Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(50 Verses | Page 1 / 2)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

12. 1  
En ce temps-là, Jésus traversait des moissons un jour de sabbat. Ses disciples, ayant faim, se mirent à arracher des épis et à manger.

En ce temps-là, Jésus traversa des champs de blé un jour de sabbat. Ses disciples, qui avaient faim, se mirent à arracher des épis et à manger. (Ⅰ)

*****

Ἐν ἐκείνῳ τῷ καιρῷ ἐπορεύθη ὁ Ἰησοῦς τοῖς σάββασιν διὰ τῶν σπορίμων· οἱ δὲ μαθηταὶ αὐτοῦ ἐπείνασαν καὶ ἤρξαντο τίλλειν στάχυας καὶ ἐσθίειν. (Ⅲ)

*****

In illo tempore abiit Jesus per sata sabbato : discipuli autem ejus esurientes cœperunt vellere spicas, et manducare. (Ⅳ)

*****

En ce temps-là, Jésus allait par les blés, un jour de sabbat; et ses disciples avaient faim, et se mirent à arracher des épis et à manger. (Ⅵ)

*****

En ce temps-là Jésus allait par des blés un jour de Sabbat, et ses Disciples ayant faim se mirent à arracher des épis, et à les manger. (Ⅶ)

*****

En ce temps-là, Jésus passait par des blés un jour de sabbat; et ses disciples, ayant faim, se mirent à arracher des épis et à en manger. (Ⅷ)

*****

12. 2  
Les Pharisiens, voyant cela, lui dirent : " Vos disciples font une chose qu'il n'est pas permis de faire un jour de sabbat. "

Les pharisiens, voyant cela, lui dirent: Voici, tes disciples font ce qu'il n'est pas permis de faire pendant le sabbat. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ Φαρισαῖοι ἰδόντες εἶπαν αὐτῷ· Ἰδοὺ οἱ μαθηταί σου ποιοῦσιν ὃ οὐκ ἔξεστιν ποιεῖν ἐν σαββάτῳ. (Ⅲ)

*****

Pharisæi autem videntes, dixerunt ei : Ecce discipuli tui faciunt quod non licet facere sabbatis. (Ⅳ)

*****

Et les pharisiens voyant cela, lui dirent: Voilà, tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire en un jour de sabbat. (Ⅵ)

*****

Et les Pharisiens voyant cela, lui dirent : voilà, tes Disciples font une chose qu’il n’est pas permis de faire le jour du Sabbat. (Ⅶ)

*****

Les pharisiens, voyant cela, lui dirent: Voilà tes disciples qui font ce qu'il n'est pas permis de faire le jour du sabbat. (Ⅷ)

*****

12. 3  
Mais il leur dit : " N'avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, ainsi que ceux qui étaient avec lui :

Mais Jésus leur répondit: N'avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui; (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν αὐτοῖς· Οὐκ ἀνέγνωτε τί ἐποίησεν Δαυὶδ ὅτε ⸀ἐπείνασεν καὶ οἱ μετ’ αὐτοῦ; (Ⅲ)

*****

At ille dixit eis : Non legistis quid fecerit David, quando esuriit, et qui cum eo erant : (Ⅳ)

*****

Mais il leur dit: N’avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, et ceux qui étaient avec lui; (Ⅵ)

*****

Mais il leur dit : n’avez-vous point lu ce que fit David quand il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ? (Ⅶ)

*****

Mais il leur dit: N'avez-vous pas lu ce que fit David ayant faim, tant lui que ceux qui étaient avec lui, (Ⅷ)

*****

12. 4  
comme il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu'il ne lui était pas permis de manger, non plus qu'à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls?

comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu'il ne lui était pas permis de manger, non plus qu'à ceux qui étaient avec lui, et qui étaient réservés aux sacrificateurs seuls? (Ⅰ)

*****

πῶς εἰσῆλθεν εἰς τὸν οἶκον τοῦ θεοῦ καὶ τοὺς ἄρτους τῆς προθέσεως ⸂ἔφαγον, ὃ⸃ οὐκ ἐξὸν ἦν αὐτῷ φαγεῖν οὐδὲ τοῖς μετ’ αὐτοῦ, εἰ μὴ τοῖς ἱερεῦσιν μόνοις; (Ⅲ)

*****

quomodo intravit in domum Dei, et panes propositionis comedit, quos non licebat ei edere, neque his qui cum eo erant, nisi solis sacerdotibus ? (Ⅳ)

*****

comment il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux sacrificateurs seuls? (Ⅵ)

*****

Comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, lesquels il ne lui était pas permis de manger, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux Sacrificateurs seulement ? (Ⅶ)

*****

Comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, dont il n'était pas permis de manger, ni à lui, ni à ceux qui étaient avec lui, mais aux seuls sacrificateurs? (Ⅷ)

*****

12. 5  
Ou n'avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtes, dans le temple violent le sabbat sans se rentre coupables?

Ou, n'avez-vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables? (Ⅰ)

*****

ἢ οὐκ ἀνέγνωτε ἐν τῷ νόμῳ ὅτι τοῖς σάββασιν οἱ ἱερεῖς ἐν τῷ ἱερῷ τὸ σάββατον βεβηλοῦσιν καὶ ἀναίτιοί εἰσιν; (Ⅲ)

*****

aut non legistis in lege quia sabbatis sacerdotes in templo sabbatum violant, et sine crimine sunt ? (Ⅳ)

*****

Ou n’avez-vous pas lu dans la loi, que, le jour de sabbat, les sacrificateurs dans le temple profanent le sabbat et ne sont pas coupables? (Ⅵ)

*****

Ou n’avez-vous point lu dans la Loi, qu’aux jours du Sabbat les Sacrificateurs violent le Sabbat dans le Temple, et ils n’en sont point coupables ? (Ⅶ)

*****

Ou n'avez-vous pas lu dans la loi que les sacrificateurs, au jour du sabbat, violent le sabbat dans le temple, sans être coupables? (Ⅷ)

*****

12. 6  
Or, je vous dis qu'il y a ici plus grand que le temple.

Or, je vous le dis, il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (Ⅰ)

*****

λέγω δὲ ὑμῖν ὅτι τοῦ ἱεροῦ μεῖζόν ἐστιν ὧδε. (Ⅲ)

*****

Dico autem vobis, quia templo major est hic. (Ⅳ)

*****

Mais je vous dis qu’il y a ici quelque chose de plus grand que le temple. (Ⅵ)

*****

Or je vous dis, qu’il y a ici [quelqu’un qui est] plus grand que le Temple. (Ⅶ)

*****

Or, je vous dis qu'il y a ici quelqu'un qui est plus grand que le temple. (Ⅷ)

*****

12. 7  
Si vous aviez compris ce que veut dire : Je veux la miséricorde et non le sacrifice, vous n'auriez pas condamné des innocents.

