Révélation
Onelittleangel > > Révélation  >
(21 Verses | Page 1 / 1)
La Bible de Crampon.
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
La Bible de Crampon.Afficher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


9.1
Et le cinquième ange sonna de la trompette ; et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre, et on lui donna la clef du puits de l'abîme.

Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée, (Ⅰ)

Et le cinquième ange sonna de la trompette: et je vis une étoile tombée du ciel sur la terre; et la clef du puits de l’abîme lui fut donnée, (Ⅲ)

Et quintus angelus tuba cecinit : et vidi stellam de cælo cecidisse in terram, et data est ei clavis putei abyssi. (Ⅳ)

Καὶ ὁ πέέμμπτος ἄγγελος ἐσάάλπισεν ·∙ καὶ εἶδον ἀστέέρα ἐκ τοῦ οὐρανοῦ πεπτωκόότα εἰςτὴν γῆν ·∙ καὶ ἐδόόθη αὐτῷ ἡ κλεὶς τοῦ φρέέατος τῆς ἀβύύσσου ·∙ (Ⅵ)

9.2
Elle ouvrit le puits de l'abîme, et il s'éleva du puits une fumée comme celle d'une grande fournaise; et le soleil et l'air furent obscurcie par la fumée du puits.

et elle ouvrit le puits de l'abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d'une grande fournaise; et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. (Ⅰ)

et elle ouvrit le puits de l’abîme, et une fumée monta du puits, comme la fumée d’une grande fournaise, et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. (Ⅲ)

Et aperuit puteum abyssi : et ascendit fumus putei, sicut fumus fornacis magnæ : et obscuratus est sol, et aër de fumo putei : (Ⅳ)

καὶ ἤνοιξεν τὸ φρέέαρ τῆςἀβύύσσου, καὶ ἀνέέβη καπνὸς ἐκ τοῦ φρέέατος ὡς καπνὸς καμμίίνου μμεγάάλης, καὶ ἐσκοτίίσθη ὁ ἥλιοςκαὶ ὁ ἀὴρ ἐκ τοῦ καπνοῦ τοῦ φρέέατος. (Ⅵ)

9.3
De cette fumée s'échappèrent sur la terre des sauterelles; et il leur fût donné un pouvoir semblable à celui que possèdent les scorpions de la terre;

De la fumée sortirent des sauterelles, qui se répandirent sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu'ont les scorpions de la terre. (Ⅰ)

Et de la fumée il sortit des sauterelles sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir semblable au pouvoir qu’ont les scorpions de la terre. (Ⅲ)

et de fumo putei exierunt locustæ in terram, et data est illis potestas, sicut habent potestatem scorpiones terræ : (Ⅳ)

καὶ ἐκ τοῦ καπνοῦ ἐξῆλθον ἀκρίίδες εἰς τὴν γῆν ·∙καὶ ἐδόόθη αὐταῖς ἐξουσίία ὡς ἔχουσιν ἐξουσίίαν οἱ σκορπίίοι τῆς γῆς. (Ⅵ)

9.4
et on leur ordonna de ne point nuire à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'ont pas le sceau de Dieu sur leur front.

Il leur fut dit de ne point faire de mal à l'herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n'avaient pas le sceau de Dieu sur le front. (Ⅰ)

Et il leur fut dit qu’elles ne nuisissent ni à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais aux hommes qui n’ont pas le sceau de Dieu sur leurs fronts. (Ⅲ)

et præceptum est illis ne læderent fonum terræ, neque omne viride, neque omnem arborem : nisi tantum homines, qui non habent signum Dei in frontibus suis : (Ⅳ)

καὶ ἐρρέέθη αὐταῖςἵνα μμὴ ἀδικήήσωσιν τὸν χόόρτον τῆς γῆς οὐδὲ πᾶν χλωρὸν οὐδὲ πᾶν δέένδρον, εἰ μμὴ τοὺς ἀνθρώώπουςοἵτινες οὐκ ἔχουσιν τὴν σφραγῖδα τοῦ Θεοῦ ἐπὶ τῶν μμετώώπων αὐτῶν. (Ⅵ)

9.5
Il leur fût donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu'elles causent est semblable à celui d'un homme piqué par le scorpion.

Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois; et le tourment qu'elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme. (Ⅰ)

Et il leur fut donné de ne pas les tuer, mais qu’ils fussent tourmentés cinq mois; et leur tourment est comme le tourment du scorpion, quand il frappe l’homme. (Ⅲ)

et datum est illis ne occiderent eos : sed ut cruciarent mensibus quinque : et cruciatus eorum, ut cruciatus scorpii cum percutit hominem. (Ⅳ)

καὶ ἐδόόθη αὐτοῖςἵνα μμὴ ἀποκτείίνωσιν αὐτούύς, ἀλλ᾿ ἵνα βασανισθήήσονται μμῆνας πέέντε ·∙ καὶ ὁ βασανισμμὸς αὐτῶνὡς βασανισμμὸς σκορπίίου, ὅταν παίίσῃ ἄνθρωπον. (Ⅵ)

9.6
En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; Ils souhaiteront la mort, et la mort fuira loin d'eux.

En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d'eux. (Ⅰ)

Et en ces jours-là les hommes chercheront la mort et ils ne la trouveront point; et ils désireront de mourir, et la mort s’enfuit d’eux. (Ⅲ)

Et in diebus illis quærent homines mortem, et non invenient eam : et desiderabunt mori, et fugiet mors ab eis. (Ⅳ)

καὶ ἐν ταῖς ἡμμέέραις ἐκείίναιςζητήήσουσιν οἱ ἄνθρωποι τὸν θάάνατον καὶ οὐ μμὴ εὑρήήσουσιν αὐτόόν ·∙ καὶ ἐπιθυμμήήσουσινἀποθανεῖν καὶ φεύύγει ὁ θάάνατος ἀπ᾿ αὐτῶν. (Ⅵ)

9.7
Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat; elles avaient sur la tête comme des couronnes d'or; leurs visages étaient comme des visages d'hommes,

Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat; il y avait sur leurs têtes comme des couronnes semblables à de l'or, et leurs visages étaient comme des visages d'hommes. (Ⅰ)

Et la ressemblance des sauterelles était semblable à des chevaux préparés pour le combat; et sur leurs têtes il y avait comme des couronnes semblables à de l’or; et leurs faces étaient comme des faces d’hommes; (Ⅲ)

Et similitudines locustarum, similes equis paratis in prælium : et super capita earum tamquam coronæ similes auro : et facies earum tamquam facies hominum. (Ⅳ)

καὶ τὰ ὁμμοιώώμματα τῶν ἀκρίίδων ὅμμοιαἵπποις ἡτοιμμασμμέένοις εἰς πόόλεμμον ·∙ καὶ ἐπὶ τὰς κεφαλὰς αὐτῶν ὡς στέέφανοι ὅμμοιοι χρυσῷ ·∙ καὶτὰ πρόόσωπα αὐτῶν ὡς πρόόσωπα ἀνθρώώπων ·∙ (Ⅵ)

9.8
leurs cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents comme des dents de lions.

Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions. (Ⅰ)

et elles avaient des cheveux comme des cheveux de femmes, et leurs dents étaient comme des dents de lions; (Ⅲ)

Et habebant capillos sicut capillos mulierum. Et dentes earum, sicut dentes leonum erant : (Ⅳ)

καὶ εἶχον τρίίχας ὡς τρίίχας γυναικῶν,καὶ οἱ ὀδόόντες αὐτῶν ὡς λεόόντων ἦσαν ·∙ (Ⅵ)

9.9
Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat.

Elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme un bruit de chars à plusieurs chevaux qui courent au combat. (Ⅰ)

et elles avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer, et le bruit de leurs ailes était comme le bruit de chariots à plusieurs chevaux courant au combat; (Ⅲ)

et habebant loricas sicut loricas ferreas, et vox alarum earum sicut vox curruum equorum multorum currentium in bellum : (Ⅳ)

καὶ εἶχον θώώρακας ὡς θώώρακας σιδηροῦς, καὶἡ φωνὴ τῶν πτερύύγων αὐτῶν ὡς φωνὴ ἁρμμάάτων ἵππων πολλῶν τρεχόόντων εἰς πόόλεμμον ·∙ (Ⅵ)

9.10
Elles ont des queues semblables à des scorpions, et des aiguillons, et c'est dans leurs queues qu'est le pouvoir de faire du mal aux hommes durant cinq mois.

