Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(28 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

16. 1  
Les Pharisiens et les Sadducéens s'approchèrent et, pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.

Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l'éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. (Ⅰ)

*****

Καὶ προσελθόντες οἱ Φαρισαῖοι καὶ Σαδδουκαῖοι πειράζοντες ἐπηρώτησαν αὐτὸν σημεῖον ἐκ τοῦ οὐρανοῦ ἐπιδεῖξαι αὐτοῖς. (Ⅲ)

*****

Et accesserunt ad eum pharisæi et sadducæi tentantes : et rogaverunt eum ut signum de cælo ostenderet eis. (Ⅳ)

*****

Et les pharisiens et les sadducéens, s’approchant, lui demandèrent, pour l’éprouver, de leur montrer un signe du ciel. (Ⅵ)

*****

Alors des Pharisiens et des saducéens vinrent à lui, et pour l’éprouver, ils lui demandèrent qu’il leur fît voir quelque miracle dans le ciel. (Ⅶ)

*****

Alors des pharisiens et des sadducéens vinrent à lui, et lui demandèrent en le tentant, qu'il leur fît voir quelque miracle du ciel. (Ⅷ)

*****

16. 2  
Il leur répondit : " Le soir venu, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge;

Jésus leur répondit: Le soir, vous dites: Il fera beau, car le ciel est rouge; et le matin: (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν αὐτοῖς· ⸂Ὀψίας γενομένης λέγετε· Εὐδία, πυρράζει γὰρ ὁ οὐρανός· (Ⅲ)

*****

At ille respondens, ait illis : Facto vespere dicitis : Serenum erit, rubicundum est enim cælum. (Ⅳ)

*****

Mais lui, répondant, leur dit: Quand le soir est venu, vous dites: Il fera beau temps, car le ciel est rouge; (Ⅵ)

*****

Mais il répondit, et leur dit : quand le soir est venu, vous dites : il fera beau temps, car le ciel est rouge. (Ⅶ)

*****

Mais il leur répondit: Quand le soir est venu, vous dites: Il fera beau temps, car le ciel est rouge. (Ⅷ)

*****

16. 3  
et le matin : Aujourd'hui, de l'orage, car le ciel est d'un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel; mais les signes des temps, vous ne le pouvez.

Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. (Ⅰ)

*****

καὶ πρωΐ· Σήμερον χειμών, πυρράζει γὰρ στυγνάζων ὁ οὐρανός. ⸀τὸ μὲν πρόσωπον τοῦ οὐρανοῦ γινώσκετε διακρίνειν, τὰ δὲ σημεῖα τῶν καιρῶν οὐ δύνασθε.⸃ (Ⅲ)

*****

Et mane : Hodie tempestas, rutilat enim triste cælum. (Ⅳ)

*****

et le matin: Il y aura aujourd’hui de l’orage, car le ciel est rouge et sombre. Vous savez discerner l’apparence du ciel; et ne pouvez-vous pas discerner les signes des temps? (Ⅵ)

*****

Et le matin [vous dites] : il y aura aujourd’hui de l’orage, car le ciel est rouge, et sombre. Hypocrites, vous savez bien juger de l’apparence du ciel, et vous ne pouvez juger des signes des saisons ! (Ⅶ)

*****

Et le matin: Il y aura aujourd'hui de l'orage, car le ciel est sombre et rouge. Hypocrites! vous savez bien discerner l'apparence du ciel, et vous ne pouvez pas discerner les signes des temps! (Ⅷ)

*****

16. 4  
Une génération mauvaise et adultère réclame un signe : il ne lui sera pas donné d'autre signe que le signe de Jonas. " Et les laissant, il s'en alla.

Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas. Puis il les quitta, et s'en alla. (Ⅰ)

*****

Γενεὰ πονηρὰ καὶ μοιχαλὶς σημεῖον ἐπιζητεῖ, καὶ σημεῖον οὐ δοθήσεται αὐτῇ εἰ μὴ τὸ σημεῖον ⸀Ἰωνᾶ. καὶ καταλιπὼν αὐτοὺς ἀπῆλθεν. (Ⅲ)

*****

Faciem ergo cæli dijudicare nostis : signa autem temporum non potestis scire ? Generatio mala et adultera signum quærit : et signum non dabitur ei, nisi signum Jonæ prophetæ. Et relictis illis, abiit.\ (Ⅳ)

*****

Une génération méchante et adultère recherche un signe; et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n’est le signe de Jonas. Et les laissant, il s’en alla. (Ⅵ)

*****

La nation méchante et adultère recherche un miracle ; mais il ne lui sera point donné d’[autre] miracle que celui de Jonas le Prophète ; et les laissant il s’en alla. (Ⅶ)

*****

Une race méchante et adultère demande un miracle; mais on ne lui en accordera aucun autre que celui du prophète Jonas. Et, les laissant, il s'en alla. (Ⅷ)

*****

16. 5  
Arrivés à l'autre rive, les disciples avaient oublié de prendre des pains.

