Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(30 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

11. 1  
Or, quand Jésus eut achevé de donner ses instructions à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et prêcher dans leurs villes.

Lorsque Jésus eut achevé de donner ses instructions à ses douze disciples, il partit de là, pour enseigner et prêcher dans les villes du pays. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐγένετο ὅτε ἐτέλεσεν ὁ Ἰησοῦς διατάσσων τοῖς δώδεκα μαθηταῖς αὐτοῦ, μετέβη ἐκεῖθεν τοῦ διδάσκειν καὶ κηρύσσειν ἐν ταῖς πόλεσιν αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Et factum est, cum consummasset Jesus, præcipiens duodecim discipulis suis, transiit inde ut doceret, et prædicaret in civitatibus eorum.\ (Ⅳ)

*****

Et il arriva, quand Jésus eut achevé de donner ses ordres à ses douze disciples, qu’il partit de là pour enseigner et prêcher dans leurs villes. (Ⅵ)

*****

Et il arriva que quand Jésus eut achevé de donner ses ordres à ses douze Disciples, il partit de là pour aller enseigner et prêcher dans leurs villes. (Ⅶ)

*****

Après que Jésus eut achevé de donner ces ordres à ses douze disciples, il partit de là pour aller enseigner et prêcher dans leurs villes. (Ⅷ)

*****

11. 2  
Jean, dans sa prison, ayant entendu parler des œuvres du Christ, lui envoya dire par ses disciples :

Jean, ayant entendu parler dans sa prison des oeuvres du Christ, lui fit dire par ses disciples: (Ⅰ)

*****

Ὁ δὲ Ἰωάννης ἀκούσας ἐν τῷ δεσμωτηρίῳ τὰ ἔργα τοῦ χριστοῦ πέμψας ⸀διὰ τῶν μαθητῶν αὐτοῦ (Ⅲ)

*****

Joannes autem cum audisset in vinculis opera Christi, mittens duos de discipulis suis, (Ⅳ)

*****

Et Jean, ayant ouï parler dans la prison des œuvres du Christ, envoya par ses disciples, (Ⅵ)

*****

Or Jean ayant ouï parler dans la prison des actions de Christ, envoya deux de ses Disciples pour lui dire : (Ⅶ)

*****

Or, Jean, ayant entendu parler dans la prison de ce que le Christ faisait, envoya deux de ses disciples pour lui dire (Ⅷ)

*****

11. 3  
" Etes-vous celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? "

Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? (Ⅰ)

*****

εἶπεν αὐτῷ· Σὺ εἶ ὁ ἐρχόμενος ἢ ἕτερον προσδοκῶμεν; (Ⅲ)

*****

ait illi : Tu es, qui venturus es, an alium exspectamus ? (Ⅳ)

*****

et lui dit: Es-tu celui qui vient, ou devons-nous en attendre un autre? (Ⅵ)

*****

Es-tu celui qui devait venir, ou si nous devons en attendre un autre ? (Ⅶ)

*****

Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? (Ⅷ)

*****

11. 4  
Jésus leur répondit : " Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et voyez :

Jésus leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez: (Ⅰ)

*****

καὶ ἀποκριθεὶς ὁ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτοῖς· Πορευθέντες ἀπαγγείλατε Ἰωάννῃ ἃ ἀκούετε καὶ βλέπετε· (Ⅲ)

*****

Et respondens Jesus ait illis : Euntes renuntiate Joanni quæ audistis, et vidistis. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, répondant, leur dit: Allez, et rapportez à Jean les choses que vous entendez et que vous voyez: (Ⅵ)

*****

Et Jésus répondant, leur dit : allez, et rapportez à Jean les choses que vous entendez, et que vous voyez. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, répondant, leur dit: Allez, et rapportez à Jean les choses que vous entendez et que vous voyez: (Ⅷ)

*****

11. 5  
les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont guéris, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres sont évangélisés.

les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. (Ⅰ)

*****

τυφλοὶ ἀναβλέπουσιν καὶ χωλοὶ περιπατοῦσιν, λεπροὶ καθαρίζονται καὶ κωφοὶ ἀκούουσιν, ⸀καὶ νεκροὶ ἐγείρονται καὶ πτωχοὶ εὐαγγελίζονται· (Ⅲ)

