Esaïe
Onelittleangel > > Esaïe  >
(21 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

57. 1  
Cependant, le juste disparaît, et personne ne le prend à coeur; les hommes pieux sont enlevés, et nul ne prend garde que le juste a été retiré du malheur,

Le juste périt, et nul n'y prend garde; Les gens de bien sont enlevés, et nul ne fait attention Que c'est par suite de la malice que le juste est enlevé. (Ⅰ)

*****

ἴδετε ὡς ὁ δίκαιος ἀπώλετο καὶ οὐδεὶς ἐκδέχεται τη̨̃ καρδία̨ καὶ ἄνδρες δίκαιοι αἴρονται καὶ οὐδεὶς κατανοει̃ ἀπὸ γὰρ προσώπου ἀδικίας ἠ̃ρται ὁ δίκαιος (Ⅲ)

*****

Justus perit,/ et non est qui recogitet in corde suo ;/ et viri misericordiæ colliguntur,/ quia non est qui intelligat :/ a facie enim malitiæ collectus est justus./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃57  הצדיק אבד ואין איש שם על לב ואנשי חסד נאספים באין מבין כי מפני הרעה נאסף הצדיק ‬ (Ⅴ)

*****

Le juste périt, et personne ne le prend à cœur; et les hommes de bonté sont recueillis sans que personne comprenne que le juste est recueilli de devant le mal. (Ⅵ)

*****

Le juste est mort, et il n’y a personne qui y prenne garde ; et les gens de bien sont recueillis, sans qu’on y soit attentif, [sans qu’on considère] que le juste a été recueilli de devant le mal. (Ⅶ)

*****

Le juste meurt, et personne n'y prend garde; les gens de bien sont recueillis, sans que nul comprenne que le juste est recueilli devant le mal. (Ⅷ)

*****

57. 2  
et qu'il entre dans la paix ! Ils reposent sur leurs couches, ceux qui ont suivi le droit chemin !

Il entrera dans la paix, Il reposera sur sa couche, Celui qui aura suivi le droit chemin. (Ⅰ)

*****

ἔσται ἐν εἰρήνη̨ ἡ ταφὴ αὐτου̃ ἠ̃ρται ἐκ του̃ μέσου (Ⅲ)

*****

Veniat pax ;/ requiescat in cubili suo/ qui ambulavit in directione sua./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃57  יבוא שלום ינוחו על משכבותם הלך נכחו ‬ (Ⅴ)

*****

Il est entré dans la paix: ils se reposent sur leurs couches, ceux qui ont marché dans leur droit chemin. (Ⅵ)

*****

Il entrera en paix, ils se reposent dans leurs sépulcres, [savoir] quiconque aura marché devant lui. (Ⅶ)

*****

Il entre dans la paix. Ils se reposent sur leurs couches, ceux qui ont marché dans le droit chemin. (Ⅷ)

*****

57. 3  
Mais vous, approchez ici, fils de la magicienne, race de l'adultère et de la prostituée !

Mais vous, approchez ici, fils de l'enchanteresse, Race de l'adultère et de la prostituée! (Ⅰ)

*****

ὑμει̃ς δὲ προσαγάγετε ὡ̃δε υἱοὶ ἄνομοι σπέρμα μοιχω̃ν καὶ πόρνης (Ⅲ)

*****

Vos autem accedite huc,/ filii auguratricis,/ semen adulteri et fornicariæ./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃57  ואתם קרבו הנה בני עננה זרע מנאף ותזנה ‬ (Ⅴ)

*****

Mais vous, approchez ici, fils de la devineresse, semence de l’adultère et de la prostituée. (Ⅵ)

*****

Mais vous enfants de la devineresse, race adultère, et qui paillardez, approchez ici. (Ⅶ)

*****

Mais vous, approchez ici, enfants de la devineresse, race de l'adultère et de la prostituée! (Ⅷ)

*****

57. 4  
De qui vous moquez-vous? Contre qui ouvrez-vous la bouche, et tirez-vous la langue? N'êtes-vous pas des enfants de prévarication, une race de mensonge?