Si vous saviez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices, vous n'auriez pas condamné des innocents. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ ἐγνώκειτε τί ἐστιν· Ἔλεος θέλω καὶ οὐ θυσίαν, οὐκ ἂν κατεδικάσατε τοὺς ἀναιτίους. (Ⅲ)

*****

Si autem sciretis, quid est : Misericordiam volo, et non sacrificium : numquam condemnassetis innocentes : (Ⅳ)

*****

Et si vous aviez connu ce que c’est que: «Je veux miséricorde et non pas sacrifice», vous n’auriez pas condamné ceux qui ne sont pas coupables. (Ⅵ)

*****

Mais si vous saviez ce que signifient ces paroles : je veux miséricorde, et non pas sacrifice, vous n’auriez pas condamné ceux qui ne sont point coupables. (Ⅶ)

*****

Que si vous saviez ce que signifie: Je veux la miséricorde, et non pas le sacrifice, vous n'auriez pas condamné des innocents. (Ⅷ)

*****

12. 8  
En effet le Fils de l'homme est maître du sabbat. "

Car le Fils de l'homme est maître du sabbat. (Ⅰ)

*****

κύριος γάρ ἐστιν τοῦ σαββάτου ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου. (Ⅲ)

*****

dominus enim est Filius hominis etiam sabbati.\ (Ⅳ)

*****

Car le fils de l’homme est seigneur du sabbat. (Ⅵ)

*****

Car le Fils de l’homme est Seigneur même du Sabbat. (Ⅶ)

*****

Car le Fils de l'homme est maître même du sabbat. (Ⅷ)

*****

12. 9  
Et, ayant quitté ce lieu, il s'en vint à leur synagogue.

Étant parti de là, Jésus entra dans la synagogue. (Ⅰ)

*****

Καὶ μεταβὰς ἐκεῖθεν ἦλθεν εἰς τὴν συναγωγὴν αὐτῶν· (Ⅲ)

*****

Et cum inde transisset, venit in synagogam eorum. (Ⅳ)

*****

Et étant parti de là, il vint dans leur synagogue. (Ⅵ)

*****

Puis étant parti de là, il vint dans leur Synagogue. (Ⅶ)

*****

Étant parti de là, il vint dans leur synagogue. (Ⅷ)

*****

12. 10  
Or, il se trouvait (là) un homme qui avait une main sèche, et ils lui demandèrent : " Est-il permis de guérir, le jour du sabbat? " pour pouvoir l'accuser.

Et voici, il s'y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils demandèrent à Jésus: Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat? C'était afin de pouvoir l'accuser. (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ ⸀ἄνθρωπος χεῖρα ἔχων ξηράν. καὶ ἐπηρώτησαν αὐτὸν λέγοντες· Εἰ ἔξεστι τοῖς σάββασιν ⸀θεραπεύειν; ἵνα κατηγορήσωσιν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et ecce homo manum habens aridam, et interrogabant eum, dicentes : Si licet sabbatis curare ? ut accusarent eum. (Ⅳ)

*****

Et voici, il y avait là un homme qui avait la main sèche. Et ils l’interrogèrent, disant: Est-il permis de guérir, le jour de sabbat? — afin de l’accuser. (Ⅵ)

*****

Et voici, il y avait là un homme qui avait une main sèche, et pour [avoir sujet de] l’accuser ils l’interrogèrent, en disant : est-il permis de guérir aux jours du Sabbat ? (Ⅶ)

*****

Et il y trouva un homme qui avait une main sèche; et ils lui demandèrent, pour avoir lieu de l'accuser: Est-il permis de guérir dans les jours de sabbat? (Ⅷ)

*****

12. 11  
Il leur dit : " Quel sera celui d'entre vous, qui n'ayant qu'une brebis, si elle tombe dans une fosse un jour de sabbat, ne la prendra pour la retirer?

Il leur répondit: Lequel d'entre vous, s'il n'a qu'une brebis et qu'elle tombe dans une fosse le jour du sabbat, ne la saisira pour l'en retirer? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν αὐτοῖς· Τίς ⸀ἔσται ἐξ ὑμῶν ἄνθρωπος ὃς ἕξει πρόβατον ἕν, καὶ ἐὰν ἐμπέσῃ τοῦτο τοῖς σάββασιν εἰς βόθυνον, οὐχὶ κρατήσει αὐτὸ καὶ ἐγερεῖ; (Ⅲ)

*****

Ipse autem dixit illis : Quis erit ex vobis homo, qui habeat ovem unam, et si ceciderit hæc sabbatis in foveam, nonne tenebit et levabit eam ? (Ⅳ)

*****

Mais il leur dit: Quel sera l’homme d’entre vous, qui aura une brebis, et qui, si elle vient à tomber dans une fosse un jour de sabbat, ne la prendra et ne la relèvera pas? (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : qui sera celui d’entre vous s’il a une brebis, et qu’elle vienne à tomber dans une fosse le jour du Sabbat, qui ne la prenne, et ne la relève ? (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Qui sera celui d'entre vous, qui, ayant une brebis, si elle tombe le jour du sabbat dans une fosse, ne la prenne et ne l'en retire? (Ⅷ)

*****

12. 12  
Or, combien un homme vaut plus qu'une brebis ! Il est donc permis de faire le bien le jour du sabbat. "

Combien un homme ne vaut-il pas plus qu'une brebis! Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. (Ⅰ)

*****

πόσῳ οὖν διαφέρει ἄνθρωπος προβάτου. ὥστε ἔξεστιν τοῖς σάββασιν καλῶς ποιεῖν. (Ⅲ)

*****

Quanto magis melior est homo ove ? itaque licet sabbatis benefacere. (Ⅳ)

*****

Combien donc un homme vaut-il mieux qu’une brebis! De sorte qu’il est permis de faire du bien le jour de sabbat. (Ⅵ)

*****

Or combien vaut mieux un homme qu’une brebis ? il est donc permis de faire du bien les jours du Sabbat. (Ⅶ)

*****

Or, combien un homme vaut-il mieux qu'une brebis! Il est donc permis de faire du bien dans les jours de sabbat. (Ⅷ)

*****

12. 13  
Alors il dit à l'homme : " Etends la main. " Il l'étendit, et elle redevint saine comme l'autre.

