Esaïe
Onelittleangel > > Esaïe  >
(23 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

51. 1  
Entendez-moi, vous qui poursuivez la justice, vous qui cherchez Yahweh ; considérez le rocher d'où vous avez été taillés et la carrière d'où vous avez été tirés.

Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice, Qui cherchez l'Éternel! Portez les regards sur le rocher d'où vous avez été taillés, Sur le creux de la fosse d'où vous avez été tirés. (Ⅰ)

*****

ἀκούσατέ μου οἱ διώκοντες τὸ δίκαιον καὶ ζητου̃ντες τὸν κύριον ἐμβλέψατε εἰς τὴν στερεὰν πέτραν ἣν ἐλατομήσατε καὶ εἰς τὸν βόθυνον του̃ λάκκου ὃν ὠρύξατε (Ⅲ)

*****

Audite me, qui sequimini quod justum est,/ et quæritis Dominum ;/ attendite ad petram unde excisi estis,/ et ad cavernam laci de qua præcisi estis./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃51  שמעו אלי רדפי צדק מבקשי יהוה הביטו אל צור חצבתם ואל מקבת בור נקרתם ‬ (Ⅴ)

*****

Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice, qui cherchez l’Éternel! Regardez au rocher d’où vous avez été taillés, et au creux du puits d’où vous avez été tirés. (Ⅵ)

*****

Ecoutez-moi, vous qui suivez la justice, et qui cherchez l’Eternel ; regardez au rocher duquel vous avez été taillés, et au creux de la citerne dont vous avez été tirés. (Ⅶ)

*****

Écoutez-moi, vous qui poursuivez la justice, qui cherchez l'Éternel! Regardez au rocher d'où vous avez été taillés, à la carrière d'où vous avez été tirés! (Ⅷ)

*****

51. 2  
Considérez Abraham, votre père, et Sara qui vous a enfantés ; car je l'appelai quand il était seul, et je l'ai béni et multiplié.

Portez les regards sur Abraham votre père, Et sur Sara qui vous a enfantés; Car lui seul je l'ai appelé, Je l'ai béni et multiplié. (Ⅰ)

*****

ἐμβλέψατε εἰς Αβρααμ τὸν πατέρα ὑμω̃ν καὶ εἰς Σαρραν τὴν ὠδίνουσαν ὑμα̃ς ὅτι εἱ̃ς ἠ̃ν καὶ ἐκάλεσα αὐτὸν καὶ εὐλόγησα αὐτὸν καὶ ἠγάπησα αὐτὸν καὶ ἐπλήθυνα αὐτόν (Ⅲ)

*****

Attendite ad Abraham, patrem vestrum,/ et ad Saram, quæ peperit vos :/ quia unum vocavi eum,/ et benedixi ei, et multiplicavi eum./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃51  הביטו אל אברהם אביכם ואל שרה תחוללכם כי אחד קראתיו ואברכהו וארבהו ס‬ (Ⅴ)

*****

Regardez à Abraham, votre père, et à Sara, qui vous a enfantés; car je l’ai appelé seul, et je l’ai béni, et je l’ai multiplié. (Ⅵ)

*****

Regardez à Abraham, votre père, et à Sara qui vous a enfantés ; comment je l’ai appelé, lui étant tout seul, comment je l’ai béni, et multiplié. (Ⅶ)

*****

Regardez à Abraham, votre père, et à Sara qui vous a enfantés; je l'ai appelé lorsqu'il était seul, je l'ai béni et l'ai multiplié. (Ⅷ)

*****

51. 3  
Car Yahweh a consolé Sion, et il a consolé toutes ses ruines. Il a fait de son désert un Eden. et de sa solitude un jardin de Yahweh ; On y trouvera la joie et l'allégresse, les actions de grâces et le bruit des chants.

Ainsi l'Éternel a pitié de Sion, Il a pitié de toutes ses ruines; Il rendra son désert semblable à un Éden, Et sa terre aride à un jardin de l'Éternel. La joie et l'allégresse se trouveront au milieu d'elle, Les actions de grâces et le chant des cantiques. (Ⅰ)

*****

καὶ σὲ νυ̃ν παρακαλέσω Σιων καὶ παρεκάλεσα πάντα τὰ ἔρημα αὐτη̃ς καὶ θήσω τὰ ἔρημα αὐτη̃ς ὡς παράδεισον κυρίου εὐφροσύνην καὶ ἀγαλλίαμα εὑρήσουσιν ἐν αὐτη̨̃ ἐξομολόγησιν καὶ φωνὴν αἰνέσεως (Ⅲ)

*****

Consolabitur ergo Dominus Sion,/ et consolabitur omnes ruinas ejus :/ et ponet desertum ejus quasi delicias,/ et solitudinem ejus quasi hortum Domini./ Gaudium et lætitia invenietur in ea,/ gratiarum actio et vox laudis./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃51  כי נחם יהוה ציון נחם כל חרבתיה וישם מדברה כעדן וערבתה כגן יהוה ששון ושמחה ימצא בה תודה וקול זמרה ס‬ (Ⅴ)

*****

Car l’Éternel consolera Sion; il consolera tous ses lieux arides, et fera de son désert un Éden, et de son lieu stérile, comme le jardin de l’Éternel. L’allégresse et la joie y seront trouvées, des actions de grâces et une voix de cantiques. (Ⅵ)