Les disciples, en passant à l'autre bord, avaient oublié de prendre des pains. (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐλθόντες οἱ ⸀μαθηταὶ εἰς τὸ πέραν ἐπελάθοντο ἄρτους λαβεῖν. (Ⅲ)

*****

Et cum venissent discipuli ejus trans fretum, obliti sunt panes accipere. (Ⅳ)

*****

Et quand les disciples furent venus à l’autre rive, ils avaient oublié de prendre du pain. (Ⅵ)

*****

Et quand ses Disciples furent venus au rivage de delà, ils avaient oublié de prendre des pains. (Ⅶ)

*****

Et ses disciples, en passant à l'autre bord, avaient oublié de prendre des pains. (Ⅷ)

*****

16. 6  
Jésus leur dit : " Voyez à vous garder du levain des Pharisiens et des Sadducéens. "

Jésus leur dit: Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτοῖς· Ὁρᾶτε καὶ προσέχετε ἀπὸ τῆς ζύμης τῶν Φαρισαίων καὶ Σαδδουκαίων. (Ⅲ)

*****

Qui dixit illis : Intuemini, et cavete a fermento pharisæorum et sadducæorum. (Ⅳ)

*****

Et Jésus leur dit: Voyez, et soyez en garde contre le levain des pharisiens et des sadducéens. (Ⅵ)

*****

Et Jésus leur dit : voyez, et donnez-vous garde du levain des Pharisiens et des Saducéens. (Ⅶ)

*****

Et Jésus leur dit: Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens. (Ⅷ)

*****

16. 7  
Et ils se faisaient cette réflexion : " C'est parce que nous n'avons pas pris de pains. "

Les disciples raisonnaient en eux-mêmes, et disaient: C'est parce que nous n'avons pas pris de pains. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ διελογίζοντο ἐν ἑαυτοῖς λέγοντες ὅτι Ἄρτους οὐκ ἐλάβομεν. (Ⅲ)

*****

At illi cogitabant intra se dicentes : Quia panes non accepimus. (Ⅳ)

*****

Et ils raisonnaient en eux-mêmes, disant: C’est parce que nous n’avons pas pris du pain. (Ⅵ)

*****

Or ils pensaient en eux-mêmes, et disaient : c’est parce que nous n’avons pas pris de pains. (Ⅶ)

*****

Sur quoi ils raisonnaient en eux-mêmes, disant: C'est parce que nous n'avons point pris de pains. (Ⅷ)

*****

16. 8  
Jésus le connut et dit : " Hommes de peu de foi, pourquoi vous faites-vous la réflexion que c'est parce que vous n'avez pas pris de pains?

Jésus, l'ayant connu, dit: Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de peu de foi, sur ce que vous n'avez pas pris de pains? (Ⅰ)

*****

γνοὺς δὲ ὁ Ἰησοῦς ⸀εἶπεν· Τί διαλογίζεσθε ἐν ἑαυτοῖς, ὀλιγόπιστοι, ὅτι ἄρτους οὐκ ⸀ἐλάβετε; (Ⅲ)

*****

Sciens autem Jesus, dixit : Quid cogitatis intra vos modicæ fidei, quia panes non habetis ? (Ⅳ)

*****

Mais Jésus, le sachant, dit: Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de petite foi, sur ce que vous n’avez pas pris du pain? (Ⅵ)

*****

Et Jésus connaissant leur pensée, leur dit : gens de petite foi, qu’est-ce que vous pensez en vous-mêmes au sujet de ce que vous n’avez point pris de pains ? (Ⅶ)

*****

Et Jésus, l'ayant connu, leur dit: Gens de petite foi, pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, sur ce que vous n'avez point pris de pains? (Ⅷ)

*****

16. 9  
Ne saisissez-vous pas encore et ne vous rappelez-vous pas les cinq pains des cinq mille, et combien de paniers vous avez emportés?