Alors il dit à l'homme: Étends ta main. Il l'étendit, et elle devint saine comme l'autre. (Ⅰ)

*****

τότε λέγει τῷ ἀνθρώπῳ· Ἔκτεινόν ⸂σου τὴν χεῖρα⸃· καὶ ἐξέτεινεν, καὶ ἀπεκατεστάθη ὑγιὴς ὡς ἡ ἄλλη. (Ⅲ)

*****

Tunc ait homini : Extende manum tuam. Et extendit, et restituta est sanitati sicut altera. (Ⅳ)

*****

Alors il dit à l’homme: Étends ta main. Et il l’étendit, et elle fut rendue saine comme l’autre. (Ⅵ)

*****

Alors il dit à cet homme : étends ta main ; il l’étendit, et elle fut rendue saine comme l’autre. (Ⅶ)

*****

Alors il dit à cet homme: Étends ta main. Et il l'étendit, et elle devint saine comme l'autre. (Ⅷ)

*****

12. 14  
Les Pharisiens, étant sortis, prirent une délibération contre lui sur les moyens de le perdre.

Les pharisiens sortirent, et ils se consultèrent sur les moyens de le faire périr. (Ⅰ)

*****

⸂ἐξελθόντες δὲ οἱ Φαρισαῖοι συμβούλιον ἔλαβον κατ’ αὐτοῦ⸃ ὅπως αὐτὸν ἀπολέσωσιν. (Ⅲ)

*****

Exeuntes autem pharisæi, consilium faciebant adversus eum, quomodo perderent eum. (Ⅳ)

*****

Et les pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre lui pour le faire périr; (Ⅵ)

*****

Or les Pharisiens étant sortis consultèrent contre lui comment ils feraient pour le perdre. (Ⅶ)

*****

Là-dessus, les pharisiens, étant sortis, délibérèrent entre eux comment ils le feraient périr. (Ⅷ)

*****

12. 15  
Mais Jésus en ayant eu connaissance, s'éloigna de ces lieux. Et des [foules] nombreuses le suivirent, et il les guérit tous.

Mais Jésus, l'ayant su, s'éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades, (Ⅰ)

*****

Ὁ δὲ Ἰησοῦς γνοὺς ἀνεχώρησεν ἐκεῖθεν. καὶ ἠκολούθησαν ⸀αὐτῷ πολλοί, καὶ ἐθεράπευσεν αὐτοὺς πάντας, (Ⅲ)

*****

Jesus autem sciens recessit inde : et secuti sunt eum multi, et curavit eos omnes : (Ⅳ)

*****

mais Jésus, le sachant, se retira de là; et de grandes foules le suivirent, et il les guérit tous. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus connaissant cela, partit de là, et de grandes troupes le suivirent, et il les guérit tous. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus, l'ayant connu, partit de là; et une grande multitude le suivit, et il les guérit tous. (Ⅷ)

*****

12. 16  
Et il leur commanda avec force de ne pas le faire connaître.

et il leur recommanda sévèrement de ne pas le faire connaître, (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπετίμησεν αὐτοῖς ἵνα μὴ φανερὸν αὐτὸν ποιήσωσιν, (Ⅲ)

*****

et præcepit eis ne manifestum eum facerent. (Ⅳ)

*****

Et il leur défendit expressément de rendre son nom public, (Ⅵ)

*****

Et il leur défendit avec menaces de le donner à connaître ; (Ⅶ)

*****

Et il leur défendit fortement de le faire connaître; (Ⅷ)

*****

12. 17  
(C'était) afin que s'accomplît la parole du prophète Isaïe :

afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète: (Ⅰ)

*****

⸀ἵνα πληρωθῇ τὸ ῥηθὲν διὰ Ἠσαΐου τοῦ προφήτου λέγοντος· (Ⅲ)

*****

Ut adimpleretur quod dictum est per Isaiam prophetam, dicentem : (Ⅳ)

*****

afin que fût accompli ce qui a été dit par Ésaïe le prophète, disant: (Ⅵ)

*****

Afin que fût accompli ce dont il avait été parlé par Esaïe le Prophète, disant : (Ⅶ)

*****

De sorte que fut accompli ce qui avait été dit par Ésaïe le prophète en ces termes: (Ⅷ)

*****

12. 18  
Voici mon serviteur que j'ai choisi, mon bien-aimé en qui mon âme se complaît. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, et il annoncera le jugement aux nations.

Voici mon serviteur que j'ai choisi, Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, Et il annoncera la justice aux nations. (Ⅰ)

*****

Ἰδοὺ ὁ παῖς μου ὃν ᾑρέτισα, ὁ ἀγαπητός μου ⸂εἰς ὃν⸃ εὐδόκησεν ἡ ψυχή μου· θήσω τὸ πνεῦμά μου ἐπ’ αὐτόν, καὶ κρίσιν τοῖς ἔθνεσιν ἀπαγγελεῖ. (Ⅲ)

*****

Ecce puer meus, quem elegi, dilectus meus,/ in quo bene complacuit animæ meæ./ Ponam spiritum meum super eum,/ et judicium gentibus nuntiabit./ (Ⅳ)

*****

«Voici mon serviteur que j’ai élu, mon bien-aimé, en qui mon âme a trouvé son plaisir; je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera le jugement aux nations. (Ⅵ)

*****

Voici mon serviteur que j’ai élu, mon bien-aimé, qui est l’objet de mon amour, je mettrai mon Esprit en lui, et il annoncera le jugement aux nations. (Ⅶ)

*****

Voici mon serviteur que j'ai élu, mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir; je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera la justice aux nations; (Ⅷ)

*****

12. 19  
Il ne disputera point, il ne criera point, et nul n'entendra sa voix sur les places publiques.

