Luc
Onelittleangel > > Luc  >
(42 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

10. 1  
Après cela, le Seigneur en désigna encore soixante-dix autres, et il les devant lui, deux à deux, en toute ville et endroit où lui-même devait aller.

Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. (Ⅰ)

*****

Μετὰ δὲ ταῦτα ἀνέδειξεν ὁ κύριος ⸀καὶ ἑτέρους ἑβδομήκοντα ⸀δύο καὶ ἀπέστειλεν αὐτοὺς ἀνὰ δύο ⸁δύο πρὸ προσώπου αὐτοῦ εἰς πᾶσαν πόλιν καὶ τόπον οὗ ἤμελλεν αὐτὸς ἔρχεσθαι. (Ⅲ)

*****

Post hæc autem designavit Dominus et alios septuaginta duos : et misit illos binos ante faciem suam in omnem civitatem et locum, quo erat ipse venturus. (Ⅳ)

*****

Or après ces choses, le Seigneur en désigna aussi soixante-dix autres, et les envoya deux à deux devant sa face dans toutes les villes et dans tous les lieux où il devait lui-même aller. (Ⅵ)

*****

Or après ces choses le Seigneur en ordonna aussi soixante-dix autres, et les envoya deux à deux devant lui, dans toutes les villes et dans tous les lieux où il devait aller. (Ⅶ)

*****

Après cela, le Seigneur établit encore soixante et dix autres disciples; et il les envoya deux à deux devant lui, dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. (Ⅷ)

*****

10. 2  
Il leur disait : " La moisson est grande, mais les ouvriers sont en petit nombre. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers à sa moisson.

Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. (Ⅰ)

*****

ἔλεγεν ⸀δὲ πρὸς αὐτούς· Ὁ μὲν θερισμὸς πολύς, οἱ δὲ ἐργάται ὀλίγοι· δεήθητε οὖν τοῦ κυρίου τοῦ θερισμοῦ ὅπως ⸂ἐργάτας ἐκβάλῃ⸃ εἰς τὸν θερισμὸν αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et dicebat illis : Messis quidem multa, operarii autem pauci. Rogate ergo dominum messis ut mittat operarios in messem suam. (Ⅳ)

*****

Il leur disait donc: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers: suppliez donc le Seigneur de la moisson, en sorte qu’il pousse des ouvriers dans sa moisson. (Ⅵ)

*****

Et il leur disait : La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers ; priez donc le Seigneur de la moisson, qu’il pousse des ouvriers dans sa moisson. (Ⅶ)

*****

Et il leur disait: La moisson est grande; mais il y a peu d'ouvriers; priez donc le Maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. (Ⅷ)

*****

10. 3  
Allez : voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

Partez; voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. (Ⅰ)

*****

ὑπάγετε· ⸀ἰδοὺ ἀποστέλλω ὑμᾶς ὡς ἄρνας ἐν μέσῳ λύκων. (Ⅲ)

*****

Ite : ecce ego mitto vos sicut agnos inter lupos. (Ⅳ)

*****

Allez; voici, moi je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. (Ⅵ)

*****

Allez, voici, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. (Ⅶ)

*****

Allez, je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. (Ⅷ)

*****

10. 4  
Ne portez ni bourse, ni besace, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.

Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers, et ne saluez personne en chemin. (Ⅰ)

*****

μὴ βαστάζετε βαλλάντιον, μὴ πήραν, ⸀μὴ ὑποδήματα, καὶ μηδένα κατὰ τὴν ὁδὸν ἀσπάσησθε. (Ⅲ)

*****

Nolite portare sacculum, neque peram, neque calceamenta, et neminem per viam salutaveritis. (Ⅳ)

*****

Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales; et ne saluez personne en chemin. (Ⅵ)

*****

Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers, et ne saluez personne dans le chemin. (Ⅶ)

*****

Ne portez ni bourse, ni sac, ni souliers; et ne saluez personne en chemin. (Ⅷ)

*****

10. 5  
En quelque maison que vous entriez, dites d'abord : " Paix à cette maison ! "

Dans quelque maison que vous entriez, dites d'abord: Que la paix soit sur cette maison! (Ⅰ)

*****

εἰς ἣν δ’ ἂν ⸂εἰσέλθητε οἰκίαν⸃ πρῶτον λέγετε· Εἰρήνη τῷ οἴκῳ τούτῳ. (Ⅲ)

*****

In quamcumque domum intraveritis, primum dicite : Pax huic domui : (Ⅳ)

*****

Mais, dans quelque maison que vous entriez, dites premièrement: Paix sur cette maison! (Ⅵ)

*****

Et en quelque maison que vous entriez, dites premièrement : paix soit à cette maison ! (Ⅶ)

*****

Et dans quelque maison que vous entriez, dites en entrant: La paix soit sur cette maison. (Ⅷ)

*****

10. 6  
Et s'il y a là un fils de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra sur vous.

Et s'il se trouve là un enfant de paix, votre paix reposera sur lui; sinon, elle reviendra à vous. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐὰν ⸂ᾖ ἐκεῖ⸃ υἱὸς εἰρήνης, ἐπαναπαήσεται ἐπ’ αὐτὸν ἡ εἰρήνη ὑμῶν· εἰ δὲ μήγε, ἐφ’ ὑμᾶς ἀνακάμψει. (Ⅲ)

*****

et si ibi fuerit filius pacis, requiescet super illum pax vestra : sin autem, ad vos revertetur. (Ⅳ)

*****

Et si un fils de paix est là, votre paix reposera sur elle, sinon elle retournera sur vous. (Ⅵ)

*****

Que s’il y a là quelqu’un qui soit digne de paix, votre paix reposera sur lui ; sinon elle retournera à vous. (Ⅶ)

*****

S'il y a là un enfant de paix, votre paix reposera sur lui; sinon elle retournera à vous. (Ⅷ)

*****

10. 7  
Demeurez dans cette maison, mangeant et buvant de ce qu'il y aura chez eux, car l'ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.

Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu'on vous donnera; car l'ouvrier mérite son salaire. N'allez pas de maison en maison. (Ⅰ)

*****

ἐν αὐτῇ δὲ τῇ οἰκίᾳ μένετε, ἐσθίοντες καὶ πίνοντες τὰ παρ’ αὐτῶν, ἄξιος γὰρ ὁ ἐργάτης τοῦ μισθοῦ ⸀αὐτοῦ. μὴ μεταβαίνετε ἐξ οἰκίας εἰς οἰκίαν. (Ⅲ)

*****

In eadem autem domo manete, edentes et bibentes quæ apud illos sunt : dignus est enim operarius mercede sua. Nolite transire de domo in domum. (Ⅳ)

*****

Et demeurez dans la même maison, mangeant et buvant de ce qui vous sera offert de leur part; car l’ouvrier est digne de son salaire. Ne passez pas de maison en maison. (Ⅵ)

*****

Et demeurez dans cette maison, mangeant et buvant de ce qui sera mis devant vous ; car l’ouvrier est digne de son salaire. Ne passez point de maison en maison. (Ⅶ)

*****

Et demeurez dans cette maison, mangeant et buvant de ce qu'on vous donnera; car l'ouvrier est digne de son salaire. Ne passez point d'une maison à une autre maison. (Ⅷ)

*****

10. 8  
Et en quelque ville que vous entriez et qu'on vous reçoive, mangez ce qui vous sera servi;

Dans quelque ville que vous entriez, et où l'on vous recevra, mangez ce qui vous sera présenté, (Ⅰ)

*****

καὶ εἰς ἣν ἂν πόλιν εἰσέρχησθε καὶ δέχωνται ὑμᾶς, ἐσθίετε τὰ παρατιθέμενα ὑμῖν, (Ⅲ)

*****

Et in quamcumque civitatem intraveritis, et susceperint vos, manducate quæ apponuntur vobis : (Ⅳ)

*****

Et dans quelque ville que vous entriez et qu’on vous reçoive, mangez de ce qui sera mis devant vous, (Ⅵ)

*****

Et en quelque ville que vous entriez, et qu’on vous reçoive, mangez de ce qui sera mis devant vous. (Ⅶ)

*****

Et dans quelque ville que vous entriez, si l'on vous y reçoit, mangez de ce qu'on vous présentera. (Ⅷ)

*****

10. 9  
guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur : " Le royaume de Dieu est proche de vous. "

guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur: Le royaume de Dieu s'est approché de vous. (Ⅰ)

*****

καὶ θεραπεύετε τοὺς ἐν αὐτῇ ἀσθενεῖς, καὶ λέγετε αὐτοῖς· Ἤγγικεν ἐφ’ ὑμᾶς ἡ βασιλεία τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

et curate infirmos, qui in illa sunt, et dicite illis : Appropinquavit in vos regnum Dei. (Ⅳ)

*****

et guérissez les infirmes qui y seront, et dites-leur: Le royaume de Dieu s’est approché de vous. (Ⅵ)

*****

Et guérissez les malades qui y seront, et dites-leur : Le Royaume de Dieu est approché de vous. (Ⅶ)

*****

Guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur: Le royaume de Dieu s'est approché de vous. (Ⅷ)

*****

10. 10  
Et en quelque ville que vous entriez et qu'on ne vous reçoive pas, allez sur les places publiques et dites :

Mais dans quelque ville que vous entriez, et où l'on ne vous recevra pas, allez dans ses rues, et dites: (Ⅰ)

*****

εἰς ἣν δ’ ἂν πόλιν ⸀εἰσέλθητε καὶ μὴ δέχωνται ὑμᾶς, ἐξελθόντες εἰς τὰς πλατείας αὐτῆς εἴπατε· (Ⅲ)

*****

In quamcumque autem civitatem intraveritis, et non susceperint vos, exeuntes in plateas ejus, dicite : (Ⅳ)

*****

Mais dans quelque ville que vous soyez entrés et qu’on ne vous reçoive pas, sortez dans ses rues et dites: (Ⅵ)

*****

Mais en quelque ville que vous entriez, si on ne vous reçoit point, sortez dans ses rues, et dites : (Ⅶ)

*****

Mais dans quelque ville que vous entriez, si l'on ne vous reçoit pas, sortez dans les rues, et dites: (Ⅷ)

*****

10. 11  
" La poussière même de votre ville, qui s'est attachée à nos pieds, nous l'essuyons contre vous; sachez cependant ceci, que le royaume de Dieu est proche. "

Nous secouons contre vous la poussière même de votre ville qui s'est attachée à nos pieds; sachez cependant que le royaume de Dieu s'est approché. (Ⅰ)

*****

Καὶ τὸν κονιορτὸν τὸν κολληθέντα ἡμῖν ἐκ τῆς πόλεως ὑμῶν ⸂εἰς τοὺς πόδας⸃ ἀπομασσόμεθα ὑμῖν· πλὴν τοῦτο γινώσκετε ὅτι ⸀ἤγγικεν ἡ βασιλεία τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Etiam pulverem, qui adhæsit nobis de civitate vestra, extergimus in vos : tamen hoc scitote, quia appropinquavit regnum Dei. (Ⅳ)

*****

La poussière même de votre ville, qui s’est attachée à nos pieds, nous la secouons contre vous; mais sachez ceci, que le royaume de Dieu s’est approché. (Ⅵ)

*****

Nous secouons contre vous-mêmes la poussière de votre ville qui s’est attachée à nous ; toutefois sachez que le Royaume de Dieu est approché de vous. (Ⅶ)

*****

Nous secouons contre vous la poussière qui s'est attachée à nous dans votre ville; sachez pourtant que le règne de Dieu s'est approché de vous. (Ⅷ)

*****

10. 12  
Je vous le dis : il y aura, en ce jour-là, moins de rigueur pour Sodome que pour cette ville.