De qui vous moquez-vous? Contre qui ouvrez-vous une large bouche Et tirez-vous la langue? N'êtes-vous pas des enfants de péché, Une race de mensonge, (Ⅰ)

*****

ἐν τίνι ἐνετρυφήσατε καὶ ἐπὶ τίνα ἠνοίξατε τὸ στόμα ὑμω̃ν καὶ ἐπὶ τίνα ἐχαλάσατε τὴν γλω̃σσαν ὑμω̃ν οὐχ ὑμει̃ς ἐστε τέκνα ἀπωλείας σπέρμα ἄνομον (Ⅲ)

*****

Super quem lusistis ?/ super quem dilatastis os,/ et ejecistis linguam ?/ Numquid non vos filii scelesti,/ semen mendax,/ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃57  על מי תתענגו על מי תרחיבו פה תאריכו לשון הלוא אתם ילדי פשע זרע שקר ‬ (Ⅴ)

*****

De qui vous moquez-vous? Contre qui allongez-vous la bouche, et tirez-vous la langue? N’êtes-vous pas des enfants de transgression, une semence de mensonge, (Ⅵ)

*****

De qui vous êtes-vous moqués ? contre qui avez-vous ouvert la bouche, [et] tiré la langue ? n’êtes-vous pas des enfants prévaricateurs, et une fausse race ? (Ⅶ)

*****

De qui est-ce que vous vous moquez? Contre qui ouvrez-vous une large bouche, et tirez-vous la langue? N'êtes-vous pas des enfants de rébellion, une race de mensonge; (Ⅷ)

*****

57. 5  
Vous vous échauffez près des térébinthes, sous tout arbre vert ! vous égorgez les enfants dans les vallées, sous les grottes des rochers?

S'échauffant près des térébinthes, sous tout arbre vert, Égorgeant les enfants dans les vallées, Sous des fentes de rochers? (Ⅰ)

*****

οἱ παρακαλου̃ντες ἐπὶ τὰ εἴδωλα ὑπὸ δένδρα δασέα σφάζοντες τὰ τέκνα αὐτω̃ν ἐν ται̃ς φάραγξιν ἀνὰ μέσον τω̃ν πετρω̃ν (Ⅲ)

*****

qui consolamini in diis/ subter omne lignum frondosum,/ immolantes parvulos in torrentibus,/ subter eminentes petras ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃57  הנחמים באלים תחת כל עץ רענן שחטי הילדים בנחלים תחת סעפי הסלעים ‬ (Ⅴ)

*****

vous enflammant avec les idoles sous tout arbre vert, égorgeant les enfants dans les vallées, sous les fentes des rochers? (Ⅵ)

*****

Qui vous échauffez après les chênes, [et] sous tout arbre vert ; et qui égorgez les enfants dans les vallées, sous les quartiers des rochers. (Ⅶ)

*****

S'échauffant auprès des chênes, sous tout arbre vert; égorgeant les enfants dans les vallons, sous les cavités des rochers? (Ⅷ)

*****

57. 6  
Ta part est dans les pierres polies du torrent ; voilà, voilà ton lot! Tu as été jusqu'à leur verser des libations, à leur présenter des offrandes ! Puis-je être satisfait de cela?

C'est dans les pierres polies des torrents qu'est ton partage, Voilà, voilà ton lot; C'est à elles que tu verses des libations, Que tu fais des offrandes: Puis-je être insensible à cela? (Ⅰ)

*****

ἐκείνη σου ἡ μερίς οὑ̃τός σου ὁ κλη̃ρος κἀκείνοις ἐξέχεας σπονδὰς κἀκείνοις ἀνήνεγκας θυσίας ἐπὶ τούτοις οὐ̃ν οὐκ ὀργισθήσομαι (Ⅲ)

*****

In partibus torrentis pars tua ;/ hæc est sors tua :/ et ipsis effudisti libamen,/ obtulisti sacrificium./ Numquid super his non indignabor ?/ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃57  בחלקי נחל חלקך הם הם גורלך גם להם שפכת נסך העלית מנחה העל אלה אנחם ‬ (Ⅴ)

*****

Les pierres polies de la vallée sont ta part: elles, elles sont ton sort; à elles aussi tu as répandu une libation, tu as offert un gâteau. Me consolerais-je de ces choses? (Ⅵ)

*****

Ta portion est dans les pierres polies des torrents ; ce sont elles, ce sont elles, qui sont ton lot ; tu leur as aussi répandu ton aspersion, tu leur as offert des offrandes ; pourrai-je être content de ces choses ? (Ⅶ)

*****

Les pierres polies des torrents sont ton partage; voilà, voilà ton lot; c'est aussi à elles que tu fais des libations, que tu présentes l'offrande; pourrai-je me résigner à cela? (Ⅷ)

*****

57. 7  
Sur une montagne haute et élevée tu as établi ta couche ! Et c'est là que tu montes pour faire des sacrifices.

