Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(34 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

20. 1  
Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit de grand matin afin d'embaucher des ouvriers pour sa vigne.

Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne. (Ⅰ)

*****

Ὁμοία γάρ ἐστιν ἡ βασιλεία τῶν οὐρανῶν ἀνθρώπῳ οἰκοδεσπότῃ ὅστις ἐξῆλθεν ἅμα πρωῒ μισθώσασθαι ἐργάτας εἰς τὸν ἀμπελῶνα αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Simile est regnum cælorum homini patrifamilias, qui exiit primo mane conducere operarios in vineam suam. (Ⅳ)

*****

Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le point du jour afin de louer des ouvriers pour sa vigne. (Ⅵ)

*****

Car le Royaume des cieux est semblable à un père de famille, qui sortit dès le point du jour afin de louer des ouvriers pour sa vigne. (Ⅶ)

*****

Car le royaume des cieux est semblable à un père de famille, qui sortit dès la pointe du jour, afin de louer des ouvriers pour sa vigne. (Ⅷ)

*****

20. 2  
Etant convenu avec les ouvriers d'un denier par jour, il les envoya à sa vigne.

Il convint avec eux d'un denier par jour, et il les envoya à sa vigne. (Ⅰ)

*****

⸂συμφωνήσας δὲ⸃ μετὰ τῶν ἐργατῶν ἐκ δηναρίου τὴν ἡμέραν ἀπέστειλεν αὐτοὺς εἰς τὸν ἀμπελῶνα αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Conventione autem facta cum operariis ex denario diurno, misit eos in vineam suam. (Ⅳ)

*****

Et étant tombé d’accord avec les ouvriers pour un denier par jour, il les envoya dans sa vigne. (Ⅵ)

*****

Et quand il eut accordé avec les ouvriers à un denier par jour, il les envoya à sa vigne. (Ⅶ)

*****

Et étant convenu avec les ouvriers d'un denier par jour, il les envoya à sa vigne. (Ⅷ)

*****

20. 3  
Il sortit vers la troisième heure, en vit d'autres qui se tenaient sur la place sans rien faire,

Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐξελθὼν περὶ τρίτην ὥραν εἶδεν ἄλλους ἑστῶτας ἐν τῇ ἀγορᾷ ἀργούς· (Ⅲ)

*****

Et egressus circa horam tertiam, vidit alios stantes in foro otiosos, (Ⅳ)

*****

Et sortant vers la troisième heure, il en vit d’autres qui étaient sur la place du marché à ne rien faire; (Ⅵ)

*****

Puis étant sorti sur les trois heures, il en vit d’autres qui étaient au marché, sans rien faire ; (Ⅶ)

*****

Il sortit encore vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire, (Ⅷ)

*****

20. 4  
et leur dit : " Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste. "

Il leur dit: Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκείνοις εἶπεν· Ὑπάγετε καὶ ὑμεῖς εἰς τὸν ἀμπελῶνα, καὶ ὃ ἐὰν ᾖ δίκαιον δώσω ὑμῖν· (Ⅲ)

*****

et dixit illis : Ite et vos in vineam meam, et quod justum fuerit dabo vobis. (Ⅳ)

*****

et il dit à ceux-ci: Allez, vous aussi, dans la vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste; (Ⅵ)

*****

Auxquels il dit : allez-vous-en aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable. (Ⅷ)

*****

20. 5  
Et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et la neuvième heure, et fit la même chose.

Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ ἀπῆλθον. ⸀πάλιν ἐξελθὼν περὶ ἕκτην καὶ ἐνάτην ὥραν ἐποίησεν ὡσαύτως. (Ⅲ)

*****

Illi autem abierunt. Iterum autem exiit circa sextam et nonam horam : et fecit similiter. (Ⅳ)

*****

et ils s’en allèrent. Sortant encore vers la sixième heure et vers la neuvième heure, il fit de même. (Ⅵ)

*****

Et ils y allèrent. Puis il sortit encore environ sur les six heures, et sur les neuf heures, et il en fit de même. (Ⅶ)

*****

Et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et la neuvième heure, et fit la même chose. (Ⅷ)