*****

Car l’Eternel consolera Sion, il consolera toutes ses désolations, et rendra son désert semblable à Héden, et ses landes semblables au jardin de l’Eternel ; en elle sera trouvée la joie et l’allégresse, la louange et la voix de mélodie. (Ⅶ)

*****

Ainsi l'Éternel va consoler Sion, il a pitié de toutes ses ruines; il fera de son désert un Éden, et de sa terre aride un jardin de l'Éternel; la joie et l'allégresse se trouveront au milieu d'elle, la louange et le chant des cantiques. (Ⅷ)

*****

51. 4  
Sois attentif à ma voix, ô mon peuple; ô ma nation, prête-moi l'oreille ! Car la loi sortira de moi, et j'établirai mon commandement pour être la lumière des peuples.

Mon peuple, sois attentif! Ma nation, prête-moi l'oreille! Car la loi sortira de moi, Et j'établirai ma loi pour être la lumière des peuples. (Ⅰ)

*****

ἀκούσατέ μου ἀκούσατε λαός μου καὶ οἱ βασιλει̃ς πρός με ἐνωτίσασθε ὅτι νόμος παρ' ἐμου̃ ἐξελεύσεται καὶ ἡ κρίσις μου εἰς φω̃ς ἐθνω̃ν (Ⅲ)

*****

Attendite ad me, popule meus,/ et tribus mea, me audite :/ quia lex a me exiet,/ et judicium meum in lucem populorum requiescet./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃51  הקשיבו אלי עמי ולאומי אלי האזינו כי תורה מאתי תצא ומשפטי לאור עמים ארגיע ‬ (Ⅴ)

*****

Prête-moi attention, mon peuple, et prête-moi l’oreille, ma nation! Car une loi sortira d’auprès de moi, et j’établirai mon jugement pour une lumière des peuples. (Ⅵ)

*****

Ecoutez-moi donc attentivement, mon peuple, et prêtez-moi l’oreille, vous ma nation ; car la Loi sortira de moi, et j’établirai mon jugement pour être la lumière des peuples. (Ⅶ)

*****

Sois attentif, mon peuple; toi, ma nation, prête-moi l'oreille! Car la loi procédera de moi, et j'établirai mon jugement pour servir de lumière aux peuples. (Ⅷ)

*****

51. 5  
Ma justice est proche, mon salut va paraître, et mon bras jugera les peuples; les îles espèrent en moi et se confient dans mon bras.

Ma justice est proche, mon salut va paraître, Et mes bras jugeront les peuples; Les îles espéreront en moi, Elles se confieront en mon bras. (Ⅰ)

*****

ἐγγίζει ταχὺ ἡ δικαιοσύνη μου καὶ ἐξελεύσεται ὡς φω̃ς τὸ σωτήριόν μου καὶ εἰς τὸν βραχίονά μου ἔθνη ἐλπιου̃σιν ἐμὲ νη̃σοι ὑπομενου̃σιν καὶ εἰς τὸν βραχίονά μου ἐλπιου̃σιν (Ⅲ)

*****

Prope est justus meus, egressus est salvator meus,/ et brachia mea populos judicabunt ;/ me insulæ exspectabunt,/ et brachium meum sustinebunt./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃51  קרוב צדקי יצא ישעי וזרעי עמים ישפטו אלי איים יקוו ואל זרעי ייחלון ‬ (Ⅴ)

*****

Ma justice est proche, mon salut est sorti, et mes bras jugeront les peuples; les îles s’attendront à moi et auront leur attente en mon bras. (Ⅵ)

*****

Ma justice est près, mon salut a paru, et mes bras jugeront les peuples ; les Iles se confieront en moi, et leur confiance sera en mon bras. (Ⅶ)

*****

Ma justice est proche, mon salut arrive, et mes bras jugeront les peuples. Les îles espéreront en moi, et se confieront en mon bras. (Ⅷ)

*****

51. 6  
Levez vos yeux vers le ciel, et abaissez vos regards sur la terre ; car les cieux se dissiperont comme une fumée, et la terre tombera en lambeaux comme un vêtement; et ses habitants périront de même. Mais mon salut durera éternellement, et ma justice ne périra pas.

Levez les yeux vers le ciel, et regardez en bas sur la terre! Car les cieux s'évanouiront comme une fumée, La terre tombera en lambeaux comme un vêtement, Et ses habitants périront comme des mouches; Mais mon salut durera éternellement, Et ma justice n'aura point de fin. (Ⅰ)

*****

ἄρατε εἰς τὸν οὐρανὸν τοὺς ὀφθαλμοὺς ὑμω̃ν καὶ ἐμβλέψατε εἰς τὴν γη̃ν κάτω ὅτι ὁ οὐρανὸς ὡς καπνὸς ἐστερεώθη ἡ δὲ γη̃ ὡς ἱμάτιον παλαιωθήσεται οἱ δὲ κατοικου̃ντες τὴν γη̃ν ὥσπερ ταυ̃τα ἀποθανου̃νται τὸ δὲ σωτήριόν μου εἰς τὸν αἰω̃να ἔσται ἡ δὲ δικαιοσύνη μου οὐ μὴ ἐκλίπη̨ (Ⅲ)