Je vous dis qu'en ce jour Sodome sera traitée moins rigoureusement que cette ville-là. (Ⅰ)

*****

λέγω ὑμῖν ὅτι Σοδόμοις ἐν τῇ ἡμέρᾳ ἐκείνῃ ἀνεκτότερον ἔσται ἢ τῇ πόλει ἐκείνῃ. (Ⅲ)

*****

Dico vobis, quia Sodomis in die illa remissius erit, quam illi civitati.\ (Ⅳ)

*****

Je vous dis que le sort de Sodome sera plus supportable en ce jour-là que celui de cette ville-là. (Ⅵ)

*****

Et je vous dis, qu’en cette journée-là ceux de Sodome seront traités moins rigoureusement que cette ville-là. (Ⅶ)

*****

Je vous dis qu'en ce jour-là le sort de Sodome sera plus supportable que celui de cette ville-là. (Ⅷ)

*****

10. 13  
Malheur à toi, Corozaïn ! Malheur à toi, Bethsaïde ! Car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous, avaient été faits dans Tyr et Sidon, il y a longtemps qu'elles auraient fait pénitence, assises avec le sac et la cendre.

Malheur à toi, Chorazin! malheur à toi, Bethsaïda! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu'elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. (Ⅰ)

*****

Οὐαί σοι, Χοραζίν· οὐαί σοι, Βηθσαϊδά· ὅτι εἰ ἐν Τύρῳ καὶ Σιδῶνι ⸀ἐγενήθησαν αἱ δυνάμεις αἱ γενόμεναι ἐν ὑμῖν, πάλαι ἂν ἐν σάκκῳ καὶ σποδῷ ⸀καθήμενοι μετενόησαν. (Ⅲ)

*****

Væ tibi Corozain ! væ tibi Bethsaida ! quia si in Tyro et Sidone factæ fuissent virtutes quæ factæ sunt in vobis, olim in cilicio et cinere sedentes pœniterent. (Ⅳ)

*****

Malheur à toi, Chorazin! malheur à toi, Bethsaïda! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous eussent été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, s’étant assises dans le sac et la cendre; (Ⅵ)

*****

Malheur à toi Chorazin, malheur à toi Bethsaïda ! car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, couvertes d’un sac, et assises sur la cendre. (Ⅶ)

*****

Malheur à toi, Chorazin; malheur à toi, Bethsaïda; car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous, avaient été faits à Tyr et à Sidon, il y a longtemps qu'elles se seraient converties, en prenant le sac et la cendre. (Ⅷ)

*****

10. 14  
Aussi bien, il y aura, au jugement, moins de rigueur pour Tyr et Sidon que pour vous.

C'est pourquoi, au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. (Ⅰ)

*****

πλὴν Τύρῳ καὶ Σιδῶνι ἀνεκτότερον ἔσται ἐν τῇ κρίσει ἢ ὑμῖν. (Ⅲ)

*****

Verumtamen Tyro et Sidoni remissius erit in judicio, quam vobis. (Ⅳ)

*****

mais le sort de Tyr et de Sidon, au jugement, sera plus supportable que le vôtre. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous au [jour du] jugement. (Ⅶ)

*****

C'est pourquoi le sort de Tyr et de Sidon sera plus supportable au Jugement que le vôtre. (Ⅷ)

*****

10. 15  
Et toi, Capharnaüm, est-ce que tu seras élevée jusqu'au ciel? Tu seras abaissée jusqu'aux enfers.

Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts. (Ⅰ)

*****

καὶ σύ, Καφαρναούμ, ⸂μὴ ἕως οὐρανοῦ ὑψωθήσῃ⸃; ἕως ⸀τοῦ ᾅδου ⸀καταβιβασθήσῃ. (Ⅲ)

*****

Et tu Capharnaum, usque ad cælum exaltata, usque ad infernum demergeris. (Ⅳ)

*****

Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusque dans le hadès. (Ⅵ)

*****

Et toi Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusque dans l’enfer. (Ⅶ)

*****

Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras abaissée jusqu'en enfer. (Ⅷ)

*****

10. 16  
Celui qui vous écoute m'écoute, et celui qui vous rejette me rejette; or celui qui me rejette, rejette celui qui m'a envoyé. "

Celui qui vous écoute m'écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette rejette celui qui m'a envoyé. (Ⅰ)

*****

Ὁ ἀκούων ὑμῶν ἐμοῦ ἀκούει, καὶ ὁ ἀθετῶν ὑμᾶς ἐμὲ ἀθετεῖ· ὁ δὲ ἐμὲ ἀθετῶν ἀθετεῖ τὸν ἀποστείλαντά με. (Ⅲ)

*****

Qui vos audit, me audit : et qui vos spernit, me spernit. Qui autem me spernit, spernit eum qui misit me.\ (Ⅳ)

*****

Celui qui vous écoute, m’écoute; et celui qui vous rejette, me rejette; et celui qui me rejette, rejette celui qui m’a envoyé. (Ⅵ)

*****

Celui qui vous écoute, m’écoute ; et celui qui vous rejette, me rejette ; or celui qui me rejette, rejette celui qui m a envoyé. (Ⅶ)

