Esaïe
Onelittleangel > > Esaïe  >
(14 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

58. 1  
Crie à plein gosier, ne te retiens pas ; fais retentir ta voix comme la trompette, et dénonce à mon peuple son péché, à la maison de Jacob ses iniquités.

Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Élève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés! (Ⅰ)

*****

ἀναβόησον ἐν ἰσχύι καὶ μὴ φείση̨ ὡς σάλπιγγα ὕψωσον τὴν φωνήν σου καὶ ἀνάγγειλον τω̨̃ λαω̨̃ μου τὰ ἁμαρτήματα αὐτω̃ν καὶ τω̨̃ οἴκω̨ Ιακωβ τὰς ἀνομίας αὐτω̃ν (Ⅲ)

*****

Clama, ne cesses,/ quasi tuba exalta vocem tuam,/ et annuntia populo meo scelera eorum,/ et domui Jacob peccata eorum./ (Ⅳ)

*****

‫ 1  ׃58  קרא בגרון אל תחשך כשופר הרם קולך והגד לעמי פשעם ולבית יעקב חטאתם ‬ (Ⅴ)

*****

Crie à plein gosier, ne te retiens pas; élève ta voix comme une trompette, et déclare à mon peuple leur transgression, et à la maison de Jacob leurs péchés. (Ⅵ)

*****

Crie à plein gosier, ne t’épargne point, élève ta voix comme un cor, et déclare à mon peuple leur iniquité, et à la maison de Jacob leurs péchés. (Ⅶ)

*****

Crie à plein gosier, ne te retiens pas; élève ta voix comme une trompette; déclare à mon peuple leur iniquité, à la maison de Jacob ses péchés! (Ⅷ)

*****

58. 2  
Ils me cherchent chaque jour, et ils veulent connaître mes voies, comme une nation qui aurait pratiqué la justice; et n'aurait pas abandonné le commandement de son Dieu; Ils me demandent des jugements justes, ils veulent que Dieu s'approche

Tous les jours ils me cherchent, Ils veulent connaître mes voies; Comme une nation qui aurait pratiqué la justice Et n'aurait pas abandonné la loi de son Dieu, Ils me demandent des arrêts de justice, Ils désirent l'approche de Dieu. - (Ⅰ)

*****

ἐμὲ ἡμέραν ἐξ ἡμέρας ζητου̃σιν καὶ γνω̃ναί μου τὰς ὁδοὺς ἐπιθυμου̃σιν ὡς λαὸς δικαιοσύνην πεποιηκὼς καὶ κρίσιν θεου̃ αὐτου̃ μὴ ἐγκαταλελοιπὼς αἰτου̃σίν με νυ̃ν κρίσιν δικαίαν καὶ ἐγγίζειν θεω̨̃ ἐπιθυμου̃σιν (Ⅲ)

*****

Me etenim de die in diem quærunt,/ et scire vias meas volunt,/ quasi gens quæ justitiam fecerit,/ et judicium Dei sui non dereliquerit./ Rogant me judicia justitiæ ;/ appropinquare Deo volunt./ (Ⅳ)

*****

‫ 2  ׃58  ואותי יום יום ידרשון ודעת דרכי יחפצון כגוי אשר צדקה עשה ומשפט אלהיו לא עזב ישאלוני משפטי צדק קרבת אלהים יחפצון ‬ (Ⅴ)

*****

Cependant ils me cherchent tous les jours et trouvent leur plaisir à connaître mes voies, comme une nation qui pratiquerait la justice, et n’aurait pas abandonné le juste jugement de son Dieu; ils me demandent les ordonnances de la justice, ils trouvent leur plaisir à s’approcher de Dieu. (Ⅵ)

*****

Car ils me cherchent chaque jour, et prennent plaisir à savoir mes voies, comme une nation qui aurait suivi la justice, et qui n’aurait point abandonné le jugement de son Dieu ; ils s’informent auprès des jugements de justice, et prennent plaisir à approcher de Dieu ; [et puis ils disent] ; (Ⅶ)

*****

Car, jour après jour, ils me cherchent et ils veulent connaître mes voies, comme une nation qui aurait pratiqué la justice et n'aurait pas abandonné la loi de son Dieu; ils me demandent des jugements justes, ils veulent s'approcher de Dieu: (Ⅷ)

*****

58. 3  
"Que nous sert de jeûner, si vous ne le voyez pas, d'humilier notre âme, si vous n'y prenez pas garde ?" -- Au jour de votre jeûne, vous faites vos affaires et vous pressez au travail tous vos mercenaires.