*****

Levate in cælum oculos vestros,/ et videte sub terra deorsum :/ quia cæli sicut fumus liquescent,/ et terra sicut vestimentum atteretur,/ et habitatores ejus sicut hæc interibunt :/ salus autem mea in sempiternum erit,/ et justitia mea non deficiet./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃51  שאו לשמים עיניכם והביטו אל הארץ מתחת כי שמים כעשן נמלחו והארץ כבגד תבלה וישביה כמו כן ימותון וישועתי לעולם תהיה וצדקתי לא תחת ס‬ (Ⅴ)

*****

Élevez vos yeux vers les cieux, et regardez vers la terre, en bas; car les cieux s’évanouiront comme la fumée, et la terre vieillira comme un vêtement, et ceux qui y habitent mourront également; mais mon salut sera à toujours, et ma justice ne défaudra pas. (Ⅵ)

*****

Elevez vos yeux vers les cieux, et regardez en bas vers la terre ; car les cieux s’évanouiront comme la fumée, et la terre sera usée comme un vêtement, et ses habitants mourront pareillement ; mais mon salut demeurera à toujours, et ma justice ne sera point anéantie. (Ⅶ)

*****

Élevez vos yeux vers les cieux, et regardez en bas vers la terre; car les cieux s'évanouiront comme une fumée, la terre s'usera comme un vêtement, et, comme des mouches, ses habitants périront: mais mon salut durera toujours, et ma justice ne passera point. (Ⅷ)

*****

51. 7  
Entendez-moi, vous qui connaissez la justice, ô peuple qui as ma loi dans ton cœur: Ne craignez pas les injures des hommes, et ne vous effrayez pas de leurs outrages !

Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, Peuple, qui as ma loi dans ton coeur! Ne craignez pas l'opprobre des hommes, Et ne tremblez pas devant leurs outrages. (Ⅰ)

*****

ἀκούσατέ μου οἱ εἰδότες κρίσιν λαός μου οὑ̃ ὁ νόμος μου ἐν τη̨̃ καρδία̨ ὑμω̃ν μὴ φοβει̃σθε ὀνειδισμὸν ἀνθρώπων καὶ τω̨̃ φαυλισμω̨̃ αὐτω̃ν μὴ ἡττα̃σθε (Ⅲ)

*****

Audite me, qui scitis justum,/ populus meus, lex mea in corde eorum :/ nolite timere opprobrium hominum,/ et blasphemias eorum ne metuatis :/ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃51  שמעו אלי ידעי צדק עם תורתי בלבם אל תיראו חרפת אנוש ומגדפתם אל תחתו ‬ (Ⅴ)

*****

Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, peuple dans le cœur duquel est ma loi: Ne craignez pas l’opprobre de la part de l’homme, et ne soyez pas effrayés de leurs outrages; (Ⅵ)

*****

Ecoutez-moi, vous qui savez ce que c’est de la justice, peuple dans le cœur duquel est ma Loi ; ne craignez point l’opprobre des hommes, et ne soyez point honteux de leurs reproches. (Ⅶ)

*****

Écoutez-moi, vous qui connaissez la justice, peuple dans le cœur duquel est ma loi! Ne craignez pas l'opprobre des hommes, et ne soyez point effrayés de leurs injures. (Ⅷ)

*****

51. 8  
Car la teigne les dévorera comme un vêtement, et la gerce les rongera comme la laine. Mais ma justice subsistera à jamais, et mon salut jusqu'aux siècles des siècles.

Car la teigne les dévorera comme un vêtement, Et la gerce les rongera comme de la laine; Mais ma justice durera éternellement, Et mon salut s'étendra d'âge en âge. (Ⅰ)

*****

ὥσπερ γὰρ ἱμάτιον βρωθήσεται ὑπὸ χρόνου καὶ ὡς ἔρια βρωθήσεται ὑπὸ σητός ἡ δὲ δικαιοσύνη μου εἰς τὸν αἰω̃να ἔσται τὸ δὲ σωτήριόν μου εἰς γενεὰς γενεω̃ν (Ⅲ)

*****

sicut enim vestimentum, sic comedet eos vermis,/ et sicut lanam, sic devorabit eos tinea :/ salus autem mea in sempiternum erit,/ et justitia mea in generationes generationum./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃51  כי כבגד יאכלם עש וכצמר יאכלם סס וצדקתי לעולם תהיה וישועתי לדור דורים ס‬ (Ⅴ)

*****

car la teigne les rongera comme un vêtement, et le ver les rongera comme de la laine; mais ma justice sera à toujours, et mon salut, de génération en génération. (Ⅵ)

*****

Car la teigne les rongera comme un vêtement, et le ver les dévorera comme la laine ; mais ma justice demeurera à toujours, et mon salut dans tous les âges. (Ⅶ)

*****

Car la teigne les rongera comme un vêtement, et la gerce les rongera comme la laine; mais ma justice durera toujours, et mon salut d'âge en âge. (Ⅷ)

*****

51. 9  
Réveille-toi, réveille-toi, revêts-toi de force; bras de Yahweh ! Réveille-toi comme aux jours anciens, comme aux âges d'autrefois. N'est-ce pas toi qui taillas en pièces Rahab, qui transperças le dragon?