C'est sur une montagne haute et élevée que tu dresses ta couche; C'est aussi là que tu montes pour offrir des sacrifices. (Ⅰ)

*****

ἐπ' ὄρος ὑψηλὸν καὶ μετέωρον ἐκει̃ σου ἡ κοίτη κἀκει̃ ἀνεβίβασας θυσίας (Ⅲ)

*****

Super montem excelsum et sublimem/ posuisti cubile tuum,/ et illuc ascendisti/ ut immolares hostias./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃57  על הר גבה ונשא שמת משכבך גם שם עלית לזבח זבח ‬ (Ⅴ)

*****

Tu as placé ta couche sur une montagne haute et élevée: là aussi tu es montée pour sacrifier des sacrifices. (Ⅵ)

*****

Tu as mis ton lit sur les montagnes hautes et élevées, même tu y es montée pour faire des sacrifices. (Ⅶ)

*****

Tu places ta couche sur une montagne haute et élevée, et tu montes là pour sacrifier. (Ⅷ)

*****

57. 8  
Derrière la porte et les poteaux, tu as mis ton mémorial; car, loin de moi, tu découvres ta couche, tu y montes, tu élargis ton lit, et tu leur fixes ton salaire; tu aimes leurs embrassements, tu souilles tes regards !

Tu mets ton souvenir derrière la porte et les poteaux; Car, loin de moi, tu lèves la couverture et tu montes, Tu élargis ta couche, et tu traites alliance avec eux, Tu aimes leur commerce, tu choisis une place. (Ⅰ)

*****

καὶ ὀπίσω τω̃ν σταθμω̃ν τη̃ς θύρας σου ἔθηκας μνημόσυνά σου ὤ̨ου ὅτι ἐὰν ἀπ' ἐμου̃ ἀποστη̨̃ς πλει̃όν τι ἕξεις ἠγάπησας τοὺς κοιμωμένους μετὰ σου̃ (Ⅲ)

*****

Et post ostium, et retro postem,/ posuisti memoriale tuum./ Quia juxta me discooperuisti,/ et suscepisti adulterum, dilatasti cubile tuum,/ et pepigisti cum eis fœdus ;/ dilexisti stratum eorum/ manu aperta./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃57  ואחר הדלת והמזוזה שמת זכרונך כי מאתי גלית ותעלי הרחבת משכבך ותכרת לך מהם אהבת משכבם יד חזית ‬ (Ⅴ)

*****

Et tu as mis ton mémorial derrière la porte et les poteaux; car, t’éloignant de moi, tu t’es découverte; et tu es montée, tu as élargi ton lit, et tu les as obligés envers toi par un accord; tu as aimé leur lit, tu as vu leur nudité. (Ⅵ)

*****

Et tu as mis derrière la porte et [derrière] le poteau ton mémorial, car tu t’es découverte loin de moi, et tu es montée, tu as élargi ton lit, et tu te l’es taillé [plus grand] que n’ont fait ceux-là ; tu as aimé leur lit, tu as pris garde aux belles places. (Ⅶ)

*****

Tu places ton mémorial derrière la porte et le linteau; car tu me quittes pour te découvrir et pour monter là; tu élargis ton lit, et c'est avec ceux-là que tu t'allies; tu aimes leur commerce, tu te choisis une place. (Ⅷ)

*****

57. 9  
Tu te présentes devant le roi avec de l'huile ; tu multiplies tes parfums ; tu envoies au loin des messagers; tu t'abaisses jusqu'au schéol.

