Esaïe
Onelittleangel > > Esaïe  >
(14 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

16. 1  
"Envoyez l'agneau du dominateur du pays, de Pétra, à travers le désert, à la montagne de la fille de Sion."

Envoyez les agneaux au souverain du pays, Envoyez-les de Séla, par le désert, A la montagne de la fille de Sion. (Ⅰ)

*****

ἀποστελω̃ ὡς ἑρπετὰ ἐπὶ τὴν γη̃ν μὴ πέτρα ἔρημός ἐστιν τὸ ὄρος Σιων (Ⅲ)

*****

Emitte agnum, Domine, dominatorem terræ,/ de petra deserti/ ad montem filiæ Sion./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃16  שלחו כר משל ארץ מסלע מדברה אל הר בת ציון ‬ (Ⅴ)

*****

Envoyez l’agneau du dominateur du pays, — du rocher vers le désert, — à la montagne de la fille de Sion. (Ⅵ)

*****

Envoyez l’agneau au Dominateur de la terre, envoyez-le du rocher du désert, à la montagne de la fille de Sion. (Ⅶ)

*****

Envoyez les agneaux du souverain du pays, de Séla, dans le désert, à la montagne de la fille de Sion. (Ⅷ)

*****

16. 2  
Comme des oiseaux fugitifs, comme une nichée que l'on disperse, telles sont les filles de Moab, aux passages de l'Arnon

Tel un oiseau fugitif, telle une nichée effarouchée, Telles seront les filles de Moab, au passage de l'Arnon. - (Ⅰ)

*****

ἔση̨ γὰρ ὡς πετεινου̃ ἀνιπταμένου νεοσσὸς ἀφη̨ρημένος θύγατερ Μωαβ ἔπειτα δέ Αρνων (Ⅲ)

*****

Et erit : sicut avis fugiens,/ et pulli de nido avolantes,/ sic erunt filiæ Moab/ in transcensu Arnon./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃16  והיה כעוף נודד קן משלח תהיינה בנות מואב מעברת לארנון ‬ (Ⅴ)

*****

Et comme un oiseau fugitif, une nichée chassée, ainsi seront les filles de Moab, aux gués de l’Arnon. (Ⅵ)

*****

Car il arrivera que les filles de Moab seront au passage d’Arnon, comme un oiseau volant çà et là, [comme] une nichée chassée de son nid. (Ⅶ)

*****

Comme des oiseaux volant çà et là, comme une nichée effarouchée, ainsi seront les filles de Moab aux passages de l'Arnon. (Ⅷ)

*****

16. 3  
"Conseille-nous, sois notre arbitre ; donne-nous l'ombre, comme dans la nuit, au milieu du jour; cache ceux que l'on poursuit, ne trahis point les fugitifs.

Donne conseil, fais justice, Couvre-nous en plein midi de ton ombre comme de la nuit, Cache ceux que l'on poursuit, Ne trahis pas le fugitif! (Ⅰ)

*****

πλείονα βουλεύου ποιει̃τε σκέπην πένθους αὐτη̨̃ διὰ παντός ἐν μεσημβρινη̨̃ σκοτία̨ φεύγουσιν ἐξέστησαν μὴ ἀπαχθη̨̃ς (Ⅲ)

*****

Ini consilium,/ coge concilium ;/ pone quasi noctem umbram tuam/ in meridie ;/ absconde fugientes, et vagos ne prodas./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃16  *הביאו **הביאי עצה עשו פלילה שיתי כליל צלך בתוך צהרים סתרי נדחים נדד אל תגלי ‬ (Ⅴ)

*****

Donne conseil, fais ce qui est juste; rends ton ombre comme la nuit, en plein midi: cache les exilés, ne découvre pas le fugitif. (Ⅵ)

*****

Mets en avant le conseil, fais l’ordonnance, sers d’ombre comme une nuit au milieu du midi ; cache ceux qui ont été chassés, et ne décèle point ceux qui sont errants. (Ⅶ)

*****

Prenez conseil, intercédez. Étends en plein jour ton ombre, pareille à la nuit; cache les bannis, ne décèle pas les fugitifs! (Ⅷ)

*****

16. 4  
"Que les fugitifs de Moab demeurent chez toi; sois-leur une retraite contre le dévastateur; car l'invasion a cessé, la dévastation a pris fin, les oppresseurs ont disparu du pays.