Réveille-toi, réveille-toi! revêts-toi de force, bras de l'Éternel! Réveille-toi, comme aux jours d'autrefois, Dans les anciens âges! N'est-ce pas toi qui abattis l'Égypte, Qui transperças le monstre? (Ⅰ)

*****

ἐξεγείρου ἐξεγείρου Ιερουσαλημ καὶ ἔνδυσαι τὴν ἰσχὺν του̃ βραχίονός σου ἐξεγείρου ὡς ἐν ἀρχη̨̃ ἡμέρας ὡς γενεὰ αἰω̃νος οὐ σὺ εἰ̃ (Ⅲ)

*****

Consurge, consurge, induere fortitudinem,/ brachium Domini !/ consurge sicut in diebus antiquis,/ in generationibus sæculorum./ Numquid non tu percussisti superbum,/ vulnerasti draconem ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃51  עורי עורי לבשי עז זרוע יהוה עורי כימי קדם דרות עולמים הלוא את היא המחצבת רהב מחוללת תנין ‬ (Ⅴ)

*****

Réveille-toi, réveille-toi, revêts-toi de force, bras de l’Éternel! Réveille-toi, comme aux jours d’autrefois, comme dans les générations des siècles passés! N’est-ce pas toi qui as taillé en pièces Rahab, qui as frappé le monstre des eaux? (Ⅵ)

*****

Réveille-toi, réveille-toi, revêts-toi de force, bras de l’Eternel, réveille-toi, comme aux jours anciens, aux siècles passés. N’es-tu pas celui qui as taillé en pièces Rahab, et qui as blessé mortellement le dragon ? (Ⅶ)

*****

Réveille-toi, réveille-toi! Revêts-toi de force, bras de l'Éternel! Réveille-toi comme aux jours d'autrefois, comme aux âges anciens! N'est-ce pas toi qui mis en pièces Rahab, qui transperças le dragon? (Ⅷ)

*****

51. 10  
N'est-ce pas toi qui desséchas la mer, les eaux du grand abîme; qui fis des profondeurs de la mer un chemin, pour faire passer les rachetés?

N'est-ce pas toi qui mis à sec la mer, Les eaux du grand abîme, Qui frayas dans les profondeurs de la mer Un chemin pour le passage des rachetés? (Ⅰ)

*****

ἡ ἐρημου̃σα θάλασσαν ὕδωρ ἀβύσσου πλη̃θος ἡ θει̃σα τὰ βάθη τη̃ς θαλάσσης ὁδὸν διαβάσεως ῥυομένοις (Ⅲ)

*****

numquid non tu siccasti mare,/ aquam abyssi vehementis ;/ qui posuisti profundum maris viam,/ ut transirent liberati ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃51  הלוא את היא המחרבת ים מי תהום רבה השמה מעמקי ים דרך לעבר גאולים ‬ (Ⅴ)

*****

N’est-ce pas toi qui desséchas la mer, les eaux du grand abîme? qui fis des profondeurs de la mer un chemin pour le passage des rachetés? (Ⅵ)

*****

N’est-ce pas toi qui as fait tarir la mer, les eaux du grand abîme ? qui as réduit les lieux les plus profonds de la mer en un chemin, afin que les rachetés y passassent. (Ⅶ)

*****

N'est-ce pas toi qui fis tarir la mer, les eaux du grand abîme; qui fis des profondeurs de la mer un chemin pour y faire passer les rachetés? (Ⅷ)

*****

51. 11  
Ainsi les rachetés de Yahweh reviendront; Ils viendront dans Sion avec des cris de joie; une allégresse éternelle couronnera leur tête, la joie et l'allégresse les envahiront; la douleur et le gémissement s'enfuiront.

Ainsi les rachetés de l'Éternel retourneront, Ils iront à Sion avec chants de triomphe, Et une joie éternelle couronnera leur tête; L'allégresse et la joie s'approcheront, La douleur et les gémissements s'enfuiront. (Ⅰ)

*****

καὶ λελυτρωμένοις ὑπὸ γὰρ κυρίου ἀποστραφήσονται καὶ ἥξουσιν εἰς Σιων μετ' εὐφροσύνης καὶ ἀγαλλιάματος αἰωνίου ἐπὶ γὰρ τη̃ς κεφαλη̃ς αὐτω̃ν ἀγαλλίασις καὶ αἴνεσις καὶ εὐφροσύνη καταλήμψεται αὐτούς ἀπέδρα ὀδύνη καὶ λύπη καὶ στεναγμός (Ⅲ)

*****

Et nunc qui redempti sunt a Domino, revertentur,/ et venient in Sion laudantes,/ et lætitia sempiterna super capita eorum :/ gaudium et lætitiam tenebunt ;/ fugiet dolor et gemitus./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃51  ופדויי יהוה ישובון ובאו ציון ברנה ושמחת עולם על ראשם ששון ושמחה ישיגון נסו יגון ואנחה ס‬ (Ⅴ)

*****

Et ceux que l’Éternel a délivrés retourneront et viendront à Sion avec des chants de triomphe; et une joie éternelle sera sur leur tête; ils obtiendront l’allégresse et la joie; le chagrin et le gémissement s’enfuiront. (Ⅵ)

