Luc
Onelittleangel > > Luc  >
(43 Verses | Page 1 / 1)
Version Crampon




Versions
Comparer
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)

18. 1  
Et il leur disait une parabole sur la nécessité de toujours prier et de ne pas se lasser.

Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher. (Ⅰ)

*****

Ἔλεγεν ⸀δὲ παραβολὴν αὐτοῖς πρὸς τὸ δεῖν πάντοτε προσεύχεσθαι ⸀αὐτοὺς καὶ μὴ ἐγκακεῖν, (Ⅲ)

*****

Dicebat autem et parabolam ad illos, quoniam oportet semper orare et non deficere, (Ⅳ)

*****

Et il leur dit aussi une parabole, pour montrer qu’ils devaient toujours prier et ne pas se lasser, (Ⅵ)

*****

Il leur proposa aussi une parabole, [pour faire voir] qu’il faut toujours prier, et ne se lasser point ; (Ⅶ)

*****

Jésus leur dit aussi cette parabole, pour montrer qu'il faut prier toujours, et ne point se relâcher: (Ⅷ)

*****

18. 2  
Il dit : " Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et n'avait point égard aux hommes.

Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n'avait d'égard pour personne. (Ⅰ)

*****

λέγων· Κριτής τις ἦν ἔν τινι πόλει τὸν θεὸν μὴ φοβούμενος καὶ ἄνθρωπον μὴ ἐντρεπόμενος. (Ⅲ)

*****

dicens : Judex quidam erat in quadam civitate, qui Deum non timebat, et hominem non reverebatur. (Ⅳ)

*****

disant: Il y avait dans une ville un certain juge qui ne craignait pas Dieu et qui ne respectait pas les hommes; (Ⅵ)

*****

Disant : Il y avait dans une ville un juge, qui ne craignait point Dieu, et qui ne respectait personne. (Ⅶ)

*****

Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu, et qui n'avait d'égard pour personne. (Ⅷ)

*****

18. 3  
Et il y avait dans cette ville une veuve qui venait à lui et disait : " Fais-moi justice de mon adversaire. "

Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse. (Ⅰ)

*****

χήρα δὲ ἦν ἐν τῇ πόλει ἐκείνῃ καὶ ἤρχετο πρὸς αὐτὸν λέγουσα· Ἐκδίκησόν με ἀπὸ τοῦ ἀντιδίκου μου. (Ⅲ)

*****

Vidua autem quædam erat in civitate illa, et veniebat ad eum, dicens : Vindica me de adversario meo. (Ⅳ)

*****

et dans cette ville-là il y avait une veuve, et elle alla vers lui, disant: Venge-moi de mon adversaire. (Ⅵ)

*****

Et dans la même ville il y avait une veuve, qui l’allait souvent trouver, et lui dire : fais-moi justice de ma partie adverse. (Ⅶ)

*****

Il y avait aussi dans cette ville-là une veuve, qui venait à lui, et lui disait: Fais-moi justice de ma partie adverse. (Ⅷ)

*****

18. 4  
Et pendant un temps il ne le voulait pas. Après quoi cependant il se dit en lui-même : " Encore que je ne craigne pas Dieu et que je n'aie pas égard aux hommes,

Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne, (Ⅰ)

*****

καὶ οὐκ ⸀ἤθελεν ἐπὶ χρόνον, μετὰ ⸂ταῦτα δὲ⸃ εἶπεν ἐν ἑαυτῷ· Εἰ καὶ τὸν θεὸν οὐ φοβοῦμαι ⸂οὐδὲ ἄνθρωπον⸃ ἐντρέπομαι, (Ⅲ)

*****

Et nolebat per multum tempus. Post hæc autem dixit intra se : Etsi Deum non timeo, nec hominem revereor : (Ⅳ)

*****

Et il ne le voulut pas pour un temps. Mais après cela, il dit en lui-même: Quoique je ne craigne pas Dieu et que je ne respecte pas les hommes, (Ⅵ)

*****

Pendant longtemps il n’en voulut rien faire. Mais après cela il dit en lui-même : quoique je ne craigne point Dieu, et que je ne respecte personne, (Ⅶ)

*****

Pendant longtemps il n'en voulut rien faire. Cependant, il dit enfin en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu, et que je n'aie d'égard pour personne; (Ⅷ)

*****

18. 5  
néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, pour qu'elle ne vienne pas me rompre la tête éternellement. "

néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. (Ⅰ)

*****

διά γε τὸ παρέχειν μοι κόπον τὴν χήραν ταύτην ἐκδικήσω αὐτήν ἵνα μὴ εἰς τέλος ἐρχομένη ὑπωπιάζῃ με. (Ⅲ)

*****

tamen quia molesta est mihi hæc vidua, vindicabo illam, ne in novissimo veniens sugillet me. (Ⅳ)

*****

néanmoins, parce que cette veuve m’ennuie, je lui ferai justice, de peur que, revenant sans cesse, elle ne me rompe la tête. (Ⅵ)

*****

Néanmoins, parce que cette veuve me donne de la peine, je lui ferai justice, de peur qu’elle ne vienne perpétuellement me rompre la tête. (Ⅶ)

*****

Néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, de peur qu'elle ne vienne toujours me rompre la tête. (Ⅷ)

*****

18. 6  
Et le Seigneur dit : " Ecoutez ce que dit le juge inique !

Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique. (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ ὁ κύριος· Ἀκούσατε τί ὁ κριτὴς τῆς ἀδικίας λέγει· (Ⅲ)

*****

Ait autem Dominus : Audite quid judex iniquitatis dicit : (Ⅳ)

*****

Et le Seigneur dit: Écoutez ce que dit le juge inique. (Ⅵ)

*****

Et le Seigneur dit : écoutez ce que dit le juge inique. (Ⅶ)

*****

Et le Seigneur dit: Écoutez ce que dit ce juge injuste. (Ⅷ)

*****

18. 7  
Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient à lui nuit et jour, lui qui use de patience envers eux?

Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ θεὸς οὐ μὴ ποιήσῃ τὴν ἐκδίκησιν τῶν ἐκλεκτῶν αὐτοῦ τῶν βοώντων ⸀αὐτῷ ἡμέρας καὶ νυκτός, καὶ ⸀μακροθυμεῖ ἐπ’ αὐτοῖς; (Ⅲ)

*****

Deus autem non faciet vindictam electorum suorum clamantium ad se die ac nocte, et patientiam habebit in illis ? (Ⅳ)

*****

Et Dieu ne ferait-il point justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et il use de patience avant d’intervenir pour eux? (Ⅵ)

*****

Et Dieu ne vengera-t-il point ses élus qui crient à lui jour et nuit, quoiqu’il diffère de s’irriter pour l’amour d’eux ? (Ⅶ)

*****

Et Dieu ne vengera-t-il point ses élus, qui crient à lui jour et nuit, quoiqu'il diffère sa vengeance? (Ⅷ)

*****

18. 8  
Je vous le dis, il leur fera justice promptement. Seulement, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur terre?"

Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? (Ⅰ)

*****

λέγω ὑμῖν ὅτι ποιήσει τὴν ἐκδίκησιν αὐτῶν ἐν τάχει. πλὴν ὁ υἱὸς τοῦ ἀνθρώπου ἐλθὼν ἆρα εὑρήσει τὴν πίστιν ἐπὶ τῆς γῆς; (Ⅲ)

*****

Dico vobis quia cito faciet vindictam illorum. Verumtamen Filius hominis veniens, putas, inveniet fidem in terra ?\ (Ⅳ)

*****

Je vous dis que bientôt il leur fera justice. Mais quand le fils de l’homme viendra, trouvera-t-il de la foi sur la terre? (Ⅵ)

*****

Je vous dis que bientôt il les vengera. Mais quand le Fils de l’homme viendra, [pensez-vous] qu’il trouve de la foi sur la terre. (Ⅶ)

*****

Je vous dis qu'il les vengera bientôt. Mais quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre? (Ⅷ)

*****

18. 9  
Il dit encore cette parabole à l'adresse de certains qui avaient en eux-mêmes la conviction d'être justes et qui méprisaient les autres :

Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu'elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres: (Ⅰ)

*****

Εἶπεν δὲ ⸀καὶ πρός τινας τοὺς πεποιθότας ἐφ’ ἑαυτοῖς ὅτι εἰσὶν δίκαιοι καὶ ἐξουθενοῦντας τοὺς λοιποὺς τὴν παραβολὴν ταύτην· (Ⅲ)

*****

Dixit autem et ad quosdam qui in se confidebant tamquam justi, et aspernabantur ceteros, parabolam istam : (Ⅳ)

*****

Et il dit aussi cette parabole à quelques-uns qui se confiaient en eux-mêmes comme s’ils étaient justes, et qui tenaient le reste des hommes pour rien: (Ⅵ)

*****

Il dit aussi cette parabole à quelques-uns qui se confiaient en eux-mêmes d’être justes, et qui tenaient les autres pour rien. (Ⅶ)

*****

Il dit aussi cette parabole, au sujet des gens persuadés en eux-mêmes qu'ils étaient justes, et qui méprisaient les autres: (Ⅷ)

*****

18. 10  
" Deux hommes montèrent au temple pour prier, l'un Pharisien et l'autre publicain.

Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre publicain. (Ⅰ)

*****

Ἄνθρωποι δύο ἀνέβησαν εἰς τὸ ἱερὸν προσεύξασθαι, ⸀ὁ εἷς Φαρισαῖος καὶ ὁ ἕτερος τελώνης. (Ⅲ)

*****

Duo homines ascenderunt in templum ut orarent : unus pharisæus et alter publicanus. (Ⅳ)

*****

Deux hommes montèrent au temple pour prier, l’un pharisien, et l’autre publicain. (Ⅵ)

*****

Deux hommes montèrent au Temple pour prier, l’un Pharisien ; et l’autre, péager. (Ⅶ)

*****

Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était pharisien, et l'autre péager. (Ⅷ)

*****

18. 11  
Le Pharisien, s'étant arrêté, priait ainsi en lui-même : " O Dieu, je vous rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont rapaces, injustes, adultères, ni encore comme ce publicain.

Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain; (Ⅰ)

*****

ὁ Φαρισαῖος σταθεὶς ⸂πρὸς ἑαυτὸν ταῦτα⸃ προσηύχετο· Ὁ θεός, εὐχαριστῶ σοι ὅτι οὐκ εἰμὶ ⸀ὥσπερ οἱ λοιποὶ τῶν ἀνθρώπων, ἅρπαγες, ἄδικοι, μοιχοί, ἢ καὶ ὡς οὗτος ὁ τελώνης· (Ⅲ)

*****

Pharisæus stans, hæc apud se orabat : Deus, gratias ago tibi, quia non sum sicut ceteri hominum : raptores, injusti, adulteri, velut etiam hic publicanus : (Ⅳ)

*****

Le pharisien, se tenant à l’écart, priait en lui-même en ces termes: Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes qui sont ravisseurs, injustes, adultères; ou même comme ce publicain. (Ⅵ)

*****

Le Pharisien se tenant à l’écart priait en lui-même en ces termes : ô Dieu ! je te rends grâces de ce que je ne suis point comme le reste des hommes, [qui sont] ravisseurs, injustes, adultères, ni même comme ce péager. (Ⅶ)

*****

Le pharisien se tenant debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ni aussi comme ce péager; (Ⅷ)

*****

18. 12  
Je jeûne deux fois la semaine; je paie la dîme de tout ce que j'acquiers. "

je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus. (Ⅰ)

*****

νηστεύω δὶς τοῦ σαββάτου, ⸀ἀποδεκατῶ πάντα ὅσα κτῶμαι. (Ⅲ)

*****

jejuno bis in sabbato, decimas do omnium quæ possideo. (Ⅳ)

*****

Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que je possède. (Ⅵ)

*****

Je jeûne deux fois la semaine, [et] je donne la dîme de tout ce que je possède. (Ⅶ)

*****

Je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tout ce que je possède. (Ⅷ)

*****

18. 13  
Le publicain, se tenant à distance, n'osait pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine en disant : " O Dieu, ayez pitié de moi le pécheur ! "

Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. (Ⅰ)

*****

⸂ὁ δὲ⸃ τελώνης μακρόθεν ἑστὼς οὐκ ἤθελεν οὐδὲ τοὺς ὀφθαλμοὺς ⸂ἐπᾶραι εἰς τὸν οὐρανόν⸃, ἀλλ’ ⸀ἔτυπτε τὸ στῆθος ⸀αὐτοῦ λέγων· Ὁ θεός, ἱλάσθητί μοι τῷ ἁμαρτωλῷ. (Ⅲ)

*****

Et publicanus a longe stans, nolebat nec oculos ad cælum levare : sed percutiebat pectus suum, dicens : Deus propitius esto mihi peccatori. (Ⅳ)

*****

Et le publicain, se tenant loin, ne voulait même pas lever les yeux vers le ciel, mais se frappait la poitrine, disant: Ô Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur! (Ⅵ)

*****

Mais le péager se tenant loin, n’osait pas même lever les yeux vers le ciel, mais frappait sa poitrine, en disant : ô Dieu ! sois apaisé envers moi qui suis pécheur ! (Ⅶ)

*****

Mais le péager, se tenant éloigné, n'osait pas même lever les yeux au ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant: O Dieu, sois apaisé envers moi qui suis pécheur! (Ⅷ)

*****

18. 14  
Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que celui-là; car quiconque s'élève sera abaissé, et qui s'abaisse sera élevé. "

Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre. Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé. (Ⅰ)

*****

λέγω ὑμῖν, κατέβη οὗτος δεδικαιωμένος εἰς τὸν οἶκον αὐτοῦ ⸂παρ’ ἐκεῖνον⸃· ὅτι πᾶς ὁ ὑψῶν ἑαυτὸν ταπεινωθήσεται, ὁ δὲ ταπεινῶν ἑαυτὸν ὑψωθήσεται. (Ⅲ)

*****

Dico vobis, descendit hic justificatus in domum suam ab illo : quia omnis qui se exaltat, humiliabitur, et qui se humiliat, exaltabitur.\ (Ⅳ)

*****

Je vous dis que celui-ci descendit en sa maison justifié plutôt que l’autre; car quiconque s’élève, sera abaissé; et celui qui s’abaisse sera élevé. (Ⅵ)

*****

Je vous dis que celui-ci descendit en sa maison justifié, plutôt que l’autre ; car quiconque s’élève, sera abaissé, et quiconque s’abaisse, sera élevé. (Ⅶ)

*****

Je vous le dis, celui-ci redescendit justifié dans sa maison préférablement à l'autre; car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé. (Ⅷ)

*****

18. 15  
On lui amenait aussi les tout petits pour qu'il les touchât; ce que voyant,les disciples les gourmandaient.

On lui amena aussi les petits enfants, afin qu'il les touchât. Mais les disciples, voyant cela, reprenaient ceux qui les amenaient. (Ⅰ)

*****

Προσέφερον δὲ αὐτῷ καὶ τὰ βρέφη ἵνα αὐτῶν ἅπτηται· ἰδόντες δὲ οἱ μαθηταὶ ⸀ἐπετίμων αὐτοῖς. (Ⅲ)

*****

Afferebant autem ad illum et infantes, ut eos tangeret. Quod cum viderent discipuli, increpabant illos. (Ⅳ)

*****

Et on lui apporta aussi les petits enfants, afin qu’il les touchât; et les disciples, le voyant, reprirent ceux qui les apportaient. (Ⅵ)

*****

Et quelques-uns lui présentèrent aussi de petits enfants, afin qu’il les touchât, ce que les Disciples voyant, ils censurèrent [ceux qui les présentaient]. (Ⅶ)

*****

On lui présentait aussi des petits enfants, afin qu'il les touchât. Les disciples voyant cela, reprenaient ceux qui les présentaient. (Ⅷ)

*****

18. 16  
Mais Jésus les appela à lui, disant : " Laissez les petits enfants venir à moi, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent.

