Psaumes
> Psaumes  >
17 Verses | Page 1 / 1
(Version Crampon)


Afficher / Cacher
(Ⅰ)
(Ⅲ)
(Ⅳ)
(Ⅴ)
(Ⅵ)
(Ⅶ)
(Ⅷ)


90. 1  
Prière de Moïse, homme de Dieu. Seigneur, tu as été pour nous un refuge d'âge en âge.
- Prière de Moïse, homme de Dieu. Seigneur! tu as été pour nous un refuge, De génération en génération. (Ⅰ)
- προσευχὴ του̃ Μωυση̃ ἀνθρώπου του̃ θεου̃ κύριε καταφυγὴ ἐγενήθης ἡμι̃ν ἐν γενεα̨̃ καὶ γενεα̨̃ (Ⅲ)
- Oratio Moysi, hominis Dei. [Domine, refugium factus es nobis/ a generatione in generationem./ (Ⅳ)
- ‫ 1  ׃90  תפלה למשה איש האלהים אדני מעון אתה היית לנו בדר ודר ‬ (Ⅴ)
- Prière de Moïse, homme de Dieu. ( Seigneur, tu as été notre demeure de génération en génération.) (Ⅵ)
- Seigneur ! Tu nous as été une retraite d’âge en âge. (Ⅶ)
- Prière de Moïse, homme de Dieu. Seigneur, tu as été pour nous une retraite d'âge en âge. (Ⅷ)
90. 2  
Avant que les montagnes fussent nées, et que tu eusses enfanté la terre et le monde, de l'éternité à l'éternité tu es, ô Dieu !
- Avant que les montagnes fussent nées, Et que tu eussent créé la terre et le monde, D'éternité en éternité tu es Dieu. (Ⅰ)
- πρὸ του̃ ὄρη γενηθη̃ναι καὶ πλασθη̃ναι τὴν γη̃ν καὶ τὴν οἰκουμένην καὶ ἀπὸ του̃ αἰω̃νος ἕως του̃ αἰω̃νος σὺ εἰ̃ (Ⅲ)
- Priusquam montes fierent,/ aut formaretur terra et orbis,/ a sæculo et usque in sæculum tu es, Deus./ (Ⅳ)
- ‫ 2  ׃90  בטרם הרים ילדו ותחולל ארץ ותבל ומעולם עד עולם אתה אל ‬ (Ⅴ)
- Avant que les montagnes fussent nées et que tu eusses formé la terre et le monde, d’éternité en éternité tu es Dieu. (Ⅵ)
- Avant que les montagnes fussent nées, et que tu eusses formé la terre, la terre, [dis-je], habitable, même de siècle en siècle, tu es le [Dieu] Fort. (Ⅶ)
- Avant que les montagnes fussent nées et que tu eusses formé la terre et le monde, d'éternité en éternité, tu es Dieu. (Ⅷ)
90. 3  
Tu réduis les mortels en poussière, et tu dis : " Retournez, fils de l'homme ! "
- Tu fais rentrer les hommes dans la poussière, Et tu dis: Fils de l'homme, retournez! (Ⅰ)
- μὴ ἀποστρέψη̨ς ἄνθρωπον εἰς ταπείνωσιν καὶ εἰ̃πας ἐπιστρέψατε υἱοὶ ἀνθρώπων (Ⅲ)
- Ne avertas hominem in humilitatem :/ et dixisti : Convertimini, filii hominum./ (Ⅳ)
- ‫ 3  ׃90  תשב אנוש עד דכא ותאמר שובו בני אדם ‬ (Ⅴ)
- Tu fais retourner l’homme jusqu’à la poussière, et tu dis: Retournez, fils des hommes. (Ⅵ)
- Tu réduis l’homme [mortel] jusques à le menuiser, et tu dis : Fils des hommes, retournez. (Ⅶ)
- Tu fais retourner l'homme à la poussière; et tu dis: Fils des hommes, retournez! (Ⅷ)
90. 4  
Car mille ans sont, à tes yeux, comme le jour d'hier, quand il passe, et comme une veille de la nuit.
