Job
Onelittleangel > > Job  >
(26 Verses | Page 1 / 1)
La Bible de Crampon.
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
La Bible de Crampon.Afficher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅴ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


3.1
Alors Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance.

Après cela, Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance. (Ⅰ)

Après cela, Job ouvrit sa bouche et maudit son jour. (Ⅲ)

Post hæc aperuit Job os suum, et maledixit diei suo, (Ⅳ)

‫ 1  ׃3   אחרי כן פתח איוב את פיהו ויקלל את יומו פ‬ (Ⅴ)

μετὰ του̃το ἤνοιξεν Ιωβ τὸ στόμα αὐτου̃ (Ⅵ)

3.2
Job prit la parole et dit:

Il prit la parole et dit: (Ⅰ)

Et Job prit la parole et dit: (Ⅲ)

et locutus est : (Ⅳ)

‫ 2  ׃3   ויען איוב ויאמר ‬ (Ⅴ)

καὶ κατηράσατο τὴν ἡμέραν αὐτου̃ λέγων (Ⅵ)

3.3
Périsse le jour où je suis né, et la nuit qui a dit: « Un homme est conçu! »

Périsse le jour où je suis né, Et la nuit qui dit: Un enfant mâle est conçu! (Ⅰ)

Périsse le jour auquel je naquis, et la nuit qui dit: Un homme a été conçu! (Ⅲ)

Pereat dies in qua natus sum,/ et nox in qua dictum est : Conceptus est homo./ (Ⅳ)

‫ 3  ׃3   יאבד יום‪[c]‬ אולד בו והלילה אמר הרה גבר ‬ (Ⅴ)

ἀπόλοιτο ἡ ἡμέρα ἐν ἡ̨̃ ἐγεννήθην καὶ ἡ νύξ ἐν ἡ̨̃ εἰ̃παν ἰδοὺ ἄρσεν (Ⅵ)

3.4
Ce jour, qu'il se change en ténèbres, que Dieu d'en haut n'en ait pas souci, que la lumière ne brille pas sur lui!

Ce jour! qu'il se change en ténèbres, Que Dieu n'en ait point souci dans le ciel, Et que la lumière ne rayonne plus sur lui! (Ⅰ)

Ce jour-là, qu’il soit ténèbres; que Dieu ne s’en enquière pas d’en haut, et que la lumière ne resplendisse pas sur lui! (Ⅲ)

Dies ille vertatur in tenebras :/ non requirat eum Deus desuper,/ et non illustretur lumine./ (Ⅳ)

‫ 4  ׃3   היום ההוא יהי חשך אל ידרשהו אלוה ממעל ואל תופע עליו נהרה ‬ (Ⅴ)

ἡ ἡμέρα ἐκείνη εἴη σκότος καὶ μὴ ἀναζητήσαι αὐτὴν ὁ κύριος ἄνωθεν μηδὲ ἔλθοι εἰς αὐτὴν φέγγος (Ⅵ)

3.5
Que les ténèbres et l'ombre de la mort le revendiquent, qu'un nuage épais le couvre, que l'éclipse de sa lumière jette l'épouvante!

Que l'obscurité et l'ombre de la mort s'en emparent, Que des nuées établissent leur demeure au-dessus de lui, Et que de noirs phénomènes l'épouvantent! (Ⅰ)

Que les ténèbres et l’ombre de la mort le réclament; que les nuées demeurent sur lui; que ce qui assombrit les jours le terrifie! (Ⅲ)

Obscurent eum tenebræ et umbra mortis ;/ occupet eum caligo,/ et involvatur amaritudine./ (Ⅳ)

‫ 5  ׃3   יגאלהו חשך וצלמות תשכן עליו עננה יבעתהו כמרירי יום ‬ (Ⅴ)

ἐκλάβοι δὲ αὐτὴν σκότος καὶ σκιὰ θανάτου ἐπέλθοι ἐπ' αὐτὴν γνόφος (Ⅵ)

3.6
Cette nuit, que les ténèbres en fassent leur proie, qu'elle ne compte pas dans les jours de l'année, qu'elle n'entre pas dans la supputation des mois!

