Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(38 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

9. 1  
Et étant monté dans la barque, il refit la traversée et revint dans sa ville.

Jésus, étant monté dans une barque, traversa la mer, et alla dans sa ville. (Ⅰ)

*****

Καὶ ⸀ἐμβὰς ⸀εἰς πλοῖον διεπέρασεν καὶ ἦλθεν εἰς τὴν ἰδίαν πόλιν. (Ⅲ)

*****

Et ascendens in naviculam, transfretavit, et venit in civitatem suam. (Ⅳ)

*****

Et étant monté dans la nacelle, il passa à l’autre rive, et vint dans sa propre ville. (Ⅵ)

*****

Alors, étant entré dans la nacelle, il repassa [la mer], et vint en sa ville. (Ⅶ)

*****

Jésus, étant entré dans la barque, repassa le lac, et vint en sa ville. (Ⅷ)

*****

9. 2  
Et voilà qu'on lui présentait un paralytique, étendu sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : " Aie confiance, mon fils, tes péchés te sont remis. "

Et voici, on lui amena un paralytique couché sur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Prends courage, mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἰδοὺ προσέφερον αὐτῷ παραλυτικὸν ἐπὶ κλίνης βεβλημένον. καὶ ἰδὼν ὁ Ἰησοῦς τὴν πίστιν αὐτῶν εἶπεν τῷ παραλυτικῷ· Θάρσει, τέκνον· ⸀ἀφίενταί ⸂σου αἱ ἁμαρτίαι⸃. (Ⅲ)

*****

Et ecce offerebant ei paralyticum jacentem in lecto. Et videns Jesus fidem illorum, dixit paralytico : Confide fili, remittuntur tibi peccata tua. (Ⅳ)

*****

Et voici, on lui apporta un paralytique couché sur un lit. Et Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: Aie bon courage, mon enfant, tes péchés sont pardonnés. (Ⅵ)

*****

Et voici, on lui présenta un paralytique couché dans un lit. Et Jésus voyant leur foi, dit au paralytique : aie bon courage, mon fils ! tes péchés te sont pardonnés. (Ⅶ)

*****

Et on lui présenta un paralytique couché sur un lit. Et Jésus, voyant la foi de ces gens-là, dit au paralytique: Prends courage, mon fils, tes péchés te sont pardonnés. (Ⅷ)

*****

9. 3  
Et voici que quelques scribes se dirent en eux-mêmes : " Cet homme blasphème. "

Sur quoi, quelques scribes dirent au dedans d'eux: Cet homme blasphème. (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδού τινες τῶν γραμματέων εἶπαν ἐν ἑαυτοῖς· Οὗτος βλασφημεῖ. (Ⅲ)

*****

Et ecce quidam de scribis dixerunt intra se : Hic blasphemat. (Ⅳ)

*****

Et voici, quelques-uns des scribes dirent en eux-mêmes: Cet homme blasphème. (Ⅵ)

*****

Et voici, quelques-uns des Scribes disaient en eux-mêmes : celui-ci blasphème. (Ⅶ)

*****

Là-dessus, quelques scribes disaient en eux-mêmes: Cet homme blasphème. (Ⅷ)

*****

9. 4  
Jésus, ayant connaissance de leurs pensées, leur dit : " Pourquoi pensez-vous à mal dans vos cœurs?

Et Jésus, connaissant leurs pensées, dit: Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos coeurs? (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀εἰδὼς ὁ Ἰησοῦς τὰς ἐνθυμήσεις αὐτῶν εἶπεν· ⸀Ἱνατί ἐνθυμεῖσθε πονηρὰ ἐν ταῖς καρδίαις ὑμῶν; (Ⅲ)

*****

Et cum vidisset Jesus cogitationes eorum, dixit : Ut quid cogitatis mala in cordibus vestris ? (Ⅳ)

*****

Et Jésus, voyant leurs pensées, dit: Pourquoi pensez-vous du mal dans vos cœurs? (Ⅵ)

*****

Mais Jésus connaissant leurs pensées, leur dit : pourquoi pensez-vous du mal dans vos cœurs ? (Ⅶ)

*****

Mais Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit: Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cours? (Ⅷ)

*****

9. 5  
Lequel est le plus aisé de dire : Tes péchés te sont remis; ou de dire : Lève-toi et marche?

Car, lequel est le plus aisé, de dire: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, et marche? (Ⅰ)

*****

τί γάρ ἐστιν εὐκοπώτερον, εἰπεῖν· ⸀Ἀφίενταί σου αἱ ἁμαρτίαι, ἢ εἰπεῖν· ⸀Ἔγειρε καὶ περιπάτει; (Ⅲ)

*****

Quid est facilius dicere : Dimittuntur tibi peccata tua : an dicere : Surge, et ambula ? (Ⅳ)

*****

Car lequel est le plus facile, de dire: Tes péchés sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi et marche? (Ⅵ)

*****

Car lequel est le plus aisé, ou de dire ? Tes péchés te sont pardonnés ; ou de dire ? Lève-toi, et marche. (Ⅶ)

*****

Car lequel est le plus aisé de dire: Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire: Lève-toi, et marche? (Ⅷ)

*****

9. 6  
Mais pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a, sur la terre, le pouvoir de remettre les péchés : Lève-toi, dit-il alors au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. "

Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison. (Ⅰ)

*****

ἵνα δὲ εἰδῆτε ὅτι ἐξουσίαν ἔχει ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ἐπὶ τῆς γῆς ἀφιέναι ἁμαρτίας — τότε λέγει τῷ παραλυτικῷ· ⸀Ἐγερθεὶς ἆρόν σου τὴν κλίνην καὶ ὕπαγε εἰς τὸν οἶκόν σου. (Ⅲ)

*****

Ut autem sciatis, quia Filius hominis habet potestatem in terra dimittendi peccata, tunc ait paralytico : Surge, tolle lectum tuum, et vade in domum tuam. (Ⅳ)

*****

Or, afin que vous sachiez que le fils de l’homme a le pouvoir sur la terre de pardonner les péchés…; alors il dit au paralytique: Lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. (Ⅵ)

*****

Or afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir sur la terre de pardonner les péchés, il dit alors au paralytique : lève-toi, charge ton lit, et t’en va en ta maison. (Ⅶ)

*****

Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a l'autorité sur la terre de pardonner les péchés: Lève-toi, dit-il alors au paralytique, prends ton lit, et t'en va dans ta maison. (Ⅷ)

*****

9. 7  
Et il se dressa et s'en retourna dans sa maison.

Et il se leva, et s'en alla dans sa maison. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγερθεὶς ἀπῆλθεν εἰς τὸν οἶκον αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et surrexit, et abiit in domum suam. (Ⅳ)

*****

Et il se leva et s’en alla dans sa maison. (Ⅵ)

*****

Et il se leva, et s’en alla en sa maison. (Ⅶ)

*****

Et il se leva, et s'en alla dans sa maison. (Ⅷ)

*****

9. 8  
A cette vue les foules furent saisies de crainte et glorifièrent Dieu d'avoir donné une telle puissance aux hommes.

Quand la foule vit cela, elle fut saisie de crainte, et elle glorifia Dieu, qui a donné aux hommes un tel pouvoir. (Ⅰ)

*****

ἰδόντες δὲ οἱ ὄχλοι ⸀ἐφοβήθησαν καὶ ἐδόξασαν τὸν θεὸν τὸν δόντα ἐξουσίαν τοιαύτην τοῖς ἀνθρώποις. (Ⅲ)

*****

Videntes autem turbæ timuerunt, et glorificaverunt Deum, qui dedit potestatem talem hominibus.\ (Ⅳ)

*****

Et les foules, ayant vu cela, furent saisies de crainte, et elles glorifièrent Dieu qui donnait un tel pouvoir aux hommes. (Ⅵ)

*****

Ce que les troupes ayant vu, elles s’en étonnèrent, et elles glorifièrent Dieu de ce qu’il avait donné une telle puissance aux hommes. (Ⅶ)

*****

Le peuple ayant vu cela, fut rempli d'admiration, et il glorifia Dieu d'avoir donné un tel pouvoir aux hommes. (Ⅷ)

*****

9. 9  
Et de là, en passant, Jésus vit un homme, nommé Matthieu, assis au bureau du fisc, et il lui dit : " Suis-moi. " Il se leva et le suivit.

De là étant allé plus loin, Jésus vit un homme assis au lieu des péages, et qui s'appelait Matthieu. Il lui dit: Suis-moi. Cet homme se leva, et le suivit. (Ⅰ)

*****

Καὶ παράγων ὁ Ἰησοῦς ἐκεῖθεν εἶδεν ἄνθρωπον καθήμενον ἐπὶ τὸ τελώνιον, Μαθθαῖον λεγόμενον, καὶ λέγει αὐτῷ· Ἀκολούθει μοι· καὶ ἀναστὰς ἠκολούθησεν αὐτῷ. (Ⅲ)

*****

Et, cum transiret inde Jesus, vidit hominem sedentem in telonio, Matthæum nomine. Et ait illi : Sequere me. Et surgens, secutus est eum. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, passant de là plus avant, vit un homme nommé Matthieu, assis au bureau de recette; et il lui dit: Suis-moi. Et se levant, il le suivit. (Ⅵ)

*****

Puis Jésus passant plus avant, vit un homme, nommé Matthieu, assis au lieu du péage, et il lui dit : suis-moi ; et il se leva, et le suivit. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, étant parti de là, vit un homme, nommé Matthieu, assis au bureau des impôts, et il lui dit: Suis-moi. Et lui, se levant, le suivit. (Ⅷ)

*****

9. 10  
Or, comme il était à table dans sa maison, un grand nombre de publicains et de pécheurs vinrent y prendre place avec Jésus et ses disciples.