*****

20. 6  
Etant sorti vers la onzième (heure), il en trouva d'autres qui stationnaient, et il leur dit : " Pourquoi stationnez-vous ici toute la journée sans rien faire? "

Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient sur la place, et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire? (Ⅰ)

*****

περὶ δὲ τὴν ⸀ἑνδεκάτην ἐξελθὼν εὗρεν ἄλλους ⸀ἑστῶτας, καὶ λέγει αὐτοῖς· Τί ὧδε ἑστήκατε ὅλην τὴν ἡμέραν ἀργοί; (Ⅲ)

*****

Circa undecimam vero exiit, et invenit alios stantes, et dicit illis : Quid hic statis tota die otiosi ? (Ⅳ)

*****

Et sortant vers la onzième heure, il en trouva d’autres qui étaient là; et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire? (Ⅵ)

*****

Et étant sorti sur les onze heures, il en trouva d’autres qui étaient sans rien faire, auxquels il dit : pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire ? (Ⅶ)

*****

Et vers la onzième heure, il sortit et en trouva d'autres qui étaient sans rien faire, et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire? (Ⅷ)

*****

20. 7  
Ils lui disent : " C'est que personne ne nous a embauchés. " Il leur dit : " Allez, vous aussi, à la vigne. "

Ils lui répondirent: C'est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il. (Ⅰ)

*****

λέγουσιν αὐτῷ· Ὅτι οὐδεὶς ἡμᾶς ἐμισθώσατο. λέγει αὐτοῖς· Ὑπάγετε καὶ ὑμεῖς εἰς τὸν ⸀ἀμπελῶνα. (Ⅲ)

*****

Dicunt ei : Quia nemo nos conduxit. Dicit illis : Ite et vos in vineam meam. (Ⅳ)

*****

Ils lui disent: Parce que personne ne nous a engagés. Il leur dit: Allez, vous aussi, dans la vigne, et vous recevrez ce qui sera juste. (Ⅵ)

*****

Ils lui répondirent : parce que personne ne nous a loués. Et il leur dit : allez-vous-en aussi à ma vigne, et vous recevrez ce qui sera raisonnable. (Ⅶ)

*****

Ils lui répondirent: Parce que personne ne nous a loués. Il leur dit: Allez, vous aussi, à ma vigne, et vous recevrez ce qui sera raisonnable. (Ⅷ)

*****

20. 8  
Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant : " Appelle les ouvriers et paie-leur le salaire, en commençant par les derniers jusqu'aux premiers. "

Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers. (Ⅰ)

*****

ὀψίας δὲ γενομένης λέγει ὁ κύριος τοῦ ἀμπελῶνος τῷ ἐπιτρόπῳ αὐτοῦ· Κάλεσον τοὺς ἐργάτας καὶ ἀπόδος ⸀αὐτοῖς τὸν μισθὸν ἀρξάμενος ἀπὸ τῶν ἐσχάτων ἕως τῶν πρώτων. (Ⅲ)

*****

Cum sero autem factum esset, dicit dominus vineæ procuratori suo : Voca operarios, et redde illis mercedem incipiens a novissimis usque ad primos. (Ⅳ)

*****

Et le soir étant venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et paye-leur leur salaire, en commençant depuis les derniers jusqu’aux premiers. (Ⅵ)

*****

Et le soir étant venu, le maître de la vigne dit à celui qui avait la charge de ses affaires : appelle les ouvriers, et leur paye leur salaire, en commençant depuis les derniers jusques aux premiers. (Ⅶ)

*****

Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et leur paye leur salaire, en allant des derniers jusqu'aux premiers. (Ⅷ)

*****

20. 9  
Ceux de la onzième heure vinrent et reçurent chacun un denier.

Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier. (Ⅰ)

*****

⸂καὶ ἐλθόντες⸃ οἱ περὶ τὴν ἑνδεκάτην ὥραν ἔλαβον ἀνὰ δηνάριον. (Ⅲ)

*****

Cum venissent ergo qui circa undecimam horam venerant, acceperunt singulos denarios. (Ⅳ)

*****

Et lorsque ceux qui avaient été engagés vers la onzième heure furent venus, ils reçurent chacun un denier; (Ⅵ)

*****

Alors ceux qui avaient été loués vers les onze heures étant venus, ils reçurent chacun un denier. (Ⅶ)

*****

Et ceux de la onzième heure, étant venus, reçurent chacun un denier. (Ⅷ)

*****

20. 10  
Quand vinrent les premiers, ils pensèrent qu'ils recevraient davantage; mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier.

Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage; mais ils reçurent aussi chacun un denier. (Ⅰ)

*****

⸂καὶ ἐλθόντες⸃ οἱ πρῶτοι ἐνόμισαν ὅτι ⸀πλεῖον λήμψονται· καὶ ἔλαβον ⸂τὸ ἀνὰ δηνάριον καὶ αὐτοί⸃. (Ⅲ)

*****

Venientes autem et primi, arbitrati sunt quod plus essent accepturi : acceperunt autem et ipsi singulos denarios. (Ⅳ)

*****

et quand les premiers furent venus, ils croyaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier. (Ⅵ)

*****

Or quand les premiers furent venus ils croyaient recevoir davantage, mais ils reçurent aussi chacun un denier. (Ⅶ)

*****

Les premiers, étant aussi venus, s'attendaient à recevoir davantage; mais ils reçurent aussi chacun un denier. (Ⅷ)

*****

20. 11  
En le recevant, ils murmuraient contre le maître de maison, disant :

En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison, (Ⅰ)

*****

λαβόντες δὲ ἐγόγγυζον κατὰ τοῦ οἰκοδεσπότου (Ⅲ)

*****

Et accipientes murmurabant adversus patremfamilias, (Ⅳ)

*****

Et l’ayant reçu, ils murmuraient contre le maître de maison, (Ⅵ)

*****

Et l’ayant reçu, ils murmuraient contre le père de famille, (Ⅶ)

*****

Et l'ayant reçu, ils murmuraient contre le père de famille, (Ⅷ)

*****

20. 12  
" Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les as traités comme nous, qui avons porté le poids du jour et la chaleur. "

et dirent: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur. (Ⅰ)

*****

⸀λέγοντες· Οὗτοι οἱ ἔσχατοι μίαν ὥραν ἐποίησαν, καὶ ἴσους ⸂αὐτοὺς ἡμῖν⸃ ἐποίησας τοῖς βαστάσασι τὸ βάρος τῆς ἡμέρας καὶ τὸν καύσωνα. (Ⅲ)

*****

dicentes : Hi novissimi una hora fecerunt, et pares illos nobis fecisti, qui portavimus pondus diei, et æstus. (Ⅳ)

*****

disant: Ces derniers n’ont travaillé qu’une heure, et tu les as faits égaux à nous qui avons porté le faix du jour et la chaleur. (Ⅵ)

*****

En disant : ces derniers n’ont travaillé qu’une heure, et tu les as faits égaux à nous, qui avons porté le faix du jour, et la chaleur. (Ⅶ)

*****

En disant: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les as égalés à nous qui avons supporté le poids du jour et la chaleur. (Ⅷ)

*****

20. 13  
Mais lui, s'adressant à l'un d'eux, répondit : " Ami, je ne te fais point d'injustice : n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier?

Il répondit à l'un d'eux: Mon ami, je ne te fais pas tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς ⸂ἑνὶ αὐτῶν εἶπεν⸃· Ἑταῖρε, οὐκ ἀδικῶ σε· οὐχὶ δηναρίου συνεφώνησάς μοι; (Ⅲ)

*****

At ille respondens uni eorum, dixit : Amice, non facio tibi injuriam : nonne ex denario convenisti mecum ? (Ⅳ)

*****

Et lui, répondant, dit à l’un d’entre eux: Mon ami, je ne te fais pas tort: n’es-tu pas tombé d’accord avec moi pour un denier? (Ⅵ)

*****

Et il répondit à l’un d’eux, et lui dit : mon ami, je ne te fais point de tort, n’as-tu pas accordé avec moi à un denier ? (Ⅶ)

*****

Mais il répondit et dit à l'un d'eux: Mon ami, je ne te fais point de tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier? (Ⅷ)

*****

20. 14  
Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.

Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi. (Ⅰ)

*****

ἆρον τὸ σὸν καὶ ὕπαγε· θέλω δὲ τούτῳ τῷ ἐσχάτῳ δοῦναι ὡς καὶ σοί· (Ⅲ)

*****

Tolle quod tuum est, et vade : volo autem et huic novissimo dare sicut et tibi. (Ⅳ)

*****

Prends ce qui est à toi et va-t’en. Mais je veux donner à ce dernier autant qu’à toi. (Ⅵ)

*****

Prends ce qui est à toi, et t’en va ; mais si je veux donner à ce dernier autant qu’à toi, (Ⅶ)

*****

Prends ce qui est à toi, et t'en va. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi. (Ⅷ)

*****

20. 15  
Ne m'est-il pas permis de faire en mes affaires ce que je veux? Ou ton œil sera-t-il mauvais parce que, moi, je suis bon?

Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux? Ou vois-tu de mauvais oeil que je sois bon? - (Ⅰ)

*****

⸀οὐκ ἔξεστίν μοι ⸂ὃ θέλω ποιῆσαι⸃ ἐν τοῖς ἐμοῖς; ⸀ἢ ὁ ὀφθαλμός σου πονηρός ἐστιν ὅτι ἐγὼ ἀγαθός εἰμι; (Ⅲ)

*****

Aut non licet mihi quod volo, facere ? an oculus tuus nequam est, quia ego bonus sum ? (Ⅳ)

*****

Ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux de ce qui est mien? Ton œil est-il méchant, parce que moi, je suis bon? (Ⅵ)

*****

Ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux de mes biens ? ton œil est-il malin de ce que je suis bon ? (Ⅶ)

*****

Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de ce qui est à moi? Ton œil est-il méchant parce que je suis bon? (Ⅷ)

*****

20. 16  
Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers derniers; car il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus."

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers. (Ⅰ)

*****

οὕτως ἔσονται οἱ ἔσχατοι πρῶτοι καὶ οἱ πρῶτοι ⸀ἔσχατοι. (Ⅲ)

*****

Sic erunt novissimi primi, et primi novissimi. Multi enim sunt vocati, pauci vero electi.\ (Ⅳ)

*****

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers les derniers, car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. (Ⅵ)

*****

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers, car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. (Ⅶ)

*****

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers; car il y en a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. (Ⅷ)

*****

20. 17  
Comme Jésus allait monter à Jérusalem, il prit à part les Douze et leur dit en chemin :

Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples, et il leur dit en chemin: (Ⅰ)

*****

⸂Καὶ ἀναβαίνων ὁ⸃ Ἰησοῦς εἰς Ἱεροσόλυμα παρέλαβεν τοὺς δώδεκα ⸀μαθητὰς κατ’ ἰδίαν, ⸂καὶ ἐν τῇ ὁδῷ⸃ εἶπεν αὐτοῖς· (Ⅲ)

*****

Et ascendens Jesus Jerosolymam, assumpsit duodecim discipulos secreto, et ait illis : (Ⅳ)

*****

Et Jésus, montant à Jérusalem, prit à part sur le chemin les douze disciples, et leur dit: (Ⅵ)

*****

Et Jésus montant à Jérusalem, prit à part sur le chemin ses douze Disciples, et leur dit : (Ⅶ)

*****

Et Jésus, montant à Jérusalem, prit à part sur le chemin ses douze disciples, et leur dit: (Ⅷ)

*****

20. 18  
" Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, et ils le condamneront à mort,

Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, (Ⅰ)

*****

Ἰδοὺ ἀναβαίνομεν εἰς Ἱεροσόλυμα, καὶ ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου παραδοθήσεται τοῖς ἀρχιερεῦσιν καὶ γραμματεῦσιν, καὶ κατακρινοῦσιν αὐτὸν θανάτῳ, (Ⅲ)

*****

Ecce ascendimus Jerosolymam, et Filius hominis tradetur principibus sacerdotum, et scribis, et condemnabunt eum morte, (Ⅳ)