Et Jésus les appela, et dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ Ἰησοῦς ⸂προσεκαλέσατο αὐτὰ λέγων⸃· Ἄφετε τὰ παιδία ἔρχεσθαι πρός με καὶ μὴ κωλύετε αὐτά, τῶν γὰρ τοιούτων ἐστὶν ἡ βασιλεία τοῦ θεοῦ. (Ⅲ)

*****

Jesus autem convocans illos, dixit : Sinite pueros venire ad me, et nolite vetare eos : talium est enim regnum Dei. (Ⅳ)

*****

Mais Jésus, les ayant appelés, dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car à de tels est le royaume de Dieu. (Ⅵ)

*****

Mais Jésus les ayant fait venir à lui, dit : laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez point ; car le Royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Ⅶ)

*****

Mais Jésus les appelant à lui, dit: Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez point; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Ⅷ)

*****

18. 17  
Je vous le dis, en vérité : qui ne recevra pas comme un petit enfant le royaume de Dieu n'y entrera point. "

Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point. (Ⅰ)

*****

ἀμὴν λέγω ὑμῖν, ὃς ⸀ἂν μὴ δέξηται τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ ὡς παιδίον, οὐ μὴ εἰσέλθῃ εἰς αὐτήν. (Ⅲ)

*****

Amen dico vobis, quicumque non acceperit regnum Dei sicut puer, non intrabit in illud.\ (Ⅳ)

*****

En vérité, je vous dis: Quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera point. (Ⅵ)

*****

En vérité je vous dis : que quiconque ne recevra point comme un enfant le Royaume de Dieu, n’y entrera point. (Ⅶ)

*****

Je vous dis en vérité que quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n'y entrera point. (Ⅷ)

*****

18. 18  
Et certain chef lui demanda : " Bon Maître, en quoi faisant entrerai-je en possession de la vie éternelle? "

Un chef interrogea Jésus, et dit: Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? (Ⅰ)

*****

Καὶ ἐπηρώτησέν τις αὐτὸν ἄρχων λέγων· Διδάσκαλε ἀγαθέ, τί ποιήσας ζωὴν αἰώνιον κληρονομήσω; (Ⅲ)

*****

Et interrogavit eum quidam princeps, dicens : Magister bone, quid faciens vitam æternam possidebo ? (Ⅳ)

*****

Et un des chefs du peuple l’interrogea, disant: Bon maître, que faut-il que j’aie fait pour hériter de la vie éternelle? (Ⅵ)

*****

Et un Seigneur l’interrogea, disant : Maître qui es bon, que ferai-je pour hériter la vie éternelle ? (Ⅶ)

*****

Alors un des principaux du lieu demanda à Jésus: Bon Maître, que dois-je faire pour obtenir la vie éternelle? (Ⅷ)

*****

18. 19  
Jésus lui dit : " Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon que Dieu seul.

Jésus lui répondit: Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de bon que Dieu seul. (Ⅰ)

*****

εἶπεν δὲ αὐτῷ ὁ Ἰησοῦς· Τί με λέγεις ἀγαθόν; οὐδεὶς ἀγαθὸς εἰ μὴ εἷς ὁ θεός. (Ⅲ)

*****

Dixit autem ei Jesus : Quid me dicis bonum ? nemo bonus nisi solus Deus. (Ⅳ)

*****

Et Jésus lui dit: Pourquoi m’appelles-tu bon? Nul n’est bon, sinon un seul, Dieu. (Ⅵ)

*****

Jésus lui dit : pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a nul bon qu’un seul, [qui est] Dieu. (Ⅶ)

*****

Jésus lui dit: Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, sauf Dieu seul. (Ⅷ)

*****

18. 20  
Tu connais les commandements : Ne commets pas l'adultère, ne tue pas, ne dérobe pas, ne porte pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère. "

Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d'adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; honore ton père et ta mère. (Ⅰ)

*****

τὰς ἐντολὰς οἶδας· Μὴ μοιχεύσῃς, Μὴ φονεύσῃς, Μὴ κλέψῃς, Μὴ ψευδομαρτυρήσῃς, Τίμα τὸν πατέρα σου καὶ τὴν ⸀μητέρα. (Ⅲ)

*****

Mandata nosti : non occides ; non mœchaberis ; non furtum facies ; non falsum testimonium dices ; honora patrem tuum et matrem. (Ⅳ)

*****

Tu sais les commandements: Ne commets point adultère; ne tue point; ne dérobe point; ne dis point de faux témoignage; honore ton père et ta mère. (Ⅵ)

*****

Tu sais les Commandements : tu ne commettras point adultère. Tu ne tueras point. Tu ne déroberas point. Tu ne diras point faux témoignage. Honore ton père et ta mère. (Ⅶ)

*****

Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d'adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; honore ton père et ta mère. (Ⅷ)

*****

18. 21  
Il dit : " J'ai observé tous ces (commandements) depuis ma jeunesse. "

J'ai, dit-il, observé toutes ces choses dès ma jeunesse. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν· Ταῦτα πάντα ⸀ἐφύλαξα ἐκ νεότητος ⸀μου. (Ⅲ)

*****

Qui ait : Hæc omnia custodivi a juventute mea. (Ⅳ)

*****

Et il dit: J’ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse. (Ⅵ)

*****

Et il lui dit : j’ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse. (Ⅶ)

*****

Il lui dit: J'ai gardé toutes ces choses dès ma jeunesse. (Ⅷ)

*****

18. 22  
Ayant entendu (cela), Jésus dit : " Une chose encore te fait défaut : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux; puis viens, et suis-moi. "

Jésus, ayant entendu cela, lui dit: Il te manque encore une chose: vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens, et suis-moi. (Ⅰ)