*****

Et ceux dont l’Eternel aura payé la rançon, retourneront, et viendront en Sion avec chant de triomphe ; et une allégresse éternelle sera sur leurs têtes ; ils obtiendront la joie et l’allégresse, la douleur et le gémissement s’enfuiront. (Ⅶ)

*****

Les rachetés de l'Éternel retourneront, et viendront à Sion avec des chants de triomphe; une allégresse éternelle sera sur leurs têtes; ils obtiendront la joie et l'allégresse; la douleur et les gémissements s'enfuiront. (Ⅷ)

*****

51. 12  
C'est moi, c'est moi qui vous console. Qui es-tu pour craindre un homme mortel, un fils d'homme qui passe comme l'herbe;

C'est moi, c'est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l'homme mortel, Et du fils de l'homme, pareil à l'herbe? (Ⅰ)

*****

ἐγώ εἰμι ἐγώ εἰμι ὁ παρακαλω̃ν σε γνω̃θι τίνα εὐλαβηθει̃σα ἐφοβήθης ἀπὸ ἀνθρώπου θνητου̃ καὶ ἀπὸ υἱου̃ ἀνθρώπου οἳ ὡσεὶ χόρτος ἐξηράνθησαν (Ⅲ)

*****

Ego, ego ipse consolabor vos./ Quis tu, ut timeres ab homine mortali,/ et a filio hominis qui quasi fœnum ita arescet ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃51  אנכי אנכי הוא מנחמכם מי את ותיראי מאנוש ימות ומבן אדם חציר ינתן ‬ (Ⅴ)

*****

C’est moi, c’est moi qui vous console! Qui es-tu, que tu craignes un homme qui mourra, et un fils d’homme qui deviendra comme l’herbe, (Ⅵ)

*****

C’est moi, c’est moi qui vous console ; qui es-tu que tu aies peur de l’homme mortel, qui mourra, et du fils de l’homme qui deviendra [comme] du foin ? (Ⅶ)

*****

C'est moi, c'est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l'homme mortel, du fils de l'homme qui deviendra comme l'herbe; (Ⅷ)

*****

51. 13  
pour oublier Yahweh, ton Créateur, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et pour trembler perpétuellement, tout le jour, devant la fureur du tyran, lorsqu'il se prépare à te détruire? Et où est-elle ta fureur du tyran?

Et tu oublierais l'Éternel, qui t'a fait, Qui a étendu les cieux et fondé la terre! Et tu tremblerais incessamment tout le jour Devant la colère de l'oppresseur, Parce qu'il cherche à détruire! Où donc est la colère de l'oppresseur? (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπελάθου θεὸν τὸν ποιήσαντά σε τὸν ποιήσαντα τὸν οὐρανὸν καὶ θεμελιώσαντα τὴν γη̃ν καὶ ἐφόβου ἀεὶ πάσας τὰς ἡμέρας τὸ πρόσωπον του̃ θυμου̃ του̃ θλίβοντός σε ὃν τρόπον γὰρ ἐβουλεύσατο του̃ ἀ̃ραί σε καὶ νυ̃ν που̃ ὁ θυμὸς του̃ θλίβοντός σε (Ⅲ)

*****

Et oblitus es Domini, factoris tui,/ qui tetendit cælos et fundavit terram ;/ et formidasti jugiter tota die/ a facie furoris ejus qui te tribulabat,/ et paraverat ad perdendum./ Ubi nunc est furor tribulantis ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃51  ותשכח יהוה עשך נוטה שמים ויסד ארץ ותפחד תמיד כל היום מפני חמת המציק כאשר כונן להשחית ואיה חמת המציק ‬ (Ⅴ)

*****

et que tu oublies l’Éternel qui t’a fait, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et que tu trembles continuellement tout le jour devant la fureur de l’oppresseur, lorsqu’il se prépare à détruire? Et où est la fureur de l’oppresseur? (Ⅵ)

*****

Et tu as oublié l’Eternel qui t’a faite, qui a étendu les cieux, qui a fondé la terre ; et tu t’es continuellement effrayée chaque jour à cause de la fureur de celui qui te pressait, quand il s’apprêtait à détruire ; et où est [maintenant] la fureur de celui qui te pressait ? (Ⅶ)

*****

Pour oublier l'Éternel, ton créateur, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et pour trembler sans cesse, tout le jour, devant la fureur de l'oppresseur, lorsqu'il s'apprête à détruire? Où donc est-elle, la fureur de l'oppresseur? (Ⅷ)

*****

51. 14  
Bientôt celui qui est courbé sera délié; il ne mourra pas dans la fosse, et son pain ne lui manquera pas.

Bientôt celui qui est courbé sous les fers sera délivré; Il ne mourra pas dans la fosse, Et son pain ne lui manquera pas. (Ⅰ)

*****

ἐν γὰρ τω̨̃ σώ̨ζεσθαί σε οὐ στήσεται οὐδὲ χρονιει̃ (Ⅲ)

*****

Cito veniet gradiens ad aperiendum ;/ et non interficiet usque ad internecionem,/ nec deficiet panis ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃51  מהר צעה להפתח ולא ימות לשחת ולא יחסר לחמו ‬ (Ⅴ)

*****

Celui qui est courbé sous les chaînes sera bientôt mis en liberté, et il ne mourra pas dans la fosse et ne sera pas privé de son pain. (Ⅵ)

*****

Il se hâtera de faire que celui qui aura été transporté d’un lieu à l’autre, soit mis en liberté, afin qu’il ne meure point dans la fosse, et que son pain ne lui manque point. (Ⅶ)

*****

Bientôt l'homme courbé sous les fers sera mis en liberté. Il ne descendra pas dans la fosse, et son pain ne lui manquera point. (Ⅷ)

*****

51. 15  
Moi, je suis Yahweh, ton Dieu, qui soulève la mer, et ses flots mugissent! Yahweh des armées est son nom.

