Actes
Onelittleangel > > Actes  >
(27 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

24. 1  
Or, cinq jours après, le grand prêtre Ananie descendit avec quelques Anciens et un avocat, un certain Tertullus; ils portèrent plainte au procurateur contre Paul.

Cinq jours après, arriva le souverain sacrificateur Ananias, avec des anciens et un orateur nommé Tertulle. Ils portèrent plainte au gouverneur contre Paul. (Ⅰ)

*****

Μετὰ δὲ πέντε ἡμέρας κατέβη ὁ ἀρχιερεὺς Ἁνανίας μετὰ ⸂πρεσβυτέρων τινῶν⸃ καὶ ῥήτορος Τερτύλλου τινός, οἵτινες ἐνεφάνισαν τῷ ἡγεμόνι κατὰ τοῦ Παύλου. (Ⅲ)

*****

Post quinque autem dies descendit princeps sacerdotum Ananias, cum senioribus quibusdam, et Tertullo quodam oratore, qui adierunt præsidem adversus Paulum. (Ⅳ)

*****

Or cinq jours après, le souverain sacrificateur Ananias descendit avec les anciens et un certain orateur nommé Tertulle, et ils portèrent plainte devant le gouverneur contre Paul. (Ⅵ)

*****

Et Paul étant appelé, Tertulle commença à l’accuser, en disant : (Ⅶ)

*****

Celui-ci ayant été appelé, Tertullus commença à l'accuser, en disant: (Ⅷ)

*****

24. 2  
Celui-ci ayant été appelé, Tertullus se mit à l'accuser disant : " Que nous jouissions d'une paix profonde, grâce à toi et aux réformes que ta prévoyance a opérées en faveur de cette nation,

Paul fut appelé, et Tertulle se mit à l'accuser, en ces termes: (Ⅰ)

*****

κληθέντος δὲ αὐτοῦ ἤρξατο κατηγορεῖν ὁ Τέρτυλλος λέγων· Πολλῆς εἰρήνης τυγχάνοντες διὰ σοῦ καὶ ⸀διορθωμάτων γινομένων τῷ ἔθνει τούτῳ διὰ τῆς σῆς προνοίας (Ⅲ)

*****

Et citato Paulo cœpit accusare Tertullus, dicens : Cum in multa pace agamus per te, et multa corrigantur per tuam providentiam, (Ⅳ)

*****

Et quand celui-ci eut été appelé, Tertulle se mit à l’accuser, disant: (Ⅵ)

*****

Très-excellent Félix, nous connaissons en toutes choses et avec toute sorte de remercîment, que nous avons obtenu une grande tranquillité par ton moyen, et par les bons règlements que tu as faits pour ce peuple, selon ta prudence. (Ⅶ)

*****

Très excellent Félix, nous reconnaissons en tout et par tout, et avec toute sorte d'actions de grâces, que nous jouissons d'une grande paix, grâce à toi et aux heureux succès survenus à cette nation par ta prévoyance. (Ⅷ)

*****

24. 3  
nous le reconnaissons en tout et partout, très excellent Félix, avec une entière reconnaissance.

Très excellent Félix, tu nous fais jouir d'une paix profonde, et cette nation a obtenu de salutaires réformes par tes soins prévoyants; c'est ce que nous reconnaissons en tout et partout avec une entière gratitude. (Ⅰ)

*****

πάντῃ τε καὶ πανταχοῦ ἀποδεχόμεθα, κράτιστε Φῆλιξ, μετὰ πάσης εὐχαριστίας. (Ⅲ)

*****

semper et ubique suscipimus, optime Felix, cum omni gratiarum actione. (Ⅳ)

*****

Puisque nous jouissons par ton moyen d’une grande tranquillité, et que par ta prévoyance des mesures excellentes sont prises en vue de cette nation, très excellent Félix, nous l’acceptons, en tout et partout, avec une entière gratitude. (Ⅵ)

*****

Mais afin de ne t’arrêter pas longtemps, je te prie de nous entendre, selon ton équité, [dans ce que nous allons te dire] en peu de paroles. (Ⅶ)

*****

Mais, pour ne pas t'arrêter plus longtemps, je te prie d'écouter, dans ta bonté, ce peu de paroles: (Ⅷ)

*****

24. 4  
Mais, pour ne pas te retenir davantage, je te prie de nous écouter un instant selon ta bonté.

