Job
Onelittleangel > > Job  >
(31 Verses | Page 1 / 1)
La Bible de Crampon.
A- | A | A+ | T+

Version
Afficher
La Bible de Crampon.Afficher
(Ⅰ)Afficher | Cacher
(Ⅲ)Afficher | Cacher
(Ⅳ)Afficher | Cacher
(Ⅴ)Afficher | Cacher
(Ⅵ)Afficher | Cacher


30.1
Et maintenant, je suis la risée d'hommes plus jeunes que moi, dont je n'aurais pas daigné mettre les pères parmi les chiens de mon troupeau.

Et maintenant!... je suis la risée de plus jeunes que moi, De ceux dont je dédaignais de mettre les pères Parmi les chiens de mon troupeau. (Ⅰ)

Et maintenant, ceux qui sont plus jeunes que moi se moquent de moi, ceux dont j’aurais dédaigné de mettre les pères avec les chiens de mon troupeau. (Ⅲ)

Nunc autem derident me juniores tempore,/ quorum non dignabar patres ponere cum canibus gregis mei :/ (Ⅳ)

‫ 1  ׃30  ועתה שחקו עלי צעירים ממני לימים אשר מאסתי אבותם לשית עם כלבי צאני ‬ (Ⅴ)

νυνὶ δὲ κατεγέλασάν μου ἐλάχιστοι νυ̃ν νουθετου̃σίν με ἐν μέρει ὡ̃ν ἐξουδένουν πατέρας αὐτω̃ν οὓς οὐχ ἡγησάμην εἰ̃ναι ἀξίους κυνω̃ν τω̃ν ἐμω̃ν νομάδων (Ⅵ)

30.2
Qu'aurais-je fait de la force de leurs bras? Ils sont privés de toute vigueur.

Mais à quoi me servirait la force de leurs mains? Ils sont incapables d'atteindre la vieillesse. (Ⅰ)

Même à quoi m’aurait servi la force de leurs mains? La vigueur est périe pour eux. (Ⅲ)

quorum virtus manuum mihi erat pro nihilo,/ et vita ipsa putabantur indigni :/ (Ⅳ)

‫ 2  ׃30  גם כח ידיהם למה לי עלימו אבד כלח ‬ (Ⅴ)

καί γε ἰσχὺς χειρω̃ν αὐτω̃ν ἵνα τί μοι ἐπ' αὐτοὺς ἀπώλετο συντέλεια (Ⅵ)

30.3
Desséchés par la misère et la faim, ils broutent le désert, un sol depuis longtemps aride et désolé.

Desséchés par la misère et la faim, Ils fuient dans les lieux arides, Depuis longtemps abandonnés et déserts; (Ⅰ)

Desséchés par la disette et la faim, ils s’enfuient dans les lieux arides, dès longtemps désolés et déserts; (Ⅲ)

egestate et fame steriles, qui rodebant in solitudine,/ squallentes calamitate et miseria./ (Ⅳ)

‫ 3  ׃30  בחסר ובכפן גלמוד הערקים ציה אמש שואה ומשאה ‬ (Ⅴ)

ἐν ἐνδεία̨ καὶ λιμω̨̃ ἄγονος οἱ φεύγοντες ἄνυδρον ἐχθὲς συνοχὴν καὶ ταλαιπωρίαν (Ⅵ)

30.4
Ils cueillent sur les buissons des bourgeons amers, ils n'ont pour pain que la racine des genêts.

Ils arrachent près des arbrisseaux les herbes sauvages, Et ils n'ont pour pain que la racine des genêts. (Ⅰ)

Ils cueillent le pourpier de mer parmi les broussailles, et, pour leur pain, la racine des genêts. (Ⅲ)

Et mandebant herbas, et arborum cortices,/ et radix juniperorum erat cibus eorum :/ (Ⅳ)

‫ 4  ׃30  הקטפים מלוח עלי שיח ושרש רתמים לחמם ‬ (Ⅴ)

οἱ περικλω̃ντες ἅλιμα ἐπὶ ἠχου̃ντι οἵτινες ἅλιμα ἠ̃ν αὐτω̃ν τὰ σι̃τα ἄτιμοι δὲ καὶ πεφαυλισμένοι ἐνδεει̃ς παντὸς ἀγαθου̃ οἳ καὶ ῥίζας ξύλων ἐμασω̃ντο ὑπὸ λιμου̃ μεγάλου (Ⅵ)

