Esaïe
Onelittleangel > > Esaïe  >
(15 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

47. 1  
Descends, assieds-toi dans la poussière, vierge, fille de Babylone; assieds-toi par terre, sans trône, fille des Chaldéens ; car on ne t'appellera plus la délicate, la voluptueuse.

Descends, et assieds-toi dans la poussière, Vierge, fille de Babylone! Assieds-toi à terre, sans trône, Fille des Chaldéens! On ne t'appellera plus délicate et voluptueuse. (Ⅰ)

*****

κατάβηθι κάθισον ἐπὶ τὴν γη̃ν παρθένος θυγάτηρ Βαβυλω̃νος εἴσελθε εἰς τὸ σκότος θυγάτηρ Χαλδαίων ὅτι οὐκέτι προστεθήση̨ κληθη̃ναι ἁπαλὴ καὶ τρυφερά (Ⅲ)

*****

Descende, sede in pulvere,/ virgo filia Babylon :/ sede in terra ; non est solium/ filiæ Chaldæorum,/ quia ultra non vocaberis/ mollis et tenera./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃47  רדי ושבי על עפר בתולת בת בבל שבי לארץ אין כסא בת כשדים כי לא תוסיפי יקראו לך רכה וענגה ‬ (Ⅴ)

*****

Descends, et assieds-toi dans la poussière, vierge, fille de Babylone; assieds-toi par terre, il n’y a pas de trône, fille des Chaldéens; car tu ne seras plus appelée tendre et délicate. (Ⅵ)

*****

Descends, assieds-toi sur la poussière, Vierge fille de Babylone, assieds-toi à terre, il n’y a plus de trône pour la fille des Chaldéens, car tu ne te feras, plus appeler, la délicate et la voluptueuse. (Ⅶ)

*****

Descends, assieds-toi dans la poussière, vierge, fille de Babel! Assieds-toi à terre; plus de trône, fille des Caldéens! Car tu ne seras plus appelée la délicate, la voluptueuse. (Ⅷ)

*****

47. 2  
Prends la meule, et mouds de la farine; ôte ton voile; relève les pans de ta robe, mets à nu tes jambes; pour passer les fleuves.

Prends les meules, et mouds de la farine; Ote ton voile, relève les pans de ta robe, Découvre tes jambes, traverse les fleuves! (Ⅰ)

*****

λαβὲ μύλον ἄλεσον ἄλευρον ἀποκάλυψαι τὸ κατακάλυμμά σου ἀνακάλυψαι τὰς πολιάς ἀνάσυραι τὰς κνήμας διάβηθι ποταμούς (Ⅲ)

*****

Tolle molam, et mole farinam ;/ denuda turpitudinem tuam ;/ discooperi humerum, revela crura,/ transi flumina./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃47  קחי רחים וטחני קמח גלי צמתך חשפי שבל גלי שוק עברי נהרות ‬ (Ⅴ)

*****

Prends les meules et mouds de la farine; ôte ton voile, relève ta robe, découvre ta jambe, traverse les fleuves: (Ⅵ)

*****

Mets la main aux meules, et fais moudre la farine ; délie tes tresses, déchausse-toi, découvre tes jambes et passe les fleuves. (Ⅶ)

*****

Prends les deux meules, et mouds de la farine; défais tes tresses, déchausse-toi, découvre tes jambes, passe les fleuves. (Ⅷ)

*****

47. 3  
Que ta nudité soit découverte, qu'on voie ta honte ! Je veux me venger, je n'épargnerai personne.

