Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(39 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

15. 1  
Alors des Pharisiens et des scribes venus de Jérusalem s'approchent de Jésus, disant :

Alors des pharisiens et des scribes vinrent de Jérusalem auprès de Jésus, et dirent: (Ⅰ)

*****

Τότε προσέρχονται τῷ ⸀Ἰησοῦ ἀπὸ Ἱεροσολύμων ⸂Φαρισαῖοι καὶ γραμματεῖς⸃ λέγοντες (Ⅲ)

*****

Tunc accesserunt ad eum ab Jerosolymis scribæ et pharisæi, dicentes : (Ⅳ)

*****

Alors les scribes et les pharisiens de Jérusalem viennent à Jésus, disant: (Ⅵ)

*****

Alors des Scribes et des Pharisiens vinrent de Jérusalem à Jésus, et lui dirent : (Ⅶ)

*****

Alors des scribes et des pharisiens vinrent de Jérusalem à Jésus, et lui dirent: (Ⅷ)

*****

15. 2  
" Pourquoi vos disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains lorsqu'ils mangent. "

Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas. (Ⅰ)

*****

Διὰ τί οἱ μαθηταί σου παραβαίνουσιν τὴν παράδοσιν τῶν πρεσβυτέρων; οὐ γὰρ νίπτονται τὰς χεῖρας ⸀αὐτῶν ὅταν ἄρτον ἐσθίωσιν. (Ⅲ)

*****

Quare discipuli tui transgrediuntur traditionem seniorum ? non enim lavant manus suas cum panem manducant. (Ⅳ)

*****

Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens, car ils ne lavent pas leurs mains quand ils mangent du pain? (Ⅵ)

*****

Pourquoi tes Disciples transgressent-ils la tradition des Anciens ? car ils ne lavent point leurs mains quand ils prennent leur repas. (Ⅶ)

*****

Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? car ils ne se lavent point les mains lorsqu'ils prennent leurs repas. (Ⅷ)

*****

15. 3  
Il leur répondit : " Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu par votre tradition?

Il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν αὐτοῖς· Διὰ τί καὶ ὑμεῖς παραβαίνετε τὴν ἐντολὴν τοῦ θεοῦ διὰ τὴν παράδοσιν ὑμῶν; (Ⅲ)

*****

Ipse autem respondens ait illis : Quare et vos transgredimini mandatum Dei propter traditionem vestram ? Nam Deus dixit : (Ⅳ)

*****

Mais lui, répondant, leur dit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu à cause de votre tradition? (Ⅵ)

*****

Mais il répondit, et leur dit : et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu par votre tradition ? (Ⅶ)

*****

Mais il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu par votre tradition? (Ⅷ)

*****

15. 4  
Car Dieu a dit : Honore ton père et ta mère; et : Quiconque maudira son père ou sa mère, qu'il soit puni de mort.

Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. (Ⅰ)

*****

ὁ γὰρ θεὸς ⸀εἶπεν· Τίμα τὸν πατέρα καὶ τὴν μητέρα, καί· Ὁ κακολογῶν πατέρα ἢ μητέρα θανάτῳ τελευτάτω· (Ⅲ)

*****

Honora patrem, et matrem : et, Qui maledixerit patri, vel matri, morte moriatur. (Ⅳ)

*****

car Dieu a commandé, disant: «Honore ton père et ta mère»; et: «que celui qui médira de père ou de mère, meure de mort»; (Ⅵ)

*****

Car Dieu a commandé, disant : honore ton père et ta mère. Et [il a dit aussi] : que celui qui maudira son père ou sa mère, meure de mort. (Ⅶ)

*****

Car Dieu a donné ce commandement: Honore ton père et ta mère; et: Que celui qui maudira son père ou sa mère soit puni de mort. (Ⅷ)

*****

15. 5  
Mais vous, vous dites : " Quiconque dit à son père ou à sa mère : Ce dont j'aurais pu vous assister est offrande, —

Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j'aurais pu t'assister est une offrande à Dieu, n'est pas tenu d'honorer son père ou sa mère. (Ⅰ)

*****

ὑμεῖς δὲ λέγετε· Ὃς ἂν εἴπῃ τῷ πατρὶ ἢ τῇ μητρί· Δῶρον ὃ ἐὰν ἐξ ἐμοῦ ὠφεληθῇς, (Ⅲ)

*****

Vos autem dicitis : Quicumque dixerit patri, vel matri : Munus, quodcumque est ex me, tibi proderit : (Ⅳ)

*****

mais vous, vous dites: Quiconque dira à son père ou à sa mère: Tout ce dont tu pourrais tirer profit de ma part est un don, (Ⅵ)

*****

Mais vous dites : quiconque aura dit à son père ou à sa mère : [Tout] don qui [sera offert] de par moi, sera à ton profit ; (Ⅶ)

*****

Mais vous, vous dites: Celui qui aura dit à son père ou à sa mère: Ce dont je pourrais t'assister est un don consacré à Dieu, n'est pas tenu d'honorer son père ou sa mère. (Ⅷ)

*****

15. 6  
n'a pas à honorer (autrement) son père ou sa mère. " Et vous avez mis à néant la parole de Dieu par votre tradition.

Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. (Ⅰ)

*****

⸀οὐ μὴ ⸀τιμήσει τὸν πατέρα ⸀αὐτοῦ· καὶ ἠκυρώσατε ⸂τὸν λόγον⸃ τοῦ θεοῦ διὰ τὴν παράδοσιν ὑμῶν. (Ⅲ)

*****

et non honorificabit patrem suum, aut matrem suam : et irritum fecistis mandatum Dei propter traditionem vestram. (Ⅳ)

*****

— et il n’honorera point son père ou sa mère. Et vous avez annulé le commandement de Dieu à cause de votre tradition. (Ⅵ)

*****

Encore qu’il n’honore pas son père, ou sa mère, [il ne sera point coupable] ; et ainsi vous avez anéanti le commandement de Dieu par votre tradition. (Ⅶ)

*****

Et ainsi vous avez anéanti le commandement de Dieu par votre tradition. (Ⅷ)

*****

15. 7  
Hypocrites, Isaïe a bien prophétisé de vous quand il a dit :

Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: (Ⅰ)

*****

ὑποκριταί, καλῶς ἐπροφήτευσεν περὶ ὑμῶν Ἠσαΐας λέγων· (Ⅲ)

*****

Hypocritæ, bene prophetavit de vobis Isaias, dicens : (Ⅳ)

*****

Hypocrites! Ésaïe a bien prophétisé de vous, disant: (Ⅵ)

*****

Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé de vous, en disant : (Ⅶ)

*****

Hypocrites! Ésaïe a bien prophétisé à votre sujet, lorsqu'il a dit: (Ⅷ)

*****

15. 8  
Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur cœur est loin de moi.

Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. (Ⅰ)

*****

⸂Ὁ λαὸς οὗτος⸃ τοῖς χείλεσίν με τιμᾷ, ἡ δὲ καρδία αὐτῶν πόρρω ἀπέχει ἀπ’ ἐμοῦ· (Ⅲ)

*****

Populus hic labiis me honorat :/ cor autem eorum longe est a me./ (Ⅳ)

*****

«Ce peuple m’honore des lèvres, mais leur cœur est fort éloigné de moi; (Ⅵ)

*****

Ce peuple s’approche de moi de sa bouche, et m’honore de ses lèvres ; mais leur cœur est fort éloigné de moi. (Ⅶ)

*****

Ce peuple s'approche de moi de la bouche et m'honore des lèvres; mais leur cœur est bien éloigné de moi. (Ⅷ)

*****

15. 9  
Vain est le culte qu'ils me rendent, donnant des enseignements (qui sont) des préceptes d'hommes.

C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. (Ⅰ)

*****

μάτην δὲ σέβονταί με, διδάσκοντες διδασκαλίας ἐντάλματα ἀνθρώπων. (Ⅲ)

*****

Sine causa autem colunt me,/ docentes doctrinas et mandata hominum.]\ (Ⅳ)

*****

mais ils m’honorent en vain, enseignant comme doctrines des commandements d’hommes». (Ⅵ)

*****

Mais ils m’honorent en vain, enseignant des doctrines [qui ne sont que] des commandements d’hommes. (Ⅶ)

*****

Mais ils m'honorent en vain, en enseignant des doctrines qui sont des commandements d'hommes. (Ⅷ)

*****

15. 10  
Et, ayant appelé la foule, il leur dit : " Ecoutez et comprenez !

Ayant appelé à lui la foule, il lui dit: Écoutez, et comprenez. (Ⅰ)

*****

Καὶ προσκαλεσάμενος τὸν ὄχλον εἶπεν αὐτοῖς· Ἀκούετε καὶ συνίετε· (Ⅲ)

*****

Et convocatis ad se turbis, dixit eis : Audite, et intelligite. (Ⅳ)

*****

Et ayant appelé la foule, il leur dit: Écoutez et comprenez: (Ⅵ)

*****

Puis ayant appelé les troupes, il leur dit : écoutez, et comprenez [ceci]. (Ⅶ)

*****

Et ayant appelé le peuple, il leur dit: (Ⅷ)

*****

15. 11  
Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui souille l'homme. "

Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme. (Ⅰ)

*****

οὐ τὸ εἰσερχόμενον εἰς τὸ στόμα κοινοῖ τὸν ἄνθρωπον, ἀλλὰ τὸ ἐκπορευόμενον ἐκ τοῦ στόματος τοῦτο κοινοῖ τὸν ἄνθρωπον. (Ⅲ)

*****

Non quod intrat in os, coinquinat hominem : sed quod procedit ex ore, hoc coinquinat hominem. (Ⅳ)