Cette nuit! que les ténèbres en fassent leur proie, Qu'elle disparaisse de l'année, Qu'elle ne soit plus comptée parmi les mois! (Ⅰ)

Cette nuit-là, que l’obscurité s’en empare; qu’elle ne se réjouisse point parmi les jours de l’année, qu’elle n’entre pas dans le nombre des mois! (Ⅲ)

Noctem illam tenebrosus turbo possideat ;/ non computetur in diebus anni,/ nec numeretur in mensibus./ (Ⅳ)

‫ 6  ׃3   הלילה ההוא יקחהו אפל אל יחד בימי שנה במספר ירחים אל יבא ‬ (Ⅴ)

καταραθείη ἡ ἡμέρα καὶ ἡ νὺξ ἐκείνη ἀπενέγκαιτο αὐτὴν σκότος μὴ εἴη εἰς ἡμέρας ἐνιαυτου̃ μηδὲ ἀριθμηθείη εἰς ἡμέρας μηνω̃ν (Ⅵ)

3.7
Que cette nuit soit un désert stérile, qu'on n'y entende pas de cri d'allégresse!

Que cette nuit devienne stérile, Que l'allégresse en soit bannie! (Ⅰ)

Voici, que cette nuit-là soit stérile; que les cris de joie n’y entrent pas! (Ⅲ)

Sit nox illa solitaria,/ nec laude digna./ (Ⅳ)

‫ 7  ׃3   הנה הלילה ההוא יהי גלמוד אל תבא רננה בו ‬ (Ⅴ)

ἀλλὰ ἡ νὺξ ἐκείνη εἴη ὀδύνη καὶ μὴ ἔλθοι ἐπ' αὐτὴν εὐφροσύνη μηδὲ χαρμονή (Ⅵ)

3.8
Que ceux-là la maudissent, qui maudissent les jours, qui savent évoquer Léviathan!

Qu'elle soit maudite par ceux qui maudissent les jours, Par ceux qui savent exciter le léviathan! (Ⅰ)

Que ceux qui maudissent le jour la maudissent, ceux qui sont prêts à réveiller Léviathan! (Ⅲ)

Maledicant ei qui maledicunt diei,/ qui parati sunt suscitare Leviathan./ (Ⅳ)

‫ 8  ׃3   יקבהו אררי יום העתידים ערר לויתן ‬ (Ⅴ)

ἀλλὰ καταράσαιτο αὐτὴν ὁ καταρώμενος τὴν ἡμέραν ἐκείνην ὁ μέλλων τὸ μέγα κη̃τος χειρώσασθαι (Ⅵ)

3.9
Que les étoiles de son crépuscule s'obscurcissent, qu'elle attende la lumière, sans qu'elle vienne, et qu'elle ne voie point les paupières de l'aurore,

Que les étoiles de son crépuscule s'obscurcissent, Qu'elle attende en vain la lumière, Et qu'elle ne voie point les paupières de l'aurore! (Ⅰ)

Que les étoiles de son crépuscule soient obscurcies; qu’elle attende la lumière, et qu’il n’y en ait point, et qu’elle ne voie pas les cils de l’aurore! (Ⅲ)

Obtenebrentur stellæ caligine ejus ;/ expectet lucem, et non videat,/ nec ortum surgentis auroræ./ (Ⅳ)

‫ 9  ׃3   יחשכו כוכבי נשפו יקו לאור ואין ואל יראה בעפעפי שחר ‬ (Ⅴ)

σκοτωθείη τὰ ἄστρα τη̃ς νυκτὸς ἐκείνης ὑπομείναι καὶ εἰς φωτισμὸν μὴ ἔλθοι καὶ μὴ ἴδοι ἑωσφόρον ἀνατέλλοντα (Ⅵ)

3.10
parce qu'elle ne m'a pas fermé les portes du sein, et n'a pas dérobé la souffrance à mes regards!