Que nous sert de jeûner, si tu ne le vois pas? De mortifier notre âme, si tu n'y as point égard? -Voici, le jour de votre jeûne, vous vous livrez à vos penchants, Et vous traitez durement tous vos mercenaires. (Ⅰ)

*****

λέγοντες τί ὅτι ἐνηστεύσαμεν καὶ οὐκ εἰ̃δες ἐταπεινώσαμεν τὰς ψυχὰς ἡμω̃ν καὶ οὐκ ἔγνως ἐν γὰρ ται̃ς ἡμέραις τω̃ν νηστειω̃ν ὑμω̃ν εὑρίσκετε τὰ θελήματα ὑμω̃ν καὶ πάντας τοὺς ὑποχειρίους ὑμω̃ν ὑπονύσσετε (Ⅲ)

*****

Quare jejunavimus, et non aspexisti ;/ humiliavimus animas nostras, et nescisti ?/ Ecce in die jejunii vestri invenitur voluntas vestra,/ et omnes debitores vestros repetitis./ (Ⅳ)

*****

‫ 3  ׃58  למה צמנו ולא ראית ענינו נפשנו ולא תדע הן ביום צמכם תמצאו חפץ וכל עצביכם תנגשו ‬ (Ⅴ)

*****

Pourquoi avons-nous jeûné, et tu ne l’as pas vu? et avons-nous affligé nos âmes, et tu ne le sais pas? Voici, au jour de vos jeûnes, vous cherchez votre plaisir, et vous exigez durement tous les travaux qui vous sont dus. (Ⅵ)

*****

Pourquoi avons-nous jeûné, et tu n’y as point eu d’égard ? pourquoi avons-nous affligé nos âmes, et tu ne t’en es point soucié ? Voici, au jour de votre jeûne vous trouvez votre volonté, et vous exigez tout ce en quoi vous tourmentez les autres. (Ⅶ)

*****

Pourquoi avons-nous jeûné, sans que tu y prisses garde, et affligé nos âmes, sans que tu le connusses? Voici, dans votre jour de jeûne, vous faites votre volonté et vous traitez durement tous vos mercenaires. (Ⅷ)

*****

58. 4  
Voici, c'est en vous disputant et vous querellant que vous jeûnez; jusqu'à frapper du poing méchamment ! Vous ne jeûnez pas en ce jour, de manière à faire écouter votre voix en haut.

Voici, vous jeûnez pour disputer et vous quereller, Pour frapper méchamment du poing; Vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, Pour que votre voix soit entendue en haut. (Ⅰ)

*****

εἰ εἰς κρίσεις καὶ μάχας νηστεύετε καὶ τύπτετε πυγμαι̃ς ταπεινόν ἵνα τί μοι νηστεύετε ὡς σήμερον ἀκουσθη̃ναι ἐν κραυγη̨̃ τὴν φωνὴν ὑμω̃ν (Ⅲ)

*****

Ecce ad lites et contentiones jejunatis,/ et percutitis pugno impie./ Nolite jejunare sicut usque ad hanc diem,/ ut audiatur in excelso clamor vester./ (Ⅳ)

*****

‫ 4  ׃58  הן לריב ומצה תצומו ולהכות באגרף רשע לא תצומו כיום להשמיע במרום קולכם ‬ (Ⅴ)

*****

Voici, vous jeûnez pour contester et quereller, et pour frapper d’un poing méchant. Vous ne jeûnez pas maintenant, pour faire entendre votre voix en haut. (Ⅵ)

*****

Voici, vous jeûnez pour faire des procès et des querelles, et pour frapper du poing méchamment ; vous ne jeûnez point comme ce jour [le requerrait] afin de faire que votre voix soit exaucée d’en haut. (Ⅶ)

*****

Voici, vous jeûnez pour quereller et disputer, et pour frapper du poing méchamment; vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour, pour que votre voix soit entendue en haut. (Ⅷ)

*****

58. 5  
Est-ce à un jeûne pareil que je prends plaisir? Est-ce là un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, se coucher sur le sac et la cendre: est-ce là ce que tu appelles un jeûne, un jour agréable à Yahweh?

Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, Un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, Et se coucher sur le sac et la cendre, Est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, Un jour agréable à l'Éternel? (Ⅰ)

*****

οὐ ταύτην τὴν νηστείαν ἐξελεξάμην καὶ ἡμέραν ταπεινου̃ν ἄνθρωπον τὴν ψυχὴν αὐτου̃ οὐδ' ἂν κάμψη̨ς ὡς κρίκον τὸν τράχηλόν σου καὶ σάκκον καὶ σποδὸν ὑποστρώση̨ οὐδ' οὕτως καλέσετε νηστείαν δεκτήν (Ⅲ)

*****

Numquid tale est jejunium quod elegi,/ per diem affligere hominem animam suam ?/ numquid contorquere quasi circulum caput suum,/ et saccum et cinerem sternere ?/ numquid istud vocabis jejunium,/ et diem acceptabilem Domino ?]\ (Ⅳ)

*****

‫ 5  ׃58  הכזה יהיה צום אבחרהו יום ענות אדם נפשו הלכף כאגמן ראשו ושק ואפר יציע הלזה תקרא צום ויום רצון ליהוה ‬ (Ⅴ)

*****

Est-ce un jeûne comme celui-là que j’ai choisi, un jour où un homme afflige son âme? Courber sa tête comme un roseau, et étendre sous soi le sac et la cendre, appelleras-tu cela un jeûne, et un jour agréable à l’Éternel? (Ⅵ)

*****

Est-ce là le jeûne que j’ai choisi, que l’homme afflige son âme un jour ? [Est-ce] en courbant sa tête comme le jonc, et en étendant le sac et la cendre ? appelleras-tu cela un jeûne, et un jour agréable à l’Eternel ? (Ⅶ)

*****

Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, un jour où l'homme afflige son âme? Est-ce de courber sa tête comme un jonc, de se coucher sur le sac et la cendre? Appelleras-tu cela un jeûne, un jour agréable à l'Éternel? (Ⅷ)

*****

58. 6  
Le jeûne que je choisis ne consiste-t-il pas en ceci: détacher les chaînes injustes, délier les noeuds du joug, renvoyer libres les opprimés, briser toute espèce de joug?

Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug; (Ⅰ)

*****

οὐχὶ τοιαύτην νηστείαν ἐγὼ ἐξελεξάμην λέγει κύριος ἀλλὰ λυ̃ε πάντα σύνδεσμον ἀδικίας διάλυε στραγγαλιὰς βιαίων συναλλαγμάτων ἀπόστελλε τεθραυσμένους ἐν ἀφέσει καὶ πα̃σαν συγγραφὴν ἄδικον διάσπα (Ⅲ)

*****

Nonne hoc est magis jejunium quod elegi ?/ Dissolve colligationes impietatis,/ solve fasciculos deprimentes,/ dimitte eos qui confracti sunt liberos,/ et omne onus dirumpe ;/ (Ⅳ)

*****

‫ 6  ׃58  הלוא זה צום אבחרהו פתח חרצבות רשע התר אגדות מוטה ושלח רצוצים חפשים וכל מוטה תנתקו ‬ (Ⅴ)

*****

N’est-ce pas ici le jeûne que j’ai choisi, qu’on rompe les chaînes de l’iniquité, qu’on fasse tomber les liens du joug, et qu’on renvoie libres les opprimés, et que vous brisiez tout joug? (Ⅵ)

*****

N’est-ce pas plutôt ici le jeûne que j’ai choisi, que tu dénoues les liens de la méchanceté ; que tu délies les cordages du joug, que tu laisses aller libres ceux qui sont foulés ; et que vous rompiez tout joug ? (Ⅶ)

*****

N'est-ce pas plutôt ici le jeûne auquel je prends plaisir, qu'on dénoue les liens de la méchanceté, qu'on délie les courroies du joug, qu'on renvoie libres les opprimés, et que tout joug soit brisé? (Ⅷ)

*****

58. 7  
Ne consiste-t-il pas à rompre ton pain à celui qui a faim, à recueillir chez toi les malheureux sans asile ; si tu vois un homme nu, à le couvrir, à ne point te détourner de ta propre chair?

Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable. (Ⅰ)

*****

διάθρυπτε πεινω̃ντι τὸν ἄρτον σου καὶ πτωχοὺς ἀστέγους εἴσαγε εἰς τὸν οἰ̃κόν σου ἐὰν ἴδη̨ς γυμνόν περίβαλε καὶ ἀπὸ τω̃ν οἰκείων του̃ σπέρματός σου οὐχ ὑπερόψη̨ (Ⅲ)

*****

frange esurienti panem tuum,/ et egenos vagosque induc in domum tuam ;/ cum videris nudum, operi eum,/ et carnem tuam ne despexeris./ (Ⅳ)

*****

‫ 7  ׃58  הלוא פרס לרעב לחמך ועניים מרודים תביא בית כי תראה ערם וכסיתו ומבשרך לא תתעלם ‬ (Ⅴ)

*****

N’est-ce pas que tu partages ton pain avec celui qui a faim, et que tu fasses entrer dans la maison les affligés qui errent sans asile? quand tu vois un homme nu, que tu le couvres, et que tu ne te caches pas à ta propre chair? (Ⅵ)

*****

N’est-ce pas que tu partages ton pain à celui qui a faim ? et que tu fasses venir en ta maison les affligés qui sont errants ? quand tu vois un homme nu, que tu le couvres, et que tu ne te caches point arrière de ta chair ? (Ⅶ)

*****

N'est-ce pas que tu partages ton pain avec l'affamé; que tu fasses entrer dans ta maison les malheureux errants; que tu revêtes ceux que tu vois nus, et ne te détournes pas de ton semblable? (Ⅷ)

*****

58. 8  
Alors ta lumière poindra comme l'aurore, et ta guérison germera promptement; ta justice marchera devant toi ; la gloire de Yahweh sera ton arrière garde.

Alors ta lumière poindra comme l'aurore, Et ta guérison germera promptement; Ta justice marchera devant toi, Et la gloire de l'Éternel t'accompagnera. (Ⅰ)

*****

τότε ῥαγήσεται πρόιμον τὸ φω̃ς σου καὶ τὰ ἰάματά σου ταχὺ ἀνατελει̃ καὶ προπορεύσεται ἔμπροσθέν σου ἡ δικαιοσύνη σου καὶ ἡ δόξα του̃ θεου̃ περιστελει̃ σε (Ⅲ)

*****

Tunc erumpet quasi mane lumen tuum ;/ et sanitas tua citius orietur,/ et anteibit faciem tuam justitia tua,/ et gloria Domini colliget te./ (Ⅳ)

*****

‫ 8  ׃58  אז יבקע כשחר אורך וארכתך מהרה תצמח והלך לפניך צדקך כבוד יהוה יאספך ‬ (Ⅴ)

*****

Alors ta lumière jaillira comme l’aurore et ta santé germera promptement, et ta justice marchera devant toi, la gloire de l’Éternel sera ton arrière-garde. (Ⅵ)

*****

Alors ta lumière éclôra comme l’aube du jour, et ta guérison germera incontinent, ta justice ira devant toi, [et] la gloire de l’Eternel sera ton arrière-garde. (Ⅶ)

*****

Alors ta lumière poindra comme l'aurore, et ta guérison se montrera promptement; ta justice ira devant toi, et la gloire de l'Éternel sera ton arrière-garde. (Ⅷ)

*****

58. 9  
Alors tu appelleras, et Yahweh répondra: tu crieras, et il dira : "Me voici !" Si tu bannis du milieu de toi le joug, le geste menaçant, les discours injurieux;

Alors tu appelleras, et l'Éternel répondra; Tu crieras, et il dira: Me voici! Si tu éloignes du milieu de toi le joug, Les gestes menaçants et les discours injurieux, (Ⅰ)