Ta nudité sera découverte, Et ta honte sera vue. J'exercerai ma vengeance, Je n'épargnerai personne. - (Ⅰ)

*****

ἀνακαλυφθήσεται ἡ αἰσχύνη σου φανήσονται οἱ ὀνειδισμοί σου τὸ δίκαιον ἐκ σου̃ λήμψομαι οὐκέτι μὴ παραδω̃ ἀνθρώποις (Ⅲ)

*****

Revelabitur ignominia tua,/ et videbitur opprobrium tuum ;/ ultionem capiam, et non resistet mihi homo./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃47  תגל ערותך גם תראה חרפתך נקם אקח ולא אפגע אדם ס‬ (Ⅴ)

*****

ta nudité sera découverte; oui, ta honte sera vue. Je tirerai vengeance, et je ne rencontrerai personne qui m’arrête… (Ⅵ)

*****

Ta honte sera découverte, et ton opprobre sera vu ; je prendrai vengeance, je n’irai point contre toi en homme. (Ⅶ)

*****

Que ta nudité soit découverte, et qu'on voie ta honte! Je ferai vengeance, je n'épargnerai personne. (Ⅷ)

*****

47. 4  
-- Notre Rédempteur se nomme Yahweh des armées; le Saint d'Israël ! --

Notre rédempteur, c'est celui qui s'appelle l'Éternel des armées, C'est le Saint d'Israël. - (Ⅰ)

*****

εἰ̃πεν ὁ ῥυσάμενός σε κύριος σαβαωθ ὄνομα αὐτω̨̃ ἅγιος Ισραηλ (Ⅲ)

*****

Redemptor noster, Dominus exercituum nomen illius,/ Sanctus Israël./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃47  גאלנו יהוה צבאות שמו קדוש ישראל ‬ (Ⅴ)

*****

Notre rédempteur, son nom est l’Éternel des armées, le Saint d’Israël… (Ⅵ)

*****

Quant à notre Rédempteur, son Nom [est] l’Eternel des armées, le Saint d’Israël. (Ⅶ)

*****

Notre Rédempteur s'appelle l'Éternel des armées, le Saint d'Israël! (Ⅷ)

*****

47. 5  
Assieds-toi en silence, entre dans les ténèbres, fille des Chaldéens; car on ne t'appellera plus la souveraine des royaumes.

Assieds-toi en silence, et va dans les ténèbres, Fille des Chaldéens! On ne t'appellera plus la souveraine des royaumes. (Ⅰ)

*****

κάθισον κατανενυγμένη εἴσελθε εἰς τὸ σκότος θυγάτηρ Χαλδαίων οὐκέτι μὴ κληθη̨̃ς ἰσχὺς βασιλείας (Ⅲ)

*****

Sede tacens, et intra in tenebras,/ filia Chaldæorum,/ quia non vocaberis ultra/ domina regnorum./ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃47  שבי דומם ובאי בחשך בת כשדים כי לא תוסיפי יקראו לך גברת ממלכות ‬ (Ⅴ)

*****

Assieds-toi dans le silence, et entre dans les ténèbres, fille des Chaldéens; car tu ne seras plus appelée maîtresse des royaumes. (Ⅵ)

*****

Assieds-toi sans dire mot, et entre dans les ténèbres, fille des Chaldéens, car tu ne te feras plus appeler, la Dame des Royaumes. (Ⅶ)

*****

Habite dans le silence, fuis dans les ténèbres, fille des Caldéens! Car tu ne seras plus appelée dominatrice des royaumes. (Ⅷ)

*****

47. 6  
J'étais irrité contre mon peuple; j'ai laissé profaner mon héritage et je les ai livrés entre tes mains... Tu ne leur fis point de miséricorde ; sur le vieillard tu as fait peser lourdement ton joug.