Car elle n'a pas fermé le sein qui me conçut, Ni dérobé la souffrance à mes regards. (Ⅰ)

Parce qu’elle n’a pas fermé les portes du sein qui m’a porté, et n’a pas caché la misère de devant mes yeux. (Ⅲ)

Quia non conclusit ostia ventris qui portavit me,/ nec abstulit mala ab oculis meis./ (Ⅳ)

‫ 10 ׃3   כי לא סגר דלתי בטני ויסתר עמל מעיני ‬ (Ⅴ)

ὅτι οὐ συνέκλεισεν πύλας γαστρὸς μητρός μου ἀπήλλαξεν γὰρ ἂν πόνον ἀπὸ ὀφθαλμω̃ν μου (Ⅵ)

3.11
Que ne suis-je mort dès le ventre de ma mère, au sortir de ses entrailles que n'ai-je expiré!

Pourquoi ne suis-je pas mort dans le ventre de ma mère? Pourquoi n'ai-je pas expiré au sortir de ses entrailles? (Ⅰ)

Pourquoi ne suis-je pas mort dès la matrice, n’ai-je pas expiré quand je sortis du ventre? (Ⅲ)

Quare non in vulva mortuus sum ?/ egressus ex utero non statim perii ?/ (Ⅳ)

‫ 11 ׃3   למה לא מרחם אמות מבטן יצאתי ואגוע ‬ (Ⅴ)

διὰ τί γὰρ ἐν κοιλία̨ οὐκ ἐτελεύτησα ἐκ γαστρὸς δὲ ἐξη̃λθον καὶ οὐκ εὐθὺς ἀπωλόμην (Ⅵ)

3.12
Pourquoi ai-je trouvé deux genoux pour me recevoir, et pourquoi deux mamelles à sucer?

Pourquoi ai-je trouvé des genoux pour me recevoir, Et des mamelles pour m'allaiter? (Ⅰ)

Pourquoi les genoux m’ont-ils rencontré, et pourquoi les mamelles, pour les téter? (Ⅲ)

Quare exceptus genibus ?/ cur lactatus uberibus ?/ (Ⅳ)

‫ 12 ׃3   מדוע קדמוני ברכים ומה שדים כי אינק ‬ (Ⅴ)

ἵνα τί δὲ συνήντησάν μοι γόνατα ἵνα τί δὲ μαστοὺς ἐθήλασα (Ⅵ)

3.13
Maintenant je serais couché et en paix, je dormirais et je me reposerais

Je serais couché maintenant, je serais tranquille, Je dormirais, je reposerais, (Ⅰ)

Car maintenant je serais couché et je serais tranquille, je dormirais: alors j’aurais du repos, (Ⅲ)

Nunc enim dormiens silerem,/ et somno meo requiescerem/ (Ⅳ)

‫ 13 ׃3   כי עתה שכבתי ואשקוט ישנתי אז ינוח לי ‬ (Ⅴ)

νυ̃ν ἂν κοιμηθεὶς ἡσύχασα ὑπνώσας δὲ ἀνεπαυσάμην (Ⅵ)

3.14
avec les rois et les grands de la terre, qui se sont bâti des mausolées;

Avec les rois et les grands de la terre, Qui se bâtirent des mausolées, (Ⅰ)

Avec les rois et les conseillers de la terre qui se bâtissent des solitudes, (Ⅲ)

cum regibus et consulibus terræ,/ qui ædificant sibi solitudines ;/ (Ⅳ)

‫ 14 ׃3   עם מלכים ויעצי ארץ הבנים חרבות למו ‬ (Ⅴ)

μετὰ βασιλέων βουλευτω̃ν γη̃ς οἳ ἠγαυριω̃ντο ἐπὶ ξίφεσιν (Ⅵ)

3.15
avec les princes qui avaient de l'or, et remplissaient d'argent leur demeures.

Avec les princes qui avaient de l'or, Et qui remplirent d'argent leurs demeures. (Ⅰ)

Ou avec les princes qui ont de l’or, qui ont rempli d’argent leurs maisons; (Ⅲ)

aut cum principibus qui possident aurum,/ et replent domos suas argento ;/ (Ⅳ)

‫ 15 ׃3   או עם שרים זהב להם הממלאים בתיהם כסף ‬ (Ⅴ)

ἢ μετὰ ἀρχόντων ὡ̃ν πολὺς ὁ χρυσός οἳ ἔπλησαν τοὺς οἴκους αὐτω̃ν ἀργυρίου (Ⅵ)