30.5
On les écarte de la société des hommes, on crie après eux comme après le voleur.

On les chasse du milieu des hommes, On crie après eux comme après des voleurs. (Ⅰ)

Ils sont chassés du milieu des hommes, (on crie après eux comme après un voleur,) (Ⅲ)

qui de convallibus ista rapientes,/ cum singula reperissent, ad ea cum clamore currebant./ (Ⅳ)

‫ 5  ׃30  מן גו יגרשו יריעו עלימו כגנב ‬ (Ⅴ)

ἐπανέστησάν μοι κλέπται (Ⅵ)

30.6
Ils habitent dans d'affreuses vallées, dans les cavernes de la terre et les rochers.

Ils habitent dans d'affreuses vallées, Dans les cavernes de la terre et dans les rochers; (Ⅰ)

Pour demeurer dans des gorges affreuses, dans les trous de la terre et des rochers; (Ⅲ)

In desertis habitabant torrentium,/ et in cavernis terræ, vel super glaream :/ (Ⅳ)

‫ 6  ׃30  בערוץ נחלים לשכן חרי עפר וכפים ‬ (Ⅴ)

ὡ̃ν οἱ οἰ̃κοι αὐτω̃ν ἠ̃σαν τρω̃γλαι πετρω̃ν (Ⅵ)

30.7
On entend leurs cris sauvages parmi les broussailles, ils se couchent ensemble sous les ronces:

Ils hurlent parmi les buissons, Ils se rassemblent sous les ronces. (Ⅰ)

Ils hurlent parmi les broussailles, ils se rassemblent sous les ronces: (Ⅲ)

qui inter hujuscemodi lætabantur,/ et esse sub sentibus delicias computabant :/ (Ⅳ)

‫ 7  ׃30  בין שיחים ינהקו תחת חרול יספחו ‬ (Ⅴ)

ἀνὰ μέσον εὐήχων βοήσονται οἳ ὑπὸ φρύγανα ἄγρια διη̨τω̃ντο (Ⅵ)

30.8
gens insensés, race sans nom, bannis avec mépris de la terre habitée!

Etres vils et méprisés, On les repousse du pays. (Ⅰ)

Fils d’insensés, et fils de gens sans nom, ils sont chassés du pays. (Ⅲ)

filii stultorum et ignobilium,/ et in terra penitus non parentes./ (Ⅳ)

‫ 8  ׃30  בני נבל גם בני בלי שם נכאו מן הארץ ‬ (Ⅴ)

ἀφρόνων υἱοὶ καὶ ἀτίμων ὄνομα καὶ κλέος ἐσβεσμένον ἀπὸ γη̃ς (Ⅵ)

30.9
Et maintenant je suis l'objet de leurs chansons, je suis en butte à leurs propos.

Et maintenant, je suis l'objet de leurs chansons, Je suis en butte à leurs propos. (Ⅰ)

Et maintenant, je suis leur chanson et je suis le sujet de leur entretien. (Ⅲ)

Nunc in eorum canticum versus sum,/ et factus sum eis in proverbium./ (Ⅳ)

‫ 9  ׃30  ועתה נגינתם הייתי ואהי להם למלה ‬ (Ⅴ)

νυνὶ δὲ κιθάρα ἐγώ εἰμι αὐτω̃ν καὶ ἐμὲ θρύλημα ἔχουσιν (Ⅵ)

30.10
Ils ont horreur de moi, ils me fuient, ils ne détournent pas leur crachat de mon visage.

Ils ont horreur de moi, ils se détournent, Ils me crachent au visage. (Ⅰ)

Ils m’ont en horreur, ils se tiennent loin de moi, et n’épargnent pas à ma face les crachats; (Ⅲ)

Abominantur me, et longe fugiunt a me,/ et faciem meam conspuere non verentur./ (Ⅳ)

‫ 10 ׃30  תעבוני רחקו מני ומפני לא חשכו רק ‬ (Ⅴ)