Comme Jésus était à table dans la maison, voici, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie vinrent se mettre à table avec lui et avec ses disciples. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐγένετο αὐτοῦ ἀνακειμένου ἐν τῇ οἰκίᾳ, ⸀καὶ ἰδοὺ πολλοὶ τελῶναι καὶ ἁμαρτωλοὶ ἐλθόντες συνανέκειντο τῷ Ἰησοῦ καὶ τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et factum est, discumbente eo in domo, ecce multi publicani et peccatores venientes, discumbebant cum Jesu, et discipulis ejus. (Ⅳ)

*****

Et il arriva, comme il était à table dans la maison, que voici, beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent et se mirent à table avec Jésus et ses disciples; (Ⅵ)

*****

Et comme Jésus était à table dans la maison de [Matthieu], voici plusieurs péagers, et des gens de mauvaise vie, qui étaient venus là, se mirent à table avec Jésus et ses Disciples. (Ⅶ)

*****

Et voici, Jésus étant à table dans la maison de Matthieu, beaucoup de péagers et de gens de mauvaise vie vinrent, et se mirent à table avec Jésus et ses disciples. (Ⅷ)

*****

9. 11  
Ce que voyant, les Pharisiens dirent à ses disciples : " Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs? "

Les pharisiens virent cela, et ils dirent à ses disciples: Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les gens de mauvaise vie? (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδόντες οἱ Φαρισαῖοι ⸀ἔλεγον τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ· Διὰ τί μετὰ τῶν τελωνῶν καὶ ἁμαρτωλῶν ἐσθίει ὁ διδάσκαλος ὑμῶν; (Ⅲ)

*****

Et videntes pharisæi, dicebant discipulis ejus : Quare cum publicanis et peccatoribus manducat magister vester ? (Ⅳ)

*****

ce que les pharisiens ayant vu, ils dirent à ses disciples: Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs? (Ⅵ)

*****

Ce que les Pharisiens ayant vu, ils dirent à ses Disciples : pourquoi votre Maître mange-t-il avec des péagers et des gens de mauvaise vie ? (Ⅶ)

*****

Les pharisiens, voyant cela, dirent à ses disciples: Pourquoi votre maître mange-t-il avec les péagers et les gens de mauvaise vie? (Ⅷ)

*****

9. 12  
Entendant cela, il leur dit : " Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades.

Ce que Jésus ayant entendu, il dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. (Ⅰ)

*****

ὁ ⸀δὲ ἀκούσας ⸀εἶπεν· Οὐ χρείαν ἔχουσιν οἱ ἰσχύοντες ἰατροῦ ἀλλὰ οἱ κακῶς ἔχοντες. (Ⅲ)

*****

At Jesus audiens, ait : Non est opus valentibus medicus, sed male habentibus. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, l’ayant entendu, leur dit: Ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus l’ayant entendu, leur dit : ceux qui sont en santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, l'ayant entendu, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal. (Ⅷ)

*****

9. 13  
Allez donc apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde et non le sacrifice. Car je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. "

Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. (Ⅰ)

*****

πορευθέντες δὲ μάθετε τί ἐστιν· Ἔλεος θέλω καὶ οὐ θυσίαν· οὐ γὰρ ἦλθον καλέσαι δικαίους ἀλλὰ ⸀ἁμαρτωλούς. (Ⅲ)

*****

Euntes autem discite quid est : Misericordiam volo, et non sacrificium. Non enim veni vocare justos, sed peccatores. (Ⅳ)

*****

Mais allez et apprenez ce que c’est que: «Je veux miséricorde et non pas sacrifice»; car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. (Ⅵ)

*****

Mais allez, et apprenez ce que veulent dire ces paroles : je veux miséricorde, et non pas sacrifice ; car je ne suis pas venu pour appeler à la repentance les justes, mais les pécheurs. (Ⅶ)

*****

Mais allez, et apprenez ce que signifie: Je veux la miséricorde, et non pas le sacrifice, car ce ne sont pas des justes que je suis venu appeler à la repentance, mais des pécheurs. (Ⅷ)

*****

9. 14  
Alors les disciples de Jean vinrent le trouver et lui dirent : " Pourquoi, tandis que nous et les Pharisiens nous observons [souvent] le jeûne, vos disciples ne l'observent-ils pas? "

Alors les disciples de Jean vinrent auprès de Jésus, et dirent: Pourquoi nous et les pharisiens jeûnons-nous, tandis que tes disciples ne jeûnent point? (Ⅰ)

*****

Τότε προσέρχονται αὐτῷ οἱ μαθηταὶ Ἰωάννου λέγοντες· Διὰ τί ἡμεῖς καὶ οἱ Φαρισαῖοι νηστεύομεν ⸀πολλά, οἱ δὲ μαθηταί σου οὐ νηστεύουσιν; (Ⅲ)

*****

Tunc accesserunt ad eum discipuli Joannis, dicentes : Quare nos, et pharisæi, jejunamus frequenter : discipuli autem tui non jejunant ? (Ⅳ)

*****

Alors les disciples de Jean viennent à lui, disant: Pourquoi, nous et les pharisiens, jeûnons-nous souvent, et tes disciples ne jeûnent pas? (Ⅵ)

*****

Alors les Disciples de Jean vinrent à lui, et lui dirent : pourquoi nous et les Pharisiens jeûnons-nous souvent, et tes Disciples ne jeûnent point ? (Ⅶ)

*****

Alors les disciples de Jean vinrent à Jésus, et lui dirent: D'où vient que nous et les pharisiens nous jeûnons souvent, et que tes disciples ne jeûnent point? (Ⅷ)

*****

9. 15  
Jésus leur dit : " Les amis de l'époux peuvent-ils être dans la tristesse tant que l'époux est avec eux? Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé, et alors ils observeront le jeûne.