Elles avaient des queues semblables à des scorpions et des aiguillons, et c'est dans leurs queues qu'était le pouvoir de faire du mal aux hommes pendant cinq mois. (Ⅰ)

et elles ont des queues semblables à des scorpions, et des aiguillons; et leur pouvoir était dans leurs queues, pour nuire aux hommes cinq mois. (Ⅲ)

et habebant caudas similes scorpionum, et aculei erant in caudis earum : et potestas earum nocere hominibus mensibus quinque : (Ⅳ)

καὶ ἔχουσιν οὐρὰς ὁμμοίίας σκορπίίοις καὶ κέέντρα ·∙ καὶ ἐν ταῖς οὐραῖς αὐτῶν ἡ ἐξουσίίααὐτῶν ἀδικῆσαι τοὺς ἀνθρώώπους μμῆνας πέέντε. (Ⅵ)

9.11
Elles ont à leur tête, comme roi, l'ange de l'abîme qui se nomme en hébreu Abaddon, en grec Apollyon.

Elles avaient sur elles comme roi l'ange de l'abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. (Ⅰ)

Elles ont sur elles un roi, l’ange de l’abîme, dont le nom est en hébreu: Abaddon, et en grec il a nom: Apollyon. (Ⅲ)

et habebant super se regem angelum abyssi cui nomen hebraice Abaddon, græce autem Apollyon, latine habens nomen Exterminans. (Ⅳ)

ἔχουσιν ἐπ᾿ αὐτῶν βασιλέέα, τὸνἄγγελον τῆς ἀβύύσσου, ὄνομμα αὐτῷ ἑβραϊστὶ Ἀβαδδώών, καὶ ἐν τῇ ἑλληνικῇ ὄνομμα ἔχει Ἀπολλύύων. (Ⅵ)

9.12
Le premier " malheur " est passé; voici qu'il en vient encore deux autres dans la suite.

Le premier malheur est passé. Voici il vient encore deux malheurs après cela. (Ⅰ)

Le premier malheur est passé; voici, il arrive encore deux malheurs après ces choses. (Ⅲ)

Væ unum abiit, et ecce veniunt adhuc duo væ post hæc.\ (Ⅳ)

Ἡ οὐαὶ ἡ μμίία ἀπῆλθεν ·∙ ἰδοὺ ἔρχεται ἔτι δύύο οὐαὶ μμετὰ ταῦτα. (Ⅵ)

9.13
Et le sixième ange sonna de la trompette; et j'entendis une voix sortir des quatre cormes de l'autel d'or qui est devant Dieu; elle disait au sixième ange qui avait la trompette:

Le sixième ange sonna de la trompette. Et j'entendis une voix venant des quatre cornes de l'autel d'or qui est devant Dieu, (Ⅰ)

Et le sixième ange sonna de la trompette: et j’ouïs une voix sortant des quatre cornes de l’autel d’or qui était devant Dieu, (Ⅲ)

Et sextus angelus tuba cecinit : et audivi vocem unam ex quatuor cornibus altaris aurei, quod est ante oculos Dei, (Ⅳ)

Καὶ ὁ ἕκτος ἄγγελος ἐσάάλπισεν ·∙ καὶ ἤκουσα φωνὴν μμίίαν ἐκ τῶν τεσσάάρων κεράάτωντοῦ θυσιαστηρίίου τοῦ χρυσοῦ τοῦ ἐνώώπιον τοῦ Θεοῦ, (Ⅵ)

9.14
"Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve de l'Euphrate. "

et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d'Euphrate. (Ⅰ)

disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve Euphrate. (Ⅲ)

dicentem sexto angelo, qui habebat tubam : Solve quatuor angelos, qui alligati sunt in flumine magno Euphrate. (Ⅳ)