*****

Voici, nous montons à Jérusalem, et le fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes, et ils le condamneront à mort; (Ⅵ)

*****

Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux Sacrificateurs et aux Scribes, et ils le condamneront à la mort. (Ⅶ)

*****

Nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes, et ils le condamneront à la mort, (Ⅷ)

*****

20. 19  
et ils le livreront aux Gentils pour être bafoué, flagellé et crucifié; et il ressuscitera le troisième jour. "

et ils le livreront aux païens, pour qu'ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient; et le troisième jour il ressuscitera. (Ⅰ)

*****

καὶ παραδώσουσιν αὐτὸν τοῖς ἔθνεσιν εἰς τὸ ἐμπαῖξαι καὶ μαστιγῶσαι καὶ σταυρῶσαι, καὶ τῇ τρίτῃ ἡμέρᾳ ⸀ἐγερθήσεται. (Ⅲ)

*****

et tradent eum gentibus ad illudendum, et flagellandum, et crucifigendum, et tertia die resurget.\ (Ⅳ)

*****

et ils le livreront aux nations pour s’en moquer, et le fouetter, et le crucifier; et le troisième jour il ressuscitera. (Ⅵ)

*****

Ils le livreront aux Gentils pour s’en moquer, le fouetter, et le crucifier ; mais le troisième jour il ressuscitera. (Ⅶ)

*****

Et ils le livreront aux gentils, pour être moqué, et fouetté et crucifié; mais il ressuscitera le troisième jour. (Ⅷ)

*****

20. 20  
Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de lui avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande;

Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande. (Ⅰ)

*****

Τότε προσῆλθεν αὐτῷ ἡ μήτηρ τῶν υἱῶν Ζεβεδαίου μετὰ τῶν υἱῶν αὐτῆς προσκυνοῦσα καὶ αἰτοῦσά τι ⸀παρ’ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Tunc accessit ad eum mater filiorum Zebedæi cum filiis suis, adorans et petens aliquid ab eo. (Ⅳ)

*****

Alors la mère des fils de Zébédée vint à lui avec ses fils, lui rendant hommage et lui demandant quelque chose. (Ⅵ)

*****

Alors la mère des fils de Zébédée vint à lui avec ses fils, se prosternant, et lui demandant une grâce. (Ⅶ)

*****

Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de lui avec ses fils, et se prosterna pour lui demander quelque chose. (Ⅷ)

*****

20. 21  
Il lui dit : " Que voulez-vous? " Elle lui dit : " Ordonnez que mes deux fils, que voici, siègent l'un à votre droite, l'autre à votre gauche, dans votre royaume. "

Il lui dit: Que veux-tu? Ordonne, lui dit-elle, que mes deux fils, que voici, soient assis, dans ton royaume, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν αὐτῇ· Τί θέλεις; λέγει αὐτῷ· Εἰπὲ ἵνα καθίσωσιν οὗτοι οἱ δύο υἱοί μου εἷς ἐκ δεξιῶν ⸀σου καὶ εἷς ἐξ εὐωνύμων σου ἐν τῇ βασιλείᾳ σου. (Ⅲ)

*****

Qui dixit ei : Quid vis ? Ait illi : Dic ut sedeant hi duo filii mei, unus ad dexteram tuam, et unus ad sinistram in regno tuo. (Ⅳ)

*****

Et il lui dit: Que veux-tu? Elle lui dit: Ordonne que mes deux fils que voici, s’asseyent, l’un à ta droite et l’un à ta gauche, dans ton royaume. (Ⅵ)

*****

Et il lui dit : que veux-tu ? Elle lui dit : ordonne que mes deux fils, qui sont ici, soient assis l’un à ta main droite, et l’autre à ta gauche dans ton Royaume. (Ⅶ)

*****

Et il lui dit: Que veux-tu? Elle lui dit: Ordonne que mes deux fils, qui sont ici, soient assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ton royaume. (Ⅷ)

*****

20. 22  
Jésus répondit : " Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que, moi, je dois boire? — Nous le pouvons, " lui dirent-ils.