Jésus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux? Les jours viendront où l'époux leur sera enlevé, et alors ils jeûneront. (Ⅰ)

*****

καὶ εἶπεν αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς· Μὴ δύνανται οἱ υἱοὶ τοῦ νυμφῶνος πενθεῖν ἐφ’ ὅσον μετ’ αὐτῶν ἐστιν ὁ νυμφίος; ἐλεύσονται δὲ ἡμέραι ὅταν ἀπαρθῇ ἀπ’ αὐτῶν ὁ νυμφίος, καὶ τότε νηστεύσουσιν. (Ⅲ)

*****

Et ait illis Jesus : Numquid possunt filii sponsi lugere, quamdiu cum illis est sponsus ? Venient autem dies cum auferetur ab eis sponsus : et tunc jejunabunt. (Ⅳ)

*****

Et Jésus leur dit: Les fils de la chambre nuptiale peuvent-ils mener deuil tant que l’époux est avec eux? Mais des jours viendront, lorsque l’époux leur aura été ôté; et alors ils jeûneront. (Ⅵ)

*****

Et Jésus leur répondit : les gens de la chambre du nouveau marié peuvent-ils s’affliger pendant que le nouveau marié est avec eux ? mais les jours viendront que le nouveau marié leur sera ôté, et c’est alors qu’ils jeûneront. (Ⅶ)

*****

Et Jésus leur répondit: Les amis de l'époux peuvent-ils s'affliger pendant que l'époux est avec eux? Mais le temps viendra que l'époux leur sera ôté, et alors ils jeûneront. (Ⅷ)

*****

9. 16  
Personne ne met une pièce d'étoffe écrue à un vieux vêtement : car le morceau rapporté emporte quelque chose du vêtement, et la déchirure devient pire.

Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit; car elle emporterait une partie de l'habit, et la déchirure serait pire. (Ⅰ)

*****

οὐδεὶς δὲ ἐπιβάλλει ἐπίβλημα ῥάκους ἀγνάφου ἐπὶ ἱματίῳ παλαιῷ· αἴρει γὰρ τὸ πλήρωμα αὐτοῦ ἀπὸ τοῦ ἱματίου, καὶ χεῖρον σχίσμα γίνεται. (Ⅲ)

*****

Nemo autem immittit commissuram panni rudis in vestimentum vetus : tollit enim plenitudinem ejus a vestimento, et pejor scissura fit. (Ⅳ)

*****

Et personne ne met un morceau de drap neuf à un vieil habit, car la pièce emporte une partie de l’habit, et la déchirure en devient plus mauvaise. (Ⅵ)

*****

Aussi personne ne met une pièce de drap neuf à un vieux habit ; car ce qui est mis pour remplir, emporte de l’habit, et la déchirure en est plus grande. (Ⅶ)

*****

Personne ne met une pièce de drap neuf à un vieil habit; parce que la pièce emporterait l'habit, et la déchirure en serait plus grande. (Ⅷ)

*****

9. 17  
On ne met pas non plus du vin nouveau dans des outres vieilles : autrement, les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et les deux se conservent. "

On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, les outres se rompent, le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et le vin et les outres se conservent. (Ⅰ)

*****

οὐδὲ βάλλουσιν οἶνον νέον εἰς ἀσκοὺς παλαιούς· εἰ δὲ μή γε, ῥήγνυνται οἱ ἀσκοί, καὶ ὁ οἶνος ἐκχεῖται καὶ οἱ ἀσκοὶ ⸀ἀπόλλυνται· ἀλλὰ βάλλουσιν οἶνον νέον εἰς ἀσκοὺς καινούς, καὶ ἀμφότεροι συντηροῦνται. (Ⅲ)

*****

Neque mittunt vinum novum in utres veteres : alioquin rumpuntur utres, et vinum effunditur, et utres pereunt. Sed vinum novum in utres novos mittunt : et ambo conservantur.\ (Ⅳ)

*****

On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement les outres se rompent, et le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et tous les deux se conservent. (Ⅵ)

*****

On ne met pas non plus le vin nouveau dans de vieux vaisseaux ; autrement les vaisseaux se rompent, et le vin se répand, et les vaisseaux périssent ; mais on met le vin nouveau dans des vaisseaux neufs, et l’un et l’autre se conservent. (Ⅶ)

*****

On ne met pas non plus le vin nouveau dans de vieux vaisseaux; autrement les vaisseaux se rompent, le vin se répand, et les vaisseaux sont perdus; mais on met le vin nouveau dans des vaisseaux neufs, et l'un et l'autre se conservent. (Ⅷ)

*****

9. 18  
Comme il leur parlait ainsi, voici qu'un chef s'avança, se prosterna devant lui et dit : " Ma fille vient de mourir; mais venez, imposez votre main sur elle, et elle vivra. "

Tandis qu'il leur adressait ces paroles, voici, un chef arriva, se prosterna devant lui, et dit: Ma fille est morte il y a un instant; mais viens, impose-lui les mains, et elle vivra. (Ⅰ)

*****

Ταῦτα αὐτοῦ λαλοῦντος αὐτοῖς ἰδοὺ ἄρχων εἷς ⸀ἐλθὼν προσεκύνει αὐτῷ λέγων ὅτι Ἡ θυγάτηρ μου ἄρτι ἐτελεύτησεν· ἀλλὰ ἐλθὼν ἐπίθες τὴν χεῖρά σου ἐπ’ αὐτήν, καὶ ζήσεται. (Ⅲ)