Mais, pour ne pas te retenir davantage, je te prie d'écouter, dans ta bonté, ce que nous avons à dire en peu de mots. (Ⅰ)

*****

ἵνα δὲ μὴ ἐπὶ πλεῖόν σε ἐγκόπτω, παρακαλῶ ἀκοῦσαί σε ἡμῶν συντόμως τῇ σῇ ἐπιεικείᾳ. (Ⅲ)

*****

Ne diutius autem te protraham, oro, breviter audias nos pro tua clementia. (Ⅳ)

*****

Mais afin de ne pas t’arrêter davantage, je te prie de nous entendre brièvement selon ta clémence; (Ⅵ)

*****

Nous avons trouvé que c’est ici un homme fort dangereux, qui excite des séditions parmi tous les Juifs dans tout le monde, et qui est le chef de la secte des Nazariens. (Ⅶ)

*****

Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui sème la discorde parmi tous les Juifs répandus dans le monde, et qui est le chef de la secte des Nazaréens, (Ⅷ)

*****

24. 5  
Nous avons trouvé cet homme, une peste, qui suscite des troubles pour tous les Juifs qui sont de par le monde entier, et chef de la secte des Nazaréens.

Nous avons trouvé cet homme, qui est une peste, qui excite des divisions parmi tous les Juifs du monde, qui est chef de la secte des Nazaréens, (Ⅰ)

*****

εὑρόντες γὰρ τὸν ἄνδρα τοῦτον λοιμὸν καὶ κινοῦντα ⸀στάσεις πᾶσι τοῖς Ἰουδαίοις τοῖς κατὰ τὴν οἰκουμένην πρωτοστάτην τε τῆς τῶν Ναζωραίων αἱρέσεως, (Ⅲ)

*****

Invenimus hunc hominem pestiferum, et concitantem seditiones omnibus Judæis in universo orbe, et auctorem seditionis sectæ Nazarenorum : (Ⅳ)

*****

car nous avons trouvé que cet homme est une peste, et qu’il excite des séditions parmi tous les Juifs dans toute la terre habitée, et qu’il est un meneur de la secte des Nazaréens; (Ⅵ)

*****

Il a même attenté de profaner le Temple ; et nous l’avons saisi, et l’avons voulu juger selon notre Loi. (Ⅶ)

*****

Et qui même a tenté de profaner le temple. Nous l'avions saisi, et nous voulions le juger selon notre loi; (Ⅷ)

*****

24. 6  
Il a même tenté de profaner le temple.

et qui même a tenté de profaner le temple. Et nous l'avons arrêté. Nous avons voulu le juger selon notre loi; (Ⅰ)

*****

ὃς καὶ τὸ ἱερὸν ἐπείρασεν βεβηλῶσαι, ὃν καὶ ⸀ἐκρατήσαμεν, (Ⅲ)

*****

qui etiam templum violare conatus est, quem et apprehensum voluimus secundum legem nostram judicare. (Ⅳ)

*****

il a même tenté de profaner le temple: aussi l’avons-nous saisi, et nous avons voulu le juger selon notre loi; (Ⅵ)

*****

Mais le Tribun Lysias étant survenu, il nous l’a ôté d’entre les mains avec une grande violence, (Ⅶ)

*****

Mais le tribun Lysias étant survenu, l'a arraché de nos mains avec une grande violence, (Ⅷ)

*****

24. 7  
Aussi bien nous l'avons arrêté.

mais le tribun Lysias étant survenu, l'a arraché de nos mains avec une grande violence, (Ⅰ)

*****

Superveniens autem tribunus Lysias, cum vi magna eripuit eum de manibus nostris, (Ⅳ)

*****

mais Lysias, le chiliarque, étant survenu, l’a emmené en l’arrachant d’entre nos mains avec une grande violence, (Ⅵ)

*****

Commandant que ses accusateurs vinssent vers toi ; et tu pourras toi-même savoir de lui, en l’interrogeant, toutes ces choses desquelles nous l’accusons. (Ⅶ)

*****

En ordonnant à ses accusateurs de venir auprès de toi. Tu pourras apprendre toi-même de lui, en l'interrogeant, toutes les choses dont nous l'accusons. (Ⅷ)

