Matthieu
Onelittleangel > > Matthieu  >
(48 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

5. 1  
Voyant les foules, il monta sur la montagne, et lorsqu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.

Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne; et, après qu'il se fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui. (Ⅰ)

*****

Ἰδὼν δὲ τοὺς ὄχλους ἀνέβη εἰς τὸ ὄρος· καὶ καθίσαντος αὐτοῦ προσῆλθαν αὐτῷ οἱ μαθηταὶ αὐτοῦ· (Ⅲ)

*****

Videns autem Jesus turbas, ascendit in montem, et cum sedisset, accesserunt ad eum discipuli ejus, (Ⅳ)

*****

Or, voyant les foules, il monta sur la montagne; et lorsqu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui; (Ⅵ)

*****

Or [Jésus] voyant tout ce peuple, monta sur une montagne ; puis s’étant assis, ses Disciples s’approchèrent de lui ; (Ⅶ)

*****

Or Jésus, voyant la multitude, monta sur une montagne; et lorsqu'il fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui. (Ⅷ)

*****

5. 2  
Alors, prenant la parole, il se mit à les enseigner, en disant :

Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit: (Ⅰ)

*****

καὶ ἀνοίξας τὸ στόμα αὐτοῦ ἐδίδασκεν αὐτοὺς λέγων· (Ⅲ)

*****

et aperiens os suum docebat eos dicens : (Ⅳ)

*****

et ayant ouvert la bouche, il les enseignait, disant: (Ⅵ)

*****

Et ayant commencé à parler, il les enseignait, de la sorte ; (Ⅶ)

*****

Et ouvrant sa bouche, il les enseignait, en disant: (Ⅷ)

*****

5. 3  
" Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!

Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! (Ⅰ)

*****

Μακάριοι οἱ πτωχοὶ τῷ πνεύματι, ὅτι αὐτῶν ἐστιν ἡ βασιλεία τῶν οὐρανῶν. (Ⅲ)

*****

Beati pauperes spiritu : quoniam ipsorum est regnum cælorum. (Ⅳ)

*****

Bienheureux les pauvres en esprit, car c’est à eux qu’est le royaume des cieux; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont les pauvres en esprit ; car le Royaume des cieux est à eux. (Ⅶ)

*****

Heureux les pauvres en esprit; car le royaume des cieux est à eux. (Ⅷ)

*****

5. 4  
Heureux ceux qui sont affligés, car ils seront consolés!

Heureux les affligés, car ils seront consolés! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ πενθοῦντες, ὅτι αὐτοὶ παρακληθήσονται. (Ⅲ)

*****

Beati mites : quoniam ipsi possidebunt terram. (Ⅳ)

*****

bienheureux ceux qui mènent deuil, car c’est eux qui seront consolés; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont ceux qui pleurent ; car ils seront consolés. (Ⅶ)

*****

Heureux ceux qui sont dans l'affliction; car ils seront consolés. (Ⅷ)

*****

5. 5  
Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre!

Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ πραεῖς, ὅτι αὐτοὶ κληρονομήσουσι τὴν γῆν. (Ⅲ)

*****

Beati qui lugent : quoniam ipsi consolabuntur. (Ⅳ)

*****

bienheureux les débonnaires, car c’est eux qui hériteront de la terre; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont les débonnaires ; car ils hériteront la terre. (Ⅶ)

*****

Heureux les débonnaires; car ils hériteront de la terre. (Ⅷ)

*****

5. 6  
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés!

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ πεινῶντες καὶ διψῶντες τὴν δικαιοσύνην, ὅτι αὐτοὶ χορτασθήσονται. (Ⅲ)

*****

Beati qui esuriunt et sitiunt justitiam : quoniam ipsi saturabuntur. (Ⅳ)

*****

bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car c’est eux qui seront rassasiés; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont ceux qui sont affamés et altérés de la justice ; car ils seront rassasiés. (Ⅶ)

*****

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice; car ils seront rassasiés. (Ⅷ)

*****

5. 7  
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ ἐλεήμονες, ὅτι αὐτοὶ ἐλεηθήσονται. (Ⅲ)

*****

Beati misericordes : quoniam ipsi misericordiam consequentur. (Ⅳ)

*****

bienheureux les miséricordieux, car c’est à eux que miséricorde sera faite; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont les miséricordieux ; car la miséricorde leur sera faite. (Ⅶ)

*****

Heureux les miséricordieux; car ils obtiendront miséricorde. (Ⅷ)

*****

5. 8  
Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!

Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ καθαροὶ τῇ καρδίᾳ, ὅτι αὐτοὶ τὸν θεὸν ὄψονται. (Ⅲ)

*****

Beati mundo corde : quoniam ipsi Deum videbunt. (Ⅳ)

*****

bienheureux ceux qui sont purs de cœur, car c’est eux qui verront Dieu; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont ceux qui sont nets de cœur ; car ils verront Dieu. (Ⅶ)

*****

Heureux ceux qui ont le cœur pur; car ils verront Dieu. (Ⅷ)

*****

5. 9  
Heureux les pacifiques, car ils seront appelés enfants de Dieu!

Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ εἰρηνοποιοί, ὅτι αὐτοὶ υἱοὶ θεοῦ κληθήσονται. (Ⅲ)

*****

Beati pacifici : quoniam filii Dei vocabuntur. (Ⅳ)

*****

bienheureux ceux qui procurent la paix, car c’est eux qui seront appelés fils de Dieu; (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont ceux qui procurent la paix ; car ils seront appelés enfants de Dieu. (Ⅶ)

*****

Heureux les pacifiques; car ils seront appelés enfants de Dieu. (Ⅷ)

*****

5. 10  
Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux! (Ⅰ)

*****

μακάριοι οἱ δεδιωγμένοι ἕνεκεν δικαιοσύνης, ὅτι αὐτῶν ἐστιν ἡ βασιλεία τῶν οὐρανῶν. (Ⅲ)

*****

Beati qui persecutionem patiuntur propter justitiam : quoniam ipsorum est regnum cælorum. (Ⅳ)

*****

bienheureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice, car c’est à eux qu’est le royaume des cieux. (Ⅵ)

*****

Bienheureux sont ceux qui sont persécutés pour la justice ; car le Royaume des cieux est à eux. (Ⅶ)

*****

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice; car le royaume des cieux est à eux. (Ⅷ)

*****

5. 11  
Heureux serez-vous, lorsqu'on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. (Ⅰ)

*****

μακάριοί ἐστε ὅταν ὀνειδίσωσιν ὑμᾶς καὶ διώξωσιν καὶ εἴπωσιν πᾶν ⸀πονηρὸν καθ’ ὑμῶν ψευδόμενοι ἕνεκεν ἐμοῦ. (Ⅲ)

*****

Beati estis cum maledixerint vobis, et persecuti vos fuerint, et dixerint omne malum adversum vos mentientes, propter me : (Ⅳ)

*****

Vous êtes bienheureux quand on vous injuriera, et qu’on vous persécutera, et qu’on dira, en mentant, toute espèce de mal contre vous, à cause de moi. (Ⅵ)

*****

Vous serez bienheureux quand on vous aura injuriés et persécutés, et quand, à cause de moi, on aura dit faussement contre vous toute sorte de mal. (Ⅶ)

*****

Vous serez heureux lorsqu'à cause de moi on vous dira des injures, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte de mal. (Ⅷ)

*****

5. 12  
Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense est grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'ils ont persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous. (Ⅰ)

*****

χαίρετε καὶ ἀγαλλιᾶσθε, ὅτι ὁ μισθὸς ὑμῶν πολὺς ἐν τοῖς οὐρανοῖς· οὕτως γὰρ ἐδίωξαν τοὺς προφήτας τοὺς πρὸ ὑμῶν. (Ⅲ)

*****

gaudete, et exsultate, quoniam merces vestra copiosa est in cælis. Sic enim persecuti sunt prophetas, qui fuerunt ante vos.\ (Ⅳ)

*****

Réjouissez-vous et tressaillez de joie, car votre récompense est grande dans les cieux; car on a persécuté ainsi les prophètes qui ont été avant vous. (Ⅵ)

*****

Réjouissez-vous, et tressaillez de joie ; parce que votre récompense est grande dans les cieux ; car on a ainsi persécuté les Prophètes qui ont été avant vous. (Ⅶ)

*****

Réjouissez-vous et tressaillez de joie, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car on a ainsi persécuté les prophètes qui ont été avant vous. (Ⅷ)

*****

5. 13  
Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel s'affadit, avec quoi le salera-t-on? Il n'est plus bon à rien qu'à être jeté dehors pour être foulé aux pieds par les hommes.

Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. (Ⅰ)

*****

Ὑμεῖς ἐστε τὸ ἅλας τῆς γῆς· ἐὰν δὲ τὸ ἅλας μωρανθῇ, ἐν τίνι ἁλισθήσεται; εἰς οὐδὲν ἰσχύει ἔτι εἰ μὴ ⸂βληθὲν ἔξω⸃ καταπατεῖσθαι ὑπὸ τῶν ἀνθρώπων. (Ⅲ)

*****

Vos estis sal terræ. Quod si sal evanuerit, in quo salietur ? ad nihilum valet ultra, nisi ut mittatur foras, et conculcetur ab hominibus. (Ⅳ)

*****

Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel a perdu sa saveur, avec quoi sera-t-il salé? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors et à être foulé aux pieds par les hommes. (Ⅵ)

*****

Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi le salera-t-on ? il ne vaut plus rien qu’à être jeté dehors, et foulé des hommes. (Ⅶ)

*****

Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi le salera-t-on? Il ne vaut plus rien qu'à être jeté dehors, et à être foulé aux pieds par les hommes. (Ⅷ)

*****

5. 14  
Vous êtes la lumière du monde : une ville, située au sommet d'une montagne, ne peut être cachée.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; (Ⅰ)

*****

Ὑμεῖς ἐστε τὸ φῶς τοῦ κόσμου. οὐ δύναται πόλις κρυβῆναι ἐπάνω ὄρους κειμένη· (Ⅲ)

*****

Vos estis lux mundi. Non potest civitas abscondi supra montem posita, (Ⅳ)

*****

Vous êtes la lumière du monde: une ville située sur une montagne ne peut être cachée. (Ⅵ)

*****

Vous êtes la lumière du monde ; une ville située sur une montagne ne peut point être cachée. (Ⅶ)

*****

Vous êtes la lumière du monde: une ville située sur une montagne ne peut être cachée; (Ⅷ)

*****

5. 15  
Et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. (Ⅰ)

*****

οὐδὲ καίουσιν λύχνον καὶ τιθέασιν αὐτὸν ὑπὸ τὸν μόδιον ἀλλ’ ἐπὶ τὴν λυχνίαν, καὶ λάμπει πᾶσιν τοῖς ἐν τῇ οἰκίᾳ. (Ⅲ)

*****

neque accendunt lucernam, et ponunt eam sub modio, sed super candelabrum, ut luceat omnibus qui in domo sunt. (Ⅳ)