*****

ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme; mais ce qui sort de la bouche, c’est là ce qui souille l’homme. (Ⅵ)

*****

Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme ; mais ce qui sort de la bouche c’est ce qui souille l’homme. (Ⅶ)

*****

Écoutez, et comprenez ceci: Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme. (Ⅷ)

*****

15. 12  
Alors ses disciples vinrent à lui et lui dirent : " Savez-vous que les Pharisiens, en entendant cette parole, se sont scandalisés? "

Alors ses disciples s'approchèrent, et lui dirent: Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés des paroles qu'ils ont entendues? (Ⅰ)

*****

Τότε προσελθόντες οἱ ⸀μαθηταὶ ⸀λέγουσιν αὐτῷ· Οἶδας ὅτι οἱ Φαρισαῖοι ἀκούσαντες τὸν λόγον ἐσκανδαλίσθησαν; (Ⅲ)

*****

Tunc accedentes discipuli ejus, dixerunt ei : Scis quia pharisæi audito verbo hoc, scandalizati sunt ? (Ⅳ)

*****

Alors ses disciples, s’approchant, lui dirent: Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés en entendant cette parole? (Ⅵ)

*****

Sur cela les Disciples s’approchant, lui dirent : n’as-tu pas connu que les Pharisiens ont été scandalisés quand ils ont ouï ce discours ? (Ⅶ)

*****

Alors ses disciples, s'approchant, lui dirent: N'as-tu pas remarqué que les pharisiens ont été scandalisés quand ils ont entendu ce discours? (Ⅷ)

*****

15. 13  
Il répondit : " Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste, sera arrachée.

Il répondit: Toute plante que n'a pas plantée mon Père céleste sera déracinée. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν· Πᾶσα φυτεία ἣν οὐκ ἐφύτευσεν ὁ πατήρ μου ὁ οὐράνιος ἐκριζωθήσεται. (Ⅲ)

*****

At ille respondens ait : Omnis plantatio, quam non plantavit Pater meus cælestis, eradicabitur. (Ⅳ)

*****

Mais lui, répondant, dit: Toute plante que mon Père céleste n’a pas plantée sera déracinée. (Ⅵ)

*****

Et il répondit, et dit : toute plante que mon Père céleste n’a pas plantée, sera déracinée. (Ⅶ)

*****

Mais il répondit: Toute plante que mon Père céleste n'a point plantée, sera déracinée. (Ⅷ)

*****

15. 14  
Laissez-les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Or, si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. "

Laissez-les: ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. (Ⅰ)

*****

ἄφετε αὐτούς· ⸂τυφλοί εἰσιν ὁδηγοί τυφλῶν⸃· τυφλὸς δὲ τυφλὸν ἐὰν ὁδηγῇ, ἀμφότεροι εἰς βόθυνον πεσοῦνται. (Ⅲ)

*****

Sinite illos : cæci sunt, et duces cæcorum ; cæcus autem si cæco ducatum præstet, ambo in foveam cadunt. (Ⅳ)

*****

Laissez-les; ce sont des aveugles, conducteurs d’aveugles: et si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. (Ⅵ)

*****

Laissez-les, ce sont des aveugles, conducteurs d’aveugles ; si un aveugle conduit un [autre] aveugle, ils tomberont tous deux dans la fosse. (Ⅶ)

*****

Laissez-les; ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles; que si un aveugle conduit un autre aveugle, ils tomberont tous deux dans la fosse. (Ⅷ)

*****

15. 15  
Pierre, prenant la parole, lui dit : " Expliquez-nous [cette] parabole. "

Pierre, prenant la parole, lui dit: Explique-nous cette parabole. (Ⅰ)

*****

Ἀποκριθεὶς δὲ ὁ Πέτρος εἶπεν αὐτῷ· Φράσον ἡμῖν τὴν παραβολήν ⸀ταύτην. (Ⅲ)

*****

Respondens autem Petrus dixit ei : Edissere nobis parabolam istam. (Ⅳ)

*****

Et Pierre, répondant, lui dit: Expose-nous cette parabole. (Ⅵ)

*****

Alors Pierre prenant la parole, lui dit : explique-nous cette similitude. (Ⅶ)

*****

Alors Pierre, prenant la parole, lui dit: Explique-nous cette parabole. (Ⅷ)

*****

15. 16  
Il dit : " Etes-vous encore, vous aussi, sans intelligence?

Et Jésus dit: Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence? (Ⅰ)

*****

ὁ ⸀δὲ εἶπεν· Ἀκμὴν καὶ ὑμεῖς ἀσύνετοί ἐστε; (Ⅲ)

*****

At ille dixit : Adhuc et vos sine intellectu estis ? (Ⅳ)

*****

Et il dit: Et vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence? (Ⅵ)

*****

Et Jésus dit : êtes-vous encore, vous aussi, sans intelligence ? (Ⅶ)

*****

Et Jésus dit: Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence? (Ⅷ)

*****

15. 17  
Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche passe au ventre et est rejeté aux lieux secrets?

Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, puis est jeté dans les lieux secrets? (Ⅰ)

*****

⸀οὐ νοεῖτε ὅτι πᾶν τὸ εἰσπορευόμενον εἰς τὸ στόμα εἰς τὴν κοιλίαν χωρεῖ καὶ εἰς ἀφεδρῶνα ἐκβάλλεται; (Ⅲ)

*****

Non intelligitis quia omne quod in os intrat, in ventrem vadit, et in secessum emittitur ? (Ⅳ)

*****

N’entendez-vous pas encore que tout ce qui entre dans la bouche va dans le ventre, et passe ensuite dans le lieu secret? (Ⅵ)

*****

N’entendez-vous pas encore que tout ce qui entre dans la bouche descend dans l’estomac et ensuite est jeté au secret ? (Ⅶ)

*****

Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche, s'en va dans le ventre et est jeté aux lieux secrets? (Ⅷ)

*****

15. 18  
Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur, et c'est là ce qui souille l'homme.

Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme. (Ⅰ)

*****

τὰ δὲ ἐκπορευόμενα ἐκ τοῦ στόματος ἐκ τῆς καρδίας ἐξέρχεται, κἀκεῖνα κοινοῖ τὸν ἄνθρωπον. (Ⅲ)

*****

Quæ autem procedunt de ore, de corde exeunt, et ea coinquinant hominem : (Ⅳ)

*****

Mais les choses qui sortent de la bouche viennent du cœur, et ces choses-là souillent l’homme. (Ⅵ)

*****

Mais les choses qui sortent de la bouche partent du cœur, et ces choses-là souillent l’homme. (Ⅶ)

*****

Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur; c'est là ce qui souille l'homme. (Ⅷ)

*****

15. 19  
Car c'est du cœur que viennent des pensées mauvaises : meurtres, adultères, fornications, vols, faux témoignages, blasphèmes.

Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies. (Ⅰ)

*****

ἐκ γὰρ τῆς καρδίας ἐξέρχονται διαλογισμοὶ πονηροί, φόνοι, μοιχεῖαι, πορνεῖαι, κλοπαί, ψευδομαρτυρίαι, βλασφημίαι. (Ⅲ)

*****

de corde enim exeunt cogitationes malæ, homicidia, adulteria, fornicationes, furta, falsa testimonia, blasphemiæ : (Ⅳ)

*****

Car du cœur viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les injures: (Ⅵ)

*****

Car du cœur sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les larcins, les faux témoignages, les médisances. (Ⅶ)

*****

Car c'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les larcins, les faux témoignages, les blasphèmes. (Ⅷ)

*****

15. 20  
Voilà ce qui souille l'homme; mais manger avec des mains non lavées, cela ne souille point l'homme. "

Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille point l'homme. (Ⅰ)

*****

ταῦτά ἐστιν τὰ κοινοῦντα τὸν ἄνθρωπον, τὸ δὲ ἀνίπτοις χερσὶν φαγεῖν οὐ κοινοῖ τὸν ἄνθρωπον. (Ⅲ)

*****

hæc sunt, quæ coinquinant hominem. Non lotis autem manibus manducare, non coinquinat hominem.\ (Ⅳ)

*****

ce sont ces choses qui souillent l’homme; mais de manger avec des mains non lavées ne souille pas l’homme. (Ⅵ)

*****

Ce sont là les choses qui souillent l’homme ; mais de manger sans avoir les mains lavées, cela ne souille point l’homme. (Ⅶ)

*****

Ce sont ces choses-là qui souillent l'homme; mais de manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille point l'homme. (Ⅷ)

*****

15. 21  
Jésus, étant parti de là, se retira dans la région de Tyr et de Sidon.

Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐξελθὼν ἐκεῖθεν ὁ Ἰησοῦς ἀνεχώρησεν εἰς τὰ μέρη Τύρου καὶ Σιδῶνος. (Ⅲ)

*****

Et egressus inde Jesus secessit in partes Tyri et Sidonis. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, partant de là, se retira dans les quartiers de Tyr et de Sidon. (Ⅵ)

*****

Alors Jésus partant de là se retira vers les quartiers de Tyr et de Sidon. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, partant de là, se retira dans les quartiers de Tyr et de Sidon. (Ⅷ)

*****

15. 22  
Et voilà qu'une femme cananéenne, sortie de ce pays-là, se mit à crier : " Ayez pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. "

Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ γυνὴ Χαναναία ἀπὸ τῶν ὁρίων ἐκείνων ἐξελθοῦσα ⸀ἔκραζεν λέγουσα· Ἐλέησόν με, κύριε ⸀υἱὸς Δαυίδ· ἡ θυγάτηρ μου κακῶς δαιμονίζεται. (Ⅲ)

