Luc
Onelittleangel > > Luc  >
(35 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

13. 1  
Or, en ce même temps, quelques-uns vinrent lui rapporter ce qui était arrivé aux Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs victimes.

En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. (Ⅰ)

*****

Παρῆσαν δέ τινες ἐν αὐτῷ τῷ καιρῷ ἀπαγγέλλοντες αὐτῷ περὶ τῶν Γαλιλαίων ὧν τὸ αἷμα Πιλᾶτος ἔμιξεν μετὰ τῶν θυσιῶν αὐτῶν. (Ⅲ)

*****

Aderant autem quidam ipso in tempore, nuntiantes illi de Galilæis, quorum sanguinem Pilatus miscuit cum sacrificiis eorum. (Ⅳ)

*****

Or en ce même temps, quelques-uns se trouvaient là présents, qui lui racontèrent ce qui s’était passé touchant les Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec leurs sacrifices. (Ⅵ)

*****

En ce même temps quelques-uns qui se trouvaient là présents, lui racontèrent [ce qui s’était passé] touchant les Galiléens, desquels Pilate avait mêlé le sang avec leurs sacrifices. (Ⅶ)

*****

En ce temps-là, quelques personnes qui se trouvaient là, racontèrent à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens, dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. (Ⅷ)

*****

13. 2  
Prenant la parole, il leur dit : " Pensez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les (autres) Galiléens, pour avoir souffert de la sorte?

Il leur répondit: Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert de la sorte? (Ⅰ)

*****

καὶ ⸀ἀποκριθεὶς εἶπεν αὐτοῖς· Δοκεῖτε ὅτι οἱ Γαλιλαῖοι οὗτοι ἁμαρτωλοὶ παρὰ πάντας τοὺς Γαλιλαίους ἐγένοντο, ὅτι ⸀ταῦτα πεπόνθασιν; (Ⅲ)

*****

Et respondens dixit illis : Putatis quod hi Galilæi præ omnibus Galilæis peccatores fuerint, quia talia passi sunt ? (Ⅳ)

*****

Et Jésus, répondant, leur dit: Croyez-vous que ces Galiléens fussent plus pécheurs que tous les Galiléens, parce qu’ils ont souffert de telles choses? (Ⅵ)

*****

Et Jésus répondant leur dit : croyez-vous que ces Galiléens fussent plus pécheurs que tous les Galiléens, parce qu’ils ont souffert de telles choses ? (Ⅶ)

*****

Et Jésus, répondant, leur dit: Pensez-vous que ces Galiléens fussent plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu'ils ont souffert ces choses? (Ⅷ)

*****

13. 3  
Non, je vous le dis; mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous de même.

Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. (Ⅰ)

*****

οὐχί, λέγω ὑμῖν, ἀλλ’ ἐὰν μὴ μετανοῆτε πάντες ⸀ὁμοίως ἀπολεῖσθε. (Ⅲ)

*****

Non, dico vobis : sed nisi pœnitentiam habueritis, omnes similiter peribitis. (Ⅳ)

*****

Non, vous dis-je; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de la même manière. (Ⅵ)

*****

Non, vous dis-je ; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de la même manière. (Ⅶ)

*****

Non, vous dis-je; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de même. (Ⅷ)

*****

13. 4  
Ou bien ces dix-huit, sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tués, pensez-vous que leur dette fût plus grande que celle de tous les (autres) hommes qui habitent à Jérusalem?

Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tuées, croyez-vous qu'elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? (Ⅰ)

*****

ἢ ἐκεῖνοι οἱ ⸀δεκαοκτὼ ἐφ’ οὓς ἔπεσεν ὁ πύργος ἐν τῷ Σιλωὰμ καὶ ἀπέκτεινεν αὐτούς, δοκεῖτε ὅτι ⸀αὐτοὶ ὀφειλέται ἐγένοντο παρὰ πάντας ⸀τοὺς ἀνθρώπους τοὺς ⸀κατοικοῦντας Ἰερουσαλήμ; (Ⅲ)

*****

Sicut illi decem et octo, supra quos cecidit turris in Siloë, et occidit eos : putatis quia et ipsi debitores fuerint præter omnes homines habitantes in Jerusalem ? (Ⅳ)

*****

Ou, ces dix-huit sur qui tomba la tour dans Siloé, et qu’elle tua, croyez-vous qu’ils fussent plus coupables que tous les hommes qui habitent Jérusalem? (Ⅵ)

*****

Ou croyez-vous que ces dix-huit sur qui la tour de Siloé tomba, et les tua, fussent plus coupables que tous les habitants de Jérusalem ? (Ⅶ)

*****

Ou pensez-vous que ces dix-huit sur qui la tour de Siloé est tombée, et qu'elle a tués, fussent plus coupables que tous les habitants de Jérusalem? (Ⅷ)

*****

13. 5  
Non, je vous le dis; mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous pareillement. "

Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. (Ⅰ)

*****

οὐχί, λέγω ὑμῖν, ἀλλ’ ἐὰν μὴ ⸀μετανοῆτε πάντες ⸀ὡσαύτως ἀπολεῖσθε. (Ⅲ)

*****

Non, dico vobis : sed si pœnitentiam non egeritis, omnes similiter peribitis.\ (Ⅳ)

*****

Non, vous dis-je; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous pareillement. (Ⅵ)

*****

Non, vous dis-je ; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de la même manière. (Ⅶ)

*****

Non, vous dis-je; mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous de même. (Ⅷ)

*****

13. 6  
Et il disait cette parabole : " Quelqu'un avait un figuier planté dans sa vigne; il vint y chercher des fruits, et il n'en trouva point.