*****

τότε βοήση̨ καὶ ὁ θεὸς εἰσακούσεταί σου ἔτι λαλου̃ντός σου ἐρει̃ ἰδοὺ πάρειμι ἐὰν ἀφέλη̨ς ἀπὸ σου̃ σύνδεσμον καὶ χειροτονίαν καὶ ῥη̃μα γογγυσμου̃ (Ⅲ)

*****

Tunc invocabis, et Dominus exaudiet ;/ clamabis, et dicet : Ecce adsum./ Si abstuleris de medio tui catenam,/ et desieris extendere digitum et loqui quod non prodest ;/ (Ⅳ)

*****

‫ 9  ׃58  אז תקרא ויהוה יענה תשוע ויאמר הנני אם תסיר מתוכך מוטה שלח אצבע ודבר און ‬ (Ⅴ)

*****

Alors tu appelleras, et l’Éternel répondra; tu crieras, et il dira: Me voici. Si tu ôtes du milieu de toi le joug, si tu cesses de montrer au doigt et de parler vanité, (Ⅵ)

*****

Alors tu prieras, et l’Eternel t’exaucera ; tu crieras, et il dira ; me voici. Si tu ôtes du milieu de toi le joug, [et que tu cesses] de hausser le doigt, [et] de dire des outrages ; (Ⅶ)

*****

Alors tu appelleras, et l'Éternel répondra; tu crieras, et il dira: Me voici! Si tu ôtes du milieu de toi l'oppression, le doigt levé insolemment, et les paroles criminelles; (Ⅷ)

*****

58. 10  
si tu donnes ta nourriture à l'affamé, et si tu rassasies l'âme affligée ; Ta lumière se lèvera au sein de l'obscurité, et tes ténèbres brilleront comme le midi.

Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, Si tu rassasies l'âme indigente, Ta lumière se lèvera sur l'obscurité, Et tes ténèbres seront comme le midi. (Ⅰ)

*****

καὶ δω̨̃ς πεινω̃ντι τὸν ἄρτον ἐκ ψυχη̃ς σου καὶ ψυχὴν τεταπεινωμένην ἐμπλήση̨ς τότε ἀνατελει̃ ἐν τω̨̃ σκότει τὸ φω̃ς σου καὶ τὸ σκότος σου ὡς μεσημβρία (Ⅲ)

*****

cum effuderis esurienti animam tuam,/ et animam afflictam repleveris,/ orietur in tenebris lux tua,/ et tenebræ tuæ erunt sicut meridies./ (Ⅳ)

*****

‫ 10 ׃58  ותפק לרעב נפשך ונפש נענה תשביע וזרח בחשך אורך ואפלתך כצהרים ‬ (Ⅴ)

*****

si tu prodigues ton âme à l’affamé, et que tu rassasies l’âme de l’affligé, ta lumière se lèvera dans les ténèbres, et ton obscurité sera comme le midi. (Ⅵ)

*****

Si tu ouvres ton cœur à celui qui a faim, et que tu rassasies l’âme affligée ; et ta lumière naîtra dans les ténèbres, et les ténèbres seront comme le Midi. (Ⅶ)

*****

Si tu fais part de ta subsistance à l'affamé, et que tu rassasies l'âme affligée, ta lumière se lèvera dans l'obscurité, et tes ténèbres seront comme le midi. (Ⅷ)

*****

58. 11  
Et Yahweh te guidera perpétuellement, il rassasiera ton âme dans les lieux arides. Il donnera de la vigueur à tes os; tu seras comme un jardin bien arrosé, comme une source d'eau vive, qui ne tarit jamais.

L'Éternel sera toujours ton guide, Il rassasiera ton âme dans les lieux arides, Et il redonnera de la vigueur à tes membres; Tu seras comme un jardin arrosé, Comme une source dont les eaux ne tarissent pas. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔσται ὁ θεός σου μετὰ σου̃ διὰ παντός καὶ ἐμπλησθήση̨ καθάπερ ἐπιθυμει̃ ἡ ψυχή σου καὶ τὰ ὀστα̃ σου πιανθήσεται καὶ ἔση̨ ὡς κη̃πος μεθύων καὶ ὡς πηγὴ ἣν μὴ ἐξέλιπεν ὕδωρ καὶ τὰ ὀστα̃ σου ὡς βοτάνη ἀνατελει̃ καὶ πιανθήσεται καὶ κληρονομήσουσι γενεὰς γενεω̃ν (Ⅲ)