Etes-vous encore sans intelligence, et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés, (Ⅰ)

*****

οὔπω νοεῖτε, οὐδὲ μνημονεύετε τοὺς πέντε ἄρτους τῶν πεντακισχιλίων καὶ πόσους κοφίνους ἐλάβετε; (Ⅲ)

*****

Nondum intelligitis, neque recordamini quinque panum in quinque millia hominum, et quot cophinos sumpsistis ? (Ⅳ)

*****

N’entendez-vous pas encore, et ne vous souvient-il pas des cinq pains des cinq mille hommes, et combien de paniers vous en recueillîtes? (Ⅵ)

*****

Ne comprenez-vous point encore, et ne vous souvient-il plus des cinq pains des cinq mille hommes, et combien de corbeilles vous en recueillîtes ? (Ⅶ)

*****

N'avez-vous point encore d'intelligence, et ne vous souvenez-vous plus des cinq pains des cinq mille hommes, et combien vous en remportâtes de paniers; (Ⅷ)

*****

16. 10  
Ni les sept pains des quatre mille, et combien de corbeilles vous avez emportées?

ni les sept pains des quatre mille hommes et combien de corbeilles vous avez emportées? (Ⅰ)

*****

οὐδὲ τοὺς ἑπτὰ ἄρτους τῶν τετρακισχιλίων καὶ πόσας σπυρίδας ἐλάβετε; (Ⅲ)

*****

neque septem panum in quatuor millia hominum, et quot sportas sumpsistis ? (Ⅳ)

*****

ni des sept pains des quatre mille hommes, et combien de corbeilles vous en recueillîtes? (Ⅵ)

*****

Ni des sept pains des quatre mille hommes, et combien de corbeilles vous en recueillîtes ? (Ⅶ)

*****

Ni des sept pains des quatre mille hommes, et combien vous en remportâtes de corbeilles? (Ⅷ)

*****

16. 11  
Comment ne saisissez-vous pas que ce n'est pas à propos des pains que je vous l'ai dit? Gardez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens. "

Comment ne comprenez-vous pas que ce n'est pas au sujet de pains que je vous ai parlé? Gardez-vous du levain des pharisiens et des sadducéens. (Ⅰ)

*****

πῶς οὐ νοεῖτε ὅτι οὐ περὶ ⸀ἄρτων εἶπον ὑμῖν; ⸂προσέχετε δὲ⸃ ἀπὸ τῆς ζύμης τῶν Φαρισαίων καὶ Σαδδουκαίων. (Ⅲ)

*****

Quare non intelligitis, quia non de pane dixi vobis : Cavete a fermento pharisæorum et sadducæorum ? (Ⅳ)

*****

Comment n’entendez-vous pas que ce n’était pas touchant du pain que je vous disais: Soyez en garde contre le levain des pharisiens et des sadducéens? (Ⅵ)

*****

Comment ne comprenez-vous point que ce n’est pas touchant le pain que je vous ai dit, de vous donner garde du levain des Pharisiens et des Saducéens ? (Ⅶ)

*****

Comment ne comprenez-vous pas que ce n'est pas au sujet du pain, que je vous ai dit de vous garder du levain des pharisiens et des sadducéens? (Ⅷ)

*****

16. 12  
Alors ils comprirent qu'il ne leur avait pas dit de se garder du levain des pains, mais de la doctrine des Pharisiens et des Sadducéens.

Alors ils comprirent que ce n'était pas du levain du pain qu'il avait dit de se garder, mais de l'enseignement des pharisiens et des sadducéens. (Ⅰ)

*****

τότε συνῆκαν ὅτι οὐκ εἶπεν προσέχειν ἀπὸ τῆς ζύμης ⸂τῶν ἄρτων⸃ ἀλλὰ ἀπὸ τῆς διδαχῆς τῶν Φαρισαίων καὶ Σαδδουκαίων. (Ⅲ)

*****

Tunc intellexerunt quia non dixerit cavendum a fermento panum, sed a doctrina pharisæorum et sadducæorum.\ (Ⅳ)

*****

Alors ils comprirent que ce n’était pas contre le levain du pain qu’il leur avait dit d’être en garde, mais contre la doctrine des pharisiens et des sadducéens. (Ⅵ)

*****

Alors ils comprirent que ce n’était pas du levain du pain qu’il leur avait dit de se donner garde, mais de la doctrine des Pharisiens et des Saducéens. (Ⅶ)