Il ne contestera point, il ne criera point, Et personne n'entendra sa voix dans les rues. (Ⅰ)

*****

οὐκ ἐρίσει οὐδὲ κραυγάσει, οὐδὲ ἀκούσει τις ἐν ταῖς πλατείαις τὴν φωνὴν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Non contendet, neque clamabit,/ neque audiet aliquis in plateis vocem ejus :/ (Ⅳ)

*****

Il ne contestera pas, et ne criera pas, et personne n’entendra sa voix dans les rues; (Ⅵ)

*****

Il ne contestera point, il ne criera point, et personne n’entendra sa voix dans les rues. (Ⅶ)

*****

Il ne contestera point, et ne criera point, et on n'entendra point sa voix dans les places; (Ⅷ)

*****

12. 20  
Il ne brisera point le roseau froissé et n'éteindra point la mèche qui fume encore, jusqu'à ce qu'il ait fait triompher le jugement;

Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point le lumignon qui fume, Jusqu'à ce qu'il ait fait triompher la justice. (Ⅰ)

*****

κάλαμον συντετριμμένον οὐ κατεάξει καὶ λίνον τυφόμενον οὐ σβέσει, ἕως ἂν ἐκβάλῃ εἰς νῖκος τὴν κρίσιν. (Ⅲ)

*****

arundinem quassatam non confringet,/ et linum fumigans non extinguet,/ donec ejiciat ad victoriam judicium :/ (Ⅳ)

*****

il ne brisera pas le roseau froissé, et il n’éteindra pas le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait produit en victoire le jugement; (Ⅵ)

*****

Il ne brisera point le roseau cassé, et n’éteindra point le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. (Ⅶ)

*****

Il ne rompra pas le roseau froissé, et il n'éteindra pas le lumignon qui fume encore, jusqu'à ce qu'il ait rendu la justice victorieuse; (Ⅷ)

*****

12. 21  
et en son nom les nations mettront leur espérance.

Et les nations espéreront en son nom. (Ⅰ)

*****

καὶ τῷ ὀνόματι αὐτοῦ ἔθνη ἐλπιοῦσιν. (Ⅲ)

*****

et in nomine ejus gentes sperabunt.]\ (Ⅳ)

*****

et les nations espéreront en son nom». (Ⅵ)

*****

Et les nations espéreront en son nom. (Ⅶ)

*****

Et les nations espéreront en son nom. (Ⅷ)

*****

12. 22  
On lui amena alors un possédé aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le meut parlait et voyait.

Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait. (Ⅰ)

*****

Τότε ⸂προσηνέχθη αὐτῷ δαιμονιζόμενος τυφλὸς καὶ κωφός⸃· καὶ ἐθεράπευσεν αὐτόν, ὥστε τὸν ⸀κωφὸν λαλεῖν καὶ βλέπειν. (Ⅲ)

*****

Tunc oblatus est ei dæmonium habens, cæcus, et mutus, et curavit eum ita ut loqueretur, et videret. (Ⅳ)

*****

Alors il lui fut amené un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit; de sorte que l’homme aveugle et muet parlait et voyait. (Ⅵ)

*****

Alors il lui fut présenté un homme tourmenté d’un démon, aveugle, et muet, et il le guérit ; de sorte que celui qui avait été aveugle et muet, parlait et voyait. (Ⅶ)

*****

Alors on présenta à Jésus un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que celui qui avait été aveugle et muet parlait et voyait. (Ⅷ)

*****

12. 23  
Et toutes les foules, saisies d'étonnement, disaient : " N'est-ce pas là le fils de David? "

Toute la foule étonnée disait: N'est-ce point là le Fils de David? (Ⅰ)

*****

καὶ ἐξίσταντο πάντες οἱ ὄχλοι καὶ ἔλεγον· Μήτι οὗτός ἐστιν ὁ υἱὸς Δαυίδ; (Ⅲ)

*****

Et stupebant omnes turbæ, et dicebant : Numquid hic est filius David ? (Ⅳ)

*****

Et toutes les foules étaient hors d’elles et disaient: Celui-ci serait-il le fils de David? (Ⅵ)

*****

Et toutes les troupes en furent étonnées, et elles disaient : celui-ci n’est-il pas le Fils de David ? (Ⅶ)

*****

Tout le peuple en fut étonné, et ils disaient: Cet homme ne serait-il point le Fils de David? (Ⅷ)

*****

12. 24  
Mais les Pharisiens, entendant cela, dirent : " Il ne chasse les démons que par Béelzéboul, chef des démons. "

Les pharisiens, ayant entendu cela, dirent: Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ Φαρισαῖοι ἀκούσαντες εἶπον· Οὗτος οὐκ ἐκβάλλει τὰ δαιμόνια εἰ μὴ ἐν τῷ Βεελζεβοὺλ ἄρχοντι τῶν δαιμονίων. (Ⅲ)

*****

Pharisæi autem audientes, dixerunt : Hic non ejicit dæmones nisi in Beelzebub principe dæmoniorum. (Ⅳ)

*****

Mais les pharisiens, ayant entendu cela, dirent: Celui-ci ne chasse les démons que par Béelzébul, chef des démons. (Ⅵ)

*****

Mais les Pharisiens ayant entendu cela, disaient : celui-ci ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (Ⅶ)

*****

Mais les pharisiens, entendant cela, disaient: Cet homme ne chasse les démons que par Béelzébul, prince des démons. (Ⅷ)

*****

12. 25  
Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : " Tout royaume divisé contre lui-même va à la ruine, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne pourra subsister.

Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne peut subsister. (Ⅰ)

*****

εἰδὼς ⸀δὲ τὰς ἐνθυμήσεις αὐτῶν εἶπεν αὐτοῖς· Πᾶσα βασιλεία μερισθεῖσα καθ’ ἑαυτῆς ἐρημοῦται, καὶ πᾶσα πόλις ἢ οἰκία μερισθεῖσα καθ’ ἑαυτῆς οὐ σταθήσεται. (Ⅲ)

*****

Jesus autem sciens cogitationes eorum, dixit eis : Omne regnum divisum contra se desolabitur : et omnis civitas vel domus divisa contra se, non stabit. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même sera réduit en désert; et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne subsistera pas. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus connaissant leurs pensées, leur dit : tout Royaume divisé contre soi-même sera réduit en désert ; et toute ville, ou maison, divisée contre soi-même ne subsistera point. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit: Tout royaume divisé contre lui-même sera réduit en désert; et toute ville ou toute maison divisée contre elle-même ne subsistera point. (Ⅷ)

*****

12. 26  
Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même : comment donc son royaume pourra-t-il subsister?

Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il? (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ ὁ Σατανᾶς τὸν Σατανᾶν ἐκβάλλει, ἐφ’ ἑαυτὸν ἐμερίσθη· πῶς οὖν σταθήσεται ἡ βασιλεία αὐτοῦ; (Ⅲ)

*****

Et si Satanas Satanam ejicit, adversus se divisus est : quomodo ergo stabit regnum ejus ? (Ⅳ)

*****

Et si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il? (Ⅵ)

*****

Or si Satan jette Satan dehors, il est divisé contre soi-même ; comment donc son Royaume subsistera-t-il ? (Ⅶ)

*****

Que si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même; comment donc son royaume subsistera-t-il? (Ⅷ)

*****

12. 27  
Et si moi je chasse les démons par Béelzéboul, par qui vos fils les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ ἐγὼ ἐν Βεελζεβοὺλ ἐκβάλλω τὰ δαιμόνια, οἱ υἱοὶ ὑμῶν ἐν τίνι ἐκβάλλουσιν; διὰ τοῦτο αὐτοὶ ⸂κριταὶ ἔσονται ὑμῶν⸃. (Ⅲ)

*****

Et si ego in Beelzebub ejicio dæmones, filii vestri in quo ejiciunt ? ideo ipsi judices vestri erunt. (Ⅳ)

*****

Et si c’est par Béelzébul que moi je chasse les démons, vos fils par qui les chassent-ils? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (Ⅵ)

*****

Et si je chasse les démons par Béelzébul, par qui vos fils les chassent-ils ? c’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (Ⅶ)

*****

Et si je chasse les démons par Béelzébul, vos fils par qui les chassent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. (Ⅷ)

*****

12. 28  
Mais si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc arrivé à vous.

Mais, si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ ἐν πνεύματι θεοῦ ἐγὼ ἐκβάλλω τὰ δαιμόνια, ἄρα ἔφθασεν ἐφ’ ὑμᾶς ἡ βασιλεία τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Si autem ego in Spiritu Dei ejicio dæmones, igitur pervenit in vos regnum Dei. (Ⅳ)

*****

Mais si moi je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, alors le royaume de Dieu est parvenu jusqu’à vous. (Ⅵ)

*****

Mais si je chasse les démons par l’Esprit de Dieu, certes le Royaume de Dieu est venu jusqu’à vous. (Ⅶ)

*****

Mais si je chasse les démons par l'Esprit de Dieu, le règne de Dieu est donc venu vers vous. (Ⅷ)

*****

12. 29  
Ou bien, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison de l'homme fort et enlever ses meubles, sans avoir auparavant lié l'homme fort? Alors seulement il pillera sa maison.

Ou, comment quelqu'un peut-il entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, sans avoir auparavant lié cet homme fort? Alors seulement il pillera sa maison. (Ⅰ)

*****

ἢ πῶς δύναταί τις εἰσελθεῖν εἰς τὴν οἰκίαν τοῦ ἰσχυροῦ καὶ τὰ σκεύη αὐτοῦ ⸀ἁρπάσαι, ἐὰν μὴ πρῶτον δήσῃ τὸν ἰσχυρόν; καὶ τότε τὴν οἰκίαν αὐτοῦ ⸀διαρπάσει. (Ⅲ)

*****

Aut quomodo potest quisquam intrare in domum fortis, et vasa ejus diripere, nisi prius alligaverit fortem ? et tunc domum illius diripiet. (Ⅳ)

*****

Ou comment quelqu’un pourra-t-il entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses biens, si premièrement il n’a lié l’homme fort? et alors il pillera sa maison. (Ⅵ)

*****

Ou, comment quelqu’un pourra-t-il entrer dans la maison d’un homme fort, et piller son bien, si premièrement il n’a lié l’homme fort ? et alors il pillera sa maison. (Ⅶ)

*****

Ou comment quelqu'un pourrait-il entrer dans la maison d'un homme fort, et piller son bien, s'il n'avait auparavant lié cet homme fort? Après quoi, il pourrait piller sa maison. (Ⅷ)

*****

12. 30  
Qui n'est pas avec moi est contre moi, et qui n'amasse pas avec moi disperse.

Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse. (Ⅰ)

*****

ὁ μὴ ὢν μετ’ ἐμοῦ κατ’ ἐμοῦ ἐστιν, καὶ ὁ μὴ συνάγων μετ’ ἐμοῦ σκορπίζει. (Ⅲ)

*****

Qui non est mecum, contra me est ; et qui non congregat mecum, spargit. (Ⅳ)

*****

Celui qui n’est pas avec moi, est contre moi; et celui qui n’assemble pas avec moi, disperse. (Ⅵ)

*****

Celui qui n’est point avec moi, est contre moi ; et celui qui n’assemble point avec moi, il disperse. (Ⅶ)

*****

Celui qui n'est pas avec moi, est contre moi; et celui qui n'assemble pas avec moi, disperse. (Ⅷ)

*****

12. 31  
C'est pourquoi je vous dis : Tout péché, tout blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera pas remis.

C'est pourquoi je vous dis: Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l'Esprit ne sera point pardonné. (Ⅰ)

*****

διὰ τοῦτο λέγω ὑμῖν, πᾶσα ἁμαρτία καὶ βλασφημία ἀφεθήσεται τοῖς ἀνθρώποις, ἡ δὲ τοῦ πνεύματος βλασφημία οὐκ ⸀ἀφεθήσεται. (Ⅲ)

*****

Ideo dico vobis : Omne peccatum et blasphemia remittetur hominibus, Spiritus autem blasphemia non remittetur. (Ⅳ)

*****

C’est pourquoi je vous dis: tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes; mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas pardonné aux hommes. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi je vous dis, que tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes ; mais le blasphème contre l’Esprit ne leur sera point pardonné. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi je vous dis que tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes; mais le blasphème contre l'Esprit ne leur sera point pardonné. (Ⅷ)

*****

12. 32  
Et pour qui aura parlé contre le Fils de l'homme, il y aura rémission; mais pour qui aura parlé contre l'Esprit-Saint, il n'y aura de rémission ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir.

Quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais quiconque parlera contre le Saint Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. (Ⅰ)

*****

καὶ ὃς ἐὰν εἴπῃ λόγον κατὰ τοῦ υἱοῦ τοῦ ἀνθρώπου, ἀφεθήσεται αὐτῷ· ὃς δ’ ἂν εἴπῃ κατὰ τοῦ πνεύματος τοῦ ἁγίου, οὐκ ἀφεθήσεται αὐτῷ οὔτε ἐν ⸂τούτῳ τῷ⸃ αἰῶνι οὔτε ἐν τῷ μέλλοντι. (Ⅲ)

*****

Et quicumque dixerit verbum contra Filium hominis, remittetur ei : qui autem dixerit contra Spiritum Sanctum, non remittetur ei, neque in hoc sæculo, neque in futuro. (Ⅳ)

*****

Et quiconque aura parlé contre le fils de l’homme, il lui sera pardonné; mais quiconque aura parlé contre l’Esprit Saint, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle, ni dans celui qui est à venir. (Ⅵ)

*****

Et si quelqu’un a parlé contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais si quelqu’un a parlé contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni en ce siècle, ni en celui qui est à venir. (Ⅶ)

*****

Et si quelqu'un a parlé contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais celui qui aura parlé contre le Saint-Esprit n'en obtiendra le pardon, ni dans ce siècle, ni dans celui qui est à venir. (Ⅷ)

*****

12. 33  
Ou admettez que l'arbre est bon, et que son fruit est bon; ou admettez que l'arbre est mauvais, et que son fruit est mauvais : car c'est au fruit qu'on connaît l'arbre.