*****

Qui vous écoute, m'écoute; et qui vous rejette, me rejette; et qui me rejette, rejette celui qui m'a envoyé. (Ⅷ)

*****

10. 17  
Les soixante-dix revinrent tout joyeux, disant : " Seigneur, même les démons nous sont soumis par votre nom. "

Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. (Ⅰ)

*****

Ὑπέστρεψαν δὲ οἱ ἑβδομήκοντα ⸀δύο μετὰ χαρᾶς λέγοντες· Κύριε, καὶ τὰ δαιμόνια ὑποτάσσεται ἡμῖν ἐν τῷ ὀνόματί σου. (Ⅲ)

*****

Reversi sunt autem septuaginta duo cum gaudio, dicentes : Domine, etiam dæmonia subjiciuntur nobis in nomine tuo. (Ⅳ)

*****

Et les soixante-dix s’en revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont assujettis en ton nom. (Ⅵ)

*****

Or les soixante-dix s’en revinrent avec joie, en disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont assujettis en ton Nom. (Ⅶ)

*****

Or, les soixante et dix disciples revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont assujettis en ton nom. (Ⅷ)

*****

10. 18  
Il leur dit : " Je voyais Satan qui tombait du ciel comme un éclair.

Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ αὐτοῖς· Ἐθεώρουν τὸν Σατανᾶν ὡς ἀστραπὴν ἐκ τοῦ οὐρανοῦ πεσόντα. (Ⅲ)

*****

Et ait illis : Videbam Satanam sicut fulgor de cælo cadentem. (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: Je voyais Satan tombant du ciel comme un éclair. (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : je contemplais satan tombant du ciel comme un éclair. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. (Ⅷ)

*****

10. 19  
Voici que je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, (le pouvoir) aussi sur toute la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire.

Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire. (Ⅰ)

*****

ἰδοὺ ⸀δέδωκα ὑμῖν τὴν ἐξουσίαν τοῦ πατεῖν ἐπάνω ὄφεων καὶ σκορπίων, καὶ ἐπὶ πᾶσαν τὴν δύναμιν τοῦ ἐχθροῦ, καὶ οὐδὲν ὑμᾶς οὐ μὴ ⸀ἀδικήσῃ. (Ⅲ)

*****

Ecce dedi vobis potestatem calcandi supra serpentes, et scorpiones, et super omnem virtutem inimici : et nihil vobis nocebit. (Ⅳ)

*****

Voici, je vous donne l’autorité de marcher sur les serpents et sur les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne vous nuira; (Ⅵ)

*****

Voici, je vous donne la puissance de marcher sur les serpents et sur les scorpions, et sur toute la force de l’ennemi ; et rien ne vous nuira. (Ⅶ)

*****

Voici, je vous donne le pouvoir de marcher sur les serpents, sur les scorpions, et sur toutes les forces de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire. (Ⅷ)

*****

10. 20  
Du reste, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. "

Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. (Ⅰ)

*****

πλὴν ἐν τούτῳ μὴ χαίρετε ὅτι τὰ πνεύματα ὑμῖν ὑποτάσσεται, χαίρετε δὲ ὅτι τὰ ὀνόματα ὑμῶν ⸀ἐγγέγραπται ἐν τοῖς οὐρανοῖς. (Ⅲ)

*****

Verumtamen in hoc nolite gaudere quia spiritus vobis subjiciuntur : gaudete autem, quod nomina vestra scripta sunt in cælis.\ (Ⅳ)

*****

toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis, mais réjouissez-vous parce que vos noms sont écrits dans les cieux. (Ⅵ)

*****

Toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis, mais plutôt réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. (Ⅶ)

*****

Toutefois ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont assujettis; mais réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. (Ⅷ)

*****

10. 21  
Au même moment, il tressaillit de joie par l'Esprit-Saint, et il dit : " Je vous bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, et les avez révélées aux simples. Oui, Père, car tel fut votre bon plaisir.

En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. (Ⅰ)

*****

Ἐν αὐτῇ τῇ ὥρᾳ ἠγαλλιάσατο ⸀τῷ πνεύματι ⸂τῷ ἁγίῳ⸃ καὶ εἶπεν· Ἐξομολογοῦμαί σοι, πάτερ κύριε τοῦ οὐρανοῦ καὶ τῆς γῆς, ὅτι ἀπέκρυψας ταῦτα ἀπὸ σοφῶν καὶ συνετῶν, καὶ ἀπεκάλυψας αὐτὰ νηπίοις· ναί, ὁ πατήρ, ὅτι οὕτως ⸂εὐδοκία ἐγένετο⸃ ἔμπροσθέν σου. (Ⅲ)

*****

In ipsa hora exsultavit Spiritu Sancto, et dixit : Confiteor tibi Pater, Domine cæli et terræ, quod abscondisti hæc a sapientibus et prudentibus, et revelasti ea parvulis. Etiam Pater : quoniam sic placuit ante te. (Ⅳ)

*****

— En cette même heure, Jésus se réjouit en esprit et dit: Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants. Oui, Père, car c’est ce que tu as trouvé bon devant toi. (Ⅵ)

*****

En ce même instant Jésus se réjouit en esprit, et dit : je te loue, ô Père ! Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants ; il est ainsi, ô Père ! parce que telle a été ta bonne volonté. (Ⅶ)

*****

En ce même instant, Jésus tressaillit de joie en son esprit et dit: Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants! Oui, ô Père, cela est ainsi, parce que tu l'as trouvé bon! (Ⅷ)

*****

10. 22  
Toutes choses m'ont été remises par mon Père; et personne ne sait ce qu'est le Fils, si ce n'est le Père, ni ce qu'est le Père, si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils aura bien voulu le révéler. "

Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. (Ⅰ)

*****

⸀πάντα μοι παρεδόθη ὑπὸ τοῦ πατρός μου, καὶ οὐδεὶς γινώσκει τίς ἐστιν ὁ υἱὸς εἰ μὴ ὁ πατήρ, καὶ τίς ἐστιν ὁ πατὴρ εἰ μὴ ὁ υἱὸς καὶ ᾧ ⸀ἐὰν βούληται ὁ υἱὸς ἀποκαλύψαι. (Ⅲ)

*****

Omnia mihi tradita sunt a Patre meo. Et nemo scit quis sit Filius, nisi Pater : et quis sit Pater, nisi Filius, et cui voluerit Filius revelare. (Ⅳ)

*****

Toutes choses m’ont été livrées par mon Père; et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n’est le Père; ni qui est le Père, si ce n’est le Fils, et celui à qui le Fils voudra le révéler. (Ⅵ)

*****

Toutes choses m’ont été données en main par mon Père ; et personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ; ni qui est le Père, sinon le Fils ; et celui à qui le Fils l’aura voulu révéler. (Ⅶ)

*****

Toutes choses m'ont été données par mon Père; et nul ne connaît qui est le Fils, que le Père, ni qui est le Père, que le Fils, et celui à qui le Fils le voudra révéler. (Ⅷ)

*****

10. 23  
Et se tournant vers les disciples, il leur dit en particulier : " Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !

Et, se tournant vers les disciples, il leur dit en particulier: Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez! (Ⅰ)

*****

Καὶ στραφεὶς πρὸς τοὺς μαθητὰς κατ’ ἰδίαν εἶπεν· Μακάριοι οἱ ὀφθαλμοὶ οἱ βλέποντες ἃ βλέπετε. (Ⅲ)

*****

Et conversus ad discipulos suos, dixit : Beati oculi qui vident quæ vos videtis. (Ⅳ)

*****

Et se tournant vers les disciples, il leur dit en particulier: Bienheureux sont les yeux qui voient ce que vous voyez! (Ⅵ)

*****

Puis se tournant vers ses Disciples, il leur dit en particulier : bienheureux sont les yeux qui voient ce que vous voyez. (Ⅶ)

*****

Puis, se tournant vers ses disciples, il leur dit en particulier: Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez! (Ⅷ)

*****

10. 24  
Car, je vous le dis, beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous, vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. "

Car je vous dis que beaucoup de prophètes et de rois ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. (Ⅰ)

*****

λέγω γὰρ ὑμῖν ὅτι πολλοὶ προφῆται καὶ βασιλεῖς ἠθέλησαν ἰδεῖν ἃ ὑμεῖς βλέπετε καὶ οὐκ εἶδαν, καὶ ἀκοῦσαι ἃ ἀκούετε καὶ οὐκ ἤκουσαν. (Ⅲ)

*****

Dico enim vobis quod multi prophetæ et reges voluerunt videre quæ vos videtis, et non viderunt : et audire quæ auditis, et non audierunt.\ (Ⅳ)

*****

Car je vous dis que plusieurs prophètes et plusieurs rois ont désiré de voir les choses que vous voyez, et ils ne les ont pas vues, et d’entendre les choses que vous entendez, et ils ne les ont pas entendues. (Ⅵ)

*****

Car je vous dis, que plusieurs Prophètes et plusieurs Rois ont désiré de voir les choses que vous voyez, et ils ne les ont point vues, et d’ouïr les choses que vous entendez, et ils ne les ont point entendues. (Ⅶ)

*****

Car je vous dis que plusieurs prophètes et plusieurs rois ont désiré de voir ce que vous voyez, et ne l'ont point vu; et d'entendre ce que vous entendez, et ne l'ont point entendu. (Ⅷ)

*****

10. 25  
Et voici qu'un docteur de la Loi se leva, et, pour l'embarrasser, lui dit : " Maître, que dois-je faire pour posséder la vie éternelle? "

Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver: Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? (Ⅰ)

*****

Καὶ ἰδοὺ νομικός τις ἀνέστη ἐκπειράζων ⸀αὐτὸν λέγων· Διδάσκαλε, τί ποιήσας ζωὴν αἰώνιον κληρονομήσω; (Ⅲ)

*****

Et ecce quidam legisperitus surrexit tentans illum, et dicens : Magister, quid faciendo vitam æternam possidebo ? (Ⅳ)

*****

Et voici, un docteur de la loi se leva pour l’éprouver, et dit: Maître, que faut-il que j’aie fait pour hériter de la vie éternelle? (Ⅵ)

*****

Alors voici, un Docteur de la Loi s’étant levé pour l’éprouver lui dit : Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? (Ⅶ)

*****

Alors un docteur de la loi se leva et dit à Jésus, pour l'éprouver: Maître, que faut-il que je fasse pour hériter de la vie éternelle? (Ⅷ)

*****

10. 26  
Il lui dit : " Qu'y a-t-il d'écrit dans la Loi? Qu'y lis-tu? "

Jésus lui dit: Qu'est-il écrit dans la loi? Qu'y lis-tu? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν πρὸς αὐτόν· Ἐν τῷ νόμῳ τί γέγραπται; πῶς ἀναγινώσκεις; (Ⅲ)

*****

At ille dixit ad eum : In lege quid scriptum est ? quomodo legis ? (Ⅳ)

*****

Et il lui dit: Qu’est-il écrit dans la loi? Comment lis-tu? (Ⅵ)

*****

Et il lui dit : qu’est-il écrit dans la Loi ? comment lis-tu ? (Ⅶ)