*****

Cæci vident, claudi ambulant, leprosi mundantur, surdi audiunt, mortui resurgunt, pauperes evangelizantur : (Ⅳ)

*****

les aveugles recouvrent la vue et les boiteux marchent; les lépreux sont rendus nets et les sourds entendent, et les morts sont ressuscités, et l’évangile est annoncé aux pauvres. (Ⅵ)

*****

Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont nettoyés, les sourds entendent, les morts sont ressuscités, et l’Evangile est annoncé aux pauvres. (Ⅶ)

*****

Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont nettoyés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et l'évangile est annoncé aux pauvres. (Ⅷ)

*****

11. 6  
Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute ! "

Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute! (Ⅰ)

*****

καὶ μακάριός ἐστιν ὃς ⸀ἐὰν μὴ σκανδαλισθῇ ἐν ἐμοί. (Ⅲ)

*****

et beatus est, qui non fuerit scandalizatus in me.\ (Ⅳ)

*****

Et bienheureux est quiconque n’aura pas été scandalisé en moi. (Ⅵ)

*****

Mais bienheureux est celui qui n’aura point été scandalisé en moi. (Ⅶ)

*****

Heureux est celui qui ne se scandalisera pas de moi. (Ⅷ)

*****

11. 7  
Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à dire aux foules au sujet de Jean :

Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à dire à la foule, au sujet de Jean: Qu'êtes-vous allés voir au désert? un roseau agité par le vent? (Ⅰ)

*****

Τούτων δὲ πορευομένων ἤρξατο ὁ Ἰησοῦς λέγειν τοῖς ὄχλοις περὶ Ἰωάννου· Τί ἐξήλθατε εἰς τὴν ἔρημον θεάσασθαι; κάλαμον ὑπὸ ἀνέμου σαλευόμενον; (Ⅲ)

*****

Illis autem abeuntibus, cœpit Jesus dicere ad turbas de Joanne : Quid existis in desertum videre ? arundinem vento agitatam ? (Ⅳ)

*****

Et comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire de Jean aux foules: Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? (Ⅵ)

*****

Et comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire de Jean aux troupes : qu’êtes-vous allés voir au désert ? Un roseau agité du vent ? (Ⅶ)

*****

Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à parler de Jean au peuple, et dit: Qu'êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité du vent? (Ⅷ)

*****

11. 8  
" Qu'êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? Qu'êtes-vous donc aller voir? Un homme vêtu d'(habits) somptueux? Mais ceux qui portent des (habits) somptueux se trouvent dans les demeures des rois.

Mais, qu'êtes-vous allés voir? un homme vêtu d'habits précieux? Voici, ceux qui portent des habits précieux sont dans les maisons des rois. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ τί ἐξήλθατε ἰδεῖν; ἄνθρωπον ἐν ⸀μαλακοῖς ἠμφιεσμένον; ἰδοὺ οἱ τὰ μαλακὰ φοροῦντες ἐν τοῖς οἴκοις τῶν ⸀βασιλέων ⸀εἰσίν. (Ⅲ)

*****

Sed quid existis videre ? hominem mollibus vestitum ? Ecce qui mollibus vestiuntur, in domibus regum sunt. (Ⅳ)

*****

Mais qu’êtes-vous allés voir? Un homme vêtu de vêtements précieux? Voici, ceux qui portent des choses précieuses sont dans les maisons des rois. (Ⅵ)

*****

Mais qu’êtes-vous allés voir ? Un homme vêtu de précieux vêtements ? voici, ceux qui portent des habits précieux, sont dans les maisons des Rois. (Ⅶ)

*****

Mais, qu'êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d'habits précieux? Voici, ceux qui portent des vêtements précieux sont dans les maisons des rois. (Ⅷ)

*****

11. 9  
Mais qu'êtes-vous allés (voir)? Voir un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète.

Qu'êtes-vous donc allés voir? un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète. (Ⅰ)

*****

ἀλλὰ τί ἐξήλθατε⸂; προφήτην ἰδεῖν⸃; ναί, λέγω ὑμῖν, καὶ περισσότερον προφήτου. (Ⅲ)

*****

Sed quid existis videre ? prophetam ? Etiam dico vobis, et plus quam prophetam. (Ⅳ)

*****

Mais qu’êtes-vous allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu’un prophète; (Ⅵ)

*****

Mais qu’êtes-vous allés voir ? Un Prophète ? oui, vous dis-je, et plus qu’un Prophète. (Ⅶ)

*****

Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète. (Ⅷ)

*****

11. 10  
C'est celui dont il est écrit : Voici que j'envoie mon messager en avant de vous, pour vous préparer la voie devant vous.