ἐβδελύξαντο δέ με ἀποστάντες μακράν ἀπὸ δὲ προσώπου μου οὐκ ἐφείσαντο πτύελον (Ⅵ)

30.11
Ils se donnent libre carrière pour m'outrager, ils rejettent tout frein devant moi.

Ils n'ont plus de retenue et ils m'humilient, Ils rejettent tout frein devant moi. (Ⅰ)

Car Il a délié ma corde et m’a affligé: ils ont jeté loin tout frein devant moi. (Ⅲ)

Pharetram enim suam aperuit, et afflixit me,/ et frenum posuit in os meum./ (Ⅳ)

‫ 11 ׃30  כי *יתרו **יתרי פתח ויענני ורסן מפני שלחו ‬ (Ⅴ)

ἀνοίξας γὰρ φαρέτραν αὐτου̃ ἐκάκωσέν με καὶ χαλινὸν του̃ προσώπου μου ἐξαπέστειλαν (Ⅵ)

30.12
Des misérables se lèvent à ma droite, ils cherchent à ébranler mes pieds, ils frayent jusqu'à moi leurs routes meurtrières.

Ces misérables se lèvent à ma droite et me poussent les pieds, Ils se fraient contre moi des sentiers pour ma ruine; (Ⅰ)

Cette jeune engeance se lève à ma droite; ils poussent mes pieds et préparent contre moi leur chemin pernicieux; (Ⅲ)

Ad dexteram orientis calamitates meæ illico surrexerunt :/ pedes meos subverterunt,/ et oppresserunt quasi fluctibus semitis suis./ (Ⅳ)

‫ 12 ׃30  על ימין פרחח יקומו רגלי שלחו ויסלו עלי ארחות אידם ‬ (Ⅴ)

ἐπὶ δεξιω̃ν βλαστου̃ ἐπανέστησαν πόδα αὐτω̃ν ἐξέτειναν καὶ ὡδοποίησαν ἐπ' ἐμὲ τρίβους ἀπωλείας αὐτω̃ν (Ⅵ)

30.13
Ils ont bouleversé mes sentiers, ils travaillent à ma ruine, eux à qui personne ne porterait secours.

Ils détruisent mon propre sentier et travaillent à ma perte, Eux à qui personne ne viendrait en aide; (Ⅰ)

Ils détruisent mon sentier, ils contribuent à ma calamité, sans que personne leur vienne en aide; (Ⅲ)

Dissipaverunt itinera mea ;/ insidiati sunt mihi, et prævaluerunt :/ et non fuit qui ferret auxilium./ (Ⅳ)

‫ 13 ׃30  נתסו נתיבתי להותי יעילו לא עזר למו ‬ (Ⅴ)

ἐξετρίβησαν τρίβοι μου ἐξέδυσεν γάρ μου τὴν στολήν (Ⅵ)

30.14
Ils fondent sur moi, comme par une large brèche, ils se précipitent parmi les décombres.

Ils arrivent comme par une large brèche, Ils se précipitent sous les craquements. (Ⅰ)

Ils viennent comme par une large brèche, ils se précipitent au milieu du fracas. (Ⅲ)

Quasi rupto muro, et aperta janua, irruerunt super me,/ et ad meas miserias devoluti sunt./ (Ⅳ)

‫ 14 ׃30  כפרץ רחב יאתיו תחת שאה התגלגלו ‬ (Ⅴ)

βέλεσιν αὐτου̃ κατηκόντισέν με κέχρηταί μοι ὡς βούλεται ἐν ὀδύναις πέφυρμαι (Ⅵ)

30.15
Les terreurs m'assiègent, ma prospérité est emportée comme un souffle, mon bonheur a passé comme un nuage.

Les terreurs m'assiègent; Ma gloire est emportée comme par le vent, Mon bonheur a passé comme un nuage. (Ⅰ)

Des terreurs m’assaillent, elles poursuivent ma gloire comme le vent, et mon état de sûreté est passé comme une nuée. (Ⅲ)

Redactus sum in nihilum :/ abstulisti quasi ventus desiderium meum,/ et velut nubes pertransiit salus mea./ (Ⅳ)

‫ 15 ׃30  ההפך עלי בלהות תרדף כרוח נדבתי וכעב עברה ישעתי ‬ (Ⅴ)