J'étais irrité contre mon peuple, J'avais profané mon héritage, Et je les avais livrés entre tes mains: Tu n'as pas eu pour eux de la compassion, Tu as durement appesanti ton joug sur le vieillard. (Ⅰ)

*****

παρωξύνθην ἐπὶ τω̨̃ λαω̨̃ μου ἐμίανας τὴν κληρονομίαν μου ἐγὼ ἔδωκα εἰς τὴν χει̃ρά σου σὺ δὲ οὐκ ἔδωκας αὐτοι̃ς ἔλεος του̃ πρεσβυτέρου ἐβάρυνας τὸν ζυγὸν σφόδρα (Ⅲ)

*****

Iratus sum super populum meum :/ contaminavi hæreditatem meam,/ et dedi eos in manu tua :/ non posuisti eis misericordias ;/ super senem aggravasti jugum tuum valde./ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃47  קצפתי על עמי חללתי נחלתי ואתנם בידך לא שמת להם רחמים על זקן הכבדת עלך מאד ‬ (Ⅴ)

*****

J’ai été courroucé contre mon peuple, j’ai profané mon héritage, et je les ai livrés en ta main: tu n’as usé d’aucune miséricorde envers eux; sur l’ancien tu as fort appesanti ton joug; (Ⅵ)

*****

J’ai été embrasé de colère contre mon peuple, j’ai profané mon héritage, c’est pourquoi je les ai livrés entre tes mains, [mais] tu n’as point usé de miséricorde envers eux, tu as grièvement appesanti ton joug sur le vieillard ; (Ⅶ)

*****

J'étais irrité contre mon peuple; j'ai profané mon héritage, je les ai livrés entre tes mains: tu n'as point usé de miséricorde envers eux, tu as fait lourdement peser ton joug sur le vieillard. (Ⅷ)

*****

47. 7  
Tu as dit : "Je suis souveraine à jamais !" de sorte que tu n'as pas pris garde à ces choses, tu n'as pas songé à la fin de tout cela.

Tu disais: A toujours je serai souveraine! Tu n'as point mis dans ton esprit, Tu n'as point songé que cela prendrait fin. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ̃πας εἰς τὸν αἰω̃να ἔσομαι ἄρχουσα οὐκ ἐνόησας ταυ̃τα ἐν τη̨̃ καρδία̨ σου οὐδὲ ἐμνήσθης τὰ ἔσχατα (Ⅲ)

*****

Et dixisti : In sempiternum ero domina./ Non posuisti hæc super cor tuum,/ neque recordata es novissimi tui./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃47  ותאמרי לעולם אהיה גברת עד לא שמת אלה על לבך לא זכרת אחריתה ס‬ (Ⅴ)

*****

et tu as dit: Je serai maîtresse pour toujours,… jusqu’à ne point prendre ces choses à cœur: tu ne t’es pas souvenue de ce qui en serait la fin. (Ⅵ)

*****

Et tu as dit ; je serai Dame à toujours, tellement que tu n’as point mis ces choses-là dans ton cœur ; tu ne t’es point souvenue de ce qui en arriverait. (Ⅶ)

*****

Tu as dit: Je dominerai à toujours! Si bien que tu ne prenais pas garde à ces choses, tu ne pensais pas quelle en serait la fin. (Ⅷ)

*****

47. 8  
Et maintenant, écoute ceci, voluptueuse, assise en sécurité, toi qui disais en ton coeur: "Moi, et rien que moi ! Je ne serai jamais veuve, ni privée de mes enfants."

Écoute maintenant ceci, voluptueuse, Qui t'assieds avec assurance, Et qui dis en ton coeur: Moi, et rien que moi! Je ne serai jamais veuve, Et je ne serai jamais privée d'enfants! (Ⅰ)

*****

νυ̃ν δὲ ἄκουσον ταυ̃τα ἡ τρυφερὰ ἡ καθημένη πεποιθυι̃α ἡ λέγουσα ἐν τη̨̃ καρδία̨ αὐτη̃ς ἐγώ εἰμι καὶ οὐκ ἔστιν ἑτέρα οὐ καθιω̃ χήρα οὐδὲ γνώσομαι ὀρφανείαν (Ⅲ)

*****

Et nunc audi hæc delicata,/ et habitans confidenter,/ quæ dicis in corde tuo :/ Ego sum, et non est præter me amplius ;/ non sedebo vidua,/ et ignorabo sterilitatem./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃47  ועתה שמעי זאת עדינה היושבת לבטח האמרה בלבבה אני ואפסי עוד לא אשב אלמנה ולא אדע שכול ‬ (Ⅴ)