Jésus répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire? Nous le pouvons, dirent-ils. (Ⅰ)

*****

ἀποκριθεὶς δὲ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν· Οὐκ οἴδατε τί αἰτεῖσθε· δύνασθε πιεῖν τὸ ποτήριον ὃ ἐγὼ μέλλω ⸀πίνειν; λέγουσιν αὐτῷ· Δυνάμεθα. (Ⅲ)

*****

Respondens autem Jesus, dixit : Nescitis quid petatis. Potestis bibere calicem, quem ego bibiturus sum ? Dicunt ei : Possumus. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, répondant, dit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que moi, je vais boire? Ils lui disent: Nous le pouvons. (Ⅵ)

*****

Et Jésus répondit et dit : vous ne savez ce que vous demandez, pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé ; ils lui répondirent : nous le pouvons. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus, répondant, leur dit: vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé? Ils lui dirent: Nous le pouvons. (Ⅷ)

*****

20. 23  
Il leur dit : " Vous boirez, en effet, mon calice; quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder; c'est pour ceux pour qui mon Père l'a préparé. "

Et il leur répondit: Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d'être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a réservé. (Ⅰ)

*****

⸀λέγει αὐτοῖς· Τὸ μὲν ποτήριόν μου ⸀πίεσθε, τὸ δὲ καθίσαι ἐκ δεξιῶν μου καὶ ἐξ ⸀εὐωνύμων οὐκ ἔστιν ⸀ἐμὸν δοῦναι, ἀλλ’ οἷς ἡτοίμασται ὑπὸ τοῦ πατρός μου. (Ⅲ)

*****

Ait illis : Calicem quidem meum bibetis : sedere autem ad dexteram meam vel sinistram non est meum dare vobis, sed quibus paratum est a Patre meo. (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: Vous boirez bien ma coupe; mais de s’asseoir à ma droite et à ma gauche, n’est pas à moi pour le donner, sinon à ceux pour lesquels cela est préparé par mon Père. (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : il est vrai que vous boirez ma coupe, et que vous serez baptisés du baptême dont je serai baptisé ; mais d’être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n’est point à moi de le donner, mais [il sera donné] à ceux à qui cela est destiné par mon Père. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Il est vrai que vous boirez ma coupe, et que vous serez baptisés du baptême dont je serai baptisé; mais d'être assis à ma droite et à ma gauche, ce n'est pas à moi à l'accorder; cela ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a destiné. (Ⅷ)

*****

20. 24  
Ayant entendu cela, les dix autres s'indignèrent contre les deux frères.

Les dix, ayant entendu cela, furent indignés contre les deux frères. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἀκούσαντες οἱ δέκα ἠγανάκτησαν περὶ τῶν δύο ἀδελφῶν. (Ⅲ)

*****

Et audientes decem, indignati sunt de duobus fratribus. (Ⅳ)

*****

Et les dix, l’ayant entendu, furent indignés à l’égard des deux frères. (Ⅵ)

*****

Les dix [autres Disciples] ayant ouï cela, furent indignés contre les deux frères. (Ⅶ)

*****

Les dix autres, ayant entendu cela, furent indignés contre ces deux frères. (Ⅷ)

*****

20. 25  
Mais Jésus les appela et dit : " Vous savez que les chefs des nations leur commandent en maîtres, et que les grands exercent leur empire sur elles.

Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Ἰησοῦς προσκαλεσάμενος αὐτοὺς εἶπεν· Οἴδατε ὅτι οἱ ἄρχοντες τῶν ἐθνῶν κατακυριεύουσιν αὐτῶν καὶ οἱ μεγάλοι κατεξουσιάζουσιν αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Jesus autem vocavit eos ad se, et ait : Scitis quia principes gentium dominantur eorum : et qui majores sunt, potestatem exercent in eos. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, les ayant appelés auprès de lui, dit: Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles, et que les grands usent d’autorité sur elles. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus les ayant appelés, leur dit : vous savez que les Princes des nations les maîtrisent, et que les Grands usent d’autorité sur elles. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, les ayant appelés, leur dit: Vous savez que les princes des nations les dominent, et que les grands leur commandent avec autorité. (Ⅷ)