Il dit aussi cette parabole: Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n'en trouva point. (Ⅰ)

*****

Ἔλεγεν δὲ ταύτην τὴν παραβολήν. Συκῆν εἶχέν τις ⸂πεφυτευμένην ἐν τῷ ἀμπελῶνι αὐτοῦ⸃, καὶ ἦλθεν ζητῶν καρπὸν ἐν αὐτῇ καὶ οὐχ εὗρεν. (Ⅲ)

*****

Dicebat autem et hanc similitudinem : Arborem fici habebat quidam plantatam in vinea sua, et venit quærens fructum in illa, et non invenit. (Ⅳ)

*****

Et il disait cette parabole: Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne; et il vint y chercher du fruit, et il n’en trouva point. (Ⅵ)

*****

Il disait aussi cette parabole : quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne, et il y vint chercher du fruit, mais il n’y en trouva point. (Ⅶ)

*****

Il dit aussi cette similitude: Un homme avait un figuier planté dans sa vigne, et il y vint chercher du fruit, et n'en trouva point. (Ⅷ)

*****

13. 7  
Et il dit au vigneron : " Voilà trois ans que je viens chercher des fruits sur ce figuier, et je n'en trouve point; coupe-le : pourquoi aussi rend-il la terre inutile? "

Alors il dit au vigneron: Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point. Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement? (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ πρὸς τὸν ἀμπελουργόν· Ἰδοὺ τρία ἔτη ⸂ἀφ’ οὗ⸃ ἔρχομαι ζητῶν καρπὸν ἐν τῇ συκῇ ταύτῃ καὶ οὐχ εὑρίσκω· ⸀ἔκκοψον αὐτήν· ἱνατί καὶ τὴν γῆν καταργεῖ; (Ⅲ)

*****

Dixit autem ad cultorem vineæ : Ecce anni tres sunt ex quo venio quærens fructum in ficulnea hac, et non invenio : succide ergo illam : ut quid etiam terram occupat ? (Ⅳ)

*****

Et il dit au vigneron: Voici trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve point: coupe-le; pourquoi aussi occupe-t-il inutilement la terre? (Ⅵ)

*****

Et il dit au vigneron : voici, il y a trois ans que je viens chercher du fruit en ce figuier, et je n’y en trouve point ; coupe-le ; pourquoi occupe-t-il inutilement la terre ? (Ⅶ)

*****

Et il dit au vigneron: Voici, il y a déjà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point: coupe-le, pourquoi occupe-t-il la terre inutilement? (Ⅷ)

*****

13. 8  
Il lui répondit : " Maître, laissez-le encore cette année, jusqu'à ce que j'aie creusé tout autour et mis du fumier.

Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j'y mettrai du fumier. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀποκριθεὶς λέγει αὐτῷ· Κύριε, ἄφες αὐτὴν καὶ τοῦτο τὸ ἔτος, ἕως ὅτου σκάψω περὶ αὐτὴν καὶ βάλω κόπρια· (Ⅲ)

*****

At ille respondens, dicit illi : Domine dimitte illam et hoc anno, usque dum fodiam circa illam, et mittam stercora, (Ⅳ)

*****

Et répondant, il lui dit: Maître, laisse-le cette année aussi, jusqu’à ce que je l’aie déchaussé et que j’y aie mis du fumier; (Ⅵ)

*****

Et le [vigneron] répondant, lui dit : Seigneur, laisse-le encore pour cette année, jusqu’à ce que je l’aie déchaussé, et que j’y aie mis du fumier. (Ⅶ)

*****

Le vigneron lui répondit: Seigneur, laisse-le encore cette année, jusqu'à ce que je l'aie déchaussé, et que j'y aie mis du fumier. (Ⅷ)

*****

13. 9  
Et s'il donnait des fruits à la saison prochaine… Sinon, vous le couperez. "

Peut-être à l'avenir donnera-t-il du fruit; sinon, tu le couperas. (Ⅰ)

*****

κἂν μὲν ποιήσῃ καρπὸν ⸂εἰς τὸ μέλλον— εἰ δὲ μήγε,⸃ ἐκκόψεις αὐτήν. (Ⅲ)

*****

et siquidem fecerit fructum : sin autem, in futurum succides eam.\ (Ⅳ)

*****

et peut-être portera-t-il du fruit: sinon, après, tu le couperas. (Ⅵ)

*****

Que s’il fait du fruit, [tu le laisseras] ; sinon, tu le couperas après cela. (Ⅶ)

*****

Peut-être portera-t-il du fruit, sinon, tu le couperas ci-après. (Ⅷ)

*****

13. 10  
Il enseignait dans une synagogue un jour de sabbat.