*****

Hæc illo loquente ad eos, ecce princeps unus accessit, et adorabat eum, dicens : Domine, filia mea modo defuncta est : sed veni, impone manum tuam super eam, et vivet. (Ⅳ)

*****

Comme il leur disait ces choses, voici, un chef de synagogue s’étant approché lui rendit hommage, disant: Ma fille vient de mourir, mais viens et pose ta main sur elle, et elle vivra. (Ⅵ)

*****

Comme il leur disait ces choses, voici venir un Seigneur qui se prosterna devant lui, en lui disant : ma fille est déjà morte, mais viens, et pose ta main sur elle, et elle vivra. (Ⅶ)

*****

Comme il leur disait ces choses, un chef de synagogue vint, qui se prosterna devant lui, et lui dit: Ma fille vient de mourir; mais viens lui imposer les mains, et elle vivra. (Ⅷ)

*****

9. 19  
Jésus se leva et le suivit ainsi que ses disciples.

Jésus se leva, et le suivit avec ses disciples. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐγερθεὶς ὁ Ἰησοῦς ⸀ἠκολούθει αὐτῷ καὶ οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et surgens Jesus, sequebatur eum, et discipuli ejus. (Ⅳ)

*****

Et Jésus se levant le suivit, ainsi que ses disciples. (Ⅵ)

*****

Et Jésus s’étant levé le suivit avec ses Disciples. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, s'étant levé, le suivit avec ses disciples. (Ⅷ)

*****

9. 20  
Et voilà qu'une femme, affligée d'une perte de sang depuis douze ans, s'approcha par derrière et toucha la houppe de son vêtement.

Et voici, une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans s'approcha par derrière, et toucha le bord de son vêtement. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἰδοὺ γυνὴ αἱμορροοῦσα δώδεκα ἔτη προσελθοῦσα ὄπισθεν ἥψατο τοῦ κρασπέδου τοῦ ἱματίου αὐτοῦ· (Ⅲ)

*****

Et ecce mulier, quæ sanguinis fluxum patiebatur duodecim annis, accessit retro, et tetigit fimbriam vestimenti ejus. (Ⅳ)

*****

Et voici, une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans s’approcha par derrière et toucha le bord de son vêtement; (Ⅵ)

*****

Et voici, une femme travaillée d’une perte de sang depuis douze ans, vint par derrière, et toucha le bord de son vêtement. (Ⅶ)

*****

Et une femme qui était malade d'une perte de sang depuis douze ans, s'approcha par-derrière, et toucha le bord de son vêtement, (Ⅷ)

*****

9. 21  
Car elle se disait en elle-même : " Si seulement je touche son vêtement, je serai guérie. "

Car elle disait en elle-même: Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. (Ⅰ)

*****

ἔλεγεν γὰρ ἐν ἑαυτῇ· Ἐὰν μόνον ἅψωμαι τοῦ ἱματίου αὐτοῦ σωθήσομαι. (Ⅲ)

*****

Dicebat enim intra se : Si tetigero tantum vestimentum ejus, salva ero. (Ⅳ)

*****

car elle disait en elle-même: Si seulement je touche son vêtement, je serai guérie. (Ⅵ)

*****

Car elle disait en elle-même : si seulement je touche son vêtement, je serai guérie. (Ⅶ)

*****

Car elle disait en elle-même: Si seulement je touche son vêtement, je serai guérie. (Ⅷ)

*****

9. 22  
Jésus se retourna, la vit et dit : " Ayez confiance, ma fille, votre foi vous a guérie. " Et la femme fut guérie à l'heure même.

Jésus se retourna, et dit, en la voyant: Prends courage, ma fille, ta foi t'a guérie. Et cette femme fut guérie à l'heure même. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Ἰησοῦς ⸀στραφεὶς καὶ ἰδὼν αὐτὴν εἶπεν· Θάρσει, θύγατερ· ἡ πίστις σου σέσωκέν σε. καὶ ἐσώθη ἡ γυνὴ ἀπὸ τῆς ὥρας ἐκείνης. (Ⅲ)

*****

At Jesus conversus, et videns eam, dixit : Confide, filia, fides tua te salvam fecit. Et salva facta est mulier ex illa hora.\ (Ⅳ)

*****

Et Jésus, s’étant retourné et la voyant, dit: Aie bon courage, ma fille; ta foi t’a guérie. Et la femme fut guérie dès cette heure. (Ⅵ)

*****

Et Jésus s’étant retourné, et la regardant, lui dit : aie bon courage, ma fille ! ta foi t’a sauvée ; et dans ce moment la femme fut guérie. (Ⅶ)

*****

Jésus, s'étant retourné et la regardant, lui dit: Prends courage, ma fille! ta foi t'a guérie. Et cette femme fut guérie dès cette heure-là. (Ⅷ)

*****

9. 23  
Arrivé à la maison du chef, Jésus vit les joueurs de flûte et une foule qui faisait grand bruit, et il leur dit :

Lorsque Jésus fut arrivé à la maison du chef, et qu'il vit les joueurs de flûte et la foule bruyante, (Ⅰ)

*****

καὶ ἐλθὼν ὁ Ἰησοῦς εἰς τὴν οἰκίαν τοῦ ἄρχοντος καὶ ἰδὼν τοὺς αὐλητὰς καὶ τὸν ὄχλον θορυβούμενον (Ⅲ)