*****

20. 26  
Il n'en sera pas ainsi parmi vous; au contraire, celui qui voudra devenir grand, parmi vous, se fera votre serviteur;

Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur; (Ⅰ)

*****

οὐχ οὕτως ⸀ἔσται ἐν ὑμῖν· ἀλλ’ ὃς ⸀ἂν θέλῃ ἐν ὑμῖν μέγας γενέσθαι ἔσται ὑμῶν διάκονος, (Ⅲ)

*****

Non ita erit inter vos : sed quicumque voluerit inter vos major fieri, sit vester minister : (Ⅳ)

*****

Il n’en sera pas ainsi parmi vous; mais quiconque voudra devenir grand parmi vous sera votre serviteur; (Ⅵ)

*****

Mais il n’en sera pas ainsi entre vous : au contraire, quiconque voudra être grand entre vous, qu’il soit votre serviteur. (Ⅶ)

*****

Mais il n'en doit pas être ainsi parmi vous; au contraire, quiconque voudra être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur. (Ⅷ)

*****

20. 27  
et celui qui voudra, parmi vous, être premier, se fera votre esclave.

et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. (Ⅰ)

*****

καὶ ὃς ⸀ἂν θέλῃ ἐν ὑμῖν εἶναι πρῶτος ⸀ἔσται ὑμῶν δοῦλος· (Ⅲ)

*****

et qui voluerit inter vos primus esse, erit vester servus. (Ⅳ)

*****

et quiconque voudra être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave; (Ⅵ)

*****

Et quiconque voudra être le premier entre vous, qu’il soit votre serviteur. (Ⅶ)

*****

Et quiconque voudra être le premier entre vous, qu'il soit votre esclave, (Ⅷ)

*****

20. 28  
C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup. "

C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. (Ⅰ)

*****

ὥσπερ ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου οὐκ ἦλθεν διακονηθῆναι ἀλλὰ διακονῆσαι καὶ δοῦναι τὴν ψυχὴν αὐτοῦ λύτρον ἀντὶ πολλῶν. (Ⅲ)

*****

Sicut Filius hominis non venit ministrari, sed ministrare, et dare animam suam redemptionem pro multis.\ (Ⅳ)

*****

de même que le fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour plusieurs. (Ⅵ)

*****

De même que le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et afin de donner sa vie en rançon pour plusieurs. (Ⅶ)

*****

Comme le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour plusieurs. (Ⅷ)

*****

20. 29  
Comme ils sortaient de Jéricho, une foule nombreuse le suivit.

Lorsqu'ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐκπορευομένων αὐτῶν ἀπὸ Ἰεριχὼ ἠκολούθησεν αὐτῷ ὄχλος πολύς. (Ⅲ)

*****

Et egredientibus illis ab Jericho, secuta est eum turba multa, (Ⅳ)

*****

Et comme ils sortaient de Jéricho, une grande foule le suivit. (Ⅵ)

*****

Et comme ils partaient de Jéricho, une grande troupe le suivit. (Ⅶ)

*****

Et comme ils partaient de Jérico, une grande foule le suivit. (Ⅷ)

*****

20. 30  
Et voici que deux aveugles, assis sur le bord du chemin, entendant dire que Jésus passait, se mirent à crier : " Seigneur, ayez pitié de nous, fils de David ! "

Et voici, deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait, et crièrent: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David! (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ δύο τυφλοὶ καθήμενοι παρὰ τὴν ὁδόν, ἀκούσαντες ὅτι Ἰησοῦς παράγει, ἔκραξαν λέγοντες· ⸂Κύριε, ἐλέησον ἡμᾶς⸃, ⸀υἱὸς Δαυίδ. (Ⅲ)

*****

et ecce duo cæci sedentes secus viam audierunt quia Jesus transiret : et clamaverunt, dicentes : Domine, miserere nostri, fili David. (Ⅳ)

*****

Et voici, deux aveugles assis sur le bord du chemin, ayant ouï que Jésus passait, s’écrièrent, disant: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David. (Ⅵ)

*****

Et voici, deux aveugles qui étaient assis au bord du chemin, ayant ouï que Jésus passait, crièrent, en disant : Seigneur, Fils de David ! aie pitié de nous ! (Ⅶ)