Laisse séjourner chez toi les exilés de Moab, Sois pour eux un refuge contre le dévastateur! Car l'oppression cessera, la dévastation finira, Celui qui foule le pays disparaîtra. (Ⅰ)

*****

παροικήσουσίν σοι οἱ φυγάδες Μωαβ ἔσονται σκέπη ὑμι̃ν ἀπὸ προσώπου διώκοντος ὅτι ἤρθη ἡ συμμαχία σου καὶ ὁ ἄρχων ἀπώλετο ὁ καταπατω̃ν ἐπὶ τη̃ς γη̃ς (Ⅲ)

*****

Habitabunt apud te profugi mei ;/ Moab, esto latibulum eorum a facie vastatoris :/ finitus est enim pulvis, consummatus est miser,/ defecit qui conculcabat terram./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃16  יגורו בך נדחי מואב הוי סתר למו מפני שודד כי אפס המץ כלה שד תמו רמס מן הארץ ‬ (Ⅴ)

*****

Que mes exilés séjournent avec toi, Moab! Sois-leur une retraite de devant le destructeur. Car l’oppresseur ne sera plus, la dévastation finira; celui qui foule disparaîtra du pays. (Ⅵ)

*****

Que ceux de mon peuple qui ont été chassés séjournent chez toi, ô Moab ! sois leur une retraite contre celui qui fait le dégât ; car celui qui usait d’extorsion a cessé, le dégât a pris fin, ceux qui foulaient sont consumés de dessus la terre. (Ⅶ)

*****

Que les bannis de Moab séjournent chez toi! Sois pour eux une retraite devant le dévastateur! Car l'oppression a cessé, la dévastation a pris fin; ceux qui foulaient le pays ont disparu. (Ⅷ)

*****

16. 5  
Le trône est affermi par la miséricorde, et sur ce trône s'assiéra selon la vérité, dans la tente de David, un juge poursuivant le droit, et zélé pour la justice." --

Et le trône s'affermira par la clémence; Et l'on y verra siéger fidèlement, dans la maison de David, Un juge ami du droit et zélé pour la justice. - (Ⅰ)

*****

καὶ διορθωθήσεται μετ' ἐλέους θρόνος καὶ καθίεται ἐπ' αὐτου̃ μετὰ ἀληθείας ἐν σκηνη̨̃ Δαυιδ κρίνων καὶ ἐκζητω̃ν κρίμα καὶ σπεύδων δικαιοσύνην (Ⅲ)

*****

Et præparabitur in misericordia solium,/ et sedebit super illud in veritate/ in tabernaculo David,/ judicans et quærens judicium,/ et velociter reddens quod justum est./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃16  והוכן בחסד כסא וישב עליו באמת באהל דוד שפט ודרש משפט ומהר צדק ‬ (Ⅴ)

*****

Et un trône sera établi par la bonté; et il y en aura un qui y siégera dans la vérité, dans la tente de David, jugeant, et recherchant la droiture, et hâtant la justice. (Ⅵ)

*****

Et le trône sera établi par la gratuité ; et sur ce trône sera assis en vérité, dans le tabernacle de David, un qui jugera, qui recherchera le droit, et qui se hâtera de faire justice. (Ⅶ)

*****

Car un trône sera établi par la clémence; et sur ce trône siégera avec fidélité, dans la tente de David, un juge ami du droit, prompt à faire justice. (Ⅷ)

*****

16. 6  
"Nous connaissons l'orgueil de Moab, le très orgueilleux, sa fierté et son orgueil, son arrogance et ses discours mensongers."