*****

ἀκούσας ⸀δὲ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτῷ· Ἔτι ἕν σοι λείπει· πάντα ὅσα ἔχεις πώλησον καὶ διάδος πτωχοῖς, καὶ ἕξεις θησαυρὸν ἐν ⸀οὐρανοῖς, καὶ δεῦρο ἀκολούθει μοι. (Ⅲ)

*****

Quo audito, Jesus ait ei : Adhuc unum tibi deest : omnia quæcumque habes vende, et da pauperibus, et habebis thesaurum in cælo : et veni, sequere me. (Ⅳ)

*****

Et quand Jésus eut entendu cela, il lui dit: Une chose te manque encore: vends tout ce que tu as, et distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux; et viens, suis-moi. (Ⅵ)

*****

Et quand Jésus eut entendu cela, il lui dit : il te manque encore une chose : vends tout ce que tu as, et le distribue aux pauvres, et tu auras un trésor au ciel ; puis viens, et me suis. (Ⅶ)

*****

Jésus entendant cela, lui dit: Il te manque encore une chose; vends tout ce que tu as, et le distribue aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel; puis viens, et suis-moi. (Ⅷ)

*****

18. 23  
Lorsqu'il eut entendu cela, il devint tout triste, car il était fort riche.

Lorsqu'il entendit ces paroles, il devint tout triste; car il était très riche. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ ἀκούσας ταῦτα περίλυπος ⸀ἐγενήθη, ἦν γὰρ πλούσιος σφόδρα. (Ⅲ)

*****

His ille auditis, contristatus est : quia dives erat valde. (Ⅳ)

*****

Et lui, ayant entendu ces choses, devint fort triste; car il était extrêmement riche. (Ⅵ)

*****

Mais lui ayant entendu ces choses devint fort triste, car il était extrêmement riche. (Ⅶ)

*****

Mais quand il eut entendu cela, il devint tout triste; car il était fort riche. (Ⅷ)

*****

18. 24  
Le voyant (triste), Jésus dit : " Combien difficilement ceux qui ont les richesses pénétreront dans le royaume de Dieu !

Jésus, voyant qu'il était devenu tout triste, dit: Qu'il est difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu! (Ⅰ)

*****

Ἰδὼν δὲ αὐτὸν ὁ ⸀Ἰησοῦς εἶπεν· Πῶς δυσκόλως οἱ τὰ χρήματα ἔχοντες ⸂εἰς τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ εἰσπορεύονται⸃· (Ⅲ)

*****

Videns autem Jesus illum tristem factum, dixit : Quam difficile, qui pecunias habent, in regnum Dei intrabunt ! (Ⅳ)

*****

Et Jésus, voyant qu’il était devenu fort triste, dit: Combien difficilement ceux qui ont des biens entreront-ils dans le royaume de Dieu! (Ⅵ)

*****

Et Jésus voyant qu’il était devenu fort triste, dit : qu’il est malaisé que ceux qui ont des biens entrent dans le Royaume de Dieu ! (Ⅶ)

*****

Jésus voyant qu'il était devenu tout triste, dit: Qu'il est difficile à ceux qui ont des richesses d'entrer dans le royaume de Dieu! (Ⅷ)

*****

18. 25  
Il est, en effet, plus aisé pour un chameau de passer par le trou d'une aiguille, que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. "

Car il est plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. (Ⅰ)

*****

εὐκοπώτερον γάρ ἐστιν κάμηλον διὰ ⸂τρήματος βελόνης⸃ εἰσελθεῖν ἢ πλούσιον εἰς τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ εἰσελθεῖν. (Ⅲ)

*****

facilius est enim camelum per foramen acus transire quam divitem intrare in regnum Dei. (Ⅳ)

*****

Car il est plus facile qu’un chameau entre par un trou d’aiguille, qu’un riche n’entre dans le royaume de Dieu. (Ⅵ)

*****

Il est certes plus aisé qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le Royaume de Dieu. (Ⅶ)

*****

Il est plus facile à un chameau d'entrer par le trou d'une aiguille, qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. (Ⅷ)

*****

18. 26  
Ceux qui entendaient dirent : " Et qui peut être sauvé? "

Ceux qui l'écoutaient dirent: Et qui peut être sauvé? (Ⅰ)

*****

Εἶπαν δὲ οἱ ἀκούσαντες· Καὶ τίς δύναται σωθῆναι; (Ⅲ)

*****

Et dixerunt qui audiebant : Et quis potest salvus fieri ? (Ⅳ)

*****

Et ceux qui entendirent cela, dirent: Et qui peut être sauvé? (Ⅵ)

*****

Et ceux qui entendirent cela, dirent : Et qui peut donc être sauvé ? (Ⅶ)

*****

Et ceux qui l'entendaient dirent: Et qui peut être sauvé? (Ⅷ)

*****

18. 27  
Il dit : " Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. "

Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν· Τὰ ἀδύνατα παρὰ ἀνθρώποις δυνατὰ ⸂παρὰ τῷ θεῷ ἐστιν⸃. (Ⅲ)

*****

Ait illis : Quæ impossibilia sunt apud homines, possibilia sunt apud Deum. (Ⅳ)

*****

Et il dit: Les choses qui sont impossibles aux hommes, sont possibles à Dieu. (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : les choses qui sont impossibles aux hommes sont possibles à Dieu. (Ⅶ)

*****

Et Jésus leur dit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu. (Ⅷ)

*****

18. 28  
Et Pierre dit : " Voici que nous, quittant ce que nous avions, nous vous avons suivi. "

Pierre dit alors: Voici, nous avons tout quitté, et nous t'avons suivi. (Ⅰ)