Jésus enseignait dans une des synagogues, le jour du sabbat. (Ⅰ)

*****

Ἦν δὲ διδάσκων ἐν μιᾷ τῶν συναγωγῶν ἐν τοῖς σάββασιν. (Ⅲ)

*****

Erat autem docens in synagoga eorum sabbatis. (Ⅳ)

*****

Or il enseignait dans l’une des synagogues en un jour de sabbat. (Ⅵ)

*****

Or comme il enseignait dans une de leurs Synagogues un jour de Sabbat, (Ⅶ)

*****

Comme Jésus enseignait dans une synagogue un jour de sabbat, (Ⅷ)

*****

13. 11  
Et il y avait là une femme tenue depuis dix-huit ans par un esprit qui la rendait infirme : elle était courbée et ne pouvait absolument pas lever la tête.

Et voici, il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser. (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ ⸀γυνὴ πνεῦμα ἔχουσα ἀσθενείας ἔτη ⸀δεκαοκτώ, καὶ ἦν συγκύπτουσα καὶ μὴ δυναμένη ἀνακύψαι εἰς τὸ παντελές. (Ⅲ)

*****

Et ecce mulier, quæ habebat spiritum infirmitatis annis decem et octo : et erat inclinata, nec omnino poterat sursum respicere. (Ⅳ)

*****

Et voici, il y avait là une femme ayant un esprit d’infirmité depuis dix-huit ans, et elle était courbée et ne pouvait nullement se redresser. (Ⅵ)

*****

Voici, il y avait là une femme qui était possédée d’un démon qui la rendait malade depuis dix-huit ans, et elle était courbée, et ne pouvait nullement se redresser. (Ⅶ)

*****

Il se trouva là une femme possédée d'un esprit qui la rendait malade depuis dix-huit ans, et qui était courbée, en sorte qu'elle ne pouvait point du tout se redresser. (Ⅷ)

*****

13. 12  
L'ayant vue, Jésus l'appela et lui dit : " Femme, tu es délivrée de ton infirmité. "

Lorsqu'il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit: Femme, tu es délivrée de ton infirmité. (Ⅰ)

*****

ἰδὼν δὲ αὐτὴν ὁ Ἰησοῦς προσεφώνησεν καὶ εἶπεν αὐτῇ· Γύναι, ἀπολέλυσαι τῆς ἀσθενείας σου, (Ⅲ)

*****

Quam cum videret Jesus, vocavit eam ad se, et ait illi : Mulier, dimissa es ab infirmitate tua. (Ⅳ)

*****

Et Jésus, la voyant, l’appela et lui dit: Femme, tu es délivrée de ton infirmité. (Ⅵ)

*****

Et quand Jésus l’eut vue, il l’appela, et lui dit : femme, tu es délivrée de ta maladie. (Ⅶ)

*****

Jésus, la voyant, l'appela et lui dit: Femme, tu es délivrée de ta maladie. (Ⅷ)

*****

13. 13  
Et il lui imposa les mains; aussitôt elle se redressa, et elle glorifiait Dieu.

Et il lui imposa les mains. A l'instant elle se redressa, et glorifia Dieu. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐπέθηκεν αὐτῇ τὰς χεῖρας· καὶ παραχρῆμα ἀνωρθώθη, καὶ ἐδόξαζεν τὸν θεόν. (Ⅲ)

*****

Et imposuit illi manus, et confestim erecta est, et glorificabat Deum. (Ⅳ)

*****

Et il posa les mains sur elle: et à l’instant elle fut redressée, et glorifiait Dieu. (Ⅵ)

*****

Et il posa les mains sur elle ; et dans ce moment elle fut redressée, et glorifiait Dieu. (Ⅶ)

*****

Et il lui imposa les mains; et à l'instant elle fut redressée, et elle donna gloire à Dieu. (Ⅷ)

*****

13. 14  
Mais le chef de synagogue, indigné de ce que Jésus avait guéri le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule : " Il y a six jours pour travailler; venez donc vous faire guérir ces jours-là et non pas le jour du sabbat. "

Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus avait opéré cette guérison un jour de sabbat, dit à la foule: Il y a six jours pour travailler; venez donc vous faire guérir ces jours-là, et non pas le jour du sabbat. (Ⅰ)

*****

ἀποκριθεὶς δὲ ὁ ἀρχισυνάγωγος, ἀγανακτῶν ὅτι τῷ σαββάτῳ ἐθεράπευσεν ὁ Ἰησοῦς, ἔλεγεν τῷ ὄχλῳ ⸀ὅτι Ἓξ ἡμέραι εἰσὶν ἐν αἷς δεῖ ἐργάζεσθαι· ἐν ⸀αὐταῖς οὖν ἐρχόμενοι θεραπεύεσθε καὶ μὴ τῇ ἡμέρᾳ τοῦ σαββάτου. (Ⅲ)

*****

Respondens autem archisynagogus, indignans quia sabbato curasset Jesus, dicebat turbæ : Sex dies sunt in quibus oportet operari : in his ergo venite, et curamini, et non in die sabbati. (Ⅳ)

*****

Et le chef de synagogue, indigné de ce que Jésus avait guéri, un jour de sabbat, répondant, dit à la foule: Il y a six jours où il faut travailler; venez donc ces jours-là, et soyez guéris, et non pas le jour du sabbat. (Ⅵ)

*****

Mais le Maître de la Synagogue, indigné de ce que Jésus avait guéri au jour du Sabbat, prenant la parole dit à l’assemblée : il y a six jours auxquels il faut travailler ; venez donc ces jours-là, et soyez guéris, et non point au jour du Sabbat. (Ⅶ)

*****

Mais le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus avait fait une guérison un jour de sabbat, prit la parole et dit au peuple: Il y a six jours pour travailler; venez donc ces jours-là pour être guéris, et non pas le jour du sabbat. (Ⅷ)

*****

13. 15  
Le Seigneur lui répliqua : " Hypocrites ! Est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son bœuf ou son âne pour le mener boire?