*****

Et maintenant, écoute ceci, voluptueuse, qui habites en sécurité, qui dis en ton cœur: C’est moi, et il n’y en a pas d’autre; je ne serai pas assise en veuve, et je ne saurai pas ce que c’est que d’être privée d’enfants. (Ⅵ)

*****

Maintenant donc écoute ceci, toi voluptueuse ; qui habites en assurance, qui dis en ton cœur ; c’est moi, et il n’y en as point d’autre que moi ; je ne deviendrai point veuve, et je ne saurai point ce que c’est que d’être privée d’enfants. (Ⅶ)

*****

Et maintenant, écoute ceci, voluptueuse, qui habites en sécurité, qui dis en ton cœur: Moi, et nulle autre que moi! Je ne deviendrai pas veuve, je ne connaîtrai pas le deuil des enfants! (Ⅷ)

*****

47. 9  
Ces deux choses t'arriveront, soudain, en un même jour, et la perte de tes enfants et le veuvage; elles viendront sur toi dans leur plénitude, malgré la multitude de tes sortilèges, malgré la puissance de tes enchantements.

Ces deux choses t'arriveront subitement, au même jour, La privation d'enfants et le veuvage; Elles fondront en plein sur toi, Malgré la multitude de tes sortilèges, Malgré le grand nombre de tes enchantements. (Ⅰ)

*****

νυ̃ν δὲ ἥξει ἐξαίφνης ἐπὶ σὲ τὰ δύο ταυ̃τα ἐν μια̨̃ ἡμέρα̨ χηρεία καὶ ἀτεκνία ἥξει ἐξαίφνης ἐπὶ σὲ ἐν τη̨̃ φαρμακεία̨ σου ἐν τη̨̃ ἰσχύι τω̃ν ἐπαοιδω̃ν σου σφόδρα (Ⅲ)

*****

Venient tibi duo hæc/ subito in die una,/ sterilitas et viduitas :/ universa venerunt super te,/ propter multitudinem maleficiorum tuorum,/ et propter duritiam incantatorum tuorum vehementem./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃47  ותבאנה לך שתי אלה רגע ביום אחד שכול ואלמן כתמם באו עליך ברב כשפיך בעצמת חבריך מאד ‬ (Ⅴ)

*****

Ces deux choses t’arriveront en un instant, en un seul jour, la privation d’enfants et le veuvage; elles viendront sur toi en plein, malgré la multitude de tes sorcelleries, malgré le grand nombre de tes sortilèges. (Ⅵ)

*****

C’est que ces deux choses t’arriveront en un moment, en un même jour, la privation d’enfants et le veuvage ; elles sont venues sur toi dans tout leur entier, pour le grand nombre de tes sortilèges, et pour la grande abondance de tes enchantements. (Ⅶ)

*****

Elles viendront sur toi, ces deux choses, en un moment et le même jour, le deuil des enfants et le veuvage; elles viendront sur toi, sans que rien n'y manque, malgré le nombre de tes sortilèges, malgré la multitude de tes enchantements! (Ⅷ)

*****

47. 10  
Tu te confiais dans ta malice; tu disais : "Nul ne me voit !" Ta sagesse et ta science, ce sont elles qui t'ont séduite, alors que tu disais en ton coeur: "Moi, et rien que moi !"