*****

24. 8  
Tu pourras toi-même, en l'interrogeant, apprendre de lui tout ce dont nous l'accusons. "

en ordonnant à ses accusateurs de venir devant toi. Tu pourras toi-même, en l'interrogeant, apprendre de lui tout ce dont nous l'accusons. (Ⅰ)

*****

παρ’ οὗ δυνήσῃ αὐτὸς ἀνακρίνας περὶ πάντων τούτων ἐπιγνῶναι ὧν ἡμεῖς κατηγοροῦμεν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

jubens accusatores ejus ad te venire : a quo poteris ipse judicans, de omnibus istis cognoscere, de quibus nos accusamus eum. (Ⅳ)

*****

donnant ordre que ses accusateurs vinssent auprès de toi; et par lui tu pourras toi-même, en l’interrogeant, arriver à la pleine connaissance de toutes ces choses dont nous l’accusons. (Ⅵ)

*****

Les Juifs acquiescèrent à cela et dirent que les choses étaient ainsi. (Ⅶ)

*****

Les Juifs se joignirent aussi à l'accusation, en disant que les choses étaient ainsi. (Ⅷ)

*****

24. 9  
Les Juifs aussi vinrent à la rescousse, déclarant que c'était ainsi.

Les Juifs se joignirent à l'accusation, soutenant que les choses étaient ainsi. (Ⅰ)

*****

συνεπέθεντο δὲ καὶ οἱ Ἰουδαῖοι φάσκοντες ταῦτα οὕτως ἔχειν. (Ⅲ)

*****

Adjecerunt autem et Judæi, dicentes hæc ita se habere. (Ⅳ)

*****

Et les Juifs aussi se joignirent à lui pour insister contre Paul, affirmant que les choses étaient ainsi. (Ⅵ)

*****

Et après que le Gouverneur eut fait signe à Paul de parler, il répondit : Sachant qu’il y a déjà plusieurs années que tu es le Juge de cette nation, je réponds pour moi avec plus de courage. (Ⅶ)

*****

Mais Paul, après que le gouverneur lui eut fait signe de parler, répondit: Sachant que tu es juge de cette nation depuis plusieurs années, je parle pour ma défense avec plus de confiance; (Ⅷ)

*****

24. 10  
Après que le procurateur lui eut fait signe de parler, Paul répondit : " C'est avec confiance que je parle pour me justifier, sachant que tu es juge de cette nation depuis plusieurs années.

Après que le gouverneur lui eut fait signe de parler, Paul répondit: Sachant que, depuis plusieurs années, tu es juge de cette nation, c'est avec confiance que je prends la parole pour défendre ma cause. (Ⅰ)

*****

Ἀπεκρίθη ⸀τε ὁ Παῦλος νεύσαντος αὐτῷ τοῦ ἡγεμόνος λέγειν· Ἐκ πολλῶν ἐτῶν ὄντα σε κριτὴν τῷ ἔθνει τούτῳ ἐπιστάμενος ⸀εὐθύμως τὰ περὶ ἐμαυτοῦ ἀπολογοῦμαι, (Ⅲ)

*****

Respondit autem Paulus (annuente sibi præside dicere) : Ex multis annis te esse judicem genti huic sciens, bono animo pro me satisfaciam. (Ⅳ)

*****

Et Paul, après que le gouverneur lui eut fait signe de parler, répondit: Sachant que depuis plusieurs années tu es juge de cette nation, je fais mon apologie avec plus de courage: (Ⅵ)

*****

Puisque tu peux connaître qu’il n’y a pas plus de douze jours que je suis monté à Jérusalem pour adorer [Dieu]. (Ⅶ)

*****

Car tu peux savoir qu'il n'y a pas plus de douze jours que je suis monté à Jérusalem pour adorer. (Ⅷ)

*****

24. 11  
Il n'y a pas plus de douze jours, tu peux t'en assurer, que je suis monté à Jérusalem pour adorer.