Car c'est celui dont il est écrit: Voici, j'envoie mon messager devant ta face, Pour préparer ton chemin devant toi. (Ⅰ)

*****

⸀οὗτός ἐστιν περὶ οὗ γέγραπται· Ἰδοὺ ἐγὼ ἀποστέλλω τὸν ἄγγελόν μου πρὸ προσώπου σου, ὃς κατασκευάσει τὴν ὁδόν σου ἔμπροσθέν σου. (Ⅲ)

*****

Hic est enim de quo scriptum est : Ecce ego mitto angelum meum ante faciem tuam, qui præparabit viam tuam ante te. (Ⅳ)

*****

car c’est ici celui dont il est écrit: «Voici, moi j’envoie mon messager devant ta face, lequel préparera ton chemin devant toi». (Ⅵ)

*****

Car il est celui duquel il a été [ainsi] écrit : voici, j’envoie mon messager devant ta face, lequel préparera ton chemin devant toi. (Ⅶ)

*****

Car c'est celui de qui il est écrit: Voici, j'envoie mon messager devant ta face, qui préparera ton chemin devant toi. (Ⅷ)

*****

11. 11  
En vérité, je vous le dis, parmi les fils de la femme, il ne s'en est pas levé de plus grand que Jean le Baptiste; mais le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.

Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. (Ⅰ)

*****

ἀμὴν λέγω ὑμῖν, οὐκ ἐγήγερται ἐν γεννητοῖς γυναικῶν μείζων Ἰωάννου τοῦ βαπτιστοῦ· ὁ δὲ μικρότερος ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν μείζων αὐτοῦ ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Amen dico vobis, non surrexit inter natos mulierum major Joanne Baptista : qui autem minor est in regno cælorum, major est illo. (Ⅳ)

*****

En vérité, je vous dis: parmi ceux qui sont nés de femme, il n’en a été suscité aucun de plus grand que Jean le baptiseur; mais le moindre dans le royaume des cieux est plus grand que lui. (Ⅵ)

*****

En vérité, je vous dis, qu’entre ceux qui sont nés d’une femme, il n’en a été suscité aucun plus grand que Jean Baptiste ; toutefois celui qui est le moindre dans le Royaume des cieux, est plus grand que lui. (Ⅶ)

*****

Je vous dis en vérité qu'entre ceux qui sont nés de femme, il n'en a pas été suscité de plus grand que Jean-Baptiste; toutefois celui qui est le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. (Ⅷ)

*****

11. 12  
Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent.

Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en s'emparent. (Ⅰ)

*****

ἀπὸ δὲ τῶν ἡμερῶν Ἰωάννου τοῦ βαπτιστοῦ ἕως ἄρτι ἡ βασιλεία τῶν οὐρανῶν βιάζεται, καὶ βιασταὶ ἁρπάζουσιν αὐτήν. (Ⅲ)

*****

A diebus autem Joannis Baptistæ usque nunc, regnum cælorum vim patitur, et violenti rapiunt illud. (Ⅳ)

*****

Mais, depuis les jours de Jean le baptiseur jusqu’à maintenant, le royaume des cieux est pris par violence, et les violents le ravissent. (Ⅵ)

*****

Or depuis les jours de Jean Baptiste jusques à maintenant, le Royaume des cieux est forcé, et les violents le ravissent. (Ⅶ)

*****

Mais depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à maintenant, le royaume des cieux est forcé, et les violents le ravissent. (Ⅷ)

*****

11. 13  
Car tous les prophètes et la Loi ont prophétisé jusqu'à Jean.

Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean; (Ⅰ)

*****

πάντες γὰρ οἱ προφῆται καὶ ὁ νόμος ἕως Ἰωάννου ἐπροφήτευσαν· (Ⅲ)

*****

Omnes enim prophetæ et lex usque ad Joannem prophetaverunt : (Ⅳ)

*****

Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean. (Ⅵ)

*****

Car tous les Prophètes et la Loi jusqu’à Jean ont prophétisé. (Ⅶ)

*****

Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean. (Ⅷ)

*****

11. 14  
Et si vous voulez comprendre, lui-même est Elie qui doit venir.

et, si vous voulez le comprendre, c'est lui qui est l'Élie qui devait venir. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ θέλετε δέξασθαι, αὐτός ἐστιν Ἠλίας ὁ μέλλων ἔρχεσθαι. (Ⅲ)

*****

et si vultis recipere, ipse est Elias, qui venturus est. (Ⅳ)

*****

Et si vous voulez recevoir ce que je vous dis, celui-ci est Élie qui doit venir. (Ⅵ)

*****

Et si vous voulez recevoir [mes paroles], c’est l’Elie qui devait venir. (Ⅶ)

*****

Et si vous voulez recevoir ce que je dis, il est cet Élie qui devait venir. (Ⅷ)

*****

11. 15  
Que celui qui a des oreilles entende !

Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. (Ⅰ)

*****

ὁ ἔχων ⸀ὦτα ἀκουέτω. (Ⅲ)

*****

Qui habet aures audiendi, audiat.\ (Ⅳ)

*****

Qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende. (Ⅵ)

*****

Qui a des oreilles pour ouïr, qu’il entende. (Ⅶ)

*****

Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. (Ⅷ)

*****

11. 16  
Mais à qui comparerai-je cette génération? Elle est semblable à des enfants assis sur les places publiques, qui crient à leurs compagnons :

A qui comparerai-je cette génération? Elle ressemble à des enfants assis dans des places publiques, et qui, s'adressant à d'autres enfants, (Ⅰ)

*****

Τίνι δὲ ὁμοιώσω τὴν γενεὰν ταύτην; ὁμοία ἐστὶν παιδίοις ⸂καθημένοις ἐν ταῖς ἀγοραῖς ἃ προσφωνοῦντα τοῖς ἑτέροις⸃ (Ⅲ)

*****

Cui autem similem æstimabo generationem istam ? Similis est pueris sedentibus in foro : qui clamantes coæqualibus (Ⅳ)

*****

Mais à qui comparerai-je cette génération? Elle est semblable à de petits enfants assis dans les marchés, et criant à leurs compagnons, (Ⅵ)

*****

Mais à qui comparerai-je cette génération ? Elle est semblable aux petits enfants qui sont assis aux marchés, et qui crient à leurs compagnons, (Ⅶ)

*****

Mais à qui comparerai-je cette génération? Elle ressemble aux petits enfants assis dans les places publiques, et qui crient à leurs compagnons, et disent: (Ⅷ)

*****

11. 17  
"Nous avons joué de la flûte pour vous, et vous n'avez point dansé; nous avons chanté une lamentation, et vous n'avez point frappé (votre poitrine). "

disent: Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés. (Ⅰ)

*****

⸀λέγουσιν· Ηὐλήσαμεν ὑμῖν καὶ οὐκ ὠρχήσασθε· ⸀ἐθρηνήσαμεν καὶ οὐκ ἐκόψασθε· (Ⅲ)

*****

dicunt : Cecinimus vobis, et non saltastis : lamentavimus, et non planxistis. (Ⅳ)

*****

et disant: Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé; nous vous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés. (Ⅵ)

*****

Et leur disent : nous avons joué de la flûte, et vous n’avez point dansé ; nous vous avons chanté des airs lugubres, et vous ne vous êtes point lamentés. (Ⅶ)

*****

Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez point dansé; nous avons chanté des plaintes devant vous, et vous n'avez point pleuré. (Ⅷ)

*****

11. 18  
Jean en effet est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : Il est possédé du démon. "

Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent: Il a un démon. (Ⅰ)

*****

ἦλθεν γὰρ Ἰωάννης μήτε ἐσθίων μήτε πίνων, καὶ λέγουσιν· Δαιμόνιον ἔχει· (Ⅲ)

*****

Venit enim Joannes neque manducans, neque bibens, et dicunt : Dæmonium habet. (Ⅳ)

*****

Car Jean est venu ne mangeant ni ne buvant, et ils disent: Il a un démon. (Ⅵ)

*****

Car Jean est venu ne mangeant ni ne buvant ; et ils disent : il a un démon. (Ⅶ)