Tu vas auprès du roi avec de l'huile, Tu multiplies tes aromates, Tu envoies au loin tes messagers, Tu t'abaisses jusqu'au séjour des morts. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπλήθυνας τὴν πορνείαν σου μετ' αὐτω̃ν καὶ πολλοὺς ἐποίησας τοὺς μακρὰν ἀπὸ σου̃ καὶ ἀπέστειλας πρέσβεις ὑπὲρ τὰ ὅριά σου καὶ ἀπέστρεψας καὶ ἐταπεινώθης ἕως ἅ̨δου (Ⅲ)

*****

Et ornasti te regi unguento,/ et multiplicasti pigmenta tua./ Misisti legatos tuos procul,/ et humiliata es usque ad inferos./ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃57  ותשרי למלך בשמן ותרבי רקחיך ותשלחי צריך עד מרחק ותשפילי עד שאול ‬ (Ⅴ)

*****

Et tu t’es rendue auprès du roi avec de l’huile, et tu as multiplié tes parfums; et tu as envoyé tes messagers au loin, et tu t’es dégradée jusque dans le shéol. (Ⅵ)

*****

Tu as voyagé vers le Roi avec des onguents précieux, et tu as ajouté parfums sur parfums ; tu as envoyé tes ambassades bien loin, et tu t’es abaissée jusqu’aux enfers. (Ⅶ)

*****

Tu te rends auprès du roi avec de l'huile, et tu multiplies les parfums; tu envoies tes messagers bien loin, et tu les fais descendre jusqu'au séjour des morts. (Ⅷ)

*****

57. 10  
A force de démarches, tu te fatigues ; tu ne dis pas : "C'est en vain !" tu trouves encore de la vigueur dans ta main ; c'est pourquoi tu ne te sens pas malade.

A force de marcher tu te fatigues, Et tu ne dis pas: J'y renonce! Tu trouves encore de la vigueur dans ta main: Aussi n'es-tu pas dans l'abattement. (Ⅰ)

*****

ται̃ς πολυοδίαις σου ἐκοπίασας καὶ οὐκ εἰ̃πας παύσομαι ἐνισχύουσα ὅτι ἔπραξας ταυ̃τα διὰ του̃το οὐ κατεδεήθης μου (Ⅲ)

*****

In multitudine viæ tuæ laborasti ;/ non dixisti : Quiescam./ Vitam manus tuæ invenisti ;/ propterea non rogasti./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃57  ברב דרכך יגעת לא אמרת נואש חית ידך מצאת על כן לא חלית ‬ (Ⅴ)

*****

Tu t’es fatiguée par la multitude de tes voies; mais tu n’as pas dit: C’est en vain! Tu as trouvé la vigueur de ta force, c’est pourquoi tu ne t’es pas lassée. (Ⅵ)

*****

Tu t’es travaillée dans la longueur de ton chemin, et tu n’as point dit ; c’en est fait. Tu as trouvé la vigueur de ta main, et à cause de cela tu n’as point été languissante. (Ⅶ)

*****

Tu te fatigues par la longueur du chemin; tu ne dis pas: C'est en vain! Tu trouves encore en ta main de la vigueur; c'est pourquoi tu ne t'abats point. (Ⅷ)

*****

57. 11  
Et qui donc crains-tu? De qui as-tu peur, que tu me sois infidèle, que tu ne te souviennes plus de moi, que tu ne t'en soucies pas? Ne me suis-je pas tu, et depuis longtemps, tandis que tu ne me craignais pas?

Et qui redoutais-tu, qui craignais-tu, pour être infidèle, Pour ne pas te souvenir, te soucier de moi? Est-ce que je ne garde pas le silence, et depuis longtemps? C'est pourquoi tu ne me crains pas. (Ⅰ)

*****

σύ τίνα εὐλαβηθει̃σα ἐφοβήθης καὶ ἐψεύσω με καὶ οὐκ ἐμνήσθης μου οὐδὲ ἔλαβές με εἰς τὴν διάνοιαν οὐδὲ εἰς τὴν καρδίαν σου κἀγώ σε ἰδὼν παρορω̃ καὶ ἐμὲ οὐκ ἐφοβήθης (Ⅲ)