*****

Et cum venisset Jesus in domum principis, et vidisset tibicines et turbam tumultuantem, dicebat : (Ⅳ)

*****

Et Jésus, étant arrivé à la maison du chef de synagogue, et voyant les joueurs de flûte et la foule qui faisait un grand bruit, (Ⅵ)

*****

Or, quand Jésus fut arrivé à la maison de ce Seigneur, et qu’il eut vu les joueurs d’instruments, et une troupe de gens qui faisait un grand bruit, (Ⅶ)

*****

Quand Jésus fut arrivé à la maison du chef de synagogue, et qu'il eut vu les joueurs de flûte et la foule qui faisait grand bruit, il leur dit: (Ⅷ)

*****

9. 24  
" Retirez-vous : car la jeune fille n'est pas morte, mais elle dort; " et ils se moquaient de lui.

il leur dit: Retirez-vous; car la jeune fille n'est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de lui. (Ⅰ)

*****

⸀ἔλεγεν· Ἀναχωρεῖτε, οὐ γὰρ ἀπέθανεν τὸ κοράσιον ἀλλὰ καθεύδει· καὶ κατεγέλων αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Recedite : non est enim mortua puella, sed dormit. Et deridebant eum. (Ⅳ)

*****

dit: Retirez-vous, car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort. Et ils se riaient de lui. (Ⅵ)

*****

Il leur dit : retirez-vous, car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort ; et ils se moquaient de lui. (Ⅶ)

*****

Retirez-vous; car cette jeune fille n'est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de lui. (Ⅷ)

*****

9. 25  
Lorsqu'on eut fait sortir la foule, il entra, prit la main de la jeune fille, et elle se leva.

Quand la foule eut été renvoyée, il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva. (Ⅰ)

*****

ὅτε δὲ ἐξεβλήθη ὁ ὄχλος, εἰσελθὼν ἐκράτησεν τῆς χειρὸς αὐτῆς, καὶ ἠγέρθη τὸ κοράσιον. (Ⅲ)

*****

Et cum ejecta esset turba, intravit : et tenuit manum ejus, et surrexit puella. (Ⅳ)

*****

Et lorsque la foule eut été mise dehors, il entra et prit sa main, et la jeune fille se leva. (Ⅵ)

*****

Après donc qu’on eut fait sortir [toute cette] troupe, il entra, et prit la main de la jeune fille, et elle se leva. (Ⅶ)

*****

Et après qu'on eut fait sortir tout le monde, il entra, et prit par la main cette jeune fille, et elle se leva. (Ⅷ)

*****

9. 26  
Et le bruit s'en répandit dans tout ce pays.

Le bruit s'en répandit dans toute la contrée. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐξῆλθεν ἡ φήμη αὕτη εἰς ὅλην τὴν γῆν ἐκείνην. (Ⅲ)

*****

Et exiit fama hæc in universam terram illam.\ (Ⅳ)

*****

Et le bruit s’en répandit par tout ce pays-là. (Ⅵ)

*****

Et le bruit s’en répandit par tout ce pays-là. (Ⅶ)

*****

Et le bruit s'en répandit par toute cette contrée. (Ⅷ)

*****

9. 27  
Comme Jésus partait de là, deux aveugles le suivirent, en disant à haute voix : " Fils de David, ayez pitié de nous ! "

Étant parti de là, Jésus fut suivi par deux aveugles, qui criaient: Aie pitié de nous, Fils de David! (Ⅰ)

*****

Καὶ παράγοντι ἐκεῖθεν τῷ Ἰησοῦ ἠκολούθησαν ⸀αὐτῷ δύο τυφλοὶ κράζοντες καὶ λέγοντες· Ἐλέησον ἡμᾶς, ⸀υἱὲ Δαυίδ. (Ⅲ)

*****

Et transeunte inde Jesu, secuti sunt eum duo cæci, clamantes, et dicentes : Miserere nostri, fili David. (Ⅳ)

*****

Et comme Jésus passait de là plus avant, deux aveugles le suivirent, criant et disant: Aie pitié de nous, Fils de David! (Ⅵ)

*****

Et comme Jésus passait plus loin, deux aveugles le suivirent, en criant et disant : Fils de David, aie pitié de nous. (Ⅶ)

*****

Comme Jésus partait de là, deux aveugles le suivirent, criant et disant: Fils de David! aie pitié de nous. (Ⅷ)

*****

9. 28  
Lorsqu'il fut entré dans la maison, les aveugles s'approchèrent de lui, et Jésus leur dit : " Croyez-vous que je puisse faire cela? " Ils lui dirent : " Oui, Seigneur. "

Lorsqu'il fut arrivé à la maison, les aveugles s'approchèrent de lui, et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puisse faire cela? Oui, Seigneur, lui répondirent-ils. (Ⅰ)

*****

ἐλθόντι δὲ εἰς τὴν οἰκίαν προσῆλθον αὐτῷ οἱ τυφλοί, καὶ λέγει αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς· Πιστεύετε ὅτι δύναμαι τοῦτο ποιῆσαι; λέγουσιν αὐτῷ· Ναί, κύριε. (Ⅲ)

*****

Cum autem venisset domum, accesserunt ad eum cæci. Et dicit eis Jesus : Creditis quia hoc possum facere vobis ? Dicunt ei : Utique, Domine. (Ⅳ)