Il n'y a pas plus de douze jours, tu peux t'en assurer, que je suis monté à Jérusalem pour adorer. (Ⅰ)

*****

δυναμένου σου ⸀ἐπιγνῶναι, ὅτι οὐ πλείους εἰσίν μοι ἡμέραι ⸀δώδεκα ἀφ’ ἧς ἀνέβην προσκυνήσων ⸀εἰς Ἰερουσαλήμ, (Ⅲ)

*****

Potes enim cognoscere quia non plus sunt mihi dies quam duodecim, ex quo ascendi adorare in Jerusalem : (Ⅳ)

*****

car tu peux connaître qu’il ne s’est pas passé plus de douze jours depuis que je suis monté pour adorer à Jérusalem. (Ⅵ)

*****

Mais ils ne m’ont point trouvé dans le Temple disputant avec personne, ni faisant un amas de peuple, soit dans les Synagogues, soit dans la ville. (Ⅶ)

*****

Ils ne m'ont point trouvé dans le temple disputant avec qui que ce soit, ou attroupant le peuple dans les synagogues, ou dans la ville, (Ⅷ)

*****

24. 12  
Et l'on ne m'a pas vu dans le temple converser avec quelqu'un, ni faire un attroupement, pas plus dans les synagogues que dans la ville;

On ne m'a trouvé ni dans le temple, ni dans les synagogues, ni dans la ville, disputant avec quelqu'un, ou provoquant un rassemblement séditieux de la foule. (Ⅰ)

*****

καὶ οὔτε ἐν τῷ ἱερῷ εὗρόν με πρός τινα διαλεγόμενον ἢ ⸀ἐπίστασιν ποιοῦντα ὄχλου οὔτε ἐν ταῖς συναγωγαῖς οὔτε κατὰ τὴν πόλιν, (Ⅲ)

*****

et neque in templo invenerunt me cum aliquo disputantem, aut concursum facientem turbæ, neque in synagogis, neque in civitate : (Ⅳ)

*****

Et ils ne m’ont trouvé, ni dans le temple, disputant avec quelqu’un ou ameutant la foule, ni dans les synagogues, ni dans la ville; (Ⅵ)

*****

Et ils ne sauraient soutenir les choses dont ils m’accusent présentement. (Ⅶ)

*****

Et ils ne sauraient prouver les choses dont ils m'accusent maintenant. (Ⅷ)

*****

24. 13  
et ils ne sauraient te prouver ce dont ils m'accusent maintenant.

Et ils ne sauraient prouver ce dont ils m'accusent maintenant. (Ⅰ)

*****

⸀οὐδὲ ⸀παραστῆσαι δύνανταί ⸀σοι περὶ ὧν ⸀νυνὶ κατηγοροῦσίν μου. (Ⅲ)

*****

neque probare possunt tibi de quibus nunc me accusant. (Ⅳ)

*****

et ils ne peuvent pas soutenir les choses dont ils m’accusent présentement. (Ⅵ)

*****

Or je te confesse bien ce point, que selon la voie qu’ils appellent secte, je sers ainsi le Dieu de mes pères, croyant toutes les choses qui sont écrites dans la Loi et dans les Prophètes. (Ⅶ)

*****

Toutefois, je te confesse ceci, que, suivant la voie qu'ils appellent secte, je sers le Dieu de mes pères, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes; (Ⅷ)

*****

24. 14  
Mais, je te l'avoue, je sers le Dieu de nos pères selon la voie qu'ils appellent une secte, croyant à tout ce qui est selon la Loi et est écrit dans les Prophètes,

Je t'avoue bien que je sers le Dieu de mes pères selon la voie qu'ils appellent une secte, croyant tout ce qui est écrit dans la loi et dans les prophètes, (Ⅰ)

*****

ὁμολογῶ δὲ τοῦτό σοι ὅτι κατὰ τὴν ὁδὸν ἣν λέγουσιν αἵρεσιν οὕτως λατρεύω τῷ πατρῴῳ θεῷ, πιστεύων πᾶσι τοῖς κατὰ τὸν νόμον καὶ ⸂τοῖς ἐν⸃ τοῖς προφήταις γεγραμμένοις, (Ⅲ)

*****

Confiteor autem hoc tibi, quod secundum sectam quam dicunt hæresim, sic deservio Patri et Deo meo, credens omnibus quæ in lege et prophetis scripta sunt : (Ⅳ)

*****

Mais je te confesse bien ceci, que, selon la voie qu’ils appellent secte, ainsi je sers le Dieu de mes pères, croyant toutes les choses qui sont écrites dans la loi et dans les prophètes, (Ⅵ)