Je suis l'Éternel, ton Dieu, Qui soulève la mer et fais mugir ses flots. L'Éternel des armées est son nom. (Ⅰ)

*****

ὅτι ἐγὼ ὁ θεός σου ὁ ταράσσων τὴν θάλασσαν καὶ ἠχω̃ν τὰ κύματα αὐτη̃ς κύριος σαβαωθ ὄνομά μοι (Ⅲ)

*****

Ego autem sum Dominus Deus tuus,/ qui conturbo mare, et intumescunt fluctus ejus :/ Dominus exercituum nomen meum./ (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃51  ואנכי יהוה אלהיך רגע הים ויהמו גליו יהוה צבאות שמו ‬ (Ⅴ)

*****

Mais moi, je suis l’Éternel, ton Dieu, qui soulève la mer, et ses flots mugissent: l’Éternel des armées est son nom. (Ⅵ)

*****

Car je suis l’Eternel ton Dieu, qui fend la mer, et les flots en bruient ; l’Eternel des armées est son Nom. (Ⅶ)

*****

Car je suis l'Éternel ton Dieu, qui frappe la mer et fais mugir ses flots, de qui le nom est l'Éternel des armées. (Ⅷ)

*****

51. 16  
J'ai mis mes paroles dans ta bouche, et je t'ai couvert de l'ombre de ma main, pour planter des cieux et fonder une terre, et pour dire à Sion : "Tu es mon peuple !"

Je mets mes paroles dans ta bouche, Et je te couvre de l'ombre de ma main, Pour étendre de nouveaux cieux et fonder une nouvelle terre, Et pour dire à Sion: Tu es mon peuple! (Ⅰ)

*****

θήσω τοὺς λόγους μου εἰς τὸ στόμα σου καὶ ὑπὸ τὴν σκιὰν τη̃ς χειρός μου σκεπάσω σε ἐν ἡ̨̃ ἔστησα τὸν οὐρανὸν καὶ ἐθεμελίωσα τὴν γη̃ν καὶ ἐρει̃ Σιων λαός μου εἰ̃ σύ (Ⅲ)

*****

Posui verba mea in ore tuo,/ et in umbra manus meæ protexi te,/ ut plantes cælos, et fundes terram,/ et dicas ad Sion : Populus meus es tu.]\ (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃51  ואשים דברי בפיך ובצל ידי כסיתיך לנטע שמים וליסד ארץ ולאמר לציון עמי אתה ס‬ (Ⅴ)

*****

Et j’ai mis mes paroles dans ta bouche, et je t’ai couvert de l’ombre de ma main, pour établir les cieux, et pour fonder la terre, et pour dire à Sion: Tu es mon peuple! (Ⅵ)

*****

Or j’ai mis mes paroles en ta bouche, et je t’ai couvert de l’ombre de ma main, afin que j’affermisse les cieux, et que je fonde la terre, et que je dise à Sion ; tu es mon peuple. (Ⅶ)

*****

J'ai mis mes paroles dans ta bouche, et t'ai couvert de l'ombre de ma main, pour rétablir les cieux et fonder la terre, pour dire à Sion: Tu es mon peuple! (Ⅷ)

*****

51. 17  
Réveille-toi, réveille-toi, lève-toi, Jérusalem, qui as bu de la main de Yahweh la coupe de sa colère, qui as bu, qui as vidé le calice d'étourdissement!

Réveille-toi, réveille-toi! lève-toi, Jérusalem, Qui as bu de la main de l'Éternel la coupe de sa colère, Qui as bu, sucé jusqu'à la lie la coupe d'étourdissement! (Ⅰ)

*****

ἐξεγείρου ἐξεγείρου ἀνάστηθι Ιερουσαλημ ἡ πιου̃σα τὸ ποτήριον του̃ θυμου̃ ἐκ χειρὸς κυρίου τὸ ποτήριον γὰρ τη̃ς πτώσεως τὸ κόνδυ του̃ θυμου̃ ἐξέπιες καὶ ἐξεκένωσας (Ⅲ)

*****

Elevare, elevare,/ consurge, Jerusalem,/ quæ bibisti de manu Domini/ calicem iræ ejus ;/ usque ad fundum calicis soporis bibisti,/ et potasti usque ad fæces./ (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃51  התעוררי התעוררי קומי ירושלם אשר שתית מיד יהוה את כוס חמתו את קבעת כוס התרעלה שתית מצית ‬ (Ⅴ)

*****

Réveille-toi, réveille-toi, lève-toi, Jérusalem, qui as bu de la main de l’Éternel la coupe de sa fureur, qui as bu, qui as vidé jusqu’au fond le calice de la coupe d’étourdissement! (Ⅵ)

*****

Réveille-toi, réveille-toi ; lève toi, Jérusalem, qui as bu de la main de l’Eternel la coupe de sa fureur ; tu as bu, tu as sucé la lie de la coupe d’étourdissement. (Ⅶ)

*****

Réveille-toi, réveille-toi! Lève-toi, Jérusalem! qui as bu de la main de l'Éternel la coupe de sa colère, qui as bu et sucé jusqu'à la lie la coupe d'étourdissement. (Ⅷ)

*****

51. 18  
Pas un qui l'ait guidée, de tous les fils qu'elle avait enfantés. Pas un qui l'ait prise par la main, de tous les fils qu'elle avait élevés.