*****

Pro quo sollicita timuisti,/ quia mentita es,/ et mei non es recordata,/ neque cogitasti in corde tuo ?/ Quia ego tacens et quasi non videns,/ et mei oblita es./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃57  ואת מי דאגת ותיראי כי תכזבי ואותי לא זכרת לא שמת על לבך הלא אני מחשה ומעלם ואותי לא תיראי ‬ (Ⅴ)

*****

De qui as-tu peur, et qui crains-tu, que tu aies menti, et que tu ne te sois pas souvenue de moi, et ne l’aies pas pris à cœur? N’ai-je pas gardé le silence, et cela dès longtemps; et tu ne m’as pas craint? (Ⅵ)

*****

Et de qui as-tu eu peur, qui as-tu craint, que tu m’aies menti, et que tu ne te sois point souvenue de moi, [et] que tu ne t’en sois point souciée ? Est-ce que je me suis tu ; même de si longtemps, que tu ne m’aies point craint ? (Ⅶ)

*****

Qui donc as-tu craint et redouté, pour être infidèle, pour ne pas te souvenir ni te soucier de moi? Je me taisais, n'est-ce pas? et depuis longtemps; c'est pourquoi tu ne me crains plus? (Ⅷ)

*****

57. 12  
Moi, je publierai ta justice, et tes oeuvres qui ne te servent de rien.

Je vais publier ta droiture, Et tes oeuvres ne te profiteront pas. (Ⅰ)

*****

κἀγὼ ἀπαγγελω̃ τὴν δικαιοσύνην μου καὶ τὰ κακά σου ἃ οὐκ ὠφελήσουσίν σε (Ⅲ)

*****

Ego annuntiabo justitiam tuam,/ et opera tua non proderunt tibi./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃57  אני אגיד צדקתך ואת מעשיך ולא יועילוך ‬ (Ⅴ)

*****

Je déclarerai ta justice et tes œuvres, et elles ne te profiteront pas. (Ⅵ)

*****

Je déclarerai ta justice et tes œuvres, qui ne te profiteront point. (Ⅶ)

*****

Je ferai connaître ta justice, et tes œuvres, qui ne te profiteront pas. (Ⅷ)

*****

57. 13  
Quand tu crieras, qu'ils te délivrent, tes tas de dieux ! Le vent les emportera tous, un souffle les enlèvera ! Mais celui qui se confie en moi héritera le pays, et possédera ma sainte montagne.

Quand tu crieras, la foule de tes idoles te délivrera-t-elle? Le vent les emportera toutes, un souffle les enlèvera. Mais celui qui se confie en moi héritera le pays, Et possédera ma montagne sainte. (Ⅰ)

*****

ὅταν ἀναβοήση̨ς ἐξελέσθωσάν σε ἐν τη̨̃ θλίψει σου τούτους γὰρ πάντας ἄνεμος λήμψεται καὶ ἀποίσει καταιγίς οἱ δὲ ἀντεχόμενοί μου κτήσονται γη̃ν καὶ κληρονομήσουσιν τὸ ὄρος τὸ ἅγιόν μου (Ⅲ)

*****

Cum clamaveris, liberent te congregati tui,/ et omnes eos auferet ventus,/ tollet aura.]\ [Qui autem fiduciam habet mei, hæreditabit terram,/ et possidebit montem sanctum meum./ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃57  בזעקך יצילך קבוציך ואת כלם ישא רוח יקח הבל והחוסה בי ינחל ארץ ויירש הר קדשי ‬ (Ⅴ)

*****

Quand tu cries, que ceux que tu as rassemblés te délivrent! Mais le vent les emportera tous, un souffle les enlèvera; mais celui qui se confie en moi héritera le pays et possédera ma montagne sainte. (Ⅵ)

*****

Que ceux que tu assembles te délivrent, quand tu crieras ; mais le vent les enlèvera tous, la vanité les emportera ; mais celui qui se retire vers moi héritera la terre, et possédera la montagne de ma sainteté. (Ⅶ)

*****

Quand tu crieras, qu'ils te délivrent, les dieux que tu as amassés! Voici, le vent les enlèvera tous, un souffle les emportera. Mais celui qui se retire vers moi, héritera le pays, et possédera ma montagne sainte. (Ⅷ)

*****

57. 14  
Et l'on dira : Frayez, frayez la voie ; aplanissez-la ! Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple !

On dira: Frayez, frayez, préparez le chemin, Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple! (Ⅰ)

*****

καὶ ἐρου̃σιν καθαρίσατε ἀπὸ προσώπου αὐτου̃ ὁδοὺς καὶ ἄρατε σκω̃λα ἀπὸ τη̃ς ὁδου̃ του̃ λαου̃ μου (Ⅲ)

*****

Et dicam : Viam facite, præbete iter ; declinate de semita,/ auferte offendicula de via populi mei./ (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃57  ואמר סלו סלו פנו דרך הרימו מכשול מדרך עמי ס‬ (Ⅴ)

*****

Et on dira: Élevez, élevez la chaussée, préparez le chemin; ôtez toute pierre d’achoppement du chemin de mon peuple! (Ⅵ)

*****

Et on dira ; relevez, relevez, préparez les chemins, ôtez les empêchements loin du chemin de mon peuple. (Ⅶ)

*****

Et l'on dira: Aplanissez, aplanissez, préparez le chemin! Enlevez tout obstacle du chemin de mon peuple! (Ⅷ)

*****

57. 15  
Car ainsi parle le Très-Haut, qui habite une demeure éternelle et s'appelle le Saint: J'habite dans un lieu haut et saint, et en même temps avec l'homme contrit et humble d'esprit, pour rendre la vie à l'esprit des humbles, pour rendre la vie aux coeurs contrits.

Car ainsi parle le Très Haut, Dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: J'habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; Mais je suis avec l'homme contrit et humilié, Afin de ranimer les esprits humiliés, Afin de ranimer les coeurs contrits. (Ⅰ)

*****

τάδε λέγει κύριος ὁ ὕψιστος ὁ ἐν ὑψηλοι̃ς κατοικω̃ν τὸν αἰω̃να ἅγιος ἐν ἁγίοις ὄνομα αὐτω̨̃ κύριος ὕψιστος ἐν ἁγίοις ἀναπαυόμενος καὶ ὀλιγοψύχοις διδοὺς μακροθυμίαν καὶ διδοὺς ζωὴν τοι̃ς συντετριμμένοις τὴν καρδίαν (Ⅲ)

*****

Quia hæc dicit Excelsus,/ et Sublimis, habitans æternitatem, et sanctum nomen ejus :/ in excelso et in sancto habitans,/ et cum contrito et humili spiritu :/ ut vivificet spiritum humilium,/ et vivificet cor contritorum./ (Ⅳ)

*****

‫ 15 ׃57  כי כה אמר רם ונשא שכן עד וקדוש שמו מרום וקדוש אשכון ואת דכא ושפל רוח להחיות רוח שפלים ולהחיות לב נדכאים ‬ (Ⅴ)

*****

Car ainsi dit celui qui est haut élevé et exalté, qui habite l’éternité, et duquel le nom est le Saint: J’habite le lieu haut élevé et saint, et avec celui qui est abattu et d’un esprit contrit, pour revivifier l’esprit de ceux qui sont contrits, et pour revivifier le cœur de ceux qui sont abattus. (Ⅵ)

*****

Car ainsi a dit celui qui est haut et élevé, qui habite dans l’éternité et duquel le nom est le Saint ; j’habiterai dans le lieu haut et Saint, et avec celui qui a [le cœur] brisé, et qui est humble d’esprit, afin de vivifier l’esprit des humbles, et afin de vivifier ceux qui ont le cœur brisé. (Ⅶ)

*****

Car ainsi a dit le Très-Haut, qui habite une demeure éternelle, et dont le nom est saint: J'habite dans le lieu haut et saint, et avec l'homme abattu et humble d'esprit, pour ranimer l'esprit des humbles, pour ranimer le cœur de ceux qui sont abattus. (Ⅷ)

*****

57. 16  
Car je ne veux pas contester à jamais, ni garder un courroux éternel ; car devant moi tomberaient en défaillance l'esprit et les âmes que j'ai faites.