Hypocrites! lui répondit le Seigneur, est-ce que chacun de vous, le jour du sabbat, ne détache pas de la crèche son boeuf ou son âne, pour le mener boire? (Ⅰ)

*****

ἀπεκρίθη ⸀δὲ αὐτῷ ὁ κύριος καὶ εἶπεν· Ὑποκριταί, ἕκαστος ὑμῶν τῷ σαββάτῳ οὐ λύει τὸν βοῦν αὐτοῦ ἢ τὸν ὄνον ἀπὸ τῆς φάτνης καὶ ⸀ἀπαγαγὼν ποτίζει; (Ⅲ)

*****

Respondens autem ad illum Dominus, dixit : Hypocritæ, unusquisque vestrum sabbato non solvit bovem suum, aut asinum a præsepio, et ducit adaquare ? (Ⅳ)

*****

Le Seigneur donc lui répondit, et dit: Hypocrites! chacun de vous ne détache-t-il pas de la crèche son bœuf ou son âne un jour de sabbat, et ne les mène-t-il pas boire? (Ⅵ)

*****

Et le Seigneur lui répondit, et dit : hypocrite, chacun de vous ne détache-t-il pas son bœuf ou son âne de la crèche le jour du Sabbat, et ne les mène-t-il pas boire ? (Ⅶ)

*****

Mais le Seigneur lui répondit: Hypocrite, chacun de vous ne détache-t-il pas son bœuf ou son âne de la crèche, le jour du sabbat, et ne le mène-t-il pas à l'abreuvoir? (Ⅷ)

*****

13. 16  
Et cette (femme), une fille d'Abraham, que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de ce lien le jour du sabbat? "

Et cette femme, qui est une fille d'Abraham, et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat? (Ⅰ)

*****

ταύτην δὲ θυγατέρα Ἀβραὰμ οὖσαν, ἣν ἔδησεν ὁ Σατανᾶς ἰδοὺ δέκα καὶ ὀκτὼ ἔτη, οὐκ ἔδει λυθῆναι ἀπὸ τοῦ δεσμοῦ τούτου τῇ ἡμέρᾳ τοῦ σαββάτου; (Ⅲ)

*****

Hanc autem filiam Abrahæ, quam alligavit Satanas, ecce decem et octo annis, non oportuit solvi a vinculo isto die sabbati ? (Ⅳ)

*****

Et celle-ci qui est fille d’Abraham, laquelle Satan avait liée, voici, il y a dix-huit ans, ne fallait-il pas la délier de ce lien le jour du sabbat? (Ⅵ)

*****

Et ne fallait-il pas délier de ce lien au jour du Sabbat celle-ci qui est fille d’Abraham, laquelle satan avait liée il y a déjà dix-huit ans ? (Ⅶ)

*****

Et ne fallait-il point, en un jour de sabbat, détacher de cette chaîne cette fille d'Abraham, que Satan tenait liée depuis dix-huit ans? (Ⅷ)

*****

13. 17  
Pendant qu'il parlait ainsi, tous ses adversaires étaient couverts de confusion, et toute la foule se réjouissait de toutes les choses merveilleuses accomplies par lui.

Tandis qu'il parlait ainsi, tous ses adversaires étaient confus, et la foule se réjouissait de toutes les choses glorieuses qu'il faisait. (Ⅰ)

*****

καὶ ταῦτα λέγοντος αὐτοῦ κατῃσχύνοντο πάντες οἱ ἀντικείμενοι αὐτῷ, καὶ πᾶς ὁ ὄχλος ἔχαιρεν ἐπὶ πᾶσιν τοῖς ἐνδόξοις τοῖς γινομένοις ὑπ’ αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Et cum hæc diceret, erubescebant omnes adversarii ejus : et omnis populus gaudebat in universis, quæ gloriose fiebant ab eo.\ (Ⅳ)

*****

Et comme il disait ces choses, tous ses adversaires furent couverts de honte; et toute la foule se réjouissait de toutes les choses glorieuses qui étaient faites par lui. (Ⅵ)

*****

Comme il disait ces choses, tous ses adversaires étaient confus ; mais toutes les troupes se réjouissaient de toutes les choses glorieuses qu’il opérait. (Ⅶ)

*****

Comme il parlait ainsi, tous ses adversaires étaient confus, et tout le peuple se réjouissait de toutes les choses glorieuses qu'il faisait. (Ⅷ)

*****

13. 18  
Il disait donc : " A quoi le royaume de Dieu est-il semblable, et à quoi le comparerai-je?