Tu avais confiance dans ta méchanceté, Tu disais: Personne ne me voit! Ta sagesse et ta science t'ont séduite. Et tu disais en ton coeur: Moi, et rien que moi! (Ⅰ)

*****

τη̨̃ ἐλπίδι τη̃ς πονηρίας σου σὺ γὰρ εἰ̃πας ἐγώ εἰμι καὶ οὐκ ἔστιν ἑτέρα γνω̃θι ὅτι ἡ σύνεσις τούτων καὶ ἡ πορνεία σου ἔσται σοι αἰσχύνη καὶ εἰ̃πας τη̨̃ καρδία̨ σου ἐγώ εἰμι καὶ οὐκ ἔστιν ἑτέρα (Ⅲ)

*****

Et fiduciam habuisti in malitia tua,/ et dixisti : Non est qui videat me./ Sapientia tua et scientia tua,/ hæc decepit te./ Et dixisti in corde tuo :/ Ego sum, et præter me non est altera./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃47  ותבטחי ברעתך אמרת אין ראני חכמתך ודעתך היא שובבתך ותאמרי בלבך אני ואפסי עוד ‬ (Ⅴ)

*****

Et tu as eu confiance en ton iniquité; tu as dit: Personne ne me voit. Ta sagesse et ta connaissance, c’est ce qui t’a fait errer; et tu as dit en ton cœur: C’est moi, et il n’y en a pas d’autre! (Ⅵ)

*****

Et tu t’es confiée en ta malice, et as dit ; Il n’y a personne qui me voie ; ta sagesse et ta science est celle qui t’a fait égarer ; tellement que tu as dit en ton cœur ; C’est moi, et il n’y en a point d’autre que moi. (Ⅶ)

*****

Tu t'es confiée dans ta malice, et tu as dit: Personne ne me voit. Ta sagesse et ta science t'ont séduite, et tu as dit en ton cœur: Moi, et nulle autre que moi! (Ⅷ)

*****

47. 11  
Et le malheur viendra sur toi sans que tu puisses le conjurer; la calamité fondra sur toi, sans que tu puisses la détourner ; et la ruine viendra sur toi soudain, sans que tu t'en doutes.

Le malheur viendra sur toi, Sans que tu en voies l'aurore; La calamité tombera sur toi, Sans que tu puisses la conjurer; Et la ruine fondra sur toi tout à coup, A l'improviste. (Ⅰ)

*****

καὶ ἥξει ἐπὶ σὲ ἀπώλεια καὶ οὐ μὴ γνω̨̃ς βόθυνος καὶ ἐμπεση̨̃ εἰς αὐτόν καὶ ἥξει ἐπὶ σὲ ταλαιπωρία καὶ οὐ μὴ δυνήση̨ καθαρὰ γενέσθαι καὶ ἥξει ἐπὶ σὲ ἐξαπίνης ἀπώλεια καὶ οὐ μὴ γνω̨̃ς (Ⅲ)

*****

Veniet super te malum,/ et nescies ortum ejus ;/ et irruet super te calamitas/ quam non poteris expiare ;/ veniet super te repente miseria/ quam nescies./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃47  ובא עליך רעה לא תדעי שחרה ותפל עליך הוה לא תוכלי כפרה ותבא עליך פתאם שואה לא תדעי ‬ (Ⅴ)

*****

Mais un mal viendra sur toi, dont tu ne connaîtras pas l’aube; et un malheur tombera sur toi, que tu ne pourras pas éviter et une désolation que tu n’as pas soupçonnée viendra sur toi subitement. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi le mal viendra sur toi, et tu ne sauras point quand il sera près d’arriver, et le malheur qui tombera sur toi sera tel, que tu ne le pourras point détourner ; et la ruine éclatante, laquelle tu ne sauras point, viendra subitement sur toi. (Ⅶ)

*****

Mais un mal viendra sur toi, que tu n'auras pas vu poindre; une calamité tombera sur toi, que tu ne pourras détourner; une ruine que tu n'auras pas prévue viendra subitement sur toi! (Ⅷ)

*****

47. 12  
Reste donc avec tes enchantements, et avec la multitude de tes sortilèges, auxquels tu t'es adonnée dès ta jeunesse ! Peut-être en pourras-tu tirer profit, peut-être inspireras-tu la terreur !