*****

Aussi n’allume-t-on pas une lampe pour la mettre ensuite sous le boisseau, mais sur le pied de lampe; et elle luit pour tous ceux qui sont dans la maison. (Ⅵ)

*****

Et on n’allume point la lampe pour la mettre sous un boisseau, mais sur un chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. (Ⅶ)

*****

Et on n'allume point une lampe pour la mettre sous un boisseau, mais sur un chandelier; et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. (Ⅷ)

*****

5. 16  
Qu'ainsi votre lumière brille devant les hommes, afin que, voyant vos bonnes œuvres, ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. (Ⅰ)

*****

οὕτως λαμψάτω τὸ φῶς ὑμῶν ἔμπροσθεν τῶν ἀνθρώπων, ὅπως ἴδωσιν ὑμῶν τὰ καλὰ ἔργα καὶ δοξάσωσιν τὸν πατέρα ὑμῶν τὸν ἐν τοῖς οὐρανοῖς. (Ⅲ)

*****

Sic luceat lux vestra coram hominibus : ut videant opera vestra bona, et glorificent Patrem vestrum, qui in cælis est.\ (Ⅳ)

*****

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, en sorte qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. (Ⅵ)

*****

Ainsi, que votre lumière luise devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est aux cieux. (Ⅶ)

*****

Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes ouvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. (Ⅷ)

*****

5. 17  
Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes; je ne suis pas venu abolir, mais parfaire.

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. (Ⅰ)

*****

Μὴ νομίσητε ὅτι ἦλθον καταλῦσαι τὸν νόμον ἢ τοὺς προφήτας· οὐκ ἦλθον καταλῦσαι ἀλλὰ πληρῶσαι· (Ⅲ)

*****

Nolite putare quoniam veni solvere legem aut prophetas : non veni solvere, sed adimplere. (Ⅳ)

*****

Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes: je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir; (Ⅵ)

*****

Ne croyez pas que je sois venu anéantir la Loi, ou les Prophètes ; je ne suis pas venu les anéantir, mais les accomplir. (Ⅶ)

*****

Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. (Ⅷ)

*****

5. 18  
Car, je vous le dis en vérité, jusqu'à ce que passent le ciel et la terre, un seul iota ou un seul trait de la Loi ne passera pas, que tout ne soit accompli.

Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. (Ⅰ)

*****

ἀμὴν γὰρ λέγω ὑμῖν, ἕως ἂν παρέλθῃ ὁ οὐρανὸς καὶ ἡ γῆ, ἰῶτα ἓν ἢ μία κεραία οὐ μὴ παρέλθῃ ἀπὸ τοῦ νόμου, ἕως ἂν πάντα γένηται. (Ⅲ)

*****

Amen quippe dico vobis, donec transeat cælum et terra, jota unum aut unus apex non præteribit a lege, donec omnia fiant. (Ⅳ)

*****

car, en vérité, je vous dis: Jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, un seul iota ou un seul trait de lettre ne passera point de la loi, que tout ne soit accompli. (Ⅵ)

*****

Car je vous dis en vérité, que jusqu’à ce que le ciel et la terre soient passés, un seul Iota, ou un seul trait de lettre ne passera point, que toutes choses ne soient faites. (Ⅶ)

*****

Car je vous le dis en vérité, jusqu'à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli. (Ⅷ)

*****

5. 19  
Celui donc qui aura violé un de ces moindres commandements, et appris aux hommes à faire de même, sera tenu pour le moindre dans le royaume des cieux; mais celui qui les aura pratiqués et enseignés, sera tenu pour grand dans le royaume des cieux.

Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. (Ⅰ)

*****

ὃς ἐὰν οὖν λύσῃ μίαν τῶν ἐντολῶν τούτων τῶν ἐλαχίστων καὶ διδάξῃ οὕτως τοὺς ἀνθρώπους, ἐλάχιστος κληθήσεται ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν· ὃς δ’ ἂν ποιήσῃ καὶ διδάξῃ, οὗτος μέγας κληθήσεται ἐν τῇ βασιλείᾳ τῶν οὐρανῶν. (Ⅲ)

*****

Qui ergo solverit unum de mandatis istis minimis, et docuerit sic homines, minimus vocabitur in regno cælorum : qui autem fecerit et docuerit, hic magnus vocabitur in regno cælorum. (Ⅳ)

*****

Quiconque donc aura supprimé l’un de ces plus petits commandements et aura enseigné ainsi les hommes, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; et quiconque l’aura pratiqué et enseigné, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. (Ⅵ)

*****

Celui donc qui aura violé l’un de ces petits commandements, et qui aura enseigné ainsi les hommes, sera tenu le plus petit au Royaume des cieux ; mais celui qui les aura faits et enseignés, sera tenu grand au Royaume des cieux. (Ⅶ)

*****

Celui donc qui aura violé l'un de ces plus petits commandements, et qui aura ainsi enseigné les hommes, sera estimé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les aura observés et enseignés, celui-là sera estimé grand dans le royaume des cieux. (Ⅷ)

*****

5. 20  
Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.

Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. (Ⅰ)

*****

λέγω γὰρ ὑμῖν ὅτι ἐὰν μὴ περισσεύσῃ ⸂ὑμῶν ἡ δικαιοσύνη⸃ πλεῖον τῶν γραμματέων καὶ Φαρισαίων, οὐ μὴ εἰσέλθητε εἰς τὴν βασιλείαν τῶν οὐρανῶν. (Ⅲ)

*****

Dico enim vobis, quia nisi abundaverit justitia vestra plus quam scribarum et pharisæorum, non intrabitis in regnum cælorum.\ (Ⅳ)

*****

Car je vous dis que, si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. (Ⅵ)

*****

Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des Scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux. (Ⅶ)

*****

Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux. (Ⅷ)

*****

5. 21  
Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point; mais qui tuera sera justiciable du tribunal.

Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d'être puni par les juges. (Ⅰ)

*****

Ἠκούσατε ὅτι ἐρρέθη τοῖς ἀρχαίοις· Οὐ φονεύσεις· ὃς δ’ ἂν φονεύσῃ, ἔνοχος ἔσται τῇ κρίσει. (Ⅲ)

*****

Audistis quia dictum est antiquis : Non occides : qui autem occiderit, reus erit judicio. (Ⅳ)

*****

Vous avez ouï qu’il a été dit aux anciens: «Tu ne tueras pas; et quiconque tuera, sera passible du jugement». (Ⅵ)

*****

Vous avez entendu qu’il a été dit aux Anciens : Tu ne tueras point ; et qui tuera, sera punissable par le jugement. (Ⅶ)

*****

Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; et celui qui tuera sera punissable par les juges. (Ⅷ)

*****

5. 22  
Et moi, je vous dis : Quiconque se met en colère contre son frère [à la légère] sera justiciable du tribunal; et qui dira à son frère : Raca! sera justiciable du Sanhédrin; et qui lui dira : Fou! sera justiciable pour la géhenne du feu.

Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ λέγω ὑμῖν ὅτι πᾶς ὁ ὀργιζόμενος τῷ ἀδελφῷ ⸀αὐτοῦ ἔνοχος ἔσται τῇ κρίσει· ὃς δ’ ἂν εἴπῃ τῷ ἀδελφῷ αὐτοῦ· Ῥακά, ἔνοχος ἔσται τῷ συνεδρίῳ· ὃς δ’ ἂν εἴπῃ· Μωρέ, ἔνοχος ἔσται εἰς τὴν γέενναν τοῦ πυρός. (Ⅲ)

*****

Ego autem dico vobis : quia omnis qui irascitur fratri suo, reus erit judicio. Qui autem dixerit fratri suo, raca : reus erit concilio. Qui autem dixerit, fatue : reus erit gehennæ ignis. (Ⅳ)

*****

Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère légèrement contre son frère sera passible du jugement; et quiconque dira à son frère: «Raca», sera passible du jugement du sanhédrin; et quiconque dira «fou», sera passible de la géhenne du feu. (Ⅵ)

*****

Mais moi je vous dis : que quiconque se met en colère sans cause contre son frère, sera punissable par le jugement ; et celui qui dira à son frère, Racha, sera punissable par le conseil ; et celui qui lui dira, fou, sera punissable par la géhenne du feu. (Ⅶ)

*****

Mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans cause, sera punissable par le tribunal; et celui qui dira à son frère: Raca (homme de rien), sera punissable par le conseil; et celui qui lui dira: Fou, sera punissable par la géhenne du feu. (Ⅷ)

*****

5. 23  
Si donc tu viens présenter ton offrande à l'autel et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,

Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, (Ⅰ)

*****

ἐὰν οὖν προσφέρῃς τὸ δῶρόν σου ἐπὶ τὸ θυσιαστήριον κἀκεῖ μνησθῇς ὅτι ὁ ἀδελφός σου ἔχει τι κατὰ σοῦ, (Ⅲ)

*****

Si ergo offers munus tuum ad altare, et ibi recordatus fueris quia frater tuus habet aliquid adversum te : (Ⅳ)

*****

Si donc tu offres ton don à l’autel, et que là il te souvienne que ton frère a quelque chose contre toi, (Ⅵ)

*****

Si donc tu apportes ton offrande à l’autel, et que là il te souvienne que ton frère a quelque chose contre toi ; (Ⅶ)

*****

Si donc tu apportes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, (Ⅷ)

*****

5. 24  
laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; et alors viens présenter ton offrande.

laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande. (Ⅰ)

*****

ἄφες ἐκεῖ τὸ δῶρόν σου ἔμπροσθεν τοῦ θυσιαστηρίου καὶ ὕπαγε πρῶτον διαλλάγηθι τῷ ἀδελφῷ σου, καὶ τότε ἐλθὼν πρόσφερε τὸ δῶρόν σου. (Ⅲ)

*****

relinque ibi munus tuum ante altare, et vade prius reconciliari fratri tuo : et tunc veniens offeres munus tuum. (Ⅳ)

*****

laisse là ton don devant l’autel, et va d’abord, réconcilie-toi avec ton frère; et alors viens et offre ton don. (Ⅵ)

*****

Laisse-là ton offrande devant l’autel, et va te réconcilier premièrement avec ton frère, puis viens, et offre ton offrande. (Ⅶ)

*****

Laisse là ton offrande devant l'autel, et va-t'en premièrement te réconcilier avec ton frère; et après cela viens, et présente ton offrande. (Ⅷ)

*****

5. 25  
Accorde-toi au plus tôt avec ton adversaire, tant que tu es en chemin avec lui, de peur que l'adversaire ne te livre au juge, que le juge (ne te livre) à l'appariteur, et que tu ne sois jeté en prison.

Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu'il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que tu ne sois mis en prison. (Ⅰ)

*****

ἴσθι εὐνοῶν τῷ ἀντιδίκῳ σου ταχὺ ἕως ὅτου εἶ ⸂μετ’ αὐτοῦ ἐν τῇ ὁδῷ⸃, μήποτέ σε παραδῷ ὁ ἀντίδικος τῷ κριτῇ, καὶ ὁ ⸀κριτὴς τῷ ὑπηρέτῃ, καὶ εἰς φυλακὴν βληθήσῃ· (Ⅲ)

*****

Esto consentiens adversario tuo cito dum es in via cum eo : ne forte tradat te adversarius judici, et judex tradat te ministro : et in carcerem mittaris. (Ⅳ)

*****

Mets-toi promptement d’accord avec ta partie adverse, pendant que tu es en chemin avec elle, de peur que ta partie adverse ne te livre au juge, et que le juge ne te livre au sergent, et que tu ne sois jeté en prison; (Ⅵ)

*****

Sois bientôt d’accord avec ta partie adverse, tandis que tu es en chemin avec elle ; de peur que ta partie adverse ne te livre au juge, et que le juge ne te livre au sergent, et que tu ne sois mis en prison. (Ⅶ)

*****

Accorde-toi au plus tôt avec ta partie adverse, pendant que tu es en chemin avec elle, de peur que ta partie adverse ne te livre au juge, et que le juge ne te livre au sergent, et que tu ne sois mis en prison. (Ⅷ)

*****

5. 26  
En vérité, je te le dis, tu n'en sortiras pas que tu n'aies payé le dernier sou.

Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé le dernier quadrant. (Ⅰ)

*****

ἀμὴν λέγω σοι, οὐ μὴ ἐξέλθῃς ἐκεῖθεν ἕως ἂν ἀποδῷς τὸν ἔσχατον κοδράντην. (Ⅲ)

*****

Amen dico tibi, non exies inde, donec reddas novissimum quadrantem.\ (Ⅳ)

*****

en vérité, je te dis: Tu ne sortiras point de là, jusqu’à ce que tu aies payé le dernier quadrant. (Ⅵ)

*****

En vérité, je te dis, que tu ne sortiras point de là, jusqu’à ce que tu aies payé le dernier quadrin. (Ⅶ)

*****

Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là, que tu n'aies payé le dernier quadrin. (Ⅷ)

*****

5. 27  
Vous avez appris qu'il a été dit : Tu ne commettras point d'adultère.

Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras point d'adultère. (Ⅰ)

*****

Ἠκούσατε ὅτι ἐρρέθη· Οὐ μοιχεύσεις. (Ⅲ)

*****

Audistis quia dictum est antiquis : Non mœchaberis. (Ⅳ)

*****

Vous avez ouï qu’il a été dit: «Tu ne commettras pas adultère». (Ⅵ)

*****

Vous avez entendu qu’il a été dit aux Anciens : Tu ne commettras point adultère. (Ⅶ)

*****

Vous avez entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne commettras point d'adultère. (Ⅷ)

*****

5. 28  
Et moi, je vous dis : Quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà commis l'adultère avec elle, dans son cœur.

Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ λέγω ὑμῖν ὅτι πᾶς ὁ βλέπων γυναῖκα πρὸς τὸ ἐπιθυμῆσαι αὐτὴν ἤδη ἐμοίχευσεν αὐτὴν ἐν τῇ καρδίᾳ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Ego autem dico vobis : quia omnis qui viderit mulierem ad concupiscendum eam, jam mœchatus est eam in corde suo. (Ⅳ)

*****

Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis adultère avec elle dans son cœur. (Ⅵ)

*****

Mais moi je vous dis, que quiconque regarde une femme pour la convoiter, il a déjà commis dans son cœur un adultère avec elle. (Ⅶ)

*****

Mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter, a déjà commis un adultère avec elle dans son cour. (Ⅷ)

*****

5. 29  
Si donc ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car mieux vaut pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. (Ⅰ)

*****

εἰ δὲ ὁ ὀφθαλμός σου ὁ δεξιὸς σκανδαλίζει σε, ἔξελε αὐτὸν καὶ βάλε ἀπὸ σοῦ, συμφέρει γάρ σοι ἵνα ἀπόληται ἓν τῶν μελῶν σου καὶ μὴ ὅλον τὸ σῶμά σου βληθῇ εἰς γέενναν. (Ⅲ)

*****

Quod si oculus tuus dexter scandalizat te, erue eum, et projice abs te : expedit enim tibi ut pereat unum membrorum tuorum, quam totum corpus tuum mittatur in gehennam. (Ⅳ)

*****

Mais si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un de tes membres périsse, et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne. (Ⅵ)

*****

Que si ton œil droit te fait broncher, arrache-le, et le jette loin de toi ; car il vaut mieux qu’un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. (Ⅶ)

*****

Que si ton œil droit te fait tomber dans le péché, arrache-le, et jette-le loin de toi; car il vaut mieux pour toi qu'un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. (Ⅷ)

*****

5. 30  
Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car mieux vaut pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier n'aille pas dans la géhenne.

Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. (Ⅰ)

*****

καὶ εἰ ἡ δεξιά σου χεὶρ σκανδαλίζει σε, ἔκκοψον αὐτὴν καὶ βάλε ἀπὸ σοῦ, συμφέρει γάρ σοι ἵνα ἀπόληται ἓν τῶν μελῶν σου καὶ μὴ ὅλον τὸ σῶμά σου ⸂εἰς γέενναν ἀπέλθῃ⸃. (Ⅲ)

*****

Et si dextra manus tua scandalizat te, abscide eam, et projice abs te : expedit enim tibi ut pereat unum membrorum tuorum, quam totum corpus tuum eat in gehennam. (Ⅳ)

*****

Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu’un de tes membres périsse, et que tout ton corps ne soit pas jeté dans la géhenne. (Ⅵ)

*****

Et si ta main droite te fait broncher, coupe-la, et la jette loin de toi ; car il vaut mieux qu’un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. (Ⅶ)

*****

Et si ta main droite te fait tomber dans le péché, coupe-la, et jette-la loin de toi; car il vaut mieux pour toi qu'un de tes membres périsse, que si tout ton corps était jeté dans la géhenne. (Ⅷ)

*****

5. 31  
Il a été dit aussi : Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui donne un acte de répudiation.