ἐπιστρέφονται δέ μου αἱ ὀδύναι ὤ̨χετό μου ἡ ἐλπὶς ὥσπερ πνευ̃μα καὶ ὥσπερ νέφος ἡ σωτηρία μου (Ⅵ)

30.16
Et maintenant, mon âme s'épanche en moi, les jours d'affliction m'ont saisi.

Et maintenant, mon âme s'épanche en mon sein, Les jours de la souffrance m'ont saisi. (Ⅰ)

Et maintenant, mon âme se répand en moi: les jours d’affliction m’ont saisi. (Ⅲ)

Nunc autem in memetipso marcescit anima mea,/ et possident me dies afflictionis./ (Ⅳ)

‫ 16 ׃30  ועתה עלי תשתפך נפשי יאחזוני ימי עני ‬ (Ⅴ)

καὶ νυ̃ν ἐπ' ἐμὲ ἐκχυθήσεται ἡ ψυχή μου ἔχουσιν δέ με ἡμέραι ὀδυνω̃ν (Ⅵ)

30.17
La nuit perce mes os, les consume, le mal qui me ronge ne dort pas.

La nuit me perce et m'arrache les os, La douleur qui me ronge ne se donne aucun repos, (Ⅰ)

La nuit perce mes os et les détache de dessus moi, et ceux qui me rongent ne dorment pas; (Ⅲ)

Nocte os meum perforatur doloribus,/ et qui me comedunt, non dormiunt./ (Ⅳ)

‫ 17 ׃30  לילה עצמי נקר מעלי וערקי לא ישכבון ‬ (Ⅴ)

νυκτὶ δέ μου τὰ ὀστα̃ συγκέκαυται τὰ δὲ νευ̃ρά μου διαλέλυται (Ⅵ)

30.18
Par sa violence, mon vêtement a perdu sa forme, il me serre comme une tunique.

Par la violence du mal mon vêtement perd sa forme, Il se colle à mon corps comme ma tunique. (Ⅰ)

Par leur grande force ils deviennent mon vêtement; ils me serrent comme le collet de ma tunique. (Ⅲ)

In multitudine eorum consumitur vestimentum meum,/ et quasi capito tunicæ succinxerunt me./ (Ⅳ)

‫ 18 ׃30  ברב כח‪[c]‬ יתחפש לבושי כפי כתנתי יאזרני ‬ (Ⅴ)

ἐν πολλη̨̃ ἰσχύι ἐπελάβετό μου τη̃ς στολη̃ς ὥσπερ τὸ περιστόμιον του̃ χιτω̃νός μου περιέσχεν με (Ⅵ)

30.19
Dieu m'a jeté dans la fange, je suis comme la poussière et la cendre.

Dieu m'a jeté dans la boue, Et je ressemble à la poussière et à la cendre. (Ⅰ)

Il m’a jeté dans la boue, et je suis devenu comme la poussière et la cendre. (Ⅲ)

Comparatus sum luto,/ et assimilatus sum favillæ et cineri./ (Ⅳ)

‫ 19 ׃30  הרני לחמר ואתמשל כעפר ואפר ‬ (Ⅴ)

ἥγησαι δέ με ἴσα πηλω̨̃ ἐν γη̨̃ καὶ σποδω̨̃ μου ἡ μερίς (Ⅵ)

30.20
Je crie vers toi, et tu ne me réponds pas; je me tiens debout, et tu me regardes avec indifférence,

Je crie vers toi, et tu ne me réponds pas; Je me tiens debout, et tu me lances ton regard. (Ⅰ)

Je crie à toi, et tu ne me réponds pas; je me tiens là, et tu me regardes! (Ⅲ)

Clamo ad te, et non exaudis me :/ sto, et non respicis me./ (Ⅳ)

‫ 20 ׃30  אשוע אליך ולא תענני עמדתי ותתבנן בי ‬ (Ⅴ)

κέκραγα δὲ πρὸς σὲ καὶ οὐκ εἰσακούεις μου ἔστησαν καὶ κατενόησάν με (Ⅵ)

30.21
Tu deviens cruel à mon égard, tu m'attaques avec toute la force de ton bras.

Tu deviens cruel contre moi, Tu me combats avec la force de ta main. (Ⅰ)