*****

Et deux aveugles qui étaient assis près du chemin, ayant entendu que Jésus passait, crièrent en disant: Seigneur, Fils de David, aie pitié de nous! (Ⅷ)

*****

20. 31  
La foule les gourmanda pour les faire taire; mais eux crièrent plus fort, disant : " Seigneur, ayez pitié de nous, fils de David ! "

La foule les reprenait, pour les faire taire; mais ils crièrent plus fort: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David! (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ὄχλος ἐπετίμησεν αὐτοῖς ἵνα σιωπήσωσιν· οἱ δὲ μεῖζον ⸀ἔκραξαν λέγοντες· ⸂Κύριε, ἐλέησον ἡμᾶς⸃, ⸀υἱὸς Δαυίδ. (Ⅲ)

*****

Turba autem increpabat eos ut tacerent. At illi magis clamabant, dicentes : Domine, miserere nostri, fili David. (Ⅳ)

*****

Et la foule les reprit, afin qu’ils se tussent; mais ils criaient plus fort, disant: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David. (Ⅵ)

*****

Et la troupe les reprit, afin qu’ils se tussent ; mais ils criaient encore plus fort : Seigneur, Fils de David ! aie pitié de nous ! (Ⅶ)

*****

Et le peuple les reprit, pour les faire taire; mais ils criaient plus fort: Seigneur, Fils de David, aie pitié de nous! (Ⅷ)

*****

20. 32  
Jésus, s'étant arrêté, les appela et dit : " Que voulez-vous que je vous fasse?

Jésus s'arrêta, les appela, et dit: Que voulez-vous que je vous fasse? (Ⅰ)

*****

καὶ στὰς ὁ Ἰησοῦς ἐφώνησεν αὐτοὺς καὶ εἶπεν· Τί θέλετε ποιήσω ὑμῖν; (Ⅲ)

*****

Et stetit Jesus, et vocavit eos, et ait : Quid vultis ut faciam vobis ? (Ⅳ)

*****

Et Jésus, s’arrêtant, les appela et dit: Que voulez-vous que je vous fasse? (Ⅵ)

*****

Et Jésus s’arrêtant, les appela, et leur dit : que voulez-vous que je vous fasse ? (Ⅶ)

*****

Et Jésus, s'arrêtant, les appela et leur dit: Que voulez-vous que je vous fasse? (Ⅷ)

*****

20. 33  
Seigneur, lui dirent-ils, que nos yeux s'ouvrent ! "

Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux s'ouvrent. (Ⅰ)

*****

λέγουσιν αὐτῷ· Κύριε, ἵνα ⸂ἀνοιγῶσιν οἱ ὀφθαλμοὶ ἡμῶν⸃. (Ⅲ)

*****

Dicunt illi : Domine, ut aperiantur oculi nostri. (Ⅳ)

*****

Ils lui disent: Seigneur, que nos yeux soient ouverts. (Ⅵ)

*****

Ils lui dirent : Seigneur, que nos yeux soient ouverts. (Ⅶ)

*****

Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux soient ouverts. (Ⅷ)

*****

20. 34  
Emu de compassion, Jésus toucha leurs yeux, et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et ils le suivirent.

Ému de compassion, Jésus toucha leurs yeux; et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et le suivirent. (Ⅰ)

*****

σπλαγχνισθεὶς δὲ ὁ Ἰησοῦς ἥψατο τῶν ⸀ὀμμάτων αὐτῶν, καὶ εὐθέως ⸀ἀνέβλεψαν καὶ ἠκολούθησαν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Misertus autem eorum Jesus, tetigit oculos eorum. Et confestim viderunt, et secuti sunt eum. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, ému de compassion, toucha leurs yeux; et aussitôt leurs yeux recouvrèrent la vue; et ils le suivirent. (Ⅵ)

*****

Et Jésus étant ému de compassion, toucha leurs yeux, et incontinent leurs yeux recouvrèrent la vue ; et ils le suivirent. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, ému de compassion, toucha leurs yeux, et aussitôt ils virent, et ils le suivirent. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 20

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | 20| | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