*****

Et requiem tibi dabit Dominus semper,/ et implebit splendoribus animam tuam,/ et ossa tua liberabit ;/ et eris quasi hortus irriguus,/ et sicut fons aquarum/ cujus non deficient aquæ./ (Ⅳ)

*****

‫ 11 ׃58  ונחך יהוה תמיד והשביע בצחצחות נפשך ועצמתיך יחליץ והיית כגן רוה וכמוצא מים אשר לא יכזבו מימיו ‬ (Ⅴ)

*****

Et l’Éternel te conduira continuellement, et rassasiera ton âme dans les sécheresses, et rendra agiles tes os; et tu seras comme un jardin arrosé, et comme une source jaillissante dont les eaux ne trompent pas. (Ⅵ)

*****

Et l’Eternel te conduira continuellement, il rassasiera ton âme dans les grandes sécheresses, il engraissera tes os, et tu seras comme un jardin arrosé, et comme une source dont les eaux ne défaillent point. (Ⅶ)

*****

L'Éternel te conduira continuellement; il te rassasiera dans les lieux arides; il donnera la vigueur à tes os, et tu seras comme un jardin arrosé, comme une source dont les eaux ne trompent jamais. (Ⅷ)

*****

58. 12  
Tes enfants rebâtiront tes ruines antiques; tu relèveras des fondements posés aux anciens âges ; on t'appellera le réparateur des brèches, le restaurateur des chemins, pour rendre le pays habitable.

Les tiens rebâtiront sur d'anciennes ruines, Tu relèveras des fondements antiques; On t'appellera réparateur des brèches, Celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable. (Ⅰ)

*****

καὶ οἰκοδομηθήσονταί σου αἱ ἔρημοι αἰώνιοι καὶ ἔσται σου τὰ θεμέλια αἰώνια γενεω̃ν γενεαι̃ς καὶ κληθήση̨ οἰκοδόμος φραγμω̃ν καὶ τοὺς τρίβους τοὺς ἀνὰ μέσον παύσεις (Ⅲ)

*****

Et ædificabuntur in te deserta sæculorum,/ fundamenta generationis et generationis suscitabis ;/ et vocaberis ædificator sepium,/ avertens semitas in quietem./ (Ⅳ)

*****

‫ 12 ׃58  ובנו ממך חרבות עולם מוסדי דור ודור תקומם וקרא לך גדר פרץ משבב נתיבות לשבת ‬ (Ⅴ)

*****

Et ceux qui seront issus de toi bâtiront ce qui était ruiné dès longtemps; tu relèveras les fondements qui étaient restés de génération en génération, et on t’appellera: réparateur des brèches, restaurateur des sentiers fréquentés. (Ⅵ)

*****

Et [des gens sortiront] de toi qui rebâtiront les lieux déserts depuis longtemps ; tu rétabliras les fondements [ruinés] depuis plusieurs générations ; et on t’appellera le Réparateur des brèches, et le redresseur des chemins ; afin qu’on habite [au pays]. (Ⅶ)

*****

Les tiens rebâtiront les antiques ruines, tu relèveras les fondations des anciens âges; on t'appellera le réparateur des brèches, le restaurateur des chemins, qui rend le pays habitable. (Ⅷ)

*****

58. 13  
Si tu t'abstiens de fouler aux pieds le sabbat, en t'occupant de tes affaires en mon saint jour, et que tu appelles le sabbat tes délices, vénérable le saint jour de Yahweh, et que tu l'honores en ne poursuivant point tes voies, en ne te livrant pas à tes affaires et à de vains discours;

Si tu retiens ton pied pendant le sabbat, Pour ne pas faire ta volonté en mon saint jour, Si tu fais du sabbat tes délices, Pour sanctifier l'Éternel en le glorifiant, Et si tu l'honores en ne suivant point tes voies, En ne te livrant pas à tes penchants et à de vains discours, (Ⅰ)