Tu t’es changé pour moi en ennemi cruel; tu me poursuis avec la force de ta main. (Ⅲ)

Mutatus es mihi in crudelem,/ et in duritia manus tuæ adversaris mihi./ (Ⅳ)

‫ 21 ׃30  תהפך לאכזר לי בעצם ידך תשטמני ‬ (Ⅴ)

ἐπέβης δέ μοι ἀνελεημόνως χειρὶ κραταια̨̃ με ἐμαστίγωσας (Ⅵ)

30.22
Tu m'enlèves, tu me fais voler au gré du vent, et tu m'anéantis dans le fracas de la tempête.

Tu mu soulèves, tu mu fais voler au-dessus du vent, Et tu m'anéantis au bruit de la tempête. (Ⅰ)

Tu m’enlèves sur le vent, tu fais qu’il m’emporte, et tu dissous ma substance. (Ⅲ)

Elevasti me, et quasi super ventum ponens ;/ elisisti me valide./ (Ⅳ)

‫ 22 ׃30  תשאני אל רוח‪[c]‬ תרכיבני ותמגגני *תשוה **תושיה ‬ (Ⅴ)

ἔταξας δέ με ἐν ὀδύναις καὶ ἀπέρριψάς με ἀπὸ σωτηρίας (Ⅵ)

30.23
Car, je le sais, tu me mènes à la mort, au rendez-vous de tous les vivants.

Car, je le sais, tu me mènes à la mort, Au rendez-vous de tous les vivants. (Ⅰ)

Car je sais que tu m’amènes à la mort, la maison de rassemblement de tous les vivants. (Ⅲ)

Scio quia morti trades me,/ ubi constituta est domus omni viventi./ (Ⅳ)

‫ 23 ׃30  כי ידעתי מות תשיבני ובית מועד לכל חי ‬ (Ⅴ)

οἰ̃δα γὰρ ὅτι θάνατός με ἐκτρίψει οἰκία γὰρ παντὶ θνητω̨̃ γη̃ (Ⅵ)

30.24
Cependant celui qui va périr n'étendra-t-il pas les mains et, dans sa détresse, ne poussera-t-il pas un cri?

Mais celui qui va périr n'étend-il pas les mains? Celui qui est dans le malheur n'implore-t-il pas du secours? (Ⅰ)

Toutefois, dans sa ruine, n’étend-il pas la main, et, dans sa calamité, ne jette-t-il pas un cri de détresse? (Ⅲ)

Verumtamen non ad consumptionem eorum emittis manum tuam :/ et si corruerint, ipse salvabis./ (Ⅳ)

‫ 24 ׃30  אך לא בעי ישלח יד אם בפידו להן שוע ‬ (Ⅴ)

εἰ γὰρ ὄφελον δυναίμην ἐμαυτὸν χειρώσασθαι ἢ δεηθείς γε ἑτέρου καὶ ποιήσει μοι του̃το (Ⅵ)

30.25
N'avais-je pas des larmes pour l'infortuné? Mon coeur ne s'est-il pas attendri sur l'indigent?

N'avais-je pas des larmes pour l'infortuné? Mon coeur n'avait-il pas pitié de l'indigent? (Ⅰ)

N’ai-je pas pleuré sur celui pour qui les temps étaient durs, et mon âme n’a-t-elle pas été attristée pour le pauvre? (Ⅲ)

Flebam quondam super eo qui afflictus erat,/ et compatiebatur anima mea pauperi./ (Ⅳ)

‫ 25 ׃30  אם לא בכיתי לקשה יום עגמה נפשי לאביון ‬ (Ⅴ)

ἐγὼ δὲ ἐπὶ παντὶ ἀδυνάτω̨ ἔκλαυσα ἐστέναξα δὲ ἰδὼν ἄνδρα ἐν ἀνάγκαις (Ⅵ)

30.26
J'attendais le bonheur, et le malheur est arrivé; j'espérais la lumière, et les ténèbres sont venues.

J'attendais le bonheur, et le malheur est arrivé; J'espérais la lumière, et les ténèbres sont venues. (Ⅰ)