Nous entendons l'orgueil du superbe Moab, Sa fierté et sa hauteur, son arrogance et ses vains discours. (Ⅰ)

*****

ἠκούσαμεν τὴν ὕβριν Μωαβ ὑβριστὴς σφόδρα τὴν ὑπερηφανίαν ἐξη̃ρας οὐχ οὕτως ἡ μαντεία σου (Ⅲ)

*****

Audivimus superbiam Moab :/ superbus est valde ;/ superbia ejus, et arrogantia ejus, et indignatio ejus/ plus quam fortitudo ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃16  שמענו גאון מואב גא מאד גאותו וגאונו ועברתו לא כן בדיו ס‬ (Ⅴ)

*****

Nous avons entendu l’orgueil de Moab, le très hautain, sa fierté, et son orgueil, et sa rage; ses vanteries ne sont que vanité. (Ⅵ)

*****

Nous avons entendu l’orgueil de Moab le très-orgueilleux, sa fierté, et son orgueil, et son arrogance ; ceux sur qui il s’appuie ne sont rien de ferme. (Ⅶ)

*****

Nous avons entendu l'orgueil de Moab, le peuple très orgueilleux, sa fierté, son orgueil et son insolence, et son vain parler. (Ⅷ)

*****

16. 7  
Que Moab se lamente donc sur Moab ; que tous se lamentent! Sur les gâteaux de raisins de Kir-Haréseth gémissez, tout consternés !

C'est pourquoi Moab gémit sur Moab, tout gémit; Vous soupirez sur les ruines de Kir Haréseth, Profondément abattus. (Ⅰ)

*****

οὐχ οὕτως ὀλολύξει Μωαβ ἐν γὰρ τη̨̃ Μωαβίτιδι πάντες ὀλολύξουσιν τοι̃ς κατοικου̃σιν Δεσεθ μελετήσεις καὶ οὐκ ἐντραπήση̨ (Ⅲ)

*****

Idcirco ululabit Moab ad Moab ;/ universus ululabit :/ his qui lætantur super muros cocti lateris,/ loquimini plagas suas./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃16  לכן ייליל מואב למואב כלה ייליל לאשישי קיר חרשת תהגו אך נכאים ‬ (Ⅴ)

*****

C’est pourquoi Moab hurlera sur Moab; tout entier il hurlera! Vous gémirez sur les fondations de Kir-Haréseth, tout affligés. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi Moab hurlera sur Moab, chacun hurlera ; vous grommellerez pour les fondements de Kir-Haréseth ; il n’y aura que des gens blessés à mort. (Ⅶ)

*****

Que Moab gémisse donc sur Moab; que tout y gémisse! Sur les ruines de Kir-Haréseth, lamentez-vous, tout abattus! (Ⅷ)

*****

16. 8  
Car les champs de Hésebon sont désolés; de la vigne de Sabama, les maîtres des nations ont détruit les treilles elles qui s'étendaient jusqu'à Jazer, allaient se perdre dans le désert, poussaient au loin leurs rejetons, passaient par delà la mer.

Car les campagnes de Hesbon languissent; Les maîtres des nations ont brisé les ceps de la vigne de Sibma, Qui s'étendaient jusqu'à Jaezer, qui erraient dans le désert: Les rameaux se prolongeaient, et allaient au delà de la mer. (Ⅰ)

*****

τὰ πεδία Εσεβων πενθήσει ἄμπελος Σεβαμα καταπίνοντες τὰ ἔθνη καταπατήσατε τὰς ἀμπέλους αὐτη̃ς ἕως Ιαζηρ οὐ μὴ συνάψητε πλανήθητε τὴν ἔρημον οἱ ἀπεσταλμένοι ἐγκατελείφθησαν διέβησαν γὰρ τὴν ἔρημον (Ⅲ)