3.16
Ou bien, comme l'avorton ignoré, je n'existerais pas, comme ces enfants qui n'ont pas vu la lumière.

Ou je n'existerais pas, je serais comme un avorton caché, Comme des enfants qui n'ont pas vu la lumière. (Ⅰ)

Ou, comme un avorton caché, je n’aurais pas été, — comme les petits enfants qui n’ont pas vu la lumière. (Ⅲ)

aut sicut abortivum absconditum non subsisterem,/ vel qui concepti non viderunt lucem./ (Ⅳ)

‫ 16 ׃3   או‪[c]‬ כנפל טמון לא אהיה כעללים לא ראו אור ‬ (Ⅴ)

ἢ ὥσπερ ἔκτρωμα ἐκπορευόμενον ἐκ μήτρας μητρὸς ἢ ὥσπερ νήπιοι οἳ οὐκ εἰ̃δον φω̃ς (Ⅵ)

3.17
Là les méchants n'exercent plus leurs violences, là se repose l'homme épuisé de forces;

Là ne s'agitent plus les méchants, Et là se reposent ceux qui sont fatigués et sans force; (Ⅰ)

Là, les méchants ont cessé leur tumulte, et là ceux dont les forces sont épuisées par la fatigue sont en repos; (Ⅲ)

Ibi impii cessaverunt a tumultu,/ et ibi requieverunt fessi robore./ (Ⅳ)

‫ 17 ׃3   שם רשעים חדלו רגז ושם ינוחו יגיעי כח ‬ (Ⅴ)

ἐκει̃ ἀσεβει̃ς ἐξέκαυσαν θυμὸν ὀργη̃ς ἐκει̃ ἀνεπαύσαντο κατάκοποι τω̨̃ σώματι (Ⅵ)

3.18
les captifs y sont tous en paix, ils n'entendent plus la voix de l'exacteur.

Les captifs sont tous en paix, Ils n'entendent pas la voix de l'oppresseur; (Ⅰ)

Les prisonniers demeurent ensemble tranquilles, ils n’entendent pas la voix de l’exacteur; (Ⅲ)

Et quondam vincti pariter sine molestia,/ non audierunt vocem exactoris./ (Ⅳ)

‫ 18 ׃3   יחד אסירים שאננו לא שמעו קול נגש ‬ (Ⅴ)

ὁμοθυμαδὸν δὲ οἱ αἰώνιοι οὐκ ἤκουσαν φωνὴν φορολόγου (Ⅵ)

3.19
Là se trouvent le petit et le grand, l'esclave affranchi de son maître.

Le petit et le grand sont là, Et l'esclave n'est plus soumis à son maître. (Ⅰ)

Là sont le petit et le grand, et le serviteur libéré de son maître. (Ⅲ)

Parvus et magnus ibi sunt,/ et servus liber a domino suo./ (Ⅳ)

‫ 19 ׃3   קטן וגדול שם הוא ועבד חפשי מאדניו ‬ (Ⅴ)

μικρὸς καὶ μέγας ἐκει̃ ἐστιν καὶ θεράπων οὐ δεδοικὼς τὸν κύριον αὐτου̃ (Ⅵ)

3.20
Pourquoi donner la lumière aux malheureux, et la vie à ceux dont l'âme est remplie d'amertume,

Pourquoi donne-t-il la lumière à celui qui souffre, Et la vie à ceux qui ont l'amertume dans l'âme, (Ⅰ)

Pourquoi la lumière est-elle donnée au misérable, et la vie à ceux qui ont l’amertume dans l’âme, (Ⅲ)

Quare misero data est lux,/ et vita his qui in amaritudine animæ sunt :/ (Ⅳ)

‫ 20 ׃3   למה יתן לעמל אור וחיים למרי נפש ‬ (Ⅴ)

ἵνα τί γὰρ δέδοται τοι̃ς ἐν πικρία̨ φω̃ς ζωὴ δὲ ται̃ς ἐν ὀδύναις ψυχαι̃ς (Ⅵ)

3.21
qui espèrent la mort, et la mort ne vient pas, qui la cherchent plus ardemment que les trésors;

Qui espèrent en vain la mort, Et qui la convoitent plus qu'un trésor, (Ⅰ)

A ceux qui attendent la mort, et elle n’est pas là, — qui la cherchent plus que des trésors cachés, (Ⅲ)

qui expectant mortem, et non venit,/ quasi effodientes thesaurum ;/ (Ⅳ)