Car j’attendais le bien, et le mal est arrivé; je comptais sur la lumière, et l’obscurité est venue. (Ⅲ)

Expectabam bona, et venerunt mihi mala :/ præstolabar lucem, et eruperunt tenebræ./ (Ⅳ)

‫ 26 ׃30  כי טוב קויתי ויבא רע ואיחלה לאור ויבא אפל ‬ (Ⅴ)

ἐγὼ δὲ ἐπέχων ἀγαθοι̃ς ἰδοὺ συνήντησάν μοι μα̃λλον ἡμέραι κακω̃ν (Ⅵ)

30.27
Mes entrailles bouillonnent sans relâche, les jours d'affliction ont fondu sur moi.

Mes entrailles bouillonnent sans relâche, Les jours de la calamité m'ont surpris. (Ⅰ)

Mes entrailles bouillonnent et ne cessent pas; les jours d’affliction sont venus sur moi. (Ⅲ)

Interiora mea efferbuerunt absque ulla requie :/ prævenerunt me dies afflictionis./ (Ⅳ)

‫ 27 ׃30  מעי רתחו ולא דמו קדמני ימי עני ‬ (Ⅴ)

ἡ κοιλία μου ἐξέζεσεν καὶ οὐ σιωπήσεται προέφθασάν με ἡμέραι πτωχείας (Ⅵ)

30.28
Je marche dans le deuil, sans soleil; si je me lève dans l'assemblée, c'est pour pousser des cris.

Je marche noirci, mais non par le soleil; Je me lève en pleine assemblée, et je crie. (Ⅰ)

Je marche tout noirci, mais non par le soleil; je me lève dans l’assemblée, je crie; (Ⅲ)

Morens incedebam sine furore ;/ consurgens, in turba clamabam./ (Ⅳ)

‫ 28 ׃30  קדר הלכתי בלא חמה קמתי בקהל אשוע ‬ (Ⅴ)

στένων πεπόρευμαι ἄνευ φιμου̃ ἕστηκα δὲ ἐν ἐκκλησία̨ κεκραγώς (Ⅵ)

30.29
Je suis devenu le frère des chacals, le compagnon des filles de l'autruche.

Je suis devenu le frère des chacals, Le compagnon des autruches. (Ⅰ)

Je suis devenu le frère des chacals et le compagnon des autruches. (Ⅲ)

Frater fui draconum,/ et socius struthionum./ (Ⅳ)

‫ 29 ׃30  אח הייתי לתנים ורע לבנות יענה ‬ (Ⅴ)

ἀδελφὸς γέγονα σειρήνων ἑται̃ρος δὲ στρουθω̃ν (Ⅵ)

30.30
Ma peau livide tombe en lambeaux, mes os sont brûlés par un feu intérieur.

Ma peau noircit et tombe, Mes os brûlent et se dessèchent. (Ⅰ)

Ma peau devient noire et se détache de dessus moi, et mes os sont brûlés par la sécheresse; (Ⅲ)

Cutis mea denigrata est super me,/ et ossa mea aruerunt præ caumate./ (Ⅳ)

‫ 30 ׃30  עורי‪[c]‬ שחר מעלי ועצמי חרה מני חרב ‬ (Ⅴ)

τὸ δὲ δέρμα μου ἐσκότωται μεγάλως τὰ δὲ ὀστα̃ μου ἀπὸ καύματος (Ⅵ)

30.31
Ma cithare ne rend plus que des accords lugubres, mon chalumeau que des sons plaintifs.

Ma harpe n'est plus qu'un instrument de deuil, Et mon chalumeau ne peut rendre que des sons plaintifs. (Ⅰ)

Et ma harpe est changée en deuil, et mon chalumeau est devenu la voix des pleureurs. (Ⅲ)

Versa est in luctum cithara mea,/ et organum meum in vocem flentium.] (Ⅳ)

‫ 31 ׃30  ויהי לאבל כנרי ועגבי לקול בכים ‬ (Ⅴ)

ἀπέβη δὲ εἰς πάθος μου ἡ κιθάρα ὁ δὲ ψαλμός μου εἰς κλαυθμὸν ἐμοί (Ⅵ)


Page:  1

Chapitres   | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 30| | | | | | | | | | | | |

Menu livre ↑