- Car mille ans sont, à tes yeux, Comme le jour d'hier, quand il n'est plus, Et comme une veille de la nuit. (Ⅰ)
- ὅτι χίλια ἔτη ἐν ὀφθαλμοι̃ς σου ὡς ἡ ἡμέρα ἡ ἐχθές ἥτις διη̃λθεν καὶ φυλακὴ ἐν νυκτί (Ⅲ)
- Quoniam mille anni ante oculos tuos/ tamquam dies hesterna quæ præteriit :/ et custodia in nocte (Ⅳ)
- ‫ 4  ׃90  כי אלף שנים בעיניך כיום אתמול כי יעבר ואשמורה בלילה ‬ (Ⅴ)
- Car mille ans, à tes yeux, sont comme le jour d’hier quand il est passé, et comme une veille dans la nuit. (Ⅵ)
- Car mille ans sont devant tes yeux comme le jour d’hier qui est passé, et [comme] une veille en la nuit. (Ⅶ)
- Car mille ans à tes yeux sont comme le jour d'hier quand il est passé, et comme une veille dans la nuit. (Ⅷ)
90. 5  
Tu les emportes, semblables à un songe ; le matin, comme l'herbe, ils repoussent :
- Tu les emportes, semblables à un songe, Qui, le matin, passe comme l'herbe: (Ⅰ)
- τὰ ἐξουδενώματα αὐτω̃ν ἔτη ἔσονται τὸ πρωὶ ὡσεὶ χλόη παρέλθοι (Ⅲ)
- quæ pro nihilo habentur,/ eorum anni erunt./ (Ⅳ)
- ‫ 5  ׃90  זרמתם שנה יהיו בבקר כחציר יחלף ‬ (Ⅴ)
- Comme un torrent tu les emportes; ils sont comme un sommeil, — au matin, comme l’herbe qui reverdit: (Ⅵ)
- Tu les emportes comme par une ravine d’eau ; ils sont [comme] un songe au matin ; comme une herbe qui se change, (Ⅶ)
- Tu les emportes, semblables à un songe; ils sont au matin comme une herbe qui passe; (Ⅷ)
90. 6  
le matin, elle fleurit et pousse ; le soir, elle se flétrit et se dessèche.
- Elle fleurit le matin, et elle passe, On la coupe le soir, et elle sèche. (Ⅰ)
- τὸ πρωὶ ἀνθήσαι καὶ παρέλθοι τὸ ἑσπέρας ἀποπέσοι σκληρυνθείη καὶ ξηρανθείη (Ⅲ)
- Mane sicut herba transeat ;/ mane floreat, et transeat ;/ vespere decidat, induret, et arescat./ (Ⅳ)
- ‫ 6  ׃90  בבקר יציץ וחלף לערב ימולל ויבש ‬ (Ⅴ)
- Au matin, elle fleurit et reverdit; le soir on la coupe, et elle sèche. (Ⅵ)
- Laquelle fleurit au matin, et reverdit ; le soir on la coupe, et elle se fane. (Ⅶ)
- Elle fleurit le matin et elle se fane; le soir on la coupe et elle sèche. (Ⅷ)
90. 7  
Ainsi nous sommes consumés par ta colère, et ta fureur nous terrifie.