Il dit encore: A quoi le royaume de Dieu est-il semblable, et à quoi le comparerai-je? (Ⅰ)

*****

Ἔλεγεν ⸀οὖν· Τίνι ὁμοία ἐστὶν ἡ βασιλεία τοῦ θεοῦ, καὶ τίνι ὁμοιώσω αὐτήν; (Ⅲ)

*****

Dicebat ergo : Cui simile est regnum Dei, et cui simile æstimabo illud ? (Ⅳ)

*****

Et il disait: A quoi est semblable le royaume de Dieu, et à quoi le comparerai-je? (Ⅵ)

*****

Il disait aussi : à quoi est semblable le Royaume de Dieu, et à quoi le comparerai-je ? (Ⅶ)

*****

Alors il dit: A quoi est semblable le royaume de Dieu, et à quoi le comparerai-je? (Ⅷ)

*****

13. 19  
Il est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et a jeté dans son jardin; il a poussé et il est devenu un grand arbre, et les oiseaux du ciel ont niché dans ses branches. "

Il est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et jeté dans son jardin; il pousse, devient un arbre, et les oiseaux du ciel habitent dans ses branches. (Ⅰ)

*****

ὁμοία ἐστὶν κόκκῳ σινάπεως, ὃν λαβὼν ἄνθρωπος ἔβαλεν εἰς κῆπον ἑαυτοῦ, καὶ ηὔξησεν καὶ ἐγένετο εἰς ⸀δένδρον, καὶ τὰ πετεινὰ τοῦ οὐρανοῦ κατεσκήνωσεν ἐν τοῖς κλάδοις αὐτοῦ. (Ⅲ)

*****

Simile est grano sinapis, quod acceptum homo misit in hortum suum, et crevit, et factum est in arborem magnam : et volucres cæli requieverunt in ramis ejus. (Ⅳ)

*****

Il est semblable à un grain de moutarde qu’un homme prit et jeta dans son jardin; et il crût et devint un grand arbre, et les oiseaux du ciel demeuraient dans ses branches. (Ⅵ)

*****

Il est semblable au grain de semence de moutarde qu’un homme prit, et mit en son jardin, lequel crût, et devint un grand arbre, tellement que les oiseaux du ciel faisaient leurs nids dans ses branches. (Ⅶ)

*****

Il est semblable à une graine de moutarde, qu'un homme prend et met dans son jardin; et elle croît et devient un grand arbre, de sorte que les oiseaux du ciel habitent dans ses branches. (Ⅷ)

*****

13. 20  
Il dit encore : " A quoi comparerai-je le royaume de Dieu?

Il dit encore: A quoi comparerai-je le royaume de Dieu? (Ⅰ)

*****

⸀Καὶ πάλιν εἶπεν· Τίνι ὁμοιώσω τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ; (Ⅲ)

*****

Et iterum dixit : Cui simile æstimabo regnum Dei ? (Ⅳ)

*****

Et il dit encore: A quoi comparerai-je le royaume de Dieu? (Ⅵ)

*****

Il dit encore : à quoi comparerai-je le Royaume de Dieu ? (Ⅶ)

*****

Il dit encore: A quoi comparerai-je le royaume de Dieu? (Ⅷ)

*****

13. 21  
Il est semblable au levain qu'une femme prit et mélangea dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que le tout eût fermenté. "

Il est semblable à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, pour faire lever toute la pâte. (Ⅰ)

*****

ὁμοία ἐστὶν ζύμῃ, ἣν λαβοῦσα γυνὴ ⸀ἔκρυψεν εἰς ἀλεύρου σάτα τρία ἕως οὗ ἐζυμώθη ὅλον. (Ⅲ)

*****

Simile est fermento, quod acceptum mulier abscondit in farinæ sata tria, donec fermentaretur totum.\ (Ⅳ)

*****

Il est semblable à du levain qu’une femme prit, et qu’elle cacha parmi trois mesures de farine, jusqu’à ce que tout fût levé. (Ⅵ)

*****

Il est semblable au levain qu’une femme prit, et qu’elle mit parmi trois mesures de farine, jusqu’à ce qu’elle fût toute levée. (Ⅶ)

*****

Il est semblable au levain qu'une femme prend, et qu'elle met dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit toute levée. (Ⅷ)

*****

13. 22  
Et il passait par les villes et bourgs, enseignant et faisant route vers Jérusalem.

Jésus traversait les villes et les villages, enseignant, et faisant route vers Jérusalem. (Ⅰ)

*****

Καὶ διεπορεύετο κατὰ πόλεις καὶ κώμας διδάσκων καὶ πορείαν ποιούμενος εἰς ⸀Ἱεροσόλυμα. (Ⅲ)

*****

Et ibat per civitates et castella, docens, et iter faciens in Jerusalem. (Ⅳ)

*****

Et il allait par les villes et par les villages, enseignant, et poursuivant son chemin vers Jérusalem. (Ⅵ)

*****

Puis il s’en allait par les villes et par les bourgades, enseignant, et tenant le chemin de Jérusalem. (Ⅶ)

*****

Et Jésus allait par les villes et par les bourgs, enseignant et tenant le chemin de Jérusalem. (Ⅷ)