*****

Et ecce mulier chananæa a finibus illis egressa clamavit, dicens ei : Miserere mei, Domine fili David : filia mea male a dæmonio vexatur. (Ⅳ)

*****

Et voici, une femme cananéenne de ces contrées-là, sortant, s’écria, lui disant: Seigneur, Fils de David, aie pitié de moi; ma fille est cruellement tourmentée d’un démon. (Ⅵ)

*****

Et voici, une femme Cananéenne, qui était partie de ces quartiers-là, s’écria, en lui disant : Seigneur ! Fils de David, aie pitié de moi ! ma fille est misérablement tourmentée d’un démon. (Ⅶ)

*****

Et une femme cananéenne, qui venait de ces quartiers, s'écria, et lui dit: Seigneur, fils de David! aie pitié de moi! ma fille est misérablement tourmentée par le démon. (Ⅷ)

*****

15. 23  
Il ne lui répondit pas un mot. Alors les disciples, s'étant approchés, le priaient en disant : " Renvoyez-la, car elle nous poursuit de ses cris. "

Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s'approchèrent, et lui dirent avec insistance: Renvoie-la, car elle crie derrière nous. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ οὐκ ἀπεκρίθη αὐτῇ λόγον. καὶ προσελθόντες οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ ⸀ἠρώτουν αὐτὸν λέγοντες· Ἀπόλυσον αὐτήν, ὅτι κράζει ὄπισθεν ἡμῶν. (Ⅲ)

*****

Qui non respondit ei verbum. Et accedentes discipuli ejus rogabant eum dicentes : Dimitte eam : quia clamat post nos. (Ⅳ)

*****

Et il ne lui répondit mot. Et ses disciples, s’approchant, le prièrent, disant: Renvoie-la, car elle crie après nous. (Ⅵ)

*****

Mais il ne lui répondit mot ; et ses Disciples s’approchant le prièrent, disant : renvoie-la ; car elle crie après nous. (Ⅶ)

*****

Mais il ne lui répondit rien. Et ses disciples, s'étant approchés, le prièrent, en disant: Renvoie-la, car elle crie après nous. (Ⅷ)

*****

15. 24  
Il répondit : " Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. "

Il répondit: Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν· Οὐκ ἀπεστάλην εἰ μὴ εἰς τὰ πρόβατα τὰ ἀπολωλότα οἴκου Ἰσραήλ. (Ⅲ)

*****

Ipse autem respondens ait : Non sum missus nisi ad oves, quæ perierunt domus Israël. (Ⅳ)

*****

Mais lui, répondant, dit: Je ne suis envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. (Ⅵ)

*****

Et il répondit, et dit : je ne suis envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. (Ⅶ)

*****

Et il répondit: Je ne suis envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël. (Ⅷ)

*****

15. 25  
Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : " Seigneur, secourez-moi ! "

Mais elle vint se prosterner devant lui, disant: Seigneur, secours-moi! (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ ἐλθοῦσα ⸀προσεκύνει αὐτῷ λέγουσα· Κύριε, βοήθει μοι. (Ⅲ)

*****

At illa venit, et adoravit eum, dicens : Domine, adjuva me. (Ⅳ)

*****

Et elle vint et lui rendit hommage, disant: Seigneur, assiste-moi. (Ⅵ)

*****

Mais elle vint, et l’adora, disant : Seigneur, assiste-moi ! (Ⅶ)

*****

Mais elle vint, et se prosterna, en disant: Seigneur! aide-moi. (Ⅷ)

*****

15. 26  
Il répondit : " Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens.

Il répondit: Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν· Οὐκ ἔστιν καλὸν λαβεῖν τὸν ἄρτον τῶν τέκνων καὶ βαλεῖν τοῖς κυναρίοις. (Ⅲ)

*****

Qui respondens ait : Non est bonum sumere panem filiorum, et mittere canibus. (Ⅳ)

*****

Et lui, répondant, dit: Il ne convient pas de prendre le pain des enfants et de le jeter aux chiens. (Ⅵ)

*****

Et il lui répondit, et dit : il ne convient pas de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. (Ⅶ)

*****

Il lui répondit: Il n'est pas juste de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens. (Ⅷ)

*****

15. 27  
Oui, Seigneur, dit-elle; mais les petits chiens mangent des miettes, qui tombent de la table de leurs maîtres. "

Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ εἶπεν· Ναί, κύριε, καὶ γὰρ τὰ κυνάρια ἐσθίει ἀπὸ τῶν ψιχίων τῶν πιπτόντων ἀπὸ τῆς τραπέζης τῶν κυρίων αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

At illa dixit : Etiam Domine : nam et catelli edunt de micis quæ cadunt de mensa dominorum suorum. (Ⅳ)

*****

Et elle dit: Oui, Seigneur; car même les chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. (Ⅵ)

*****

Mais elle dit : cela est vrai, Seigneur ! cependant les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. (Ⅶ)

*****

Mais elle dit: Il est vrai, Seigneur! cependant les petits chiens mangent des miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. (Ⅷ)

*****

15. 28  
Alors Jésus lui dit : " O femme, votre foi est grande : qu'il vous soit fait comme vous voulez. " Et sa fille fut guérie à l'heure même.

Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu'il te soit fait comme tu veux. Et, à l'heure même, sa fille fut guérie. (Ⅰ)

*****

τότε ἀποκριθεὶς ὁ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτῇ· Ὦ γύναι, μεγάλη σου ἡ πίστις· γενηθήτω σοι ὡς θέλεις. καὶ ἰάθη ἡ θυγάτηρ αὐτῆς ἀπὸ τῆς ὥρας ἐκείνης. (Ⅲ)

*****

Tunc respondens Jesus, ait illi : O mulier, magna est fides tua : fiat tibi sicut vis. Et sanata est filia ejus ex illa hora.\ (Ⅳ)

*****

Alors Jésus, répondant, lui dit: Ô femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et dès cette heure-là sa fille fut guérie. (Ⅵ)

*****

Alors Jésus répondant, lui dit : Ô femme ! ta foi est grande ; qu’il te soit fait comme tu le souhaites : et dès ce moment-là sa fille fut guérie. (Ⅶ)

*****

Alors Jésus, répondant, lui dit: O femme! ta foi est grande; qu'il te soit fait comme tu le désires. Et à cette heure même sa fille fut guérie. (Ⅷ)

*****

15. 29  
Jésus quitta ces lieux et vint au bord de la mer de Galilée. Etant monté sur la montagne, il s'y assit.

Jésus quitta ces lieux, et vint près de la mer de Galilée. Étant monté sur la montagne, il s'y assit. (Ⅰ)

*****

Καὶ μεταβὰς ἐκεῖθεν ὁ Ἰησοῦς ἦλθεν παρὰ τὴν θάλασσαν τῆς Γαλιλαίας, καὶ ἀναβὰς εἰς τὸ ὄρος ἐκάθητο ἐκεῖ. (Ⅲ)

*****

Et cum transisset inde Jesus, venit secus mare Galilææ : et ascendens in montem, sedebat ibi. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, étant parti de là, vint près de la mer de Galilée; et montant sur une montagne, il s’assit là. (Ⅵ)

*****

Et Jésus partant de là vint près de la mer de Galilée ; puis il monta sur une montagne, et s’assit là. (Ⅶ)

*****

Jésus, partant de là, vint près de la mer de Galilée; et, étant monté sur une montagne, il s'y assit. (Ⅷ)

*****

15. 30  
Et des foules nombreuses s'approchèrent de lui, ayant avec elles des boiteux, des estropiés, des aveugles, des muets, et beaucoup d'autres. On les mit à ses pieds, et il les guérit;

Alors s'approcha de lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d'autres malades. On les mit à ses pieds, et il les guérit; (Ⅰ)

*****

καὶ προσῆλθον αὐτῷ ὄχλοι πολλοὶ ἔχοντες μεθ’ ἑαυτῶν ⸂κωφούς, τυφλούς, χωλούς, κυλλούς⸃, καὶ ἑτέρους πολλούς, καὶ ἔρριψαν αὐτοὺς παρὰ τοὺς πόδας ⸀αὐτοῦ, καὶ ἐθεράπευσεν αὐτούς· (Ⅲ)

*****

Et accesserunt ad eum turbæ multæ, habentes secum mutos, cæcos, claudos, debiles, et alios multos : et projecerunt eos ad pedes ejus, et curavit eos, (Ⅳ)

*****

Et de grandes foules vinrent à lui, ayant avec elles des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d’autres; et elles les jetèrent à ses pieds, et il les guérit; (Ⅵ)

*****

Et plusieurs troupes de gens vinrent à lui, ayant avec eux des boiteux, des aveugles, des muets, des manchots, et plusieurs autres ; lesquels on mit aux pieds de Jésus, et il les guérit. (Ⅶ)

*****

Alors une grande multitude de peuple vint à lui, ayant avec eux des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et plusieurs autres malades. Ils les mirent aux pieds de Jésus, et il les guérit. (Ⅷ)

*****

15. 31  
de sorte que les foules étaient dans l'admiration, voyant les muets parler, les estropiés guéris, les boiteux marcher, les aveugles voir; et elles glorifiaient le Dieu d'Israël.

en sorte que la foule était dans l'admiration de voir que les muets parlaient, que les estropiés étaient guéris, que les boiteux marchaient, que les aveugles voyaient; et elle glorifiait le Dieu d'Israël. (Ⅰ)

*****

ὥστε ⸂τὸν ὄχλον⸃ θαυμάσαι βλέποντας κωφοὺς λαλοῦντας ⸂κυλλοὺς ὑγιεῖς⸃ ⸀καὶ χωλοὺς περιπατοῦντας καὶ τυφλοὺς βλέποντας· καὶ ἐδόξασαν τὸν θεὸν Ἰσραήλ. (Ⅲ)