Reste donc au milieu de tes enchantements Et de la multitude de tes sortilèges, Auxquels tu as consacré ton travail dès ta jeunesse; Peut-être pourras-tu en tirer profit, Peut-être deviendras-tu redoutable. (Ⅰ)

*****

στη̃θι νυ̃ν ἐν ται̃ς ἐπαοιδαι̃ς σου καὶ τη̨̃ πολλη̨̃ φαρμακεία̨ σου ἃ ἐμάνθανες ἐκ νεότητός σου εἰ δυνήση̨ ὠφεληθη̃ναι (Ⅲ)

*****

Sta cum incantatoribus tuis/ et cum multitudine maleficiorum tuorum,/ in quibus laborasti ab adolescentia tua,/ si forte quod prosit tibi,/ aut si possis fieri fortior./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃47  עמדי נא בחבריך וברב כשפיך באשר יגעת מנעוריך אולי תוכלי הועיל אולי תערוצי ‬ (Ⅴ)

*****

Tiens-toi là avec tes sortilèges, et avec la multitude de tes sorcelleries, dont tu t’es fatiguée dès ta jeunesse; peut-être pourras-tu en tirer profit, peut-être effrayeras-tu? (Ⅵ)

*****

Tiens-toi maintenant avec tes enchantements, et avec le grand nombre de tes sortilèges, après lesquels tu as travaillé dès ta jeunesse ; peut-être que tu en pourras avoir quelque profit ; peut-être que tu en seras renforcée (Ⅶ)

*****

Parais avec tes enchantements et avec la multitude de tes sortilèges, auxquels tu t'es fatiguée dès ta jeunesse! Peut-être pourras-tu en tirer profit, peut-être te rendras-tu redoutable! (Ⅷ)

*****

47. 13  
Tu t'es fatiguée à force de consultations ; qu'ils se présentent donc et qu'ils te sauvent; ceux qui mesurent le ciel, qui observent les astres, qui font connaître à chaque nouvelle lune ce qui doit t'arriver.

Tu t'es fatiguée à force de consulter: Qu'ils se lèvent donc et qu'ils te sauvent, Ceux qui connaissent le ciel, Qui observent les astres, Qui annoncent, d'après les nouvelles lunes, Ce qui doit t'arriver! (Ⅰ)

*****

κεκοπίακας ἐν ται̃ς βουλαι̃ς σου στήτωσαν καὶ σωσάτωσάν σε οἱ ἀστρολόγοι του̃ οὐρανου̃ οἱ ὁρω̃ντες τοὺς ἀστέρας ἀναγγειλάτωσάν σοι τί μέλλει ἐπὶ σὲ ἔρχεσθαι (Ⅲ)

*****

Defecisti in multitudine consiliorum tuorum./ Stent, et salvent te/ augures cæli,/ qui contemplabantur sidera,/ et supputabant menses,/ ut ex eis annuntiarent ventura tibi./ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃47  נלאית ברב עצתיך יעמדו נא ויושיעך *הברו **הברי שמים החזים בכוכבים מודיעם לחדשים מאשר יבאו עליך ‬ (Ⅴ)

*****

Tu es devenue lasse par la multitude de tes conseils. Qu’ils se tiennent là et te sauvent, les interprétateurs des cieux, les observateurs des étoiles, ceux qui, d’après les nouvelles lunes, donnent la connaissance des choses qui viendront sur toi! (Ⅵ)

*****

Tu t’es lassée à force de demander des conseils. Que les spectateurs des cieux qui contemplent les étoiles, et qui font [leurs] prédictions selon les lunes, comparaissent maintenant, et qu’ils te délivrent des choses qui viendront sur toi. (Ⅶ)

*****

Tu es lasse de la multitude de tes conseils. Qu'ils paraissent, ceux qui interrogent les cieux, qui examinent les étoiles, qui font leurs prédictions aux nouvelles lunes! qu'ils te délivrent de ce qui va venir sur toi! (Ⅷ)

*****

47. 14  
Voici qu'ils sont devenus comme le chaume: le feu les consumera, ils ne sauveront pas leur vie de la puissance de la flamme; ce n'est point une braise pour se chauffer, ni un feu pour s'asseoir devant.