*****

13. 23  
Quelqu'un lui dit : " Seigneur, n'y aura-t-il qu'un petit nombre de sauvés? " Et il leur dit :

Quelqu'un lui dit: Seigneur, n'y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés? Il leur répondit: (Ⅰ)

*****

εἶπεν δέ τις αὐτῷ· Κύριε, εἰ ὀλίγοι οἱ σῳζόμενοι; ὁ δὲ εἶπεν πρὸς αὐτούς· (Ⅲ)

*****

Ait autem illi quidam : Domine, si pauci sunt, qui salvantur ? Ipse autem dixit ad illos : (Ⅳ)

*****

Et quelqu’un lui dit: Seigneur, ceux qui doivent être sauvés sont-ils en petit nombre? (Ⅵ)

*****

Et quelqu’un lui dit : Seigneur, n’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? (Ⅶ)

*****

Et quelqu'un lui dit: Seigneur, n'y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés? (Ⅷ)

*****

13. 24  
" Luttez pour entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas,

Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas. (Ⅰ)

*****

Ἀγωνίζεσθε εἰσελθεῖν διὰ τῆς στενῆς ⸀θύρας, ὅτι πολλοί, λέγω ὑμῖν, ζητήσουσιν εἰσελθεῖν καὶ οὐκ ἰσχύσουσιν, (Ⅲ)

*****

Contendite intrare per angustam portam : quia multi, dico vobis, quærent intrare, et non poterunt. (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: Luttez pour entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne pourront pas. (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : faites effort pour entrer par la porte étroite ; car je vous dis que plusieurs tâcheront d’entrer, et ils ne le pourront. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite; car je vous dis que plusieurs chercheront à y entrer, et qu'ils ne le pourront. (Ⅷ)

*****

13. 25  
après que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, et que, demeurés dehors, vous vous mettrez à frapper à la porte, disant : " Seigneur, ouvrez-nous ! " Et il vous répondra : " Je ne sais d'où vous êtes. "

Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous! il vous répondra: Je ne sais d'où vous êtes. (Ⅰ)

*****

ἀφ’ οὗ ἂν ἐγερθῇ ὁ οἰκοδεσπότης καὶ ἀποκλείσῃ τὴν θύραν, καὶ ἄρξησθε ἔξω ἑστάναι καὶ κρούειν τὴν θύραν λέγοντες· ⸀Κύριε, ἄνοιξον ἡμῖν· καὶ ἀποκριθεὶς ἐρεῖ ὑμῖν· Οὐκ οἶδα ὑμᾶς πόθεν ἐστέ. (Ⅲ)

*****

Cum autem intraverit paterfamilias, et clauserit ostium, incipietis foris stare, et pulsare ostium, dicentes : Domine, aperi nobis : et respondens dicet vobis : Nescio vos unde sitis : (Ⅳ)

*****

Dès que le maître de la maison se sera levé, et aura fermé la porte, et que vous vous serez mis à vous tenir dehors et à heurter à la porte, en disant: Seigneur, ouvre-nous! et que, répondant, il vous dira: Je ne vous connais pas ni ne sais d’où vous êtes; (Ⅵ)

*****

Et après que le père de famille se sera levé, et qu’il aura fermé la porte, et que vous étant dehors vous vous mettrez à heurter à la porte, en disant : Seigneur ! Seigneur ! ouvre-nous ; et que lui vous répondant vous dira : je ne sais d’où vous êtes ; (Ⅶ)

*****

Quand le père de famille sera entré, et qu'il aura fermé la porte, et que, vous étant dehors, vous vous mettrez à heurter et à dire: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous; il vous répondra: Je ne sais d'où vous êtes. (Ⅷ)

*****

13. 26  
Alors vous vous mettrez à dire : " Nous avons mangé et bu devant vous, et vous avez enseigné sur nos places. "

Alors vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. (Ⅰ)

*****

τότε ἄρξεσθε λέγειν· Ἐφάγομεν ἐνώπιόν σου καὶ ἐπίομεν, καὶ ἐν ταῖς πλατείαις ἡμῶν ἐδίδαξας· (Ⅲ)

*****

tunc incipietis dicere : Manducavimus coram te, et bibimus, et in plateis nostris docuisti. (Ⅳ)

*****

alors vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné dans nos rues. (Ⅵ)

*****

Alors vous vous mettrez à dire : nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné dans nos rues. (Ⅶ)

*****

Alors vous direz: Nous avons mangé et bu en ta présence, et tu as enseigné dans nos places publiques. (Ⅷ)

*****

13. 27  
Et il dira : " Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes. Retirez-vous de moi, vous tous, artisans d'iniquité. "

Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité. (Ⅰ)

*****

καὶ ἐρεῖ ⸀λέγων ὑμῖν· Οὐκ ⸀οἶδα πόθεν ἐστέ· ἀπόστητε ἀπ’ ἐμοῦ, πάντες ⸀ἐργάται ἀδικίας. (Ⅲ)

*****

Et dicet vobis : Nescio vos unde sitis : discedite a me omnes operarii iniquitatis. (Ⅳ)

*****

Et il dira: Je vous dis, je ne vous connais pas, ni ne sais d’où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité. (Ⅵ)

*****

Mais il dira : je vous dis que je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous qui faites le métier d’iniquité. (Ⅶ)

*****

Et il répondra: Je vous dis que je ne sais d'où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous qui faites métier de l'iniquité. (Ⅷ)

*****

13. 28  
Là seront les pleurs et le grincement de dents, lorsque vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et vous rejetés dehors.