*****

ita ut turbæ mirarentur, videntes mutos loquentes, claudos ambulantes, cæcos videntes : et magnificabant Deum Israël. (Ⅳ)

*****

de sorte que les foules s’étonnèrent en voyant les muets parler, les estropiés guérir, les boiteux marcher, et les aveugles voir; et elles glorifièrent le Dieu d’Israël. (Ⅵ)

*****

De sorte que ces troupes s’étonnèrent de voir les muets parler, les manchots être sains, les boiteux marcher, et les aveugles voir ; et elles glorifièrent le Dieu d’Israël. (Ⅶ)

*****

De sorte que le peuple était dans l'admiration, voyant que les muets parlaient, que les estropiés étaient guéris, que les boiteux marchaient, que les aveugles voyaient; et ils glorifiaient le Dieu d'Israël. (Ⅷ)

*****

15. 32  
Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit : " J'ai compassion de cette foule, car voilà déjà trois jours qu'ils restent près de moi, et ils n'ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. "

Jésus, ayant appelé ses disciples, dit: Je suis ému de compassion pour cette foule; car voilà trois jours qu'ils sont près de moi, et ils n'ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. (Ⅰ)

*****

Ὁ δὲ Ἰησοῦς προσκαλεσάμενος τοὺς μαθητὰς αὐτοῦ εἶπεν· Σπλαγχνίζομαι ἐπὶ τὸν ὄχλον, ὅτι ἤδη ἡμέραι τρεῖς προσμένουσίν μοι καὶ οὐκ ἔχουσιν τί φάγωσιν· καὶ ἀπολῦσαι αὐτοὺς νήστεις οὐ θέλω, μήποτε ἐκλυθῶσιν ἐν τῇ ὁδῷ. (Ⅲ)

*****

Jesus autem, convocatis discipulis suis, dixit : Misereor turbæ, quia triduo jam perseverant mecum, et non habent quod manducent : et dimittere eos jejunos nolo, ne deficiant in via. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, ayant appelé à lui ses disciples, dit: Je suis ému de compassion envers la foule, car voici trois jours déjà qu’ils demeurent auprès de moi, et ils n’ont rien à manger; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur qu’ils ne défaillent en chemin. (Ⅵ)

*****

Alors Jésus ayant appelé ses Disciples, dit : je suis ému de compassion envers cette multitude de gens, car il y a déjà trois jours qu’ils ne bougent d’avec moi, et ils n’ont rien à manger ; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. (Ⅶ)

*****

Alors Jésus, ayant appelé ses disciples, leur dit: J'ai pitié de cette multitude; car il y a déjà trois jours qu'ils ne me quittent point, et ils n'ont rien à manger; et je ne veux pas les renvoyer à jeun, de peur que les forces ne leur manquent en chemin. (Ⅷ)

*****

15. 33  
Les disciples lui dirent : " Où nous (procurer) dans un désert assez de pains pour rassasier une si grande foule? "

Les disciples lui dirent: Comment nous procurer dans ce lieu désert assez de pains pour rassasier une si grande foule? (Ⅰ)

*****

καὶ λέγουσιν αὐτῷ οἱ ⸀μαθηταί· Πόθεν ἡμῖν ἐν ἐρημίᾳ ἄρτοι τοσοῦτοι ὥστε χορτάσαι ὄχλον τοσοῦτον; (Ⅲ)

*****

Et dicunt ei discipuli : Unde ergo nobis in deserto panes tantos, ut saturemus turbam tantam ? (Ⅳ)

*****

Et ses disciples lui disent: D’où aurions-nous dans le désert assez de pains pour rassasier une si grande foule? (Ⅵ)

*****

Et ses Disciples lui dirent : d’où pourrions-nous tirer dans ce désert assez de pains pour rassasier une si grande multitude ? (Ⅶ)

*****

Et ses disciples lui dirent: D'où pourrions-nous avoir, dans ce lieu désert, assez de pain pour rassasier une telle multitude? (Ⅷ)

*****

15. 34  
Jésus leur dit : " Combien de pains avez-vous? — Sept, lui dirent-ils, et quelques petits poissons. "

Jésus leur demanda: Combien avez-vous de pains? Sept, répondirent-ils, et quelques petits poissons. (Ⅰ)

*****

καὶ λέγει αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς· Πόσους ἄρτους ἔχετε; οἱ δὲ εἶπαν· Ἑπτά, καὶ ὀλίγα ἰχθύδια. (Ⅲ)

*****

Et ait illis Jesus : Quot habetis panes ? At illi dixerunt : Septem, et paucos pisciculos. (Ⅳ)

*****

Et Jésus leur dit: Combien avez-vous de pains? Et ils dirent: Sept, et quelques petits poissons. (Ⅵ)