*****

Εἶπεν δὲ ⸀ὁ Πέτρος· Ἰδοὺ ἡμεῖς ⸂ἀφέντες τὰ ἴδια⸃ ἠκολουθήσαμέν σοι. (Ⅲ)

*****

Ait autem Petrus : Ecce nos dimisimus omnia et secuti sumus te. (Ⅳ)

*****

Et Pierre dit: Voici, nous avons tout quitté et nous t’avons suivi. (Ⅵ)

*****

Et Pierre dit : voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi. (Ⅶ)

*****

Et Pierre dit: Voici, nous avons tout quitté, et nous t'avons suivi. (Ⅷ)

*****

18. 29  
Il leur dit : " Je vous le dis, en vérité, nul n'aura quitté maison, ou femme, ou frères, ou parents, ou enfants, à cause du royaume de Dieu,

Et Jésus leur dit: Je vous le dis en vérité, il n'est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou sa femme, ou ses frères, ou ses parents, ou ses enfants, (Ⅰ)

*****

ὁ δὲ εἶπεν αὐτοῖς· Ἀμὴν λέγω ὑμῖν ὅτι οὐδείς ἐστιν ὃς ἀφῆκεν οἰκίαν ἢ ⸂γυναῖκα ἢ ἀδελφοὺς ἢ γονεῖς⸃ ἢ τέκνα ἕνεκεν τῆς βασιλείας τοῦ θεοῦ, (Ⅲ)

*****

Qui dixit eis : Amen dico vobis, nemo est qui reliquit domum, aut parentes, aut fratres, aut uxorem, aut filios propter regnum Dei, (Ⅳ)

*****

Et il leur dit: En vérité, je vous dis, qu’il n’y a personne qui ait quitté maison, ou parents, ou frères, ou femme, ou enfants, pour l’amour du royaume de Dieu, (Ⅵ)

*****

Et il leur dit : en vérité je vous dis, qu’il n’y en a pas un qui ait quitté sa maison, ou ses parents, ou ses frères, ou sa femme, ou ses enfants pour l’amour du Royaume de Dieu, (Ⅶ)

*****

Et il leur dit: Je vous dis en vérité, qu'il n'est personne qui ait laissé une maison, ou des parents ou des frères, ou une femme ou des enfants, pour le royaume de Dieu, (Ⅷ)

*****

18. 30  
qui ne reçoive plusieurs fois autant en ce temps-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. "

ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (Ⅰ)

*****

ὃς ⸀οὐχὶ μὴ ⸀ἀπολάβῃ πολλαπλασίονα ἐν τῷ καιρῷ τούτῳ καὶ ἐν τῷ αἰῶνι τῷ ἐρχομένῳ ζωὴν αἰώνιον. (Ⅲ)

*****

et non recipiat multo plura in hoc tempore, et in sæculo venturo vitam æternam.\ (Ⅳ)

*****

qui ne reçoive beaucoup plus en ce temps-ci, et, dans le siècle qui vient, la vie éternelle. (Ⅵ)

*****

Qui ne reçoive beaucoup plus en ce temps-ci, et au siècle à venir la vie éternelle. (Ⅶ)

*****

Qui ne reçoive beaucoup plus en ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle. (Ⅷ)

*****

18. 31  
Prenant auprès de lui les Douze, il leur dit : " Voici que nous montons à Jérusalem et que va s'accomplir pour le Fils de l'homme tout ce qui a été écrit par les prophètes.

Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit: Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l'homme s'accomplira. (Ⅰ)

*****

Παραλαβὼν δὲ τοὺς δώδεκα εἶπεν πρὸς αὐτούς· Ἰδοὺ ἀναβαίνομεν εἰς ⸀Ἰερουσαλήμ, καὶ τελεσθήσεται πάντα τὰ γεγραμμένα διὰ τῶν προφητῶν τῷ υἱῷ τοῦ ἀνθρώπου· (Ⅲ)

*****

Assumpsit autem Jesus duodecim, et ait illis : Ecce ascendimus Jerosolymam, et consummabuntur omnia quæ scripta sunt per prophetas de Filio hominis : (Ⅳ)

*****

Et prenant à lui les douze, il leur dit: Voici, nous montons à Jérusalem, et toutes les choses qui sont écrites par les prophètes touchant le fils de l’homme seront accomplies: (Ⅵ)

*****

Puis Jésus prit à part les douze, et il leur dit : voici, nous montons à Jérusalem, et toutes les choses qui sont écrites par les Prophètes touchant le Fils de l’homme, seront accomplies. (Ⅶ)

*****

Jésus prit ensuite à part les douze, et leur dit: Voici, nous montons à Jérusalem, et toutes les choses qui ont été écrites par les prophètes, touchant le Fils de l'homme, vont être accomplies. (Ⅷ)

*****

18. 32  
En effet, il sera livré aux Gentils, sera bafoué, sera outragé, et sera couvert de crachats;

Car il sera livré aux païens; on se moquera de lui, on l'outragera, on crachera sur lui, (Ⅰ)

*****

παραδοθήσεται γὰρ τοῖς ἔθνεσιν καὶ ἐμπαιχθήσεται καὶ ὑβρισθήσεται καὶ ἐμπτυσθήσεται, (Ⅲ)

*****

tradetur enim gentibus, et illudetur, et flagellabitur, et conspuetur : (Ⅳ)

*****

car il sera livré aux nations; on se moquera de lui, et on l’injuriera, et on crachera contre lui; (Ⅵ)