- Nous sommes consumés par ta colère, Et ta fureur nous épouvante. (Ⅰ)
- ὅτι ἐξελίπομεν ἐν τη̨̃ ὀργη̨̃ σου καὶ ἐν τω̨̃ θυμω̨̃ σου ἐταράχθημεν (Ⅲ)
- Quia defecimus in ira tua,/ et in furore tuo turbati sumus./ (Ⅳ)
- ‫ 7  ׃90  כי כלינו באפך ובחמתך נבהלנו ‬ (Ⅴ)
- Car nous sommes consumés par ta colère, et nous sommes épouvantés par ta fureur. (Ⅵ)
- Car nous sommes consumés par ta colère, et nous sommes troublés par ta fureur. (Ⅶ)
- Car nous sommes consumés par ta colère, et nous sommes troublés par ton courroux. (Ⅷ)
90. 8  
Tu mets devant toi nos iniquités, nos fautes cachées à la lumière de ta face
- Tu mets devant toi nos iniquités, Et à la lumière de ta face nos fautes cachées. (Ⅰ)
- ἔθου τὰς ἀνομίας ἡμω̃ν ἐνώπιόν σου ὁ αἰὼν ἡμω̃ν εἰς φωτισμὸν του̃ προσώπου σου (Ⅲ)
- Posuisti iniquitates nostras in conspectu tuo ;/ sæculum nostrum in illuminatione vultus tui./ (Ⅳ)
- ‫ 8  ׃90  *שת **שתה עונתינו לנגדך עלמנו למאור פניך ‬ (Ⅴ)
- Tu as mis devant toi nos iniquités, devant la lumière de ta face nos fautes cachées. (Ⅵ)
- Tu as mis devant toi nos iniquités, [et] devant la clarté de ta face nos fautes cachées. (Ⅶ)
- Tu as mis devant toi nos iniquités, et devant la clarté de ta face nos fautes cachées. (Ⅷ)
90. 9  
Tous nos jours disparaissent par ton courroux nous voyons nos années s'évanouir comme un son léger
- Tous nos jours disparaissent par ton courroux; Nous voyons nos années s'évanouir comme un son. (Ⅰ)
- ὅτι πα̃σαι αἱ ἡμέραι ἡμω̃ν ἐξέλιπον καὶ ἐν τη̨̃ ὀργη̨̃ σου ἐξελίπομεν τὰ ἔτη ἡμω̃ν ὡς ἀράχνην ἐμελέτων (Ⅲ)
- Quoniam omnes dies nostri defecerunt,/ et in ira tua defecimus./ Anni nostri sicut aranea meditabuntur ;/ (Ⅳ)
- ‫ 9  ׃90  כי כל ימינו פנו בעברתך כלינו שנינו כמו הגה ‬ (Ⅴ)
- Car tous nos jours s’en vont par ta grande colère; nous consumons nos années comme une pensée. (Ⅵ)
- Car tous nos jours s’en vont par ta grande colère, [et] nous consumons nos années comme une pensée. (Ⅶ)
- Car tous nos jours s'en vont par ta colère; nous consumons nos années comme une pensée. (Ⅷ)
90. 10  
Nos jours s'élèvent à soixante-dix ans, et dans leur pleine mesure à quatre-vingts ans et leur splendeur n'est que peine et misère, car ils passent vite, et nous nous envolons !
- Les jours de nos années s'élèvent à soixante-dix ans, Et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans; Et l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère, Car il passe vite, et nous nous envolons. (Ⅰ)
- αἱ ἡμέραι τω̃ν ἐτω̃ν ἡμω̃ν ἐν αὐτοι̃ς ἑβδομήκοντα ἔτη ἐὰν δὲ ἐν δυναστείαις ὀγδοήκοντα ἔτη καὶ τὸ πλει̃ον αὐτω̃ν κόπος καὶ πόνος ὅτι ἐπη̃λθεν πραΰτης ἐφ' ἡμα̃ς καὶ παιδευθησόμεθα (Ⅲ)
- dies annorum nostrorum in ipsis septuaginta anni./ Si autem in potentatibus octoginta anni,/ et amplius eorum labor et dolor ;/ quoniam supervenit mansuetudo, et corripiemur./ (Ⅳ)
- ‫ 10 ׃90  ימי שנותינו בהם שבעים שנה ואם בגבורת שמונים שנה ורהבם עמל ואון כי גז חיש ונעפה ‬ (Ⅴ)
- Les jours de nos années montent à soixante-dix ans, et si, à cause de la vigueur, ils vont à quatre-vingts ans, leur orgueil encore est peine et vanité; car notre vie s’en va bientôt, et nous nous envolons. (Ⅵ)
- Les jours de nos années reviennent à soixante et dix ans, et s’il y en a de vigoureux, à quatre-vingts ans ; même le plus beau de ces jours n’est que travail et tourment ; et il s’en va bientôt, et nous nous envolons. (Ⅶ)
- Les jours de nos années reviennent à soixante-dix ans et pour les plus vigoureux, à quatre-vingts ans; et le plus beau de ces jours n'est que peine et tourment; car il s'en va bientôt, et nous nous envolons. (Ⅷ)
90. 11  
Qui comprend la puissance de ta colère, et ton courroux, selon la crainte qui t'est due ?