*****

Jésus lui dit: Qu'est-ce qui est écrit dans la loi, et qu'y lis-tu? (Ⅷ)

*****

10. 27  
Il répondit : " Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton proche comme toi-même. "

Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς εἶπεν· Ἀγαπήσεις κύριον τὸν θεόν σου ἐξ ὅλης ⸀τῆς καρδίας σου καὶ ⸂ἐν ὅλῃ τῇ ψυχῇ⸃ σου καὶ ⸂ἐν ὅλῃ τῇ ἰσχύϊ⸃ σου καὶ ⸂ἐν ὅλῃ τῇ διανοίᾳ⸃ σου, καὶ τὸν πλησίον σου ὡς σεαυτόν. (Ⅲ)

*****

Ille respondens dixit : Diliges Dominum Deum tuum ex toto corde tuo, et ex tota anima tua, et ex omnibus virtutibus tuis, et ex omni mente tua : et proximum tuum sicut teipsum. (Ⅳ)

*****

Et répondant, il dit: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force, et de toute ta pensée»; «et ton prochain comme toi-même». (Ⅵ)

*****

Et il répondit, et dit : tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même. (Ⅶ)

*****

Il répondit: Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. (Ⅷ)

*****

10. 28  
Il lui dit : " Tu as bien répondu : fais cela et tu vivras. "

Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras. (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ αὐτῷ· Ὀρθῶς ἀπεκρίθης· τοῦτο ποίει καὶ ζήσῃ. (Ⅲ)

*****

Dixitque illi : Recte respondisti : hoc fac, et vives.\ (Ⅳ)

*****

Et il lui dit: Tu as bien répondu; fais cela, et tu vivras. (Ⅵ)

*****

Et [Jésus] lui dit : tu as bien répondu ; fais cela, et tu vivras. (Ⅶ)

*****

Et Jésus lui dit: Tu as bien répondu; fais cela, et tu vivras. (Ⅷ)

*****

10. 29  
Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : " Et qui est mon proche? "

Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: Et qui est mon prochain? (Ⅰ)

*****

Ὁ δὲ θέλων ⸀δικαιῶσαι ἑαυτὸν εἶπεν πρὸς τὸν Ἰησοῦν· Καὶ τίς ἐστίν μου πλησίον; (Ⅲ)

*****

Ille autem volens justificare seipsum, dixit ad Jesum : Et quis est meus proximus ? (Ⅳ)

*****

Mais lui, voulant se justifier lui-même, dit à Jésus: Et qui est mon prochain? (Ⅵ)

*****

Mais lui se voulant justifier, dit à Jésus : et qui est mon prochain ? (Ⅶ)

*****

Mais cet homme voulant paraître juste, dit à Jésus: Et qui est mon prochain? (Ⅷ)

*****

10. 30  
Jésus reprit et dit : " Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho; il tomba entre les mains de brigands qui, après l'avoir dépouillé et chargé de coups, s'en allèrent, le laissant à demi-mort.

Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort. (Ⅰ)

*****

ὑπολαβὼν ⸀δὲ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν· Ἄνθρωπός τις κατέβαινεν ἀπὸ Ἰερουσαλὴμ εἰς Ἰεριχὼ καὶ λῃσταῖς περιέπεσεν, οἳ καὶ ἐκδύσαντες αὐτὸν καὶ πληγὰς ἐπιθέντες ἀπῆλθον ἀφέντες ⸀ἡμιθανῆ. (Ⅲ)

*****

Suscipiens autem Jesus, dixit : Homo quidam descendebat ab Jerusalem in Jericho, et incidit in latrones, qui etiam despoliaverunt eum : et plagis impositis abierunt semivivo relicto. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, répondant, dit: Un homme descendit de Jérusalem à Jéricho, et tomba entre les mains des voleurs, qui aussi, l’ayant dépouillé et l’ayant couvert de blessures, s’en allèrent, le laissant à demi mort. (Ⅵ)

*****

Et Jésus répondant, lui dit : un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba entre les mains des voleurs, qui le dépouillèrent, et qui après l’avoir blessé de plusieurs coups, s’en allèrent, le laissant à demi-mort. (Ⅶ)

*****

Et Jésus, reprenant la parole, dit: Un homme descendit de Jérusalem à Jérico, et tomba entre les mains des brigands, qui le dépouillèrent; et après l'avoir blessé de plusieurs coups, ils s'en allèrent, le laissant à demi mort. (Ⅷ)

*****

10. 31  
Or, par hasard, un prêtre descendait par ce chemin; il le vit et passa outre.

Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. (Ⅰ)

*****

κατὰ συγκυρίαν δὲ ἱερεύς τις κατέβαινεν ἐν τῇ ὁδῷ ἐκείνῃ, καὶ ἰδὼν αὐτὸν ἀντιπαρῆλθεν· (Ⅲ)

*****

Accidit autem ut sacerdos quidam descenderet eadem via : et viso illo præterivit. (Ⅳ)

*****

Or, par aventure, un sacrificateur descendait par ce chemin-là, et, le voyant, passa outre de l’autre côté; (Ⅵ)

*****

Or par rencontre un Sacrificateur descendait par le même chemin, et quand il le vit, il passa de l’autre côté. (Ⅶ)

*****

Or, il se rencontra qu'un sacrificateur descendait par ce chemin-là, et ayant vu cet homme, il passa outre. (Ⅷ)

*****

10. 32  
De même un lévite aussi vint en ce lieu, le fit et passa outre.

Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre. (Ⅰ)

*****

ὁμοίως δὲ καὶ ⸀Λευίτης κατὰ τὸν τόπον ἐλθὼν καὶ ἰδὼν ἀντιπαρῆλθεν. (Ⅲ)

*****

Similiter et Levita, cum esset secus locum, et videret eum, pertransiit. (Ⅳ)

*****

et pareillement aussi un lévite, étant arrivé en cet endroit-là, s’en vint, et, le voyant, passa outre de l’autre côté; (Ⅵ)

*****

Un Lévite aussi étant arrivé en cet endroit-là, et voyant cet homme, passa tout de même de l’autre côté. (Ⅶ)

*****

Un lévite étant aussi venu dans le même endroit, et le voyant, passa outre. (Ⅷ)

*****

10. 33  
Mais un Samaritain, qui était en voyage, vint près de lui, le vit et fut touché de compassion.

Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit. (Ⅰ)

*****

Σαμαρίτης δέ τις ὁδεύων ἦλθεν κατ’ αὐτὸν καὶ ⸀ἰδὼν ἐσπλαγχνίσθη, (Ⅲ)

*****

Samaritanus autem quidam iter faciens, venit secus eum : et videns eum, misericordia motus est. (Ⅳ)

*****

mais un Samaritain, allant son chemin, vint à lui, et, le voyant, fut ému de compassion, (Ⅵ)

*****

Mais un Samaritain faisant son chemin vint à lui, et le voyant il fut touché de compassion. (Ⅶ)

*****

Mais un Samaritain, passant son chemin, vint vers cet homme, et le voyant, il fut touché de compassion. (Ⅷ)

*****

10. 34  
Il s'approcha, banda ses blessures, y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit dans une hôtellerie et prit soin de lui.

Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. (Ⅰ)

*****

καὶ προσελθὼν κατέδησεν τὰ τραύματα αὐτοῦ ἐπιχέων ἔλαιον καὶ οἶνον, ἐπιβιβάσας δὲ αὐτὸν ἐπὶ τὸ ἴδιον κτῆνος ἤγαγεν αὐτὸν εἰς πανδοχεῖον καὶ ἐπεμελήθη αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et appropians alligavit vulnera ejus, infundens oleum et vinum : et imponens illum in jumentum suum, duxit in stabulum, et curam ejus egit. (Ⅳ)

*****

et s’approcha et banda ses plaies, y versant de l’huile et du vin; et l’ayant mis sur sa propre bête, il le mena dans l’hôtellerie et eut soin de lui. (Ⅵ)

*****

Et s’approchant lui banda ses plaies, et y versa de l’huile et du vin ; puis le mit sur sa propre monture, et le mena dans l’hôtellerie, et eut soin de lui. (Ⅶ)

*****

Et s'approchant, il banda ses plaies, et il y versa de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa monture, et le mena à une hôtellerie, et prit soin de lui. (Ⅷ)

*****

10. 35  
Le lendemain, tirant deux deniers, il les donna à l'hôtelier et lui dit : " Prends soin de lui, et ce que tu pourrais dépenser en plus, c'est moi qui te le rembourserai à mon retour. "

Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπὶ τὴν ⸀αὔριον ἐκβαλὼν ⸂δύο δηνάρια ἔδωκεν⸃ τῷ πανδοχεῖ καὶ ⸀εἶπεν· Ἐπιμελήθητι αὐτοῦ, καὶ ὅ τι ἂν προσδαπανήσῃς ἐγὼ ἐν τῷ ἐπανέρχεσθαί με ἀποδώσω σοι. (Ⅲ)

*****

Et altera die protulit duos denarios, et dedit stabulario, et ait : Curam illius habe : et quodcumque supererogaveris, ego cum rediero reddam tibi. (Ⅳ)

*****

Et le lendemain, s’en allant, il tira deux deniers et les donna à l’hôtelier, et lui dit: Prends soin de lui; et ce que tu dépenseras de plus, moi, à mon retour, je te le rendrai. (Ⅵ)

*****

Et le lendemain en partant il tira [de sa bourse] deux deniers, et les donna à l’hôte, en lui disant : aie soin de lui ; et tout ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. (Ⅶ)

*****

Le lendemain, en partant, il tira deux deniers d'argent, et les donna à l'hôte, et lui dit: Aie soin de lui, et tout ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. (Ⅷ)

*****

10. 36  
Lequel de ces trois te semble avoir été le proche de l'homme qui était tombé aux mains des brigands? "

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands? (Ⅰ)

*****

⸀τίς τούτων τῶν τριῶν πλησίον δοκεῖ σοι γεγονέναι τοῦ ἐμπεσόντος εἰς τοὺς λῃστάς; (Ⅲ)

*****

Quis horum trium videtur tibi proximus fuisse illi, qui incidit in latrones ? (Ⅳ)

*****

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les mains des voleurs? (Ⅵ)

*****

Lequel donc de ces trois te semble-t-il avoir été le prochain de celui qui était tombé entre les mains des voleurs ? (Ⅶ)

*****

Lequel donc de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui est tombé entre les mains des voleurs? (Ⅷ)

*****

10. 37  
Il dit : " Celui qui a pratiqué la miséricorde envers lui. " Et Jésus lui dit : " Va, toi aussi fais de même. "

C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit: Va, et toi, fais de même. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν· Ὁ ποιήσας τὸ ἔλεος μετ’ αὐτοῦ. εἶπεν ⸀δὲ αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς· Πορεύου καὶ σὺ ποίει ὁμοίως. (Ⅲ)

*****

At ille dixit : Qui fecit misericordiam in illum. Et ait illi Jesus : Vade, et tu fac similiter.\ (Ⅳ)

*****

Et il dit: C’est celui qui a usé de miséricorde envers lui. Et Jésus lui dit: Va, et toi fais de même. (Ⅵ)

*****

Il répondit : c’est celui qui a usé de miséricorde envers lui. Jésus donc lui dit : va, et toi aussi fais de même. (Ⅶ)

*****

Le docteur dit: C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Jésus donc lui dit: Va, et fais la même chose. (Ⅷ)

*****

10. 38  
Pendant qu'ils étaient en chemin, il entra dans un certain bourg, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison.

Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. (Ⅰ)

*****

⸂Ἐν δὲ⸃ τῷ πορεύεσθαι ⸀αὐτοὺς αὐτὸς εἰσῆλθεν εἰς κώμην τινά· γυνὴ δέ τις ὀνόματι Μάρθα ὑπεδέξατο ⸀αὐτὸν. (Ⅲ)

*****

Factum est autem, dum irent, et ipse intravit in quoddam castellum : et mulier quædam, Martha nomine, excepit illum in domum suam, (Ⅳ)

*****

Et il arriva, comme ils étaient en chemin, qu’il entra dans un village. Et une femme nommée Marthe le reçut dans sa maison. (Ⅵ)

*****

Et il arriva comme ils s’en allaient, qu’il entra dans une bourgade ; et une femme nommée Marthe le reçut dans sa maison. (Ⅶ)

*****

Comme ils étaient en chemin, il entra dans un bourg, et une femme, nommée Marthe, le reçut dans sa maison. (Ⅷ)

*****

10. 39  
Elle avait une sœur, appelée Marie, qui, s'étant même assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

Elle avait une soeur, nommée Marie, qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. (Ⅰ)

*****

καὶ τῇδε ἦν ἀδελφὴ καλουμένη ⸀Μαριάμ, ἣ καὶ ⸂παρακαθεσθεῖσα πρὸς⸃ τοὺς πόδας τοῦ ⸀Ἰησοῦ ἤκουεν τὸν λόγον αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

et huic erat soror nomine Maria, quæ etiam sedens secus pedes Domini, audiebat verbum illius. (Ⅳ)

*****

Et elle avait une sœur appelée Marie, qui aussi, s’étant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole; (Ⅵ)

*****

Et elle avait une sœur nommée Marie, qui se tenant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole. (Ⅶ)

*****

Elle avait une sœur nommée Marie, qui, se tenant assise aux pieds de Jésus, écoutait sa parole. (Ⅷ)

*****

10. 40  
Marthe, qui était occupée par maint service, se présenta, disant : " Seigneur, vous n'avez cure que ma sœur me laissait seule faire le service? Dites-lui donc de m'aider. "

Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma soeur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m'aider. (Ⅰ)

*****

ἡ δὲ Μάρθα περιεσπᾶτο περὶ πολλὴν διακονίαν· ἐπιστᾶσα δὲ εἶπεν· Κύριε, οὐ μέλει σοι ὅτι ἡ ἀδελφή μου μόνην με ⸀κατέλειπεν διακονεῖν; ⸀εἰπὲ οὖν αὐτῇ ἵνα μοι συναντιλάβηται. (Ⅲ)

*****

Martha autem satagebat circa frequens ministerium : quæ stetit, et ait : Domine, non est tibi curæ quod soror mea reliquit me solam ministrare ? dic ergo illi ut me adjuvet. (Ⅳ)

*****

mais Marthe était distraite par beaucoup de service. Et étant venue à Jésus, elle dit: Seigneur, ne te soucies-tu pas de ce que ma sœur me laisse toute seule à servir? Dis-lui donc qu’elle m’aide. (Ⅵ)

*****

Mais Marthe était distraite par divers soins ; et étant venue à Jésus, elle dit : Seigneur, ne te soucies-tu point que ma sœur me laisse servir toute seule, dis-lui donc qu’elle m’aide de son côté. (Ⅶ)

*****

Et Marthe était distraite par divers soins du ménage. Étant survenue, elle dit: Seigneur, ne considères-tu point que ma sœur me laisse servir toute seule? Dis-lui donc qu'elle m'aide. (Ⅷ)

*****

10. 41  
Le Seigneur lui répondit : " Marthe, Marthe, vous vous inquiétez et vous agitez pour beaucoup de choses !

Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. (Ⅰ)

*****

ἀποκριθεὶς δὲ εἶπεν αὐτῇ ὁ ⸀κύριος· Μάρθα Μάρθα, μεριμνᾷς καὶ ⸀θορυβάζῃ περὶ πολλά, (Ⅲ)

*****

Et respondens dixit illi Dominus : Martha, Martha, sollicita es, et turbaris erga plurima, (Ⅳ)

*****

Et Jésus, lui répondant, dit: Marthe, Marthe, tu es en souci et tu te tourmentes de beaucoup de choses, (Ⅵ)

*****

Et Jésus répondant, lui dit : Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses ; (Ⅶ)

*****

Et Jésus lui répondit: Marthe, Marthe, tu te mets en peine et tu t'agites pour beaucoup de choses; (Ⅷ)

*****

10. 42  
Or il n'est besoin que de peu de choses ou d'une seule. Marie en effet a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. "

Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. (Ⅰ)

*****

⸂ὀλίγων δέ ἐστιν χρεία ἢ ἑνός⸃· ⸂Μαριὰμ γὰρ⸃ τὴν ἀγαθὴν μερίδα ἐξελέξατο ἥτις οὐκ ἀφαιρεθήσεται ⸀αὐτῆς. (Ⅲ)

*****

porro unum est necessarium. Maria optimam partem elegit, quæ non auferetur ab ea. (Ⅳ)

*****

mais il n’est besoin que d’une seule; et Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera pas ôtée. (Ⅵ)

*****

Mais une chose est nécessaire ; et Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. (Ⅶ)

*****

mais une seule est nécessaire; et Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 10

| | | | | | | | | 10| | | | | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