*****

Et ayant espérance en Dieu, que la résurrection des morts, tant des justes que des injustes, laquelle ceux-ci attendent aussi eux-mêmes, arrivera. (Ⅶ)

*****

Et ayant en Dieu cette espérance, que la résurrection des morts, tant des justes que des injustes, qu'ils attendent aussi eux-mêmes, arrivera. (Ⅷ)

*****

24. 15  
ayant en Dieu cette espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des pécheurs.

et ayant en Dieu cette espérance, comme ils l'ont eux-mêmes, qu'il y aura une résurrection des justes et des injustes. (Ⅰ)

*****

ἐλπίδα ἔχων εἰς τὸν θεόν, ἣν καὶ αὐτοὶ οὗτοι προσδέχονται, ἀνάστασιν μέλλειν ⸀ἔσεσθαι δικαίων τε καὶ ἀδίκων· (Ⅲ)

*****

spem habens in Deum, quam et hi ipsi exspectant, resurrectionem futuram justorum et iniquorum. (Ⅳ)

*****

ayant espérance en Dieu, — espérance que ceux-ci nourrissent aussi eux-mêmes, — qu’il y aura une résurrection, tant des justes que des injustes. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi aussi je travaille d’avoir toujours la conscience pure devant Dieu, et devant les hommes. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi je travaille à avoir toujours une conscience sans reproche, devant Dieu et devant les hommes. (Ⅷ)

*****

24. 16  
C'est pourquoi, moi aussi, je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes.

C'est pourquoi je m'efforce d'avoir constamment une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes. (Ⅰ)

*****

ἐν τούτῳ ⸀καὶ αὐτὸς ἀσκῶ ἀπρόσκοπον συνείδησιν ⸀ἔχειν πρὸς τὸν θεὸν καὶ τοὺς ἀνθρώπους διὰ παντός. (Ⅲ)

*****

In hoc et ipse studeo sine offendiculo conscientiam habere ad Deum et ad homines semper. (Ⅳ)

*****

À cause de cela, moi aussi je m’exerce à avoir toujours une conscience sans reproche devant Dieu et devant les hommes. (Ⅵ)

*****

Or après plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes et des oblations dans ma nation. (Ⅶ)

*****

Or, après plusieurs années, je suis venu pour faire à ma nation des aumônes et des offrandes. (Ⅷ)

*****

24. 17  
Or, après plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes à mon peuple et (pour présenter) des oblations.

Après une absence de plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes à ma nation, et pour présenter des offrandes. (Ⅰ)

*****

δι’ ἐτῶν δὲ πλειόνων ⸂ἐλεημοσύνας ποιήσων εἰς τὸ ἔθνος μου παρεγενόμην⸃ καὶ προσφοράς, (Ⅲ)

*****

Post annos autem plures eleemosynas facturus in gentem meam, veni, et oblationes, et vota, (Ⅳ)

*****

Or, après plusieurs années, je suis venu pour faire des aumônes à ma nation et des offrandes. (Ⅵ)

*****

Et comme je m’occupais à cela, ils m’ont trouvé purifié dans le Temple, sans attroupement et sans tumulte. (Ⅶ)

*****

Et sur ces entrefaites, certains Juifs d'Asie m'ont trouvé dans le temple, purifié, sans attroupement ni tumulte. (Ⅷ)

*****

24. 18  
C'est alors qu'ils m'ont trouvé, purifié, dans le temple, sans attroupement ni tumulte.

C'est alors que quelques Juifs d'Asie m'ont trouvé purifié dans le temple, sans attroupement ni tumulte. (Ⅰ)

*****

ἐν ⸀αἷς εὗρόν με ἡγνισμένον ἐν τῷ ἱερῷ, οὐ μετὰ ὄχλου οὐδὲ μετὰ θορύβου, (Ⅲ)

*****

in quibus invenerunt me purificatum in templo : non cum turba, neque cum tumultu. (Ⅳ)

*****

Sur ces entrefaites, ils me trouvèrent purifié dans le temple, sans attroupement et sans tumulte. (Ⅵ)

*****

Et [c’étaient] de certains Juifs d’Asie, (Ⅶ)

*****

Eux-mêmes (Ⅷ)

*****

24. 19  
(C'étaient) certains Juifs d'Asie, eux qui auraient dû paraître devant toi et accuser, s'ils avaient quelque chose contre moi.