*****

Car Jean est venu ne mangeant ni ne buvant; et ils disent: Il a un démon. (Ⅷ)

*****

11. 19  
Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : " C'est un mangeur et un buveur de vin, un ami des publicains et des pécheurs. " Et la Sagesse a été reconnue juste par ses œuvres. "

Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent: C'est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. Mais la sagesse a été justifiée par ses oeuvres. (Ⅰ)

*****

ἦλθεν ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ἐσθίων καὶ πίνων, καὶ λέγουσιν· Ἰδοὺ ἄνθρωπος φάγος καὶ οἰνοπότης, τελωνῶν φίλος καὶ ἁμαρτωλῶν. καὶ ἐδικαιώθη ἡ σοφία ἀπὸ τῶν ⸀ἔργων αὐτῆς. (Ⅲ)

*****

Venit Filius hominis manducans, et bibens, et dicunt : Ecce homo vorax, et potator vini, publicanorum et peccatorum amicus. Et justificata est sapientia a filiis suis.\ (Ⅳ)

*****

Le fils de l’homme est venu mangeant et buvant, et ils disent: Voici un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des pécheurs. Et la sagesse a été justifiée par ses enfants. (Ⅵ)

*****

Le Fils de l’homme est venu mangeant et buvant ; et ils disent : voilà un mangeur et un buveur, un ami des péagers et des gens de mauvaise vie ; mais la sagesse a été justifiée par ses enfants. (Ⅶ)

*****

Le Fils de l'homme est venu mangeant et buvant; et ils disent: Voilà un mangeur et un buveur, un ami des péagers et des pécheurs. Mais la sagesse a été justifiée par ses enfants. (Ⅷ)

*****

11. 20  
Alors il se mit à faire des reproches aux villes où il avait opéré le plus grand nombre de ses miracles, parce qu'elles n'avaient pas fait pénitence :

Alors il se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu'elles ne s'étaient pas repenties. (Ⅰ)

*****

Τότε ⸀ἤρξατο ὀνειδίζειν τὰς πόλεις ἐν αἷς ἐγένοντο αἱ πλεῖσται δυνάμεις αὐτοῦ, ὅτι οὐ μετενόησαν· (Ⅲ)

*****

Tunc cœpit exprobrare civitatibus, in quibus factæ sunt plurimæ virtutes ejus, quia non egissent pœnitentiam : (Ⅳ)

*****

Alors il commença à adresser des reproches aux villes dans lesquelles le plus grand nombre de ses miracles avaient été faits, parce qu’elles ne s’étaient pas repenties: (Ⅵ)

*****

Alors il commença à reprocher aux villes où il avait fait beaucoup de miracles, qu’elles ne s’étaient point repenties, [en leur disant] : (Ⅶ)

*****

Alors il se mit à faire des reproches aux villes où il avait fait la plupart de ses miracles, de ce qu'elles ne s'étaient point repenties. (Ⅷ)

*****

11. 21  
"Malheur à toi, Corozaïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et Sidon, il y a longtemps qu'elles auraient fait pénitence avec le sac et la cendre.

Malheur à toi, Chorazin! malheur à toi, Bethsaïda! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu'elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. (Ⅰ)

*****

Οὐαί σοι, Χοραζίν· οὐαί σοι, Βηθσαϊδά· ὅτι εἰ ἐν Τύρῳ καὶ Σιδῶνι ἐγένοντο αἱ δυνάμεις αἱ γενόμεναι ἐν ὑμῖν, πάλαι ἂν ἐν σάκκῳ καὶ σποδῷ μετενόησαν. (Ⅲ)

*****

Væ tibi Corozain, væ tibi Bethsaida : quia, si in Tyro et Sidone factæ essent virtutes quæ factæ sunt in vobis, olim in cilicio et cinere pœnitentiam egissent. (Ⅳ)

*****

Malheur à toi, Chorazin! malheur à toi, Bethsaïda! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous eussent été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties sous le sac et la cendre. (Ⅵ)

*****

Malheur à toi, Corazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous, eussent été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties avec le sac et la cendre. (Ⅶ)

*****

Malheur à toi, Corazin! malheur à toi, Bethsaïda! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous eussent été faits à Tyr et à Sidon, il y a longtemps qu'elles se seraient repenties en prenant le sac et la cendre. (Ⅷ)

*****

11. 22  
Aussi bien, je vous le dis, il y aura, au jour du jugement, moins de rigueur pour Tyr et Sidon que pour vous.