*****

Et quand il fut arrivé dans la maison, les aveugles vinrent à lui. Et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puisse faire ceci? Ils lui disent: Oui, Seigneur. (Ⅵ)

*****

Et quand il fut arrivé dans la maison, ces aveugles vinrent à lui, et il leur dit : croyez-vous que je puisse faire [ce que vous me demandez] ? Ils lui répondirent : oui vraiment, Seigneur. (Ⅶ)

*****

Et quand il fut arrivé à la maison, ces aveugles vinrent à lui, et Jésus leur dit: Croyez-vous que je puisse faire cela? Ils lui répondirent: Oui, Seigneur! (Ⅷ)

*****

9. 29  
Alors il toucha leurs yeux en disant : " Qu'il vous soit fait selon votre foi ! "

Alors il leur toucha leurs yeux, en disant: Qu'il vous soit fait selon votre foi. (Ⅰ)

*****

τότε ἥψατο τῶν ὀφθαλμῶν αὐτῶν λέγων· Κατὰ τὴν πίστιν ὑμῶν γενηθήτω ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

Tunc tetigit oculos eorum, dicens : Secundum fidem vestram, fiat vobis. (Ⅳ)

*****

Alors il toucha leurs yeux, disant: Qu’il vous soit fait selon votre foi. (Ⅵ)

*****

Alors il toucha leurs yeux, en disant : qu’il vous soit fait selon votre foi. (Ⅶ)

*****

Alors il leur toucha les yeux, en disant: Qu'il vous soit fait selon votre foi. (Ⅷ)

*****

9. 30  
Et leurs yeux s'ouvrirent, et Jésus leur commanda avec force : " Prenez garde que personne ne le sache. "

Et leurs yeux s'ouvrirent. Jésus leur fit cette recommandation sévère: Prenez garde que personne ne le sache. (Ⅰ)

*****

καὶ ἠνεῴχθησαν αὐτῶν οἱ ὀφθαλμοί. καὶ ⸀ἐνεβριμήθη αὐτοῖς ὁ Ἰησοῦς λέγων· Ὁρᾶτε μηδεὶς γινωσκέτω· (Ⅲ)

*****

Et aperti sunt oculi eorum : et comminatus est illis Jesus, dicens : Videte ne quis sciat. (Ⅳ)

*****

Et leurs yeux furent ouverts. Et Jésus leur parla sévèrement, disant: Prenez garde que personne ne le sache. (Ⅵ)

*****

Et leurs yeux furent ouverts ; et Jésus leur défendit avec menaces, disant : Prenez garde que personne ne le sache. (Ⅶ)

*****

Et leurs yeux furent ouverts; et Jésus les menaça fortement, en disant: Prenez garde que personne ne le sache. (Ⅷ)

*****

9. 31  
Mais, s'en étant allés, ils publièrent ses louanges dans toute cette contrée.

Mais, dès qu'ils furent sortis, ils répandirent sa renommée dans tout le pays. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ ἐξελθόντες διεφήμισαν αὐτὸν ἐν ὅλῃ τῇ γῇ ἐκείνῃ. (Ⅲ)

*****

Illi autem exeuntes, diffamaverunt eum in tota terra illa.\ (Ⅳ)

*****

Mais eux, étant partis, répandirent sa renommée dans tout ce pays-là. (Ⅵ)

*****

Mais eux étant partis, répandirent sa renommée dans tout ce pays-là. (Ⅶ)

*****

Mais, étant sortis, ils répandirent sa réputation dans toute cette contrée. (Ⅷ)

*****

9. 32  
Après leur départ, on lui présenta un muet possédé du démon.

Comme ils s'en allaient, voici, on amena à Jésus un démoniaque muet. (Ⅰ)

*****

Αὐτῶν δὲ ἐξερχομένων ἰδοὺ προσήνεγκαν αὐτῷ ⸀ἄνθρωπον κωφὸν δαιμονιζόμενον· (Ⅲ)

*****

Egressis autem illis, ecce obtulerunt ei hominem mutum, dæmonium habentem. (Ⅳ)

*****

Et comme ils sortaient, voici, on lui amena un homme muet, démoniaque. (Ⅵ)

*****

Et comme ils sortaient, voici, on lui présenta un homme muet et démoniaque. (Ⅶ)

*****

Et comme ils sortaient, on lui présenta un homme muet, démoniaque. (Ⅷ)

*****

9. 33  
Le démon chassé, le muet parla, et les foules, saisies d'admiration, dirent : " Jamais rien de semblable ne s'est vu en Israël. "

Le démon ayant été chassé, le muet parla. Et la foule étonnée disait: Jamais pareille chose ne s'est vue en Israël. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐκβληθέντος τοῦ δαιμονίου ἐλάλησεν ὁ κωφός. καὶ ἐθαύμασαν οἱ ὄχλοι λέγοντες· Οὐδέποτε ἐφάνη οὕτως ἐν τῷ Ἰσραήλ. (Ⅲ)

*****

Et ejecto dæmonio, locutus est mutus, et miratæ sunt turbæ, dicentes : Numquam apparuit sic in Israël. (Ⅳ)

*****

Et le démon ayant été chassé, le muet parla. Et les foules s’en étonnèrent, disant: Il ne s’est jamais rien vu de pareil en Israël; (Ⅵ)