C'était à eux de paraître en ta présence et de se porter accusateurs, s'ils avaient quelque chose contre moi. (Ⅰ)

*****

τινὲς δὲ ἀπὸ τῆς Ἀσίας Ἰουδαῖοι, οὓς ⸀ἔδει ἐπὶ σοῦ παρεῖναι καὶ κατηγορεῖν εἴ τι ἔχοιεν πρὸς ⸀ἐμέ, (Ⅲ)

*****

Quidam autem ex Asia Judæi, quos oportebat apud te præsto esse, et accusare si quid haberent adversum me : (Ⅳ)

*****

Or c’étaient certains Juifs d’Asie, qui auraient dû être ici devant toi et m’accuser, s’ils avaient quelque chose contre moi; (Ⅵ)

*****

Qui devaient comparaître devant toi, et m’accuser, s’ils avaient quelque chose contre moi. (Ⅶ)

*****

ils auraient dû comparaître devant toi et m'accuser, s'ils avaient eu quelque chose contre moi. (Ⅷ)

*****

24. 20  
Ou bien que ceux-ci mêmes disent quel crime ils m'ont trouvé, lorsque j'ai comparu devant le Sanhédrin,

Ou bien, que ceux-ci déclarent de quel crime ils m'ont trouvé coupable, lorsque j'ai comparu devant le sanhédrin, (Ⅰ)

*****

ἢ αὐτοὶ οὗτοι εἰπάτωσαν τί ⸀εὗρον ἀδίκημα στάντος μου ἐπὶ τοῦ συνεδρίου (Ⅲ)

*****

aut hi ipsi dicant si quid invenerunt in me iniquitatis cum stem in concilio, (Ⅳ)

*****

ou bien, que ceux-ci eux-mêmes disent quelle injustice ils ont trouvée en moi, quand j’ai été devant le sanhédrin, (Ⅵ)

*****

Ou que ceux-ci eux-mêmes disent, s’ils ont trouvé en moi quelque injustice, quand j’ai été présenté au Conseil ; (Ⅶ)

*****

Mais que ceux-ci même déclarent s'ils m'ont trouvé coupable de quelque chose, lorsque j'ai comparu devant le Sanhédrin, (Ⅷ)

*****

24. 21  
à moins que ce ne soit pour cette seule parole que j'ai criée, debout au milieu d'eux : " C'est à cause de la résurrection des morts que je suis aujourd'hui mis en jugement devant vous. "

à moins que ce ne soit uniquement de ce cri que j'ai fait entendre au milieu d'eux: C'est à cause de la résurrection des morts que je suis aujourd'hui mis en jugement devant vous. (Ⅰ)

*****

ἢ περὶ μιᾶς ταύτης φωνῆς ἧς ἐκέκραξα ⸂ἐν αὐτοῖς ἑστὼς⸃ ὅτι Περὶ ἀναστάσεως νεκρῶν ἐγὼ κρίνομαι σήμερον ⸀ἐφ’ ὑμῶν. (Ⅲ)

*****

nisi de una hac solummodo voce qua clamavi inter eos stans : Quoniam de resurrectione mortuorum ego judicor hodie a vobis.\ (Ⅳ)

*****

si ce n’est ce seul cri que je fis entendre, étant au milieu d’eux: C’est pour la résurrection des morts que je suis aujourd’hui mis en jugement par vous. (Ⅵ)

*****

Sinon cette seule parole que j’ai dite hautement devant eux : aujourd’hui je suis tiré en cause par vous, pour la résurrection des morts. (Ⅶ)

*****

A moins que ce ne soit de cette seule parole que j'ai dite hautement, au milieu d'eux: Aujourd'hui je suis mis en cause par vous à propos de la résurrection des morts. (Ⅷ)

*****

24. 22  
Félix, qui avait une connaissance très exacte de ce qui concernait cette religion, les ajourna, disant : " Quand le tribun Lysias sera descendu, je jugerai votre affaire. "

Félix, qui savait assez exactement ce qui concernait cette doctrine, les ajourna, en disant: Quand le tribun Lysias sera venu, j'examinerai votre affaire. (Ⅰ)