Je ne veux pas contester à toujours, Ni garder une éternelle colère, Quand devant moi tombent en défaillance les esprits, Les âmes que j'ai faites. (Ⅰ)

*****

οὐκ εἰς τὸν αἰω̃να ἐκδικήσω ὑμα̃ς οὐδὲ διὰ παντὸς ὀργισθήσομαι ὑμι̃ν πνευ̃μα γὰρ παρ' ἐμου̃ ἐξελεύσεται καὶ πνοὴν πα̃σαν ἐγὼ ἐποίησα (Ⅲ)

*****

Non enim in sempiternum litigabo,/ neque usque ad finem irascar,/ quia spiritus a facie mea egredietur,/ et flatus ego faciam./ (Ⅳ)

*****

‫ 16 ׃57  כי לא לעולם אריב ולא לנצח אקצוף כי רוח מלפני יעטוף ונשמות אני עשיתי ‬ (Ⅴ)

*****

Car je ne contesterai pas à toujours, et je ne me courroucerai pas à jamais; car l’esprit défaudrait devant moi et les âmes que j’ai faites. (Ⅵ)

*****

Parce que je ne débattrai point à toujours, et que je ne serai point indigné à jamais ; car c’est de par moi que l’esprit se revêt, et c’est moi qui ai fait les âmes. (Ⅶ)

*****

Car je ne contesterai pas toujours, et je ne serai pas indigné à jamais; car l'esprit défaillirait devant ma face, et les âmes que j'ai créées. (Ⅷ)

*****

57. 17  
A cause de sa convoitise coupable, je me suis irrité, et, demeurant caché, je l'ai frappé dans mon courroux ; et lui, rebelle, suivait la voie de son propre coeur ! …

A cause de son avidité coupable, je me suis irrité et je l'ai frappé, Je me suis caché dans mon indignation; Et le rebelle a suivi le chemin de son coeur. (Ⅰ)

*****

δι' ἁμαρτίαν βραχύ τι ἐλύπησα αὐτὸν καὶ ἐπάταξα αὐτὸν καὶ ἀπέστρεψα τὸ πρόσωπόν μου ἀπ' αὐτου̃ καὶ ἐλυπήθη καὶ ἐπορεύθη στυγνὸς ἐν ται̃ς ὁδοι̃ς αὐτου̃ (Ⅲ)

*****

Propter iniquitatem avaritiæ ejus iratus sum, et percussi eum./ Abscondi a te faciem meam, et indignatus sum ;/ et abiit vagus in via cordis sui./ (Ⅳ)

*****

‫ 17 ׃57  בעון בצעו קצפתי ואכהו הסתר ואקצף וילך שובב בדרך לבו ‬ (Ⅴ)

*****

Je me suis courroucé à cause de l’iniquité de son avarice, et je l’ai frappé; je me suis caché, et je me suis courroucé, et il a marché, dévoyé, dans le chemin de son cœur. (Ⅵ)

*****

A cause de l’iniquité de son gain déshonnête j’ai été indigné, et je l’ai frappé ; j’ai caché [ma face], et j’ai été indigné ; mais le revêche s’en est allé, [et a suivi] la voie de son cœur. (Ⅶ)

*****

A cause de l'iniquité de ses gains, je me suis indigné et j'ai frappé; j'ai caché ma face, et je me suis indigné; et le rebelle a suivi le chemin de son cœur. (Ⅷ)

*****

57. 18  
J'ai vu ses voies, et je le guérirai ; Je serai son guide et je lui rendrai mes consolations, à lui et à ses affligés.

J'ai vu ses voies, Et je le guérirai; Je lui servirai de guide, Et je le consolerai, lui et ceux qui pleurent avec lui. (Ⅰ)

*****

τὰς ὁδοὺς αὐτου̃ ἑώρακα καὶ ἰασάμην αὐτὸν καὶ παρεκάλεσα αὐτὸν καὶ ἔδωκα αὐτω̨̃ παράκλησιν ἀληθινήν (Ⅲ)

*****

Vias ejus vidi, et sanavi eum ;/ et reduxi eum, et reddidi consolationes/ ipsi, et lugentibus ejus./ (Ⅳ)

*****

‫ 18 ׃57  דרכיו ראיתי וארפאהו ואנחהו ואשלם נחמים לו ולאבליו ‬ (Ⅴ)