Voici, ils sont comme de la paille, le feu les consume, Ils ne sauveront pas leur vie des flammes: Ce ne sera pas du charbon dont on se chauffe, Ni un feu auprès duquel on s'assied. (Ⅰ)

*****

ἰδοὺ πάντες ὡς φρύγανα ἐπὶ πυρὶ κατακαήσονται καὶ οὐ μὴ ἐξέλωνται τὴν ψυχὴν αὐτω̃ν ἐκ φλογός ὅτι ἔχεις ἄνθρακας πυρός κάθισαι ἐπ' αὐτούς (Ⅲ)

*****

Ecce facti sunt quasi stipula,/ ignis combussit eos ;/ non liberabunt animam suam/ de manu flammæ ;/ non sunt prunæ quibus calefiant,/ nec focus ut sedeant ad eum./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃47  הנה היו כקש אש שרפתם לא יצילו את נפשם מיד להבה אין גחלת לחמם אור לשבת נגדו ‬ (Ⅴ)

*****

Voici, ils seront comme du chaume, le feu les brûlera; ils ne délivreront pas leur âme de la force de la flamme: il ne restera ni charbon pour se chauffer, ni feu pour s’asseoir devant. (Ⅵ)

*****

Voici, ils sont devenus comme de la paille, le feu les a brûlés ; ils ne délivreront point leur âme de la puissance de la flamme ; il n’y a point de charbons pour se chauffer, et il n’y a point de lueur [de feu] pour s’asseoir vis-à-vis. (Ⅶ)

*****

Les voilà devenus comme du chaume; le feu les brûle, ils ne se sauveront pas du pouvoir des flammes; ce ne sera pas un brasier pour cuire leur pain, ni un feu pour s'asseoir auprès. (Ⅷ)

*****

47. 15  
Tels sont pour toi ceux pour qui tu t'es fatiguée; ceux avec qui tu trafiquas dès ta jeunesse: ils fuient chacun de son côté ; il n'y a personne qui te sauve !

Tel sera le sort de ceux que tu te fatiguais à consulter. Et ceux avec qui tu as trafiqué dès ta jeunesse Se disperseront chacun de son côté: Il n'y aura personne qui vienne à ton secours. (Ⅰ)

*****

οὑ̃τοι ἔσονταί σοι βοήθεια ἐκοπίασας ἐν τη̨̃ μεταβολη̨̃ σου ἐκ νεότητος ἄνθρωπος καθ' ἑαυτὸν ἐπλανήθη σοὶ δὲ οὐκ ἔσται σωτηρία (Ⅲ)

*****

Sic facta sunt tibi in quibuscumque laboraveras :/ negotiatores tui ab adolescentia tua,/ unusquisque in via sua erraverunt ;/ non est qui salvet te.] (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃47  כן היו לך אשר יגעת סחריך מנעוריך איש לעברו תעו אין מושיעך ס‬ (Ⅴ)

*****

Ainsi seront pour toi ceux avec lesquels tu t’es lassée, avec lesquels tu as trafiqué dès ta jeunesse. Ils erreront chacun de son côté; il n’y a personne qui te sauve. (Ⅵ)

*****

Tels te sont devenus ceux après lesquels tu as travaillé, et avec lesquels tu as trafiqué dès ta jeunesse ; chacun s’en est fui en son quartier comme un vagabond ; il n’y a personne qui te délivre. (Ⅶ)

*****

Tels sont pour toi ceux avec qui tu t'es lassée, avec lesquels tu trafiquas dès ta jeunesse: ils errent chacun de son côté; il n'y a personne pour te sauver! (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 47

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 47| | | | | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