*****

⸂Ἀνεβάλετο δὲ αὐτοὺς ὁ Φῆλιξ⸃, ἀκριβέστερον εἰδὼς τὰ περὶ τῆς ὁδοῦ, ⸀εἴπας· Ὅταν Λυσίας ὁ χιλίαρχος καταβῇ διαγνώσομαι τὰ καθ’ ὑμᾶς· (Ⅲ)

*****

Distulit autem illos Felix, certissime sciens de via hac, dicens : Cum tribunus Lysias descenderit, audiam vos. (Ⅳ)

*****

Mais Félix, ayant plus exactement connaissance de ce qui regardait la voie, les ajourna, disant: Quand le chiliarque Lysias sera descendu, je prendrai connaissance de votre affaire, (Ⅵ)

*****

Et Félix ayant ouï ces choses, le remit à une autre fois, en disant : après que j’aurai plus exactement connu ce que c’est de cette secte, quand le Tribun Lysias sera descendu, je connaîtrai entièrement de vos affaires. (Ⅶ)

*****

Félix, ayant entendu cela, les ajourna parce qu'il savait mieux à quoi s'en tenir sur ce qui concernait la doctrine, et il dit: Quand le tribun Lysias sera descendu, j'examinerai votre affaire. (Ⅷ)

*****

24. 23  
Et il donna l'ordre au centurion de garder Paul, en (lui) laissant quelque liberté, et sans empêcher aucun des siens de lui rendre des services.

Et il donna l'ordre au centenier de garder Paul, en lui laissant une certaine liberté, et en n'empêchant aucun des siens de lui rendre des services. (Ⅰ)

*****

⸀διαταξάμενος τῷ ἑκατοντάρχῃ τηρεῖσθαι ⸀αὐτὸν ἔχειν τε ἄνεσιν καὶ μηδένα κωλύειν τῶν ἰδίων αὐτοῦ ⸀ὑπηρετεῖν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Jussitque centurioni custodire eum, et habere requiem, nec quemquam de suis prohibere ministrare ei. (Ⅳ)

*****

— ordonnant au centurion que Paul fût gardé, et qu’il eût quelque liberté, et qu’on n’empêchât aucun des siens de le servir. (Ⅵ)

*****

Et il commanda à un centenier que Paul fût gardé, mais qu’il eût aussi quelque relâche, et qu’on n’empêchât aucun des siens de le servir, ou de venir vers lui. (Ⅶ)

*****

Et il commanda à un centenier de garder Paul, mais de lui laisser quelque liberté, et de n'empêcher aucun des siens de le servir ou de l'approcher. (Ⅷ)

*****

24. 24  
Quelques jours après, Félix vint avec Drusille, sa femme, qui était juive. Il envoya chercher Paul et l'entendit sur la foi en Jésus-Christ.

Quelques jours après, Félix vint avec Drusille, sa femme, qui était Juive, et il fit appeler Paul. Il l'entendit sur la foi en Christ. (Ⅰ)

*****

Μετὰ δὲ ἡμέρας τινὰς παραγενόμενος ὁ Φῆλιξ σὺν Δρουσίλλῃ τῇ ⸀ἰδίᾳ γυναικὶ οὔσῃ Ἰουδαίᾳ μετεπέμψατο τὸν Παῦλον καὶ ἤκουσεν αὐτοῦ περὶ τῆς εἰς Χριστὸν ⸀Ἰησοῦν πίστεως. (Ⅲ)

*****

Post aliquot autem dies veniens Felix cum Drusilla uxore sua, quæ erat Judæa, vocavit Paulum, et audivit ab eo fidem quæ est in Christum Jesum. (Ⅳ)

*****

Or quelques jours après, Félix étant venu avec Drusille sa femme qui était Juive, manda Paul et l’entendit sur la foi en Christ. (Ⅵ)

*****

Or quelques jours après, Félix vint avec Drusille sa femme, qui était Juive, et il envoya quérir Paul, et l’ouït parler de la foi qui est en Christ. (Ⅶ)

*****

Quelques jours après, Félix étant venu avec Drusille, sa femme, qui était Juive, envoya chercher Paul, et l'entendit sur la foi en Christ. (Ⅷ)

*****

24. 25  
Mais comme il discourait sur la justice, la tempérance et le jugement à venir, Félix effrayé repartit : " Pour le moment, va; je te rappellerai quand j'aurai le temps. "