*****

Car il sera livré aux Gentils ; il sera moqué, et injurié, et on lui crachera au visage. (Ⅶ)

*****

Car il sera livré aux gentils, on se moquera de lui, on l'outragera, et on crachera sur lui; (Ⅷ)

*****

18. 33  
et, après l'avoir flagellé, on le fera mourir, et il ressuscitera le troisième jour. "

et, après l'avoir battu de verges, on le fera mourir; et le troisième jour il ressuscitera. (Ⅰ)

*****

καὶ μαστιγώσαντες ἀποκτενοῦσιν αὐτόν, καὶ τῇ ἡμέρᾳ τῇ τρίτῃ ἀναστήσεται. (Ⅲ)

*****

et postquam flagellaverint, occident eum, et tertia die resurget. (Ⅳ)

*****

et après qu’ils l’auront fouetté, ils le mettront à mort; et le troisième jour il ressuscitera. (Ⅵ)

*****

Et après qu’ils l’auront fouetté, ils le feront mourir ; mais il ressuscitera le troisième jour. (Ⅶ)

*****

Et après qu'on l'aura fouetté, on le fera mourir, et le troisième jour il ressuscitera. (Ⅷ)

*****

18. 34  
Et eux ne comprirent rien à cela; c'était pour eux un langage caché et ils ne savaient pas ce qui (leur) était dit.

Mais ils ne comprirent rien à cela; c'était pour eux un langage caché, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens. (Ⅰ)

*****

καὶ αὐτοὶ οὐδὲν τούτων συνῆκαν, καὶ ἦν τὸ ῥῆμα τοῦτο κεκρυμμένον ἀπ’ αὐτῶν, καὶ οὐκ ἐγίνωσκον τὰ λεγόμενα. (Ⅲ)

*****

Et ipsi nihil horum intellexerunt, et erat verbum istud absconditum ab eis, et non intelligebant quæ dicebantur.\ (Ⅳ)

*****

Et ils ne comprirent rien de ces choses; et cette parole leur était cachée, et ils ne comprirent pas les choses qui étaient dites. (Ⅵ)

*****

Mais ils ne comprirent rien de tout cela, et ce discours était si obscur pour eux qu’ils ne comprirent point ce qu’il leur disait. (Ⅶ)

*****

Mais ils n'entendirent rien à tout cela; ce discours leur était caché, et ils ne comprenaient point ce qui leur était dit. (Ⅷ)

*****

18. 35  
Comme il approchait de Jéricho, il se trouva qu'un aveugle était assis sur le bord du chemin, qui mendiait.

Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord du chemin, et mendiait. (Ⅰ)

*****

Ἐγένετο δὲ ἐν τῷ ἐγγίζειν αὐτὸν εἰς Ἰεριχὼ τυφλός τις ἐκάθητο παρὰ τὴν ὁδὸν ⸀ἐπαιτῶν. (Ⅲ)

*****

Factum est autem, cum appropinquaret Jericho, cæcus quidam sedebat secus viam, mendicans. (Ⅳ)

*****

Et il arriva, lorsqu’il fut venu dans le voisinage de Jéricho, qu’un aveugle était assis sur le bord du chemin et mendiait. (Ⅵ)

*****

Or il arriva comme il approchait de Jéricho, qu’il y avait un aveugle assis près du chemin, et qui mendiait. (Ⅶ)

*****

Comme il approchait de Jérico, un aveugle, qui était assis près du chemin, et qui demandait l'aumône, (Ⅷ)

*****

18. 36  
Entendant passer la foule, il demanda ce que c'était.

Entendant la foule passer, il demanda ce que c'était. (Ⅰ)

*****

ἀκούσας δὲ ὄχλου διαπορευομένου ἐπυνθάνετο ⸀τί εἴη τοῦτο· (Ⅲ)

*****

Et cum audiret turbam prætereuntem, interrogabat quid hoc esset. (Ⅳ)

*****

Et entendant la foule qui passait, il demanda ce que c’était. (Ⅵ)

*****

Et entendant la multitude qui passait, il demanda ce que c’était. (Ⅶ)

*****

Entendant la foule du peuple qui passait, demanda ce que c'était; (Ⅷ)

*****

18. 37  
On l'informa que c'était Jésus de Nazareth qui passait.

On lui dit: C'est Jésus de Nazareth qui passe. (Ⅰ)

*****

ἀπήγγειλαν δὲ αὐτῷ ὅτι Ἰησοῦς ὁ Ναζωραῖος παρέρχεται. (Ⅲ)

*****

Dixerunt autem ei quod Jesus Nazarenus transiret. (Ⅳ)

*****

Et on lui rapporta que Jésus le Nazaréen passait. (Ⅵ)

*****

Et on lui dit que Jésus le Nazarien passait. (Ⅶ)

*****

Et on lui apprit que c'était Jésus de Nazareth qui passait. (Ⅷ)

*****

18. 38  
Et il s'écria : " Jésus, fils de David, ayez pitié de moi ! "

Et il cria: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! (Ⅰ)

*****

καὶ ἐβόησεν λέγων· Ἰησοῦ υἱὲ Δαυίδ, ἐλέησόν με. (Ⅲ)

*****

Et clamavit, dicens : Jesu, fili David, miserere mei. (Ⅳ)

*****

Et il cria, disant: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! (Ⅵ)

*****

Alors il cria, disant : Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! (Ⅶ)

*****

Alors il s'écria: Jésus, Fils de David, aie pitié de moi! (Ⅷ)