*****

Quoniam suburbana Hesebon deserta sunt,/ et vineam Sabama/ domini gentium exciderunt :/ flagella ejus usque ad Jazer pervenerunt,/ erraverunt in deserto ;/ propagines ejus relictæ sunt,/ transierunt mare./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃16  כי שדמות חשבון אמלל גפן שבמה בעלי גוים הלמו שרוקיה עד יעזר נגעו תעו מדבר שלחותיה נטשו עברו ים ‬ (Ⅴ)

*****

Car les campagnes de Hesbon languiront, — la vigne de Sibma. Les maîtres des nations ont abîmé ses ceps exquis: ils s’étendaient jusqu’à Jahzer, ils erraient dans le désert; ses provins s’étendaient et dépassaient la mer. (Ⅵ)

*****

Car les guérets de Hesbon, et le vignoble de Sibma, languissent ; les Seigneurs des nations ont foulé ses meilleurs plants, [qui] atteignaient jusques à Jahzer, ils couraient çà et là par le désert, et ses provins s’étendaient et passaient au delà de la mer. (Ⅶ)

*****

Car les champs de Hesbon et le vignoble de Sibma languissent; les maîtres des nations ont brisé ses meilleurs ceps, qui s'étendaient jusqu'à Jaezer, qui erraient dans le désert, et dont les jets allaient se répandre à travers la mer. (Ⅷ)

*****

16. 9  
C'est pourquoi je pleure, comme pleure Jazer, sur la vigne de Sabama ; je vous arrose de mes larmes, Hésebon, Eléalé, car sur vos fruits et sur votre moisson; est venu fondre le cri du pressureur.

Aussi je pleure sur la vigne de Sibma, comme sur Jaezer; Je vous arrose de mes larmes, Hesbon, Élealé! Car sur votre récolte et sur votre moisson Est venu fondre un cri de guerre. (Ⅰ)

*****

διὰ του̃το κλαύσομαι ὡς τὸν κλαυθμὸν Ιαζηρ ἄμπελον Σεβαμα τὰ δένδρα σου κατέβαλεν Εσεβων καὶ Ελεαλη ὅτι ἐπὶ τω̨̃ θερισμω̨̃ καὶ ἐπὶ τω̨̃ τρυγήτω̨ σου καταπατήσω καὶ πάντα πεσου̃νται (Ⅲ)

*****

Super hoc plorabo in fletu Jazer/ vineam Sabama ;/ inebriabo de lacrima mea,/ Hesebon et Eleale,/ quoniam super vindemiam tuam et super messem tuam/ vox calcantium irruit./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃16  על כן אבכה בבכי יעזר גפן שבמה אריוך דמעתי חשבון ואלעלה כי על קיצך ועל קצירך הידד נפל ‬ (Ⅴ)

*****

C’est pourquoi je pleurerai des pleurs de Jahzer la vigne de Sibma; je vous arroserai de mes larmes, Hesbon et Elhalé, car un cri est tombé sur votre récolte et sur votre moisson. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi je pleurerai du pleur de Jahzer, le vignoble de Sibma ; je t’arroserai de mes larmes, ô Hesbon et Elhalé ! car l’ennemi avec des cris s’est jeté sur tes fruits d’Eté, et sur ta moisson. (Ⅶ)

*****

Aussi je pleure sur le vignoble de Sibma, comme sur Jaezer; je vous arrose de mes larmes, Hesbon et Élealé! Parce que le cri de guerre fond sur vos fruits et sur vos moissons. (Ⅷ)

*****

16. 10  
La joie et l'allégresse ont disparu des vergers ; dans les vignes, plus de chants, plus de cris de joie le vendangeur ne foule plus le vin dans les cuves j'ai fait cesser le cri joyeux du pressureur.