Il a été dit: Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce. (Ⅰ)

*****

Ἐρρέθη ⸀δέ· Ὃς ἂν ἀπολύσῃ τὴν γυναῖκα αὐτοῦ, δότω αὐτῇ ἀποστάσιον. (Ⅲ)

*****

Dictum est autem : Quicumque dimiserit uxorem suam, det ei libellum repudii. (Ⅳ)

*****

Il a été dit aussi: «Si quelqu’un répudie sa femme, qu’il lui donne une lettre de divorce». (Ⅵ)

*****

Il a été dit encore : si quelqu’un répudie sa femme, qu’il lui donne la Lettre de divorce. (Ⅶ)

*****

Il a été dit aussi: Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui donne une lettre de divorce. (Ⅷ)

*****

5. 32  
Et moi, je vous dis : Quiconque répudie sa femme, hors le cas d'impudicité, fait qu'on sera adultère avec elle; et celui qui épouse une répudiée commet l'adultère.

Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, l'expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ λέγω ὑμῖν ὅτι ⸂πᾶς ὁ ἀπολύων⸃ τὴν γυναῖκα αὐτοῦ παρεκτὸς λόγου πορνείας ποιεῖ αὐτὴν ⸀μοιχευθῆναι, καὶ ὃς ἐὰν ἀπολελυμένην γαμήσῃ μοιχᾶται. (Ⅲ)

*****

Ego autem dico vobis : quia omnis qui dimiserit uxorem suam, excepta fornicationis causa, facit eam mœchari : et qui dimissam duxerit, adulterat.\ (Ⅳ)

*****

Mais moi, je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause de fornication, la fait commettre adultère; et quiconque épousera une femme répudiée, commet adultère. (Ⅵ)

*****

Mais moi je vous dis, que quiconque aura répudié sa femme, si ce n’est pour cause d’adultère, il la fait devenir adultère ; et quiconque se mariera à la femme répudiée, commet un adultère. (Ⅶ)

*****

Mais moi je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n'est pour cause d'adultère, la fait devenir adultère; et que quiconque se mariera à la femme répudiée, commettra un adultère. (Ⅷ)

*****

5. 33  
Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de tes serments.

Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment. (Ⅰ)

*****

Πάλιν ἠκούσατε ὅτι ἐρρέθη τοῖς ἀρχαίοις· Οὐκ ἐπιορκήσεις, ἀποδώσεις δὲ τῷ κυρίῳ τοὺς ὅρκους σου. (Ⅲ)

*****

Iterum audistis quia dictum est antiquis : Non perjurabis : reddes autem Domino juramenta tua. (Ⅳ)

*****

Vous avez encore ouï qu’il a été dit aux anciens: «Tu ne te parjureras pas, mais tu rendras justement au Seigneur tes serments». (Ⅵ)

*****

Vous avez aussi appris qu’il a été dit aux Anciens : tu ne te parjureras point, mais tu rendras au Seigneur ce que tu auras promis par jurement. (Ⅶ)

*****

Vous avez encore entendu qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu garderas tes serments envers le Seigneur. (Ⅷ)

*****

5. 34  
Et moi, je vous dis de ne faire aucune sorte de serments : ni par le ciel, parce qu'il est le trône de Dieu;

Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu; (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ λέγω ὑμῖν μὴ ὀμόσαι ὅλως· μήτε ἐν τῷ οὐρανῷ, ὅτι θρόνος ἐστὶν τοῦ θεοῦ· (Ⅲ)

*****

Ego autem dico vobis, non jurare omnino, neque per cælum, quia thronus Dei est : (Ⅳ)

*****

Mais moi, je vous dis de ne pas jurer du tout; ni par le ciel, car il est le trône de Dieu; (Ⅵ)

*****

Mais moi, je vous dis : ne jurez en aucune manière ; ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu ; (Ⅶ)

*****

Mais moi je vous dis: Ne jurez point du tout, ni par le ciel, car c'est le trône de Dieu; (Ⅷ)

*****

5. 35  
ni par la terre, parce qu'elle est l'escabeau de ses pieds; ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand Roi.

ni par la terre, parce que c'est son marchepied; ni par Jérusalem, parce que c'est la ville du grand roi. (Ⅰ)

*****

μήτε ἐν τῇ γῇ, ὅτι ὑποπόδιόν ἐστιν τῶν ποδῶν αὐτοῦ· μήτε εἰς Ἱεροσόλυμα, ὅτι πόλις ἐστὶν τοῦ μεγάλου βασιλέως· (Ⅲ)

*****

neque per terram, quia scabellum est pedum ejus : neque per Jerosolymam, quia civitas est magni regis : (Ⅳ)

*****

ni par la terre, car elle est le marchepied de ses pieds; ni par Jérusalem, car elle est la ville du grand Roi. (Ⅵ)

*****

Ni par la terre, car c’est le marchepied de ses pieds ; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand Roi. (Ⅶ)

*****

Ni par la terre, car c'est le marchepied de ses pieds; ni par Jérusalem, car c'est la ville du grand Roi. (Ⅷ)

*****

5. 36  
Ne jure pas non plus par ta tête, parce que tu ne peux rendre blanc ou noir un seul de tes cheveux.

Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu. (Ⅰ)

*****

μήτε ἐν τῇ κεφαλῇ σου ὀμόσῃς, ὅτι οὐ δύνασαι μίαν τρίχα λευκὴν ⸂ποιῆσαι ἢ μέλαιναν⸃. (Ⅲ)

*****

neque per caput tuum juraveris, quia non potes unum capillum album facere, aut nigrum. (Ⅳ)

*****

Tu ne jureras pas non plus par ta tête, car tu ne peux faire blanc ou noir un cheveu. (Ⅵ)

*****

Tu ne jureras point non plus par ta tête ; car tu ne peux faire un cheveu blanc ou noir. (Ⅶ)

*****

Ne jure pas non plus par ta tête; car tu ne peux faire devenir un seul cheveu blanc ou noir. (Ⅷ)

*****

5. 37  
Mais que votre parole soit : Oui, oui; non, non. Ce qui est en plus de cela vient du Malin.

Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin. (Ⅰ)

*****

ἔστω δὲ ὁ λόγος ὑμῶν ναὶ ναί, οὒ οὔ· τὸ δὲ περισσὸν τούτων ἐκ τοῦ πονηροῦ ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Sit autem sermo vester, est, est : non, non : quod autem his abundantius est, a malo est.\ (Ⅳ)

*****

Mais que votre parole soit: Oui, oui; non, non; car ce qui est de plus vient du mal. (Ⅵ)

*****

Mais que votre parole soit : oui, oui ; non, non ; car ce qui est de plus, est mauvais. (Ⅶ)

*****

Mais que votre parole soit: Oui, oui, Non, non; ce qu'on dit de plus, vient du Malin. (Ⅷ)

*****

5. 38  
Vous avez appris qu'il a été dit : Œil pour œil et dent pour dent.

Vous avez appris qu'il a été dit: oeil pour oeil, et dent pour dent. (Ⅰ)

*****

Ἠκούσατε ὅτι ἐρρέθη· Ὀφθαλμὸν ἀντὶ ὀφθαλμοῦ καὶ ὀδόντα ἀντὶ ὀδόντος. (Ⅲ)

*****

Audistis quia dictum est : Oculum pro oculo, et dentem pro dente. (Ⅳ)

*****

Vous avez ouï qu’il a été dit: «Œil pour œil, et dent pour dent». (Ⅵ)

*****

Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent. (Ⅶ)

*****

Vous avez entendu qu'il a été dit: Œil pour œil, et dent pour dent. (Ⅷ)

*****

5. 39  
Et moi, je vous dis de ne pas tenir tête au méchant; mais si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tends-lui encore l'autre.

Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre. (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ λέγω ὑμῖν μὴ ἀντιστῆναι τῷ πονηρῷ· ἀλλ’ ὅστις σε ⸀ῥαπίζει ⸀εἰς τὴν δεξιὰν ⸀σιαγόνα, στρέψον αὐτῷ καὶ τὴν ἄλλην· (Ⅲ)

*****

Ego autem dico vobis, non resistere malo : sed si quis te percusserit in dexteram maxillam tuam, præbe illi et alteram : (Ⅳ)

*****

Mais moi, je vous dis: Ne résistez pas au mal; mais si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre; (Ⅵ)

*****

Mais moi, je vous dis : ne résistez point au mal ; mais si quelqu’un te frappe à ta joue droite, présente-lui aussi l’autre. (Ⅶ)

*****

Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant; mais si quelqu'un te frappe à la joue droite, présente-lui aussi l'autre. (Ⅷ)

*****

5. 40  
Et à celui qui veut t'appeler en justice pour avoir ta tunique, abandonne encore ton manteau.

Si quelqu'un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. (Ⅰ)

*****

καὶ τῷ θέλοντί σοι κριθῆναι καὶ τὸν χιτῶνά σου λαβεῖν, ἄφες αὐτῷ καὶ τὸ ἱμάτιον· (Ⅲ)

*****

et ei, qui vult tecum judicio contendere, et tunicam tuam tollere, dimitte ei et pallium : (Ⅳ)

*****

et à celui qui veut plaider contre toi et t’ôter ta tunique, laisse-lui encore le manteau; (Ⅵ)

*****

Et si quelqu’un veut plaider contre toi, et t’ôter ta robe, laisse-lui encore le manteau. (Ⅶ)

*****

Et si quelqu'un veut plaider contre toi, et t'ôter ta robe, laisse-lui encore le manteau. (Ⅷ)

*****

5. 41  
Et si quelqu'un te réquisitionne pour un mille, fais-en deux avec lui.

Si quelqu'un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui. (Ⅰ)

*****

καὶ ὅστις σε ἀγγαρεύσει μίλιον ἕν, ὕπαγε μετ’ αὐτοῦ δύο. (Ⅲ)

*****

et quicumque te angariaverit mille passus, vade cum illo et alia duo. (Ⅳ)

*****

et si quelqu’un veut te contraindre de faire un mille, vas-en deux avec lui. (Ⅵ)

*****

Et si quelqu’un te veut contraindre d’aller avec lui une lieue, vas-en deux. (Ⅶ)

*****

Et si quelqu'un te contraint d'aller une lieue avec lui, vas-en deux. (Ⅷ)

*****

5. 42  
Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de qui veut te faire un emprunt.

Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. (Ⅰ)

*****

τῷ αἰτοῦντί σε ⸀δός, καὶ τὸν θέλοντα ἀπὸ σοῦ δανίσασθαι μὴ ἀποστραφῇς. (Ⅲ)

*****

Qui petit a te, da ei : et volenti mutuari a te, ne avertaris.\ (Ⅳ)

*****

Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de qui veut emprunter de toi. (Ⅵ)

*****

Donne à celui qui te demande, et ne te détourne point de celui qui veut emprunter de toi. (Ⅶ)

*****

Donne à celui qui te demande, et ne te détourne point de celui qui veut emprunter de toi. (Ⅷ)

*****

5. 43  
Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton proche, et tu haïras ton ennemi.

Vous avez appris qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. (Ⅰ)

*****

Ἠκούσατε ὅτι ἐρρέθη· Ἀγαπήσεις τὸν πλησίον σου καὶ μισήσεις τὸν ἐχθρόν σου. (Ⅲ)

*****

Audistis quia dictum est : Diliges proximum tuum, et odio habebis inimicum tuum. (Ⅳ)

*****

Vous avez ouï qu’il a été dit: «Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi». (Ⅵ)

*****

Vous avez appris qu’il a été dit : tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. (Ⅶ)

*****

Vous avez entendu qu'il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. (Ⅷ)

*****

5. 44  
Et moi je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent,

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, (Ⅰ)

*****

ἐγὼ δὲ λέγω ὑμῖν, ἀγαπᾶτε τοὺς ἐχθροὺς ⸀ὑμῶν καὶ προσεύχεσθε ὑπὲρ ⸀τῶν διωκόντων ὑμᾶς· (Ⅲ)

*****

Ego autem dico vobis : diligite inimicos vestros, benefacite his qui oderunt vos, et orate pro persequentibus et calumniantibus vos : (Ⅳ)

*****

Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous font du tort et vous persécutent, (Ⅵ)

*****

Mais moi je vous dis : aimez vos ennemis, et bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous courent sus, et vous persécutent. (Ⅶ)

*****

Mais moi je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent; faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous outragent et qui vous persécutent; (Ⅷ)

*****

5. 45  
afin que vous deveniez enfants de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre la pluie sur les justes et sur les injustes.

afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. (Ⅰ)

*****

ὅπως γένησθε υἱοὶ τοῦ πατρὸς ὑμῶν τοῦ ⸀ἐν οὐρανοῖς, ὅτι τὸν ἥλιον αὐτοῦ ἀνατέλλει ἐπὶ πονηροὺς καὶ ἀγαθοὺς καὶ βρέχει ἐπὶ δικαίους καὶ ἀδίκους. (Ⅲ)

*****

ut sitis filii Patris vestri, qui in cælis est : qui solem suum oriri facit super bonos et malos : et pluit super justos et injustos. (Ⅳ)

*****

en sorte que vous soyez les fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et envoie sa pluie sur les justes et sur les injustes. (Ⅵ)

*****

Afin que vous soyez les enfants de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants, et sur les gens de bien, et il envoie sa pluie sur les justes, et sur les injustes. (Ⅶ)

*****

Afin que vous soyez des enfants de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. (Ⅷ)

*****

5. 46  
Si en effet vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant?

Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n'agissent-ils pas de même? (Ⅰ)

*****

ἐὰν γὰρ ἀγαπήσητε τοὺς ἀγαπῶντας ὑμᾶς, τίνα μισθὸν ἔχετε; οὐχὶ καὶ οἱ τελῶναι ⸂τὸ αὐτὸ⸃ ποιοῦσιν; (Ⅲ)

*****

Si enim diligitis eos qui vos diligunt, quam mercedem habebitis ? nonne et publicani hoc faciunt ? (Ⅳ)

*****

Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense avez-vous? Les publicains même n’en font-ils pas autant? (Ⅵ)

*****

Car si vous aimez [seulement] ceux qui vous aiment, quelle récompense en aurez-vous ? Les péagers mêmes n’en font-ils pas tout autant ? (Ⅶ)

*****

Car si vous n'aimez que ceux qui vous aiment, quelle récompense en aurez-vous? Les péagers même n'en font-ils pas autant? (Ⅷ)

*****

5. 47  
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant?

Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens aussi n'agissent-ils pas de même? (Ⅰ)

*****

καὶ ἐὰν ἀσπάσησθε τοὺς ⸀ἀδελφοὺς ὑμῶν μόνον, τί περισσὸν ποιεῖτε; οὐχὶ καὶ οἱ ⸀ἐθνικοὶ ⸂τὸ αὐτὸ⸃ ποιοῦσιν; (Ⅲ)

*****

Et si salutaveritis fratres vestros tantum, quid amplius facitis ? nonne et ethnici hoc faciunt ? (Ⅳ)

*****

Et si vous saluez vos frères seulement, que faites-vous de plus que les autres? Les nations même ne font-elles pas ainsi? (Ⅵ)

*****

Et si vous faites accueil seulement à vos frères, que faites-vous plus [que les autres] ? les péagers mêmes ne le font-ils pas aussi ? (Ⅶ)

*****

Et si vous ne faites accueil qu'à vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les péagers même n'en font-ils pas autant? (Ⅷ)

*****

5. 48  
Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. (Ⅰ)

*****

Ἔσεσθε οὖν ὑμεῖς τέλειοι ⸀ὡς ὁ πατὴρ ὑμῶν ὁ ⸀οὐράνιος τέλειός ἐστιν. (Ⅲ)

*****

Estote ergo vos perfecti, sicut et Pater vester cælestis perfectus est. (Ⅳ)

*****

Vous, soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. (Ⅵ)

*****

Soyez donc parfaits, comme votre Père qui est aux cieux est parfait. (Ⅶ)

*****

Soyez donc parfaits, comme votre Père qui est dans les cieux est parfait. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 5

| | | | 5| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