C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. (Ⅰ)

*****

ἐκεῖ ἔσται ὁ κλαυθμὸς καὶ ὁ βρυγμὸς τῶν ὀδόντων, ὅταν ⸀ὄψησθε Ἀβραὰμ καὶ Ἰσαὰκ καὶ Ἰακὼβ καὶ πάντας τοὺς προφήτας ἐν τῇ βασιλείᾳ τοῦ θεοῦ, ὑμᾶς δὲ ἐκβαλλομένους ἔξω. (Ⅲ)

*****

Ibi erit fletus et stridor dentium : cum videritis Abraham, et Isaac, et Jacob, et omnes prophetas in regno Dei, vos autem expelli foras. (Ⅳ)

*****

Là seront les pleurs et les grincements de dents, quand vous verrez Abraham et Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, mais vous, jetés dehors. (Ⅵ)

*****

Là il y aura des pleurs et des grincements de dents ; quand vous verrez Abraham, et Isaac, et Jacob, et tous les Prophètes dans le Royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. (Ⅶ)

*****

Là seront les pleurs et les grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac, et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors. (Ⅷ)

*****

13. 29  
Et l'on viendra de l'Orient et de l'Occident, de l'Aquilon et du Midi, pour prendre place à table dans le royaume de Dieu.

Il en viendra de l'orient et de l'occident, du nord et du midi; et ils se mettront à table dans le royaume de Dieu. (Ⅰ)

*****

καὶ ἥξουσιν ἀπὸ ἀνατολῶν καὶ δυσμῶν καὶ ⸀ἀπὸ βορρᾶ καὶ νότου καὶ ἀνακλιθήσονται ἐν τῇ βασιλείᾳ τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Et venient ab oriente, et occidente, et aquilone, et austro, et accumbent in regno Dei. (Ⅳ)

*****

Et il en viendra d’orient et d’occident, et du nord et du midi; et ils s’assiéront dans le royaume de Dieu. (Ⅵ)

*****

Il en viendra aussi d’Orient, et d’Occident, et du Septentrion, et du Midi, qui seront à table dans le Royaume de Dieu. (Ⅶ)

*****

Et il en viendra d'orient et d'occident, du septentrion et du midi, qui seront à table dans le royaume de Dieu. (Ⅷ)

*****

13. 30  
Et voici : il y a des derniers qui seront premiers, et des premiers qui seront derniers. "

Et voici, il y en a des derniers qui seront les premiers, et des premiers qui seront les derniers. (Ⅰ)

*****

καὶ ἰδοὺ εἰσὶν ἔσχατοι οἳ ἔσονται πρῶτοι, καὶ εἰσὶν πρῶτοι οἳ ἔσονται ἔσχατοι. (Ⅲ)

*****

Et ecce sunt novissimi qui erunt primi, et sunt primi qui erunt novissimi.\ (Ⅳ)

*****

Et voici, il y a des derniers qui seront les premiers, et il y a des premiers qui seront les derniers. (Ⅵ)

*****

Et voici, ceux qui sont les derniers seront les premiers, et ceux qui sont les premiers seront les derniers. (Ⅶ)

*****

Et voici, il en est des derniers qui seront les premiers, et des premiers qui seront les derniers. (Ⅷ)

*****

13. 31  
Au même moment, quelques Pharisiens vinrent lui dire : " Partez et allez-vous en d'ici, car Hérode veut vous tuer. "

Ce même jour, quelques pharisiens vinrent lui dire: Va-t'en, pars d'ici, car Hérode veut te tuer. (Ⅰ)

*****

Ἐν αὐτῇ τῇ ⸀ὥρᾳ προσῆλθάν τινες Φαρισαῖοι λέγοντες αὐτῷ· Ἔξελθε καὶ πορεύου ἐντεῦθεν, ὅτι Ἡρῴδης θέλει σε ἀποκτεῖναι. (Ⅲ)

*****

In ipsa die accesserunt quidam pharisæorum, dicentes illi : Exi, et vade hinc : quia Herodes vult te occidere. (Ⅳ)

*****

En ce même jour, des pharisiens vinrent, lui disant: Retire-toi et va-t’en d’ici; car Hérode veut te tuer. (Ⅵ)

*****

En ce même jour-là quelques Pharisiens vinrent à lui et lui dirent : retire-toi et t’en va d’ici ; car Hérode te veut tuer. (Ⅶ)

*****

Ce même jour, quelques pharisiens vinrent lui dire: Retire-toi d'ici, et t'en va; car Hérode veut te faire mourir. (Ⅷ)

*****

13. 32  
Et il leur dit : " Allez-vous-en dire à ce renard : Voici que je chasse les démons et que j'opère des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour je suis à terme.