Ou dites que l'arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l'arbre est mauvais et que son fruit est mauvais; car on connaît l'arbre par le fruit. (Ⅰ)

*****

Ἢ ποιήσατε τὸ δένδρον καλὸν καὶ τὸν καρπὸν αὐτοῦ καλόν, ἢ ποιήσατε τὸ δένδρον σαπρὸν καὶ τὸν καρπὸν αὐτοῦ σαπρόν· ἐκ γὰρ τοῦ καρποῦ τὸ δένδρον γινώσκεται. (Ⅲ)

*****

Aut facite arborem bonam, et fructum ejus bonum : aut facite arborem malam, et fructum ejus malum : siquidem ex fructu arbor agnoscitur. (Ⅳ)

*****

Ou faites l’arbre bon et son fruit bon, ou faites l’arbre mauvais et son fruit mauvais, car l’arbre est connu par son fruit. (Ⅵ)

*****

Ou faites l’arbre bon, et son fruit [sera] bon ; ou faites l’arbre mauvais, et son fruit [sera] mauvais : car l’arbre est connu par le fruit. (Ⅶ)

*****

Ou dites que l'arbre est bon, et son fruit bon; ou dites que l'arbre est mauvais, et son fruit mauvais; car on connaît l'arbre par le fruit. (Ⅷ)

*****

12. 34  
Race de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes paroles, étant mauvais? Car la bouche parle de l'abondance du cœur.

Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l'êtes? Car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle. (Ⅰ)

*****

γεννήματα ἐχιδνῶν, πῶς δύνασθε ἀγαθὰ λαλεῖν πονηροὶ ὄντες; ἐκ γὰρ τοῦ περισσεύματος τῆς καρδίας τὸ στόμα λαλεῖ. (Ⅲ)

*****

Progenies viperarum, quomodo potestis bona loqui, cum sitis mali ? ex abundantia enim cordis os loquitur. (Ⅳ)

*****

Race de vipères, comment, étant méchants, pouvez-vous dire de bonnes choses? car de l’abondance du cœur la bouche parle. (Ⅵ)

*****

Race de vipères, comment pourriez-vous parler bien, étant méchants ? car de l’abondance du cœur la bouche parle. (Ⅶ)

*****

Race de vipères! comment pourriez-vous dire de bonnes choses, étant méchants? car c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle. (Ⅷ)

*****

12. 35  
L'homme bon tire de son trésor de bonté des choses bonnes, et l'homme mauvais, de son trésor de malice, tire des choses mauvaises.

L'homme bon tire de bonnes choses de son bon trésor, et l'homme méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor. (Ⅰ)

*****

ὁ ἀγαθὸς ἄνθρωπος ἐκ τοῦ ἀγαθοῦ θησαυροῦ ἐκβάλλει ἀγαθά, καὶ ὁ πονηρὸς ἄνθρωπος ἐκ τοῦ πονηροῦ θησαυροῦ ἐκβάλλει πονηρά. (Ⅲ)

*****

Bonus homo de bono thesauro profert bona : et malus homo de malo thesauro profert mala. (Ⅳ)

*****

L’homme bon, du bon trésor, produit de bonnes choses, et l’homme mauvais, du mauvais trésor, produit de mauvaises choses. (Ⅵ)

*****

L’homme de bien tire de bonnes choses, du bon trésor de son cœur ; et l’homme méchant tire de mauvaises choses du mauvais trésor [de son cœur]. (Ⅶ)

*****

L'homme de bien tire de bonnes choses du bon trésor de son cour; mais le méchant tire de mauvaises choses du mauvais trésor de son cour. (Ⅷ)

*****

12. 36  
Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront dite.

Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée. (Ⅰ)

*****

λέγω δὲ ὑμῖν ὅτι πᾶν ῥῆμα ἀργὸν ὃ ⸀λαλήσουσιν οἱ ἄνθρωποι, ἀποδώσουσιν περὶ αὐτοῦ λόγον ἐν ἡμέρᾳ κρίσεως· (Ⅲ)

*****

Dico autem vobis quoniam omne verbum otiosum, quod locuti fuerint homines, reddent rationem de eo in die judicii. (Ⅳ)

*****

Et je vous dis que, de toute parole oiseuse qu’ils auront dite, les hommes rendront compte au jour de jugement; (Ⅵ)

*****

Or je vous dis, que les hommes rendront compte au jour du jugement, de toute parole oiseuse qu’ils auront dite. (Ⅶ)

*****

Or, je vous dis que les hommes rendront compte, au jour du jugement, de toute parole vaine qu'ils auront dite; (Ⅷ)

*****

12. 37  
C'est en effet d'après tes paroles que tu seras déclaré juste, et d'après tes paroles que tu seras condamné. "

Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (Ⅰ)

*****

ἐκ γὰρ τῶν λόγων σου δικαιωθήσῃ, καὶ ἐκ τῶν λόγων σου καταδικασθήσῃ. (Ⅲ)

*****

Ex verbis enim tuis justificaberis et ex verbis tuis condemnaberis.\ (Ⅳ)

*****

car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné. (Ⅵ)

*****

Car tu seras justifié par tes paroles, et tu seras condamné par tes paroles. (Ⅶ)

*****

Car tu seras justifié par tes paroles, et par tes paroles tu seras condamné. (Ⅷ)

*****

12. 38  
Alors quelques-uns des scribes et des Pharisiens prirent la parole et dirent : " Maître, nous voudrions voir un signe de vous. "

Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. (Ⅰ)

*****

Τότε ἀπεκρίθησαν ⸀αὐτῷ τινες τῶν γραμματέων καὶ Φαρισαίων λέγοντες· Διδάσκαλε, θέλομεν ἀπὸ σοῦ σημεῖον ἰδεῖν. (Ⅲ)

*****

Tunc responderunt ei quidam de scribis et pharisæis, dicentes : Magister, volumus a te signum videre. (Ⅳ)

*****

Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens lui répondirent, disant: Maître, nous désirons voir un signe de ta part. (Ⅵ)

*****

Alors quelques-uns des Scribes et des Pharisiens lui dirent : Maître, nous voudrions bien te voir faire quelque miracle. (Ⅶ)

*****

Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens lui dirent: Maître, nous voudrions te voir faire quelque miracle. (Ⅷ)

*****

12. 39  
Il leur répondit : " Une génération mauvaise et adultère réclame un signe : il ne lui sera donné d'autre signe que le signe du prophète Jonas.

