les autres sur quelques débris du navire. Et ainsi il arriva que tous parvinrent à terre sains et saufs. (Ⅵ)

*****

Et le reste, les uns sur des planches, et les autres sur quelques [pièces] du navire ; et ainsi il arriva que tous se sauvèrent à terre. (Ⅶ)

*****

Et aux autres de se mettre, les uns sur des planches, les autres sur quelque pièce du vaisseau. Il arriva ainsi que tous se sauvèrent à terre. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 27

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 27| |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