*****

Et quand le démon eut été chassé dehors, le muet parla ; et les troupes s’en étonnèrent, en disant : il ne s’est jamais rien vu de semblable en Israël. (Ⅶ)

*****

Et le démon ayant été chassé, le muet parla. Et le peuple, étant dans l'admiration, disait: Rien de semblable n'a jamais été vu en Israël. (Ⅷ)

*****

9. 34  
Mais les Pharisiens disaient : " C'est par le chef des démons qu'il chasse les démons. "

Mais les pharisiens dirent: C'est par le prince des démons qu'il chasse les démons. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ Φαρισαῖοι ἔλεγον· Ἐν τῷ ἄρχοντι τῶν δαιμονίων ἐκβάλλει τὰ δαιμόνια. (Ⅲ)

*****

Pharisæi autem dicebant : In principe dæmoniorum ejicit dæmones.\ (Ⅳ)

*****

mais les pharisiens disaient: Il chasse les démons par le chef des démons. (Ⅵ)

*****

Mais les Pharisiens disaient : il chasse les démons par le prince des démons. (Ⅶ)

*****

Mais les pharisiens disaient: Il chasse les démons par le prince des démons. (Ⅷ)

*****

9. 35  
Et Jésus parcourait toutes les villes et les bourgades, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l'Evangile du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité

Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. (Ⅰ)

*****

Καὶ περιῆγεν ὁ Ἰησοῦς τὰς πόλεις πάσας καὶ τὰς κώμας, διδάσκων ἐν ταῖς συναγωγαῖς αὐτῶν καὶ κηρύσσων τὸ εὐαγγέλιον τῆς βασιλείας καὶ θεραπεύων πᾶσαν νόσον καὶ πᾶσαν ⸀μαλακίαν. (Ⅲ)

*****

Et circuibat Jesus omnes civitates, et castella, docens in synagogis eorum, et prædicans Evangelium regni, et curans omnem languorem, et omnem infirmitatem. (Ⅳ)

*****

Et Jésus allait par toutes les villes et par les villages, enseignant dans leurs synagogues, et prêchant l’évangile du royaume, et guérissant toute maladie et toute langueur. (Ⅵ)

*****

Or Jésus allait dans toutes les villes et dans les bourgades, enseignant dans leurs Synagogues, et prêchant l’Evangile du Royaume, et guérissant toute sorte de maladies, et toute sorte d’infirmités parmi le peuple. (Ⅶ)

*****

Et Jésus allait par toutes les villes et par toutes les bourgades, enseignant dans leurs synagogues, prêchant l'évangile du royaume de Dieu, et guérissant toutes sortes de maladies et toutes sortes d'infirmités parmi le peuple. (Ⅷ)

*****

9. 36  
Et, en voyant cette multitude d'hommes, il fut ému et compassion pour eux, parce qu'ils étaient harassés et abattus, comme des brebis qui n'ont pas de pasteur.

Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu'elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n'ont point de berger. (Ⅰ)

*****

Ἰδὼν δὲ τοὺς ὄχλους ἐσπλαγχνίσθη περὶ αὐτῶν ὅτι ἦσαν ἐσκυλμένοι καὶ ἐρριμμένοι ⸀ὡσεὶ πρόβατα μὴ ἔχοντα ποιμένα. (Ⅲ)

*****

Videns autem turbas, misertus est eis : quia erant vexati, et jacentes sicut oves non habentes pastorem. (Ⅳ)

*****

Et voyant les foules, il fut ému de compassion pour elles, parce qu’ils étaient las et dispersés, comme des brebis qui n’ont pas de berger. (Ⅵ)

*****

Et voyant les troupes, il en fut ému de compassion, parce qu’ils étaient dispersés et errants comme des brebis qui n’ont point de pasteur. (Ⅶ)

*****

Et voyant la multitude du peuple, il fut ému de compassion envers eux, de ce qu'ils étaient misérables et errants, comme des brebis qui n'ont point de berger. (Ⅷ)

*****

9. 37  
Alors il dit à ses disciples : " La moisson est grande, mais les ouvriers sont en petit nombre.

Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. (Ⅰ)

*****

τότε λέγει τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ· Ὁ μὲν θερισμὸς πολύς, οἱ δὲ ἐργάται ὀλίγοι· (Ⅲ)

*****

Tunc dicit discipulis suis : Messis quidem multa, operarii autem pauci. (Ⅳ)

*****

Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers: (Ⅵ)

*****

Et il dit à ses Disciples : certes la moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. (Ⅶ)

*****

Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. (Ⅷ)

*****

9. 38  
Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson. "

Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. (Ⅰ)

*****

δεήθητε οὖν τοῦ κυρίου τοῦ θερισμοῦ ὅπως ἐκβάλῃ ἐργάτας εἰς τὸν θερισμὸν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Rogate ergo Dominum messis, ut mittat operarios in messem suam. (Ⅳ)

*****

suppliez donc le Seigneur de la moisson, en sorte qu’il pousse des ouvriers dans sa moisson. (Ⅵ)

*****

Priez donc le Seigneur de la moisson, qu’il envoie des ouvriers en sa moisson. (Ⅶ)

*****

Priez donc le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 9

| | | | | | | | 9| | | | | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