*****

Alors ils comprirent que ce n'était pas du levain du pain, mais de la doctrine des pharisiens et des sadducéens qu'il leur avait dit de se garder. (Ⅷ)

*****

16. 13  
Jésus, étant venu dans la région de Césarée de Philippe, interrogeait ainsi ses disciples : " Qui dit-on qu'est le Fils de l'homme? "

Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme? (Ⅰ)

*****

Ἐλθὼν δὲ ὁ Ἰησοῦς εἰς τὰ μέρη Καισαρείας τῆς Φιλίππου ἠρώτα τοὺς μαθητὰς αὐτοῦ λέγων· ⸀Τίνα λέγουσιν οἱ ἄνθρωποι εἶναι τὸν υἱὸν τοῦ ἀνθρώπου; (Ⅲ)

*****

Venit autem Jesus in partes Cæsareæ Philippi : et interrogabat discipulos suos, dicens : Quem dicunt homines esse Filium hominis ? (Ⅳ)

*****

Or, lorsque Jésus fut venu aux quartiers de Césarée de Philippe, il interrogea ses disciples, disant: Qui disent les hommes que je suis, moi, le fils de l’homme? (Ⅵ)

*****

Et Jésus venant aux quartiers de Césarée de Philippe, interrogea ses Disciples, en disant : qui disent les hommes que je suis, [moi] le Fils de l’homme ? (Ⅶ)

*****

Et Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, interrogeait ses disciples, disant: Qui disent les hommes que je suis, moi, le Fils de l'homme? (Ⅷ)

*****

16. 14  
Ils dirent : " Les uns Jean le Baptiste, d'autres Elie, d'autres Jérémie ou l'un des prophètes. "

Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean Baptiste; les autres, Élie; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes. (Ⅰ)

*****

οἱ δὲ εἶπαν· Οἱ μὲν Ἰωάννην τὸν βαπτιστήν, ἄλλοι δὲ Ἠλίαν, ἕτεροι δὲ Ἰερεμίαν ἢ ἕνα τῶν προφητῶν. (Ⅲ)

*****

At illi dixerunt : Alii Joannem Baptistam, alii autem Eliam, alii vero Jeremiam, aut unum ex prophetis. (Ⅳ)

*****

Et ils dirent: Les uns disent: Jean le baptiseur; les autres: Élie; et d’autres: Jérémie ou l’un des prophètes. (Ⅵ)

*****

Et ils lui répondirent : les uns disent que tu es Jean Baptiste ; les autres, Elie ; et les autres, Jérémie, ou l’un des Prophètes. (Ⅶ)

*****

Et ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Élie; et les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes. (Ⅷ)

*****

16. 15  
Il leur dit : " Et vous, qui dites-vous que je suis? "

Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis? (Ⅰ)

*****

λέγει αὐτοῖς· Ὑμεῖς δὲ τίνα με λέγετε εἶναι; (Ⅲ)

*****

Dicit illis Jesus : Vos autem, quem me esse dicitis ? (Ⅳ)

*****

Il leur dit: Et vous, qui dites-vous que je suis? (Ⅵ)

*****

Il leur dit : et vous, qui dites-vous que je suis ? (Ⅶ)

*****

Il leur dit: Et vous, qui dites-vous que je suis? (Ⅷ)

*****

16. 16  
Simon Pierre, prenant la parole, dit : " Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant. "

Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. (Ⅰ)

*****

ἀποκριθεὶς δὲ Σίμων Πέτρος εἶπεν· Σὺ εἶ ὁ χριστὸς ὁ υἱὸς τοῦ θεοῦ τοῦ ζῶντος. (Ⅲ)

*****

Respondens Simon Petrus dixit : Tu es Christus, Filius Dei vivi. (Ⅳ)

*****

Et Simon Pierre, répondant, dit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. (Ⅵ)

*****

Simon Pierre répondit, et dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. (Ⅶ)

*****

Simon Pierre, prenant la parole, dit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. (Ⅷ)

*****

16. 17  
Jésus lui répondit : " Tu es heureux, Simon Bar-Jona, car ce n'est pas la chair et le sang qui te l'ont révélé, mais mon Père qui est dans les cieux.

Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. (Ⅰ)

*****

⸂ἀποκριθεὶς δὲ⸃ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτῷ· Μακάριος εἶ, Σίμων Βαριωνᾶ, ὅτι σὰρξ καὶ αἷμα οὐκ ἀπεκάλυψέν σοι ἀλλ’ ὁ πατήρ μου ὁ ἐν τοῖς οὐρανοῖς· (Ⅲ)

*****

Respondens autem Jesus, dixit ei : Beatus es Simon Bar Jona : quia caro et sanguis non revelavit tibi, sed Pater meus, qui in cælis est. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, répondant, lui dit: Tu es bienheureux, Simon Barjonas, car la chair et le sang ne t’ont pas révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. (Ⅵ)

*****

Et Jésus répondit, et dit : tu es bienheureux, Simon, fils de Jonas : car la chair et le sang ne te l’a pas révélé, mais mon Père qui est aux cieux. (Ⅶ)

*****

Et Jésus lui répondit: tu es heureux, Simon, fils de Jona; car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. (Ⅷ)

*****

16. 18  
Et moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle.

Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. (Ⅰ)

*****

κἀγὼ δέ σοι λέγω ὅτι σὺ εἶ Πέτρος, καὶ ἐπὶ ταύτῃ τῇ πέτρᾳ οἰκοδομήσω μου τὴν ἐκκλησίαν, καὶ πύλαι ᾅδου οὐ κατισχύσουσιν αὐτῆς· (Ⅲ)

*****

Et ego dico tibi, quia tu es Petrus, et super hanc petram ædificabo Ecclesiam meam, et portæ inferi non prævalebunt adversus eam. (Ⅳ)

*****

Et moi aussi, je te dis que tu es Pierre; et sur ce roc je bâtirai mon assemblée, et les portes du hadès ne prévaudront pas contre elle. (Ⅵ)

*****

Et je te dis aussi, que tu es Pierre, et sur cette pierre j’édifierai mon Eglise ; et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. (Ⅶ)

*****

Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. (Ⅷ)

*****

16. 19  
Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux : tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. "

Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. (Ⅰ)

*****

⸀δώσω σοι τὰς ⸀κλεῖδας τῆς βασιλείας τῶν οὐρανῶν, καὶ ὃ ⸀ἐὰν δήσῃς ἐπὶ τῆς γῆς ἔσται δεδεμένον ἐν τοῖς οὐρανοῖς, καὶ ὃ ⸁ἐὰν λύσῃς ἐπὶ τῆς γῆς ἔσται λελυμένον ἐν τοῖς οὐρανοῖς. (Ⅲ)

*****

Et tibi dabo claves regni cælorum. Et quodcumque ligaveris super terram, erit ligatum et in cælis : et quodcumque solveris super terram, erit solutum et in cælis. (Ⅳ)

*****

Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. (Ⅵ)

*****

Et je te donnerai les clefs du Royaume des cieux ; et tout ce que tu auras lié sur la terre, sera lié dans les cieux ; et tout ce que tu auras délié sur la terre, sera délié dans les cieux. (Ⅶ)

*****

Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. (Ⅷ)

*****

16. 20  
Alors il défendit sévèrement aux disciples de dire à personne qu'il était le Christ.

Alors il recommanda aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ. (Ⅰ)

*****

τότε ⸀διεστείλατο τοῖς ⸀μαθηταῖς ἵνα μηδενὶ εἴπωσιν ὅτι αὐτός ⸀ἐστιν ὁ χριστός. (Ⅲ)

*****

Tunc præcepit discipulis suis ut nemini dicerent quia ipse esset Jesus Christus.\ (Ⅳ)

*****

Alors il enjoignit aux disciples de ne dire à personne qu’il fût le Christ. (Ⅵ)

*****

Alors il commanda expressément à ses Disciples de ne dire à personne qu’il fût Jésus le Christ. (Ⅶ)

*****

Alors il défendit à ses disciples de dire à personne que lui, Jésus, fût le Christ. (Ⅷ)

*****

16. 21  
Jésus commença depuis lors à déclarer à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, qu'il fût mis à mort et qu'il ressuscitât le troisième jour.

Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour. (Ⅰ)

*****

Ἀπὸ τότε ἤρξατο ⸂ὁ Ἰησοῦς⸃ δεικνύειν τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ ὅτι δεῖ αὐτὸν ⸂εἰς Ἱεροσόλυμα ἀπελθεῖν⸃ καὶ πολλὰ παθεῖν ἀπὸ τῶν πρεσβυτέρων καὶ ἀρχιερέων καὶ γραμματέων καὶ ἀποκτανθῆναι καὶ τῇ τρίτῃ ἡμέρᾳ ἐγερθῆναι. (Ⅲ)

*****

Exinde cœpit Jesus ostendere discipulis suis, quia oporteret eum ire Jerosolymam, et multa pati a senioribus, et scribis, et principibus sacerdotum, et occidi, et tertia die resurgere. (Ⅳ)

*****

Dès lors Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, et qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens et des principaux sacrificateurs et des scribes, et qu’il fût mis à mort, et qu’il fût ressuscité le troisième jour. (Ⅵ)

*****

Dès lors Jésus commença à déclarer à ses Disciples, qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, et qu’il y souffrît beaucoup de la part des Anciens, et des principaux Sacrificateurs, et des Scribes ; et qu’il y fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. (Ⅶ)

*****

Dès lors Jésus commença à déclarer à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, et qu'il y souffrît beaucoup de la part des sénateurs, et des principaux sacrificateurs, et des scribes, et qu'il y fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour. (Ⅷ)

*****

16. 22  
Pierre, le prenant à part se mit à le reprendre, disant : " A Dieu ne plaise, Seigneur ! cela ne vous arrivera pas. "

Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t'arrivera pas. (Ⅰ)

*****

καὶ προσλαβόμενος αὐτὸν ὁ Πέτρος ἤρξατο ἐπιτιμᾶν αὐτῷ λέγων· Ἵλεώς σοι, κύριε· οὐ μὴ ἔσται σοι τοῦτο. (Ⅲ)

*****

Et assumens eum Petrus, cœpit increpare illum dicens : Absit a te, Domine : non erit tibi hoc. (Ⅳ)

*****

Et Pierre, le prenant à part, se mit à le reprendre, disant: Seigneur, Dieu t’en préserve, cela ne t’arrivera point! (Ⅵ)

*****

Mais Pierre l’ayant tiré à part se mit à le reprendre, en lui disant : Seigneur, aie pitié de toi ; cela ne t’arrivera point. (Ⅶ)

*****

Alors Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre et à lui dire: A Dieu ne plaise, Seigneur! cela ne t'arrivera point. (Ⅷ)

*****

16. 23  
Mais lui, se tournant, dit à Pierre : " Va-t'en ! Arrière de moi, Satan ! tu m'es scandale; car tu n'as pas le sens des choses de Dieu, mais (celui) des choses des hommes. "

Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ στραφεὶς εἶπεν τῷ Πέτρῳ· Ὕπαγε ὀπίσω μου, Σατανᾶ· σκάνδαλον ⸂εἶ ἐμοῦ⸃, ὅτι οὐ φρονεῖς τὰ τοῦ θεοῦ ἀλλὰ τὰ τῶν ἀνθρώπων. (Ⅲ)

*****

Qui conversus, dixit Petro : Vade post me Satana, scandalum es mihi : quia non sapis ea quæ Dei sunt, sed ea quæ hominum. (Ⅳ)

*****

Mais lui, se retournant, dit à Pierre: Va arrière de moi, Satan, tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes. (Ⅵ)

*****

Mais lui s’étant retourné, dit à Pierre : retire-toi de moi, Satan, tu m’es en scandale ; car tu ne comprends pas les choses qui sont de Dieu, mais celles qui sont des hommes. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus, se tournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes. (Ⅷ)

*****

16. 24  
Alors Jésus dit à ses disciples : " Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renonce lui-même, qu'il prenne sa croix et me suive.

Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. (Ⅰ)

*****

Τότε ὁ Ἰησοῦς εἶπεν τοῖς μαθηταῖς αὐτοῦ· Εἴ τις θέλει ὀπίσω μου ἐλθεῖν, ἀπαρνησάσθω ἑαυτὸν καὶ ἀράτω τὸν σταυρὸν αὐτοῦ καὶ ἀκολουθείτω μοι. (Ⅲ)

*****

Tunc Jesus dixit discipulis suis : Si quis vult post me venire, abneget semetipsum, et tollat crucem suam, et sequatur me. (Ⅳ)

*****

Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il se renonce soi-même, et qu’il prenne sa croix, et me suive: (Ⅵ)

*****

Alors Jésus dit à ses Disciples : si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à soi-même, et qu’il charge sa croix ; et me suive. (Ⅶ)

*****

Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et me suive. (Ⅷ)

*****

16. 25  
Car celui qui voudra sauver sa vie, la perdra; et celui qui perdra sa vie à cause de moi, la trouvera.

Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera. (Ⅰ)

*****

ὃς γὰρ ⸀ἐὰν θέλῃ τὴν ψυχὴν αὐτοῦ σῶσαι ἀπολέσει αὐτήν· ὃς δ’ ἂν ἀπολέσῃ τὴν ψυχὴν αὐτοῦ ἕνεκεν ἐμοῦ εὑρήσει αὐτήν. (Ⅲ)

*****

Qui enim voluerit animam suam salvam facere, perdet eam : qui autem perdiderit animam suam propter me, inveniet eam. (Ⅳ)

*****

car quiconque voudra sauver sa vie la perdra; et quiconque perdra sa vie pour l’amour de moi, la trouvera. (Ⅵ)

*****

Car quiconque voudra sauver son âme, la perdra ; mais quiconque perdra son âme pour l’amour de moi, la trouvera. (Ⅶ)

*****

Car quiconque voudra sauver sa vie, la perdra; et quiconque perdra sa vie pour l'amour de moi, la trouvera; (Ⅷ)

*****

16. 26  
Quel profit en effet aura l'homme, s'il gagne le monde entier, mais perd son âme? Ou que donnera l'homme en échange de son âme?

Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme? ou, que donnerait un homme en échange de son âme? (Ⅰ)

*****

τί γὰρ ⸀ὠφεληθήσεται ἄνθρωπος ἐὰν τὸν κόσμον ὅλον κερδήσῃ τὴν δὲ ψυχὴν αὐτοῦ ζημιωθῇ; ἢ τί δώσει ἄνθρωπος ἀντάλλαγμα τῆς ψυχῆς αὐτοῦ; (Ⅲ)

*****

Quid enim prodest homini, si mundum universum lucretur, animæ vero suæ detrimentum patiatur ? aut quam dabit homo commutationem pro anima sua ? (Ⅳ)

*****

Car que profitera-t-il à un homme s’il gagne le monde entier, et qu’il fasse la perte de son âme; ou que donnera un homme en échange de son âme? (Ⅵ)

*****

Mais que profiterait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il fait la perte de son âme ? ou que donnera l’homme en échange de son âme ? (Ⅶ)

*****

Car que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perdait son âme? Ou que donnerait l'homme en échange de son âme? (Ⅷ)

*****

16. 27  
Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.

Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres. (Ⅰ)

*****

μέλλει γὰρ ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ἔρχεσθαι ἐν τῇ δόξῃ τοῦ πατρὸς αὐτοῦ μετὰ τῶν ἀγγέλων αὐτοῦ, καὶ τότε ἀποδώσει ἑκάστῳ κατὰ τὴν πρᾶξιν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Filius enim hominis venturus est in gloria Patris sui cum angelis suis : et tunc reddet unicuique secundum opera ejus. (Ⅳ)

*****

Car le fils de l’homme viendra dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa conduite. (Ⅵ)

*****

Car le Fils de l’homme doit venir environné de la gloire de son Père avec ses Anges, et alors il rendra à chacun selon ses œuvres. (Ⅶ)

*****

Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses ouvres. (Ⅷ)

*****

16. 28  
Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici présents ne goûteront point la mort qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venant dans son règne. "

Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venir dans son règne. (Ⅰ)

*****

ἀμὴν λέγω ὑμῖν ⸀ὅτι εἰσίν τινες ⸂τῶν ὧδε ἑστώτων⸃ οἵτινες οὐ μὴ γεύσωνται θανάτου ἕως ἂν ἴδωσιν τὸν υἱὸν τοῦ ἀνθρώπου ἐρχόμενον ἐν τῇ βασιλείᾳ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Amen dico vobis, sunt quidam de hic stantibus, qui non gustabunt mortem, donec videant Filium hominis venientem in regno suo. (Ⅳ)

*****

En vérité, je vous dis: Il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici présents, qui ne goûteront point la mort jusqu’à ce qu’ils aient vu le fils de l’homme venant dans son royaume. (Ⅵ)

*****

En vérité je vous dis, qu’il y a quelques-uns de ceux qui sont ici présents, qui ne mourront point, jusqu’à ce qu’ils aient vu le Fils de l’homme venir en son règne. (Ⅶ)

*****

Je vous dis en vérité qu'il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici présents, qui ne mourront point qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venir en son règne. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 16

| | | | | | | | | | | | | | | 16| | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