*****

Et Jésus leur dit : combien avez-vous de pains ? ils lui dirent : Sept, et quelque peu de petits poissons. (Ⅶ)

*****

Et Jésus leur dit: Combien avez-vous de pains? Ils dirent: Sept et quelques petits poissons. (Ⅷ)

*****

15. 35  
Alors il commanda à la foule de s'asseoir par terre,

Alors il fit asseoir la foule par terre, (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀παραγγείλας ⸂τῷ ὄχλῳ⸃ ἀναπεσεῖν ἐπὶ τὴν γῆν (Ⅲ)

*****

Et præcepit turbæ ut discumberent super terram. (Ⅳ)

*****

Et il commanda aux foules de s’asseoir sur la terre. (Ⅵ)

*****

Alors il commanda aux troupes de s’asseoir par terre. (Ⅶ)

*****

Alors il commanda aux foules de s'asseoir à terre. (Ⅷ)

*****

15. 36  
il prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna aux disciples, et les disciples aux foules.

prit les sept pains et les poissons, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, qui les distribuèrent à la foule. (Ⅰ)

*****

⸀ἔλαβεν τοὺς ἑπτὰ ἄρτους καὶ τοὺς ἰχθύας ⸀καὶ εὐχαριστήσας ἔκλασεν καὶ ⸀ἐδίδου τοῖς ⸀μαθηταῖς οἱ δὲ μαθηταὶ ⸂τοῖς ὄχλοις⸃. (Ⅲ)

*****

Et accipiens septem panes, et pisces, et gratias agens, fregit, et dedit discipulis suis, et discipuli dederunt populo. (Ⅳ)

*****

Et ayant pris les sept pains et les poissons, il rendit grâces et les rompit et les donna à ses disciples, et les disciples à la foule. (Ⅵ)

*****

Et ayant pris les sept pains et les poissons, il les rompit après avoir béni Dieu, et les donna à ses Disciples, et les Disciples au peuple. (Ⅶ)

*****

Et ayant pris les sept pains et les poissons, et ayant rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples, et les disciples les donnèrent au peuple. (Ⅷ)

*****

15. 37  
Tous mangèrent et furent rassasiés; et des morceaux qui restaient, on emporta sept corbeilles pleines.

Tous mangèrent et furent rassasiés, et l'on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restaient. (Ⅰ)

*****

καὶ ἔφαγον πάντες καὶ ἐχορτάσθησαν, καὶ ⸂τὸ περισσεῦον τῶν κλασμάτων ἦραν⸃ ἑπτὰ σπυρίδας πλήρεις. (Ⅲ)

*****

Et comederunt omnes, et saturati sunt. Et quod superfuit de fragmentis, tulerunt septem sportas plenas. (Ⅳ)

*****

Et ils mangèrent tous et furent rassasiés; et ils ramassèrent, des morceaux qui étaient de reste, sept corbeilles pleines. (Ⅵ)

*****

Et ils mangèrent tous, et furent rassasiés ; et on remporta du reste des pièces de pain sept corbeilles pleines. (Ⅶ)

*****

Et tous en mangèrent et furent rassasiés; et on emporta sept corbeilles pleines des morceaux qui restèrent. (Ⅷ)

*****

15. 38  
Or ceux qui mangèrent étaient [environ] quatre mille hommes, sans les femmes et les enfants.

Ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans les femmes et les enfants. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ ἐσθίοντες ἦσαν τετρακισχίλιοι ἄνδρες χωρὶς γυναικῶν καὶ παιδίων. (Ⅲ)

*****

Erant autem qui manducaverunt quatuor millia hominum, extra parvulos et mulieres. (Ⅳ)

*****

Or ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, outre les femmes et les enfants. (Ⅵ)

*****

Or ceux qui avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans compter les femmes et les petits enfants. (Ⅶ)

*****

Or, ceux qui en avaient mangé étaient quatre mille hommes, sans compter les femmes et les petits enfants. (Ⅷ)

*****

15. 39  
Après avoir renvoyé les foules, il monta dans la barque et vint au territoire de Magadan.

Ensuite, il renvoya la foule, monta dans la barque, et se rendit dans la contrée de Magadan. (Ⅰ)

*****

καὶ ἀπολύσας τοὺς ὄχλους ἐνέβη εἰς τὸ πλοῖον, καὶ ἦλθεν εἰς τὰ ὅρια ⸀Μαγαδάν. (Ⅲ)

*****

Et, dimissa turba, ascendit in naviculam : et venit in fines Magedan. (Ⅳ)

*****

Et ayant renvoyé les foules, il monta dans une nacelle et vint dans la contrée de Magadan. (Ⅵ)

*****

Et Jésus ayant donné congé aux troupes, monta sur une nacelle, et vint au territoire de Magdala. (Ⅶ)

*****

Alors Jésus, ayant renvoyé le peuple, entra dans une barque, et il vint au territoire de Magdala. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 15

| | | | | | | | | | | | | | 15| | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