Il n'y en a aucun pour la conduire De tous les fils qu'elle a enfantés, Il n'y en a aucun pour la prendre par la main De tous les fils qu'elle a élevés. (Ⅰ)

*****

καὶ οὐκ ἠ̃ν ὁ παρακαλω̃ν σε ἀπὸ πάντων τω̃ν τέκνων σου ὡ̃ν ἔτεκες καὶ οὐκ ἠ̃ν ὁ ἀντιλαμβανόμενος τη̃ς χειρός σου οὐδὲ ἀπὸ πάντων τω̃ν υἱω̃ν σου ὡ̃ν ὕψωσας (Ⅲ)

*****

Non est qui sustentet eam,/ ex omnibus filiis quos genuit ;/ et non est qui apprehendat manum ejus,/ ex omnibus filiis quos enutrivit./ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃51  אין מנהל לה מכל בנים ילדה ואין מחזיק בידה מכל בנים גדלה ‬ (Ⅴ)

*****

De tous les fils qu’elle a enfantés il n’y en a pas un qui la conduise, et de tous les fils qu’elle a élevés, il n’y en a pas un qui la prenne par la main. (Ⅵ)

*****

Il n’y a pas un de tous les enfants qu’elle a enfantés, qui la conduise ; et de tous les enfants qu’elle a nourris, il n’y en a pas un qui la prenne par la main. (Ⅶ)

*****

Il n'y en a aucun pour la conduire, de tous les enfants qu'elle a enfantés; il n'y en a aucun pour la prendre par la main, de tous les enfants qu'elle a nourris. (Ⅷ)

*****

51. 19  
Ces deux malheurs t'ont frappée -- qui t'adressera des paroles de pitié? -- La dévastation et la ruine, la famine et l'épée - comment te consolerai-je ?

Ces deux choses te sont arrivées: -Qui te plaindra? -Le ravage et la ruine, la famine et l'épée. -Qui suis-je pour te consoler? - (Ⅰ)

*****

δύο ταυ̃τα ἀντικείμενά σοι τίς σοι συλλυπηθήσεται πτω̃μα καὶ σύντριμμα λιμὸς καὶ μάχαιρα τίς σε παρακαλέσει (Ⅲ)

*****

Duo sunt quæ occurrerunt tibi ;/ quis contristabitur super te ?/ Vastitas, et contritio, et fames, et gladius ;/ quis consolabitur te ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃51  שתים הנה קראתיך מי ינוד לך השד והשבר והרעב והחרב מי אנחמך ‬ (Ⅴ)

*****

Ces deux choses te sont arrivées, — qui te plaindra? — la dévastation et la ruine, et la famine et l’épée: par qui te consolerai-je? (Ⅵ)

*****

Ces deux choses te sont arrivées ; et qui est-ce qui te plaint ? le dégât, la plaie, la famine et l’épée ; par qui te consolerai-je ? (Ⅶ)

*****

Ces deux choses te sont arrivées, et qui te plaindra? la dévastation et la ruine, la famine et l'épée. Comment te consolerai-je? (Ⅷ)

*****

51. 20  
Tes fils, épuisés de force, sont gisants au coin de toutes les rues, comme une antilope dans le filet du chasseur, ivre, de la fureur de Yahweh, de la menace de ton Dieu.

Tes fils en défaillance gisaient à tous les coins de rues, Comme le cerf dans un filet, Chargés de la colère de l'Éternel, Des menaces de ton Dieu. (Ⅰ)

*****

οἱ υἱοί σου οἱ ἀπορούμενοι οἱ καθεύδοντες ἐπ' ἄκρου πάσης ἐξόδου ὡς σευτλίον ἡμίεφθον οἱ πλήρεις θυμου̃ κυρίου ἐκλελυμένοι διὰ κυρίου του̃ θεου̃ (Ⅲ)

*****

Filii tui projecti sunt, dormierunt/ in capite omnium viarum/ sicut oryx illaqueatus,/ pleni indignatione Domini,/ increpatione Dei tui./ (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃51  בניך עלפו שכבו בראש כל חוצות כתוא מכמר המלאים חמת יהוה גערת אלהיך ‬ (Ⅴ)

*****

Tes fils ont langui, ils sont couchés au coin de toutes les rues comme un bœuf sauvage dans un rets; ils sont remplis de la fureur de l’Éternel, de la répréhension de ton Dieu. (Ⅵ)

*****

Tes enfants se sont pâmés, ils ont été gisants aux carrefours de toutes les rues, comme un bœuf sauvage pris dans les filets, pleins de la fureur de l’Eternel, [et] de ce que ton Dieu les a réprimés. (Ⅶ)

*****

Tes enfants sont défaillants, couchés à tous les carrefours des rues, comme un cerf dans un filet, chargés de la colère de l'Éternel et de l'indignation de ton Dieu. (Ⅷ)

*****

51. 21  
C'est pourquoi, entends ceci, malheureuse, enivrée, mais non de vin !