‫ 21 ׃3   המחכים למות ואיננו ויחפרהו ממטמונים ‬ (Ⅴ)

οἳ ὁμείρονται του̃ θανάτου καὶ οὐ τυγχάνουσιν ἀνορύσσοντες ὥσπερ θησαυρούς (Ⅵ)

3.22
qui sont heureux, qui tressaillent d'aise et se réjouissent quand ils ont trouvé le tombeau;

Qui seraient transportés de joie Et saisis d'allégresse, s'ils trouvaient le tombeau? (Ⅰ)

Qui se réjouissent jusqu’aux transports et sont dans l’allégresse, parce qu’ils ont trouvé le sépulcre, — (Ⅲ)

gaudentque vehementer/ cum invenerint sepulchrum ?/ (Ⅳ)

‫ 22 ׃3   השמחים אלי גיל ישישו כי ימצאו קבר ‬ (Ⅴ)

περιχαρει̃ς δὲ ἐγένοντο ἐὰν κατατύχωσιν (Ⅵ)

3.23
à l'homme dont la route est cachée et que Dieu enferme de toutes parts?

A l'homme qui ne sait où aller, Et que Dieu cerne de toutes parts? (Ⅰ)

A l’homme de qui le chemin est caché et que Dieu a enfermé de toutes parts? (Ⅲ)

viro cujus abscondita est via/ et circumdedit eum Deus tenebris ?/ (Ⅳ)

‫ 23 ׃3   לגבר אשר דרכו נסתרה ויסך אלוה בעדו ‬ (Ⅴ)

θάνατος ἀνδρὶ ἀνάπαυμα συνέκλεισεν γὰρ ὁ θεὸς κατ' αὐτου̃ (Ⅵ)

3.24
Mes soupirs sont comme mon pain et mes gémissements se répandent comme l'eau.

Mes soupirs sont ma nourriture, Et mes cris se répandent comme l'eau. (Ⅰ)

Car mon gémissement vient avant mon pain, et mes rugissements débordent comme des eaux. (Ⅲ)

Antequam comedam, suspiro ;/ et tamquam inundantes aquæ, sic rugitus meus :/ (Ⅳ)

‫ 24 ׃3   כי לפני לחמי אנחתי תבא ויתכו כמים שאגתי ‬ (Ⅴ)

πρὸ γὰρ τω̃ν σίτων μου στεναγμός μοι ἥκει δακρύω δὲ ἐγὼ συνεχόμενος φόβω̨ (Ⅵ)

3.25
Ce que je crains, c'est ce qui m'arrive; ce que je redoute fond sur moi.

Ce que je crains, c'est ce qui m'arrive; Ce que je redoute, c'est ce qui m'atteint. (Ⅰ)

Car j’ai eu une crainte, et elle est venue sur moi, et ce que j’appréhendais m’est arrivé. (Ⅲ)

quia timor quem timebam evenit mihi,/ et quod verebar accidit./ (Ⅳ)

‫ 25 ׃3   כי פחד פחדתי ויאתיני ואשר יגרתי יבא לי ‬ (Ⅴ)

φόβος γάρ ὃν ἐφρόντισα ἠ̃λθέν μοι καὶ ὃν ἐδεδοίκειν συνήντησέν μοι (Ⅵ)

3.26
Plus de tranquillité, plus de paix, plus de repos, et le trouble m'a saisi.

Je n'ai ni tranquillité, ni paix, ni repos, Et le trouble s'est emparé de moi. (Ⅰ)

Je n’étais pas en sécurité, et je n’étais pas tranquille ni en repos, et le trouble est venu. (Ⅲ)

Nonne dissimulavi ? nonne silui ? nonne quievi ?/ et venit super me indignatio.] (Ⅳ)

‫ 26 ׃3   לא שלותי ולא שקטתי ולא נחתי ויבא רגז פ‬ (Ⅴ)

οὔτε εἰρήνευσα οὔτε ἡσύχασα οὔτε ἀνεπαυσάμην ἠ̃λθεν δέ μοι ὀργή (Ⅵ)


Page:  1

Chapitres   | | 3| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