C'est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. (Ⅰ)

*****

πλὴν λέγω ὑμῖν, Τύρῳ καὶ Σιδῶνι ἀνεκτότερον ἔσται ἐν ἡμέρᾳ κρίσεως ἢ ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

Verumtamen dico vobis : Tyro et Sidoni remissius erit in die judicii, quam vobis. (Ⅳ)

*****

Mais je vous dis que le sort de Tyr et de Sidon sera plus supportable au jour de jugement que le vôtre. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi je vous dis que Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous, au jour du jugement. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi je vous dis que le sort de Tyr et de Sidon sera plus supportable au jour du jugement que le vôtre. (Ⅷ)

*****

11. 23  
Et toi, Capharnaüm, est-ce que tu seras élevée jusqu'au ciel? Tu seras abaissée jusqu'aux enfers; car si les miracles qui ont été faits dans tes murs, avaient été faits dans Sodome, elle serait restée debout jusqu'à ce jour.

Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel? Non. Tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui. (Ⅰ)

*****

καὶ σύ, Καφαρναούμ, ⸂μὴ ἕως οὐρανοῦ ὑψωθήσῃ⸃; ἕως ᾅδου ⸀καταβήσῃ· ὅτι εἰ ἐν Σοδόμοις ⸀ἐγενήθησαν αἱ δυνάμεις αἱ γενόμεναι ἐν σοί, ⸀ἔμεινεν ἂν μέχρι τῆς σήμερον. (Ⅲ)

*****

Et tu Capharnaum, numquid usque in cælum exaltaberis ? usque in infernum descendes, quia si in Sodomis factæ fuissent virtutes quæ factæ sunt in te, forte mansissent usque in hanc diem. (Ⅳ)

*****

Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusque dans le hadès; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi eussent été faits dans Sodome, elle serait demeurée jusqu’à aujourd’hui. (Ⅵ)

*****

Et toi Capernaüm, qui as été élevée jusques au ciel, tu seras abaissée jusque dans l’enfer ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi, eussent été faits dans Sodome, elle subsisterait encore. (Ⅶ)

*****

Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras abaissée jusqu'en enfer; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi eussent été faits à Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui. (Ⅷ)

*****

11. 24  
Du reste, je te le dis, il y aura, au jour du jugement, moins de rigueur pour le pays de Sodome que pour toi. "

C'est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi. (Ⅰ)

*****

πλὴν λέγω ὑμῖν ὅτι γῇ Σοδόμων ἀνεκτότερον ἔσται ἐν ἡμέρᾳ κρίσεως ἢ σοί. (Ⅲ)

*****

Verumtamen dico vobis, quia terræ Sodomorum remissius erit in die judicii, quam tibi.\ (Ⅳ)

*****

Mais je vous dis que le sort du pays de Sodome sera plus supportable au jour de jugement que le tien. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi je vous dis, que ceux de Sodome seront traités moins rigoureusement que toi, au jour du jugement. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi je vous dis que le sort du pays de Sodome sera plus supportable au jour du jugement que le tien. (Ⅷ)

*****

11. 25  
En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : " Je vous bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, et les avez révélées aux simples.

En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. (Ⅰ)

*****

Ἐν ἐκείνῳ τῷ καιρῷ ἀποκριθεὶς ὁ Ἰησοῦς εἶπεν· Ἐξομολογοῦμαί σοι, πάτερ κύριε τοῦ οὐρανοῦ καὶ τῆς γῆς, ὅτι ⸀ἔκρυψας ταῦτα ἀπὸ σοφῶν καὶ συνετῶν, καὶ ἀπεκάλυψας αὐτὰ νηπίοις· (Ⅲ)

*****

In illo tempore respondens Jesus dixit : Confiteor tibi, Pater, Domine cæli et terræ, quia abscondisti hæc a sapientibus, et prudentibus, et revelasti ea parvulis. (Ⅳ)

*****

En ce temps-là, Jésus répondit et dit: Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants. (Ⅵ)

*****

En ce temps-là Jésus prenant la parole dit : je te célèbre, ô mon Père ! Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants. (Ⅶ)

*****

En ce temps-là Jésus, prenant la parole, dit: Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux enfants. (Ⅷ)

*****

11. 26  
Oui, Père, car tel fut votre bon plaisir.

Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. (Ⅰ)

*****

ναί, ὁ πατήρ, ὅτι οὕτως ⸂εὐδοκία ἐγένετο⸃ ἔμπροσθέν σου. (Ⅲ)

*****

Ita Pater : quoniam sic fuit placitum ante te. (Ⅳ)

*****

Oui, Père, car c’est ce que tu as trouvé bon devant toi. (Ⅵ)

*****

Il est ainsi, ô mon Père ! parce que telle a été ta bonne volonté. (Ⅶ)

*****

Oui, mon Père! cela est ainsi, parce que tu l'as trouvé bon. (Ⅷ)

*****

11. 27  
Toutes choses m'ont été remises par mon Père; et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père, et personne ne connaît le Père, si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils aura bien voulu le révéler.

Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n'est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. (Ⅰ)

*****

Πάντα μοι παρεδόθη ὑπὸ τοῦ πατρός μου, καὶ οὐδεὶς ἐπιγινώσκει τὸν υἱὸν εἰ μὴ ὁ πατήρ, οὐδὲ τὸν πατέρα τις ἐπιγινώσκει εἰ μὴ ὁ υἱὸς καὶ ᾧ ἐὰν βούληται ὁ υἱὸς ἀποκαλύψαι. (Ⅲ)

*****

Omnia mihi tradita sunt a Patre meo. Et nemo novit Filium, nisi Pater : neque Patrem quis novit, nisi Filius, et cui voluerit Filius revelare. (Ⅳ)

*****

Toutes choses m’ont été livrées par mon Père; et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; ni personne ne connaît le Père, si ce n’est le Fils, et celui à qui le Fils voudra le révéler. (Ⅵ)

*****

Toutes choses m’ont été accordées par mon Père ! mais personne ne connaît le Fils, que le Père ; et personne ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils l’aura voulu révéler. (Ⅶ)

*****

Toutes choses m'ont été données par mon Père; et nul ne connaît le Fils que le Père; et nul ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le faire connaître. (Ⅷ)

*****

11. 28  
Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et ployez sous le fardeau, et je vous soulagerai.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. (Ⅰ)

*****

Δεῦτε πρός με πάντες οἱ κοπιῶντες καὶ πεφορτισμένοι, κἀγὼ ἀναπαύσω ὑμᾶς. (Ⅲ)

*****

Venite ad me omnes qui laboratis, et onerati estis, et ego reficiam vos. (Ⅳ)

*****

Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos. (Ⅵ)

*****

Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. (Ⅶ)

*****

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. (Ⅷ)

*****

11. 29  
Prenez sur vous mon joug, et recevez mes leçons : je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes,

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. (Ⅰ)

*****

ἄρατε τὸν ζυγόν μου ἐφ’ ὑμᾶς καὶ μάθετε ἀπ’ ἐμοῦ, ὅτι πραΰς εἰμι καὶ ταπεινὸς τῇ καρδίᾳ, καὶ εὑρήσετε ἀνάπαυσιν ταῖς ψυχαῖς ὑμῶν· (Ⅲ)

*****

Tollite jugum meum super vos, et discite a me, quia mitis sum, et humilis corde : et invenietis requiem animabus vestris. (Ⅳ)

*****

Prenez mon joug sur vous, et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur; et vous trouverez le repos de vos âmes. (Ⅵ)

*****

Chargez mon joug sur vous, et apprenez de moi parce que je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez le repos de vos âmes. (Ⅶ)

*****

Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de cour, et vous trouverez le repos de vos âmes; (Ⅷ)

*****

11. 30  
car mon joug est doux et mon fardeau léger. "

Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. (Ⅰ)

*****

ὁ γὰρ ζυγός μου χρηστὸς καὶ τὸ φορτίον μου ἐλαφρόν ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Jugum enim meum suave est, et onus meum leve. (Ⅳ)

*****

Car mon joug est aisé et mon fardeau est léger. (Ⅵ)

*****

Car mon joug est aisé, et mon fardeau est léger. (Ⅶ)

*****

car mon joug est aisé, et mon fardeau léger. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 11

| | | | | | | | | | 11| | | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