La joie et l'allégresse ont disparu des campagnes; Dans les vignes, plus de chants, plus de réjouissances! Le vendangeur ne foule plus le vin dans les cuves; J'ai fait cesser les cris de joie. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀρθήσεται εὐφροσύνη καὶ ἀγαλλίαμα ἐκ τω̃ν ἀμπελώνων σου καὶ ἐν τοι̃ς ἀμπελω̃σίν σου οὐ μὴ εὐφρανθήσονται καὶ οὐ μὴ πατήσουσιν οἰ̃νον εἰς τὰ ὑπολήνια πέπαυται γάρ (Ⅲ)

*****

Et auferetur lætitia et exsultatio de Carmelo,/ et in vineis non exsultabit neque jubilabit./ Vinum in torculari non calcabit qui calcare consueverat ;/ vocem calcantium abstuli./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃16  ונאסף שמחה וגיל מן הכרמל ובכרמים לא ירנן לא ירעע יין ביקבים לא ידרך הדרך הידד השבתי ‬ (Ⅴ)

*****

Et la joie et l’allégresse ont disparu des champs fertiles, et dans les vignes on ne chante pas, on ne pousse pas des cris de joie; celui qui foulait ne foule plus le vin dans les pressoirs: j’ai fait cesser le cri du pressoir. (Ⅵ)

*****

Et la joie et la gaieté s’est retirée du champ fertile ; on ne se réjouira plus, et on ne s’égayera plus dans les vignes, celui qui foulait le vin ne le foulera plus dans les cuves, j’ai fait cesser la chanson de la vendange. (Ⅶ)

*****

La joie et l'allégresse ont disparu des vergers; dans les vignes plus de chants, plus de cris de joie; plus de vendangeur qui foule le vin dans les cuves! J'ai fait cesser les cris joyeux. (Ⅷ)

*****

16. 11  
Aussi mes entrailles, au sujet de Moab, frémissent comme une harpe, ainsi que mon coeur au sujet de Kir-Harès.

Aussi mes entrailles frémissent sur Moab, comme une harpe, Et mon coeur sur Kir Harès. (Ⅰ)

*****

διὰ του̃το ἡ κοιλία μου ἐπὶ Μωαβ ὡς κιθάρα ἠχήσει καὶ τὰ ἐντός μου ὡσεὶ τει̃χος ὃ ἐνεκαίνισας (Ⅲ)

*****

Super hoc venter meus ad Moab/ quasi cithara sonabit,/ et viscera mea ad murum cocti lateris./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃16  על כן מעי למואב ככנור יהמו וקרבי לקיר חרש ‬ (Ⅴ)

*****

C’est pourquoi mes entrailles mènent un bruit sourd au sujet de Moab, comme une harpe, et mon cœur, au sujet de Kir-Hérès. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi mes entrailles mèneront du bruit comme une harpe sur Moab, et mon ventre sur Kir-Hérès. (Ⅶ)

*****

Aussi ma poitrine soupire sur Moab comme une harpe, et mon cœur sur Kir-Hérès. (Ⅷ)

*****

16. 12  
Et l'on verra Moab se fatiguer sur ses hauts-lieux; il entrera dans son sanctuaire pour prier, et il n'obtiendra rien.

On voit Moab, qui se fatigue sur les hauts lieux; Il entre dans son sanctuaire pour prier, et il ne peut rien obtenir. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔσται εἰς τὸ ἐντραπη̃ναί σε ὅτι ἐκοπίασεν Μωαβ ἐπὶ τοι̃ς βωμοι̃ς καὶ εἰσελεύσεται εἰς τὰ χειροποίητα αὐτη̃ς ὥστε προσεύξασθαι καὶ οὐ μὴ δύνηται ἐξελέσθαι αὐτόν (Ⅲ)