*****

J’ai vu ses voies, et je le guérirai, et je le conduirai, et je lui rendrai la consolation, à lui et aux siens qui mènent deuil. (Ⅵ)

*****

J’ai vu ses voies, et toutefois je l’ai guéri ; je l’ai ramené, et je lui ai rendu ses consolations, [savoir], à ceux d’entre eux qui mènent deuil. (Ⅶ)

*****

J'ai vu ses voies, et je le guérirai; je le conduirai et lui donnerai des consolations, à lui et aux siens qui sont dans le deuil. (Ⅷ)

*****

57. 19  
Celui qui crée sur les lèvres la louange, dit: "Paix, paix, à qui est loin et à qui est près, dit Yahweh, et je le guérirai !"

Je mettrai la louange sur les lèvres. Paix, paix à celui qui est loin et à celui qui est près! dit l'Éternel. Je les guérirai. (Ⅰ)

*****

εἰρήνην ἐπ' εἰρήνην τοι̃ς μακρὰν καὶ τοι̃ς ἐγγὺς οὐ̃σιν καὶ εἰ̃πεν κύριος ἰάσομαι αὐτούς (Ⅲ)

*****

Creavi fructum labiorum pacem ;/ pacem ei qui longe est et qui prope,/ dixit Dominus, et sanavi eum./ (Ⅳ)

*****

‫ 19 ׃57  בורא *נוב **ניב שפתים שלום שלום לרחוק ולקרוב אמר יהוה ורפאתיו ‬ (Ⅴ)

*****

Je crée le fruit des lèvres. Paix, paix à celui qui est loin, et à celui qui est près! dit l’Éternel; et je le guérirai. (Ⅵ)

*****

Je crée ce qui est proféré par les lèvres ; paix, paix à celui qui est loin, et à celui qui est près, a dit l’Eternel, car je le guérirai. (Ⅶ)

*****

C'est moi qui crée le fruit des lèvres: Paix, paix, à celui qui est loin et à celui qui est près! dit l'Éternel. Oui, je le guérirai. (Ⅷ)

*****

57. 20  
Mais les méchants sont comme la mer agitée, qui ne peut se calmer, et ses flots roulent de la vase et de la boue.

Mais les méchants sont comme la mer agitée, Qui ne peut se calmer, Et dont les eaux soulèvent la vase et le limon. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ ἄδικοι οὕτως κλυδωνισθήσονται καὶ ἀναπαύσασθαι οὐ δυνήσονται (Ⅲ)

*****

Impii autem quasi mare fervens,/ quod quiescere non potest,/ et redundant fluctus ejus in conculcationem et lutum./ (Ⅳ)

*****

‫ 20 ׃57  והרשעים כים נגרש כי השקט לא יוכל ויגרשו מימיו רפש וטיט ‬ (Ⅴ)

*****

Mais les méchants sont comme la mer agitée, qui ne peut se tenir tranquille et dont les eaux jettent dehors la vase et la boue. (Ⅵ)

*****

Mais les méchants sont comme la mer qui est dans la tourmente, quand elle ne se peut apaiser ; et ses eaux jettent de la bourbe et du limon. (Ⅶ)

*****

Mais les méchants sont comme la mer agitée, qui ne peut se calmer, dont les eaux rejettent de la vase et du limon. (Ⅷ)

*****

57. 21  
Il n'y a point de paix, dit mon Dieu, pour les méchants.

Il n'y a point de paix pour les méchants, dit mon Dieu. (Ⅰ)

*****

οὐκ ἔστιν χαίρειν τοι̃ς ἀσεβέσιν εἰ̃πεν κύριος ὁ θεός (Ⅲ)

*****

Non est pax impiis, dicit Dominus Deus.] (Ⅳ)

*****

‫ 21 ׃57  אין שלום אמר אלהי לרשעים ס‬ (Ⅴ)

*****

Il n’y a pas de paix, dit mon Dieu, pour les méchants. (Ⅵ)

*****

Il n’y a point de paix pour les méchants, a dit mon Dieu. (Ⅶ)

*****

Il n'y a point de paix pour les méchants, dit mon Dieu. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 57

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 57| | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