C'est pourquoi, écoute ceci, malheureuse, Ivre, mais non de vin! (Ⅰ)

*****

διὰ του̃το ἄκουε τεταπεινωμένη καὶ μεθύουσα οὐκ ἀπὸ οἴνου (Ⅲ)

*****

Idcirco audi hoc, paupercula,/ et ebria non a vino./ (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃51  לכן שמעי נא זאת עניה ושכרת ולא מיין ס‬ (Ⅴ)

*****

C’est pourquoi, écoute ceci, toi qui es affligée et ivre, mais non de vin: (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi, écoute maintenant ceci, ô affligée, et ivre ! mais non pas de vin. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi, écoute ceci, toi qui es affligée, ivre mais non pas de vin. (Ⅷ)

*****

51. 22  
Ainsi parle ton Seigneur Yahweh, ton Dieu, qui défend son peuple; Voici que j'ai ôté de ta main la coupe d'étourdissement, le calice de ma colère; tu ne les boiras plus désormais.

Ainsi parle ton Seigneur, l'Éternel, Ton Dieu, qui défend son peuple: Voici, je prends de ta main la coupe d'étourdissement, La coupe de ma colère; Tu ne la boiras plus! (Ⅰ)

*****

οὕτως λέγει κύριος ὁ θεὸς ὁ κρίνων τὸν λαὸν αὐτου̃ ἰδοὺ εἴληφα ἐκ τη̃ς χειρός σου τὸ ποτήριον τη̃ς πτώσεως τὸ κόνδυ του̃ θυμου̃ καὶ οὐ προσθήση̨ ἔτι πιει̃ν αὐτό (Ⅲ)

*****

Hæc dicit dominator tuus Dominus,/ et Deus tuus, qui pugnabit pro populo suo :/ Ecce tuli de manu tua/ calicem soporis,/ fundum calicis indignationis meæ :/ non adjicies ut bibas illum ultra./ (Ⅳ)

*****

‫ 22 ׃51  כה אמר אדניך יהוה ואלהיך יריב עמו הנה לקחתי מידך את כוס התרעלה את קבעת כוס חמתי לא תוסיפי לשתותה עוד ‬ (Ⅴ)

*****

Ainsi dit ton Seigneur, l’Éternel, et ton Dieu qui plaide la cause de son peuple: Voici, je prends de ta main la coupe d’étourdissement, le calice de la coupe de ma fureur; tu n’en boiras plus désormais; (Ⅵ)

*****

Ainsi a dit l’Eternel ton Seigneur, et ton Dieu, qui plaide la cause de son peuple ; voici, j’ai pris de la main la coupe d’étourdissement, la lie de la coupe de ma fureur, tu n’en boiras plus désormais. (Ⅶ)

*****

Ainsi a dit l'Éternel, ton Seigneur, ton Dieu, qui défend la cause de son peuple: Voici j'ai pris de ta main la coupe d'étourdissement, le calice de ma colère, tu n'en boiras plus désormais. (Ⅷ)

*****

51. 23  
Je les mettrai dans la main de tes persécuteurs de ceux qui tu disaient: "Courbe-toi, que nous passions!" Et tu faisais de ton dos comme un sol, comme une rue pour les passants!

Je la mettrai dans la main de tes oppresseurs, Qui te disaient: Courbe-toi, et nous passerons! Tu faisais alors de ton dos comme une terre, Comme une rue pour les passants. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐμβαλω̃ αὐτὸ εἰς τὰς χει̃ρας τω̃ν ἀδικησάντων σε καὶ τω̃ν ταπεινωσάντων σε οἳ εἰ̃παν τη̨̃ ψυχη̨̃ σου κύψον ἵνα παρέλθωμεν καὶ ἔθηκας ἴσα τη̨̃ γη̨̃ τὰ μετάφρενά σου ἔξω τοι̃ς παραπορευομένοις (Ⅲ)

*****

Et ponam illum in manu eorum qui te humiliaverunt,/ et dixerunt animæ tuæ :/ Incurvare, ut transeamus ;/ et posuisti ut terram corpus tuum,/ et quasi viam transeuntibus.] (Ⅳ)

*****

‫ 23 ׃51  ושמתיה ביד מוגיך אשר אמרו לנפשך שחי ונעברה ותשימי כארץ גוך וכחוץ לעברים ס‬ (Ⅴ)

*****

et je la mets dans la main de ceux qui t’affligent, qui ont dit à ton âme: Courbe-toi, afin que nous passions; et tu as mis ton corps comme le sol, et comme une rue pour les passants. (Ⅵ)

*****

Car je la mettrai en la main de ceux qui t’ont affligée, [et] qui ont dit à ton âme ; Courbe-toi, et nous passerons ; c’est pourquoi tu as exposé ton corps comme la terre, et comme une rue aux passants. (Ⅶ)

*****

Et je le mettrai dans la main de tes oppresseurs, de ceux qui disaient à ton âme: Prosterne-toi pour que nous passions! Et tu faisais de ton dos comme une terre, et comme une rue pour les passants. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 51

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 51| | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