Il leur répondit: Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui du prophète Jonas. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν αὐτοῖς· Γενεὰ πονηρὰ καὶ μοιχαλὶς σημεῖον ἐπιζητεῖ, καὶ σημεῖον οὐ δοθήσεται αὐτῇ εἰ μὴ τὸ σημεῖον Ἰωνᾶ τοῦ προφήτου. (Ⅲ)

*****

Qui respondens ait illis : Generatio mala et adultera signum quærit : et signum non dabitur ei, nisi signum Jonæ prophetæ. (Ⅳ)

*****

Mais lui, répondant, leur dit: Une génération méchante et adultère recherche un signe; et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n’est le signe de Jonas le prophète. (Ⅵ)

*****

Mais il leur répondit, et dit : la nation méchante et adultère recherche un miracle, mais il ne lui sera point donné d’autre miracle que celui de Jonas le Prophète. (Ⅶ)

*****

Mais lui, répondant, leur dit: Une race méchante et adultère demande un miracle; mais il ne lui en sera accordé aucun autre que celui du prophète Jonas. (Ⅷ)

*****

12. 40  
Car de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, ainsi le Fils de l'homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits.

Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (Ⅰ)

*****

ὥσπερ γὰρ ἦν Ἰωνᾶς ἐν τῇ κοιλίᾳ τοῦ κήτους τρεῖς ἡμέρας καὶ τρεῖς νύκτας, οὕτως ἔσται ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ἐν τῇ καρδίᾳ τῆς γῆς τρεῖς ἡμέρας καὶ τρεῖς νύκτας. (Ⅲ)

*****

Sicut enim fuit Jonas in ventre ceti tribus diebus, et tribus noctibus, sic erit Filius hominis in corde terræ tribus diebus et tribus noctibus. (Ⅳ)

*****

Car, comme Jonas fut dans le ventre du cétacé trois jours et trois nuits, ainsi le fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. (Ⅵ)

*****

Car comme Jonas fut dans le ventre de la baleine trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits. (Ⅶ)

*****

Car comme Jonas fut dans le ventre d'un grand poisson trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l'homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits. (Ⅷ)

*****

12. 41  
Les hommes de Ninive se dresseront, au (jour du) jugement, avec cette génération et la feront condamner, car ils ont fait pénitence à la prédication de Jonas, et il y a ici plus que Jonas.

Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas. (Ⅰ)

*****

ἄνδρες Νινευῖται ἀναστήσονται ἐν τῇ κρίσει μετὰ τῆς γενεᾶς ταύτης καὶ κατακρινοῦσιν αὐτήν· ὅτι μετενόησαν εἰς τὸ κήρυγμα Ἰωνᾶ, καὶ ἰδοὺ πλεῖον Ἰωνᾶ ὧδε. (Ⅲ)

*****

Viri Ninivitæ surgent in judicio cum generatione ista, et condemnabunt eam : quia pœnitentiam egerunt in prædicatione Jonæ, et ecce plus quam Jonas hic. (Ⅳ)

*****

Des hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cette génération et la condamneront, car ils se sont repentis à la prédication de Jonas, et voici, il y a ici plus que Jonas. (Ⅵ)

*****

Les Ninivites se lèveront au [jour du] jugement contre cette nation, et la condamneront, parce qu’ils se sont repentis à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas. (Ⅶ)

*****

Les Ninivites s'élèveront au jour du jugement contre cette nation, et la condamneront, parce qu'ils se repentirent à la prédication de Jonas; et il y a ici plus que Jonas. (Ⅷ)

*****

12. 42  
La reine du Midi se lèvera au (jour du) jugement, avec cette génération et la fera condamner, car elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon.

La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu'elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. (Ⅰ)

*****

βασίλισσα νότου ἐγερθήσεται ἐν τῇ κρίσει μετὰ τῆς γενεᾶς ταύτης καὶ κατακρινεῖ αὐτήν· ὅτι ἦλθεν ἐκ τῶν περάτων τῆς γῆς ἀκοῦσαι τὴν σοφίαν Σολομῶνος, καὶ ἰδοὺ πλεῖον Σολομῶνος ὧδε. (Ⅲ)

*****

Regina austri surget in judicio cum generatione ista, et condemnabit eam : quia venit a finibus terræ audire sapientiam Salomonis, et ecce plus quam Salomon hic. (Ⅳ)

*****

Une reine du midi se lèvera au jugement avec cette génération et la condamnera, car elle vint des bouts de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon. (Ⅵ)

*****

La Reine du Midi se lèvera au [jour du] jugement contre cette nation, et la condamnera, parce qu’elle vint du bout de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici, il y a ici plus que Salomon. (Ⅶ)

*****

La reine du Midi s'élèvera au Jugement contre cette nation, et la condamnera, car elle vint des bornes de la terre pour entendre la sagesse de Salomon; et il y a ici plus que Salomon. (Ⅷ)

*****

12. 43  
Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n'en trouve point.

Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n'en trouve point. (Ⅰ)

*****

Ὅταν δὲ τὸ ἀκάθαρτον πνεῦμα ἐξέλθῃ ἀπὸ τοῦ ἀνθρώπου, διέρχεται δι’ ἀνύδρων τόπων ζητοῦν ἀνάπαυσιν, καὶ οὐχ εὑρίσκει. (Ⅲ)

*****

Cum autem immundus spiritus exierit ab homine, ambulat per loca arida, quærens requiem, et non invenit. (Ⅳ)

*****

Or quand l’esprit immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux secs, cherchant du repos, et il n’en trouve point. (Ⅵ)

*****

Or quand l’esprit immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux secs, cherchant du repos, mais il n’en trouve point. (Ⅶ)

*****

Lorsqu'un esprit immonde est sorti d'un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n'en trouve point. (Ⅷ)

*****

12. 44  
Alors il dit : " Je retournerai dans ma maison, d'où je suis sorti. " Et revenu, il la trouve libre, nettoyée et ornée.

Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d'où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. (Ⅰ)

*****

τότε λέγει· ⸂Εἰς τὸν οἶκόν μου ἐπιστρέψω⸃ ὅθεν ἐξῆλθον· καὶ ἐλθὸν ⸀εὑρίσκει ⸀σχολάζοντα σεσαρωμένον καὶ κεκοσμημένον. (Ⅲ)

*****

Tunc dicit : Revertar in domum meam, unde exivi. Et veniens invenit eam vacantem, scopis mundatam, et ornatam. (Ⅳ)

*****

Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti. Et y étant venu, il la trouve vide, balayée et ornée. (Ⅵ)

*****

Et alors il dit : je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti ; et quand il y est venu, il la trouve vide, balayée et parée. (Ⅶ)

*****

Alors il dit: Je retournerai dans ma maison, d'où je suis sorti; et étant revenu, il la trouve vide, balayée et ornée. (Ⅷ)

*****

12. 45  
Alors il s'en va prendre avec lui sept autres esprits plus mauvais que lui, et, étant entrés, ils y fixent leur demeure, et le dernier état de cet homme devient pire que le premier. Ainsi en sera-t-il pour cette génération mauvaise. "

Il s'en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s'y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante. (Ⅰ)

*****

τότε πορεύεται καὶ παραλαμβάνει μεθ’ ἑαυτοῦ ἑπτὰ ἕτερα πνεύματα πονηρότερα ἑαυτοῦ, καὶ εἰσελθόντα κατοικεῖ ἐκεῖ· καὶ γίνεται τὰ ἔσχατα τοῦ ἀνθρώπου ἐκείνου χείρονα τῶν πρώτων. οὕτως ἔσται καὶ τῇ γενεᾷ ταύτῃ τῇ πονηρᾷ. (Ⅲ)

*****

Tunc vadit, et assumit septem alios spiritus secum nequiores se, et intrantes habitant ibi : et fiunt novissima hominis illius pejora prioribus. Sic erit et generationi huic pessimæ.\ (Ⅳ)

*****

Alors il va, et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui-même; et étant entrés, ils habitent là; et la dernière condition de cet homme-là est pire que la première. Ainsi en sera-t-il aussi de cette génération méchante. (Ⅵ)

*****

Puis il s’en va, et prend avec soi sept autres esprits plus méchants que lui, qui y étant entrés, habitent là ; et ainsi la fin de cet homme est pire que le commencement ; il en arrivera de même à cette nation perverse. (Ⅶ)

*****

Alors il s'en va, et prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui, et étant entrés dans la maison, ils y habitent; et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en arrivera ainsi à cette méchante race. (Ⅷ)

*****

12. 46  
Comme il parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler.

Comme Jésus s'adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler. (Ⅰ)

*****

Ἔτι ⸀δὲ αὐτοῦ λαλοῦντος τοῖς ὄχλοις ἰδοὺ ἡ μήτηρ καὶ οἱ ἀδελφοὶ αὐτοῦ εἱστήκεισαν ἔξω ζητοῦντες αὐτῷ λαλῆσαι. (Ⅲ)

*****

Adhuc eo loquente ad turbas, ecce mater ejus et fratres stabant foris, quærentes loqui ei. (Ⅳ)

*****

Et comme il parlait encore aux foules, voici, sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler. (Ⅵ)

*****

Et comme il parlait encore aux troupes, voici, sa mère et ses frères étaient dehors cherchant de lui parler. (Ⅶ)

*****

Et comme Jésus parlait encore au peuple, sa mère et ses frères étaient dehors, cherchant à lui parler. (Ⅷ)

*****

12. 47  
Quelqu'un lui dit : " Voici votre mère et vos frères qui se tiennent dehors, et ils cherchent à vous parler. "

Quelqu'un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler. (Ⅰ)

*****

⸂εἶπεν δέ τις αὐτῷ· Ἰδοὺ ἡ μήτηρ σου καὶ οἱ ἀδελφοί σου ἔξω ἑστήκασιν, ζητοῦντές σοι λαλῆσαι.⸃ (Ⅲ)

*****

Dixit autem ei quidam : Ecce mater tua, et fratres tui foris stant quærentes te. (Ⅳ)

*****

Et quelqu’un lui dit: Voici, ta mère et tes frères se tiennent dehors, cherchant à te parler. (Ⅵ)

*****

Et quelqu’un lui dit : voilà, ta mère et tes frères sont là dehors, qui cherchent de te parler. (Ⅶ)

*****

Et quelqu'un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont là dehors, qui demandent à te parler. (Ⅷ)

*****

12. 48  
Il répondit à l'homme qui lui disait cela : " Qui est ma mère et qui sont mes frères? "

Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν τῷ ⸀λέγοντι αὐτῷ· Τίς ἐστιν ἡ μήτηρ μου, καὶ τίνες εἰσὶν οἱ ἀδελφοί μου; (Ⅲ)

*****

At ipse respondens dicenti sibi, ait : Quæ est mater mea, et qui sunt fratres mei ? (Ⅳ)

*****

Mais lui, répondant, dit à celui qui lui parlait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? (Ⅵ)

*****

Mais il répondit à celui qui lui avait dit cela : qui est ma mère, et qui sont mes frères ? (Ⅶ)

*****

Mais il répondit et dit à celui qui lui avait parlé: Qui est ma mère, et qui sont mes frères? (Ⅷ)

*****

12. 49  
Et étendant la main vers ses disciples, il dit : " Voici ma mère et mes frères.

Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκτείνας τὴν χεῖρα αὐτοῦ ἐπὶ τοὺς μαθητὰς αὐτοῦ εἶπεν· Ἰδοὺ ἡ μήτηρ μου καὶ οἱ ἀδελφοί μου· (Ⅲ)

*****

Et extendens manum in discipulos suos, dixit : Ecce mater mea, et fratres mei. (Ⅳ)

*****

Et étendant sa main vers ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères; (Ⅵ)

*****

Et étendant sa main sur ses Disciples, il dit : voici ma mère et mes frères. (Ⅶ)

*****

Et étendant sa main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères. (Ⅷ)

*****

12. 50  
Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est pour moi frère, sœur et mère. "

Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère. (Ⅰ)

*****

ὅστις γὰρ ἂν ποιήσῃ τὸ θέλημα τοῦ πατρός μου τοῦ ἐν οὐρανοῖς, αὐτός μου ἀδελφὸς καὶ ἀδελφὴ καὶ μήτηρ ἐστίν. (Ⅲ)

*****

Quicumque enim fecerit voluntatem Patris mei, qui in cælis est, ipse meus frater, et soror, et mater est. (Ⅳ)

*****

car quiconque fera la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (Ⅵ)

*****

Car quiconque fera la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (Ⅶ)

*****

Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c'est celui-là qui est mon frère, et ma sœur, et ma mère. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 12

| | | | | | | | | | | 12| | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