*****

ἐὰν ἀποστρέψη̨ς τὸν πόδα σου ἀπὸ τω̃ν σαββάτων του̃ μὴ ποιει̃ν τὰ θελήματά σου ἐν τη̨̃ ἡμέρα̨ τη̨̃ ἁγία̨ καὶ καλέσεις τὰ σάββατα τρυφερά ἅγια τω̨̃ θεω̨̃ σου οὐκ ἀρει̃ς τὸν πόδα σου ἐπ' ἔργω̨ οὐδὲ λαλήσεις λόγον ἐν ὀργη̨̃ ἐκ του̃ στόματός σου (Ⅲ)

*****

Si averteris a sabbato pedem tuum/ facere voluntatem tuam in die sancto meo,/ et vocaveris sabbatum delicatum,/ et sanctum Domini gloriosum,/ et glorificaveris eum dum non facis vias tuas,/ et non invenitur voluntas tua, ut loquaris sermonem :/ (Ⅳ)

*****

‫ 13 ׃58  אם תשיב משבת רגלך עשות חפציך ביום קדשי וקראת לשבת ענג לקדוש יהוה מכבד וכבדתו מעשות דרכיך ממצוא חפצך ודבר דבר ‬ (Ⅴ)

*****

Si tu gardes ton pied de profaner le sabbat, de faire ton plaisir en mon saint jour, si tu appelles le sabbat tes délices, et honorable le saint jour de l’Éternel, si tu l’honores en t’abstenant de suivre tes propres chemins, de chercher ton plaisir et de dire des paroles vaines, (Ⅵ)

*****

Si tu retires ton pied du Sabbat, [toi] qui fais ta volonté au jour de ma sainteté ; et si tu appelles le Sabbat tes délices, et honorable ce qui est saint à l’Eternel, et que tu l’honores en ne suivant point tes voies, ne trouvant point ta volonté, et n’usant point [de beaucoup] de paroles ; (Ⅶ)

*****

Si tu retiens ton pied au jour du sabbat, pour ne pas faire ta volonté dans mon saint jour; si tu appelles le sabbat tes délices, et honorable ce qui est consacré à l'Éternel; si tu l'honores plutôt que de suivre tes voies, de faire ta volonté et de dire des paroles vaines: (Ⅷ)

*****

58. 14  
Alors tu trouveras tes délices en Yahweh, et je te transporterai comme en triomphe sur les hauteurs du pays, et je te ferai jouir de l'héritage de Jacob, ton père ; car la bouche de Yahweh a parlé.

Alors tu mettras ton plaisir en l'Éternel, Et je te ferai monter sur les hauteurs du pays, Je te ferai jouir de l'héritage de Jacob, ton père; Car la bouche de l'Éternel a parlé. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔση̨ πεποιθὼς ἐπὶ κύριον καὶ ἀναβιβάσει σε ἐπὶ τὰ ἀγαθὰ τη̃ς γη̃ς καὶ ψωμιει̃ σε τὴν κληρονομίαν Ιακωβ του̃ πατρός σου τὸ γὰρ στόμα κυρίου ἐλάλησεν ταυ̃τα (Ⅲ)

*****

tunc delectaberis super Domino,/ et sustollam te super altitudines terræ,/ et cibabo te hæreditate Jacob patris tui :/ os enim Domini locutum est.] (Ⅳ)

*****

‫ 14 ׃58  אז תתענג על יהוה והרכבתיך על במותי‪[n]‬‪[q]‬ ארץ והאכלתיך נחלת יעקב אביך כי פי יהוה דבר ס‬ (Ⅴ)

*****

alors tu trouveras tes délices en l’Éternel, et je te ferai passer à cheval sur les lieux hauts de la terre, et je te nourrirai de l’héritage de Jacob, ton père: car la bouche de l’Éternel a parlé. (Ⅵ)

*****

Alors tu jouiras de délices en l’Eternel, et je te ferai passer [comme] à cheval par-dessus les lieux haut élevés de la terre, et je te donnerai à manger l’héritage de Jacob ton père ; car la bouche de l’Eternel a parlé. (Ⅶ)

*****

Alors tu trouveras des délices en l'Éternel; je te ferai passer par-dessus les hauteurs du pays, et je te nourrirai de l'héritage de Jacob, ton père; car la bouche de l'Éternel a parlé. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 58

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 58| | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