Il leur répondit: Allez, et dites à ce renard: Voici, je chasse les démons et je fais des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour j'aurai fini. (Ⅰ)

*****

καὶ εἶπεν αὐτοῖς· Πορευθέντες εἴπατε τῇ ἀλώπεκι ταύτῃ· Ἰδοὺ ἐκβάλλω δαιμόνια καὶ ἰάσεις ⸀ἀποτελῶ σήμερον καὶ αὔριον, καὶ τῇ τρίτῃ τελειοῦμαι. (Ⅲ)

*****

Et ait illis : Ite, et dicite vulpi illi : Ecce ejicio dæmonia, et sanitates perficio hodie, et cras, et tertia die consummor. (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: Allez, dites à ce renard: Voici, je chasse des démons et j’accomplis des guérisons aujourd’hui et demain, et le troisième jour je suis consommé. (Ⅵ)

*****

Et il leur répondit : allez, et dites à ce renard : voici, je chasse les démons, et j’achève aujourd’hui et demain de faire des guérisons, et le troisième jour je prends fin. (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Allez et dites à ce renard: Voici, je chasse les démons et j'achève de faire des guérisons, aujourd'hui et demain, et le troisième jour je finis. (Ⅷ)

*****

13. 33  
Seulement, il faut que je poursuive ma route aujourd'hui, et demain, et le jour suivant, car il n'est pas admissible qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.

Mais il faut que je marche aujourd'hui, demain, et le jour suivant; car il ne convient pas qu'un prophète périsse hors de Jérusalem. (Ⅰ)

*****

πλὴν δεῖ με σήμερον καὶ αὔριον καὶ τῇ ἐχομένῃ πορεύεσθαι, ὅτι οὐκ ἐνδέχεται προφήτην ἀπολέσθαι ἔξω Ἰερουσαλήμ. (Ⅲ)

*****

Verumtamen oportet me hodie et cras et sequenti die ambulare : quia non capit prophetam perire extra Jerusalem. (Ⅳ)

*****

Mais il faut que je marche aujourd’hui et demain et le jour suivant, car il ne se peut qu’un prophète périsse hors de Jérusalem. (Ⅵ)

*****

C’est pourquoi il me faut marcher aujourd’hui et demain, et le jour suivant ; car il n’arrive point qu’un Prophète meure hors de Jérusalem. (Ⅶ)

*****

Cependant, il me faut marcher aujourd'hui, demain et le jour suivant, parce qu'il n'arrive point qu'un prophète meure hors de Jérusalem. (Ⅷ)

*****

13. 34  
Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés ! Que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants comme une poule sa couvée sous ses ailes, et vous n'avez pas voulu !

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! (Ⅰ)

*****

Ἰερουσαλὴμ Ἰερουσαλήμ, ἡ ἀποκτείνουσα τοὺς προφήτας καὶ λιθοβολοῦσα τοὺς ἀπεσταλμένους πρὸς αὐτήν — ποσάκις ἠθέλησα ἐπισυνάξαι τὰ τέκνα σου ὃν τρόπον ὄρνις τὴν ἑαυτῆς νοσσιὰν ὑπὸ τὰς πτέρυγας, καὶ οὐκ ἠθελήσατε. (Ⅲ)

*****

Jerusalem, Jerusalem, quæ occidis prophetas, et lapidas eos qui mittuntur ad te, quoties volui congregare filios tuos quemadmodum avis nidum suum sub pennis, et noluisti ? (Ⅳ)

*****

Jérusalem, Jérusalem, la ville qui tue les prophètes et qui lapide ceux qui lui sont envoyés, que de fois j’ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule sa couvée sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu! (Ⅵ)

*****

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les Prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés ; combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme la poule [rassemble] ses poussins sous [ses] ailes, et vous ne l’avez point voulu ? (Ⅶ)

*****

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme la poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! (Ⅷ)

*****

13. 35  
Voici que votre maison va vous être laissée (déserte). Je vous le dis, vous ne me verrez plus que ne [soit venu quand] vous direz : Béni celui qui vient au nom du Seigneur ! "

Voici, votre maison vous sera laissée; mais, je vous le dis, vous ne me verrez plus, jusqu'à ce que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! (Ⅰ)

*****

ἰδοὺ ἀφίεται ὑμῖν ὁ οἶκος ⸀ὑμῶν. λέγω ⸀δὲ ⸀ὑμῖν, οὐ μὴ ⸂ἴδητέ με⸃ ἕως ⸂ἥξει ὅτε⸃ εἴπητε· Εὐλογημένος ὁ ἐρχόμενος ἐν ὀνόματι κυρίου. (Ⅲ)

*****

Ecce relinquetur vobis domus vestra deserta. Dico autem vobis, quia non videbitis me donec veniat cum dicetis : Benedictus qui venit in nomine Domini. (Ⅳ)

*****

Voici, votre maison vous est abandonnée; et je vous dis, que vous ne me verrez point jusqu’à ce qu’il arrive que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! (Ⅵ)

*****

Voici, votre maison va être déserte ; et je vous dis en vérité, que vous ne me verrez point jusqu’à ce qu’il arrivera que vous direz : béni [soit] celui qui vient au nom du Seigneur. (Ⅶ)

*****

Voici, votre habitation va vous rester déserte, et je vous dis en vérité, que vous ne me verrez plus jusqu'à ce que vous disiez: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 13

| | | | | | | | | | | | 13| | | | | | | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