- Qui prend garde à la force de ta colère, Et à ton courroux, selon la crainte qui t'est due? (Ⅰ)
- τίς γινώσκει τὸ κράτος τη̃ς ὀργη̃ς σου καὶ ἀπὸ του̃ φόβου σου τὸν θυμόν σου (Ⅲ)
- Quis novit potestatem iræ tuæ,/ et præ timore tuo iram tuam (Ⅳ)
- ‫ 11 ׃90  מי יודע עז אפך וכיראתך עברתך ‬ (Ⅴ)
- Qui connaît la force de ta colère, et, selon ta crainte, ton courroux? (Ⅵ)
- Qui est-ce qui connaît, selon ta crainte, la force de ton indignation et de ta grande colère ? (Ⅶ)
- Qui connaît la force de ton courroux et ton indignation, selon la crainte qui t'est due? (Ⅷ)
90. 12  
Enseigne-nous à bien compter nos jours. afin que nous acquérions un coeur sage.
- Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre coeur à la sagesse. (Ⅰ)
- ἐξαριθμήσασθαι τὴν δεξιάν σου οὕτως γνώρισον καὶ τοὺς πεπεδημένους τη̨̃ καρδία̨ ἐν σοφία̨ (Ⅲ)
- dinumerare ?/ Dexteram tuam sic notam fac,/ et eruditos corde in sapientia./ (Ⅳ)
- ‫ 12 ׃90  למנות ימינו כן הודע ונבא לבב חכמה ‬ (Ⅴ)
- Enseigne-nous ainsi à compter nos jours, afin que nous en acquérions un cœur sage. (Ⅵ)
- Enseigne-nous à tellement compter nos jours, que nous en puissions avoir un cœur rempli de sagesse. (Ⅶ)
- Enseigne-nous à compter nos jours, tellement que nous puissions avoir un cœur sage. (Ⅷ)
90. 13  
Reviens, Yahweh ; jusques à quand ? Aie pitié de tes serviteurs.
- Reviens, Éternel! Jusques à quand?... Aie pitié de tes serviteurs! (Ⅰ)
- ἐπίστρεψον κύριε ἕως πότε καὶ παρακλήθητι ἐπὶ τοι̃ς δούλοις σου (Ⅲ)
- Convertere, Domine ; usquequo ?/ et deprecabilis esto super servos tuos./ (Ⅳ)
- ‫ 13 ׃90  שובה יהוה עד מתי והנחם על עבדיך ‬ (Ⅴ)
- Éternel! retourne-toi. — Jusques à quand? — Et repens-toi à l’égard de tes serviteurs. (Ⅵ)
- Eternel ! retourne-toi ; jusques à quand ? sois apaisé envers tes serviteurs. (Ⅶ)
- Reviens, Éternel, jusques à quand? Aie compassion de tes serviteurs! (Ⅷ)
90. 14  
Rassasie-nous le matin de ta bonté, et nous serons tous nos jours dans la joie et l'allégresse.
- Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, Et nous serons toute notre vie dans la joie et l'allégresse. (Ⅰ)
- ἐνεπλήσθημεν τὸ πρωὶ του̃ ἐλέους σου καὶ ἠγαλλιασάμεθα καὶ εὐφράνθημεν ἐν πάσαις ται̃ς ἡμέραις ἡμω̃ν (Ⅲ)
- Repleti sumus mane misericordia tua ;/ et exsultavimus, et delectati sumus omnibus diebus nostris./ (Ⅳ)
- ‫ 14 ׃90  שבענו בבקר חסדך ונרננה ונשמחה בכל ימינו ‬ (Ⅴ)
- Rassasie-nous, au matin, de ta bonté; et nous chanterons de joie, et nous nous réjouirons tous nos jours. (Ⅵ)
- Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, afin que nous nous réjouissions, et que nous soyons joyeux tout le long de nos jours. (Ⅶ)
- Dès le matin, rassasie-nous de ta bonté, afin que nous nous réjouissions et que nous soyons joyeux tout le long de nos jours. (Ⅷ)
90. 15  
Réjouis-nous autant de jours que tu nous as humiliés, autant d'années que nous avons connu le malheur,
- Réjouis-nous autant de jours que tu nous as humiliés, Autant d'années que nous avons vu le malheur. (Ⅰ)
- εὐφράνθημεν ἀνθ' ὡ̃ν ἡμερω̃ν ἐταπείνωσας ἡμα̃ς ἐτω̃ν ὡ̃ν εἴδομεν κακά (Ⅲ)
- Lætati sumus pro diebus quibus nos humiliasti ;/ annis quibus vidimus mala./ (Ⅳ)
- ‫ 15 ׃90  שמחנו כימות עניתנו שנות ראינו רעה ‬ (Ⅴ)
- Réjouis-nous selon les jours où tu nous as affligés, selon les années où nous avons vu des maux. (Ⅵ)
- Réjouis-nous au prix des jours que tu nous as affligés, [et au prix] des années auxquelles nous avons senti des maux : (Ⅶ)
- Réjouis-nous au prix des jours où tu nous as affligés et des années où nous avons vu des maux. (Ⅷ)
90. 16  
Que ton oeuvre se manifeste à tes serviteurs, ainsi que ta gloire, pour leurs enfants !
- Que ton oeuvre se manifeste à tes serviteurs, Et ta gloire sur leurs enfants! (Ⅰ)
- καὶ ἰδὲ ἐπὶ τοὺς δούλους σου καὶ τὰ ἔργα σου καὶ ὁδήγησον τοὺς υἱοὺς αὐτω̃ν (Ⅲ)
- Respice in servos tuos et in opera tua,/ et dirige filios eorum./ (Ⅳ)
- ‫ 16 ׃90  יראה אל עבדיך פעלך והדרך על בניהם ‬ (Ⅴ)
- Que ton œuvre apparaisse à tes serviteurs, et ta majesté à leurs fils. (Ⅵ)
- Que ton œuvre paraisse sur tes serviteurs, et ta gloire sur leurs enfants. (Ⅶ)
- Que ton œuvre se montre à tes serviteurs, et ta gloire sur leurs enfants! (Ⅷ)
90. 17  
Que la faveur de Yahweh, notre Dieu, soit sur nous! Affermis pour nous l'ouvrage de nos mains ; oui, affermis l'ouvrage de nos mains !
- Que la grâce de l'Éternel, notre Dieu, soit sur nous! Affermis l'ouvrage de nos mains, Oui, affermis l'ouvrage de nos mains! (Ⅰ)
- καὶ ἔστω ἡ λαμπρότης κυρίου του̃ θεου̃ ἡμω̃ν ἐφ' ἡμα̃ς καὶ τὰ ἔργα τω̃ν χειρω̃ν ἡμω̃ν κατεύθυνον ἐφ' ἡμα̃ς (Ⅲ)
- Et sit splendor Domini Dei nostri super nos,/ et opera manuum nostrarum dirige super nos,/ et opus manuum nostrarum dirige.] (Ⅳ)
- ‫ 17 ׃90  ויהי נעם אדני אלהינו עלינו ומעשה ידינו כוננה עלינו ומעשה ידינו כוננהו ‬ (Ⅴ)
- Et que la gratuité du Seigneur, notre Dieu, soit sur nous; et établis sur nous l’œuvre de nos mains: oui, l’œuvre de nos mains, établis-la. (Ⅵ)
- Et que le bon plaisir de l’Eternel notre Dieu, soit sur nous, et dirige l’œuvre de nos mains ; oui dirige l’œuvre de nos mains. (Ⅶ)
- Et que la bienveillance de l'Éternel notre Dieu soit sur nous! Affermis pour nous l'œuvre de nos mains; oui, affermis l'œuvre de nos mains. (Ⅷ)


Page: 1

Chapitre 90

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | 90| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

>> 







Home