*****

18. 39  
Ceux qui marchaient devant lui commandèrent avec force de faire silence; mais il criait beaucoup plus fort : " Fils de David, ayez pitié de moi ! "

Ceux qui marchaient devant le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort: Fils de David, aie pitié de moi! (Ⅰ)

*****

καὶ οἱ προάγοντες ἐπετίμων αὐτῷ ἵνα ⸀σιγήσῃ· αὐτὸς δὲ πολλῷ μᾶλλον ἔκραζεν· Υἱὲ Δαυίδ, ἐλέησόν με. (Ⅲ)

*****

Et qui præibant, increpabant eum ut taceret. Ipse vero multo magis clamabat : Fili David, miserere mei. (Ⅳ)

*****

Et ceux qui allaient devant le reprirent afin qu’il se tût; mais il criait d’autant plus fort: Fils de David! aie pitié de moi. (Ⅵ)

*****

Et ceux qui allaient devant, le reprenaient, afin qu’il se tût ; mais il criait beaucoup plus fort : Fils de David, aie pitié de moi ! (Ⅶ)

*****

Et ceux qui allaient devant le reprenaient pour le faire taire; mais il criait encore plus fort: Fils de David, aie pitié de moi! (Ⅷ)

*****

18. 40  
Jésus, s'étant arrêté, ordonna qu'on le lui amenât; et quand il se fut approché, il lui demanda :

Jésus, s'étant arrêté, ordonna qu'on le lui amène; et, quand il se fut approché, (Ⅰ)

*****

σταθεὶς δὲ ⸀ὁ Ἰησοῦς ἐκέλευσεν αὐτὸν ἀχθῆναι πρὸς αὐτόν. ἐγγίσαντος δὲ αὐτοῦ ἐπηρώτησεν αὐτόν· (Ⅲ)

*****

Stans autem Jesus jussit illum adduci ad se. Et cum appropinquasset, interrogavit illum, (Ⅳ)

*****

Et Jésus, s’étant arrêté, ordonna qu’on le lui amenât; et comme il s’approchait, il l’interrogea, disant: (Ⅵ)

*****

Et Jésus s’étant arrêté commanda qu’on le lui amenât ; et quand il se fut approché, il l’interrogea, (Ⅶ)

*****

Et Jésus, s'étant arrêté, commanda qu'on le lui amenât; et quand l'aveugle se fut approché, (Ⅷ)

*****

18. 41  
" Que veux-tu que je te fasse? " Il dit : " Seigneur, que je voie ! "

il lui demanda: Que veux-tu que je te fasse? Il répondit: Seigneur, que je recouvre la vue. (Ⅰ)

*****

⸀Τί σοι θέλεις ποιήσω; ὁ δὲ εἶπεν· Κύριε, ἵνα ἀναβλέψω. (Ⅲ)

*****

dicens : Quid tibi vis faciam ? At ille dixit : Domine, ut videam. (Ⅳ)

*****

Que veux-tu que je te fasse? Et il dit: Seigneur, que je recouvre la vue. (Ⅵ)

*****

Disant : que veux-tu que je te fasse ? Il répondit : Seigneur, que je recouvre la vue. (Ⅶ)

*****

Il lui demanda: Que veux-tu que je te fasse? Et il répondit: Seigneur, que je recouvre la vue. (Ⅷ)

*****

18. 42  
Et Jésus lui dit : " Vois ! Ta foi t'a sauvé. "

Et Jésus lui dit: Recouvre la vue; ta foi t'a sauvé. (Ⅰ)

*****

καὶ ὁ Ἰησοῦς εἶπεν αὐτῷ· Ἀνάβλεψον· ἡ πίστις σου σέσωκέν σε. (Ⅲ)

*****

Et Jesus dixit illi : Respice, fides tua te salvum fecit. (Ⅳ)

*****

Et Jésus lui dit: Recouvre la vue, ta foi t’a guéri. (Ⅵ)

*****

Et Jésus lui dit : recouvre la vue ; ta foi t’a sauvé. (Ⅶ)

*****

Et Jésus lui dit: Recouvre la vue; ta foi t'a guéri. (Ⅷ)

*****

18. 43  
Et à l'instant il vit, et il le suivait en glorifiant Dieu. Et tout le peuple, à cette vue donna louange à Dieu.

A l'instant il recouvra la vue, et suivit Jésus, en glorifiant Dieu. Tout le peuple, voyant cela, loua Dieu. (Ⅰ)

*****

καὶ παραχρῆμα ἀνέβλεψεν, καὶ ἠκολούθει αὐτῷ δοξάζων τὸν θεόν. καὶ πᾶς ὁ λαὸς ἰδὼν ἔδωκεν αἶνον τῷ θεῷ. (Ⅲ)

*****

Et confestim vidit, et sequebatur illum magnificans Deum. Et omnis plebs ut vidit, dedit laudem Deo. (Ⅳ)

*****

Et à l’instant il recouvra la vue et le suivit, glorifiant Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, donna louange à Dieu. (Ⅵ)

*****

Et à l’instant il recouvra la vue ; et il suivait [Jésus], glorifiant Dieu. Et tout le peuple voyant cela, en loua Dieu. (Ⅶ)

*****

Et à l'instant il recouvra la vue, et il le suivait, donnant gloire à Dieu. Et tout le peuple voyant cela, loua Dieu. (Ⅷ)

*****



Page: 1

Chapitre 18

| | | | | | | | | | | | | | | | | 18| | | | | | |





Home | ♥ Notre Projet ♥ ⇄ ♥ Votre projet ♥