Mais, comme Paul discourait sur la justice, sur la tempérance, et sur le jugement à venir, Félix, effrayé, dit: Pour le moment retire-toi; quand j'en trouverai l'occasion, je te rappellerai. (Ⅰ)

*****

διαλεγομένου δὲ αὐτοῦ περὶ δικαιοσύνης καὶ ἐγκρατείας καὶ τοῦ κρίματος τοῦ ⸀μέλλοντος ἔμφοβος γενόμενος ὁ Φῆλιξ ἀπεκρίθη· Τὸ νῦν ἔχον πορεύου, καιρὸν δὲ μεταλαβὼν μετακαλέσομαί σε· (Ⅲ)

*****

Disputante autem illo de justitia, et castitate, et de judicio futuro, tremefactus Felix, respondit : Quod nunc attinet, vade : tempore autem opportuno accersam te : (Ⅳ)

*****

Et comme il discourait sur la justice et sur la tempérance et sur le jugement à venir, Félix tout effrayé répondit: Pour le présent va-t’en; quand je trouverai un moment convenable, je te ferai appeler, (Ⅵ)

*****

Et comme il parlait de la justice, et de la tempérance, et du jugement à venir, Félix tout effrayé répondit : pour le présent va-t’en, et quand j’aurai la commodité, je te rappellerai ; (Ⅶ)

*****

Et comme Paul discourait sur la justice, la continence et le jugement à venir, Félix, effrayé, lui dit: Pour le moment retire-toi, et quand j'en trouverai l'occasion, je te rappellerai. (Ⅷ)

*****

24. 26  
Il espérait en même temps que Paul lui donnerait de l'argent; aussi l'envoyait-il chercher assez fréquemment pour s'entretenir avec lui.

Il espérait en même temps que Paul lui donnerait de l'argent; aussi l'envoyait-il chercher assez fréquemment, pour s'entretenir avec lui. (Ⅰ)

*****

ἅμα καὶ ἐλπίζων ὅτι χρήματα δοθήσεται αὐτῷ ὑπὸ τοῦ ⸀Παύλου· διὸ καὶ πυκνότερον αὐτὸν μεταπεμπόμενος ὡμίλει αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

simul et sperans quod pecunia ei daretur a Paulo, propter quod et frequenter accersens eum, loquebatur cum eo. (Ⅳ)

*****

— espérant en même temps que Paul lui donnerait quelque argent; c’est pourquoi aussi il le faisait venir souvent et s’entretenait avec lui. (Ⅵ)

*****

Espérant aussi en même temps que Paul lui donnerait quelque argent pour le délivrer, c’est pourquoi il l’envoyait quérir souvent, et s’entretenait avec lui. (Ⅶ)

*****

Il espérait aussi que Paul lui donnerait de l'argent, afin qu'il le mît en liberté; c'est pourquoi il l'envoyait chercher souvent pour s'entretenir avec lui. (Ⅷ)

*****

24. 27  
Deux ans s'écoulèrent, et Félix eut pour successeur Porcius Festus; et, dans le désir d'être agréable aux Juifs, Félix laissa Paul en prison.

Deux ans s'écoulèrent ainsi, et Félix eut pour successeur Porcius Festus. Dans le désir de plaire aux Juifs, Félix laissa Paul en prison. (Ⅰ)

*****

Διετίας δὲ πληρωθείσης ἔλαβεν διάδοχον ὁ Φῆλιξ Πόρκιον Φῆστον· θέλων τε ⸀χάριτα καταθέσθαι τοῖς Ἰουδαίοις ὁ Φῆλιξ κατέλιπε τὸν Παῦλον δεδεμένον. (Ⅲ)

*****

Biennio autem expleto, accepit successorem Felix Portium Festum. Volens autem gratiam præstare Judæis Felix, reliquit Paulum vinctum. (Ⅳ)

*****

Or, quand deux ans furent accomplis, Félix eut pour successeur Porcius Festus; et, voulant gagner la faveur des Juifs, Félix laissa Paul prisonnier. (Ⅵ)

*****

Or après deux ans accomplis Félix eut pour successeur Porcius Festus, qui voulant faire plaisir aux Juifs, laissa Paul en prison. (Ⅶ)

*****

Deux ans s'écoulèrent ainsi, et Félix eut pour successeur Porcius Festus; et voulant faire plaisir aux Juifs, Félix laissa Paul en prison. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 24

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 24| | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