*****

Et erit : cum apparuerit quod laboravit Moab/ super excelsis suis,/ ingredietur ad sancta sua ut obsecret,/ et non valebit.] (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃16  והיה כי נראה כי נלאה מואב על הבמה ובא אל מקדשו להתפלל ולא יוכל ‬ (Ⅴ)

*****

Et il arrivera que, quand Moab se présentera, se fatiguera sur le haut lieu, et entrera dans son sanctuaire pour prier, il ne prévaudra pas. (Ⅵ)

*****

Et il arrivera qu’on verra que Moab se lassera [pour aller] au haut lieu, et qu’il entrera en son saint lieu pour prier ; mais il ne pourra rien obtenir. (Ⅶ)

*****

Et quand Moab se présentera et se fatiguera sur les hauts lieux, quand il entrera au sanctuaire pour prier, il ne pourra rien obtenir. (Ⅷ)

*****

16. 13  
Tel est l'oracle que Yahweh a prononcé sur Moab depuis un long temps.

Telle est la parole que l'Éternel a prononcée dès longtemps sur Moab. (Ⅰ)

*****

του̃το τὸ ῥη̃μα ὃ ἐλάλησεν κύριος ἐπὶ Μωαβ ὁπότε καὶ ἐλάλησεν (Ⅲ)

*****

Hoc verbum quod locutus est Dominus ad Moab ex tunc. (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃16  זה הדבר אשר דבר יהוה אל מואב מאז ‬ (Ⅴ)

*****

Telle est la parole que l’Éternel a prononcée jadis sur Moab. (Ⅵ)

*****

C’est là la parole que l’Eternel a prononcée depuis longtemps sur Moab. (Ⅶ)

*****

Telle est la parole que l'Éternel a prononcée dès longtemps sur Moab. (Ⅷ)

*****

16. 14  
Et maintenant Yahweh parle et dit: "Dans trois ans, comptés comme les années d'un mercenaire, la gloire de Moab avec sa grande multitude sera avilie, et ce qui en restera sera peu de chose, petit et faible".

Et maintenant l'Éternel parle, et dit: Dans trois ans, comme les années d'un mercenaire, La gloire de Moab sera l'objet du mépris, Avec toute cette grande multitude; Et ce qui restera sera peu de chose, presque rien. (Ⅰ)

*****

καὶ νυ̃ν λέγω ἐν τρισὶν ἔτεσιν ἐτω̃ν μισθωτου̃ ἀτιμασθήσεται ἡ δόξα Μωαβ ἐν παντὶ τω̨̃ πλούτω̨ τω̨̃ πολλω̨̃ καὶ καταλειφθήσεται ὀλιγοστὸς καὶ οὐκ ἔντιμος (Ⅲ)

*****

Et nunc locutus est Dominus, dicens : In tribus annis, quasi anni mercenarii, auferetur gloria Moab super omni populo multo, et relinquetur parvus et modicus, nequaquam multus. (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃16  ועתה דבר יהוה לאמר בשלש שנים כשני שכיר ונקלה כבוד מואב בכל ההמון הרב ושאר מעט מזער לוא כביר ס‬ (Ⅴ)

*****

Et maintenant l’Éternel a parlé, disant: Dans trois ans, comme les années d’un mercenaire, la gloire de Moab sera réduite à rien avec toute sa grande multitude; et le reste sera petit, amoindri, peu de chose. (Ⅵ)

*****

Et maintenant l’Eternel a parlé, en disant ; dans trois ans, tels que sont les ans d’un mercenaire, la gloire de Moab sera avilie, avec toute cette grande multitude ; et le résidu sera petit, ce sera peu de chose, ce ne sera rien de considérable. (Ⅶ)

*****

Et maintenant l'Éternel a parlé, disant: Dans trois ans, tels que sont les ans d'un mercenaire, la gloire de Moab tombera dans le mépris, avec toute cette grande multitude; et ce qui en restera sera très petit, et peu considérable. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 16

| | | | | | | | | | | | | | | 16| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