λέέγουσαν τῷ ἕκτῳ ἀγγέέλῳ, ὁἔχων τὴν σάάλπιγγα ·∙ Λῦσον τοὺς τέέσσαρας ἀγγέέλους τοὺς δεδεμμέένους ἐπὶ τῷ ποταμμῷ τῷ μμεγάάλῳΕὐφράάτῃ. (Ⅵ)

9.15
Alors furent déliés les quatre anges, qui se tenaient prêts pour l'heure, le jour, le mois et l'année, afin de tuer la troisième partie des hommes.

Et les quatre anges qui étaient prêts pour l'heure, le jour, le mois et l'année, furent déliés afin qu'ils tuassent le tiers des hommes. (Ⅰ)

Et les quatre anges qui étaient préparés pour l’heure et le jour et le mois et l’année, furent déliés, afin de tuer le tiers des hommes. (Ⅲ)

Et soluti sunt quatuor angeli, qui parati erant in horam, et diem, et mensem, et annum, ut occiderent tertiam partem hominum. (Ⅳ)

καὶ ἐλύύθησαν οἱ τέέσσαρες ἄγγελοι οἱ ἡτοιμμασμμέένοι εἰς τὴν ὥραν καὶἡμμέέραν καὶ μμῆνα καὶ ἐνιαυτόόν, ἵνα ἀποκτείίνωσιν τὸ τρίίτον τῶν ἀνθρώώπων. (Ⅵ)

9.16
Et le nombre des troupes de cavalerie avait deux myriades de myriades; j'en entendis le nombre.

Le nombre des cavaliers de l'armée était de deux myriades de myriades: j'en entendis le nombre. (Ⅰ)

Et le nombre des armées de la cavalerie était de deux myriades de myriades: j’en entendis le nombre. (Ⅲ)

Et numerus equestris exercitus vicies millies dena millia. Et audivi numerum eorum. (Ⅳ)

καὶ ὁἀριθμμὸς τῶν στρατευμμάάτων τοῦ ἱππικοῦ δύύο μμυριάάδες μμυριάάδων, ἤκουσα τὸν ἀριθμμὸν αὐτῶν. (Ⅵ)

9.17
Et voici comment les chevaux me parurent dans la vision, ainsi que ceux qui les montaient : ils avaient des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe et de soufre; les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions, et leur bouche jetait du feu, de la fumée et du soufre.

Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d'hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée, et du soufre. (Ⅰ)

Et c’est ainsi que je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui étaient assis dessus, ayant des cuirasses de feu, et d’hyacinthe, et de soufre; et les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions; et de leur bouche sortent du feu, et de la fumée, et du soufre. (Ⅲ)

Et ita vidi equos in visione : et qui sedebant super eos, habebant loricas igneas, et hyacinthinas, et sulphureas, et capita equorum erant tamquam capita leonum : et de ore eorum procedit ignis, et fumus, et sulphur. (Ⅳ)

Καὶ οὕτως εἶδον τοὺς ἵππους ἐν τῇ ὁράάσει καὶ τοὺς καθημμέένους ἐπ᾿ αὐτῶν, ἔχονταςθώώρακας πυρίίνους καὶ ὑακινθίίνους καὶ θειώώδεις ·∙ καὶ αἱ κεφαλαὶ τῶν ἵππων ὡς κεφαλαὶλεόόντων ·∙ καὶ ἐκ τῶν στομμάάτων αὐτῶν ἐκπορεύύεται πῦρ καὶ καπνὸς καὶ θεῖον. (Ⅵ)

9.18
La troisième partie des hommes fût tuée par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée et par le soufre qui sortaient de leur bouche.

Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches. (Ⅰ)

Par ces trois fléaux fut tué le tiers des hommes, par le feu et la fumée et le soufre qui sortent de leur bouche; (Ⅲ)

Et ab his tribus plagis occisa est tertia pars hominum de igne, et de fumo, et sulphure, quæ procedebant de ore ipsorum. (Ⅳ)

ἀπὸτῶν τριῶν πληγῶν τούύτων ἀπεκτάάνθησαν τὸ τρίίτον τῶν ἀνθρώώπων, ἐκ τοῦ πυρὸς καὶ τοῦκαπνοῦ καὶ τοῦ θείίου τοῦ ἐκπορευομμέένου ἐκ τῶν στομμάάτων αὐτῶν ·∙ (Ⅵ)

9.19
Car le pouvoir de ces chevaux est dans leur bouche et dans leurs queues : car leurs queues, semblables à des serpents, ont des têtes, et c'est avec elles qu'ils blessent.

Car le pouvoir des chevaux était dans leurs bouches et dans leurs queues; leurs queues étaient semblables à des serpents ayant des têtes, et c'est avec elles qu'ils faisaient du mal. (Ⅰ)

car le pouvoir des chevaux est dans leur bouche et dans leurs queues; car leurs queues sont semblables à des serpents, ayant des têtes, et par elles ils nuisent. (Ⅲ)

Potestas enim equorum in ore eorum est, et in caudis eorum, nam caudæ eorum similes serpentibus, habentes capita : et in his nocent. (Ⅳ)

ἡ γὰρ ἐξουσίίατῶν ἵππων ἐν τῷ στόόμματι αὐτῶν ἐστὶν καὶ ἐν ταῖς οὐραῖς αὐτῶν ·∙ αἱ γὰρ οὐραὶ αὐτῶν ὅμμοιαιὄφεσιν, ἔχουσαι κεφαλάάς, καὶ ἐν αὐταῖς ἀδικοῦσιν. (Ⅵ)

9.20
Les autres hommes, qui ne furent pas tués par ces fléaux, ne se repentirent pas non plus des oeuvres de leurs mains, pour ne plus adorer les démons et les idoles d'or, d'argent, d'airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher;

Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas des oeuvres de leurs mains, de manière à ne point adorer les démons, et les idoles d'or, d'argent, d'airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher; (Ⅰ)

Et les autres hommes qui n’avaient pas été tués par ces plaies, ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, pour ne pas rendre hommage aux démons, et aux idoles d’or, et d’argent, et d’airain, et de pierre, et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher; (Ⅲ)

Et ceteri homines, qui non sunt occisi in his plagis, neque ponitentiam egerunt de operibus manuum suarum, ut non adorarent dæmonia, et simulacra aurea, et argentea, et ærea, et lapidea, et lignea, quæ neque videre possunt, neque audire, neque ambulare, (Ⅳ)

καὶ οἱ λοιποὶ τῶν ἀνθρώώπων, οἳοὐκ ἀπεκτάάνθησαν ἐν ταῖς πληγαῖς ταύύταις, οὐ μμετενόόησαν ἐκ τῶν ἔργων τῶν χειρῶν αὐτῶν, ἵναμμὴ προσκυνήήσουσιν τὰ δαιμμόόνια καὶ τὰ εἴδωλα τὰ χρυσᾶ καὶ τὰ ἀργυρᾶ καὶ τὰ χαλκᾶ καὶ τὰλίίθινα καὶ τὰ ξύύλινα, ἃ οὔτε βλέέπειν δύύνανται οὔτε ἀκούύειν οὔτε περιπατεῖν ·∙ (Ⅵ)

9.21
et ils ne se repentirent ni de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité, ni de leurs vols.

et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité ni de leurs vols. (Ⅰ)

et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leur magie, ni de leur fornication, ni de leurs larcins. (Ⅲ)

et non egerunt ponitentiam ab homicidiis suis, neque a veneficiis suis, neque a fornicatione sua, neque a furtis suis. (Ⅳ)

καὶ οὐμμετενόόησαν ἐκ τῶν φόόνων αὐτῶν οὔτε ἐκ τῶν φαρμμακειῶν αὐτῶν οὔτε ἐκ τῆς πορνείίας αὐτῶνοὔτε ἐκ τῶν κλεμμμμάάτων αὐτῶν. (Ⅵ)


Page:  1

Chapitres   | | | | | | | | 9| | | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